Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

Le Renaudot à Mengele, Karin Viard porno, son altesse Gérard Collomb

 

 

À peine étions-nous rentrés de notre colonie de vacances au Zimbabwe que l’actu brûlante nous tombait sur la gueule comme un bombardement israélien au phosphore. Les tronches abhorrées de Valls et Fourest sur tous les écrans, le coup de savate de Pat Évra dans la gueule d’un supporter de l’OM, l’hélico bourré de princes saoudiens qui se crashe à la frontière du Yémen (les mecs fuyaient la vengeance de Salmane Jr ou quoi ?), le shooting dans l’église du Texas pour mettre la pression sur Trump, le lynchage de Tariq Ramadan, le procès Merah 2, les placements secrets de la Reine d’Angleterre aux îles Caïmans...

 

Il ne faut pas non plus focaliser sur les trucs déprimants sinon c’est pas la peine de vivre. Si c’est pour se gâcher la vie... Non, l’actu doit servir à comprendre l’actu, mais elle nous surprendra toujours. Tenez, aujourd’hui étaient attribués les prix littéraires, qui récompensent en général les auteurs bien-comme-il-faut, souvent chiants, souvent tristes. Franck Ribéry n’aura jamais le Goncourt, ce qui est une sorte de discrimination. On passe sur le Goncourt, consacré à un truc inconnu qui s’appelle « lashoah », et on embraye direct sur le Renaudot, refilé à Olivier Guez pour son livre sur Mengele.

« Je vivais avec lui, avec ce personnage abject, d’une médiocrité abyssale. Je montais sur le ring. Les six premiers mois, il m’arrivait de crier son nom la nuit. » (L’amer Guez au Figaro)

Résumé de l’action par le site babelio.com :

« Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet international trente ans durant ? De quelles complicités en Allemagne de l’Ouest et en Amérique du Sud a-t-il bénéficié ? L’histoire est inouïe, elle est dérangeante. La barbarie nazie y croise la modernité des années 1960 et 1970, et nos ambiguïtés occidentales : que faire des hommes qui ont commis le mal ? La disparition de Josef Mengele est une plongée au cœur des ténèbres. Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition. Voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre. »

 

JPEG - 106 ko
Josef, au centre, plaisante avec ses amis avant de partir en voyage au Brésil

 

Pour vous dire la vérité, les Américains n’en avaient rien à braire de Josef, un des médecins du camp d’Auschwitz. Ils s’intéressaient plus aux ingénieurs qui avaient travaillé sur l’avion à réaction allemand – le Messerschmitt Me 262 – et aux membres du réseau Gehlen qui avait placé des espions en URSS. La realpolitik, madame, voilà ce qui compte. Le reste, c’est de la littérature de bas étage. La littérature justement, pour maquiller le renoncement aux « droits de l’homme » par les Américains, a transformé les quelques nazis de troisième zone en fuite en monstres de l’humanité.
Le public mondial, manipulé par la presse mondiale, elle-même déterminée par les agences qui sont toutes américano-sionistes (sauf Tass), vivra les aventures du Club des Cinq à la poursuite du méchant découpeur de jumeaux. Chez nous, c’est le couple de foire Beate & Serge Klarsfeld qui aura l’honneur de faire la voiture-balai de ceux dont les Américains n’avaient pas voulu. Menu fretin boiteux pour vengeurs communautaires...

 

 

La presse a toujours induit les peuples en erreur, dans l’intérêt bien compris de l’oligarchie, c’est-à-dire la Banque et la Bourse. C’est d’ailleurs par et pour elles que la presse a été créée. Relisez L’Argent, de Zola. Alors le père Guez, au lieu de sa chasse au Mengele en chambre, il devrait plutôt s’intéresser aux nazis d’aujourd’hui, ces organisateurs du chaos mondial, de la guerre civile généralisée. Mais ça, ça semble trop compliqué pour les âmes simples germanopratines. Cependant, là où le Guez a raison, c’est que le lecteur occidental, qui est statistiquement une lectrice (de romans), a besoin de nazis et de sexe, d’un grand méchant et de sexe pour oublier tout le merdier précité.

Ce film date de 2015 mais c’est pas grave, ça résume bien le p(r)opos :

 

 

Cette bande-annonce nous avait échappé, alors on la remet au goût du jour, car elle illustre avec une finesse inouïe la volonté de la dominance de nous ensevelir sous une mélasse porno-culturelle. Il faut quand même que ça colle à l’actu et là, bingo, on a trouvé une déclaration terrifiante de Karin Viard qui a été « violentée » à la fin des années 80.

« Tu es une femme, tu sais ce que ça veut dire. Tu as été agres­sée ou pas, mais c’est très compliqué, parce que c’est très ancré quoi, c’est l’idée que quand tu te fais siffler qu’on dit : “Ouah dis donc t’es bonnasse”, tu fais “Ah c’est sympa merci”, en fait ce serait valable si l’inverse pouvait être valable. C’est-à-dire si on voit passer un type et qu’on lui dit : “Eh dis donc t’as un super beau cul”, ça, ça pour­rait marcher mais c’est toujours du même côté en fait. C’est toujours les femmes qui se font... J’ai passé 6 mois à me faire harce­ler, violen­ter sexuel­le­ment trois fois par semaine, mais je pensais que c’était normal. »

Sacrée Karin, passer du gros film de cul à ce puritanisme réatroactif... Ah, les actrices, toujours dans le sens du vent, Weinstein un jour, anti-Weinstein le lendemain, et attention à ne pas se gourer de sens !

 

JPEG - 98 ko
« Le chaos terroristo-immigrationisto-libéral ? Qu’est-ce que j’y peux ? »

 

C’est comme notre ministre de l’Intérieur, qui ne sait plus où donner de la tête. Mettez-vous à sa place : il faut accepter des centaines de milliers de migrants mais pas trop, il faut avaler le retour des djihadistes mais éviter les attentats sur notre sol, il faut réarmer la police moralement et matériellement mais pas trop car sinon les flics vont vraiment mettre de l’ordre et ça, ça cadre pas avec les plans de l’oligarchie... En vérité on vous le dit, ministre de l’Intérieur dans la France socialo-sioniste, c’est être entre le chien et l’os.

De petits plaisantins se sont amusés à surnommer Gégé « son altesse sénilissime », sous prétexte qu’il a 70 piges. Tout ça parce qu’un remaniement se précise dans l’entourage d’Édouard Philippe, qui va devoir couper quelques têtes sur ordre du roi Macron 1er. Mais ne rêvez pas, l’ensemble ne va pas devenir antilibéral ou antisioniste pour autant ! Le remaniement, ça sert uniquement à punir les trop grosses têtes, les glandeurs, les pas-assez-alignés et à promouvoir ceux qui vont donner plus pour la Cause (mondialiste), c’est-à-dire qui vont nous piquer plus de fric encore !

Voir aussi :

17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
26
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12
7 novembre
Un jour en France : mardi 7 novembre 2017
Vuillard prix Goncourt-Shoah, doléances de France, Depardieu le cochon
10
3 novembre
Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017
Un FN anti-social, France Inter adore Pierre Bergé, adieu le bac
16
2 novembre
Un jour en France : jeudi 2 novembre 2017
Le Clézio shoatise les migrants, légions d’honneur, festival familial de Karl Zéro
15
1er novembre
Un jour en France : mercredi 1er novembre 2017
Spécial Propagande des morts : Ali Baddou, Yann Barthès, Nadia Daam
14
31 octobre
Un jour en France : mardi 31 octobre 2017
Monte Ta Croix !, Le Monde illisible, Les Femen contre Polanski
23
30 octobre
Un jour en France : lundi 30 octobre 2017
Le Sauvageot de Mai 68, Ardisson et les Beurettes, Macron et les maîtres du Monde
22
27 octobre
Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017
Imposteurs & imposteuses, profiteurs & profiteuses du harcèlement sexuel
16
26 octobre
Un jour en France : jeudi 26 octobre 2017
Élisabeth Lévy contre France Inter, France Inter contre Élisabeth Lévy (mais pas trop)
24
25 octobre
Un jour en France : mercredi 25 octobre 2017
Harcèlement sur smartphone, sport extrême à Paris, bœuf couillonné
13
24 octobre
Un jour en France : mardi 24 octobre 2017
Bizutage & délation à Caen, Boutin harcelée par la gauchosphère, al-Sissi à Paris
35
23 octobre
Un jour en France : lundi 23 octobre 2017
Le Monde assassine JFK, LCI délire sur le chômage, Cohn-Bendit refait Mai 68
15
20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
29
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
25
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26

Shoah, Sexe et Chaos sont-ils liés ?
Lire sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1834703
    Le 6 novembre à 21:42 par KayaA4
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Les femmes se font avoir par les hommes, les hommes se font avoir par leur patrons... on est bien partis avec cette normalisation des rapports hommes-femmes qui ne prend en exemple que le puissant, mais pointe du doigt l’homme de la rue...

    Ca va aboutir à quoi cette histoire ? Allez on va peut être perdre encore un petit dixième, ou deux de point de natalité.
    Beau combat.

     

    Répondre à ce message

    • #1834819
      Le 7 novembre à 02:00 par Yankee98
      Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

      C’est pas nous qui ne faisons pas assez d’enfants mais les autres qui en font trop.

      L’approche des 10 milliards d’habitants sur la planète, très peu pour moi.

      Alors tu vas me dire « oui mais ils y seront, mais ce sera pas des Occidentaux »... oui bah tant pis, c’est pas pour autant une raison de faire la course, c’est pas une compétition.

      Les non-occidentaux n’ont qu’à avoir aussi une cervelle et qu’à en faire moins également.

       
    • #1834855
      Le 7 novembre à 07:23 par Pitchou
      Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

      @Yankee98
      Les non occidentaux ont un cerveau, par contre ils sont démunis bien plus que nous face à cette mondialisation et la domination par le fric et les armes. Du coup, tout ce qui peut ressembler à un développement est confisqué par nous les occidentaux, beaucoup d’exemples existent. Les plus célébres étaient incarnés par Khadafi et Chavez, paix à leurs âmes.

       
    • #1834886
      Le 7 novembre à 08:26 par VORONINE
      Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

      @YANKEE
      Ce à quoi nous assistons, ce n’est pas " comme un vol de gerfauts hors du charnier natal...." c’est un vol de sauterelles , comme on en voit en Afrique , une multitude qui s’abat sur une région et bouffe tout....TOUT ! d’ici à la fin du siècle , cette multitude aura tout détruit , à commencer par les habitants autochtones, l’économie, les infrastructures, les habitations, les services publiques ( il faut voir ce que deviennent les installations médicales en AFrique....ils volent meme les portes et fenetres, les robinets et les tuyaux !)....Ils ne laisseront rien .Ils feront de l’Europe ce qu’ils ont fait de leur continent . Un exemple à méditer : En Algérie , il y a 15 ( QUINZE) vraies librairies .

       
    • #1834887
      Le 7 novembre à 08:27 par PapyDiagoras
      Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

      Pour simplifier : la natalité européenne est diminuée par les grandes firmes de l’oligarchie (Monsanto, eaux empoisonnées, le "tout plastique", etc...) et remplacée par l’immigration qui est une manne de profits pour l’oligarchie... car selon eux (et ce n’est pas forcément faux, si on est philosophe et misanthrope) la démographie mondiale est arrivée a un point critique, et les guerres ravageuses ne sont pas une solution adaptée pour les pays "alignés" donc utiles. La démolition de Khadafi avait peut-être ce but secondaire caché de juguler une courbe démographique africaine, l’Afrique s’étant énormément développée ces 30 dernières années. Chaque individu qui prétend à une descendance saine doit être extrêmement préoccupé par la qualité de ce qu’il ingurgite, se tenir à l’écart de l’air vicié des villes s’il n’est pas en capacité de se purger régulièrement par le sport, et encore... Bref le monde se déshumanise de plus en plus

       
    • #1834903
      Le 7 novembre à 08:56 par Amb
      Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

      @Yankee98



      Les non-occidentaux n’ont qu’à avoir aussi une cervelle et qu’à en faire moins également.



      Les Occidentaux font moins d’enfants parce que le lobby LGBT est passé par là plus l’athéisme/hédonisme. C’est donc certainement pas parce qu’ils sont plus malins que les autres...

       
    • #1834920
      Le 7 novembre à 09:14 par Ray Donovan
      Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

      Tout à fait d’accord avec Yankee98. Un à deux enfants par famille est largement suffisant.
      Je rajouterai même que les pouvoirs publics devraient faciliter l’adoption pour les couples qui ne peuvent pas avoir d’enfant, au lieu d’avoir recours à des techniques tel que la PMA/GPA.

       
    • #1835060
      Le 7 novembre à 13:33 par Fiori
      Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

      "Les hommes aiment les femmes, et les femmes aiment l’argent."

      J. Edgar Hoover, chef de FBI pendant plus de 40 ans.......

       
  • #1834875
    Le 7 novembre à 08:06 par kantor
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Ah ! l’éternel féminin...à la fois douces et compliquées...à la fois mystérieuses et profondes...

     

    Répondre à ce message

  • #1834888
    Le 7 novembre à 08:30 par endehors
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Le Goncourt : un livre sur les nazis ou la Shoah.
    Le Renaudot : un livre sur les nazis ou la Shoah.
    Pourquoi ne suis-je pas étonné ?

     

    Répondre à ce message

  • #1834889
    Le 7 novembre à 08:30 par jedgreen
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Viard : "en fait ce serait valable si l’inverse pouvait être valable. C’est-à-dire si on voit passer un type et qu’on lui dit : “Eh dis donc t’as un super beau cul”, ça, ça pour­rait marcher mais c’est toujours du même côté en fait."

    Oui mais....perso en tant que mec je me suis déjà fait sifflé dans rue par une bande de filles, mettre la main aux fesses en discothèque (et oui c’était bien une fille...) et même pendant une manif, dans la rue ! (et c’était il y à longtemps, pas par des nouvelles féministes qui se veulent plus mec que les mecs).
    Et ben vous savez quoi ? Cela m’a fait plaisir.

    Après je ne dis pas que c’est bien de faire cela et en tant que mec je ne touches pas un cheveux d’une fille sans son accord. Mais ce n’est pas parce que je suis féministe.
    C’est simplement parce que je suis bien élevé.

     

    Répondre à ce message

  • #1834901
    Le 7 novembre à 08:50 par dixi
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Après on vous dira, c’était quand même mieux avant .Et on vous répond, oui mais c’était ringard .Alors je suis ringard, et j’en suis fière en me disant : quelle époque pourrie .

     

    Répondre à ce message

  • #1834902
    Le 7 novembre à 08:52 par sa majesté
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Je ne vous mens pas si je vous dis que ce matin je me suis à rire à gorge déployée en lisant cet article. Je vous remercie vivement de m’avoir mis de bonne humeur. Comme tjs, j’ignore tout des personnages dont vous parlez ce qui pimente un peu le tout. Entendre Karin Viard se plaindre dans les médias de harcèlement sexuel tout en ayant tenu des propos dans un film d’une vulgarité absolue sous couvert de - comme tjs - la femme libérée m’a amené des larmes aux yeux à force de rire. Plus de doute, nous vivons vraiment dans un monde de fous ! Toute personne qui croit encore à toute cette vague de dénonciations d’harcèlement sexuel est vraiment un imbécile. Bon Dieu, quel article ! Jamais ri autant !

     

    Répondre à ce message

    • #1835028
      Le 7 novembre à 12:42 par Transcendance
      Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

      Ouai mais une fois le rire passé, ça donne un peu envie de pleurer... ou de vomir selon chacun. En moins de 50 ans, la France a complètement perdu son âme. Et ce n’est pas fini. Comme dirait Maître Viguier :" il n’y a pas de limite à la décadence !"

       
  • #1835269
    Le 7 novembre à 19:18 par YOYO
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Une femme belle est faite à base de respect et d’éducation, non à base de fond de teint et de talons.

     

    Répondre à ce message

  • #1835667
    Le 8 novembre à 13:14 par Calx
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Je sais que vous aimez bien Anne-Sophie lapix sur ce site.
    Il y a un article amusant a faire la concernant.Car elle "révèle" avoir eu des propositions sexuelles claires d’un patron(ou de plusieurs)profitant de sa position sans ni citer de nom,ni dire si...elle les a accepté.

    Si on veut avoir réponse a cette question on peut en tous les cas constater qu’elle n’a fait que monter en grade dans le "journalisme".Donc on aime bien ces ... qui viennent pleurer a la tv en dénoncant leurs "viols" et "harcèlement",alors que 99% d’entre elles ont choisi de bénéficier de la promotion canapée.
    On leur a proposé beaucoup d’argent et une promotion en echange de relation sexuelle,ca ne s’appelle pas un viol ca.Ca s’appelle une femme qui choisit pour de l’argent ou des avantages de faire la pute.Aujourd’hui pour se dedouaner de ce qu’elles ont fait et accepté,après avoir bénéficié de leurs avantages,elles rejettent la faute sur les hommes qui leur ont fait des propositions de ce type.
    Toutes ces connes aujourd’hui pleines de fric devraient respecter davantage les femmes qui ont été réellement violées,ou celles qui sont au smic et qui sont harcelées par un individu ayant une position hiérarchique supérieure.
    Mais les blondes,ayant deja accepté des relations sexuelles pour des avantages matériels, piaillent de concert si tels sont les intérêts de l’oligarchie financière,afin de s’en prendre non pas aux weinstein et consorts,mais aux hommes blancs de tous les jours.On sent maintenant chez les femmes de la rue,un reflexe agressif a se tenir prête a jouer les victimes et a hurler a l’harcelement si on tente de les seduire.Elles ne réfléchissent plus a savoir si elles ont envie ou non,le plaisir d’agresser autrui en toute sécurité,soutenue par les médias,la police et la justice,en jouant la victime est le plus fort.

     

    Répondre à ce message

  • #1836300
    Le 9 novembre à 16:56 par JOY DIVISION
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Dégueulasse ! poubelle du cinema Français : d’ailleurs le cinema Français est devenu une poubelle sur péllicule : aucun interet ! que des films a deux balles : avec une idéologie bobo décadente tendance immigrationniste : pas un film qui sorte ou il y a un pd ou une lesbienne ou un immigré ou une racaille.
    DE LA MERDE.

     

    Répondre à ce message

  • #1836568
    Le 9 novembre à 21:40 par STEF de MARS
    Un jour en France : lundi 6 novembre 2017

    Le but, c’est d’habituer le citoyen à tout ce qui est décadent, de telle sorte qu’il ne rechigne plus à se faire enculer.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents