Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Bernard Lugan : au Sahel, la France doit laisser les États faillis face à leurs reponsabilités

Au Sahel, la France s’arc-boute sur l’idéologie démocratique désormais vue en Afrique comme une forme de néocolonialisme. Résultat, après la Centrafrique, elle va être « éjectée » du Mali alors que ses soldats y tombent pour assurer la sécurité de populations abandonnées par leur propre armée... Les incessantes manifestations de Bamako, les convois français bloqués « spontanément » par des civils au Burkina Faso ou au Niger, ainsi que les déclarations enflammées de responsables politiques locaux, appellent donc à un total changement de paradigme qui doit déboucher sur un désengagement rapide.

 

Le fond du problème est que le Mali, le Burkina Faso et le Niger, États faillis aux armées incompétentes, accusent la France de « néocolonialisme », alors que ses soldats font la guerre à leur place… Or, si guerre il y a, c’est parce que ces trois pays ont, comme je ne cesse de le dire depuis des années (voir mon livre Les Guerres du Sahel des origines à nos jours), toujours refusé de prendre en compte les revendications de leurs minorités ethniques, Touareg ou Peul, sur lesquelles se sont opportunément greffés les djihadistes. C’est en effet sur les braises des quatre guerres touareg du Mali qu’ont su souffler ces derniers. Sans parler des humiliations permanentes subies par les pasteurs peul. De toute évidence, le rôle de Barkhane n’était pas de régler ces questions ethno-politiques inscrites dans plusieurs siècles d’histoire.

En réalité, ceux qui dénoncent la France ont choisi de le faire afin de flatter leurs opinions publiques. Nous sommes en présence d’une entreprise de défausse rendue d’autant plus facile que l’accusation de néocolonialisme est toujours prompte à échauffer des esprits gangrenés par la rente mémorielle et encouragés par l’ethno-masochisme des élites françaises. Une situation dangereuse pour les populations locales, car de cette dénonciation de la France ne sort aucune proposition, aucune alternative, en dehors d’épanchements de bile momentanés qui font bien rire les mercenaires russes…

Voilà donc la France devenue bouc émissaire permettant aux élites locales qui ont systématiquement pillé leurs pays respectifs de cacher six décennies de corruption, de détournements, d’incapacité politique, en un mot d’incompétence. Regardons la réalité en face :
- Est-ce la faute de la France si, au Mali, au Burkina Faso et au Niger, le désastre est total, si les crises alimentaires sont permanentes, si l’insécurité est généralisée et si la pauvreté atteint des niveaux sidérants ?
- Est-ce la faute de la France si les armées locales s’enfuient devant les groupes armés après avoir pillé ceux qu’elles étaient censées protéger ?

Face au ressentiment antifrançais, l’urgence est donc de laisser les États faillis face à leurs responsabilités. D’autant plus que la « Françafrique » est un fantasme, la France n’ayant, ni économiquement, ni stratégiquement, ni politiquement, de véritables intérêts dans la région.

Bernard Lugan

 

En lien, sur E&R :

Bernard Lugan, sur E&R :

 
 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Est-ce la faute de la France ? ...
    si les régimes corrompus ont pu se maintenir ? ...

     

    Répondre à ce message

    • #2899459

      Oui, c’est la faute à la France car l’argent de la corruption sous toutes ses formes (commerces, immobilier, les comptes en banque,etc.) se retrouve en France sous l’œil bienveillant de tracfin.

       
    • C’est la faute de la France
      Par la corruption , la mise sur le devant de la scène
      Politique des plus corrompus donc manipulables
      Et surtout l’élimination physique de ceux qui veulent agir
      Pour le bien du peuple et non pour gonfler leur compte en
      Banque

       
    • Bonjour ;

      oui vous avez raison, les sempiternelles c’est la faute de la France, n’est qu’une excuse confortable pour expliquer tout et ce sans vouloir faire face à la réalité ; bien que la colonisation fût l’importation des idées les plus déviantes venues d’Occident et sa modernité destructrice. l’Actuel, c’est que certains Africains est sur ce registre devenus plus "blanc" que le "blanc" le tout avec un baguage de superstitions sur fond d’histoire de sorcellerie, l’admettre serait salutaire, c’est qui empoissone l’Afrique depuis la "décolonisation" et la maintient dans un désordre, "elle" ne veut pas se "décoloniser" oe se "désoccenditaliser", elle veut être compatible avec "les bons côtés du vice", et c’est exactement ce qui est en train de détruire l’Occident lui-meme et le christianisme, la recherche d’un compromis d’avec un poison.

       
    • @par enpassant
      Le poison c’est ce système capitaliste
      Il est destiné à disparaître
      D’une manière ou d’une autre
      Il détruit tout ce qu’il touche

       
  • Cela étant dit .. Merci pour le constat..
    Les soldats sacrifiés sur ce théâtre d imposteurs seront vite oubliés ..
    Corruption en France , corruption là bas.. même les scorpions doivent rire ..Et , c’est très bizarre d entendre cette formulation de Mr Lugan : est ce la faute de la France si... sur le coup de quelle France parlez vous ? vous , plus moi etc... certainement ...en attendant nos gouvernements et ces gouvernements depuis des décennies sont la faute ... Finalement à nous de d empêcher ici et eux là bas.
    Misère..c est reparti pour un tour de manège ...on finira par être indifférent .
    La France finira dans une béchamel infernale puisqu elle est cornaquee par des europeistes qui haïssent les peuples

     

    Répondre à ce message

  • Partout où la France passe, le pays trépasse ! Nos îles paradisiaques (Martinique, Nouvelle Calédonie, Guyane, Guadeloupe, etc...) la France en a fait - comme en métropole - des pays cauchemardesques : insécurité, pauvreté, violence, corruption, délinquance, inflation galopante, pénuries, traffics, etc... !

     

    Répondre à ce message

  • Un seul enfant par femme, comme pour les Chinois. Actuellement, c’est 7 enfants par femme, en moyenne, au Niger.

    Pourquoi les cathos et francs-maçons refusent de comprendre la nécessité et l’utilité du contrôle des naissances dans les pays qui exagèrent ? Pourquoi Lugan n’en parle jamais ?

     

    Répondre à ce message

  • La bonne blague ! D’abord comme si la France était en Afrique par gentillesse et volonté d’aider...ensuite même si cela devait être le cas la France est de toute manière financièrement morte, son peuple est exsangue et génétiquement déglingué (merci Bourla !)...il est bien évident que ce pays n’est plus en mesure de porter à assistance à qui que ce soit. L’effondrement financier au niveau international est imminent, tous les initiés sont entrain de vendre leurs actions d’où l’effondrement des côté de Facebook, Moderna...les CEO démissionnent en série...la comédie touche à sa fin et nous allons bientôt passer aux choses sérieuses...Préparez vous au pire, y compris à mourir de faim, assassiné par l’Etat-voyou et ses sbires ou par des racailles et gens pris de folie...

     

    Répondre à ce message

  • "au Sahel, la France doit laisser les États faillis face à leurs responsabilités"Lugan.

    Tout à fait,la France doit quitter le Sahel et les états africains dits "faillis" se redresseront très rapidement.
    Pour rappel,c’est l’intervention en Libye qui a déclenché le conflit au Mali et s’est répandu ailleurs.

     

    Répondre à ce message

  • D’autant plus que la « Françafrique » est un fantasme, la France n’ayant, ni économiquement, ni stratégiquement, ni politiquement, de véritables intérêts dans la région.




    Euh n’oublions pas l’or et l’uranium, professeur.

     

    Répondre à ce message

    • Les approvisionnements en ressource d’uranium sont globalement bien réparties sur le plan géographique avec principalement l’Australie (1,8 MtU), l’Afrique principalement NIger, (1,6 MtU), l’Asie Centrale (1,4 MtU) et l’Amérique du Nord (1,1 MtU).
      l’Or et l’Uranium la France les achète partout

       
  • Pourquoi donc le moustachus Bernard, qui a par ailleurs raison à ce sujet, n’évoque-il jamais le volet financier de cette relation frelatée, et nous envoie sur les rails de l’intervention humaniste, civilisatrice et désintéressé de la Froncé ?!

     

    Répondre à ce message

  • Tous ceux qui disent que c’est de la faute de la France sont en réalité des profiteurs du labeur de générations de français qui pensent ainsi se dédouaner de leur parasitisme en faisant porter la faute sur ceux qui les nourrissent alors que les vrais responsables sont ailleurs.

    Méprisable.

     

    Répondre à ce message

  • #2899772

    Cette "analyse" évite soigneusement d’aller au fond des choses. Depuis 1815 le pays est aux mains des anglo-saxons. En 1944 les EU remplacent l’Allemagne et ne l’ont toujours pas lâchée. Il y a confusion entre le pays (ses habitants d’origine) et la république qui l’occupe, aux ordres de la SDN puis de l’OTAN/UE. La capacité de nuisance de l’Occident sur ce continent est immense. Aucun pays n’y est libre, tous sont soumis au capital. D’où les guerres incessantes : AUCUN pays ne doit s’y développer d’où la destruction de la Libye, Afrique du sud, Rhodésie qui avaient tenté de le faire. Le terrorisme est financé par les mêmes qui font semblant de le combattre. Il ne faut pas être naïf.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents