Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Assemblée nationale rejette l’interdiction des pubs alimentaires peu saines visant les enfants

L’Assemblée nationale s’est refusée, dimanche [27 mai 2018], au terme d’un débat animé, à inscrire dans la loi l’interdiction des publicités pour des produits alimentaires trop gras, trop sucrés ou trop salés à destination des enfants.

 

Lors de l’examen du projet de loi agriculture et alimentation, des députés LREM, socialistes, Insoumis ou encore LR ont cherché à interdire ou limiter les messages publicitaires en faveur des « produits alimentaires et boissons trop riches en sucre, sel ou matières grasses et ayant pour cible les enfants de moins de 16 ans » sur « tout support de communication radiophonique, audiovisuel et électronique ».

 

« Un enfant sur six » est obèse

Défendant un amendement en ce sens, Anne-Laurence Petel (LREM) a souligné qu’« en France, un enfant sur six est en surpoids », pointant le « coût pour la société » de l’obésité. « Les industriels usent à l’envi des codes de l’enfance » pour « influencer » les enfants, a-t-elle affirmé, évoquant à titre d’exemple les « nounours » ou autres « bonbons transformés en personnages de BD ».

L’ex-ministre socialiste délégué à l’Agroalimentaire Guillaume Garot a plaidé pour « poser un principe », « un jalon » sur ce sujet, tandis que Loïc Prud’homme (LFI) a évoqué un « lavage de cerveau » des jeunes et « un enjeu majeur ». « Demander aux industriels de l’agroalimentaire d’être vertueux face à nos enfants, c’est comme demander à une dinde de voter pour les fêtes de Noël, c’est pas possible ! », a lancé le MoDem Richard Ramos.

Stéphane Travert s’en remet au CSA

À l’inverse, certains élus ont insisté sur « la responsabilisation des parents » plutôt que de légiférer (Cendra Motin, LREM), ou le risque de « mettre des secteurs en danger » avec une « dérégulation de la publicité » sans concertation européenne (Bruno Millienne, MoDem).

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 

La compilation des pubs pour malbouffe (les aliments ultra-transformés sources de diabète et d’obésité) à destination des enfants :

Pour une alimentation et un mode de vie sains,
chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Mes enfants font fièrement un doigt d’honneur quand on passe devant un Mc DO... Je suis loin d’être un grand cuisinier mais je me donne du mal pour qu’ils mangent sainement sans pour autant les priver de pizza... achetée dans une vrai pizzéria et ramenée ensuite à la maison. J’ai voulu testé il y a 15 jours une de ces saloperie de boutique qui ne font que des pizza à emporter... Dégueulasse et surtout ultra ultra grasse. Pour compenser la médiocrité de leur composition les "cuistos" mettent plein de gras, ou plein de sucre.

    Je les emmène au marché le samedi matin et ensemble nous achetons fruits et légume. A la sortie de l’école, ils ont une pomme et ils adorent ca. Chez moi il n’y aucun gateau ni aucune saloperie dont pourrait s’empiffrer mes enfants entre les repas. Tout ce dont ils pourraient s’empiffrer ce sont des fruits !

     

    Répondre à ce message

    • "Chez moi il n’y aucun gâteau ni aucune saloperie "

      Ça ne doit pas être marrant la vie chez vous. Je n’ai pas d’enfants mais quand mes nièces viennent chez moi à la maison, j’essaie de les naturellement faire goûter des choses saines sans trop vouloir m’imposer. Dans mon club de natation, y a un type de 77 ans. Certes, ce type n’a jamais fumé, fais attention un peu à ce qu’il mange mais ne se prive pas non plus des bonnes choses de la vie. Eh ben, il en paraît 20 de moins ! Et dis que si il se serait privé de toutes les bonnes de la vie, qu’il serait déjà depuis longtemps mort de fatigue et d’ennui.

       
  • Fallait-il une preuve de plus de la collusion d’une ’’représentation nationale’’ issue de l’escroquerie électorale avec les lobbys industriels et financiers ; et de son action déterminante dans les modes d’interaction de ces lobbys avec une population fourrage dont l’état sanitaire n’a de véritable intérêt que quand on peut lui imposer 10 vaccins.. !? Faut-il rappeler sans cesse qu’on n’obtient quoi que ce soit dans ce rapport de force qu’en employant la force sous toutes ses formes.. !? Ceci dit, de la même façon qu’on n’a jamais vu un banquier obliger à s’endetter ; il faut l’admettre, qu’on n’a pas encore vu les dominants à la manoeuvre réussir à obliger qui que ce soit à bouffer leur merde. Bouffer, écouter, lire, penser, faire de la merde et dépenser pour ; est un choix qui reste encore individuel. Tourner le dos à qui vous vide et vous emplit vous libèrera si vous le voulez, en fait c’est facile.

     

    Répondre à ce message

  • Je me trompe ou il n’y a aucune pub françaises XD !
    Vous auriez pu faire une compile française (pour ceux qui n’ont pas la télévision :D)

    Cela dit, entre nous... Ce n’est pas avec Macron que l’on va faire passer les gens avant les multinationales XD !

     

    Répondre à ce message

  • à l’assemblée tout est bon pour un petit billet...
    se faire du pognon sur la santé des citoyens , une vocation qui ouvre beaucoup de portes en politique.

     

    Répondre à ce message

  • Je ne sais pas qui a dit "on ne meurt pas, on se tue". L’alimentation est la cause d’une majorité de maladies - excepté les maladies héréditaires, les vaccins, etc.
    Il faut montrer aux enfants comment sont fabriqués les nuggets de Mac Do : des os du cartilage et de la peau. Immonde. Savez-vous qu’il y a quelques années ces mêmes carcasses ne servaient qu’à la nourriture animale ? Quant aux légumes non bio, ils sont "vides" de nutriments car cultivés dans une terre pauvre. C’est une pure arnaque.
    Bref j’attends impatiemment E&R Junior avec des émissions pour les jeunes, qui seront épargnés de publicité malsaine et pourraient bénéficier de bons reportages (par ex dans les abattoirs).

     

    Répondre à ce message

  • "certains élus ont insisté sur « la responsabilisation des parents » plutôt que de légiférer"

    C’est précisément cette approche totalement américaine du tout au libre marché qui a fait de ce pays le paradis des obèses. Il faut savoir que là-bas, la publicité qui s’adresse aux jeunes est non seulement permise mais omniprésente et ce, depuis les début de la télévision.

     

    Répondre à ce message

  • Beaucoup trop d’enfants en bas âge sont devant la télé et évidemment ils consomment de la pub avant de consommer des produits malsains.
    Beaucoup de familles se plaignent de ne pas avoir d’argent mais achètent pour leurs enfants des produits "chers" et de mauvaise composition.
    Les parents sont les seuls responsables, à eux de dire non à leurs enfants mais la plupart des parents mangent mal également.
    J’ai toujours cuisiné des repas le mieux équilibré possible et surtout sans acheter des pâtisseries, confiseries et plats préparés en grande surface.
    Je ne suis jamais entrée dans un fast-food (question de principe).
    Malheureusement, l’obésité arrive assez rapidement, quel dommage, c’est tellement simple de préparer les repas soi-même sans forcément passer tous les jours des heures dans une cuisine.
    C’est triste pour les enfants à qui on ruine la santé dès leur plus jeune âge, c’est de l’inconscience de la part des parents mais c’est tellement plus simple de dire : "Ca lui fait plaisir, il a vu à la télé".

     

    Répondre à ce message

  • L’assemblée nationale transforme en purin tout ce qu’elle touche. Que la malbouffe transforme en obèse 1 gamin sur 6 est le cadet de ses soucis.
    Cet avatar de la révolution Fronçaise mais rejeton de la maçonnerie, est une mascarade de démocratie payée par le travail d’ un peuple dont elle s’est toujours foutu.

     

    Répondre à ce message

  • Quant est il pour L’OGM en France ? existe t’il ou pas encore ....

     

    Répondre à ce message

    • Cela devrait pas tarder !

       
    • @vic
      Ça existe depuis belle lurette , le terme est un leurre ou plutôt la législation, la sémantique et la réalité
      Un maïs qu’on arrose de millier de litre d’eau , qui pousse grasse à la chimie, d’engrais , qui est stérile, et à grand renfort d’azote , sur des terres remplies d’herbicide et de pesticide (chimie et chimie uniquement chimie)
      Est un OGM , c’est les 3 quart de nos productions et c’est idem pour plein de choses
      Le problème des chiffres quand je dis c’est les 3 quart de nos productions, ça ne veut pas dire les 3 quart des paysans, mais comme les très très grosses structures sont des sociétés agricole on parle plus de propriétaires (des gars qui ne connaissent rien à l’agriculture de nos anciens ou qui l’occultent qui se la cachent_ rendement c’est tout ce qui compte et en plus c’est faux)

       
  • Ils ont rien de mieux à foutre, qu’ils commencent par réduire le coût exorbitant de la bouffe plutôt.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents