Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Entretien avec Albert Ali

20 avril 2013

Partie 1 :

Partie 2 :

Partie 3 :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #399632
    le 08/05/2013 par Salah
    Entretien avec Albert Ali

    Très bon entretien. Albert ALI à dit l’essentiel, à nous musulmans de France de faire le nécessaire pour éviter une Reconquista ou une Saint-Barthélemy.


  • #399669
    le 08/05/2013 par Moh
    Entretien avec Albert Ali

    J’ai hâte de lire votre prochain livre.
    Sourate 2 verset 278,279. Ribba=banque="argent par la dette"=crise=guerre
    J’aime beaucoup la Sourate al Asr car elle nous exhorte à continuer nos efforts, contre vents et marées, car le but est supérieur.
    Il faut être profondément atteint pour ne pas voir la réalité qui se déroule sous nos yeux.
    Au passage, les lois sur : l’interdiction du voile, la légalisation des sodomites, l’injure publique des prophètes (Jésus, paix sur lui, en particulier)... accélère un mouvement migratoire effectif depuis déjà quelques années.
    Malheureusement, c’est souvent les plus honnêtes, ceux qui ont le plus à apporter à la France qui effectuent cette hijra (à contre coeur).


  • #399706
    le 08/05/2013 par Tanio
    Entretien avec Albert Ali

    Albert Ali est l’exemple à suivre pour les musulmans français. Il sait concilier l’intégrité religieuse et l’amour de notre pays...mais quand je vois les musulmans autour de moi, je me dis que c’est malheureusement très mal barré...entre les immigrés ou descendants d’immigrés qui vivent, parlent et s’habillent comme au bled, les convertis qui font pareil (? ?), et les (petits) fils d’immigrés dont la vie se limite à Booba, le foot et le shit, y’a vraiment du boulot !!

    Et dans le "milieu" religieux, quand on entend, ou "chez nous", c’est systématiquement pour parler du Maghreb.

    Difficile pour un converti comme moi...je tiens à ma religion, mais je suis patriote et je refuse de tomber dans le piège du littéralisme et de l’arabisation. Bref, la dissidence est partout, et l’aliénation est grandissante.

    C’est pas évident de se sentir seul partout où l’on va, seul à son boulot, dans sa famille, avec ses amis et ses coreligionaires...vivement qu’on soit plus nombreux !


  • #399708
    le 08/05/2013 par esperanza
    Entretien avec Albert Ali

    Un homme remarquable, une réflexion humaniste, approfondie et très complète. Albert Ali redonne espoir dans l’avenir de ce pays. Je lirai son livre.

     

    • #399738
      le 08/05/2013 par esperanza
      Entretien avec Albert Ali

      Juste une petite remarque : en parlant de la Saint Barthélémy, Albert Ali commet un raccourci courant de simplification ; les guerres de religion en France ont fait des victimes nombreuses chez les protestants mais aussi chez les catholiques. Dans ma ville, il y a eu des milliers de catholiques (notamment des moines) massacrés par des chefs de guerre protestants venus d’Allemagne faire des "raids" en terre catholique. Il n’y a pas eu les "gentils protestants pacifiques" et les "méchants catholiques sanguinaires".

      Sans parler des arrière-plans géo-politiques, les protestants étant utilisés par des puissances étrangères (l’Angleterre...) comme le Quatar essaie d’utiliser les musulmans français aujourd’hui. Les protestants étaient donc vus par beaucoup comme des traitres, des agents de l’étranger (qui ont notamment livré des places fortes côtières à l’Angleterre). Erreur fatale pour eux . Albert Ali a raison de souligner le grand danger pour les musulmans (et les juifs) français de la double allégeance.

      Les catholiques pendant les guerres de religions c’est un peu comme avec les Serbes : on leur donne le rôle de méchants de l’histoire, mais beaucoup d’entre eux , des femmes, des enfants, des vielliards,ont été massacrés mais n’ont pas de rôle dans le script de l’histoire officielle.

      Mais sinon la référence est juste, et il est évident que nous sommes tous hantés par ce souvenir effroyable de guerre civile. Puisse-t-il nous servir de garde fou.


    • #399780
      le 08/05/2013 par david
      Entretien avec Albert Ali

      Tout a fait, tout n’est pas rose pour un camp, je vais lire "Les enragés de Dieu", qui devrait parler de ça avec plus d’objectivité ...

      Aux hommes de bonnes volonté, rien n’est impossible, avec le temps les choses s’apaisent, je suis moi même issu d’une famille protestante et d’une famille catholique, le temps et le raisonnable font leur oeuvre.


  • #399731
    le 08/05/2013 par Wardyy
    Entretien avec Albert Ali

    Ouai enfin ce qui dit est secondaire la première chose c’est que il faut ABSOLUMENT que la France redeviennent ce quel doit être il faut remettre sur pied la France après ce qu’il dit ce fait déjà et continueras a ce faire naturellement !!!!

     

  • #399844
    le 08/05/2013 par Alex n°99
    Entretien avec Albert Ali

    Intéressant, -étant français catholique "de terre" (et pas seulement de papiers...)- je trouve que le travail que fait Albert Ali pour un enracinement français des musulmans pour fusionner une foi musulmane et un patriotisme français est très bon.

    "L’Enracinement" de Simone Weil est la voie que prône Albert Ali.

    La question la plus difficile que personne ne pose c’est "combien de musulmans issus de l’immigration en France veulent suivre Albert Ali et "Fils de France" ?" S’ils étaient majoritaires, je serai fou de joie et nous serions tous sauvés ! Mais quand je vois que 90-95% des enfants d’immigrés croient en la soupe Parti Socialiste Hollande-Fabius, aux élections, je déprime...

    Je compte sur les 5% de français musulmans patriotes éveillés comme espoir mais face à 95% ça va pas être simple - alors vous avez mon soutien

     

    • #399885
      le 08/05/2013 par ’Umar
      Entretien avec Albert Ali

      Ne tombez pas dans le piège de ces chiffres de supposé électorat PS musulman cher camarade. Il s’agit d’un chiffre concernant ceux qui votent qui ne sont qu’une minorité de la population musulmane, car la large majorité des musulmans ne votent pas car ils ne croient pas en la démocratie, ou si certains y trouvent un bien, ces derniers savent pertinemment que ceux qui se présentent ne méritent pas que l’on vote pour eux.

      Ce qui est dommageable de nos jours dans notre pays, c’est qu’il y a des gens qui n’ont rien à voir avec l’Islam, ou très peu, qui s’identifient comme musulmans et qui par leurs actes ou leurs paroles, souillent cette religion en agissant contrairement à ces préceptes tout en s’autocollants l’étiquette de musulmans (ou parfois se la font coller).

      A mon sens, un musulman attaché aux valeurs de l’Islam ne peut qu’adhérer au discours d’Alain Soral, Camel Bechikh et Albert Ali, et agir en conséquence.


    • #400049
      le 08/05/2013 par david
      Entretien avec Albert Ali

      Je suis assez péssimiste, mais c’est un plaisir de rencontrer des honnêtes gens.

      La Reconquista, ils savent l’éviter en cooptant toujours les plus traitres comme le PS & co, mais c’est risqué, ça repousse une Saint Barth. Bon les français sont aussi coupable de leur malheurs en laissant à qui vous savez les manettes.

      L’irrespect de le France et des force de l’ordre (police) ou du bien commun (pompiers) est impressionnant faut le voir sur le terrain. Quand c’est la croissance y a toujours du fromage pour tous, en temps de crise, je crains le pire.

      Exemple, je suis allé chercher un essaim en banlieue, le flic laisse tombé fallait mieux qu’il reste dans son auto, les pompiers qui faisaient un barrage pour la sécurité, pas écoutés, outragés, les gas transvasaient torse poil à 10 metres de l’essaim. Les petits (pas ado) sont des gamins a peu prêt normaux, mais après on le sait ça dérape.

      Alors on a :
      Des anciens sages qui vont disparaitre.
      Des adultes déglingués.
      Des enfants qui peuvent aller, mais dont on sait très bien qu’ils vont être récupérés, plus la situation de crise à moins que des initiative à la E&R limite la casse...


  • #399886
    le 08/05/2013 par Titus
    Entretien avec Albert Ali

    Idée de création d’entreprise : créer une ligne de foulards islamiques inspirée des foulards que portaient les femmes françaises du XIXe et XXe siècle à la ville et dans nos différentes régions.
    De jolis foulards pourraient ainsi revenir à la mode chez les françaises de toutes confessions.
    Allier logique économique, tradition revisitée et subversion représenterait un magnifique glissage de quenelle.

     

    • #399990
      le 08/05/2013 par Hampshire
      Entretien avec Albert Ali

      Tres tres bonne idee....


    • #400038
      le 08/05/2013 par moutawa
      Entretien avec Albert Ali

      @Titus
      J’y ai déjà songé, camarade ! On pourrait ainsi reconnaître les musulmanes de Bretagne, du sud-Ouest, d’Alsace....
      De même pour les qamis (grande tunique) pour les hommes. Dieu que j’aimerai, comme cela se faisait au Maghreb, voir des musulmans (qui le souhaitent) porter des tenues s’inspirant de traditions régionales. Et effectivement, ce serait une sacrée quenelle !


    • #400053
      le 08/05/2013 par david
      Entretien avec Albert Ali

      un foulard marinière ?


  • #399930
    le 08/05/2013 par Salah
    Entretien avec Albert Ali

    J’ai lu les différents commentaires.
    Camarades, je sais ce que c’est que de se sentir seul au sein de sa famille, ou ailleurs, comme le dit LLP "il faut faire un travail sur-humain" pour continuer à être dans la dissidence et être fidèle à ses idées quand en face personne ne vous écoute. Moi-même musulman comme je l’ai dit plus haut, je pense que que nous sommes quand même un bon nombre à suivre la voie d’Albert Ali et de Camel Bechikh pour un Islam enraciné. J’espère juste qu’on arrivera pas jusqu’à l’extrême c’est-à-dire une guerre civile ou un retour au Bled.


  • #399991
    le 08/05/2013 par serbefrancophile
    Entretien avec Albert Ali

    Albert Ali as critiqué les "Indigènes de la République",la bonne nouvelle c’est qu’il y a de moins en moins d’adhérents au PIR,actuellement on dénombre moins de 500 adhérents. Faute de moyens ils ont quitté le local loué par le PCF de St Denis (93), et se réunissent désormais la plupart du temps dans des cafés de Ménilmontant, surement parce que l’Institut du monde arabe as arrêté de les financé a couse de l’agression de Houria Bouteldja par la LDJ, si ça continue comme ça dans 1 ans le PIR disparaitra ;
    j’espère que "Fils de France" as plus d’adhérents que le PIR parce que si les musulmans en France choisissent l’idéologie du PIR plutôt que "Fils de France" il y aura une guerre civile en France,il faut faire connaitre "Fils de France" aux jeunes des cité car dans mon quartier personne connais "Fils de France" mais tous le monde connait le PIR.
    Salam a tous mes camarade.

     

    • #400003
      le 08/05/2013 par GHT
      Entretien avec Albert Ali

      Euh.... On n’est pas obligé de choisir entre le PIR et les fils de France ???

      Je rappelle que Camel Bechikh écrit dans le torchon de Ménard dont l’un des articles(écrti par Tasin) avait appelé au génocide des musulmans, français qu’il s’est rendu au colloque du FN aux ^coté de gens haineux dont une femme qui lui a crié dehors,qu’il a été invité au congrès de DLR avec Chalghoumi...

      Bref,pourquoi toujours cette vision binaire du monde ?Il n’y aurait de choix qu’entre Fils de France et le PIR ???


    • #400561
      le 09/05/2013 par ram
      Entretien avec Albert Ali

      @GHT
      Justement Camel Bechikh a raison, c’est parfaitement cohérent d’être là partout il sera entendu donc écrire dans le canard de ménard aussi.
      Je suis fils d’immigré, pas du tout musulman, j’ai du mal a entendre que l’arabe soit une langue sacrée comme albert ali vient de le dire, vous l’aurez compris je suis berbère d’Algérie donc un identitaire mais j’accepte le point de vue, j’accepte qu’on soit différents, j’accepte le paradigme religieux de Camel Bechikh tant que cela nous permette à tous d’avancer et se défaire du cloisonnement voulu et imposé par d’autres.
      Chez Camel Bechikh il y’a un esprit E&R directement par l’exemple et c’est a louer au contraire, j’apprécie cela chez lui même si je ne le suis pas sur le plan de la foi comme Albert Ali d’ailleurs.
      Merci à toi et à vous


  • #400033
    le 08/05/2013 par Fred
    Entretien avec Albert Ali

    Bravo à ER d’avoir interviewé Albert Ali, ça nous change des musulmans de nos merdias comme Chalghoumi.


  • #400078
    le 08/05/2013 par Erdoval
    Entretien avec Albert Ali

    J’ai visionné ce document avec grand plaisir. Pensée profonde et cohérente exprimée de façon claire avec beaucoup de conviction et de sincérité. Je me propose de me procurer son livre lorsqu’il paraîtra et j’espère qu’il aura une grande audience.


  • #400082
    le 08/05/2013 par Iskandaar
    Entretien avec Albert Ali

    Les question soulevées ne sont pas nouvelles malheureusement mais traitées de la bonne manières. Il n’y a pas de solutions clef en main parce que la situation est trop complexe, selon moi personne ne peut prévoir l’avenir culturelle et historique de la France et de l’Europe à l’heure actuelle. Le problème des enfants d’immigrés en Europe c’est que l’Islam s’est développé sur un terreau totalement aculturel, et que sur un tel terreau rien de bon ne pousse. Un enracinement ne se fait pas du jour au lendemain, une tradition culturelle singulière non plus, il s’agit d’un processus historique très long et transgénérationnel, donc en dehors de notre contrôle... et les musulmans de France peuvent aisément s’imaginer la difficulté qu’ils auront à se voir accepter un jour en Europe, le tout sans condescendance, celle dont on a déjà l’habitude.

    En outre avant de sauter les étapes pour fantasmer l’intégration culturelle, il faudrait déjà régler le problème de la ghettoïsation et de l’exclusion sociale qui ne sont pas des chimères mais de durs réalités, le facteur socio-économique étant le plus important concernant ce sujet. La politique post-coloniale de la France a quant à elle conditionné cette situation, et également déterminé la façon dont les enfants d’immigrés sont perçus par la population française, à savoir comme d’éternels étrangers. Ce processus n’appartient pas au passé, puisqu’il n’a jamais réellement cessé et c’est bien là ce qui est reproché... On ne peut pas dire "oh, je vais ignorer ce chapitre..." sous prétexte de réconciliation, ce serait à juste titre perçu comme une couleuvre par la plupart des "enfants d’immigrés" ...

     

    • #400133
      le 08/05/2013 par GHT
      Entretien avec Albert Ali

      Totalement d’accord avec vous:le problème des banlieues en France est d’ordre socio-économique et non d’ordre religieux.

      Pourquoi toujours vouloir islamiser des problèmes économique auxquels sont confrontés toutes les sociétés occidentales où il y a eu une immigration post-seconde guerre mondiale ?

      Les afro-américains et les latinos des ghettos aux USA ont les mêmes problèmes(voire mille fois pires)sans être musulmans,ils sont tous chrétiens.


    • #400605
      le 09/05/2013 par Starkamanda
      Entretien avec Albert Ali

      Pour moi l’état français aurait du donner des cours aux immigrés qui s’installeraient en France. Ce n’est pas du racisme que de dire que beaucoup d’entre eux ne savent vivre selon les normes sociales françaises.


    • #400989
      le 09/05/2013 par david
      Entretien avec Albert Ali

      @GHT

      Totalement en désaccord avec vous.

      Nier le problème, c’est nier sa résolution si possible.
      cf ."La sociologie actuelle nous explique que le facteur social est prédominant voire exclusif"
      http://www.egaliteetreconciliation....

      Vous êtes un adepte de la socio US de l’empire, rassurez vous y en a plein, facile à choper, moi-même,
      mais ça passe, car la réalité / la vérité vous rattrape
      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89...

      Puis on ne compare pas les USA (pays qui a 200 ans à tout cassé) à la France qui est bien plus vieille.
      A moins de faire le gauchiste de base et de dire que 1789 à tout balayé.

      Au passage : Deng Xiaoping rétorquait à Mitterand qu’il était trop tot pour juger si 1789 était une bonne chose.
      Perso, je saisi de jours en jours la profondeur de sa remarque.


    • #420262
      le 29/05/2013 par Protis
      Entretien avec Albert Ali

      @starkamanga ; et oui ça aurait facilité le travail des immigrationistes déracineurs de peuples , c’est Atali qui doit être content de lire ce genre de com , tu ferais bien d’écouter plutot le travail de Kémi Séba plutot que de proposer de mandier une intégration impossible , lis aussi l’histoire de l’Algérie Française et comment ça c’est terminé . Cordialement .


  • #400130
    le 08/05/2013 par Stev
    Entretien avec Albert Ali

    Quoi qu’en dise Albert Ali, il n’a jamais été dans la tradition française de cacher le visage et le corps des femmes, comme le fait le niqab. Et ce qu’on voit en 2013 sur les marchés de banlieue, en France, ce ne sont pas de grands chapeaux avec voilettes ou des foulards noués sur les cheveux comme les femmes françaises en portaient au début du siècle dernier, mais ce sont bien des niqabs. Et ça n’a strictement rien à voir ! Faut être clair, quand même. Et qu’on ne vienne pas me ressortir l’éternel argument "mais c’est pas pire que le string et la mini-jupe" ! Entre la mini-jupe et le nikab, les femmes ont tout un panel de possibilités pour se vêtir avec élégance, tout en mettant en valeur leur corps. C’est une affaire de bon goût et d’éducation.

     

    • #400600
      le 09/05/2013 par Babylonik
      Entretien avec Albert Ali

      Si vous estimez qu être vêtu de manière aguichante est une affaire d éducation et de bon goût.
      Vous pouvez donc accepter que le fait de couvrir un minimum son corps est aussi un affaire d éducation.
      Je ne comprends point votre message, en quoi vous dérange une femme voilée ?
      Peut être le fait de ne pas pouvoir saliver tel un chacal sur ses formes...
      Un peu de respect serait de rigueur, si une femme souhaite porter le niqab ou le hijab cela est son choix je ne vois pas le tord que cela vous cause..
      Amicalement, un français converti.


    • #400604
      le 09/05/2013 par Hampshire
      Entretien avec Albert Ali

      encore un pour nous dire quoi faire, je cite "se vêtir avec élégance, tout en mettant en valeur leur corps." et si on n’a pas envie de mettre en valeur notre corps !!


    • #400698
      le 09/05/2013 par Stev
      Entretien avec Albert Ali

      Attendez, j’admets totalement qu’on ne veuille pas mettre en valeur son corps. Mais quand un homme porte un costume bien taillé, c’est pour mettre en valeur son corps, son allure, etc... Si une femme veut en faire autant, c’est son droit aussi. Etre élégante pour une femme, ça n’a jamais été de mettre un décolleté pigeonnant et une jupe en cuir ras les fesses ! Mais là, on se trompe totalement de débat.

      Ce qui heurte beaucoup de français "de souche", c’est de croiser de plus en plus de niqabs dans les rues. Qu’on ne vienne pas comparer ça avec la tenue des femmes françaises du siècle dernier ! C’est pas honnête intellectuellement !


    • #400710
      le 09/05/2013 par Stev
      Entretien avec Albert Ali

      “Je ne comprends point votre message, en quoi vous dérange une femme voilée ?
      Peut être le fait de ne pas pouvoir saliver tel un chacal sur ses formes...”



      Oui, ça me dérange que le visage et le corps soient masqués. Dans la nature humaine, dans la communication humaine, il y a tout un langage corporel, faciale, ça compte dans l’approche vis-à-vis d’un autre être humain. Quand on voit le visage de quelqu’un, on sait si cette personne est de bonne humeur, fatiguée, souriante, agressive, triste, etc...

      Oui, j’estime que dans ce pays, la séduction, le désir, n’est pas un tabou. Il y a une tradition latine et donc française dans les rapports entre hommes et femmes qui n’a rien à voir avec la tradition islamique. C’est un fait. Si on ne admet pas ça, on ne comprends pas la réaction des français vis-à-vis du niqab...

      Cette tradition n’a également rien à voir avec la marchandisation des corps, l’hypersexualisation de la société... C’est cette nuance que beaucoup de musulmans n’arrivent pas à saisir. Je suis sûr que Soral saurait l’expliquer mieux que moi !


    • #401001
      le 09/05/2013 par david
      Entretien avec Albert Ali

      Ouaips, ce fameux foulard à la française, n’a rien de l’injonction religieuse.

      Certes il présentait peut-être une pudeur, normale car anté-libertaire, quand il couvrait la gorge.

      Mais à mon sens, l’ayant vu dans mon extrême jeunesse, il protégeait plus du soleil (tête voire épaules) et avait donc une fonction utilitaire.

      D’ailleurs sont étymologie ne ment pas :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichu
      Le fichu, qui tire son nom du verbe « ficher » (mettre à la hâte), est un triangle d’étoffe - ou un carré plié en triangle - dont les femmes se couvraient la tête et les épaules.

      Limite il présente un certain érotisme de l’étoffe.

      On est loin du voile islamique, qui veux démontrer que musulmane, limite qui veux défier cf la vidéo de la femme au front de gauche qui arrive sans pour ensuite le mettre devant l’auditoire.


  • #400167
    le 08/05/2013 par machin
    Entretien avec Albert Ali

    Pour tous ce qui traite du nationalisme et du patriotisme, il faut lire les livres de Maurice Barrès.


  • #400632
    le 09/05/2013 par Meth-Tical_90
    Entretien avec Albert Ali

    Un entretien très intéressant qui m’a beaucoup fait cogiter sur ce sujet.

    Mais cependant, je le trouve assez catégorique quand il parle du métissage ethnique, à titre personnel, je suis fondamentalement contre le métissage de masse imposé par nos élites pour nous détruire, mais cependant, je n’ai rien contre le métissage en général, chacun fait comme il veut, c’est personnel.

    Ensuite, en ce qui concerne l’assimilation... en tant que français d’origine maghrébine ou africaine, faut-il nécessairement faire disparaître, oublier toute sa culture originelle, au delà de notre filiation ?

    Ça ne serait pas mieux de tout de même conserver une part de culture (culinaire, musique, histoire etc...) et bien sur à côté, se considérer avant tout comme Français avec à côté une culture française dominante logiquement, ne pas se tromper de pays.

    Une espèce de cohabitation, de syncrétisme, sans pour autant adhérer au communautarisme hein, loin de là.

    Je suis pas un spécialiste sur ce sujet, je peux bien me tromper hein, je me pose simplement ces questions, si vous êtes en désaccord, restez courtois, merci.


  • #400800
    le 09/05/2013 par jazz
    Entretien avec Albert Ali

    quel est l’intitulé du film dont on voit un extrait à 2min35 dans la vidéo 3 ?
    Merci

     

  • #401223
    le 10/05/2013 par Chrétin
    Entretien avec Albert Ali

    Ca doit être grâce a des personnes comme lui que des Français se convertissent a l’islam.Ils nous donne de l’amour.


  • #402255
    le 11/05/2013 par Nourdine78
    Entretien avec Albert Ali

    Entretien très interessant...cependant il y a quelques petites choses dérangeantes...
    Dire qu’aujourd’hui il existe un communautarisme musulman... Je pense que c’est pas tout à fait vrai. Observez les autres communautées et comparez. Chinois, indiens, turques ou même juifs... Il y a des caractéristiques qui se retrouvent comme le poids économique, le soutien communautaire et l’abscence de délinquance (visible et "de rue").

    Or avec la communautée musulmane, on est assez loin de ce constat. La lutte contre le communautarisme a été lancée pour proner le metissage. Or comme le dit Alain Soral, le metissage aujourd’hui produit de la Debilla et du Booba de masse, donc des sous prolétaires copiant les codes libéraux-libertaires américains, ce qui n’est pas dans les valeurs de l’Islam.
    Un communautarisme intelligent, sans idéologie SOS Racisme mais avec un poids économique, un controle social et sans victimisation et demande de réparation, avec une conscience francaise pourrait être une solution.

    Pour revenir au mélange éthnique, on connait les dégats du métissage et face à la puissance de la TV...il ne faut pas se leurrer, les valeurs islamiques ne pesent pas lourd. Les metisses de cités (comme on en voit par paquet à Chatelet les Halles), s’identifieront aux stars américaines comme ils le font déjà.

    Par rapport au vote (A. Ali n’en parle pas) ceux qui disent "les musulmans ne croient pas à la démocratie". C’est juste que ca ne les interesse pas. Ils se foutent de la politique et ce à cause de l’idéologie RAP libéral qui dit "chaqu’un pour soi". Ne fantasmez pas sur ce point, car vous serez de voir leurs avis sur la politique. Ils ne boycottent pas la démocratie en conscience ( pour la majorité), mais ne s’y interessent pas.

    Encore une chose... Je vois pas mal d’identitaire pleurer que sur les histoires de voile, de France colonisée blablabla... Mais les 3/4 parlent mal francais, ne connaissent pas l’histoire de France (je connais plus de musulmans ayant lu Bainville) et ne s’y interessent pas. Ils n’ont pas un sentiment d’attachement mais seulement de répulsion car ils s’appellent "Francois" ou "Jean". Selon moi c’est de l’hypocrise. Copier les codes de gangs anglais, ne pas connaitre les coiffes traditionnelles (avec l’idéologie maconnique qui a fait le boulot) et venir s’offusquer.

    Pour finir je dirais juste que pour que les musulmans s’intégrent, il faut se debarasser de la pleurniche de la gauche maconnique et de l’idéologie RAP...


Afficher les commentaires suivants