Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Déconnant Décodex

Le site Web du journal Le Monde vient de lancer, depuis quelques jours, un « outil » nommé « Decodex », qui est censé permettre à ses utilisateurs de trier le faux du vrai dans le différents sites. Nul ne conteste la nécessité de vérifier les sources. On pouvait penser que cet outil serait une tentative honnête pour aider le lecteur. Elle s’avère en réalité un outil idéologique servant à la fois à l’autopromotion de ce journal (ce que l’on peut comprendre sans nécessairement l’approuver) mais aussi, et c’est sur ce point que toute l’opération est bien plus discutable, un outil de tri idéologique. Prétendant lutter conte ce que l’on appelle les « fake news », soit la multiplication des fausses nouvelles, les journalistes du Monde n’ont rien eu de plus pressé que de réinventer l’Index du Vatican. À quand l’Imprimatur ?

 

Decodex se présente comme une application que chacun peut utiliser. Cette application classe les sites du vert (garantie de « bonnes » informations) au rouge (site réputé dangereux), avec la couleur orange (site peu sérieux), ou bleu (site parodique). Seulement, pour faire fonctionner un système comme Décodex, il faut au préalable établir une liste de sites d’information que l’on considère comme recommandables ou non et une liste de critères qui permettent de jauger et de juger de la crédibilité de tel ou tel. On entre là dans un domaine ou joue à plein la subjectivité idéologique des journalistes du Monde. En mettant les pastilles, qu’elles soient vertes, oranges ou rouges, Le Monde s’arroge un droit de jugement alors qu’il est lui-même, et nul ne le lui reproche par ailleurs, un journal d’opinion, un journal qui défend ses idées, mais des idées qui ne font que représenter sa subjectivité. Ce qui gène, ce qui choque avec cette création du Monde c’est que ce journal se donne ainsi le rôle de censeur du Web, de l’information en ligne. Il s’approprie un pouvoir qui pourrait, à l’extrême limite, relever d’un comité indépendant, ou du CSA, mais certainement pas d’un journal qui est un acteur de cette sphère de l’information et qui ne peut donc prétendre à l’impartialité nécessaire pour une telle fonction.

La dimension idéologique de l’opération se révèle quand on se promène un peu su Décodex. On constate que les sources de l’établissement médiatique (les journaux avec lesquels Le Monde a des collaborations ouvertes ou implicites) sont systématiquement en vert. Les autres, sont en orange et en rouge, et en particulier les sources dites alternatives. Se révèle alors la dimension « monopoliste » de l’opération. Dans un monde où le journalisme traditionnel est contesté, car chacun peut, à sa guise, créer un site d’information, l’opération Décodex apparaît comme une volonté un peu puérile et clairement désespérée de certains journalistes pour se garantir le monopole de l’information. Il eut été plus utiles, et plus profitables à tous, que ces dits journalistes s‘interrogent sur les raisons de leurs pertes d’audience. Mais, ce type d’autocritique, il ne faut pas rêver : ils en sont clairement incapables.

On donnera ici un exemple parlant. Mon propre carnet obtient, tout comme le blog d’Olivier Berruyer, un classement orange. Olivier répond par ailleurs de manière cinglante aux argousins de Décodex. Ce classement est motivé par un exemple de « fake news » que Le Monde présente ainsi : « …relaie parfois de fausses informations, niant la présence de soldats russes en Ukraine en 2014, pourtant établie ». Si ces « journalistes » avaient fait leur travail, ils auraient pu constater que je n’avais nullement nié la présence de militaires russes à Donetsk et Lugansk, mais que, citant nommément un général américain en poste à l’OTAN, j’avais indiqué que la présence de militaires russes n’était pas en mesure d’expliquer les victoires remportées par les forces de la DNR et de la LNR en septembre 2014. Mais, on voit bien qu’ici la vérité importe peu pour les journalistes du Monde. Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage.

Il serait aussi facile de rétorquer que Le Monde lui-même a publié aussi de fausses informations, ou des informations non confirmées, comme le montre Vincent Glad dans une chronique sur le site de Libération [1]. Le Monde lui même s’était fait l’écho récemment du faux piratage par les Russes d’une centrale électrique américaine. Alors, pourquoi ne pas mettre Le Monde lui-même en orange dans le classement Décodex ? Aude Lancelin s’est élevée contre cette opération du Monde, et l’on peut penser qu’elle risque fort de décrédibiliser encore plus la presse traditionnelle. En fait, une observation rapide des divers sites mis en causes montre que les utilisateurs potentiels de Décodex l’utilise à l’inverse de ce que souhaitaient les journalistes du Monde. La fréquentation de ces blogs semble avoir augmenté et tout se passe comme si le lecteur considérait comme « suspect » le classement en vert qui est censé désigner la « bonne » information et recherchait les sites désignés par Décodex comme « suspects ». Si cela devait se confirmer, nous aurions le résultat paradoxal d’une opération de dénigrement en bande organisée, comme l’on dit au ministère de la Justice, se retournant contre ses propres auteurs…

Au-delà, l’histoire Décodex pose un problème de fond. Nul ne peut certifier la « vérité ». Des faits peuvent être raisonnablement établis, tout en sachant qu’il y a toujours une marge d’incertitude à leur égard. L’interprétation de ces faits, elle, varie avec les opinions, avec la subjectivité de chacun, avec les différentes recherches qui peuvent être faites. Je renvoie ici le lecteur à mes multiples notes sur la question du chômage en France, et sur l’abus que font les journalistes de la fameuse « catégorie A » de la DARES. Personne ne peut décider qu’il a le monopole de la vérité et de l’information ; on ne peut certifier une « vérité », ni la mettre sous copyright. C’est bien pourquoi toute l’opération Décodex se révèle en fait assez nauséabonde dans ce qu’elle décrit de l’imaginaire de ses auteurs. On ne doit pas, alors, s’étonner de la réduction constante du lectorat de cette presse qui arrive ainsi à se décrédibiliser de manière de manière si constante et si régulière. Cette presse arrive même aujourd’hui à mêler le ridicule à l’ignominie.

Le coté « orwellien » de Décodex n’aura échappé à personne. Il y a du « ministère de la Vérité » à l’œuvre dans ce qu’ont commis les journalistes du Monde.

Notes

[1] Glad V., « Qui décodexera le Décodex ? De la difficulté de labelliser l’information de qualité », billet publié le 3 février 2017.

Décodex ou l’aveu de faiblesse de la presse mainstream, voir sur E&R :

Place à la vraie information, chez Kontre Kulture :

Sur l’effondrement généralisé des médias du système, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1661637
    le 09/02/2017 par Henri
    Déconnant Décodex

    Mais c’est finalement une bonne chose ce "Décodex" (ou plutôt "Déconnex") : ça a le mérite de montrer la presse tituée telle qu’elle est réellement : un petit microcosme où l’entre-soi règne en maître et où l’on se permet de dicter à tout le monde quoi penser en distribuant arbitrairement les bons et les mauvais points.

    Ce genre de dérive orwellienne révèle au grand jour toute l’illégitimité du pouvoir des merdias.


  • #1661667
    le 09/02/2017 par Domino
    Déconnant Décodex

    Les décodeurs du Monde ont dû prendre des leçons chez Najat et Anne. Je trouve que nous avons en France, une inquiétante invasion de gommettes de couleur.
    A la mesure de l’infantilisation des citoyens qui continuent, en majorité, à prendre telle quelle la propagande des médias mainstream.


  • #1661694
    le 09/02/2017 par Eric
    Déconnant Décodex

    " ...les journalistes du Monde n’ont rien eu de plus pressé que de réinventer l’Index du Vatican. À quand l’Imprimatur ?"

    M. Sapir a raison de dénoncer le Décodex du Monde, mais en revanche il se trompe lourdement en dénonçant l’Index et l’Imprimatur du Vatican car ce sont des institutions nécessaires au maintien de la civilisation chrétienne. M. Sapir est un de ces républicains honnêtes qui refusent néanmoins de reconnaître que les maux qui accablent la France trouvent leur origine dans la révolution dite française. On peut le comparer aux catholiques qui critiquent à juste titre nombre de positions du pape François tout en refusant de reconnaître que le Concile Vatican II est à l’origine de ces positions papales contraires à la doctrine catholique.


  • #1661715
    le 09/02/2017 par Nestor
    Déconnant Décodex

    Même Elizabeth Lévy se gausse du "Décodex" et de sa prétention délirante . Il va bientôt disparaître, il y a des limites à l’imposture .


  • #1661721
    le 09/02/2017 par marmotte
    Déconnant Décodex

    Le journal le monde est dans les mains de qui ?
    Impartialité de décodex hi hi hi !


  • #1661736
    le 09/02/2017 par Josée
    Déconnant Décodex

    Plus personne ne les croit. Le Déconnex ne fait que les décrédibiliser encore plus. La fin est proche pour les presstituées et les Armes d’Abrutissement Massifs que sont les merdias FakeStream.


  • #1661820
    le 09/02/2017 par Borntogrowl
    Déconnant Décodex

    Mediapart a droit sa petite pastille verte sur déconnex...


  • #1661840
    le 09/02/2017 par envolées_des_incultes
    Déconnant Décodex

    Je trouve que c’est une bonne idée. Ca permet de mettre en lumière les sujets à creuser et les sites interessants pour ceux qui ignoreraient par où commencer.

     

    • #1662379
      le 10/02/2017 par chombier
      Déconnant Décodex

      Exactement ! Ça donne envie de surfer sur les pastilles orange et rouge, où il y a sûrement du bon à prendre, mais qu’on aurait mis des années à découvrir !


  • #1662995
    le 10/02/2017 par Chevalier Lefebvriste
    Déconnant Décodex

    Quand le Monde DECONNEX plein tube .... (euuuh...plein YouTube)