Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

David Rachline remplace Florian Philippot au FN : E&R au cœur du débat politique !

Le FN, qui reste bien entendu un parti national, va-t-il abandonner la ligne sociale imprimée pendant 5 ans au FN par Florian Philippot, sous l’influence d’Alain Soral, ou va-t-il reprendre sa ligne libérale, perdant ainsi l’avantage de l’opposition réelle à Macron, et abandonnant le statut d’opposant numéro un à la France insoumise ?

 

C’est en substance ce que demande l’animateur de BFM TV à 3’23 à David Rachline, fraîchement nommé à la place de Florian Philippot au poste de responsable de la communication du FN (mais sans le titre de vice-président et sans être en charge de la stratégie, postes que Philippot cumulait).

L’émission a lieu le soir même de la démission du numéro 2 du FN, le jeudi 21 septembre 2017. Or le jeune sénateur David Rachline, formé politiquement à Égalité & Réconciliation, n’ignore pas les avantages électoraux que la ligne Soral a apportés au FN, même après son départ. Quel est le sens de ce remplacement ?

Résumé de l’opération politique : un ancien d’E&R, Rachline, prend le poste – à la « stratégie » près – de Philippot, déjà sur la ligne E&R. Il semble que le FN veuille gagner sur tous les tableaux. Mais la ligne identitaire seule lui fera perdre les voix gagnées lors du tournant social, comme le subodore Natacha Polony dans sa chronique de Sud Radio.

Attendons de voir la nouvelle ligne officielle du FN. Mais d’ores et déjà, les observateurs politiques pourront noter l’influence de la ligne E&R au cœur névralgique du vrai débat politique national, cette ligne de faille entre libéralisme sociétal et nationalisme social.

Un front – gauche du travail et droite des valeurs – cohérent qu’E&R incarne avec combativité et courage, sans transiger une seule seconde avec les forces du Marché et ses médias aux ordres.

 

 

 

Alain Soral, plus de 20 ans de résistance !
Pour aider l’équipe « studio » d’ERTV, rendez-vous sur la page de financement participatif :

(cliquer sur l’image)

 

Les dernières interventions d’Alain Soral, sur E&R :

Retrouvez les analyses d’Alain Soral chez Kontre Kulture :

Vous appréciez Alain Soral ?
Dites-le autour de vous avec la boutique E&R :

 






Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1806713

    C’est pas gagné...

     

    Répondre à ce message

    • Pas sûr, l’immigration, l’identité, les migrants, le terrorisme, l’islamisme forment un électorat moins élégant certes mais bien plus large voire électoralement plus efficace : 1 européen sur 2 en a assez de l’immigration + 75% de personnes ne veulent pas sortir de l’Euro.

       
    • @Pamfli : à un moment, faut faire autre chose que de l’électoralisme et de la pure chasse à l’électeur, et se fonder sur de vraies convictions : la sortie de l’UE et de l’euro, la véritable souveraineté, il s’agit, quand on est convaincu de leur nécessité, de faire le nécessaire pour que "Les Français" en soient informés, et, à leur tour, convaincus...

       
    • C’est claire sans sortie de l’Euro , rien ne pourra changer et c’est justement
      ce flou que MLP qui a insupporté Florian Philippot , plus les insultes de
      Ménard , Collard , Alliot , Bompart , tous des radicaux ou des flirteurs avec
      les LR et démocrate chrétien qui n’ont de chrétien que le nom.....joli tout ça...

      La sortie de l’euro n’est pas vendeur , alors on abandonne , tant pis pour
      les connards de Français nourries par la télé du quotidien qui joue aux peurs
      terribles de la sortie de l’euro....mais demain , ils auront encore moins dans leur
      assiette , mais ils ne comprendront toujours pas davantage et le pourquoi..... ?

      Qu’ils aillent voir le charlatan Mélenchon et ils auront à la sortie une guerre civile
      et plus rien dans les assiettes.....ah ! ils sont durs à la comprenette ces Français !

       
    • #1807009

      Le FN est face à un problème réel : les Français ne veulent entendre que des salades. Ils ne méritent sans doute pas le FN qui ne peut pas renverser la vapeur seul.
      Mais la solution ne se trouve pas dans la course à lèche-alliotte...
      Déjà, Le FN n’a pas su parler aux patriotes : discours convenu, limité, non-pédagogique, pas de souffle ni d’inspiration, trop peu de personnalités intelligentes et charismatiques, peu d’orateurs, une communication inefficace. Le Fn a échoué sur tous les critères.
      Alors pour convaincre les autres, c’était peine perdue.
      Cela prouve une chose : le patriotisme ou le nationalisme est impossible dans le cadre républicain, y compris dans ses prémisses. Le nationalisme Républicain était simplement pratique pour les capitalistes de l’époque en permettant de canaliser la population vers ses intérêts.
      Il va falloir un sacré bout de temps pour que les Français comprennent l’impasse dans laquelle ils sont engagés et qu’ils souffrent vraiment pour rejeter ce système. Autant dire, peu d’espoir, car le temps nous est compté.

       
    • @kalki, nous avons affaire à des politiciens, donc pour la méthode élégante c’est-à-dire sans le bouc émissaire musulman, nous attendrons. D’ailleurs, MLP n’a pas cessé de répéter "ils (les musulmans) votent PS" donc pour la réconciliation nationale de ce côté, il faudra également attendre. De plus concernant l’UE, il y a le Portugal qui semble sortir de l’ornière tout en restant de l’Euro, peut-être bénéficie-t-il d’un effet d’aubaine d’une main d’œuvre bon marché de bosseurs quasi tiers mondisés, je n’en sais rien... La sortie de l’UE est un véritable épouvantail perdant pour l’électorat de gôche comme de drouate modérée donc libérale de boutiquiers. La boutique FN veut prendre le pouvoir, après l’échec de Tsipras Merluchon en cohabitation avec Macaron.

       
  • #1806818

    Parti national ou occidentaliste sionisto-compatible ? Ces gens ne travaillent pas pour la nation française mais au bénéfice d’un nivellement des identités nationales européennes regroupées autour d’une chimère occidentaliste alignée sur le modèle vétérotestamentaire de la dictature bancaire et de la marchandise. La simple et unique posture consistant à vouloir limiter l’immigration et exprimer sa profonde antipathie pour les "zarabes/muzz" ne fait pas de quelqu’un ou d’un parti des nationaux de droite. Ces gens ne sont ni à droite ni patriote, rien ne les distingue vraiment de la gauche libérale libertaire mondialiste hormis leur posture anti-métissage, anti-islam...pour l’anecdote j’ai personnellement connu et discuté avec des gens se prétendant très à droite pour découvrir qu’ils étaient en fait complètement formaté sur le modèle mondialiste. Ils se pensaient à droite en raison de leur virulente antipathie pour les musulmans et leurs "réserves" pour le mariage gay.

    Aujourd’hui il y a une mutation de tous les courants nationaux de droite vers un mondialisme fondé sur le modèle idéologique de la droite israélienne. C’est à dire libéralisme économique total (règne de la Banque et des multinationales) et immigration limitée. Les nationaux français en raison de leur obsession de la thématique migratoire et leur antipathie viscérale quasi pathologique à l’égard de l’Islam et des "Arabes" tombent dans ce piège doctrinal. En gros nos nationaux pensent qu’ils suffit de résoudre la problématique migratoire et de l’Islam pour que tout aille bien. Leur méconnaissance de l’histoire et inculture fait qu’ils ne comprennent rien à la genèse de l’effondrement anthropologique et culturelle de l’aire civilisationnelle européenne. Ils en perçoivent certains symptômes de manière sélective (contre les basanés et le couscous mais pas dérangés par McDo et la gay pride...) sans en percevoir les causes profondes...

     

    Répondre à ce message

  • La théorie de la "dédiabolisation" était porté par Marine Le Pen dès 2002.

    Je pense qu’elle reste sur la même ligne que Phillippot. C’est elle qui l’a fait venir au FN, qui l’a nommé vice-président.

    Seulement, l’objectif de cette présidentielle, c’était au minimum d’arriver en tête au 1er tour, et de faire un score supérieur à 40% au second tour. Ces objectifs n’ont pas été atteints.

    Et comme partout, dans toutes structures, quand un objectif fixé n’est pas atteint, quelqu’un doit payer. La logique aurait voulu que Marine Le Pen prenne toute la responsabilité de l’échec, qu’elle convoque un congrès, que les militants s’expriment pour trouver un nouveau leader.

    Mais elle savait bien que si elle faisait ça, c’est la ligne droite pure et dure qui l’aurait emportée. Au congrès de 2014, c’est Marion Maréchal Le Pen qui a été plébiscité, Philippot n’a été que 4ème. Les militants encartés FN, ceux qui votent aux congrès, sont sur une ligne droite identitaire anti-islam.

    On peut donc imaginer que Marine a fait sauter le fusible Philippot justement pour sauver sa ligne. Ca lui permet de couper l’herbe sous le pied des "droitards", de garder la main quelques temps en donnant des gages.

    Après une élection perdue, un parti politique ne s’adresse plus à l’ensemble des électeurs, mais à sa base militante, celle qui est encartée, qui va coller des affiches, distribuer des tracts, qui paie ses cotisations, celle qui va voter au prochain congrès.

    Si E&R veut peser sur la ligne du FN, il faut qu’il encourage ses partisans à adhérer massivement au FN.

     

    Répondre à ce message

  • "La société est composée de deux grandes classes : ceux qui ont plus de dîners que d’appétit et ceux qui ont plus d’appétit que de dîners."
    Antoine de Rivarol

     

    Répondre à ce message

  • #1807030
    Le 24 septembre à 14:02 par Atos, Portos, et Aramis
    David Rachline remplace Florian Philippot au FN : E&R au cœur du débat (...)

    David Rachline est en ancien d’E&R mais n’oublions pas qu’il renie férocement son apparenance au mouvement et prétend n’avoir plus aucun lien ni rapport avec E&R.

     

    Répondre à ce message

  • #1807070
    Le 24 septembre à 14:57 par Blanche Québécquoise
    David Rachline remplace Florian Philippot au FN : E&R au cœur du débat (...)

    C’est peut être un peu facile d’intervenir après le président mais @Rivarol et @Fred...

    Il semblerait que de part vos propos vous n’ayez visiblement pas compris ni la dichotomie droite/gauche dans le sens "Franco-français" du terme ni le principe de fond d’E&R.

    La gauche bien comprise ne s’opposent "AUCUNEMENT" au petit patronat, à l’entreprise familiale ou au profession libérales quelques qu’elles soient (elle ne s’oppose pas non plus au grand patronat d’ailleurs...). La gauche bien comprise est un ensemble de corpus doctrinaires qui théorisent le "TRAVAIL" comme source de valeur d’usage pour le défendre contre les attaques du Grand Capital.

    Quant au catholicisme qui dans son idiosyncrasie ignore les notions modernes et contemporaine de gauche et de droite peut tout aussi bien se montrer de gauche (doctrine sociale du catholicisme au XIXème siècle) que de droite (toute l’épopée post moderne de la révolution industrielle à nos jours). Le catholicisme c’est d’abord et avant tout ce qu’on veut bien en faire.

    Si d’après vous la gauche c’est de l’assistanat pour les gueux, c’est d’abord et avant tout parce que l’État que vous connaissez depuis plus de 40 ans n’a jamais réellement été de gauche...

     

    Répondre à ce message

  • Oui c’est vrai libéralisme sociétal vs nationalisme sociale.
    Contrairement à ce que pense les cadres actuels du FN sur ce coup là ils ont perdu une partie de leurs electeurs
    Philippot va rejoindre NDA mais ce dernier n’est pas du tout clair sur l’Europe ou l’Euro.
    NDA + Philippot ça pourrait prendre...Ce binôme peut à terme fagociter le FN + LR + une partie électorat des insoumis
    On pourrait se diriger aux prochaines présidentielles vers un FREXIT si Emmanuel Macron faillit dans la réduction du chômage (dixit le cas François Hollande)

     

    Répondre à ce message

  • Le petit "je vous en prie monsieur" quand il se fait interrompre poliment.

     

    Répondre à ce message

  • Pauvre Rachline, il ne se rend même pas compte qu’il est sacrifié... ce n’était vraiment pas le moment de se mettre en avant !!!

     

    Répondre à ce message

  • Philippot : "Il faut organiser le Frexit" - "La loi travail viens de l’Union Européenne" 24/09/17 sur BFM-TV

    https://www.youtube.com/watch?v=6Sk...

    Commence à réagir : il était temps mais trop tard pour le clan familial du FN !!! c’était pourtant l’option à prendre pour gagner l’élection présidentielle !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents