Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marine Le Pen propose de renommer le FN "Rassemblement national"

Marine Le Pen a annoncé, dimanche après-midi, le nom qu’elle soumet au vote des militants pour remplacer celui de Front national, choisi par son père en 1972.

 

 

Le Front national deviendra le Rassemblement national. Marine Le Pen a proposé, dimanche 11 mars, aux adhérents du FN de rebaptiser le parti d’extrême droite. Lors de son discours de conclusion du 16e congrès du parti, présenté comme celui de la « refondation » après les défaites électorales et les défections de l’année 2017, la présidente frontiste a mis fin au suspense qu’elle laissait planer sur ce nouveau patronyme censé marquer une rupture avec l’ère Jean-Marie Le Pen.

Via un questionnaire envoyé à l’automne, les militants s’étaient prononcés à 52 % en faveur d’un changement de nom.

 

Pourquoi Rassemblement national ?

« J’ai beaucoup réfléchi et beaucoup consulté », a prévenu Marine Le Pen à la tribune, dimanche après-midi, avant de dévoiler le nom qui sera soumis au vote des militants : Rassemblement national. Vantant la pertinence du terme « national », elle a estimé que le nom devait « porter un message politique et même clairement indiqué le contenu de notre projet politique pour la France. Ce nom doit être plus encore qu’un projet, il doit être un cri de ralliement (...). »

Marine Le Pen a rappelé à la tribune la raison pour laquelle elle a écarté le mot « front », lié au concept « d’opposition ». Or, « notre objectif est clair : c’est le pouvoir », a-t-elle encore lancé. Par ailleurs, le nom Rassemblement national, propose une fusion sémantique de Front national et de Rassemblement bleu marine.

L’Union nationale avait également été évoquée comme une alternative, tout comme le nom Mouvement national. Mais ce dernier était jugé trop proche du Mouvement national républicain, créé par Bruno Mégret, après avoir fait sécession à la fin des années 1990. Ajoutant qu’elle trouvait « ringard » le nom Les Patriotes, choisi par son ancien bras droit Florian Philippot, la présidente du Front national avait déjà assuré préférer le terme « nation ». Elle avait toutefois écarté Les Nationaux, une option suggérée par Gilbert Collard.

 

Pourquoi changer de nom ?

« Ce nom, Front national, est porteur d’une histoire épique et glorieuse que personne ne doit renier (...) Mais vous le savez, il est pour beaucoup de Français, même de toute bonne fois, un frein psychologique. »

À la tribune, dimanche, Marine Le Pen a donné les raisons derrière ce changement de nom.

La veille, les militants ont adopté à 79,9 % les nouveaux statuts, lesquels suppriment le titre de président d’honneur, jusqu’alors attribué à son fondateur, Jean-Marie Le Pen. Une autre façon de tourner la page consistait donc à se séparer du nom choisi par ce dernier lors de la création du parti, en 1972. « On ne peut pas chercher l’ouverture, clôturer l’ère Jean-Marie Le Pen et garder le nom d’un groupuscule des années 1970 », analysait ainsi l’entourage de Marine Le Pen dans Le Monde. « Les gens associent ce nom aux dérapages de Jean-Marie Le Pen, à une histoire tourmentée », estime Hugo, membre du Front national de la jeunesse (FNJ), interrogé par franceinfo.

Lire la suite de l’article sur francetvinfo.fr

 

À quoi sert de dédiaboliser ?
« Rassemblement national » trop proche d’un ancien parti collaborationniste pour Corbière et le Huffington Post

 

[...]

En remontant un peu plus dans l’histoire, on tombe sur le « Rassemblement national populaire ». Fondé en 1941 par le collaborationniste Marcel Déat, ce parti avait pour principal projet de « protéger la race » et de collaborer avec l’Allemagne nazie. L’emblème utilisée par cette formation est par ailleurs assez éloquente en la matière.

 

 

Un angle d’attaque tout trouvé pour les opposants à Marine Le Pen, comme Alexis Corbière, député de la France insoumise :

 

 

Ce parti voulait que « les mots d’ordre du maréchal Pétain deviennent une réalité vivante ». Avant de dévoiler sa proposition, Marine Le Pen a assuré avoir « beaucoup réfléchi » et « beaucoup consulté ». C’est donc en parfaite connaissance de cause qu’elle a formulé sa proposition.

Lire l’intégralité de l’article sur huffingtonpost.fr

La décrépitude du FN, sur E&R :

Retour au sérieux du nationalisme avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

121 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • même de toute bonne fois, un frein psychologique.

    Coquille. Merci.

     

  • La pauvre ! Après toutes ces concessions et salamalecs, taxée de fachote, encore ! Harcelée, encore, par les frotteurs du rétro. C’est Marcel Déat qui serait scotché.
    Elle pourrait démissionner, la politique c’est la galère, mais tant qu’elle est payée, elle supporte.


  • Apparemment ce nouveau nom à rendu fort prolixe M.Corbiere...Dommage qu’il en soit pas de même à propos de la signification du terme "insoumise", que l’on retrouve dans l’appellation de leur franchise, pardon, parti. Car depuis le début, je me demande à quoi peuvent ils être insoumis ?


  • Mon cul sur la commode serait plus Juste.


  • Je ne sais pas pour vous, mais personnellement ce misérable petit théâtre des partis politiques français et des merdias du système m’indiffère...

    Je pense que je n’en ai strictement plus rien à cirer de ce qu’ils racontent.

     

    • #1917927

      C’est vrai. Finalement, enfin pour moi, quand j’avais 18 ans je ne voyais pas du tout l’intérêt d’aller voter, et en fait bah j’avais raison. La première intuition était la bonne. Ensuite on essaie de s’intéresser parce qu’on se dit qu’on loupe peut-être quelque chose, mais en fait non, ils se foutent de nous, point ! C’est le petit théâtre républicain... entre eux, pour eux. Depuis toujours.

      Pour paraphraser Francis Cousin, il faut retrouver la passion radicale de l’être, ses premiers amours, toute cette vitalité que le système nous pompe par ses belles promesses : de changement, de bonheur etc.
      Chanson :
      Et maintenant,
      Que vais-je faire
      De tout ce temps,
      Que sera ma vie ?...


    • Exactement. Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre


  • #1917819

    Et bien, il y de quoi faire avec ce nouveau nom, question diabolisation ; Encore plus qu’avec le précédent !
    Quelle brillante idée !
    Enfin, tout ça ne me concerne plus...


  • Personnellement j’aurai préféré LPN » Le Parti National » je suis sur que J.M Le Pen aimerait !

     

  • Coup d’épée dans l’eau : les médias se chargeront inlassablement de pointer du doigt la rémanence du FN et de ce qu’il symbolise selon la doxa malgré le changement de nom.
    Mouais, quelle farce...


  • Je suis d’accord qu’il fallait changer le nom, FN trop connoté dans le subconscient des gens grâce à nos journalopes.

    Malheureusement ça arrive trop tard selon moi, Marine a sacrifié le parti lors des dernières élections, elle a été nulle, et surtout se débarasse des meilleurs éléments : Philippot, Marion, son père.

    On ne pouvait pas faire pire que ce qu’elle a fait. Un énorme gâchis !


  • Supercherie grossière : un 6 à l’endroit un autre à l’envers en superposant les deux on obtient le nouvel emblème du R N , mais avec le chiffre 66 dissimulé .

     

  • Du Front au Rassemblement,
    en passant par l’Affront ,c’est à dire
    la négation du fondateur du Front .
    Curieux rassemblement !

     

    • #1917872

      Un « rassemblement national » mais sans le fils de la nation. Cocasse !
      Il doit y avoir un mythe grec derrière tout çà, la fille qui empoisonne le père pour prendre le pouvoir à sa place... un truc comme çà... Ma culture n’est pas assez étendue, mince !


  • J’aurais préféré un nom ou apparaitrait France et qui dise clairement où l’on va (et pas comment on fait, ou qu’est ce qu’on fait) et qui fasse rupture. Sinon pourquoi changer de nom !?

    Cap France par exemple... (après en marche)

    Bref, je crois que le fn s’enlise là et cela me rend triste et pessimiste pour la suite car l’appareil politique, si il est réutilisable, confond les moyens et le but, la politique et l’idéal.
    Peut-être que la génération Marion, Rochedy etc réussira à imprimer un oeil neuf, mais du coup pour 2022 je ne vois pas trop comment.
    Il manque à ce parti des esprits fins et stratèges avec des burnes du genre d’Alain et son équipe, des éminences grises avec du recul et une vue large.

    A bon entendeur.

     

  • « J’ai beaucoup réfléchi" : elle n’a pas la foi..."et beaucoup consulté » : elle n’a pas l’autorité. Elle ne sauvera pas la France.

     

    • Elle n’est pas travailleuse non plus.
      Cela prend pourtant 5 secondes de taper "rassemblement national" sur Google pour voir si ça ne renvoie pas à des organisations déjà existantes ou ayant déjà existées.
      Dès les premiers liens, on tombe sur la page wikipedia sur le parti de Déat du même nom.

      A se demander si elle veut vraiment le pouvoir.


  • L’art et la manière de se tirer une balle dans le pied. Marine prend l’eau.


  • Décidement, celle-là ne recherche vraiment pas la victoire...


  • Asservissement National eût été plus approprié..


  • En attendant quelqu un sait ou en est recnat ?


  • #1917863

    Du coup je préfère le nom « Les Patriotes » (juste le nom), qui marque davantage l’incarnation. Avec « Rassemblement national » on est dans le freudo-marxisme, le psychologisme justement, car : sur quelles valeurs ?! Quand on voit son entourage républicain et pro-sioniste, il est précisément anti-national.

    Le nom de Front national n’était pas du tout une « barrière psychologique », c’est plutôt la Le Pen qui est psychologiquement insuffisante pour la politique, comme elle nous l’a démontré.

     

    • Je ne sais pas, "Les Patriotes" cela fait beaucoup trop banal je trouve, on a vraiment l’impression que celui qui a baptisé ce parti ne s’est pas foulé pour trouver le nom du parti, en fait ce choix démontre un manque de créativité flagrant.

      "Rassemblement National" ne fait pas très créatif non plus vous me direz mais au moins on peut supposer que le niveau de recherche a été plus important.


    • Honnêteté, quand tu nous tiens !
      « Rassemblement National" ne fait pas très créatif non plus vous me direz mais au moins on peut supposer que le niveau de recherche a été plus important. »
      Remplacer Front par Rassemblement, c’est sûr que le niveau de la recherche a été plus important !!! Lol.


    • @Eric

      Très honnêtement nommer un parti qui se veut patriotique "Les patriotes" est du même niveau que d’appeler une entreprise d’informatique " Les PCs", d’un point de vue marketing c’est très mauvais...

      Par ailleurs je n’ai jamais dit que "Rassemblement National" était bien meilleur de ce point de vue là, peut être légèrement moins mauvais mais bateau au possible, un nom pareille semble tout droit sorti d’un discours soporifique d’un vieux politicard lisant son téléprompteur.


    • #1918093

      @Mort de rire

      Le Slip francais est une marque qui vend des slips français et qui marche très bien.


    • « Très honnêtement », c’est cela oui ! Vos réactions sont pavloviennes on le sait très bien. Le spécialiste du marketing entre mille autres choses ! Le coup du « niveau de recherche » dont on suppose (sic) qu’il a été plus important, très bon ça ! On imagine le brainstorming de haut niveau ! :-)


  • #1917869

    Quand on lit Rivarol, on apprends que la fille Le pen ne travaille pas ses dossiers, en voila encore un exemple, malgré l’insinuation foireuse et fielleuse de l’insoumis/soumis total au système.

    Il est évident que personne n’a fait de recherche avant de pondre ce nom, puisque tout ce qui peut l’attacher aux anciens militants ne doit survivre et surtout pas à des clins d’œil au régime de Vichy appelé par toutes les grandes pointures socialistes de l’époque.


  • Quand la nouvelle est sortie en "buzz", étrangement je me suis dit "grossière erreur, ce nom je le sens pas", je ne savais pas pourquoi....

    Ah ben le complément d’info sur E&R donne la réponse. Oui la "dédiabolisation" n’est pas prêt de s’effectuer même si on sait qu’elle n’aurai jamais eu lieue de toute façon...

    Enfin...


  • Je pense que Marine LE PEN vient de se suicider en bonne et due ; j’avais reçu tout le tralala pour ce Congré, auquel je ne suis pas allé, et avec raison puisque je m’étais parfaitement imaginé ce scénario. Elle est encore plus idiote que ce que je croyais et m’avaient dit de nombreux ex-militants FN exclus par Philipepette...

    Décidément, Maître Connard vient de réaliser un beau coup ainsi que toute la clique, tournant autour de Marine : je viens de voir la photo de ses proches collabos, et toutes des têtes de faux-culs. Il est clair que la disparation du Padre, maintenant de la structure historique (et de ses idées), doit bien les faire jouir, ces petits-frères la Truelle, prétextant vouloir être République-friendly !

    C’est à se demander si on ne devrait pas souhaiter que Jean-Ma reprenne le flambeau sur les ruines du FN... à moins que le nouveau FN garde l’ancienne dénomination sous "sa" propriété intellectuelle...

    Bien évidemment, j’en tire les conséquences et me retire de tout ce qui ressemble à la Politique ; pas questions de voter pour un Rassemblement, qui aura tout d’une auberge espagnole !

    Adieu FN !

     

    • #1917902

      Il n’y a rien à dire : le noyautage maçonnique a été efficace et mortel.

      Comme vous, adieu FN !


    • "à moins que le nouveau FN garde l’ancienne dénomination sous "sa" propriété intellectuelle..." Bonne question, quand est-il du nom "Front National" ? 52% ca fait pas une grosse majorité, plus tout ceux qui n’étaient pas présent pour voter. Il y a la place pour recréer un front réellement National. Qui se lance ???


  • #1917878

    Elle est toute de traviole la swastika du RNP !


  • Baltringues !
    j’en reste sans voix de leur stupidité.
    Ne même pas prendre le temps de faire vérifier la dispo de la marque, son historique, ... avant de le balancer aux medias, c’est ridicule.
    Une erreur que n’aurais pas fait Philipot.

    Au moins comme ca, ca accelerera la mort du Front et peut-être quelque chose d’autre pourra naitre plus vite.
    Fallait garder "Rassemblement Bleu Marine" vu que le seul projet du rassemblement c’est de garder Marine.

    (pour info marine "reconciliation nationale" est déja pris aussi)
    je propose UN union nationale (ca fait united nations aussi ;))


  • Lmao, si seulement Corbière pouvait avoir raison... Si ce "Rassemblement National" pouvait être ce qu’il nous affirme qu’il est alors on pourrait au moins être certain que l’on n’aurait pas à entendre sa sale gueule une minute de plus.


  • Ne vous inquiétez pas la rombière va laisser certainement la place à sa belle nièce, qui va revenir bientôt, celle-ci est aller chercher sa feuille de route à Washington....... La politique un vrai théâtre, il n’y a que les gogos-spectateurs qui y croient encore !!! Nos esclavagistes ont déjà écrits le scénario.........Mr Soral l’avait bien vu celle là encore !


  • Le rassemblement des loosers et le Front dans la merde jusqu’au Cou !


  • Elle fait une excellente DRH coupeuse de tête. C’est une nuée ardente. Tous les petits mecs qui l’approchent chient dans leur froc de peur d’être virés. Un parti doit être pourtant structuré par des cadres compétent et chamailleurs, sinon on est où ?

    A défaut, le parti (d’autant plus qu’il est rémunéré par l’Etat, ça c’est malin de la part du système) se fonctionnarise et ronronne doucement d’élection en élection. C’est ce qui se passe actuellement : ils sont appointés ou bien par l’Etat français, ou par "l’Europe". Cela rend leurs discours plus "arrondis". Ils sont donc bien besoin des électeurs pour toucher leur fric mais n’ont plus besoin de militants. Or ce sont les militants qui font la différence.

    Elle a viré tout le monde, tous les compétents et tous les convaincus. Il ne reste que les arrivistes qui n’ont pas trouvé de place chez LR et qui misent sur ce parti qui, évidemment, ne sortira pas du jeu puisqu’il a un électorat captif énorme au sens commercial du terme. Des rentiers. Un petit fonds de commerce électoral. Tout cela me dégoûte. Heureusement, il y a la Ligue en Italie..

    Mais ce qui est drôle c’est qu’elle ne sortira pas de l’ostracisme éternel et vétéro-testamentaire qui la poursuivra, elle et les siens, pour quarante générations jusqu’à la consommation des siècles. Mais elle l’accepte au fond stupidement et parle d’Alliance" ou elle a refusé de voir cela en face. Tans pis pour elle.


  • Encore un petit effort et vous l’aurez cette soupe au CRIF... Dieu qu’ils ont faim les MLP, Collard et Cie !!

     

    • Tous les efforts du monde n’y suffiront pas. Elle pourrait se convertir au judaïsme qu’elle ne serait pas invitée au dîner du CRIF, car elle s’appelle Le Pen et que le B’Naï Brith a pris une fatwa sur toute personne portant ce nom.


  • MDR !!! Marine, tu t’appelles Le Pen et tu pourras appeler ton parti "fleur des champs", "coquelicot" ou "rose des sables", que le système te reprochera toujours ton nom. Moi (et beaucoup d’autres), je te reproche tes trahisons. Bref, tu n’es pas sortie de l’auberge. Tu as fait mieux que ton père parce que tu t’es soumise et pour aucune autre raison. Tu as engrangé plus d’électeurs que lui, certes, mais pour quel résultat ?


  • #1917918

    Dans un souci constant de dédiabolisation pourquoi pas renommer le FN par le RNI (Rassemblement National pour Israël), c’est mieux. Marine, tu auras ton tampon de validation républicaine offert par le "lobby islamique" et un ticket pour Yad Vashem.


  • Voilà, excellent article d’ER, ce nom maladroit évoque le parti de Déat, donc il va y avoir des rapprochements sans fin, Corbières a d’ailleurs déjà commencé, pour dire qu’il y a filiation avec les zheureslesplussoombres, et c’est reparti comme en 40, c’est le cas de le dire ! ^^

    Ils sont abrutis ou quoi, au FN ? ou ils sont ignorants de l’Histoire ?

    Moi, j’avais pensé à France Nation, histoire de mettre le mot France et de ne pas changer les initiales du parti, mais ça aurait été mauvais aussi, car il y a actuellement un groupuscule identitaire extrémiste qui porte ce nom, et donc, rebelote, les merdias auraient fait le rapprochement.

    Le mieux aurait été de jeter le tube de vaseline à la poubelle, de ne pas baisser culotte et de garder le nom, mais bon, il y a eu tellement de trahisons idéologiques et humaines dans ce parti, depuis sa création, qu’il est normal que le nom du parti soit trahi aussi.

    ça me rappelle une formule lapidaire de Talleyrand, en parlant d’un type - j’ai oublié son nom - qui trahissait systématiquement tout le monde :

    "tiens... le masque de untel trahit une inquiétude... faute de mieux...."

    mdrrr , l’esprit français, c’est quand même tordant de rire...^^


  • #1917929

    Peu importe, c’est Marion qui sera bientôt aux manettes du bousin !

     

  • Ce logo ne ressemble à rien tout comme celle qui en est à l’origine d’un nom de parti affreux et d’un logo quelque peu surprenant. Cette femme est d’une nullité crasse ; tout ce qu’elle touche se traduit en incapacité patente. Elle ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez. Pas visionnaire, inculte, sans talent, ne sait ni communiquer ni débattre. La parfaite looseuse. Elle excelle dans la loose.

    Un logo est une vitrine, il faut qu’il soit représentatif d’un parti, d’une société, d’une association... bref, elle cherche le bâton pour se faire battre. A ce stade, cela en devient pathologique. Tirons l’échelle et évitons de perdre du temps avec sa mégalomanie, son égo forcé, le FN, le RM et cie ; la politique n’est pas un domaine pour les femmes, elle devrait se recycler (quelques idées : cuisine, vaisselle, ménage...), un domaine à son niveau.

     

  • Qu’en pense Gollnish et que fout-il encore dans ce bordel ?


  • Et bien sur, vous pensez que le vieux était pas courant de tout cela.

    Quelle surprise pour lui. On l’aurai trompé à l’issu de son plein gré ?


  • C’est au moment où Marine annonce un nouveau nom pour son parti que son père est déchu de son titre de président d’honneur du FN. La trahison est totale.


  • La Montagne (33% de suffrages quand même) a accouché d’une souris - grise évidemment .



  • elle a estimé que le nom devait « porter un message politique et même clairement indiqué le contenu de notre projet politique pour la France. Ce nom doit être plus encore qu’un projet, il doit être un cri de ralliement (...). »



    Donc le projet, le cri de ralliement est "rassemblement national" ... ???
    non, sans rire ?
    Le projet c’est "ralliement" ? le cri c’est "ralliement" ?

    Marine tu veux un nom, un projet, un cri de ralliement .
    Tiens, voila, c’est cadeau :

    FAF
    France aux Francais

    (projet, idée force et cri de ralliement tout en un, voilou, c’est gratos)

     

    • La France aux Français, c’est un peu la mission que MLP était sensé accomplir mais visiblement elle l’a oublié en chemin.


    • #1918090

      #FAF..et c’est valable pour tout les Francais ou bien ? Les Francais dit de branche nés ici, attachés à ce pays sont ils concernés et peuvent ils adherer au FAF ou pas.. ??


    • @Avion a reaction
      j’espère que c’est de l’ironie, parce que sinon c’est juste imbécile.
      Est ce que quand on dit "francais" on est obligé maintenant de dire qqsoit sa couleur, sa religion, son sexe, son orientation sexuelle..... ? Est-ce que quand on dis "francais" ca veux dire blanc ?

      Je suis désolé monsieur, mais si "France au Francais" vous choque alors que vous êtes francais, et bien c’est que vous ne vous sentez pas francais, certains parle de haine de soi-même.
      Alors commencez par travaillez sur vous


    • #1918381

      Ah non ce n’est pas de l’ironie et avant de demander aux gens a priori de travailler sur eux..demandez vous pourquoi je pose cette question...Inversion accusatoire typique .
      Demandez à votre interlocuteur @mortderire pour ne citer que ce dernier si un Francais non blanc est un Francais comme les autres. ? Ca vous eviteras de prendre les gens de haut comme si cette question était saugrenu en 2018..Il suffit de parcourir les commentaires de certains sites dont celui ci


    • #1918461

      @Fadge edit : meme si je ne doute pas de votre intention sachez que lorsqu’un francais dit de branche lit ou entend la "France aux Francais" il traduit par la France aux Francais Blancs ou de souche etc...Ce n’est pas de la pleurniche et je ne me défini pas seulement en tant que Francais (c’est mon problème ) ni selon le paradigme d’dentitaires névrosés. .Ce que je dis est seulement un ressenti partagé par beaucoup.


  • "Fusion Nationale".. un nom de Parti qui sonne mieux et qui me parait plus rassembleur, sans suggérer les heures les plus sombres pour les esprits retors, il est une invitation à l’union et à la réconciliation nationale.. Un avis parmi d’autres.


  • Beaucoup de commentaires critiques, mais moi, je trouve ce choix très bon :
    - il y a le mot "national" qui fait clairement le lien avec l’ancien non, et rappelle les objectifs du parti.
    - le mot "rassemblement" est un synonyme adouci et ... rassembleur de Front. Il donne même un petit coté Soralien, comme le Réconciliation d’ER.

    En bref, un changement si faible qu’il ne nuit pas à l’effet marque, mais suffisant pour faire chier les journalistes.
    C’est bien dosé.

     

    • Un côté soralien je ne sais pas... par contre ce nom me fait penser aux innombrables discours de politiciens ayant un rapport avec le "rassemblement" si cher aux médias et aux partis centristes, personnellement j’ai l’impression que MLP s’imagine pourvoir "rassembler les français" en président un parti nommé de la sorte.


    • Le problème est que ce nom est déjà pris par un petit parti de droite gaulliste depuis 2013.
      Elle n’a même pas pris la peine de vérifier sa disponibilité, alors que c’était élémentaire.
      Une bourde digne de Hollande. C’est dire comme le Front est tombé bien bas.


  • Les chiens aboient, la caravane passe


  • Les ritals ont "la casa Pound", ils ont été cherché en Amérique un poëte porte drapeau : ils auraient dû l’appeler "la casa d’Annunzio", cela aurait eu une autre gueule . Et nous les franchouilles quand créeront nous le "PC" , le Parti Célinien, puisque le PCF est mort et presqu’enterré, et que ses initiales sont donc à prendre .


  • C’est con, parce que j’avais toujours pensé, que ce qui dérangeait, les chastes oreilles des... "néo frontistes" c’était plus le mot : national. Or, voilà qu’il ont viré le front ! Et je ne vous parle pas du sigle, qui immanquablement, trouvera bien à rappeler à quelques bonnes âmes, les heures les plus sombres d’une époque.

    Bref ! Après le ratage du débat du second tour, le plantage de la "refondation" ? Décidément, Madame la présidente, vous les ratez toutes.

    À moins que tout ce cirque ne participe d’un vil complot interne visant à neutraliser définitivement le turbulent "papa"... Il appartiendra à l’Histoire et surtout aux sympathisants, de juger.


  • Au lieu de modifier le nom du parti elle aurait dû garder Philippot : je doute que sans lui elle parvienne à garder ses 33% de suffrages à la présidentielle .

     

    • #1918106

      Ce n’est pas tant elle ou les partis qui perdent leurs électeurs que la République qui perd les Français.
      Dès que vous êtes dans "l’arc mondialo-républicain", vous êtes contre nous, les Français.

      Avant, on disait :

      Les Français n’aiment plus l’Europe.
      Les Français n’aiment plus la République.
      Les Français n’aiment plus les partis de gouvernement
      Les Français n’aiment plus les médias
      Les Français n’aiment plus leur Justice
      Les Français n’aiment plus Macron
      Les Français n’aiment pas les musulmans
      Les Français n’aiment pas les noirs

      Mais en fait, c’est de l’inversion accusatoire, de la pure propagande : il faut lire les phrases en sens inverse pour s’en apercevoir.

      La vérité taboue, la voici :

      L’UE honnit les Français et espère les dissoudre.Depuis toujours.
      La République déteste les Français qu’elle n’aime que morts. Depuis toujours.
      Les partis politiques méprisent les Français qu’ils estiment à leur seul service. Depuis toujours.
      Les medias disent que "populistes " (pour le peuple") c’est mal, dangereux et vénéneux. Surtout quand le peuple est français. Depuis qu’ils sont subventionnés (Ah ! là, c’est une preuve !)
      La Justice trouve que les Français sont toujours seuls coupables de tout et d’abord d’être français depuis qu’ils sont devenus fonctionnaires à la place de magistrats.(juges politiques). Donc, pour toujours.
      Macron refuse de rendre des comptes à ceux qui l’ont élu PARCE qu’ils sont français, et il a attrapé sa maladie sur les bancs de l’E.N.A. Donc pour toujours.
      Les musulmans reprochent aux Français d’être français, donc chrétiens, et ne comprennent pas qu’ils soient encore vivants,et ce depuis l’an 632. Pour toujours.
      Les noirs détestent les blancs, donc les Français,à qui ils reprochent d’être blancs. Depuis toujours..

      Et vous voyez que tous ceux-là sont unis contre nous quoiqu’ils se jalousent et se détestent entre eux.

      Et que parmi eux, ceux que l’on espérait avec nous, sont aussi contre nous.
      Parce que, comme en 40, les temps sont difficiles, et que tout le monde doit manger et donc d’abord eux.

      Aux lâches, l’estomac est un guide..

      Aussi, demain nous dirons :
      Hier, le FN s’appelait "Front" et "national".
      Aujourd’hui, il s’appelle JUDAS

      Vive le menhir !
      Vive les Français qui, eux, ne meurent jamais !


  • Je ne vois qu’une explication : ce nom parfaitement diabolisable, a été choisi précisément parce qu’il était diabolisable.


  • Rassemblement par ci, rassemblement par là... j’en ai marre de ce mot !

     

  • Réunion Tupperware National, c’est pas mal aussi


  • #1918051

    mouai bon, a partir du moment ou l’on veut du protectionnisme, du patriotisme, de défendre les valeurs nationales et sa culture, ce sera toujours diabolisé par les ennemis de la France, les fascistes anti-France comme Corbière cet infiltré du système, dans les insoumis...

     

    • Marine Le Pen a trahit son père, elle peut très bien faire la même chose avec des millions de français. Elle le dit elle-même elle veut le "pouvoir". Ni plus, ni moins,

      Pour ça elle est prête à tout, n’oubliez jamais que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent !


  • Que l’on s’ occupe de nous et qu’on oublie ce que pensent les autres partis du RN. Corbière trouve que ça rappelle RNP ? Grand bien lui fasse. Rassemblement national populaire moi ça me va. A moins d’avoir un problème avec le rassemblement des Français, la nation France et le peuple de France. Ah ces gauchistes, j’en ai strictement rien à battre de leur avis. Je ne me cale pas dessus pour mon bien être et j’emmerde profondément tous les supranationaux, mondialistes, padamalgamistes et autres droidelomistes de salons parisiens.


  • Après le sabotage volontaire du débat présidentiel, voila que madame Lepen change le nom du parti de son père en un nom qui evoque deja le fascisme d’un ancien parti, dont le logo sur font rouge ressemble à une croix gammée. Pourquoi ne pas couper l’herbe sous le pied de la gauche en appelant le FN les "Démocrates Nationaux , Démocratie Nationale" Avec le slogan "pouvoir au peuple par le peuple" d’ailleur c’est est pas mal le PPP. Aucun amalgame possible et plus rassembleur.. Mais je ne pense pas que ça soit le but recherché.


  • Attali, BHL et Alliot se sont réunis et ont trouvé que Rassemblement National ça le faisait... ça permet de diviser la fRANCE en 2 comme c’est préconisé par la CIA : le camp du bien et le camp du mal. Un monde binaire que la France avait toujours refusé avec le rajout du "peut être". Une politique quantique qui vient de régresser lamentablement avec une bonne femme qui a viré tout ce que le FN comptait d’intelligent sous les ordres du sayanim qui ronfle dans son plumard. Désolant...


  • Imaginez si elle avait décider de l’appeler Réconciliation Nationale ...
    Ah ben flute, c’est déjà pris par un certain duo....

     

  • C’est bête, mais le parti "Rassemblement National" existe déjà et son nom a été déposé à l’INPI en 2013.
    Voyons la suite du feuilleton qui s’avère intéressant.


  • #1918129

    Se débarrasser des mots "front" qui faisait trop "guerrier" et "national" qui faisait trop "abstrait" et trop porche de "nationalisme" par rapport à la France, aurait été plus ingénieux et de nommer ainsi : "Rassemblement des Institutions de Défense de la Nation Libre de France" "Rassemblement des Français" ou ""Rassemblement pour la Nation" auraient été bien bien mieux !!!

     

    • Le Front National était une organisation visant à coordonner les partis de droite entre 1934 et 1938 . Le Front National, créé en 1941, était un mouvement de résistance créé par le PCF... Le FN fut créé en 1972 .


  • Et sinon, pour ceux qui suivraient ça de près, quelque chose de l’ordre de la politique concrète a-t-il été dit ? Ou c’est toujours morne plaine de ce point de vue et l’on a juste eu affaire à une grosse réunion de commerciaux ?

     

  • #1918142

    Le problème reste la place de la France dans une Europe construite autour de l’Allemagne et pour l’Allemagne seulement.
    D’après Maire-France Garaud, la politique de l’Allemagne : "On ne veut plus d’état souverain en Europe" et comme Roosevelt a dit après la guerre : " il y a aura 4 etats : les etats unis, l’angleterre, la russie et la chine, ils gèreront les autres", c’est ce qui se passe !!!!
    Mais en 1949 les puissances se sont appuyées sur l’Allemagne (100% inoffensive à l’époque)
    Cette Allemagne coupée en 4 qui a voté une loi fondamentale : pour donner un droit propre au Bundestag (chambre haute (l’Etat) chambre basse (le Peuple) mais le problème est que le Bundestag possède au delà des deux chambres un droit qui lui est propre , qui lui donne d’éliminer toute disposition contraire au bon fonctionnement de la démocratie allemande, laquelle supérieure a la démocratie européenne, parce qu’il y a un peuple allemand, il n’y a pas de peuple européen. Dans un groupe d’états qui sont liée par un même traité, quand un seul de ces états, veut se délier du lien auquel il est connecté à tous, l’Allemagne est clairement maîtresse du jeu, ca s’appelle un Empire : NOUS SOMMES DANS LE IIIIe (IVe) REICH !!!


  • #1918152

    Un bon pied de nez à Macron aurait été "La France en Marche"


  • Sérieusement ? Quitte à changer de nom, ça aurait été l’occasion de se débarrasser enfin des commentaires sur le F-Haine. Bon bah les anti, maintenant, écriront R-Haine... Pffff. Quel gâchis.

     

  • Ce n’est pas (seulement) le nom du parti le problème, ce sont les gens qui le composent et qui le dirigent !
    Marine Le Pen est incompétente et est entourée d’incompétents et/ou de traîtres. Elle aurait du commencer la refondation par s’auto virer et par virer les cadres...


  • #1918186

    "Marine Le Pen a assuré avoir « beaucoup réfléchi » et « beaucoup consulté ». C’est donc en parfaite connaissance de cause qu’elle a formulé sa proposition."

    Hypocrisie totale !

    Nous assistons là, à de la manipulation de haut-vol ("vol" > deux acceptions... comme toujours avec ces "pirates vampiristes"...). Que veulent les ingénieurs du Système au travers ce leur tactique psycho-sociale anti-France ?

    . renforcer leur Euro-mondialisme occidentaliste ;
    . amener toute opposition potentielle à celui-ci, à devenir d’extrême droite identitaire pro-sioniste ;
    . à fomenter toute division possible pour fragmenter et affaiblir toute opposition patriotique ;
    . à neutraliser tout opposant par la contrainte judiciaire, harcèlements procéduraux, policiers, judiciaires, ect. fondés ou non ;
    . noyauter à l’aide de techniques hégéliennes astucieuses, l’hypothétique potentialité électorale du nouveau Rassemblement National : évidente corrélation "téléphonée", typique des loges, avec le fond de la "sortie" d’Alexis "Corbillard" en tant que modus operandi communicationnel et médiatique idoine. Exemple : pub / propagan de type "manne", tout sauf "inespérée"..

    Alors, la question qui se pose à propos de MLP est :

    En échange de quoi, tous ces gages et ses ralliements ?

    . une relâche des "sanctions" qui pèsent sur elles ?
    . une fuite en avant ?
    . la volonté égoïste de sauver sa carrière et avantages y afférents ?
    . l’expression assumée d’un certain esprit d’orgueil, de vengeance, de revanche à l’égard de son père, ect ?
    . son pesant "payant" de lâcheté ?
    . un syndrome de Stockholm refoulé / inconscientisé (soumission aux "Lumières ombrageuses"..).

    Oui, il devient depuis en plus clair que MLP et son nouveau Parti sont devenus les otages ("idiots utiles") de la machine oligarchique financière internationaliste à déjouer systématiquement toute opposition construite et gênante pour elle et son soit (ex-)N.O.M., soit Euro-mondialisme.

    A l’heure où les Nations et leurs patriotes sont plus que jamais menacés, il convient de s’écarter des leurres tendus par la matrice sioniste, et de se rassembler autour de personnalités et de structures valables, qd bien mm il n’existe pas "pile-poil" celle qui correspond à toutes nos aspirations. Attention aussi au négativisme / défaitisme / dépit / idéalisme excessifs, inhibiteurs & égareurs : "juste" du courage, du réalisme & l’amour de la France !

    L’authentique patriotisme ne sera jamais ni vain, ni à vendre !

     

    • Comme l’expliquait merveilleusement bien Tocqueville il y a près de 200ans, en démocratie, le gouvernement est le berger d’une nation industrieuse, celle d’un peuple uniforme et dirigé, sans famille, sans patrie, lourdement handicapé et intégralement sous tutelle, dont le libre arbitre se limite au devoir électoral, dixit, "au dessous du niveau de l’Humanité".

      La voici, la chère Égalité..

      Scoop : le Peuple n’a JAMAIS été souverain.


  • Liberté , égalité ,national .Cela aurait eu de la gueule .

     

  • Même la traductrice s’est plantée à plusieurs reprises lors de l’intervention de Bannon : l’amateurisme et le foutage de gueule jusqu’au bout !


  • #1918424

    Bof ! C’est la politique que mène Marine le Pen qui devrait bouger et pas le nom du parti.
    Que n’a t-elle pas voulu écouter les propos de son père le grand Jean-Marie le Pen.


  • Bonne nouvelle, Marine Le Pen vient de s’exclure du FN, ce qu’on attendait probablement tous depuis le fameux débat. Du coup, les ’vrais’ (Le vieux Le Pen, Holeindre ou autres) vont peut-être pouvoir reprendre la barre s’ils montent un parti qui peut porter le nom de ’Front national’. Tour de passe-passe...


  • #1918549

    Rassemblement... Elle essaie de se la jouer Chirac ? C’est dépassé et vieillot
    Pourquoi ne pas directement copier Macron.
    Le FN est bien mort, il n’est plus qu’une parodie de lui-même.


  • la montagne a accouchée d’une souris

    "rassemblement", Le principe est louable, mais avec qui ? autour de qui ? et surtout autour de quoi ?

    mais au final cela formera t il un "liant" ? ( en cuisine on parlerait "d’appareil" et en maçonnerie de ciment )

    un des commentateurs est parfaitement inspiré en suggérant " la France en marche ", cela aurait été d’emblée beaucoup plus fédérateur, en incluant dans le meme temps, un Objectif, un Mouvement et une volonté d’aller en Avant

    macron n’a t il pas été élu par un rassemblement issu de la nation ?
    on ne peut le nier !
    macron a donc formé de fait, en le nommant autrement, un rassemblement national

    ce nom ne me convient pas, il ne porte rien et nous mènera a rien


  • "Si voter changeait quelquechose, ça ferait longtemps que ce serait interdit". De plus, comment cette femme moins charismatique et empathique qu’un poulpe mort peut-elle encore avoir des suivants après sa prestation lamentable au débat présidentiel ?


  • Je propose "Assemblée Nationale".


  • J’aurai bien aimé : Alternative pour la France


  • #1918774

    Marine le Pen est usée, il aurait fallu passer la main, sa voix chuintante de perdante rend son discours ravaudé, comment se fait-il qu’aucun autre candidat n’ait été proposé ?
    Le débarquement du pére, le départ de la nièce, la prestation ridicule face à maqueron, le largage de Phillipot, les philippiques de Collard et les escartefigueries d’Alliot plombent ce parti.


  • C’est toujours mieux que SARL Le Pen j’imagine.


  • Tout ça est évidemment ridicule, piloté par des conseillers maçonniques ou idiots, mais en réalité cela pourrait très bien marcher. N’oublions pas que la majorité des gens fonctionne de manière de plus en plus mécanique, et est d’une nullité crasse en politique.
    Le fait de ne plus être oppressé par la machine d’ingénierie gauchiste et ses slogans gravés à notre insu dans notre cerveau (le F-Haine, la jeunesse emmerde le front national, fn=facho, etc.) libérera peut-être de nombreux votes. Bien sûr ils tenteront de diaboliser le nouveau nom comme c’est déjà le cas, mais cela ne marchera pas parce que les gens sont devenus plus ou moins imperméables aux injonctions des medias, des politicards et des gauchistes (d’où un nombre de plus en plus grands de "complotistes"). Ce qui marchait, c’était les réflexes pavloviens en place depuis des décennies de propagande. Mais toute nouvelle propagande est accueillie avec méfiance.

    La vraie question en fait c’est qu’est ce qu’il y a derrière ce rassemblement, et on sait très bien ce qu’il y a : les droitards lâches qui veulent flirter avec Marine en gardant leur cul au chaud chez les républicains, les maçons et élus de lumière infiltrés, la nouvelle droite décomplexée, la droite des affaires. Tout ce qu’on aime ici à E&R.


  • Elle aurait du choisir : "Les Démocrates"
    Analysez, vous comprendrez.


  • QUELLE CONNE !
    Désolée c’est direct mais clair.


  • Pour ma part, j approuve le changement de nom et je fus satisfait du congrès, j y ai rencontré plein de merveilleuses personnes prêtes a défendre les intérêts de la France.
    Le changement de nom fait office de bon sens en connaissant le système électoral Français, il faut absolument faire 50 + 1 pour avoir le pouvoir et donc avoir un spectre électoral assez large, comme souligné par diverses personnes , les électeurs français ont été formaté pendant 40 ans a haïr le parti qui défendait la nation et par conséquence a créé un réflexe "pavlovien", le changement de nom est une stratégie électorale.
    Je comprend l attachement émotionnel au nom FN pour les personnalités qui sont la depuis 30 ans, mais l intérêt de la France est plus important , la France a 1500 ans d histoire et il s agit de reprendre le contrôle de notre pays.


Commentaires suivants