Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Marie Le Pen : le changement de nom du FN "est un assassinat politique"

« Je trouve désastreux que l’on abandonne le nom de “Front national” : car c’est un repère inimitable et incontournable... Le fait que ça ne s’appelle plus Front national c’est un véritable assassinat politique. » (Jean-Marie Le Pen sur France Inter)

Décidément, les événements se bousculent au FN. En moins de trois jours le parti fondé par Jean-Marie Le Pen a changé de nom – un nom qui pose problème car il est utilisé par un autre parti... mais le FN l’avait déjà utilisé auparavant –, le poste de président d’honneur a été supprimé et son détenteur définitivement exclu de son propre parti, l’ex-conseiller de Donald Trump Steve Bannon est venu faire la promotion de la résistance nationale en rendant un hommage appuyé à... Marion Maréchal-Le Pen devant une présidente réélue à une quasi-unanimité, car elle était seule à se présenter à sa succession.

 

Atmosphère pesante de fin de règne ou douleurs naturelles d’une naissance, l’avenir nous le dira. En attendant, les conséquences inattendues de l’affaire du changement de nom polluent le repositionnement d’un parti qui a toujours été attaqué dans les médias traditionnels. On peut donc mettre la furia anti-FN actuelle sur le dos des agents habituels du système médiatico-politique, mais on ne peut pas passer sous silence la bourde dite du « RN ».

En effet, ce petit parti a rappelé dimanche 11 mars 2018 dans un communiqué qu’il existait, tout simplement :

 

Au même moment ou presque (lundi 12 mars 2018 au matin), comme pour jeter encore plus d’huile sur le feu, France Inter invitait Jean-Marie Le Pen dans sa matinale. Morceaux choisis de l’interview de Léa Salamé :

« Marine Le Pen a manqué d’imagination semble-t-il car “Rassemblement National” ça n’est pas quelque chose de très nouveau en effet puisque je l’ai déjà utilisé deux fois. Une fois aux cantonales, je crois que c’est en 85, et une fois aux légistatives en 86... Mais ça n’est pas le Front national, le Front national qui a comme vous l’avez dit 46 ans, qui a mené bataille absolument comme un brise-glace dans l’Arctique pendant des années et des années, et qui est plus qu’une appellation, c’est plus qu’un groupement c’est une âme, c’est une histoire, c’est un passé. Et faire fi de tout cela me parait désastreux. »

« Je ne vais certainement pas adhérer au Rassemblement National et je fais toute réserve sur les possibilités que j’ai éventuellement de reprendre le nom de Front national, pour des démarches qui resteront à définir... Ça veut dire que si Madame Le Pen abandonne le titre de Front national, je crois que j’ai plus de droit que quiconque à en user si j’ose dire... Il y a quelqu’un qui a fait la démarche de Madame Le Pen en Italie, il s’appelait monsieur (Gianfranco, NDLR) Fini. Et il a fini, c’est le cas de le dire, d’abord à 3 % et ensuite à 0,3%. »

« J’ai trouvé assez singulier que le mouvement national français place son congrès sous l’égide d’un leader politique étranger [Steve Bannon, NDLR] »

(Cliquez ici pour voir la vidéo)

 

Et quasiment au même moment, à 7h33 ce lundi matin, riposte immédiate de la nouvelle présidente de l’ex-FN ou la nouvelle/future présidente du RN :

 

 

 

FN et RN sont donc engagés dans un bras de fer juridique de jouissance de marque, que l’INPI finira par trancher. Cela peut mettre des années. Si Marine Le Pen a raison sur l’antériorité du dépôt, ce que semble confirmer son père, alors le FN est bien devenu le RN et on peut considérer que ce congrès a été un coup médiatique, d’abord avec la vraie-fausse bourde, puis avec l’invitation de Steve Bannon. Mais on peut aussi penser qu’il s’agit d’une forme d’amateurisme de la « nouvelle » présidente et que le FN a bien du mal à muer en un « parti de gouvernement ».

La décrépitude du FN, sur E&R :

Retour au sérieux du nationalisme avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est sous le sigle "FN" que Marine a obtenu 33% des suffrages à la présidentielle : on ne change pas un sigle en pleine progression électorale . Il est vrai que Philippot lui avait fait gagner des millions de voix "à gauche" .

     

    • ou vous ne connaissez pas les gauchistes , ou vous ne vivez pas en France je vois que ça !


    • #1918799

      Oui, mais ce score est un palier qui nous a montré les limites extrêmes de la machine électorale FN. Malgré la dédiabolisation, le largage de JMLP, les concessions de forme et de fond consenties au système médiatique, ce score aurait du être en toute logique bien supérieur.
      La réalité est que le Système en imposant Macron par toute l’ingénierie que l’on sait, a créé le vide politique autour de lui en obligeant les oppositions de gauche et de droite à se recomposer pour une très large part en dehors des vieux partis existants. Exit le PS, exit LR, le FN n’y fera pas exception. J’aime beaucoup Jean-Ma, mais c’est un homme d’un autre temps. Nous ne sommes plus ni au temps d’Ordre Nouveau, ni en 1986, ni en 2002.
      Macron est la traduction politique de la post-modernité ; en asseyant sa pseudo légitimité sur un socle électoral des 2 tiers, alors que ses soutiens réels ne sont que le socle étriqué de l’alliance des bourgeoisies de la droite d’argent et de la gauche culturelle, soit moins de 20% de l’électorat maximum.
      Dans la réalité, ce serait normalement aux forces "populistes" (qui défendent les intérêts du peuple, c’est à dire du plus grand nombre) de droite et gauche de faire de 60 à 80% des voix. Encore faudrait-il que ces forces puissent un jour au minimum converger. Un programme commun, ne rêvons pas. Mais quelque chose qui s’articule autour de "gauche du travail" (protection, redistribution et solidarité nationale) et "droite des valeurs" (conservatisme sociétal, famille, patrie charnelle et identité) est la seule issue possible électoralement parlant, s’il est encore possible d’agir sur ce plan là. La FI seule ne gagnera pas. Une alliance LR/FN non plus. Leurs bases électorales sont beaucoup trop réduites, l’abstention croissante des classes populaires n’y aide pas... les divisions idéologiques et structurelles font le reste.
      Il reste une porte de sortie, étroite, mais pas impossible. Pour cela il faut que les idées évoluent à gauche et à droite. Que la droite renonce à son libéralisme économique et social (ce qui ne veut pas dire la fin des libertés économiques et d’entreprendre) et que la gauche renonce à son libéralisme culturel et sociétal (ce qui ne veut pas dire atteinte aux libertés individuelles et collectives)...


  • Avant de parler d amateurisme , il aurait fallu être sur place et discuter avec les maires , et personnel politique du FN. Ils sont certainement plus expérimenté que le personnel d En Marche !

     

    • En même temps, être plus expérimenté que les bras cassés d’En Marche, ça ne demande pas d’efforts surhumains.


    • C’est exact : le Front National, premier parti de France (un français sur trois tout de même) a en plus en face de lui un parti de zozos. Il n’y a qu’à lui rentrer dans le lard sans plus tarder au lieu d’admettre avoir commis des erreurs pointées et déterminées comme telles inlassablement par ces sycophantes de journalistes. Un chef n’admet jamais s’être trompé. Il meurt ou il se tait. "J’ordonne ou je me tais" (Napoléon)

      Si Marine Le Pen, lors du fameux "débat" où elle aurait été "nulle" avait récité des fables de La Fontaine ou les écrits complètement barges d’Antonin Artaud lors de son séjour à Sainte-Anne, elle aurait obtenu exactement le même nombre de voix. Nous ne sommes pas dans un grand oral de sciences po mais devant un peuple excédé, ce qui n’est pas la même chose.

      La vérité, c’est que les français sont à tel point exaspérés et révoltés qu’ils se contrefichent et du candidat, et des résultats de l’examen.

      Marine Le Pen n’a même pas conscience de sa force. C’est ennuyeux pour un général.


  • Je préfère le nouveau nom (Rassemblement National) car le terme "front" a une connotation guerrière qui ne pouvait que rebuter une grande partie de l’électorat féminin.

     

  • JMLP peut reprendre le FN et y placer Marion à sa tête .


  • Scoop 2022, MMLPen sera la présidente qu’avait prédit Attila, c’est drôle n’est ce pas et les cocus se compteront une fois de +.

     

  • C’est Marion-Perrine qui doit AUSSI changer de nom, après avoir changé de prénom. Quand on divorce on reprend son patronyme. Quand on renie papa, on prend un autre nom : celui de maman, celui de monsieur. Rassemblement National (ou quelque autre dénomination), nouveau parti de madame Aliot, chef de militants triés sur le volet.
    JMLP pourrait être content plutôt que triste ! Enfin fifille divorce du FN, enfin elle s’affirme !
    C’est bien fifille, la crise d’adolescence est terminée, te voilà libre ! Et nous aussi.
    Change de nom, c’est tout ! Aux US, on t’assimile même à Marion, en toute bonne foi ! Ah la famille ! C’est vraiment un truc indécollable.


  • Grosse maladresse, la médiacratie aux ordres n’en demandait pas tant.

    Et si jamais RN était conservé car légitime juridiquement, le deuxième effet kiss cool des contre-mesures systémiques appuiera là ou ça fait mal, à savoir que peu importe le nom du flacon, l’ivresse sera toujours une Le Pen.

    Le problème pour les loges, ce n’est pas le nom du parti anti Bruxelles, c’est le nom de Le Pen.

    Il est donc urgent de ce qui reste de souverainistes, se rassemble et déniche un leader qui ne soit pas issu du clan.
    Mariani semble l’avoir compris, Wauquiez et Dupont-Aignan également, peut être de Villiers et quelques autres (Philippot ?), mais tant que Le Pen apparaitra au générique, la réduction facile ad hitlerium/ad Pétainium du débat sera utilisé et avec succès par le système pour imposer son candidat à la magistrature suprême, comme il l’a fait lors des dernières présidentielles.

    Dans cette logique, on peut donc s’interroger sur la pertinence d’un retour d’une MMLP, qui aura bien du mal à cacher l’ombre envahissante de son patronyme et ce, quel que soit son talent qui est grand.

    Pendant ce temps, la FI se frotte les mains et apparaît de plus en plus comme la véritable force d’opposition structurée à Macron, ce qui doit combler de joie ce dernier en se projetant sur une possible réélection en 2022.


  • Bisbilles ou "grandes" manœuvres opportunistes et / ou délibérées ?

    Si des années de procédures sont attendues pour trancher cet ersatz de nœud gordien, cela empêchera JMLP et ses patriotes authentiques de récupérer ce qui leur a été ignominieusement volé / dilapidé...

    Je salue bien au le Menhir pour son combat jusqu’au bout, rappelant dans sa conclusion médiatique, à grande raison et lucidité :

    « J’ai trouvé assez singulier que le mouvement national français place son congrès sous l’égide d’un leader politique étranger [Steve Bannon, NDLR] »

    En effet, c’est une autre façon de dire que MLP roule pour l’extrême droite identitaire atlanto-sioniste.

    C’est tout ce qu’abhorrent les authentiques patriotes sur lequel le patriarche et ses fidèles et loyaux amoureux de la France, peut encore compter.

    Aucune manœuvre politic(h)ienne de loges, quelles qu’elles soient ne sauraient les duper, jamais.

    L’Euro-Mondialisme (et ses marionnettistes) ne pourra jamais se débarrasser des Nations, de leurs peuples, cultes, traditions, ethnies, racines et coutumes.

    Des siècles d’acharnement, de manœuvres nihilistes, iniques et scélérates échouent constamment.

    Courage à JMLP et affidés ! Vive ce beau pays et ses forces (encore) vives, et sus à qui vous savez !


  • Je propose le FRN : le Front de la Réconciliation Nationale !
    épelé « frêne » et dont l’emblème serait un arbre stylisé !

    je cherche, je cherche...


  • Si les propos du président du RN sont avérés sur la non équivalence entre FN et RN,que risque t’il de se passer ? Les militants du FN se détourneront purement et simplement de la fille pour rejoindre le père. D’ailleurs JMLP a bien dit "Ça veut dire que si Madame Le Pen abandonne le titre de Front national, je crois que j’ai plus de droit que quiconque à en user si j’ose dire..." Peut être que JMLP compte reprendre les rênes du FN, en nommant Marion présidente. Le cas échéant, l’électorat de la fille fondra comme neige au soleil. Elle deviendra la risée et du Système et de la Dissidence. Ce sera le prix à payer pour sa trahison.


  • Mince ; on change un nom déposé par le Père pour reprendre un nom lui aussi par le Père ? Pas très oedypien, le bazar...


  • Il en a pas marre d’aller chialer dans les médias qui le méprise ? Je trouve qu’il se ridiculise de plus en plus, et avec du recul, je ne vois pas vraiment ce que cet homme a fait d’extraordinaire, il n’a rien fait de particulier et commis énormément d’erreur. MLP est bien sa fille. Il faudra un jour sérieusement réfléchir à la stratégie de la tension déployée en France et quel rôle le FN a joué dans tout cela, ce parti est bien trop mystérieux par certains aspects.

    De toute manière, ceux qui croient encore aux partis...

     

  • "Alliance Nationale" ça aurait été mieux que "Rassemblement National"...
    Dans "Rassemblement" moi j’entends "race" et "ment", c’est pas d’une bonne inspiration, poétiquement parlant...
    On n’est pas sorti des jeux de mots douteux de Jean-Marie Le Pen là au final...

    L’idéal aurait été "Coeur National" ou "Vision Nationale".

     

    • Effectivement "Alliance Nationale" est beaucoup mieux.
      De plus ca va dans le sens des alliances électorales que veux faire MLP.
      Puis, il y a davantage le concept de regroupement de gens différents dans un même but dans "alliance" (genre alliés de guerre) que dans "rassemblement" qui fait plus "assemblages" (de la carpe et du lapin) genre tripatouillage d’appareils de partis politiciens.


  • Vous voulez dire qu’elle a proposé un nom de parti sans vérifier s’il existait déjà ?
    C’est plus de l’amateurisme à ce niveau, c’est carrément de l’auto-sabotage ou tout simplement de la connerie.

     

    • Elle a obtenu, paraît-il son CAPA, puis a exercé dans cette profession, peu de temps puisque c’est papa qui lui donna les dossiers juridiques du FN.

      C’est comme si un avocat spécialiste en droit du travail introduit votre dossier devant les prud’hommes sans vérifier les jurisprudences comparables à votre cas.

      FN devenu RN est du même tonneau. Cela démontre :
      1) sa totale impréparation ;
      2) sa fainéantise patente ;
      3) son manque de vigilance et de rigueur ;
      4) sa méconnaissance des dossiers juridiques ;
      5) sa béante inculture quelque soit le domaine.

      Et on voudrait l’élire à la magistrature suprême de "présidente" => Pire qu’un GAG, la DÉROUTE assurée. PITIÉ mais arrêtons d’élire des politiques de ce niveau.

      Ne validant pas entièrement les analyses d’Alain Soral, je lui dis "qu’une femme, en politique, est un désastre". En ce sens, il a raison, il faut constater toutes les monstruosités des textes portées par des femmes. Certes, des nains politiques hommes prennent le même chemin que ces politiciennes.


  • Si Marine est vraiment odieuse avec son père il doit la déshériter partiellement en désignant Marion comme sa légataire universelle . Mais le Pen est un brave homme et cela doit lui poser des problèmes de conscience .

     

    • Très chers camarades d’ER, je n’arrive vraiment pas à comprendre ce que vous trouvez à la fille biologique de monsieur Auque...... Elle n’est qu’une des têtes de gondole de l’entrisme neo cons en France, autrement dit plus de sionisme et d’à plat ventrisme à qui vous savez, encore et toujours (la grosse ficelle) sur fond de « choc des civilisations » ou encore importation du conflit israélo palestinien sur le territoire national toujours pour le compte et au bénéfice de qui vous savez. Son discours aux usa a démontré pour ceux qui rêvent encore de cette pseudo Jeanne d’Arc atteinte de strabisme idéologique, toujours pour le compte de qui vous savez, qu’elle n’est là que pour monter sa filiale dans le sud de la France à l’instar des Menards, Collard, Aliot et consorts. Enfin, on pourra changer de poupée blonde et présenter une nouvelle barbi pour les veaux qui veauxteront in fine pour le candidat du système toujours pour le compte de qui vous savez et pour encore et toujours dépouiller les honnêtes gens de ce pays.


    • notaire à Gracchus : Marion, député à 22 ans, était l’étoile de l’Assemblée Nationale, où elle fut toujours parfaite, une vraie déesse . Seul bémol : son incapacité à lever les yeux des textes qu’elle n’avait peut-être pas écrit . Le Pen à l’Assemblée (1956-1961) ne lisait jamais son texte . Marion était aussi brillante que sa tante face aux journaputes .


  • C’est un désastre, ce changement de nom de servira absolument à RIEN à part tourner le parti en ridicule.
    Comme si le cadre et la ménagère diraient "je vais voter pour marine lepen parce que ça ne s’appelle plus front"
    Un coup d’épée (en plastique) dans l’eau.
    Ce mot de "rassemblement" pour moi est un présage de la disparition définitive de la droite nationaliste dans une fusion avec la branche "vauqiez" de la droite dite "normale"


  • Marine le Pen, la médiocrité incarnée. Je préfère encore Valls, car lui il à trahis des le départ, il n’a pas attendus 30 ans.

    Finalement je trouve que ce changement de nom est une très bonne histoire, Marine va aller s’embourber avec tout les autres groupes nommé RN et pendant ce temps Jean-Marie va récupérer le nom de sont partis et avec un peut de chance lui redonner de la fierté !

    Jean-Marie à fait une maladresse en donnant sont partis à sa gamine, il aurait mieux fait de trouver un homme de carrure pour en prendre la tête. Pourquoi pas Soral ? C’est lui que tout le monde aime, que tout le monde respecte.


  • Ce qui me saute aux yeux est la tribune médiatique permise à JML pour la publicité de son livre. De mon point de vu, tout est dit.

     

    • #1918562

      Je crois plutôt que les médias l’invite partout dans l’espoir qu’il fasse un infarctus. Il se réjouisse de sa vieillesse et sont en joie car il est plus proche de la fin que du début.
      Et comme il ne dirige plus, ils se permettent de lui donner la parole. Si demain JMLP reprenait la tête du Front National (maintenant que c’est le RN), vous verrez ces mêmes médias lui cracher à la gueule comme avant.

      Je dis donc "Longue vie à Jean Marie Le Pen" !
      Puisse-t-il leur être un cailloux dans la chaussure le plus longtemps possible.


    • #1918610

      Ou plus simplement comment pour les médias mainstream que plus personne ne regarde, faire de l’audience à moindre frais quand on a rien d’autre à se mettre sous la dent (Fillon fini, les prochaines élections sont encore loin, etc...). Le Président a toujours été et restera de ce point de vue un "bon client" !


  • Marine m’a tuer.... ;-)


  • Effectivement, ALLIANCE NATIONALE aurait eu ma préférence. Mais la gauche bien pensante aurait dit que c’est comme l’alleanza nazionale de Gianfranco Fini en Italie donc ça aurait donc été qualifié immédiatement de Néo Fasciste.
    Pour moi, quelque soit le nom, les électeurs de gauche continueront à voter massivement contre ce parti quitte à faire "passer" la droite française (et inversement, comme avec Macron).Du coup la droite n’ a aucun intérêt à s’allier avec un parti anti-immigrationniste, elle y perdrait trop de plume.
    On voit bien la bêtise et la veulerie de classe politique française, ne serait-ce que par rapport à l’Italie où Berlusconi a fait alliance avec la Ligue sans aucun problème. Enfin, pour ceux qui critiquent le Leadership de Marine, même avec un ou une meilleure candidate, la tendance nationale dont beaucoup se réclament ici a encore très peu de chance d être portée au pouvoir. (CF : défaite de Marion face à Estrosi en région PACA)


  • Il y a eût assassina politique dès lors que le père donna les règnes du parti à sa fille cherie plutôt qu’à Gollnish... Qui sème le vent..

     

  • Le changement de nom serait-il un gage accordé au système pour effacer l’image du père ? puisque le FN ne peut-être dissocier de la personne de JM LePen fondateur historique du mouvement. Ainsi en changeant de nom, JMLP ne peut tenir la place de président d’honneur de cette nouvelle étiquette, à la satisfaction des derniers arrivants tels Collard & co. Sauf que Marine ne peut se débaptiser et le nom de Le Pen persistera ce que le système actuel n’hésitera pas à rappeller.


  • 2022 : E&R, devenu parti politique, voit son candidat Alain Soral, élu à l’élection présidentielle.

    Sont nommés :

    Premier Ministre : Dieudonné
    Ministre de l’Intérieur : Stan Maillaud
    Ministre de la Justice : Jean-Marie Le Pen
    Ministre des Cultes : Alain Escada, Youssef Hindi, Gilad Atzmon
    Ministre de la Défense : Général Piquemal
    Ministre des Affaires Etrangères : Jean-Michel Vernochet
    Ministre chargé des relations avec la Russie : Xavier Moreau
    Ministre chargé des relations avec le Moyen-Orient : Thierry Meyssan
    Ministre chargé des relations avec l’Afrique : Bernard Lugan
    Ministre chargé des relations avec la Chine : Emmanuel Lincot
    Ministre de l’éducation : Béatrice Bourges
    Ministre de l’Histoire de France : Marion Sigaut
    Ministre de l’Industrie : Jacques Sapir
    Ministre de l’économie : Olivier Delamarche
    Ministres des Sciences & Technologies : Julien Assange, Edward Snowden
    Ministre de l’Agriculture : Jean Lassalle
    Ministre de la Culture : Michel Drac
    Porte parole du Gouvernement : Pierre De Brague

    Cette liste fictive n’est pas exhaustive...

     

  • Le front national est mort .
    Plus rien n’existe politiquement pour defendre réllement la France .
    Si le français veut continuer d’exister il va devoir muter . Pas dans ses valeurs bien sûr mais dans le fondement de son organisation . Il ne peut plus penser avoir un jour avoir la possibilité d’influencer sur La Politique ou l’Etat .
    Il va falloir qu’il reconstruise quelque chose, une Nouvelle France, parallèle à l’Etat français mondialiste .
    Peut etre faudrait il commencer par un réseau d’entraide qui s’étende sur les domaines abandonnés ou pervertis par l’Institution ( comme l’Ecole, la Culture, la Santé, la Defense, l’Energie ... ),
    basé sur un nouveau paradigme ferme de nos valeurs et de nos vies .

    Ca parait vaste et impossible et ca le restera tant que les gens qui refusent de voir la France disparaitre resteront isolés, à fantasmer une France qui n’a jamais existée ( triste de voir des gens croire a une France païenne ), à devenir bêtement suprémaciste blanc parce qu’en face il y a des suprémaciste noirs . Alors que tous ces gens ne cherche que la même chose ils s’enferment, s’aveuglent et se battent entre eux pendant que d’autres dansent sur nos ruines .
    Je pense réellement qu’un tel Reseau d’Entraide pemettrait de recréer un lien entre vrai français .

     

    • Montparnasse, c’est très exactement ce que je pense.

      J’aurais pu employer à peu près les mêmes mots que toi.
      Ça veut donc dire qu’on doit déjà être un certain nombre à penser comme ça.


    • Alors Olivier peut être avez vous eu comme moi la triste vision d’une communauté de français qui va devoir imiter le fonctionnement d’une autre ( l’Intouchable actuelle ), cachée en parallèle d’un Etat mondialisé .
      Je dis triste mais finalement ça pourrait être plus sain qu’il n’y paraît .
      Le problème c’est que ceci ne peut démarrer sur le net .
      Il faut etre entre gens de confiance réellement .


    • Montparnasse, il est vrai qu’une fraction de Français doit se constituer en communauté organisée, mais au contraire de l’(((autre))) :
      - elle doit être ouverte, désirer intégrer en son sein toujours plus de Français ;
      - elle doit intégrer tous les métiers et toutes les couches sociales, et non se penser comme une élite cherchant à contrôler les autres ;
      - elle doit adopter comme morale et comme éthique une sorte de principe catholique, à la fois non prosélyte, mais catholique quand même, puisqu’il faut s’affranchir des droits de l’homme tout en ayant l’amour du prochain, par exemple.
      - ...

      Donc une communauté organisée, oui, mais ayant des valeurs bien différentes, même opposées, à (((celle dont on ne peut parler))).


    • J y pense aussi de plus en plus...
      Construire avec des personnes de confiance un environnement ou nous pourrions concrètement nous entraider (logements, argents, artisanat, milice pr nous defendre...), créer une forme de communauté pour maintenir de vraies valeurs (solidarité, respect, bienveillance, education, empathie, sincérité, cohésion) faire valoirs nos principes developper notre patriotisme, redorer notre blason et surtout, faire sans ces ripoux au pouvoir ! Il faudrait plus que des monologues tel que le mien, se reunir, y reflechir et passer a l action ! J y crois a mon utopie ! Nous serions plus fort ! Je prône le vivre semble et suis contre cette société basée sur l individualisme.
      Ps : les moutons qui votent Macron sans capacité de reflexion et de prise de recule vis a vis de la situation dramatique de notre France ne sont pas les bienvenus !


    • Pour le catholicisme je ne sais pas honnêtement . C’est malheureux a dire mais son universalisme et sa tolerance ont quelque part amené cette obligation à devoir tout accepter pour donner la société d’aujourd’hui ( et le Vatican a etre perverti ) . Cependant il y a beaucoup de valeurs qui sont bonnes dedans, mais ce ne sont que des valeurs humaines .
      De fait elle ne pourra etre eternellement ouverte bien que bienveillante ( ’’ charité bien ordonnée commence par soi même ’’ ne veut pas dire etre charitable uniquement envers soi ) devra accepter Dieu ( c’est à dire accepter sa place dans la hiérarchie du Monde ) tout en s’en émancipant car même nous ne pouvons comprendre comprendre l’Univers dans son entièreté nous devons continuer de chercher à comprendre .Ce serait je pense un gage d’humilité et serait également aimer sincèrement Dieu et non le craindre car si nous l’aimons sincèrement nous ne chercherons pas à le craindre .

      Elle devra intégrer tous les corps, parfaitement . Comme dit précédemment cette communaute se calquerait un peu sur des communautés déjà existante et aurait presue jusqu’a son service de sécurité, ses medias, ses écoles ...

      Rigidité, excellence et bienveillance pourraient etre de bons axes de travail .

      J’aimerais mettre mon vrai mail voir adhérer à ER pour en discuter mais je fais parti d’un des corps constitués de ce pays nécrosé . Et je ne veux ni ne veux quitter mon boulot . Il y a une chasse aux sorcières réelle un collègue exemlaire s’est vu saqué pile l’année où il aurait pu passer de carrière a cause de ses idées . Ca peut paraître lache de vouloir garder sa place au chaud mais une passion et surtout 3 enfants à nourrir fait réflechir dans ce monde .

      Ce que j’écris est un peu fouilli mais j’ai pour habitude de répondre à chaud .


  • Élue à la quasi unanimité... après son échec retentissant aux présidentielles !!! Rien que cela montre le pourrissement de ce parti incapable de se renouveler, une belle machine à perdre... Alors qu’il était urgent de changer de tête avec un Gollnisch ou un Philippot pour redonner une impulsion ( même si ceux-là, dégoûtés ne se sont même pas présentés ce qui signe le caractère soviétique de ce parti appartenant à une caste). Bref une atmosphère de fin de vie, un déclin inéluctable vers la médiocrité, et finalement une compatibilité avec le mortifère « arc républicain ».


  • Le peuple de France va devoir se débrouiller tout seul, absolument tout seul.

    Aura-t-il l’intelligence collective, la virilité, et l’imagination nécessaires ?
    C’est toute la question.

    Sur le papier, c’est plié : la France va mourir : détruite juridiquement, démolie sur le plan de sa souveraineté, diluée démographiquement, rongée moralement et spirituellement, dévastée culturellement, ...

    Et depuis le temps qu’on se dit "ça va péter", et qu’on espère un sursaut ... qui ne vient pas, qui n’est pas venu ...

    Donc sur le papier, c’est plié ... mais sait-on jamais : le pire n’est jamais sûr ...

    En tout cas une chose est sûre :
    - Le peuple de France est seul, et s’il veut ranimer et redonner vie à la France, il va devoir faire preuve de beaucoup d’intelligence collective, de beaucoup d’imagination, de beaucoup de bon sens, de beaucoup de virilité, et se retrousser les manches très très sérieusement ...

     

    • @Olivier quand on voit ce que le « peuple de France » ingurgite comme âneries à la télé, on se dit que c’est vraiment pas gagné... Endormis dans l’abêtissement, le consumérisme, le droit de l’hommisme, j’ai bien peur qu’a part un événement terrible qui les secouent, rien ne se passe.


    • @Lolateur « qu’à Part » et « évènement terrible qui les secoue » relecture pénible... @Olivier je ne vois pas comment ce peuple peut se relever sans un électrochoc qui sera nécessairement rude pour tout le monde, la conscience collective étant largement anesthésiée.


    • À Lolateur

      C’est vrai : le peuple aussi est bien abîmé ... poussé vers le pire, là aussi, par nos ennemis ...

      Mais de toute façon, s’il y a renaissance, ce sera par le fait d’une minorité de Français, une élite en quelque sorte, mais une vraie, et une qui ne méprisera pas le peuple : une aristocratie, dans le vrai sens du terme (les meilleurs) et une aristocratie qui aimera la France, donc qui aimera tous les Français.

      Il faut que cette aristocratie se constitue depuis le peuple, depuis la "France d’en bas" ou la France périphérique, et sache construire quelque chose de nouveau, quelque chose dont on n’a même pas idée aujourd’hui, et qui sera le germe irrésistible d’une France qui saura renouer avec la tradition, allier traditio et novatio, et qui saura gagner sur ses ennemis.

      Il y a une piste pour commencer ça : l’autonomie.

      ...


  • Quand on trahis son père, son sang on a plus aucune crédibilité que ce soit politique ou humaine. A partir de là tout est dit.


  • Oh JMLP, tu l’as imposée au Parti pour convenances familiales ! Tu t’es fait mettre ! On te soutient pour différentes raisons, mais à aucun moment tu n’as dit t’être trompé. Relis Zola et assume. Ton « FN » bébé National a été jeté avec l’eau du bain (pensant). Et GoldMiche qui fait dans le tempéré ? Vous êtes une famille de ••• . Là on se dit que ta première femme, la Mère de Marine, à poil dans LUI, pour te faire chier, c’est un truc qui est de fait « générationnel ».
    Parle nous de Céline au lieu de Marine

     

  • Je croyais comme JMLP et beaucoup d’autres que "bon sang ne saurait mentir":je me suis trompé et on est nombreux dans ce cas ;il aurait du "léguer" le FN à Bruno Gollnisch qui lui est resté fidèle jusqu’au bout ainsi qu’aux idées du FN "canal historique".Il peut corriger cette erreur et récupérer tous les "vrais" nationaux et pas les opportunistes,carriéristes des loges ou LGBT.Philippot ne tiendra pas,NDA s’est grillé en faisant alliance et Marine aura une carrière à la FINI.


  • Pour ce que ça change... Une force électorale se monte en quelques mois/clics à l heure actuelle ; si les percepts sont implantés


  • Ce n’est pas le nom du parti qu’il fallait changer mais le nom du candidat. Le nom "Le Pen" fait encore peur au peuple. Les gens n’ont toujours pas les couilles de voter pour un tel nom. Surtout que si c’est MLP qui se représente pour 2022, ça ne sert à rien.


  • #1919017

    Tellement de blabla sur les Le Pen. Ils n’ont jamais voulu le pouvoir mais simplement voulu pérreniser leur petite entreprise tout en servant au système à canaliser la gronde anti-immigration. Des traîtres donc, comme Tsipras, Mélenchon et tant d’autres...

     

    • Merci. C’est la triste vérité


    • Nous somme au moins deux à penser comme cela. Cela fait peu !

      Pour ceux qui nous lisent :

      Lisez "Histoire d’une trahison" de Ploncard d’Assac.

      Au fait , le livre ne se trouve pas sur Amazon, il y est marqué comme indisponible. Mais quand on cherche on trouve.

      Je n’aime pas Ploncard d’Assac, mais son livre rapporte des faits intéressants qui vous surprendront.


    • Le système se perpétue grâce à eux, on les élève avec des médias complaisants pour mieux les descendre le moment venu (entre deux tours des présidentielles par exemple) front républicain etc etc etc. De plus ils traînent tellement de casseroles et de contradictions qu’ils sont facile à écarter. Les blondes pourront toujours lécher les bottes de qui nous savons rien n’y fera, ils sont condamnés à n’être qu’un petit épouvantail qu’on agitera le moment venu pour « bien » veau ter. Leur travail c’est d’empêcher l’émergence d’un vrai parti patriote englobant TOUS les Français, et bien sûr en jouant sur les divisions à la con.


  • Parler de Rassemblement quand on fout son père dehors, c’est un peu nauséabond, non ?


Commentaires suivants