Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Italie : la popularité du pape victime de son soutien aux migrants

Fini le temps où il faisait la quasi-unanimité. L’enthousiasme datant de sa prise de fonction est désormais plus terne. Une enquête publiée aujourd’hui par la Repubblica note une baisse de 17 % de la popularité du Pape dans le pays de la cité éternelle. Pas de quoi ébranler totalement le Saint-Siège, mais cela reste significatif.

 

Il y a cinq ans, l’ambiance était à la nouveauté. Jorge Mario Bergoglio, maintenant plus connu sous le nom de François, venait d’un autre continent que l’Europe. Son ton progressiste tranchait avec celui de son prédécesseur. Sa venue insufflait un air plus contemporain. Mais après cinq ans sur le trône de Saint-Pierre, la population juge plus par les actes. Et ils ne font pas autant consensus que le vent de renouveau qui s’est progressivement dissipé.

 

Le reflet des tensions migratoires dans la botte italienne

Le rang des mécontents gonfle, même s’il reste minoritaire. Les ultra-conservateurs catholiques sont maintenant rejoints par d’autres. Et parmi ceux-ci, les partisans d’un contrôle plus strict de l’immigration. À l’heure où le Vatican multiplie les appels à accueillir les migrants dans une Italie gouvernée par des partis opposés à cette option.

La tension est d’ailleurs de plus en plus palpable entre le Saint-Siège et le ministre de l’Intérieur d’extrême droite, Matteo Salvini (Lega). Alors que le premier vient de condamner la peine de mort, le deuxième veut assouplir le port d’armes. Deux mouvements contraires qui finissent par entrer en collision.

[...]

Pas qu’en Italie

Cette baisse de popularité n’est pas le fait propre de la péninsule méditerranéenne. La popularité du pontife baisse également ailleurs. En France, Le Figaro a publié en mars dernier un même type de sondage. Résultat : 9 % en moins au compteur. Là aussi sa popularité reste néanmoins forte, à 78 %. Mais ce qui frappe ici, c’est que cela se ressent plus fortement chez les catholiques pratiquants (-12%). Chez les non pratiquants par contre, cette popularité augmente (+4%).

Lire l’article entier sur lalibre.be

Un pape mondialiste programmé pour tuer l’Église ?
Voir sur E&R :

Comprendre les raisons des cette « évolution »
avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’antipape Bergolio est un agent mis en place d’urgence pour court circuiter le précédent a des fins idéologiques. Ce « pape » est hérétique, antichretien et finalement gaucho-mondialiste ce qui fait qu’il ne sera plus suivi par beaucoup de monde. Je suis chretien et je l’affirme sans colère ni complexe de supériorité, c’est dans ma nature et dans la matrice de l’occident dont je suis un fils... cet américain Bergolio au passé obscur et à la destiné funeste le fait me tourner vers le christianisme dit « orthodoxe » ou « oriental »... Je pense que l’eveque de Rome qui a eu après Nicée et la querelle du filioque l’oportunité de devenir le pontife d’une partie de la chrétienté qui a conquis le monde, va causer sa perte. Bergolio est le fossoyeur de l’eglise de Rome, il agit sur commande mais n’est qu’un parmis les chefs d’Eglises de par le monde : apprenez l’histoire du grand schisme et souriez : Antioche, Jérusalem, ou Moscou feront rayonner la religion native de notre continent bien après cet agent de la CIA !


  • « Chez les non pratiquants cette popularité augmente... ». Ben oui, chez le gaucho ou l’Antifa ou le mondialiste, il y en a qui ont été baptisés étant petits.


  • Ce type c’est François Hollande avec une robe. Il n’a pas levé le petit doigt pour les chrétiens d’orient, encourage l’immigration clandestine et l’islamisation, promeut le lobby LGTBQ.
    J’ai de gros doutes sur ce sondage.


  • Ca fait un bon bout de temps que ce pape a les mains faites pour manier le compas et l’équerre. C’est le Boubakeur de la chrétienté.


  • #2021260

    Ce pape a l’air béat et aux propos effarants, fait sournoisement le travail dévastateur de la maçonnerie.
    Aucun catholique véritable ne devrait s’aligner sur le Vatican infiltré d’aujourd’hui.
    Apres 70 ans de Vatican II, le constat est sans appel.

     

    • Vatican 2 n’a pas 70 ans !
      C’est la 2ème guerre mondiale qui les a.


    • @JL

      Vatican 2 et la fin de la deuxième guerre mondiale, c’est un peu la même chose, non ?


    • #2021923

      Fin de Vatican II : 1965.
      Donc exact : 53 ans, ce qui est encore largement suffisant pour constater les dégâts dévastateurs et la décomposition sociétale innouïe de la société actuelle.
      Merci à @ ViVA CHAVEZ pour "l’esprit et la lettre".
      On réalise aisément comment le puzzle se met en place événements aprés événements, un travail satanique.


    • #2021967

      Tiens en parlant de durée "satanique"

      L’Union soviétique a duré jour pour jour 72 ans et est tombé comme le fruit pourri sur une histoire de mur attaqué par des bobos avec des tournevis.

      Dans l’ordre temporel, le régime qui gouverne le monde depuis les 8 mai et 6 aout 1945 (Little boy Hiroshima) a donc aujourd’hui 73 ans ce qui ferait dire que l’élection présidentielle française de mai 2017 a marqué la fin inaperçue du cycle judeo atlantiste d’après guerre. (une sorte de baroud d’honneur de sortie)

      Que lorsque qu’on s’est aperçu de la dominance sioniste et de sa perversité c’est en fait au jour de son agonie. Elle n’est déjà plus aussi opérationnelle, sur la défensive et bientôt en phase panique comme les ex dynosaures de l’Union soviétique.

      Dans l’ordre spirituel, par contre, certainement Vatican II a ouvert (donc 1962-1965) la révolution New Age dont la révolution des moeurs de mai 1968 n’était que la crise pubertaire. Vatican II est le père de mai 1968. 1965 + 72 ans = 2037.

      Notre avenir se jouerait donc entre ces deux dates : 2017 et 2037.

      Il y a 20 ans entre les dates mais de date à date, il y a 21 ans de durée, ce qui, sans être kabaliste, laisse songeur (7x3 = 21)

      C’est MAINTENANT sous nos yeux que se met en place le XXI siècle.

      Or, tout ce qu’on entend encore de vérités convenues sur les medias, toute cette propagande est directement issue d’un siècle et d’un pouvoir révolus.

      Tout ce qu’ils défendent et préconisent, c’est exactement le contraire qu’il adviendra.
      C’est son contraire qui se met en place.

      J’ai beaucoup de compassion pour Attali et B.H.L. : un tel anti résultat en fin de vie, ne pourra que les pousser au suicide.


  • Il ne représente rien ni personne. Il est juste un fonctionnaire qui gère administrativement le culte.


  • Si cette église pervertie s’écroule et que les crétins sortent de l’endoctrinement mensonger et de la soumission par principe , ils pourront peut être devenir chrétiens . Ce qui est bien autre chose que de se dire catholique tout en étant incapable de suivre et de mettre en application la moindre parole du Christ, tout en accomplissant des activités pécheresses et en pensant de façon blasphématoire que Jésus ayant pris tous les péchés de la terre ils ne risquent plus rien . Seulement ils oublient cette parole " Ce n’est pas celui qui dira Seigneur , Seigneur qui sera sauvé mais celui qui aura fait la volonté du Père ." Et ca commence par suivre les règles et les principes qu’Il donne avant que de communiquer directement avec Lui .


  • Quel pape ?
    Bergoglio n’est qu’un traître, au service de l’axe atlanto sioniste, et de ses intérêts.


  • Pour savoir qui est vraiment ce pape lisez "Le pape dictateur" livre pratiquement censuré en France maçonnique évidement. Il est temps de comprendre que ce catholicisme défendu par cette marionnette n’est plus chrétien.

     

    • OK merci. Je suis en train de finir "Madame de Saint-Sulpice" - effectivement bon bouquin -, où l’on apprend des choses sur les moeurs de l’épiscopat, peut-être pas tous, mais un certain nombre : des évêques, des cardinaux... tout y passe. Enfin tout y passait, puisque les maisons closes ont fermé... Aujourd’hui on se demande comment ils font, lol !


  • #2021327
    le 09/08/2018 par humour autorisation n°1135 8678
    Italie : la popularité du pape victime de son soutien aux migrants

    C’est vrai qu’on peut se demander (de bonne foi) s’il n’a pas rompu son voeu de chasteté, ou bien au contraire si c’est lui le chef des Lucifériens.


  • Le Pape n’est qu’une marionnette aux ordres de la Loge P2 qui obéït à la Loge de rite écossais qui reçoit elle-même les ukazes de la City.
    Lorsque la City aura perdu son autorité sur le système monétaire international actuel pour celui en devenir du Club de Coopération de Shangaï, les choses changeront. C’est pour cet automne !

     

  • Je rentre d’Italie et je peux vous dire que pour beaucoup d’Italiens, il n’y a plus de Pape...

     

  • La popularité du Pape François,

    Le système plébiscite les partisans du système !
    Qu’importe que le pourcentage de catholiques
    pratiquants baissent puisqu’ils sont appelés
    à disparaître ou plutôt à se convertir pour
    être pardonnés et réaliser la réconciliation .
    Le fond de commerce de François,bénéficie
    d’un marché porteur .
    François ,Futur secrétaire général de l’ONU ?


  • Le catholicisme étant en progression constante en Afrique et en Amérique du sud, et en déclin en Europe, promouvoir les clandestins - qui sont essentiellement subsahariens - est une manière de ramener de la foi catholique sur le vieux continent...
    Même si l’idéologie mondialiste s’en frotte les mains, il faut comprendre que du point de vue de l’église, c’est une stratégie prosélyte cohérente.

     

    • Les migrants sont musulmans.
      Entre les chrétiens d’Orient et les musulmans, Bergoglio avait choisi les musulmans (invités d’honneur au Vatican, Bergoglio alla jusqu’à leur laver les petons).
      Il est prétendu pape, donc il espère bien de tout coeur démoraliser suffisamment les pauvres chrétiens qui le soutiennent encore, afin qu’ils se résignent à leur propre disparition.
      L’Eglise ne fait dans ce cas d’autre prosélytisme que celui de l’Islam (en apparence, mais c’est flatter l’Islam pour mieux l’affaiblir, comme la jeunesse en 68).
      Il s’agit en fait pour les satanistes, de créer une unique religion gloubi-glouba de la résignation, pour les chrétiens comme pour les musulmans, en mélangeant ces deux religions incompatibles. Une religion de serfs.
      En secouant constamment la bouteille, la vinaigrette peut paraître rose. En reposant la bouteille, l’huile et le vinaigre se re-séparent tout naturellement.
      Bergoglio a reçu l’ordre d’agiter la bouteille. Il s’exécute, nuit et jour.


  • Il a fait le parcours obligé : Yad Vashem en nov 2014. Que dire de plus.


  • Politiquement l’église est entièrement soumise au mondialisme.

     

  • On attend le message de satisfaction de l’argentin Bergogliope soit disant chrétien sur le rejet de l’avortement en Argentine.

     

  • Bergoglio aurait dû s’appeler imbroglio......


  • Les sectes religieuses de 2500, 2000 ou 1300 ans sont de plus en plus contradictoires, voir clownesques !
    Sans compter le mal infligé aux êtres humains et le nombres de morts en leurs noms de tous temps !
    Navrant de bêtise !

     

    • Les guerres non religieuses ont fait beaucoup, beaucoup plus de morts... Et d’ailleurs toutes les religions ne se valent pas.

      De plus, selon L’encyclopédie de la guerre "Encyclopedia of Wars" de Phillips et Axelrod, sur les 1763 guerres repertoriés qui ont eu lieu au cours de l’histoire de l’humanité, 123 reposaient sur des motifs religieux. Cela fait un peu moins de 7% du nombre de guerres.

      Quand au XXe siècle, il parle de lui-même...

      Il est tellement facile de compter les morts, tellement plus difficile de voir que les religions ont noué des liens entres les peuples qui ont empêché justement tout un tas de guerre...


Commentaires suivants