Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand la cathédrale de Vienne célèbre Conchita Wurst et le lobby LGBT

Provocation homohérétique dans la cathédrale de Vienne : le cardinal Schönborn a prêté, le 1er décembre dernier, sa chaire de la cathédrale Saint-Étienne de Vienne aux activistes gays, dont le fameux travesti-transsexuel-transgenre Thomas Nuewirth, de son nom de scène Conchita Wurst, lors d’une veillée de prières inter-confessionnelle organisée pour les victimes du sida, en collaboration avec l’association Aids Life, à l’occasion de la Journée mondiale contre le sida.

 

Les initiateurs de cet événement, qui a donc reçu le placet du cardinal viennois, furent Gery Kesler, fondateur avec son partenaire homosexuel Torgom Petrosian, de l’association Aids Life.

Décoration, intervenants, musique, tout a été concerté pour faire de cet événement, dans un lieu sacré de la catholicité, un rendez-vous idéologique, mondain et notamment sacrilège en l’honneur du monde arc-en-ciel : du plafond de la nef centrale descendaient des grands panneaux avec inscrits dessus les noms des victimes du sida ; la veillée a consisté en l’interprétation du Requiem de Mozart, suivie d’une exhibition LGBT entre para-liturgie et revendications gays agrémentée de lumignons et de chants accompagnés de claquements de mains.

 

(Vidéo non sous-titrée)

 

Au cours de son prêche, le cardinal a pleuré sur le méchant sida, les gentils homos et les pauvres victimes de la maladie dont il s’est bien gardé de mentionner le fait qu’elles appartiennent en majorité à la communauté LGBT… Bien entendu, il n’a pas même évoqué un instant la condamnation de la pratique de l’homosexualité par l’Église catholique. Au contraire, s’appuyant sur les fameuses paroles du pape François, « qui suis-je pour juger ? », il a exprimé sa solidarité envers la communauté arc-en-ciel en façonnant un Dieu assujetti à leurs revendications immorales :

« Dieu ne veut juger personnes mais les sauver toutes. Qu’est-ce que cela signifie pour nous ? Ne pas juger, ne pas exclure. »

 

 

Le clou de cette célébration homohérétique a cependant été la performance du transsexuel Conchita Wurst. Sous les yeux attendris du cardinal Schönborn, qui semblait très à l’aise au sein de cette veillée inter-confessionnelle en forme de « sanctification » des pratiques contre-nature, la « femme à barbe » a lu une des prières d’intercession à saveur homosexuelle adressée à Dieu le Père :

« Pose sur nous un œil attentif non seulement ici, mais aussi dans tous les autres lieux afin que nous puissions comprendre vraiment le monde et ses gens et qu’ainsi tu puises nous aider à dépasser les exclusions, les discriminations et éviter les persécutions de ceux qui vivent leur identité de manière différente. Essayons de prendre conscience de tout cela et aidons ceux qui sont différents de nous-mêmes. »

Un vrai manifeste en faveur de l’homosexualité et de la transsexualité qui a obtenu le nihil obstat du prélat autrichien !

À toute cette sinistre assistance bigarrée et colorée, il reste à méditer les paroles explicites de la séquence du Dies Irae qui ont résonné sous les voûtes de la cathédrale au cours du Requiem de Mozart :

« Jour de colère, que ce jour-là

Où le monde sera réduit en cendres,

Selon les oracles de David et de la Sibylle.

Quelle terreur nous saisira

lorsque le Juge apparaîtra

pour tout juger avec rigueur !

[…]

La Mort, surprise, et la Nature

verront se lever tous les hommes

pour comparaître face au Juge.

Le livre alors sera ouvert,

où tous nos actes sont inscrits ;

tout sera jugé d’après lui.

Lorsque le Juge siégera,

tous les secrets seront révélés

et rien ne restera impuni.

[…]

Rappelle-toi, Jésus très bon,

que c’est pour moi que tu es venu ;

Ne me perds pas en ce jour-là.

[…]

Quand les maudits, couverts de honte,

seront voués au feu rongeur,

appelle-moi parmi les bénis.

En m’inclinant je te supplie,

le cœur broyé comme la cendre :

prends soin de mes derniers moments.

Jour de larmes que ce jour-là,

où, de la poussière, ressuscitera

le pécheur pour être jugé ! »

Ça a changé l’Autriche ! Lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Youssef hindi l’explique très bien au coté de Jean Michel Vernochet quand il parle de hâter la venu de leur machia, qui n’est autre pour nous, chrétiens et musulmans, que le dajal ou la bête je crois...vue qu’ils ont refusé le vrai, qui était Jésus, qui ne devait pas satisfaire leurs attentes.


  • L’essence même de la perversion, le mensonge que l’on se fait à soi-même, c’est vraiment l’Église saisie par Satan !

     

  • Est il vraiment besoin de relever ce genre de conneries qui passent au dessus du cigare de 9/10ème des gens. A la rigueur, ER leur fait même de la pub en s’offusquant. Ces provocations ont besoin de bourgeois choqués pour exister. Le bourgeois n’étant plus choqué par rien, elles disparaitront d’elles mêmes.
    quand aux évèques, ils ne savent plus quoi faire pour montrer qu’ils existent encore.


  • Gery Kesler, Schönborn, Nuewirth, Conchita Wurst,

    un vrai casting de crèche.

    Dans l’ancien et le nouveau Testament :

    Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme.
    C’est une abomination ". (Levitique 18/22)


  • Ce qui serait bien c’est que les magistrats du siège, se mettent eux aussi à refuser de juger, en se disant : "Qui sommes nous pour juger les autres ?"

    Cela ne manquerait pas de piquant surtout pour la 17eme chambre.

     

  • "Ne pas juger, ne pas exclure" d’accord mais une cathédrale c’est pas un lieu pour accueillir des événements mondains. L’Eglise doit lutter contre le péché et cette action qui passe pour être un acte de charité est une farce. Le lobby LGBT déteste l’Eglise et l’humilie. Le cardinal autrichien est soit naïf soit corrompu. J’espère qu’il est seulement naïf.


  • Et il y en a encore qui pensent que cette mascarade c’est l’Église Catholique ?!...
    On a affaire à une secte d’apostats et de baltringues qui usurpe ce nom pour mieux baiser les fidèles qui ne se sont pas encore rendu compte de l’imposture... Seulement là ça devient de plus en plus gros !

    Mis a part les faux-culs tout le monde s’accordera pour dire que ce pseudo cardinal n’en est pas un.

    C’est le temps des faux pasteurs et des loups déguisés en brebis pour tenter de disperser le troupeau...

    A la Salette, la Sainte Vierge l’avait dit : "Rome perdra la Foi et deviendra le siège de l’Antéchrist" et "l’Église sera éclipsée, le Monde sera dans la consternation.".

    Qu’est-ce qu’il vous faut de plus comme preuve ?!

     

  • Avant, il y avait la belle et la bête, mais la bête fut sexiste et harceleuse. Depuis, il y a la belleetlabête ; conchita wurst


  • Wurst a adopté le look "entre Jésus (de circonstance) et Raspoutine", l’anneau porçin dans le nez en sus .


  • Je ne suis d’aucune religion. Et je m’en rejouit deja quand je vois ce triste spectacle, autorise par les plus hauts dignitaires de l’eglise, fossoyeurs de la chretiente.


  • Au-delà du sujet évoqué (tristesse), je veux juste dire merci à la rédaction pour l’ensemble de ses articles. Et merci pour cette longue citation... quel autre média le ferait ?


  • L’eglise a toujours été infestée de Satanistes et d’Occultistes .Il y a une église en France carrément entièrement bourrée de symboles et de sculptures Sataniques .VDO en Anglais sur Utube ,j’ai du mal à la retrouver mais je pense que c’est dans le Sud .

     

  • L’heure est au grand nettoyage et çà presse !

     

    • #1860575
      le 13/12/2017 par crime contre l’humanité , libération, l’obs & le monde
      Quand la cathédrale de Vienne célèbre Conchita Wurst et le lobby (...)

      Que c’est beauuuuu !
      Pensez-vous que l’on a mis un anneau dans le groin à Conchita, pour qu’elle évite de retourner, remuer la terre de son parc, pour rechercher fraîcheur et racine ?
      Dommage ils auraient du remplacer la creche par une salle de barebacking et l’eau bénite par du poper’s
      Cardinal Schönborn 8/20, peu mieux faire et l’année prochaine j’espère que vous célébrerez en string, talons hauts et en jarretelles
      Honte à cette fausse église conciliaire


  • Pour ceux qui doutaient encore de la décadence et la fin de l’Europe...


  • Qu’est ce que c’est que ce cirque ?!



  • « Dieu ne veut juger personnes mais les sauver toutes. Qu’est-ce que cela signifie pour nous ? Ne pas juger, ne pas exclure. »



    Sophisme. S’il s’agit de ne pas juger c’est à dire condamner au nom de préjugés non fondés ; hors, dire que l’homosexualité est une abomination n’est pas juger, car cela n’est pas dit de bouche d’Homme, mais par Dieu lui-même au nom de la Vérité.

    Et tous ne seront pas sauvés car tous ne veulent pas être sauvés ; Dieu veut juger cela puisque juger c’est redresser les torts, et le tort de ceux qui veulent être sauvés est d’avoir l’orgueil de se croire sans tâche, et de mépriser l’Amour de Dieu en le prenant pour de la faiblesse. Cela il veut le juger car c’est rendre justice à l’Amour et à la Vérité : c’est essentiel et nécessaire.

    Oui Dieu fait tout pour sauver, mais il respecte la liberté. Donc il y a grand danger pour nous. Ce Cardinal n’est pas là pour remettre les choses à l’endroit mais pour égarer.

    S’il était chrétien il dirait à son prochain qui s’égare dans ses tares qu’il doit se corriger ; lui, bien loin de corriger il le conforte dans ses errements et se rabaisse à son niveau. Il est de ces faux pasteurs dénoncés par le Christ.

     

  • Agnostique virulent et passioné j’assume en toute plenitude. Une excellente façon d’être en recherche permanente et non en soumission béate.....
    Eclatant de rire, comme à chaque fois, à la lecture des citations de nos férus croyants, de leurs interpretations.

    Pour autant, la vue de ces immondes anomalies lobbyistes, que l’on qualifiera de "facétie de la nature" par charité, est totalement révoltante. Non parce qu’ils(elles) existent mais plutôt du fait qu’ils s’imposent maintenant dans des lieux "soi-disant" Saints probablement devenus très malsains .

    Pour le coup, encore une fois, je rejoint les croyants de toutes églises convaincus de l’urgence qu’il nous est fait de nettoyer toute cette ....

    Ceci devrait être fait sans violence mais pour cela, il faudra vraiment agir vite.

     

    • @bo
      Enfin un agnostique comme moi qui fait plaisir à lire et qui propose une vision intéressante en rejoignant tous les croyants convaincus d’agir !!!... A.Soral nous propose grâce à son travail et à sa clairvoyance ce comportement de dissident voire de résistant face à cet Empire malfaisant !!!...
      A chacun maintenant d’agir suivant ses propres critères pour être fin prêt le jour du chaos annoncé et programmé !!!...
      Cordialement.


  • Le candidat suivant est une candidate ...
    Non non ...
    Ah on les reconnaît plus ...

    "Le Schmilblick" Coluche


  • Conchita la saucisse donne ses ordres à Dieu :"Pose sur nous un œil attentif...".
    T’as intérêt, sinon... Sinon quoi ? Et qui est ce nous ? Lui et les LGBT ? Dans ce cas, ils font bien de demander de l’aide à la puissance céleste pour cesser de persécuter par la provoc et les procès les non-LGBT que NOUS ici sommes.
    Dire "vivent leur identité de manière différente" n’a aucun sens. L’identité situe forcément l’individu comme différent des autres. Elle ne se "vit" pas ; elle est une constante, un état. Sans identité, tu serais un atome, conchie-tata.
    Merci à E&R pour cet extrait de Mozart. Excellent rappel !
    Comme dirait Jauni Hallali-Smet : y a un moment de vérité où le dieu sur la scène, ça n’est plus toi mon pote.
    Et gare si tu y as cru (à ton auto-idolisation).


  • #1860627

    Ignoble, à vomir, dans la cathédrale des Habsbourg avec la bénédiction du cardinal archevêque... Bien vu d’avoir rappelé les paroles du Dies Irae en Français... Ils iront tous cramer et on ira pas pleurer... Ce n’est pas nous qui jugeons, c’est Dieu ; et Sa Justice n’est pas celle, corrompue, des hommes...Il n’y aura pas de petits arrangements !


  • Quand on se réfère à l’histoire de la chrétienté ou Saint Louis et les croisés qui se croyaient déjà à la fin des temps avec la prise de Jérusalem par les arabes et mohammetans, on se demande jusqu’où allons nous descendre dans l’horreur hypocrite de cette idéologie judeo-païenne qui assassine l’église du Christ chaque jour.Jesus !Montjoie Saint Denis !


  • On peut trouver cocasse de constater que même ceux que les catholiques nomment "affreux païens" et hérétiques, n’auraient jamais commis un tel sacrilège dans leurs cérémonies...

     

  • Mais quelle mascarade...C’est honteux...


  • L’Eglise passe son temps à défendre n’importe qui sauf les Chrétiens...Honte à ces gens qui sapent les fondements du christianisme et ne représentent qu’eux mêmes...Ce sont eux aussi des anomalies, des scandales vivants qui salissent les lieux saints, ce sont des satanistes...honte sur eux...

     

    • Je suis bien d’accord.
      Pour moi les catholiques devraient se désolidariser de leur pape dément et le laisser, lui et ses sbires à leurs délires païens.
      Qu’a fait le pape françois pour les chrétiens d’Orient, pour les défenseurs de la "manif pour tous", pour les nombreux cimetières chrétiens profanés ?
      NADA


    • Le schisme au sein de l’Eglise est le souhait numéro 1 de tout ses ennemis. Si parmi les papes il y a eu des hérétiques (et il y en a eu) il faut espérer que la tempête passe, mais certainement pas se diviser.


  • Le Papa Francois : "Qui suis-je pour juger" ?
    Est ce que Dieu a créé l’homme et l’a laissé livré à lui même ? bien sûr que non.
    Vous avez la responsabilité de juger selon le Livre auquel vous croyez.

     

  • Le 3eme secret de Notre Dame de Fatima clairement réalisé.. en attendant l’Apocalypse...Prions !


  • C’est dans la logique des choses...

    Tout ce qu’il y avait de fort et de viril dans le catholicisme n’est pas issu du Christianisme. C’est l’idée Romaine de l’Etat qui a structuré l’église et les croisés avaient encore pour eux la vigueur des barbares qui se sont imposés après la fin de l’empire Romain comme une noblesse d’épée qui n’a fait que reproduire la trifonctionnalité indo-européenne.

    Si on remonte aux origines du Christianisme, c’est la religion des exclus, des marges, des faibles. Enfin bref, Nietzsche a déjà tout dit sur le sujet mais ce qu’il disait à l’époque est encore plus vrai de nos jours.

     

    • L’apogée du catholicisme, c’est le Moyen-âge, pas l’Europe des "lumières"
      Le catholicisme ce n’est pas le protestantisme
      donc Nietzsche, fils de pasteur, n’a rien connu, rien compris, si ce n’est la médiocrité de l’époque où il a vécu, et il a tenté de relier cela à sa propre expérience de la chrétienté, qui était pour le moins erronée.
      cette phrase du ZARATHOUSTRA est très parlante, quand il lui fait dire, au sujet du pardon "ce que tu t’es fait à toi-même en fautant, comment pourrais-je te le pardonner ?", croyant ainsi dépasser la vision chrétienne du pardon... alors que n’importe quel catholique ne comprendrait pas ce que cet extrait aurait à redire du catholicisme, lui qui a tout a fait prévu cette subtilité de l’âme en instituant comme rite sacré la confession auprès d’un prêtre. Bref, là comme ailleurs, toutes les limites de sa critique sont aisément balayables : il n’en a qu’après la révolte protestante et le culte diminué, inesthétique et superficiel qui en a découlé. Grand bien lui fasse ! mais sachez comprendre cette faiblesse dans son analyse.
      En réalité Nietzsche, très tolérant envers les juifs, n’a même pas compris que le fameux "ressentiment" qu’il exécrait n’avait rien à voir avec le catholicisme, il était en fait le fruit intact et très pur du judaïsme (passé, de manière plus larvée/hypocrite dans le protestantisme).
      D’ailleurs toutes les idées modernes qu’il exècre (révolutions, renversements, démocratie moderne, droits de l’homme, éloge du faible contre le fort, communisme...), ont été attaquées avec plus de droiture et de pertinence par les catholiques eux-mêmes (De Maistre, Saint Pie X…) ou des orthodoxes (Dostoïevski…) parce que tout cela ça ne fait pas très ancien régime catholique, et ça n’est pas le fruit de la chrétienté. Alors c’est le fruit de quoi ???
      C’est incroyable comme on arrive encore à mettre sur le dos de l’Eglise tout ce qui est arrivé depuis qu’elle ne règne plus. Quel culot tout de même ces païens...
      Car il faudrait voir également si cette culture humaniste du droit romain n’a pas été cause de sa chute bien avant l’arrivée de la chrétienté, à l’époque des conquêtes barbares, et si cette noblesse de robe qui en a pris le relais depuis la Révolution française, avec son fameux goût de l’antique, des orateurs, sa manie de la « Renaissance » (ça non plus pas très catholique) n’est pas aussi responsable de la décadence morale/idéologique que nous connaissons depuis 200 ans. Mais ici l’espace va me manquer.


  • C’est dans la logique des choses...
    Tout ce qu’il y avait de fort et de viril dans le catholicisme n’est pas issu du Christianisme. C’est l’idée Romaine de l’Etat qui a structuré l’église et les croisés avaient encore pour eux la vigueur des barbares qui se sont imposés après la fin de l’empire Romain comme une noblesse d’épée qui n’a fait que reproduire la trifonctionnalité indo-européenne.

    Si on remonte aux origines du Christianisme, c’est la religion des exclus, des marges, des faibles. Enfin bref, Nietzsche a déjà tout dit sur le sujet mais ce qu’il disait à l’époque est encore plus vrai de nos jours.


  • « J’exciterai l’Égypte contre l’Égypte, ils se battront, chacun contre son frère, chacun contre son prochain, ville contre ville, royaume contre royaume. L’esprit de l’Égypte s’évanouira en elle, et je confondrai son conseil. On consultera les faux dieux et les enchanteurs, les spectres et les devins. »


  • On enferme pas la Conchita Saucisse en psy ? L’univers aurait plusieurs dimensions ,comment on fait pour en changer ?


Commentaires suivants