Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Brexit, Trump, Gilets jaunes : la révolte des nations ? – Conférence d’Alain Soral et Youssef Hindi à Grenoble

Malgré les menaces d’interdiction et les manœuvres d’intimidation des groupuscules antifas, des élus locaux et de la LICRA, Alain Soral et Youssef Hindi ont bien tenu leur conférence à Grenoble le 23 mars 2019 devant près de 300 personnes à flanc de montagne sur un terrain privé.

 

 

Pour aller plus loin, ne manquez surtout pas :

 

Voir aussi, sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je trouve cela formidable ces conferences en pleine "pampa". Une mega quenelle a toutes ces normes,ces obligations,ces reseaux. Une claque a ceux qui sont des conf dans des salles quasi- vides,sans probleme de locaux, alors qu’ils prechent pour le pouvoir en place...un gros merci a ceux qui assistent a ces conf et spectacles egalement... il faut mettre son fric la ou est son coeur et sa grande gueule pour peut etre eviter d’avoir a verser son sang dans 20 ou 30 ans...


  • Je suggère à Branco de prendre des notes.


  • C’est encore mieux quand c’est interdit.
    Vous exposez la vérité.
    Le fond, la forme.

    Les meilleurs.
    Merci.


  • Sacrée Catherine Lagarde , il fallait le dire aux Français quand tu étais au gouvernement les fameuses pensées du FMI. " plus le monde va mal, plus nous sommes actifs , et gagnont de l argent sur les intérêts des emprunts ". C est beau !!! Tout ça devant la future élite capitaliste américaine.

    Quel patriotisme de sa part , ultra décorée, retraite de ministre a vie, domicilier aux EU , avec un petit 300.m2 comme pied à terre à Paris pour les fêtes de noël.

    Dormez tranquille , consommez , Catherine travaille pour vous .

     

  • c’est dingue ce nombre de "checks points" qui se développent en france on sent bien une certaine influence , un certain rapport à l’autre.


  • "Les côtes, dès que ça monte...les antifas, ils préfèrent rester sur le plat".

    Je vois qu’AS tient la forme, et nous, on se tient les "côtes"...de rire.


  • Vive l’insoumission !


  • Chouette. J’ai mon programme pour la soirée.


  • Leur problème à ceux qui inquiètent Alain Soral, vocifèrent, le haïssent, ne l’ont jamais vraiment écouté ou ne veulent pas le faire, le dénigrent systématiquement sans d’abord ne lui donner la possibilité de répondre, de s’expliquer ou d’approfondir, est devenu « le viral problème » de la France et du monde entier.

    Alain Soral sait nommer le virus là où ce dernier esquive, se camoufle, se maquille, se déguise pour mieux réapparaître sous d’autres formes et s’installer ailleurs.

    Nomade, furtif, minuscule s’il le faut, mais toujours à l’affût par la mainmise sur la pensée même, la production d’idéologies - isme délétères, des paroles pharisaïques, des actes clandestins, déloyaux : un je suis partout de l’ombre.

    Surtout par le révéler.

    Mais voilà, c’est fait. Merci, messieurs Hindi et Soral pour cette magnifique conférence et de surcroit en plein air avec la ville de Grenoble en arrière-plan, vous faisant sortir malgré vous d’une autre citadine de babylone ! ...


  • Moi ce que je crois et espère, c’est que Youssef Hindi ne suivra pas le chemin de certains traitres qui ont pris la grosse tête et qui ne savent pas dissocier combat des idées et rivalités de personnes. Je suis certain que Hindi ne tombera pas dans le panneau, car lui c’est un véritable intellectuel, donc qui a la capacité à appréhender bien des facteurs bien au delà d’un simple narcisssime égocentrique béat et hargneux ;) Longue vie à ce duo de choc !

     

    • oui je pense également qu’il est immunisé, tout simplement parce qu’il a existé avant de rejoindre ER, il avait une mission et une oeuvre. comme l’a souligné Soral, ceux qui on trahis n’avaient pas grand chose à quoi renoncer.

      En passant, je prépare le Ftour du ramadan depuis ma cuisine en écoutant la conférence. ER rassemble tout le monde. joyeux ramadan aux camarades musulmans.


  • Excellente conférence, malgré les aléas techniques de Messieurs Soral et Hindi, que nous remercions, ainsi que E&R.
    Et surtout n’oubliez pas de lire le livre de Youssef Hindi : "Du Brexit aux gilets jaunes", qui comme tous les ouvrages de l’auteur, en vaut vraiment la peine.


  • sur la partie où Soral décrypte le mouvement des GJ, je ne suis pas d’accord sur le fait que c’est devenu violent par l’arrivé des "jeunes plein de testostérone" mais plutôt une rébellion à une violence physique subit injustement

     

  • Vraiment percutant à 1h13mn ; le féminisme actuel (revendicatif et agressif, s’entend...) est un total incapacitant qui brise les médiations utiles pour imaginer sa vie privée avec une dulcinée....
    J’imagine qu’Alain fait référence à la campagne en 2011 d’osez le féminisme (intitulé "osez le clito" !), comme si la soi-disante approche technicienne permettait de se construire un imaginaire !...
    Les ravages du soit-disant progressisme.


  • Conférence de haut niveau, merci aux deux intervenants et aux organisateurs...


  • Alain Soral toujours meilleur dans l’improvisation "jazzylistique".


  • Je leur reconnais un seul talent à ces judéo-talmudistes : la dissimulation !
    Quel haut niveau de supercherie et de duplicité quand on songe une minute à leur véritable ambition totalitaire... Quelle terreur se cache derrière leurs sourires de façade ?...
    Pour eux une domination naturelle et évidente, progressive sans partage, pour nous une re-découverte insensée !

    Et pourtant c’est bien notre Histoire, comme la leur. Renouer avec celle-ci pour reprendre la main sur notre pays cette fois en tant que Français et non plus en tant que "goy" dominé et servile, bêtement consommateur d’une culture qui n’est pas la nôtre - d’où le mal-être et le mensonge publicitaire (qui nous promet le bonheur)...

    Je ne crois pas que de leur côté, vu leur éparpillement et leur monomanie, ils aient cette intuition quand un peuple en vient à se ressouder parce qu’il se sent meurtri... Profitons-en pour grappiller du terrain sur l’opinion !

     

    • Dissimulation, inversion accusatoire,… bref du mensonge sans cesse et des goyim pour les servir : vers midi dans ma bagnole de 11h55 à 12h02 sur vrounze cul-ture :

      « Avec Karol Modzelewski, disparaît toute une époque »
      https://www.franceculture.fr/emissi...
      Karol Modzelewski est né Cyril Budniewicz, à Moscou, en 1937. Son père étant condamné à huit ans de Goulag, sa mère remarie avec un Polonais Zygmunt Modzelewski, qui l’adopte et devient ministre des Affaires étrangères dans son pays après la guerre. Cyril devenu Karol entame des études d’histoire à l’université de Varsovie. Il adhère au Parti communiste.
      […]
      Le Parti communiste accuse « la jeunesse dorée » et « les sionistes » d’en être les instigateurs. Un procès collectif est organisé contre un certain nombre d’entre eux. A ses accusateurs, Modzelewski lance : « Vous avez dit, monsieur le Procureur, que la base de ce qui nous unit et nous a conduit ici, sur le banc des accusés, c’est notre origine juive. Eh bien, il y a eu effectivement un pays où l’on devait répondre de ce genre d’origine – c’était l’Allemagne nazie. Mais ici, en Pologne, populaire, il n’existe pas de lois de Nuremberg en vigueur. » Il retourne en prison pour deux ans. Il y poursuit ses études. Lorsqu’il en sort, en 1971, il est devenu une autorité en matière d’histoire médiévale.

      11h57 : une pub pour le dernier Bouquin d’Onfray : un nouvel essai. "Sagesse : Savoir vivre au pied d’un volcan". C’est le troisième opus de sa série "Brève encyclopédie du monde" dont les deux premiers ouvrages sont "Cosmos : Une ontologie matérialiste" et "Décadence : Vie et mort du judéo-christianisme".

      11h59 : Jacques Attali va nous présenter ce que nous allons manger demain (la cuisine vrounzaise servie à sa table dans l’hôtel France)
      L’avenir est-il dans l’assiette ?
      https://www.franceculture.fr/emissi...
      Qui prend encore le temps de manger ? Jacques Attali, économiste et écrivain, nous livre une histoire de l’humanité blabla.

      Le repas est subversif car il prend du temps sur la marchandise. (Jacques Attali)

      C’est à ce moment précis que j’ai éteint ma radio.

      En fait Alain Soral va très très bien ! D’une acuité intellectuelle qui fout carrément les jetons aux zélus !

      Vive E&R !


    • Le volcan c’est quand Yahvé s’énerve... Pour Onfray faut apprendre à vivre avec çà. Je me demande s’il est français tellement il est anti-chrétien.

      Perso j’écoute pas "France" culture... pas le temps, avec les émissions ERFM, les bouquins, les articles, les vidéos dont on peut télécharger juste le son pour écouter en bagnole ou à vélo...
      Quelques minutes comme vous pour prendre la température, mais vite je retourne aux sources pour éviter de m’empoisonner l’esprit...


  • Brillant, extrêmement brillant !


  • Seule la France pouvait porter en son sein et donner naissance à Alain Soral.


  • "Esclavagiser" n’existe pas, le bon verbe est asservir.

     

    • Pourquoi ne pas admettre ce néologisme, qui pourrait indiquer qu’on atteint le stade ultime de la servitude ? On aurait une progression lexicale, asservir=réduire en servitude, ça évoque le serf médiéval qui a un statut de personne liée par un contrat :’on ne peut vendre la terre qu’il a mise en valeur sans obliger l’acheteur à garder le serf !.Esclavagiser =réduire en esclavage. L’esclave est un objet comme la bête de somme...Imaginez qu’on ne puisse vendre une usine sans les ouvriers qui y travaillent : vous mettez fin aux délocalisations ! Alors, oui,on peut dire que les ouvriers sont esclavagisés ! ils n’ont pas plus de "valeur" que les machines.


    • On se demande d’où vous avez pu voir que ça n’existait pas. Quand on ne sait pas, faut se renseigner.
      Esclavagiser : rendre esclave, asservir.


    • Quelque part, faut bien un jour où les mots naissent.


    • Le mot “asservir”, peu de gens le comprennent tandis que la transformation du substantif masculin esclavagisme en verbe “esclavagiser” se comprend de tous. Ceux qui écouteront ou regarderont cette vidéo n’y prêteront même pas une attention particulière.

      Quoi qu’il en soit, aujourd’hui beaucoup de prof, lors de l’examen du bac, notent l’idée générale tandis que les fautes d’orthographe ne sont plus éliminatoires.


  • Non, les hautes valeurs morales se sont pas du niveau des Bisounours mais du niveau divin !...
    Supers discours, de supers (super-héros) intervenants, dans une super ambiance.


  • Monsieur Soral,

    Vous n’avez pas forcément raison de dire que les manifestations du samedi sont noyautées par des jeunes parasites antifas, gauchistes et autres, qui auraient désormais totalement infiltré le mouvement. Depuis le 1er décembre 2018, j’ai participé à 17 manifestations à Bordeaux et, pour cette ville en tout cas, votre analyse est fausse. Les antifas (il est vrai des gens très jeunes) et autres black-blocs sont extrêmement peu nombreux et la grande majorité des participants sont des adultes d’âge mûr (il vous suffit d’aller voir les nombreuses vidéos tournées dans cette ville). Il est à noter que ces gens, dont moi, alternent rond-point et manif du samedi, en se relayant car nous habitons parfois assez loin de cette ville. Car oui, ne serait-ce qu’autour de l’endroit où je vis, les ronds points sont encore occupés, le samedi principalement, dans cinq communes. Et puis à Bordeaux ce ne sont pas vraiment les Bordelais qui manifestent mais des gens venus des département limitrophes (Charente, Charente-Maritime, Dordogne, Lot-et-Garonne, Landes, ) et aussi des "grands banlieusards" qui vivent très mal la gentrification de Bordeaux par Monsieur Juppé et dont beaucoup ont été expulsés, du fait des prix de l’immobilier, en lointaine périphérie. Les bobos-gauchos-écolos néo-bordelais et la bourgeoisie traditionnelle bordelaise style "foulards rouges" n’est bien évidemment pas dans ces manifestations. Aucun Maghrébin des banlieues colorées de Lormont, Cenon, Carbon-Blanc ou des zones du nord de Bordeaux vers Bacalan. Il y a marché à Saint-Michel le samedi matin et les très nombreux maghrébins qui y sont ne se sont jamais joints aux manifs non plus, alors qu’ils n’ont que quelques centaines de mètres à faire pour rejoindre la place de la Bourse. Ce sont donc des manifestations à 99% blanches, classe moyenne de petits patrons, petits employés, petits fonctionnaires. En 17 manifestations, j’ai eu l’occasion de parler avec beaucoup de monde et je n’ai eu affaire qu’à des gens qui travaillent ou à des petits retraités. Je tiens aussi à signaler qu’il y a beaucoup de femmes et que ce ne sont pas les moins courageuses devant les policiers, loin de là. Je tiens aussi à signaler que les gendarmes se comportent généralement bien, ce qui n’est pas le cas des CRS et autres policiers et encore moins celui des gens de la BAC qui sont particulièrement indignes. Mes amis et moi considérons que notre mouvement a deux jambes, les ronds-points et les manifs.

     

    • Pour terminer, 2500 caractères obligent. Je disais donc que notre action, là où j’habite, depuis presque six mois, est d’être sur les ronds-points tous les samedis où nous parlons avec les gens, distribuons des tracts, mais aussi, et nous nous relayons parce que c’est coûteux, aller manifester à la ville. Parce que cette ville est pour nous le symbole du mépris que les citadins ont pour la périphérie. Nous n’y sommes pas en terrain ami et les Bordelais nous le font bien sentir. La manif du samedi n’est pas anecdotique comme vous semblez le dire, elle permet de maintenir une pression sur le pouvoir et montrer aux bobos des villes qu’on existe et qu’on peut aussi les emmerder sur leur lieu de vie, et pas seulement l’inverse quand ils déferlent sur nos plages et dans nos campagnes le weekend mais nous prennent pour des pignoufs le reste du temps. La manif bordelaise du samedi nécessite l’envoi de dizaines de FDO, comme on dit, et des dizaines de milliers en France. Sur les ronds-points, il n’y a pratiquement plus de policiers qui viennent, ce n’est pas ça qui les mobilise par conséquent. Nous ne les voyons plus et, quand ils viennent, ils sont deux, des gendarmes généralement, et ça se passe bien. Donc, le rond-point n’est plus subversif ni gênant et les médias n’en parlent plus, même si nous y sommes toujours. Mais la manif du samedi oui. S’il n’y avait plus que les ronds-points, on ne parlerait plus de nous. Pour finir avec les commerçants bordelais, qui se plaignent beaucoup. Nous avons investi très régulièrement la rue Sainte-Catherine et, malgré les milliers que nous étions, aucun petit commerce n’a été vandalisé depuis le début, aucun. Et pourtant, nous aurions pu tout dévaster vu le nombre que nous étions. Seul l’Apple Store (par des racailles de banlieue) et les agences bancaires (par des gauchistes, certes, mais aussi des vrais gilets jaunes qui ne semblaient pas aimer les banquiers). Mais ce ne sont pas des petits commerces à mon sens. Les commerçants bordelais se plaignent beaucoup avec beaucoup de mauvaise foi mais, quand nous avons bloqué le grand centre commercial Rives d’Arcin, qui lui les fait vraiment crever, ils ne nous ont pas remercié et ne nous ont même pas rejoint. Et franchement, ce ne sont pas les vingt petits merdeux gauchistes qui vont nous empêcher de continuer à aller faire chier le bourgeois bordelais, qu’il soit bobo-écolo de gauche ou droitard foulard rouge.

      Bien à vous

      Philippe


    • L’idée est que les quelques black blocks, qui sont quand même plus nombreux que ça à Paris, sont présentés à la population par les médias comme étant les GJ. A Paris je parle à beaucoup de petits bourgeois qui écoutent BFM et qui en ont assez de la casse du samedi. Les médias dominants poussent à l’amalgame JG = casseurs, c’est évident. Il faut rappeler comme le fait très bien A Soral que les GJ sont des travailleurs qui manifestent le samedi (oui la semaine ils travaillent ! c’est pas nuit debout ...) sur les ronds points.


    • Merci pour votre témoignage. Cependant, il vous faut tout de même concevoir que d’un point de vue global, et donc pas du point de vue qui est le vôtre là où vous êtes, car ce n’est évidemment pas la même photographie sur tout le territoire, il est évident malgré tout qu’en de nombreux endroits (les grandes métropoles pour schématiser) il y a une présence et des tentations de récupération-dilution de toutes sortes. Venez faire un tour à Montpellier, vous allez comprendre ! J’imagine qu’à Toulouse, c’est aussi du même tonneau mais en pire (si la chose est possible). C’est sans doute d’une certaine manière le reflet d’une sociologie électorale locale. Par contre, loin de moi l’idée de penser que les GJ sont dupes, car il ne s’agit que de produire in fine du discours et une image médiatique qui les dessert et qui les plombe alors que la réalité profonde du mouvement est toute autre. Courage à vous.


    • Merci pour votre témoignage !

      Courage.


  • C’est UNIQUE au monde ce genre de conférence, de par le contexte (planétaire), le thème, les hommes (parmi d’autres absents ce jour), la logistique, le cadre et bien sûr le public.

    Et c’est en France.

    Les mots de remerciements manquent des fois.

    Alors merci.


  • "La semaine derniere on a brulé la porte de St Sulpice, la basilique St Denis a été profanée, il y a une vague de profanation d’églises en ce moment..."

    2 semaines avant l’incendie de Notre Dame, Soral ne croyait pas si bien dire...


  • Le pire c’est qu’il n’y a pas que les antifas il y a aussi ceux qui ont bloqués les "j’aime" sur la vidéo. Tous ont été manipulés pour servir les intérêts d’une petite caste qui jouit sans retenue de pouvoir les utiliser si facilement. Tout ça au nom du "bien". Un bien qui cache sournoisement les intérêts égoïstes de nos propres bourreaux.


  • Excellente conférence , merci à Soral et Hindi .
    Ma seule critique est sur la question de l’environnement , j’ai l’impression que vous la sous estimez .
    Par contre il est certains que la politique de la « taxe carbone » est une gigantesque arnaque .
    Et d’ailleurs , sortir de ce modèle économique et du libre échange totale , est de loin le mieux qu’on puisse faire pour l’environnement . Avant même de penser aux énergies alternatives , aux innovations ect .


  • Alain SORAL n’est pas exempt de défauts, mais a quand même un certain talent.
    Ce qui est beau dans son élocution, c’est que le brin de colère est apaisant, pas débordant ; au contraire, il permet de réguler le débit.

    Ce qui pourrait déborder sans ce brin de colère, c’est la quantité et la densité d’informations "brutes", informations avérées et vérifiables.

    L’émotionnel étant au service de la qualité du contenu, il n’y a finalement que très peu d’idéologie, de "poésie conceptuelle" dans ses propos, et c’est ce qui fait leur force.

    L’exact inverse de l’alambic Emmanuel Macron, dont l’apathie permet le lent égrenage d’un chapelet d’idéologie abstraite sublimé de toutes pièces...


  • Excellent résumé de Youssef Hindi sur comment les États-Unis, parasités par on sait qui, ont mit en place un système mafieux internationale d’usuriers et de racketteurs des nations !
    Tout ce processus à prit son envol définitif depuis 1945...
    Le marteau(bloc de l’ouest) et l’enclume(bloc de l’est) se sont partagés le monde mais tout sa dans l’intérêt du biiiipp internationale et aujourd’hui on voit le résultat !
    l’URSS à été une version archaïque du projet, voué à l’échec dès le début, utilisé et jeté après usure !
    Deux jambes qui marchent vers la même finalité comme l’à expliqué Pierre Hillard il y à un bon moment déjà !
    En espérant qu’il ne soit pas trop tard... même si malheureusement je fait partis des ’’pessimistes’’(réalistes ?? je me pose toujours la question..).


  • Du très grand Soral ; c’est assez fulgurant sa comparaison entre mai 68 qui commençait mal et qui a bien fini, et les GJ qui ont bien commencé et qui vont mal finir !

    Très bonne introduction de Hindi qui rappelle, faits à l’appui, qui la désindustrialisation est la conséquence d’une politique consciente, fruit d’une logique de spéculation financière, et non d’une logique inhérente au capitalisme. Le capitalisme industriel et technologique, lui, crée les emplois et un certain confort matériel.

    Il manque à une "certains" (je veux pas être censuré) l’idée de la *Collaboration de classe*, qui devrait venir en force de rappel à la lutte des classes et qui fait cruellement défaut dans notre pays actuellement. cf le mépris qu’ont les "élites" pour les GJ ...


  • Avec Macron on touche le fond... on peut que remonter à la surface !


  • regrettons ces problèmes techniques récurrents dans ces manifs rurales ,
    malheureusement l’organisation est souvent faite par des braves gars qui ne connaissent pas les arcanes d’une organisation en plein air...

     

  • Alain en super forme dans un décor sublime. Encore une fois chapeau ! Le moment du basculement est proche. ET QUE SON REGNE ARRIVE.

    Il faut reconstruire sur trois principes :

    - Fraternité virile (de vertu) pour les hommes
    - Sacralisation de l’authentique féminité (symbole de vie, source d’inspiration et de spiritualité,...)
    - Le verbe (ré-information, pensée autonome, vérité qui rend libre,...)
    Qui est d’accord ?

     

    • La solution n’est pas d’ordre terrestre mais céleste.

      La révolte ou la révolution à l’envers est un piège puisqu’on rend le mal au mal.
      La solution Chouard est la pire de toutes puisque c’est le prolongement des principes de 1789 (passage du pouvoir fictif du peuple au pouvoir réel)
      Si tous les gilets jaunes (ou ceux qui ont « l’esprit gilet jaune ») se mettent au chapelet et font un rosaire par jour, vous aurez droit un déluge de grâce, car toutes les grâces viennent de Marie.Le Saint Rosaire est la seule « arme non-violente » contre l’Adversaire. cqfd


  • L’allocution d’Alain Soral est brillante, fluide, vivante. Nous avons de la chance de bénéficier de ses analyses. Sans vouloir vexer Hindi, je pense qu’il serait bien qu’il y ait sur internet une vidéo uniquement de cette allocution. Alain Soral nous est précieux. Merci à lui


  • Monsieur Soral, que pensez vous des ouvriers de mai 68 qui ne voulaient pas reprendre le travail ?
    c’est les augmentations de salaire qui ont favorisé la fin du mouvement et n’ont pas règlé les problèmes pour beaucoup d’entre eux, il y a eu des suicides parmi eux.

     

    • Je suis trop jeune pour avoir connu mai 68, mais quels problèmes avaient les ouvriers en 68 ?
      C’était les 30 glorieuses et ils avaient de l’emploi non ?
      Je suis d’accord que les accords de Grenelle étaient de la poudre de perlimpinpin comme on dirait maintenant, mais la situation était elle au point de se suicider ?


  • Excellent !

    J’ai pas pu m’empêcher à l’oeuvre de jean Bruller : ce jour-là (signé sous le pseudonyme de Vercors)


  • En espérant que le Verbe se prolonge, pour que le Verbe ne finisse pas en nombre, que le Verbe, Celui du début, finisse par imprégner les coeurs. Il viendra peut-être un moment, où cette prise de conscience récente chez notre vivante dynamite, se muera en réclusion, simplement comme une opportunité providentielle de percer en soi le puits de la prière afin d’y accueillir les envoyés de l’intuition pour au sein de l’âme illuminer davantage encore un espace déjà vaste. Cette présence ici bas de l’absolument grand leur est intolérable et cette liberté de croire est ce qui leur est le plus contraire. Dans la lumière du jour à venir et sa joie, recevez mon salut.


  • Je suis passée récemment près de Grenoble et à un grand rond-point, j’ai vu écrit ceci : "merci Alain et Youssef". Je suppose que c’est en lien avec cette excellente intervention et c’est mérité. Merci à vous.


  • Ce fut une excellente journée, belle et le cadre magnifique. Pour voir Alain Et Youssef petite marche et la vallée se révèle . Une ambiance de maquis.
    Merci à vous 2 !


  • Merci Alain Soral, merci ER,
    la chose d’Alain Soral est de dénoncer pacifiquement justice et politique en mode "savonnette" démocratique...ça fond, ça glisse, ça n’est jamais là où on l’a saisit !
    Ça permet toutes les tricheries, même de faire condamner par des cons une personne qui exerce son droit d’expression, artistique, ou de simple relais de l’information, qu’on aime ou qu’on aime pas. Ainsi l’Etat finance et ouvre les Musées aux torchons de Charlie-hebdo, et condamne a de lourdes peines financières et de prison, un Alain Soral.
    C’est mettre sous écrou gemini-cricket, pendant qu’est offert un Luna-park a Pinocchio !
    2 poids 2 mesures !
    Grave grave !
    Arya


  • Seuls des courageux osent faire bouger les choses, ou du moins essayent. Merci à eux, merci pour la conférence !


  • Puissant c’est tout !
    Merci bien


  • puissant, comme d’hab !...je conseille particulièrement de s’attarder, écouter et réécouter les 25 à 30 dernières minutes, fondamentales !


  • Alain Soral montre comment il est près a prendre le maquis et les fonds points itou..
    Merci Alain et ER de montrer la direction de la résistance.
    Vive les GJ et l’Acte 27 samedi 18 mai ! Toute la France , zones frontalières comprises vont être en jaune fluo, et nous allons reprendre les Champs et Palais de l’Elysées ! Tous dans la rue !


  • Merci d’être là !
    Quant à Ardisson, même Ramsès II a mieux vieilli.


  • A la question l’Homme Dieu ou bête ?
    Réponse : l’Homme se prend pour Dieu comme une bête.
    Il paraitrait que l’Homme "descendrait du singe, tandis que le singe descend de l’arbre"...
    Arya


  • Gagner en bourse ?! C’est vendre au son du clairon (quand tout va bien) et acheter au son du canon (quand tout va mal)...Vous me direz que question moralité on fait mieux...


Commentaires suivants