Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Décès de Béatrice Pignède, journaliste et réalisatrice antisioniste

Nous apprenons aujourd’hui avec beaucoup de tristesse le décès de Béatrice Pignède des suites d’une longue maladie.

Béatrice Pignède a commencé sa carrière à la télévision, en travaillant notamment pour les chaînes France 3 et Arte et dans l’émission Arrêt sur images.

En 2002, elle fonde Clap 36, une association de promotion du cinéma indépendant. Avec Francesco Condemi, elle réalise en 2009 le documentaire Sans forme de politesse : regard sur la mouvance Dieudonné, dont une projection prévue dans un cinéma parisien sera annulée suite à des pressions de la mairie de Paris.

En 2011, Béatrice Pignède réalise Main basse sur la mémoire. Les pièges de la loi Gayssot, documentaire dans lequel elle fait intervenir, entre autres, Paul Ricoeur, Annie Lacroix-Riz, Norman Finkelstein, Jean Bricmont, Jacob Cohen ou encore Robert Faurisson. Le film fera l’objet d’une projection publique au Sénat, et sera présenté au Festival de l’Unesco.

En 2013, elle réalise L’Oligarchie et le sionisme, un documentaire sur le projet de Nouvel Ordre mondial et ses liens avec le sionisme, dont les deux volets s’intitulent La supercherie tribale et La déroute de la mondialisation et qui provoquera l’ire des « antiracistes » patentés.

 

Le documentaire Sans forme de politesse : regard sur la mouvance Dieudonné (2009) :

 

Entretien avec Béatrice Pignède pour son documentaire Main basse sur la mémoire :

 

Débat avec Béatrice Pignède, Jacob Cohen et Alain Soral au théâtre de la Main d’Or le 10 juillet 2013 suite à la projection de L’Oligarchie et le sionisme 2 : la déroute de la mondialisation :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants