Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Etienne Chouard répond aux questions de Sylvain Durain

Le 28 septembre dernier, Étienne Chouard, devenu célèbre lors du référendum sur la Constitution Européenne de 2005, m’a reçu chez lui pour un entretien vidéo. Plusieurs thèmes y sont abordés, d’abord son combat pour le retour de la liberté d’expression et de la vraie démocratie, le tirage au sort, les abus de langage, le problème monétaire, la dette ou encore la politique d’Hugo Chavez au Venezuela.

Un des entretiens les plus passionnants que j’ai eu à réaliser, le tout sur fond de musique classique. Un immense merci pour son accueil, sa gentillesse et sa disponibilité.

Thèmes abordés : la liberté d’expression, la vraie démocratie, la culture


Étienne Chouard : la liberté d’expression, la... par cinequaprod

Thèmes abordés : les abus de langage et la « novlangue »


Étienne Chouard : les abus de langage et la « ... par cinequaprod

Thèmes abordés : le problème du vol monétaire et de la Constitution


Étienne Chouard : le problème du vol monétaire... par cinequaprod

Thèmes abordés : la dette, la fin de l’État-providence


Étienne Chouard : la dette et la fin de... par cinequaprod

Thèmes abordés : Hugo Chavez / La sottise des antifas


Étienne Chouard : Hugo Chavez / La sottise des... par cinequaprod

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #50161

    Ca n’a rien à voir mais avez-vous la conférence de Pierre Hillard sur le 11 septembre ?


  • Franchement je ne connaissais pas ce monsieur , merci à E&R . J’ai écouté ces vidéos il est vraiment trés interressant trés pédagogue , il explique que c’est les riches qui ont mis Hitler ou Mussolini au pouvoir il accuse de vrais fachos les politiciens du système UMPS , mais alors ça change toute la donne , depuis toujour j’entend dire que c’est le "populisme" qui met au pouvoir des dictatures fascistes pourtant la dictature fasciste Européenne on l’avais rejeté par référendum c’est bien les fachos de l’UMPS qui nous ont mis le traité de Lisbonne dans le fion ... le nouvel ordre mondial qui est un système purement fasciste c’est bien encore les riches qui veulent le mettre en place !!!

     

    • Comme pour le reste, il serait grand temps d’arrêter de parler de chose que l’on ne connait qu’a travers la propagande qu’en fait l’Empire justement.

      Hitler et Mussolini n’ont pas été mis au pouvoir par des puissances étrangères, et le premier fascisme était un assemblage de nationalisme social et révolutionnaire, il suffit de s’informer un peu pour y voir plus clair ( et de lire Qu’est ce que le fascisme de Maurice Bardèche pour se faire une idée sur ce qu’était le fascisme originelle ).

      C’était des dictatures, mais des dictatures au service du peuple, contrairement à celle ou nous vivons aujourd’hui en UE.

      Petit lien pour terminer : http://www.propagandes.info/ext.php...

      Alex Jones n’est pas tout blanc quand à son opposition au NOM...


  • Excellente la vidéo sur les antifas !
    J’aime la simplicité de Chouard, il parle clairement, sans idéologie.


  • #50203

    Bjr, j’ai deja eu l’occasion de regarder quelques unes des interventions de ce monsieur sur le net. Ce qu’il dit me parait tout a fait valable sur la démocratie et sur les antifas, bien que je trouve que le systeme suisse soit qd meme hyper proche de la démocratie.
    Là ou il y a un réel probleme dans ce qu’il dit sur la dette et la création monétaire, c’est qu’il oublie un truc que bcp de gens comme lui qui ns parle de ca (emprunt sans interet aupres de la bq centrale nationale publique pour financer les déficits, abrogation de la loi de 73,etc)... Et je suis spécialiste en économie et en finance donc je maitrise bien le sujet. Tous ces gens ont raison là dessus, mais ils oublient ou semblent oublier une chose. Créer de la monnaie à partir de rien, sans un accroissement de la productivité, ca crée de l’inflation. C’est logique. Etudiez les causes de la republique de Weimar en 1922. C’est du à bcp bcp trop de création de monnaie dans une economie qui ne produisait rien. De plus cette création monetaire se faisait sans contrepartie (exemple étalon or)... Ca a donné une inflation de genre 2000% par an. Regardez aussi l’exemple du zimbabme entre 2000 et 2008. Donc création monétaire pour financer le deficit public sans interet, OUI mais pas trop. Simple projection : le déficit public de la France est de environ 130 milliards actuellement. Si demain, on supprime la loi de 73 et on sort du traité de lisbonne, que la Bq de France prete cet argent à l’Etat sans interet, et le fait pendant 5 ans par ex. Ca vous fera 650 milliards de monnaies crées. Soit environ 30% du PIB de la france. La france n’a pas assez de productivité pour supporter ca, donc mécaniquement ca va mener à l’hyperinflation. Si ns ne faisions que par ex 20 milliars de déficit par an, là on pourrait se permettre de créer de la monnaie pr le financer, sans aucun risque. IL faut vrmt ne pas abuser de la création monétaire pr financer un déficit public. Tt le monde peut comprendre que s’il suffisait d’imprimer des billets sans conséquence, alors pq ne pas éradiquer la pauvreté dès demain. On imprime 1 millions d’euro par francais, on distribue et tt le monde a au moins 1 millions d’euro sur son compte. Plus personne n’est pauvre. Je lis et regarde bcp sur ce site. Et à chaque fois ca me frappe de ne pas entendre simplement le fait que OUI il faut redonner à l’Etat son pouvoir de battre monnaie MAIS il ne faut pas en abuser sion risque d’hyperinflation

     

    • #50269

      Personne de sérieux ne parle de financer un déficit public en imprimant à tout va des biffetons. D’autre part il faudrait se libérer de ce paradigme selon lequel nous serions écraser sous une montagne de déficit public en raison d’une intolérable gabegie. Il faut bien savoir que plus de 90% du montant de la dette publique correspond à ce qui est remboursé en intérêts aux banques. Si nous n’avions pas à payer ses intérêts à ces maquereaux la France aurait un déficit public tout à fait acceptable et très aisément résorbable.
      Il y en a plein le cul de ses pisse-froid qui viennent systématiquement nous rabattre les oreilles avec leur "Ouuiiii maaiis si l’Etat imprime ses biffetons on va créer de l’inflation...patati patata..." Arrêtez de prendre les gens pour des cons ! Croyez-vous sincèrement que les gens prônant le retour à la souveraineté monétaire et financière sont des zozos sans notion d’économie qui s’amuseront à faire tourner la planche à billet à tout berzingue comme si cela était un joujou ? Et actuellement ne fait-on pas tourner la planche à billet à fond ? Si ! Pour le bénéfice des banques et rien ou presque pour l’économie réel.
      Rassurez-vous ! Les gens soutenant la réappropriation de la souveraineté monétaire sont pour la plupart beaucoup plus sérieux et responsables que les malades mentaux qui ont créé ce système financier apocalyptique actuel. Et même dans le cas de figure d’une réappropriation de la souveraineté monétaire avec pour encadrement une équipe de gens médiocres le résultat ne pourra pas être pire que le chaos dans lequel nous sommes actuellement !


    • #50367

      Ok donc vous admettez que le déficit public actuel ne peut etre financé intégralement par la création monétaire meme si on retrouvait le droit de battre monnaie (et je suis d’accord avec vous, c’est à cause des intérets payés depuis 73 aux marchés financiers que la dette est colossale et qu’elle ne serait que de environ 300 milliards au lieu de 1700 millairds mais en attendant elle est là, on ne peut pas simplement faire défaut sur ces 1400 milliards. On le sait très bien, ca mettrait les bq en danger et donc les épargnants vu que aucun pays n’a eu la bonne idée de séparer les activités de dépot des bq de leurs activités de marché. Donc il faudrait que le contribuable paye à nouveau pr ne pas qu’elle fassent faillite). Donc tant qu’on a un déficit aussi énorme et comme vs reconnaissez qu’on ne peut pas le financer integralement en imprimant des billets, on doit financer le reste sur les marchés et donc rester dépendants de ceux ci, ou résorber le déficit très vite. Mtn reste à savoir cmt... Et avec la libre circulation des capitaux, si on taxe les riches et les détenteurs du capital, ils n’ont qu’a transferer leur argent ailleurs.

      Au sujet de votre phrase disant que ceux qui parlent de rendre possible le financement du déficit par création monétaire qui ne souhaiteraient pas abuser de la planche à billet, je n’en suis pas sur. Melenchon prone le financement intégral des deficits publics directement par la BCE. Lui par ex, n’est pas assez compétent en éco... Marine le pen, c’est pas sur non plus. Mtn, les spécialistes, eux je suis sur que vous avez raison, ils le savent. Mais concernant les politiciens francais qui pronent le retour de la création monétaire public, j’en doute bcp.


    • #50404

      Et je voudrais ajouter ceci : si on faisait un sondage en Allemagne, demandant s’ il faut réautoriser la Bundesbank à battre monnaie pour preter au trésor allemand, les Allemands diraient largement non. Simplement pcq ils apprenent l’Histoire de leur pays, et ils ont la phobie de l’hyperinflation, vu que leurs ancetres ont connu ca dans les années 20. C’est d’ailleurs pour cela que faire cela au niveau européen comme certains le veulent, ce sera rejeté sans ambiguité par le gouvernement allemand quel qu’il soit. Aucune chance. D’ailleurs les stauts de la BCE ont été calqués point par point sur ceux de la Bundesbank. Et c’est pour ca que l’euro est une monnaie qui convient si bien à l’Allemagne.


    • #50431

      Déjà Maxevans, bravo de reconnaitre que tout cela est vrai, de la part d’un économiste c’est très rare donc merci de votre honneté.
      Simplement une petite question : pourquoi croire qu’il faut absolument rembourser cette dette, puisqu’elle est artificielle car créée de toute pièce par des politiciens scélérats au service des banques depuis 40 ans ? En quoi faire défaut serait-il absolument exclu ? Pourquoi faudrait-il absolument sauver les banques, qui se sont déjà goinfrée, qui ont déjà été sauvée, mais qui continuent pourtant à se goinfrer ?
      Solution radicale (et douloureuse pour les gros épargnants je sais mais tant pis) : dénoncer les traités, revenir au franc, revenir sur la libre circulation des capitaux (hé oui !), faire défaut (quand t’es banquier que t’as pris des risques que t’as mal parié tu fais faillite, rien de plus normal dans un VRAI système capitaliste, idem pour les investisseurs), nationaliser les banques en banqueroute (pour conserver les structures) et garantir les petits épargants pour éviter la ruine de tout un peuple. Ils feront quoi nos créanciers floués étrangers, ils viendront nous bombarder ? Non, ils négocieront... ça se passe toujours comme ça.
      En réalité rien n’empeche de faire faillite à un Etat, c’est meme monnaie courante tout au long de l’histoire, très classique en somme...
      Ensuite quand vous dites que "aucun pays n’a eu la bonne idée de séparer les activités de dépot des bq de leurs activités de marché", vous inversez les choses, car cette situation existait autrefois. C’est Jacques Delors le papa de Martine Aubry qui a détruit cette séparation en 1983, un peu comme Clinton l’a fait aux US... Il faudra bien sur la rétablir.
      Enfin oubliez Mélanchon, ce type est un escroc qui sait très bien comment fonctionne l’économie mais qui ment quand ça l’arrange...
      Marine pour moi a le tort de vouloir rembourser la dette quand meme (au prix effectivement d’une très grosse inflation), sinon ce qu’elle dit est assez juste, mais pas assez radical du tout face au racket organisé des peuples. Rembourser la dette c’est valider l’arnaque, c’est pas du tout à la hauteur d’un vrai chef d’Etat...
      Enfin sur les riches qui voudront placer leur argent ailleurs, moyen très simple : déchéance de la nationalité, amendes dissuasives voir confiscation totale et travaux forcés si on met la main sur eux. Yes we can !


    • #50454

      Si on parvient à protéger l’argent des épargnants dans les banques qui seront mises à mal par le défaut sur nos obligations souvereines, oui on peut le faire. On devrait alors réfléchir à nationaliser "la moitié de chaques banque", càd la banque de détail. Et laisser la BFI privée, qui devrait se débrouiller seul, une fois que les 2 ont éauront séparées. Car je déteste l’idée de supprimer la bourse et les marchés financiers. Ca existe depuis plusieurs siècles et faire du trading pr une banque, si ca lui permet de gagner de l’argent tant mieux pour elle. Ce qu’il faut c’est une séparation claire entre le public et le privé. Une entreprise privée se finance sur les marchés privés en émettant des actions et obligations etc. Un Etat, public, se finance sur un organisme public. Concernant ce que vs dites sur la séparation des bques, oui je sais, je voulais dire depuis la crise de 2008, puisque c’est là que le prob est apparu au grand jour, il n’aurait pas fallu faire le TARP aux usa et les plans de renflouement des bques européennes ici si cette séparation existait tjs. Je voulais mettre en lumiere que depuis 2008, tous les dirigeants ont promis de réformer en profondeur le secteur bancaire et que la chose la plus importante et primordiale à faire, ils ne l’ont meme pas faite. Vs savez la réforme de wall street d’obama, elle est d’un ridicule inoui. Et quand vous evoquiez delors, vous aviez bien raison de nommer que encore une fois c’est un homme de "gauche" qui a fait ca (supprimer l’obligation de séparer les activités des bq). Enfin, gauche et droite c’est exactement la meme chose. C’est vrmt l’UMPS, c’est une mascarade l’election presidentielle sauf avec Marine au 2nd tour, où là on sent qu’on a qd meme un vrai choix. En tout cas, un espoir
      Concernant Marine, d’un pt de vue economique, je regrette une chose majeure, c’est qu’elle ne demande pas la sortir de l’UE, juste la sortie de l’euro. 1. C’est bcp plus facile de sortir de l’UE (car il suffit d’appliquer l’article de Lisbonne qui le permet, tandis que sortir juste de l’euro ya pas d’article qui le permet). Et 2. en restant dans l’UE, elle reste soumise à tout : liberte de circulation des personnes, marchandises, capitaux. Elle n’aura pas le droit par ex de taxer les importations venues des pays à bas cout etc etc. Elle sera constamment en contradiction avec les Traités et directives de l’UE. Et là que fera-t-elle ? Dira -t-elle :" Ok très bien alors la France sort de l’UE et retrouve sa souvereineté ? A voir


    • #50461

      A propos de la dette, je pense aussi à qqch qui poserait probleme a votre raisonnement (dénoncer cette dette frauduleuse et ne pas la payer). C’est le probleme qu’une loi n’est pas rétroactive. Tout cela s’est fait légalement. 73 : loi pompidou giscard qui dit que le trésor public ne peut plus emprunter à la Bq de France. Ensuite, 49 budgets consécutifs votés en déficit, donc émission d’obligation d’Etat avec au début je crois que ca s’appelait l’emrunt giscard, la 1ere fois que la France a emprunté sur les marchés pr financer son déficit. Donc c’est peut etre une arnaque mais tout cela s’est fait légalement. C’etait et c’est tjs la loi. Et quand on supprime une loi, on ne peut pas supprimer les effets qu’elle a eu par le passé. Ce n’est pas rétroactif. Sinon, un parlement pourrait voter par exemple l’arret des naturalisations francaises et dire que tt ceux qui l’ont acquise depuis 40ans en sont déchus. Ou rétablir la peine de mort pr les violeurs d’enfant et dire que donc ceux qui ont dejà ete condamné pour de tels crimes doivent, selon la nouvelle loi en vigueur, etre rejugés et condamnés à mort.
      C’est donc une question ideologique egalement. Une loi peut elle etre rétroactive ?


    • #50512

      "C’etait et c’est tjs la loi. Et quand on supprime une loi, on ne peut pas supprimer les effets qu’elle a eu par le passé. Ce n’est pas rétroactif."
      L’exemple argentin a montré que mettre les créanciers face au peuple via un porte parole courageux, son président, suffisait à "convaincre" ces derniers que la mascarade de la dette générée légalement ne serait remboursée qu’à hauteur de 30 % et ceci tout aussi légalement car avec le consentement des créanciers.
      Bref la rétroactivité ou non d’une loi n’est qu’un prétexte bureaucratique. Si tout le monde est d’accord pour régler le problème alors créer l’artifice légal qui nous permettra de le faire sera une formalité.
      Aujourd’hui, nous avons besoin de rendre ce rapport de force favorable au peuple pour ensuite forcer les créanciers à renoncer à leur escroquerie.
      Et d’ailleurs la Grèce va peut-être nous montrer le chemin ...


    • #50584

      Il y a au moins un exemple de loi rétroactive adoptée sans que ça ne gène personne dans le droit international, c’est la notion de crime contre l’humanité au procès de Nuremberg. Les criminels nazis ont été jugés pour crime contre l’humanité alors que cette notion n’existait pas au moment où ils ont commis leurs crimes. Pour eux la rétroactivité s’est appliquée, ce qui n’aurait pas du se produire si on avait scrupuleusement respecté les règles et principes du droit.
      Dans la meme logique on pourrait très bien refaire de meme avec l’invention d’un crime nouveau, le "crime de mise en esclavage financier", avec application rétroactive...
      Il y a aussi en droit de nombreuses escroqueries qui sont condamnées malgré leur APPARENCE légale. La loi de 1973 semble légale mais la façon dont elle a été présentée, discutée (?) et votée peut très bien etre contestée.
      De toute façon c’est une simple question de rapport de force. Les créanciers eux-memes voudront négocier (pour ne pas tout perdre) donc les accords de remboursement avec eux seront contractuels et donc légaux. Sinon ils perdront tout.


    • #50640

      Le probleme c’est que je ne vois personne qui aura le courage d’aller aussi loin s’il est élu... Marine est le meilleur espoir mais elle n’ira pas aussi loin si elle gagne. Et vu que tout ce qu’on a c’est l’election presidentielle, on a pas d’autres choix. Le peuple ne fera pas une revolution demain, ni dans un an. D’ailleurs en Grèce, ils sont saignés comme jamais et pourtant ne font que des manifestations, ce qui ne sert à rien du tout. Comme dit chouard, ca ne fait peur à personne.


  • #50214

    Superbe ces vidéos ! Les questions sont pertinentes et les réponses de Chouard toujours aussi excellents... Merci !!


  • #50221

    Mis à part le fait qu’il insiste pour dire que toute la corruption et la saloperie du monde arrive par hasard, de peur de parler DU complot (mais bordel, qui a eut cette idée folle de parler d’un complot unique ...), EC est toujours aussi intéressant !

     

    • #50258
      le 03/10/2011 par L’honneteté prime
      Etienne Chouard : entretien avec Sylvain Durain

      Derniere vidéo sur la betise des antifas...

      Regarde tout avant de te faire une opinion. Il y dit que stigmatiser les dénonceurs de complots comme d’extreme droite, comme le font les antifas, était pour lui "le comble de la bêtise".
      Dans la vidéo du dessus,il dit clairement aussi que dès 1789 il n’y avait pas de volonté de démocratie réelle chez les élus, etc...


    • #50578

      J’avoue que j’ai commenté vers le milieu, et après on peut plus éditer ! Après il parle de plein de complots sans les appelés comme tel.


    • #50595

      "J’avoue que j’ai commenté vers le milieu, et après on peut plus éditer ! Après il parle de plein de complots sans les appelés comme tel."
      Bah si, il les appelle comme tels. T’es sourd ou bien ?


  • #50305

    J’admire la sincérité et l’effort de mr etienne chouard .comment instaurer une democratie réelle dans ce foutoir. C’est claire " la marche irrésistible du NOM" (pierre hillard) "la décomposition des nations" déjà bien avancée afin d’enterer definitivement toute idée d’une democtatie réelle. N’est ce pas déjà trop tard ? qu’en pensez vous ?


  • #50334
    le 03/10/2011 par jasmin indien
    Etienne Chouard : entretien avec Sylvain Durain

    1 - 5:05 Nous "écoutons" DEJA des gens que nous n’avons pas envie d’écouter. Ils kidnappent le sens et la parole. C’est la démocrassie, la loi du groupe le plus fort, même s’il est minoritaire. fin de visionnage.


  • Bravo Monsieur Chouard pour votre clairvoyance, votre réalisme et par ailleurs votre compréhension de ce système abject...

    Vos solutions sont les meilleures que j’ai pu lire ou entendre jusqu’à présent.
    Il est bien évident que vous n’aurez jamais le soutien de chefs politique quels qu’ils soient puisque leur but PRIMAIRE est... le POUVOIR.

    Je voudrais (sans prétention) vous aider dans votre évaluation du temps nécessaire pour que chacun d’entre nous arrive à faire tomber les écailles des yeux de nos proches qui dorment.

    Le calcul est simple. A supposer qu’aujourd’hui vous soyez le seul à partager vos propres idées et qu’il vous faille 1 semaine pour convaincre 1 seule personne (comme vous le supposez). Alors dans une semaine vous serez 2, puis dans 2 semaines vous serez 4.

    Même si après avoir convaincu 1 seule personne, chaque personne s’arrête et attend passivement, l’acroissement sera de 2 puissance n.
    Autrement dit : 1, 2, 4, 8, 16, etc. ce qui fait qu’en seulement 24 semaines nous serions 16.277.216 personnes à avoir réellement compris ce qu"est la démocratie !!! Et oui, moins de 6 mois. CQFD.

    A méditer pour chacun d’entre-nous.

     

  • Assez émouvant surtout la dernière, on dirait qu’il est ému ? il a les yeux mouillés ?
    Il a une mission le gas ? Il croit en cette démocratie !
    L’ambiance est assez spéciale vous trouvez pas ? ce champ de coeur qui appelle au divin et l’on parle pourtant de notre réel si diabolique.

    Ce qui est impressionnant dans le personnage on dirait un sage Zen, pas un mot de travers une maitrise et de la juste réflexion.

    Ben oui ces antifa, c’est un peu la fin de l’Histoire (on nous la fait souvent celle la), et la fin de l’Histoire c’est l’immobilisme.
    Immobilisme dans cette forme de pouvoir qui nous déçoit beaucoup et qui joue le tous contre tous pour eux.

    Il faudrait des démocrates intégristes, des habités !
    Mais comme l’être sans l’avoir vécue cette démocratie authentique ?
    Les religieux ont été bassiné de la foi depuis le berceau.
    Et nous alors ? on a bien nos démons qui cherche à vouloir comprendre, la justice voire la liberté l’égalité et la fraternité.


  • Un point oublié MAIS fondamental :

    Rendre le peuple libre sans trouver aussi une solution pour empêcher les meRdias de balancer leur propagande ne sera pas très utile. Car les gens pensent selon les meRdias, voilà pourquoi les idées de sarkosy ont été appreciées par la majorité.

     

    • Le "medias" auquels vous faites allusion, je les boycotte TOTALEMENT depuis... 1980 !!! (j’avais 25 ans et internet n’existait pas).

      Peut-être est-ce là, la solution (ou pour le moins un petit pas)