Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

Soutien d’un adhérent d’E&R... ancien cadre de la CNT !

M. Soral,

Je viens encore une fois de passer un moment merveilleux devant une de vos conférences, où vous expliquez brillamment comment un apôtre du syndicalisme révolutionnaire peut, s’il est honnête, tomber d’accord avec un apôtre du christianisme ou du coran.

Dans mes jeunes années, en 92, j’ai croisé la CNT [Confédération nationale du travail, NDLR]. À l’époque ils étaient 600... C’est moi qui me suis retrouvé chargé de m’occuper de la propagande, la faisant passer de 600 à 6 000 à peu près... Je me suis pendant des années usé à essayer de faire comprendre à des gauchistes, pour la plupart, les fondements des concepts du syndicalisme révolutionnaire, tout en ayant au fond de moi toujours eu un profond respect pour les vrais nationalistes ou les vrais patriotes... À tenter d’expliquer que l’internationalisme n’était pas la négation des nations mais leur reconnaissance, et la lutte pour qu’elles s’entendent entre elles.

Par exemple une fois, j’arrive comme maître d’école dans une école de banlieue d’où je viens, et dans la cantine il y avait tous les drapeaux de l’Afrique, et j’ose dire à une instit’ de la LCR : « Mais il manque un drapeau », et elle me répond : « Mais lequel ? », et je lui dit : « Eh bien le drapeau français, le drapeau du pays accueillant », et là comme souvent cela fut le cas dans ma vie de combattant anarcho-syndicaliste, elle me traite de fasciste, tout en ayant une culture, elle, digne de l’huître... Je ne vous raconte pas ce fait pour m’interesser à ma petite personne. Je vous en parle pour que l’on aille jusqu’à l’union des patriotes dissidents.

Votre conférence, qui compare nos années aux années de plomb en Italie, m’a aussi profondément touché. Quand vous expliquez l’assassinat d’Aldo Moro et mai 68, comme une manipulation pour virer De Gaulle, car il avait osé s’opposer aux Américains et à ce peuple sûr de lui-même et dominateur. En fait ce n’est pas un Hasard aussi si De Gaulle eut comme un de ses meilleurs amis, Louis Lecoin, un anarchiste qui alla jusqu’au bout de sa dissidence.

Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi, même en étant animateur de la CNT, je ne fus jamais client des pratiques des chasseurs de skins, et pourquoi je ne fus pas donc convaincu par Julien Terzic, qui fut de la CNT. Inconsciemment, j’ai peut-être dû être à l’écoute de mon instinct de classe, car dans mon milieu, j’ai eu plein de potes qui étaient skinheads... Au fond de moi, je sentais une immense tendresse pour ceux que les gauchistes appelaient à l’époque les rouges-bruns... Et jamais de toute façon je n’ai pu adhérer au substitutisme gauchiste... Et le temps me donne raison, car ils ont tous fait et fini leurs crise d’ados, alors que moi a bientôt 50 balais, je suis toujours de la dissidence...

Mais j’ai quitté la CNT, il y a quelques années, même si beaucoup de leurs slogans sont de moi, comme par exemple : « La CNT, un syndicat de combat. » Mais je fus fatigué d’expliquer a des petits bourges les fondements de notre combat initial... Je reste juste pote avec mon frère de lutte de l’Oise, ouvrier chez Nestlé, qui lui aussi pour les mêmes raisons que moi laissa tomber... Adieu les punks à chiens, qui nous traitaient d’anarcho-beaufs... En passant j’ai donc de ce fait le même mépris que vous des dessins de Cabu sur le Beauf, car moi les beaufs de Cabu étaient souvent mes potes, pour leur bon sens... Bref, cela pourrait aussi être un sujet.

Donc depuis, j’ai quitté ces gens-là après 20 ans de combat, puis une errance professionnelle, je quitte les instits, pour devenir ouvrier ostréicole en Bretagne, puis bûcheron dans les Landes, ouvrier pépiniériste en Picardie et instit en Lot-et-Garonne où, perdu, je fais la campagne de Mélenchon en 2012... Vite je m’engueule avec le Front de gauche, en disant qu’ils ont un bon général orateur, mais que leurs soldats sont des nazes, que des gauchistes perdus qui pratiquent ce que j’appelle la « gauchisto-thérapie ». De la misère en milieu étudiant... que je viens de voir aussi, bravo Monsieur Soral.

Puis la déprime plus ou moins latente, un peu de sport de combat, mais une errance générale et pas mal de picole de bras cassé ou d’amputé du cœur ; ou de fêlé du crâne. C’est comme on voudra.

Donc un immense sentiment de solitude. Jusqu’à ce que je vous entende vous faire insulter par le Kapo Valls... Sans vous connaître, par curiosité et par honneteté intellectuelle, j’ai donc choisi d’aller vous écouter sur votre site Égalité & Réconciliation. Et là je suis capté, enfin je ne me sens plus seul, fini les antidépresseurs... Je retrouve ma came, la politique avec un grand P. Enfin...

Et donc même si je suis agnostique, j’ai de la morale et de la dignité, et par principe j’ai adhéré, et suis pressé de participer aux initiatives de votre mouvement.

Merci d’exister, monsieur... et d’avoir mis des mots sur mes maux. Et désolé pour mon mail que je trouve un peu décousu, cela doit venir du fait que je ne sais pas trop encore par quel bout commencer pour vous écrire de facon cohérente, ce qui doit expliquer peut-être le coté brouillon de ce texte...

Faites gaffe à vous, car la dissidence a besoin de mecs comme vous. Mais le système fera tout pour vous éliminer. Évitez la moto. Un accident est si vite arrivé, quand on est dans la lignée de Coluche.

P.

Voir aussi :

17 mars
Courriers des lecteurs
39
5 mars
Courriers des lecteurs
Certains hommes sont de la race des lions
8
Novembre 2018
Courriers des lecteurs
"Grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot"
32
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
27
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
Monsieur Soral, vous êtes l’un des derniers résistants français, qui se bat contre le véritable ennemi !
17
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
30
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
J’ai été antifasciste mais ce temps est révolu
15
Août 2018
Courrier des lecteurs
Alain, vous êtes un penseur, eux ne sont que des youtubeurs
12
Juillet 2018
Courrier des lecteurs
Vous m’avez rendu ma liberté de penser
16
Juin 2018
Courrier des lecteurs
Des contes yiddish pour des écoliers français
44
Mai 2018
Courrier des lecteurs
7
Avril 2018
Courrier des lecteurs
Vous êtes un pare-feu indispensable contre l’injustice
2
Février 2018
Courrier des lecteurs
38
Janvier 2018
Courrier des lecteurs
Le courage contre la tyrannie mondialiste
4
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Ne lâchez surtout rien, le peuple vous soutient
17
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Unir en soi gauche du travail et droite des valeurs
54
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
"Elle vit où Marine Le Pen ? À Neuilly, Auteuil, Passy ?"
23
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
Un jeune homme en colère contre le néoféminisme
10
Novembre 2017
Courriers des lecteurs
Poursuivez votre œuvre et votre combat aussi nobles que dangereux
3
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
Égypte – Une enfance dans la rue
10
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
De la théorie soralienne à la pratique quotidienne
10
Août 2017
Courrier des lecteurs
Soutien d’un handicapé
8
Août 2017
Courrier des lecteurs
Soutien d’un Français libre
11
Août 2017
Courrier des lecteurs
Vous êtes un rebelle
11
Juillet 2017
Courrier des lecteurs
Le Socrate de notre génération
6

Découvrir les penseurs de l’extrême gauche avec Kontre Kulture :

 

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Le paiement peut aussi s’effectuer par chèque à l’ordre d’Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1162409
    le 13/04/2015 par francky
    Courrier des lecteurs

    Merci qui ???? Merci Manu pour toute la pub que tu a fais à Soral et Dieudo. RecNat va devenir le plus grand mouvement politique populaire et ce sera un peu grâce à toi Manu, alors encore une fois merci. Quand même !!!


     

    • #1163619
      le 15/04/2015 par Spartacus
      Courrier des lecteurs

      oui....merci Manu La tremblote
      Sachez que ce fut ainsi que chez moi en Picardie les gens se mirent à manger de la pomme de terre.L’etat fit garder un champ de patates par des soldats ,qui avaient aussi comme consigne de ne pas arreter les voleurs,....
      Eh bien,comme c’était interdit d’en manger ,les habitants se sont jeté dessus.
      Mais l’aristocratie fut plus maligne que Manu qui croit encore que c’est en nous interdisant qu’ils nous détruiront......Il n’a vraiment rien pigé au génie Français...
      Alors Manu continue ta promotion sur l’ananas de Soral et Dieudo....pietre patate qu’il est pour nous prendre pour des poires....
      Quand meme !!!!


  • #1162444
    le 13/04/2015 par Yarrick
    Courrier des lecteurs

    Vous expliquez brillamment comment un apôtre du syndicalisme révolutionnaire peut, s’il est honnête, tomber d’accord avec un apôtre du christianisme ou du coran.



    Et l’inverse, pour ceux qui croient que les communistes sont le diable. La réconciliation doit être faite dans les deux sens.

     

    • #1162569
      le 13/04/2015 par Spartacus
      Courrier des lecteurs

      L’intérêt d’ER est de proposer une réelle réconciliation fraternelle...De remettre toutes les idéologies à plat,et d’’abattre les sectarisme tout en fuyant l’opprobre et ,la diffamation au profit d’une saine argumentation..Oui l’inverse doit aussi etre vrai.La grande classe de la pensée de monsieur soral est entre autre de croire à l’instinct de classe.La classe c’est la classe.Donc oui un apotre du réél christianisme ou de l’islam peut s’il est honnete tomber d’accord avec un apotre du syndicalisme révolutionnaire.Ils ont tous une morale complémentaire.Je pense que tous peuvent etre d’accord dans une vie réelle avec la Charte d’Amiens.Avec certain passage de Stirner ,philosophe trop méconnu car très censuré par l’intelligentsia du politiquement correct.Il expliquait une chose fort simple par exemple : soit on priviligie le groupe et l’on tombe dans un système totalitaire,soit on priviligie l’individu et l’on sombre dans le liberalisme le plus sauvage,grand défenseur de la liberté du renard dans le poulailler.....sa troisième solution proposée est de défendre l’idée qu’un groupe puisse etre une association d’individus aux intérêts communs.Une troisième voie et cela en 1848..dans son bouquin l’lUnique et sa propriété" ..Donc ne faisons pas ce que les gaulois ont eu le malheur de faire et ce pour leur plus grand malheur face à l’empire romain.... ils furent vaincus...
      Oui donc un communiste n’est pas le diable....l’heure est à la fédération face au nouvel empire.ET donc surtout pas de se diviser entre communautés ,qu’elles soient politiques ou religieuses.Nous appartenons tous au meme peuple.Une partie d’echec,à la vie à la mort se dessine.L’oligarchie est soudée...soyons le aussi.Unis nous ne sommes pas sur de vaincre.L’empire dispose de moyens de répression énormes.Désunis notre mort est certaine...
      L’intérêt d’ER est de proposer un mouvement de résistance digne du XXIème siècle qui tirerait partie des enseignements et des échecs du passé...Une idée de résistance est d’abord ignorée par ses ennemis,puis raillée,puis combattue (’comme par Manu la Tremblote)...et parfois elle gagne...Nous ne sommes qu’une goutte d’eau dans la mer,mais si elle n’existait pas cette goutte ,elle lui manquerait....ne nous évaporons pas...
      L"EGALITE COMME BASE,LA LIBERTE COMME MOYEN,LA FRATERNITE COMME BUT.
      Fraternel salut patriote.


  • #1162445
    le 13/04/2015 par sergio
    Courrier des lecteurs

    L’armée de Spartacus est en marche !


  • #1162470
    le 13/04/2015 par kenarzhlaurent@yahoo.fr
    Courrier des lecteurs

    En lisant votre parcours, je fus saisi d’un doute car nos chemins se sont peut-être croisés...
    En effet, j’ai le même âge et ai donné dans les "méchants-pas-beaux au crâne rasé" dans les années 80, dans le Beauvaisis.
    Quoiqu’il en soit, salutations.
    Un authentique Socialiste Révolutionnaire et Patriote.

     

    • #1163608
      le 15/04/2015 par Spartacus
      Courrier des lecteurs

      Oui ,nous avons certainement du nous croiser...vous avez du faire partie des hotes du mont capron à Beauvais....j’habitais à la ZUP argentine.
      J’ai souvent discuté jeune à l’epoque avec des skinheads de mon quartier ou d’Auneuil....pas d’accord avec eux mais au moins on causait sans jamais se battre...car j’ai toujours mis le débat d’idées argumenter au dessus de tout...j’arretais de causer avec eux quand il dépassais les 2 g...ahahah...
      Oui toujours débattre ,mieux que se battre,la violence est l’arme de ceux qui n’ont pas d’arguments.C’est par exemple l’attitude de la LDJ d’extreme droite face à monsieur Soral.
      Et je suis content donc de voir qu’avec l’arrivée de la maturité....et de l’expérience ...nous rejoignons la meme mouvance....authentique.....ment dissidente....et que nos pensée de l’époque n’était pas qu’une crise d’adolescence....
      Je comprend aussi qu’au vu des origines tellement différentes de ceux qui rejoignent ER...les merdias refusent tout débat argumenté où l’on aurait le temps de causer...et qu’il lui préfère l’anathème et l’opprobre....
      fraternel salut donc


    • #1163939
      le 16/04/2015 par Kenarzh
      Courrier des lecteurs

      Exactement, le mont Capron, j’avais oublié ce nom.
      Je suis allé au Lycée Félix Faure et avait quelque pôtes rasés de la zup Argentine.
      Quant à moi, d’origine prolétarienne, j’ai toujours été Socialiste. Plus ou moins libertaire pendant mes courtes années keupon, puis national et continental pendant ma révolte skinhead.
      Bref, nous conjuguions notre socialisme, très instinctif d’ailleurs, avec le terme de patrie et aussi de Grande-Patrie (j’entends par là l’Europe).


  • #1162496
    le 13/04/2015 par Dex
    Courrier des lecteurs

    Un témoigne édifiant pour beaucoup de sujets.
    Merci à l’auteur de courrier.

    Comme quoi, il y a des gens biens et compétents qui ont le tord d’être trop concentrés sur la réalisation de leur objectif premier pour être en mesure de le remettre en cause au bon moment (cela dit, vaut mieux tard que jamais).
    Et qu’en France (en voie d’effondrement) il n’est pas toujours bon d’être fier d’être Français.


  • #1162531
    le 13/04/2015 par NoLandsMan
    Courrier des lecteurs

    Cher Monsieur,

    Le côté soi-disant brouillon de votre courrier réchauffe le coeur et ranime l’espoir de toute une génération qui refuse et combat contre la plongée abyssale de notre monde.

    Que vous soyez agnostique ou croyant, Merci pour ce beau courrier !!

    Bien à vous


  • #1162576
    le 13/04/2015 par Samir34
    Courrier des lecteurs

    Merci pour ton message et ton vécu, et bienvenue l’ami !


  • #1162587
    le 13/04/2015 par Eric
    Courrier des lecteurs

    Un syndicaliste digne de ce nom doit défendre les idées du Réseau Salariat :

    "Les cotisations sociales sont au cœur de notre modèle social et leur progression a largement contribué à la croissance.

    Contre l’attaque en règle des réformateurs qui depuis trente ans ont gelé, voire réduit leur taux, et préconisent leur remplacement par la CSG, les opposants ont été jusqu’ici impuissants. Pour qu’ils retrouvent l’offensive, il importe d’abord de cesser de lire la cotisation comme une taxe sur les salaires et les profits qui financerait un travail certes utile mais non productif, une « dépense publique » de « solidarité » entre actifs et inactifs, occupés et chômeurs, bien portants et malades, célibataires et chargés de famille.

    La cotisation n’est pas une dépense, c’est la reconnaissance d’une production de santé non capitaliste qui se substitue à ce que serait une production de la santé par des compagnies d’assurance, c’est l’occasion pour les retraités de continuer à produire de la valeur économique, mais non plus au service d’actionnaires et sans maîtrise de leur travail.

    Tout le PIB peut être produit, et bien mieux produit, sans marché du travail, sans actionnaires, sans prêteurs, qui nous empêchent de travailler en maîtrisant ce que nous produisons.

    Le salaire à vie (dans une hiérarchie des qualifications, et donc des salaires, par exemple de 1 à 4), la copropriété d’usage par les salariés de tous les lieux de travail sans exception, le financement de l’investissement sans remboursement ni taux d’intérêt par des caisses collectant une cotisation économique à la place du profit.

    Pour cela, tout le PIB doit aller à des cotisations gérées démocratiquement, autrement dit toutes les valeurs ajoutées des entreprises doivent être mutualisées comme elles le sont déjà par la sécurité sociale : par ex. 60% pour les cotisations finançant le salaire à vie de tous, 30% pour les cotisations finançant l’investissement, 10% pour les cotisations finançant les dépenses courantes des services gratuits."


  • #1162614
    le 13/04/2015 par Telecaster
    Courrier des lecteurs

    C’est encourageant de rencontrer sur ER des gens aux parcours et aux convictions différents qui finissent par se rejoindre sur quelques constats fondamentaux .

     

    • #1162676
      le 13/04/2015 par chris 777
      Courrier des lecteurs

      Tout a fait @Telecaster
      Comme dans le village d’ Astérix et Obelix, on fout d’abord les romains dehors, tous ensembles.
      Ensuite on s’engueulera pour savoir si le poisson est frais ou pas :-)

      En tout cas merci pour votre témoignage monsieur P.
      Je m’y reconnais en partie .
      J’ai petite dizaine d’année de moins que vous mais je vous comprends parfaitement.
      La déshérence ,la perte d’espoir et l’arrivée de l’ alcool en quantité plus que raisonnable y compris.
      Je cherchais a m’ anesthésier de cette société déshumanisante et schizophrénique,dont je ne comprenais ni les tenants,ni les aboutissants.Ma rencontre avec E&R a aussi fait partie de ma thérapie de retour a équilibre.
      Et plus rien,je dit bien "plus rien",ne me fera revenir en arrière.


  • #1162620
    le 13/04/2015 par joe
    Courrier des lecteurs

    Salut Camarade !
    Comme toi dans la cinquantaine, toujours délégué CNT quand même ! :-)
    J’ai voté Mélenchon, perdu aussi ... Honte sur moi : je suis un con ! Bon, si je m’en aperçois, pt’ête pas si con ....
    j’ai eu besoin de bagarreurs dans ma jeunesse ! Le nombre de fois où je me faisais latter par des skins ou des beaufs !!!! Donc, quand ça s’est calmé ...j’étais plutôt content ...
    Je n’étais pas bagarreur, mais en tant qu’anar, j’appréciais les batailles rangées contre la police gardienne de cet état de plus en plus policier.
    Par contre Soral m’a ouvert les yeux ... je n’ai pas peur de dire que soumis à la "dissonance cognitive", ainsi qu’une mauvaise lecture (distorsion cognitive :-) politique me mettait dans la catégorie "petits merdeux" ...
    Mais si on ne changeait pas d’opinion, comment arriverions-nous à la Vérité ?
    Liberté !

     

    • #1162681
      le 13/04/2015 par Spartacus
      Courrier des lecteurs

      salut compagnon
      Je prefere compagnon à camarade,compagnon veut juste dire celui avec qui tu romps le pain et avec qui tu le partages...les espagnols parlaient de compagneros....ils etaient à la gauche du travail et à la droite des valeurs...pour eux un voyou n’avait pas plus de valeur qu’un voyou du capital..la derniere affiche que j’aurais voulu publier pour la CNT aurait été "voyous ou voyous du capital ,meme combat".Les membres de la CNT espagnole de 1936 étaient de véritables combattants prolétariens.Ils avaient créé "les pistoleros",le travail et les travailleurs etaient pour eux sacrés.On ne touchait pas à nous...à l’époque nous étions une gloire.Les pistoleros avaient la meme attitude face à un esclavagiste ou à un voyou....c’était une balle.Du coup le travailleur était en sécurité ,2 millions d’adhérents à la CNT FAI.Tout en défendant une autonomie ouvriere ,absolue.Moi dans les annees 90,j’habitais en banlieue ,dans la ZUP de Beauvais.Une quarantaine de wesh wesh,de vas y,de caricatures ,d’islamoracailles semaient la terreur dans mon quartier.J’ai dans une réunion avec la gauche et l’extreme gauche ,proposé de créer une milice sociale de papa blancs,noir et arabes pour leur mettre des volees et leur dire de ne plus trainer au centre commercial.Je voulais regler par un mouvement social notre probleme...je me suis fait traité de fasciste.....comme d’habitude ,mais par ces gens là,si tu éduques ton chien ,t’es un fasciste...non un facho...ils sont tellement feignants intellectuellement qu’ils raccourcissent les mots..ahahah
      Bon enfin bref,cela me fait plaisir qu’un vrai compagnon de la CNT soit avec Soral.Je pense que "l’elite anarchosyndicaliste"..oui je provoque..à l’insurrection comme disait Ferré...va se retrouver dans son mouvement...ET il va etre tres difficile apres cela...de réduire ER à un mouvement nazi ou fasciste....avec une caution pareil, je pense que plus jamais on ne pourra le suspecter d’etre un fasciste Ce type est comme moi un enfant du professeur choron,et qui comme moi degueule depuis des annees ce que Charlie Hebdo était devenu.Et en plus j’ai vu grace aux vidéos de soral ,comment Philippe Val a vomi Choron.J’aurai revé que la Cnt soit le syndicat d’ER...il y a national dedans...ahahahah.Mais cela n’est plus possible...en arrivant à Bordeaux je les ai entendu hurler en slogan pendant le mouvement sur les retraites" la retraite,on s’en fout ,on ne veut plus bosser du tout"..sans commentaire compagnon.juste honteux


    • #1162711
      le 14/04/2015 par YAYA AHAH
      Courrier des lecteurs

      Comme Soral, on peut passer du Marxisme au Nationalisme. C’est s’interresser au peuple, aux petites gens, à nous, aux autres. Liberté et FRATERNITÉ !!!


    • #1162785
      le 14/04/2015 par joe
      Courrier des lecteurs

      nous sommes sur la même ligne ...
      C’est vrai que la CNT existe et il suffit d’en faire ce que nous voulons : c’est la raison pour laquelle j’y suis toujours ! Un syndicat sans chef ... le rêve !
      Mais comme partout, les imbéciles et les manipulateurs ont le champ libre ... pour combien de temps encore ?
      D’ailleurs, suite à la cagade CNT, une nouvelle division CNT SO vient de se créer pour échapper à ceux que je dénonce.
      C’est ce que j’apprécie dans l’anarchisme, c’est que c’est un mouvement difficile à éradiquer car toujours en mouvement, insaisissable, pas dans les cadres rigides ....avec la Liberté (intelligente, pas nihiliste) toujours en ligne de mire !
      Salut compagnon, on se retrouvera certainement !


  • #1162671
    le 13/04/2015 par toujoursplus
    Courrier des lecteurs

    Encore une excellente lettre, cela-dit je n’appellerai pas ca une errance professionenelle, plutot l’ecole de la vie, la vraie, celle qui vient apres la fausse pour ceux qui ont pas le cul bordé de fil d’or.


  • #1162686
    le 13/04/2015 par Marie
    Courrier des lecteurs

    Superbe lettre, vraiment . Voilà un beau renfort pour ER, et une belle personne que l’on aimerait pour ami.

     

    • #1165405
      le 18/04/2015 par spartacus
      Courrier des lecteurs

      votre réponse est courte et pleine à la fois......elle est intuitive et femelle à la fois....Des amis de gauche ont été voir le site car je leur en ai parlé....et d’autres amis d’extreme droite l’on fait aussi....ceux que j’ai convaincu que les clivages devaient mourir...mais c’est peut etre une illusion...a ER nous devons etre des princes de la dissidence...ceux qui savent...que peu importe la victoire,juste compte le combat....juste la dignité et l’honneur...l’honneur d’un indien d’amerique et la dignité d’un combattant gaulois....moi aussi donc j’aimerai etre votre ami...dans tous les autres mouvements dont j’ai fait partie,les mots étaient secs...juste le fruit de cerveau,juste cérébraux,terriblement intellectuels....je deteste autant les mouvements qui mettent que le cœur en avant,que ceux qui mettent le cerveau en premier....Ce que j’aime dans ER ,c’est qu’enfin un mouvement mette la tete et le cœur en mouvement...exemple,j’ai adoré voir monsieur Soral pleurer en plein meeting....cela m’a touché...il fait partie de ceux de mon espèce,un punk à la retraite...on a cela de commun,cette putain de liberté qui nous prend et nous entete pour l’éternité...et dont vous faites aussi partie,chere madame...je sais que nous sommes la classe de notre classe....et votre message ,meme court est d’une classe enorme,car sur les sites politiques tout est devenu froid et vous par votre court message vous avez installez de la chaleur humaine,....celle qui nous manque tant...
      merci et fraternel salut


  • #1162689
    le 13/04/2015 par Jérôme2709
    Courrier des lecteurs

    Il y a de quoi espérer que beaucoup d’autres personnes comme ce monsieur ouvriront les yeux prochainement. Premièrement parce qu’il était encore mélenchoniste il y a à peine 3 ans. Deuxièmement parce qu’il a découvert Alain Soral grâce à El Blanco La Tremblote dans son fâmeux discours foireux où il cire les pompes d’Haziza Je Te Veux Si Tu Veux De Moi. Comme quoi pas besoin de faire un prêt à la banque pour se payer Jacques Séguela quand d’autres font de la pub gratos.
    Oui, il y a vraiment de l’espoir.


  • #1162736
    le 14/04/2015 par Un cendy
    Courrier des lecteurs

    Sans vous connaître, par curiosité et par honneteté intellectuelle, j’ai donc choisi d’aller vous écouter sur votre site Égalité & Réconciliation.



    C’est vraiment le maitre mot - ou la maitresse expression - qui fait que l’on en vient à s’intéresser aux travaux de monsieur Soral et à adhérer à l’essentiel de son analyse.
    L’auteur témoigne d’un parcours riche et peut-être sinueux mais d’une ligne intellectuelle tenue afin de conserver cette droiture qui permet d’avoir la tête haute des gens dignes.


  • #1162743
    le 14/04/2015 par MICLEM
    Courrier des lecteurs

    Moi non plus je ne connaissais pas Monsieur Soral avant que l’agité Valls ne s’en prenne à Monsieur Dieudonné... Depuis ce jour le mec ne fait que se tirer des balles dans le pieds. Et c’est tant mieux.


  • #1162790
    le 14/04/2015 par Thôz
    Courrier des lecteurs

    Bravo. Lire des choses comme ça me fait très chaud au cœur et me donne beaucoup d’espoir.


  • #1162926
    le 14/04/2015 par Antoine
    Courrier des lecteurs

    Comme quoi il y a toujours de l’espoir, on peut revenir de loin !


  • #1163300
    le 15/04/2015 par vuk
    Courrier des lecteurs

    Merci pour le témoignage. Je propose de mettre un sondage en place sur le site, demandant l’origine politique des sympathisant d’ER. Du genre, considérez-vous qu’avant de vous intéresser à ER, vos idées politiques étaient plutôt d’extrême gauche, de gauche, centristes, de droite, d’extrême droite. Bien sûr, pour beaucoup d’entre nous ces catégories sont obsolètes ou ne veulent plus rien dire, mais avant, elles signifiaient quelque chose. Et c’est cela que l’on pourrait mesurer, directement. Ce serait intéressant, à mon avis.

     

    • #1163507
      le 15/04/2015 par Spartacus
      Courrier des lecteurs

      Oui,ces clivages sont aujourd’hui devenus obsolètes....car la tribu de gaulois que nous sommes doucement en train de former pose tout sur la table.L’heure du triage est enfin arrivé..Ce que je sentais inconsciemment dans mes jeunes années est en train de se faire conceptualiser par monsieur Soral...qui je l’espere fera beaucoup de petits enfants avant de nous quitter.Car notre mouvement doit s’inscrire dans le temps,...La plus grande qualité d’un dissident étant la patience et l’humilité.Gauche et droite ,extreme ou pas,sont de toute façon deux messianismes qui ont poussé les peuples ,souvent dans l’horreur absolue.
      Dixit,de la misère en milieu militant,le militantisme absolu termine forcément dans la depression et l’aigritudeou la dictature d’une bureaucratie..Nous ne sommes que comme des porteurs de la flamme dissidente.Et il est olympique de la porter....
      Mais un sondage pour savoir d’où l’on vient tous ,n’aurait en fait qu’une veritable utilité ,celle de démontrer qu’ER n’est pas un groupuscule nazi de plus,comme le dit Manu la Tremblote.Mais que nous sommes en train de devenir un réel laboratoire d’idées et de pratiques...pratiquant la saine argumentation entre honnêtes hommes et femmes fatiguées des clivages et qui ne veulent que théoriser la pratique...tous les totalitarisme viennent de la volonté de pratiquer une théorie...un intellectuel se met au bureau ,il pond une sublime théorie et dit"eh bien maintenant nous allons,mettre en pratique ma théorie"..C’est autant Polpot que Hitler...
      Nous,nous sommes à milles bornes de là.Nous sommes un peuple,nous ne mysthifions aucune classe sociale ni groupe ethnique,ni minorité sexuelle...nous ne catégorisons rien..et surtout nous pouvons dire "NOUS"
      C’est ce qui différencie le combattant du militant.Le combattant se bat pour lui parmi les autres,le militant se bat pour les autres.
      Il suffit qu’une autre idée flatte son ego,sa cérébralité,et le militant change vite de camp.C’est l’histoire des gauchistes.Voila aussi pourquoi souvent les nationalistes sont souvent plus fidèles à leurs idéaux de départ,car ils sont plus ancrés,et n’ont pas qu’une vision intellectuelle.Leur cœur,corps et cerveau parlent en meme temps.
      Alors mélangeons tout nos atouts de tetes,ancrées dans des cœurs et des corps ,enfant de nos ancêtres gaulois vaincus...pour retenter une autre revanche contre l’empire....


    • #1178635
      le 06/05/2015 par fawef
      Courrier des lecteurs

      Spartacus, c’est un réel bonheur de te lire. Dire que j’étais passé à côté de ce courrier !


  • #1169405
    le 23/04/2015 par Y
    Courrier des lecteurs

    Content de retrouver un camarade cénétiste sur ER.
    Quoi que un peu plus jeune, j’ai moi aussi milité à la CNT (10 ans), et j’adhère complètement à ce que P dit.
    La CNT, à bout d’idée et victime de l’entriste troskiste, s’étant auto torpillée au congrès de Lille, je l’ai quitté il y a quelques années.
    la crise de 2008 s’expliquant mal à la seule lumière de l’anarcho-syndicalisme, j’ai cherché de réponses ailleurs, et, après avoir un temps été intéressé par le discours d’un Cheminade, j’ai fini par trouver Soral plus complet, et j’ai adhéré à ER.
    ER à su ranimer en moi le vieux fond patriotique gaulois, la flamme des idéaux grecs et chrétiens, un intérêt certain pour notre histoire, et cette soif inextinguible de justice qui est pour moi, est un peu obsessionnel. Certains diront un peu trop.
    Je ne peux, à regret, militer activement pour des raisons personnelles, mais, le jour viendra ou je pourrais à nouveau m’investir dans le militantisme.
    A un de ces jours compagnon.

     

    • #1170241
      le 25/04/2015 par spartacus
      Courrier des lecteurs

      il est evident que l’elite des anarcho syndicaliste finira par se retrouver a ER .....l"anarcho syndicalisme est l’elite de la pensée proletarienne....car la seule pensée qui est d’abord pratiquée puis théorisée....et c’est une pensee virile....meme avec louise michel qui était plus yang que ying.....
      fraternel salut


  • #1175771
    le 03/05/2015 par jj
    Courrier des lecteurs

    des camarades cntistes sur e&r !
    salut les gars. j’ai reconnu pascal. nous avons à peu prés le même age. j’ai bossé pour le mandat propagande. mais aprés toi quand on a repris le mandat avec les copains de lyon.
    j’adhére aussi en partie à ce que vous dites. il est temps de se rencontrer et de se parler entre patriotes sociaux et syndicalistes révolutionnaires.
    le bel outil cnt est malheureusement plutôt en panne suite au dernier clash.
    mais il sera ce que nous en ferons. si des travailleurs y rentrent par centaines, alors nous pourrons commencer à lui donner son vrai role et dépasser les vielles réticences.


Afficher les commentaires suivants