Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Réécrire la Constitution : conférence-débat avec Étienne Chouard

Mulhouse, 28 février 2015

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Réécrire la constitution ne sert à rien : le pouvoir financier détient les clés du coffre et les hommes sont partout corruptibles...
    En un tour de main, les choses redeviendront comme avant. Les hommes ne sont pas fichus de se commander eux-mêmes, et chacun veut commander son prochain. Ce serait le chaos après quelques jours : nul se sera d’accord avec son voisin et le peuple est tellement stupide et borné que je me dis que c’est peut-être ce que souhaite le système : nous voir nous embourber dans l’écriture d’une constitution-bidon, nous entre-déchirer et finalement plonger dans la guerre civile...Etienne Chouard est un type qui a l’air très sympa, mais je n’ai aucune envie de le suivre dans ses délires. Seuls des Dieux seraient foutus de rédiger une constitution potable et de s’y fier...

     

    • Je crois que tu ne connais pas E Chouard, sinon tu saurais que son "programme" politique est beaucoup plus encadré et global que le fait de simplement ré écrire la constitution...


    • Je suis d’accord avec vous ; le peuple peut lui-même décider de sa propre ruine ; à quoi bon une constitution populaire, alors ?
      La démocratie, parfaite ou non, peut être un régime très aliénant ! (nietszche abondait dans ce sens)
      Les seuls vrais enjeux d’un état sont pour moi l’édification d’une classe moyenne puissante, un équilibre interne, et l’indépendance par rapport au système bancaire étranger (dettes privées, donc) Le reste............


    • Entièrement d’accord avec Francky !


    • il est à mon sens un des rares qui est clair voyant et lucide sur notre réalités et qui propose et développe une sortie par le haut par la mise en situation, la réflexion, l’implication, bref ce type moi me fait du bien, j’entends et cautionne ses idées, comment vous faites pour lui cracher dessus ?
      bref je vous comprend pas et je veux pas vous comprendre.


    • à Lojad et Franky...

      Je ne crache pas sur Chouard, mais je le trouve naïf quant à ses illusions sur la nature humaine : nul besoin de lire son programme en détails pour y deviner les germes de défaites, de la division et de la guerre civile...il n’y a pas 100 Français qui sachent précisément ce qu’ils veulent !!!


    • pour la ptihy
      donc si je te suis parce que les français ne s’entendent pas entre eux il faut les fractionner par le système politique actuel, un bon partie bien gras instrumentalisé par un petit groupe de possédant va satisfaire complétement le peuple, ou te satisfait toi a partir du moment ou tu vois une flamme sur le drapeau.
      c’est justement parce que les français ne s’entendent pas entre eux qu’il faut qu’il participe tous, et c’est le sens réel d’une démocratie, ou alors remettais un roi et arrêtez de nous enfumer, tous autant que vous êtes.
      chourad à des idées d’une intelligence qui vous emmerde, lisez ce qu’il dit et propose, après vous comprendrez que vous êtes juste dans des jugements de valeurs teinté d’ignorance.


  • Pour moi le problème n’est pas la constitution en elle-même, mais le rapport de force. Contrairement à ce qu’on apprend au bon peuple, le pouvoir ne vient pas du texte mais de l’exercice d’un rapport de force réel. Celui-ci est aujourd’hui totalement en défaveur d’un peuple à qui on a de plus inculqué sa soumission. Il peut bien être écrit dans la constitution que rien de dois subsister entre l’individu et l’État, ça n’empêche pas le Crif.

     

    • Le service militaire permet de créer des citoyens-soldats. Chaque citoyen ayant fait son service militaire devrait avoir accès à une arme. Problème : tout ça n’est pas bon pour l’oligarchie. Autre problème : l’oligarchie contrôle tout : l’information, la politique, la police, l’armée, l’éducation, l’économie et la justice.

      La démarche d’Étienne Chouard permet de préparer et d’accélérer le processus de révolution. Parce que, si pour réécrire les lois il y a la politique, pour réécrire la constitution il faut effectivement une révolution. La difficulté sera de faire face aux gens prêts à défendre les rêves et les privilèges que le système leur offre.

      Pas facile quand on sait le nombre de culs pleins (soumis) et de têtes vides (abrutis) que l’oligarchie manipule. Les premiers voudront garder les fruits de leur soumission (privilèges, reconnaissance), les seconds voudront garder le ventre plein et continuer à rêver (télévision, technologies). Seuls des ventres vides (démunis) et des esprits éclairés (qui ont autre chose dans la tête que des espoirs matérialistes, temporels et individualistes) sont disposés à se révolter.

      Créer un rapport de force sain commence par proposer des modes de vie alternatifs à ce que propose le système, préparer les esprits au changement de paradigme, rééduquer et réinformer, et permettre à chacun de garder le ventre plein sans dépendre du système actuel.

      Surtout, ne jamais se tromper d’ennemi : l’oligarchie tenterait de survivre par le chaos et la confusion.


  • Respecter la Constitution et non la violée serait déjà un bon départ...

     

    • Il n’existe aucun garde-fou dans la constitution. Commençons par en créer avec des principes inamovibles, un contrôle permanent en cours de mandat (les progressistes pour supprimer les notes au profit d’un contrôle continu ne peuvent qu’être d’accord, n’est-ce pas ?). De toute façon, l’élection est le système le plus pourri qui soit. Ou des places à vie pour la stabilité et empêcher la corruption (un contrôle continu n’empêche en rien cette stabilité) ou un tirage au sort à définir pour que ce ne soit pas un simple gadget mais il faudra bien qu’il ait une certaine continuité dans les programmes.
      Donc j’aimerais bien, au lieu de prôner un système que personne ne comprend, qu’on nous montre et explique clairement comment ça fonctionne.


  • La chose la plus importante de la Constitution de la 5 ème... n’y figure pas : c’est la suppression de la proportionnelle, c’est à dire du seul mode de scrutin qui soit JUSTE, au profit de l’escroquerie SIONISTE du scrutin majoritaire à deux tours qui permet aux israélites de FAIRE LITTERALEMENT LA LOI .


  • Les anglais n’ont pas de constitution écrite. Cela ne les empêche pas d’avoir au pouvoir exactement les mêmes qu’en France : Réseaux ploutocratiques.


  • Les crétins qui bavent sur la Proportionnelle nous disent : "Ah mais vous voulez rétablir le régime des partis ! " sans se rendre compte que le scrutin majoritaire permet le régime du parti unique, c’est à dire comme partout, du parti sioniste : l’UMPS dont les deux composantes alternent gentiment au pouvoir, sous des noms divers, depuis 1958 .

     

  • Chouard est un utopiste.
    Comme l’a dit Alain Soral "valls et compagnie ne se battent pas comme ils le font pour ensuite donner le ’pouvoir’ à la boulangère du coin"

     

    • Si tu as bien écouté Soral jusqu’à la fin, il dit aussi, que le "système Chouard" (pour simplifier) est sûrement le meilleur système mais qu’il ne pourra s’appliquer qu’après un coup d’état dictatorial qui le mettra en place.
      Donc, il n’est pas contre, bien au contraire, mais il est juste conscient qu’il n’y aura pas de transition "démocratique" entre le système actuel et le nouveau, car les "représentants" ne voteront jamais pour supprimer leur postes.


  • #1175566

    Il n’y a rien sur la guerre psychologique conduite par les médias majeurs dans la Constitution de Chouard : c’est à pleurer de rire.

     

    • Il n’y a pas de "Constitution de Chouard".
      Il y a la volonté de Chouard de pousser les gens à se prendre en main, notamment en se réunissant pour s’entraîner à écrire la loi des lois, afin de ne pas se faire entuber une énième fois lorsque le moment sera venu.
      Initiative que j’estime tout à fait louable !


  • Certains ici n’ont pas compris le problème.

    Il ne s’agit pas de réécrire la Constitution pour le plaisir de l’écrire.

    Il s’agit de l’écrire NOUS-MÊMES, ce qui n’est PAS le cas actuellement.

    Personne ne viole la constitution aujourd’hui. Hollande a réellement tous les pouvoirs, le peuple aucun. C’est écrit dans la Constitution, par eux, que le président est un petit Napoléon, que le peuple peut la fermer bien fort et à tout jamais, etc.

    Une nouvelle Constitution ne fera pas disparaître le rapport de force. Il permettra de l’équilibrer, mais on aura toujours droit aux attaques en traîtres de la petite bande habituelle, comme le savent bien certains pays d’Amérique du Sud par exemple.

    Par contre, si on attrape un petit cafard la main dans le sac, il finira pendu en place publique, et ce sera tout à fait conforme à NOTRE Constitution (si on décide de l’écrire ainsi, bien sûr).


  • Ah voilà un vrai homme qui défend le Peuple de France et la patrie ; cette nation dont on fait partie !
    Je ne me lasse pas de l’écouter et je trouve qu’il est toujours droit dans ses bottes dans se qu’il défend ! En l’écoutant lorsqu’il est face à la press(ion)e, je le trouve d’une patience inlassable.
    Ça fait toujours du bien de savoir qu’il existe encore des hommes comme ça dans notre société ! Ouf !
    Je trouve son idée lumineuse, elle redonne l’espoir à notre monde chaotique !


  • J’aimerai tellement un débat entre Chouard et Soral !

     

    • #1175701

      Martine Jules, je serais très étonné que cela advienne.

      Non pas qu’Alain Soral est quelqu’un de fermé, je pense le contraire, cela paraît assez évident.
      Non pas non plus qu’il ait des sujets "tabou".

      Je pense simplement que ce n’est pas son combat.
      Il est beaucoup plus ancré sur le système, dans sa dénonciation et l’évitement des pièges qu’il nous tend. Ce travail de réconciliation est nécessaire et louable. Cet homme nous rend service. Il est dans le présent. Le dur du réel.

      Mais...

      Alain Soral, son parcours, sa culture est parfait dans ce rôle. Très efficace.

      Étienne Chouard, lui, a plus un profil universitaire, il est spécialisé et s’est passionné pour son sujet, la démocratie, au sujet duquel il est très compétent et érudit. Le chantier traité par Étienne est fondé sur le constat simple que nous ne sommes pas en démocratie, il propose un autre paradigme. Donc il est plus constructif, prospectif, mais moins ancré sur le système et le réel.

      Le travail de ces deux hommes est complémentaire, sans aucun doute.

      Plus loin, ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le travail effectué par Alain Soral est un chantier amont à celui traité par Étienne Chouard. En effet, l’atteinte d’une masse critique de citoyens auto-constituants suppose que la citoyenneté existe de nouveau, et façon unitaire, au sein du peuple. Donc que le travail de ré-information citoyenne et de réconciliation nationale ait porté ses fruits. Aussi, le travail d’Alain permet de prendre conscience de façon aiguë que nous ne sommes pas en démocratie, ce qui est un préalable pour envisager le chantier proposé par Étienne.

      Un débat ne peut inviter que des parties contradictoires sur un même sujet. C’est ce qui permet de creuser les choses.
      Or, ici, les deux sujets, bien que connexes, sont très différents. Et je ne vois pas de contradiction entre les idées d’Alain Soral et celles d’Etienne Chouard, encore une fois. Ils se situent à des niveaux différents, en fonction de leur expérience et de leur sensibilité.

      A la rigueur, il ne pourrait être débattu que de l’articulation de ces deux projets.
      Ce serait assez sommaire, car il me semble qu’elle est claire, comme j’ai essayé de le montrer.


    • C’est pas pour être méchant mais ce genre de réflexions me fait immanquablement penser au consommateur moyen attendant devant son écran avec son pop-corn les jeux du cirques. Soral et Chouard ne font pas un spectacle de gladiateurs pour distraire une galerie qui veut fuir un moment ses angoisses.

      Je ne sais pas si tu as remarqué mais le monde est dirigé par une bande (avérée) de psychopathes et d’illuminés fanatiques à la pensée archaïque, qui a finalement réussi à s’emparer du pouvoir sur une bonne partie du monde et qui menace assez directement l’avenir de tous les peuples de cette planète.

      Oui, Alain et Etienne sont des gladiateurs mais pas de spectacle et chacun dans son registre, ce sont des gladiateurs qui luttent pour la survie des peuples dans un contexte que bien peu de nos semblables juge sérieux et réel, des leaders qui essaient de réveiller les endormis le plus vite qu’ils peuvent pour éviter la faillite humaine annoncée.
      Maintenant pour revenir à ta remarque, je te signale qu’il y a une vidéo en ligne où Chouard parle de Soral et une autre où Soral parle de Chouard.


  • Etienne Chouard n’a pas compris que la monarchie absolue n’a jamais existée : les bourgeois en robes ont récupéré le pouvoir des féodaux. De plus, le président de la cinquième république a plus de pouvoir que n’importe lequel de nos rois.

     

    • La monarchie absolue a existé au temps de Louis XIV, et il me semble qu’elle a très bien fonctionné.


    • @Grz
      La monarchie absolue n’a jamais existé tout simplement parce que les robins pouvait faire obstruction à l’autorité royale par leur droit de remontrance donc il n’y a jamais eu d’absolutisme. En fait, l’absolutisme vient de l’illusion d’avoir abattue la féodalité. En réalité, il y a eu déplacement du pouvoir des féodaux sur les bourgeois robins.
      A ce sujet, il faut visionner les vidéos de Marion Sigaut.


    • Les gens ne s’entendent pas sur le sens du qualificatif "absolu" et l’entendent, en général, comme un synonyme de "pouvoir totalitaire"...
      Le travail de Marion Sigaut nous démontre assez clairement qu’il n’en n’était rien, mais manifestement tout le monde n’écoute pas Madame Sigaut, ou, pire, peu la comprennent...
      J’espère pêcher par pessimisme...


    • Chouard connait très bien Marion Sigaut et recommande ses travaux sur les Lumières et les rois de France, ce qui lui vaut moultes invectives de la part de ses amis d’extrême gauche, t’inquiète donc pas.


  • Ca fait trop gogauche de se dire, je t’oppose un article et tu l’as dans les fesses.
    Tout se contourne, faut bosser l’essence des gens et la modernité montre aussi du pas joli.
    Quid de la brigade antifa qui empêcherait l’accès à l’assemblée de certains du peuple à qui on aurait collé le terme de facho.

    Je crois bien qu’avant la Révolution "dite française" y avait pas de constitution et pourtant (pour certains) nos ailleux ont vécus ! Y avait une loi morale celle des 10 commandements, une autorité spirituelle chrétienne diffuse et quelques autorités temporelles suivant les lieux.

    Pire remontant à la tradition originale avant celle-ci, je crois bien que chez les hébreux s’était pareil, un sage du village qui savait un peu la loi et tranchait les conflits typiquement le charpentier. Même choses dans le monde islamique avant l’entrée dans la modernité (c’est la question !) avec des sages appartenant à des écoles qui tranchent.

    Y peut être les grecs anciens qui ont essayé de structurer la choses, mais écoutons ce que certains de leur philosophe disent :
    Platon dans sa République parle idéalement d’un philosophe roi
    Cicéron lui pense que le peuple c’est la tyrannie

    Il est possible que la masse surpasse l’oligarchie, mais de la à savoir si une constitution sera, sera nécessaire, sera appliqué, la modernité toujours d’actualité, c’est de la spéculation hasardeuse.


  • Comme Mr. Chouard a lu des centaines de livres et écrit des milliers de pages sur son site, il serait le plus à même d’en faire un petit résumé par écrit et de le publier, çà serait utile çà non ?
    Qu’est-ce que je suis clairvoyant, çà m’épate...


  • J’ai tenu 30 minutes. Je vais dire franchement que j’avais ma dose.

    Réécrire la constitution, c’est UNE idée... pas UN PROGRAMME POLITIQUE. D’ailleurs nous avons plus besoin d’une nouvelle politique en France que d’un parti pour faire passer une seule idée : celle de la réecrire.
    D’ailleurs notre constitution est constamment plus ou moins réecrite.

    Chouard est un libertaire. Il se revendique comme tel.
    À la base, c’est le refus de toute contrainte découlant des institutions fondées sur le principe d’autorité dans l’organisation sociale... comme le vote !

    C’est bien assez pour que je ne lui fasse pas confiance !
    Or, pour s’attaquer au système, c’est à dire à l’autorité de l’UE et des banques, il faut au contraire les reconnaître en votant systématiquement pour ceux qu’ils diabolisent !
    Jamais les abstentions massives n’ont empêché de mettre au pouvoir quel candidat que se soit. Cette idée est ridicule car on s’oppose de facto aux citoyens acceptant ces institutions !
    À moins de faire une révolution... et c’est pas gagné !

    Je ne prendrai nullement la défense de Marine Le Pen ici : Chouard nous dit, "Plus tu passes à la télé longtemps, plus t’as de chance d’être élu". Il nous fait du Bourdieu en bon gôchiste !
    Désolé, ne se souvient-il pas des présidentielles de 1995 où Balladur était très avantagé par les chaînes de télé. Il a l’âge de s’en souvenir. On le vérifie bien dans "TF1, un pouvoir" de Pierre Péan & Christophe Nick. On sait ce qu’il advint. Chirac fut élu. Si tout était si simple...

    On se plaint toujours d’avoir des présidents-roi ici en France.
    Mais personne n’arrive à se demander si notre pays n’était pas mieux gouverné avec un roi.
    On voit ici tout l’intérêt des puissants de faire dégueuler des rayons des librairies le fameux "Traîté de la tolérance" de Mossieur Voltaire à côté des livres "Je suis Charlie" depuis les attentats de janvier.
    Ou même dès que les routiers ou les taxis manifestent, on crie aux corporations !

    Oui, réécrire la constitution, c’est UNE idée, mais la Restauration en est une autre, et certainement une bien meilleure pour notre pauvre pays.
    Que Florian Philippot y repense à son prochain pélerinage à Colombay-les-deux-Églises. Qu’il aille se renseigner quand De Gaulle avait pris contact avec Mgr Henri d’Orléans pour qu’il reprenne le pays en main après la guerre.


  • J’aime beaucoup Étienne Chouard, son idée est grande mais... Au bout du compte on en revient toujours a l’éternel problème sans solution : Atteindre la masse critique pour faire la révolution et ça...

    Les révolutions ont toujours été faites par des minorités agissantes et organisée qui au minimum tirent les marrons du feux d’un "soulèvement" populaire.

    Le combat de Chouard est essentiel : " faire comprendre au gens qu’il faut prendre les choses en mains" , mais complétement insuffisant. La vraie question est encore et toujours la même : comment virer les salopards qui sont au pouvoir et la réponse n’est surement pas : "Quand le peuple se soulèvera" avec en prime : comme on sera assez nombreux et tous d’accord il n’y aura même pas de violence. Ben voyons ! c’est beau !

    Les méchants qui n’auront rien vu venir diront : "Ah mince, vous etes plein plein plein, je ne peux rien faire ! Tiens voici les cles du pouvoir, du bouton nucleaire et de la banque. Bravo ! Est ce que je peux garder mes châteaux ou faut-il que j’aille pointer a pole emploi"

    On peut rever.

     

  • Y en a plein d’ateliers constituant en France, ça se fait en loge viens qui veux après bourrage de crane, y a des pressions, des directives. Vous voulez une plus grande démocratisation de cette démarche ? Humanitude, Ségolène sort de ce corps ! Un bavard est un anxieux, y a plus simple pour soigner ça.

    Si c’est pour faire comme les Suisses ben demandons l’annexion à la suisse vous verrez que la démocratie c’est ça se partage pas si facilement ?

    Une constitution c’est un cahier des charges, pour quel but ? revu par qui ? un maitre d’œuvre ? des maitres d’œuvre ?
    Celle qu’on a actuellement on sent qu’elle est pipée, on dirait un produit enveloppé de marketing pour séduire des consommateurs pour le profit de commanditaires cachés (de moins en moins).
    Dans un monde matériel est ce une surprise que les plus riches soient au manettes ?
    Dans un monde qui croit qui "traditionne", un Roi pourquoi pas ?

    Il faudrait une constitution pour instituer notre puissance ? le parler, l’écrit reflète des choses réelles, tu as beau écrire c’est moi qui commande sur un papier quand un autre t’as en joue ou dire je veux la révolution du prolétariat quand tu touches un salaire en monnaie pas trébuchante versé par un patron, ça passe pas. Ou alors faut que l’écrit la parole soit de la dynamite et avec du temps.


  • Apprenez déjà à prendre conscience de vous-même, de vos déviances et votre pouvoir avant d’espérer quoi que ce soit. Sans prise de conscience le système a déjà gagner sur votre vie, car vous êtes soumis à toutes leurs pollutions, à tt leurs moyens de divisions. Vous êtes des Hommes avant tt ! Respectez Dieu, respectez vous. Briller de votre Lumière, de votre présence, de votre conscience. C’est la condition nécessaire a tt changement.


  • La constitution, comme l’ont démontré les Bush par sa réécriture, sous leurs gouvernances, n’est que du papier, et la France n’est pas en reste dans les violations de la constitution ! Donc la constitution ne garantit rien ! À quoi bon en écrire une de plus, puisque c’est l’argent qui fait les lois ?
    La force des accords BRICS, c’est qu’ils offrent une opportunité de permettre aux nations de s’affranchir des schémas habituels de dominations et de ruptures de fin de cycles, imposés par ceux qui détiennent l’argent, et donc du pouvoir ! La stratégie de ce nouveau pack de compétences, très pertinent, pourrait même se passer des intermédiaires influant naturels, comme ont su le faire les Chinois avec Rupert Murdoch.
    Ce qu’il est peut-être aussi important de savoir, c’est que tous les grands changements sociétal ou culturel de l’homme à travers l’histoire n’ont pu se concrétiser qu’au travers de conflits, desquels émergeaient de nouvelles technologies, permettant de nouvelles références culturelles et de nouveaux modes de vie ! Tout le challenge de notre époque est d’effectuer cette transition de civilisation, en limitant la casse. Et surtout avec ceux qui souhaitent faire progresser la société !
    À l’aboutissement de ce cycle, le moment sera peut-être alors indiqué de savoir, si dans cette nouvelle organisation sociale une constitution est toujours nécessaire.
    Le model Cosaques, en Russie, sont peut-être l’exemple à suivre !
    http://www.infoguerre.fr/matrices-s...


  • Moi, je dirais Etienne Chouard président avec sa nouvelle constitution.
    Comme Michelet le pensait, les cycles historiques se finissent avec des hommes bons, parfois un peu benêt comme Saint-Louis, Louis XVI, Gorbatchev.
    Cela voudrait dire qu’on est enfin à la fin du cycle historique du capitalisme prédateur et de son oligarchie putride...


  • Le pauvre, il essaye de grimer des moutons en loups...

    Avant d’essayer de donner des cours de vraie citoyenneté baveuse, faudrait qu’il leur transmette l’amour du conflit, de l’intransigeance, de l’abnégation et du sacrifice.

    Allez déjà tous faire vos 5 ans dans l’infanterie sans pour autant vous laisser ramollir par l’esprit-outil-jetable du vieux choufe de base, tenu par son mariage, la bouteille et son crédit.

    Côtoyer la mort, acceptez là, concevez la vie avec elle. Soyez prêts. Vous aurez une chance.

     

  • #1176732
    le 04/05/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Réécrire la Constitution : conférence-débat avec Étienne Chouard

    Etienne Chouard est toujours englué dans un paradigme qui n’est pas le bon et produit en conséquence des analyses incomplètes. Laissons-le mûrir, c’est un type bien de toute façon, il finira par comprendre et nous rejoindra en suiveur demain dans la seule lutte qui vaille.


  • Voilà mes critiques que j’avais émises contre une ancienne vidéo de chouard : Le pouvoir est toujours incarné par un homme en dernière instance. Le fait est que nous traversons plus une crise du sens, de la morale qu’une crise économique. Ainsi chouard peut faire les institutions qu’il veut, d’une ce n’est pas dieu et les lois humaines sont toujours imparfaites, deux même en admettant une constitution parfaite le pouvoir reste incarné par un homme si ce dernier n’est pas vertueux il s’arrangera toujours pour tourner les lois en sa faveur. Enfin Etienne chouard oublie qu’une nation, surtout la nation française a besoin de se retrouver dans un chef, un chef qui impulse une bonne dynamique qui a un pouvoir d’initiative et surtout qui peut voir venir sur le long terme ! Il manque une tête à son système cette tête c’est un roi ! Vive la monarchie clérocratique, un roi à la tête des institutions pour représenter la France, qui a l’initiative des lois, qui peut mener une politique sur le long terme et des chambres de citoyens tirés au sort pour 6 mois qui contrôleraient les lois et surveilleraient que le pouvoir royal respecte la constitution des français. Le système d’Etienne chouard suppose des gens très éduqués politiquement or il suffit de sortir dans la rue pour se rendre compte que c’est tout l’inverse. J’ai donc une autre critique pour chouard comment peut il parler de son système sans penser qu’il faudra un régime de transition pour y parvenir, c’est évident. Ce régime de transition devra être autoritaire (un peu à la Poutine voir plus), ce régime devra réapprendre aux français la vrai notion de politique, faire cesser la propagande médiatique et mettre au pas les banques sans ça le système chouardien ne verra jamais le jour. Il nous faut un homme de la transition tel Cincinnatus qui une fois le boulot fait retourne à ses préoccupations et redonne entièrement le pouvoir au peuple avec à sa tête un roi !


Afficher les commentaires suivants