Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Chasse aux sorcières et l’Inquisition
Entretien avec Marion Sigaut

Propos recueillis par Kontre Kulture

Marion Sigaut présente son ouvrage La Chasse aux sorcières et l’Inquisition, publié par les éditions Kontre Kulture et second opus de la collection « Les manuels d’histoire de Marion Sigaut ».

 

 

Revoir l’entretien de Marion Sigaut sur le premier manuel de la collection, De la centralisation monarchique à la révolution bourgeoise :

À ne pas manquer, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je me souviens de la conférence que Marion Sigaut a donnée sur le sujet de la chasse aux sorcières, c’était passionnant.

     

  • Merci Marion pour cet entretien.
    L’introduction vidéo est très bien réalisée au passage.
    Aurons-nous un jour un livre de Mme Sigaut sur les Templiers ? Je serais très curieux de le lire, c’est un sujet vraiment très intéressant qui vaut encore aujourd’hui un culte dans les sociétés ésotériques les plus secrètes.
    Bonne continuation à vous, et merci pour vos sujets d’histoire passionnants, venant d’une personne qui l’est tout autant.

     

    • Je me posais justement la même question que vous.
      Pierre Hillard avait brièvement abordé le sujet dans l’une de ses conférence. Il décrivait les Templiers, dans des mots semblables : ’’Imaginez l’armée la plus puissante du monde, et qui se trouve à être également la Goldman Sach’’

      J’ai lu beaucoup sur les Templiers mais je n’ai trouvé que des propos bienveillants à leur égards, et évidemment une diabolisation sans nuance de Philippe Lebel...


    • Il me semble qu’elle avait dit, dans une de ses conférences, que, les Templiers, ce n’était pas sa spécialité.


    • Non, pas sous ma signature en tout cas. Je ne connais pas le Moyen âge. Quelqu’un d’autre, peut-être


    • @Zissou et Laurent :
      J’ai beaucoup de respect pour Marion Sigaut comme Pierre Hillard, mais leurs jugements à priori ou fondés sur des récits ou accusations sans fondements d’auteurs jésuites dignes héritiers de ceux qui ont lors du concile de Constantinople en 869, aboli la conception tripartite de l’homme : corps - âme -esprit, ne sont pas recevables. La puissance financière que détenait l’ Ordre du Temple était au service de la cause chrétienne et des plus faibles !
      D’ailleurs, et vous pouvez le vérifier sur le site internet consacré aux archives du Vatican, le Pape d’origine bordelaise Clément V, contemporain de Philippe le Bel et des Templiers a absout les templiers contre les accusations portées injustement contre eux !

      L’armée la plus puissante au monde devant toutes les autres même les sionistes ou les frères la truelle reste : la compagnie de Jésus fondée par Ignace de Loyola dont le Général ou " Pape noir " a une influence et une fonction considérable au sein du Saint-Siège ! Que Marion Sigaut ou Pierre Hillard creuse et dévoile , je dis bien dévoile au grand-public l’influence réelle de cet ordre s’ils en ont le courage et l’honnêteté.


    • @ Claude 33

      1) Dire que Pierre Hilard et Marion Sigaut sont sous influence d’écrits jésuites est un procès d’intervention, vous n’en savez strictement rien

      2) Bien plus important que des écrits jésuites que je ne connais absolument pas, je sais en revanche que parce qu’ils s’imaginaient une filiation avec les Templiers ( que se soit vrai ou faux d’ailleurs), les Franc-maçons et notamment les historiens socialistes franc maçons du XIXeme siècle ont pris systématiquement le parti des templiers martyrs face un méchant Philippe le Bel… Et aujourd’hui encore ( voir émission sur France 2) les Templiers sont toujours présenté comme des victimes innocentes d’un roi qui avait soif de pouvoir et d’argent.

      On cherche toujours la vérité, et comme les archives du Temple ont disparut, c’est extrêmement difficile


  • Est-ce que c’était vraiment une psychose, avec les illuminatis et francs maçons qui montaient en puissance (avec d’autres noms, Illuminés de Bavière etc...) ?

    Je me méfie de Marion Sigaut parce qu’elle a venté les jésuites récemment, hors quelqu’un de fiable m’a assuré qu’elle se trompait vraiment sur ce sujet. Le pape actuel est un jésuite, ce sont des pratiquants en occultisme et des satanistes.

     

    • Attention, les jésuites du passé ne sont pas les mêmes qu’aujourd’hui... Décadence ! Tout fout le camp, voyons, les peuples ont changé, les français ont changé (n’ont pas pris soin de leur pays depuis 50 ans, alors qu’avant, ils l’ont protégé et très bien construit), les artistes sont ultra décadents et non inspirés aujourd’hui, l’Eglise a changé depuis Vatican II, la droite d’aujourd’hui est athée, gauchiste et pourrie, même la franc maçonnerie a changé, etc....
      Un Pape jésuite, il y a encore 70 ans, aurait donné un autre résultat que celui d’aujourd’hui.
      Ils étaient très savants, intellectuellement et religieusement parlant, et pas question de sortir du dogme, du cadre catholique.

      Par contre, ils ne sont pas satanistes, ni avant, ni aujourd’hui, donc votre "source plus fiable que Marion Sigaud" n’est pas si fiable que ça... encore un délire paranoiaque d’un religieux identitaire à l’excès, ça.... vous me direz à votre "source" d’apprendre la sincérité Christique du Coeur, au lieu de prétendre que l’intellect dur et froid doit supplanter le Coeur, ce qui est un blasphème pur et simple d’après les Evangiles eux-mêmes....


    • Le premier à avoir mis en lumière la conspiration des Illuminés, de la franc-maçonnerie et des philosophes dans les évènements de la fin 18è était un jésuite du nom de Barruel. Cette historie de Jésuites qui contrôlent le monde semble encore un délire, tout n’est pas noir ou blanc, on y trouve des prêtres très bien et d’autres peu recommandables.


    • Pour vous le pape actuel n’est pas sataniste ?


    • maman de habib,

      Non, le pape n’est pas sataniste !
      il ne faut pas dire n’importe quoi. sataniste, c’est pactiser en conscience, et volontairement, avec des forces négatives afin de tirer le monde vers la souffrance et vers le bas.
      Le pape peut faire des erreurs inconscientes, mais il pense bien faire, même s’il est conditionné par le système, comme tout le monde, et comme vous et moi.
      Par ailleurs, il fait des bonnes choses aussi, et pas seulement des erreurs.
      Tout le monde est conditionné et pousse vers le bas, alors si le pape est sataniste, qui ne l’est pas ?


    • Marion Sigaut défend les positions politiques et théologiques des Jésuites lors des querelles ecclésiastiques du XVII eme siècle, notamment contre les parlementaires Jansenistes

      Quel est le rapport avec un pape argentin du XXI eme siècle ?


  • Attention Mme Sigaut ! Le mot "Holocauste" et réviser des chiffres du passé dans la même phrase, même pour une période du 16ème siècle c’est très osé ;)
    Sans faire plus de mauvais esprit (...), merci pour votre travail et il me tarde d’acquérir votre ouvrage, cela m’a l’air passionnant.


  • 2 petits bouquins passionnants qui nous parles de l’Histoire comme jamais fernand nathan ne l’a fait. Merci Marion.


  • pour les amateurs de belle musique
    ce qu’on entend au tout début :

    Allegri - "MISERERE"

     

    • Merci, je viens d’écouter, effectivement c’est très beau.


    • Le Miserere mei Deus

      fut composé au XVIIe siècle et ne devait être jouer que pour les fêtes de Pâques au Vatican. Il était interdit de le jouer ailleurs ni de le recopier, sous peine d’excommunication. Cette musique sacrée dont nous avons pourtant perdu une partie de l’orchestration, était si belle qu’elle en était envoutante. La petite histoire nous rapporte que c’est Mozart qui en l’écoutant deux fois aurait réussi à retranscrire la version que l’on connait aujourd’hui (c’est vous dire l’oreille du mec !). Parmi les choses qui manquent à la version contemporaine, ce sont bien sur les castrats. Mais bon cette musique donne des frissons tellement elle est belle.
      http://www.youtube.com/watch?v=3s45...


  • Ces 2 livres seront mon petit cadeaux de noël à même : )


  • Je suis sous le charme de cette femme encore très séduisante doublé d’une formidable historienne qui nous fait ressentir jusqu’à la moelle la grande histoire que l’on nous a volé. Un pur régal de l’écouter raconter la vie de nos aïeux avec force de conviction et de sincérité à l’instar de feu Henri Guillemin dont elle reprend dignement le flambeau.
    J’achète son livre pour le dévorer comme tous ces ouvrages !


  • Bizarre tout de même de rendre responsable de cette "chasse aux sorcières" les "peuples" qui se seraient tout à coup inventés des fadaises sans que l’Église omniprésente à cette époque y soit pour quelque chose ou n’ait laissé faire parce qu’à cette époque - nous assène Marion Sigaut il n’existait pas le téléphone.
    L’Église a plus d’un titre de gloire à faire valoir sans qu’on l’excuse de ses lâchetés. En l’occurrence ici l’on n’explique pas pourquoi le "peuple" s’en soit pris tout à coup à des femmes. Cette société propageait la haine des femmes alors que celles-ci avaient été plutôt protégées tant que la société était resté rurale et à l’abri de la phynance.

     

    • Les critères de la possession démoniaque sont assez précis. Elle implique notamment un comportement surhumain.
      - Le fait de parler des langues non connues par la victime.
      - L’esprit de blasphème, d’horreur instinctive ou inconsciente des choses saintes, en particulier la haine contre le Christ et la Sainte Vierge.
      - L’utilisation d’une force qui dépasse les capacités humaines (la victime peut lever toute seule une charge que plusieurs personnes ne pourraient pas lever.)
      - Phénomènes d’apesanteur : voler, comme si le possédé avait des ailes ; se maintenir en l’air, sans point d’appui ; marcher sur le plafond, la tête dirigée vers le sol, etc.
      voir http://qe.catholique.org/le-mal/610...

      A l’origine du mouvement, il y a un ouvrage, le malleus maleficarum, paru en 1486 ou 1487, qui connaîtra un grand succès d’imprimerie.

      Cet ouvrage fut interdit par l’église catholique en 1490, car considéré en contradiction avec son enseignement.

      Mais, avec l’apparition du protestantisme, cette interdiction fut mise en échec.
      De fait, les pays les plus en pointe dans ce domaine, furent les pays protestants.

      En France, la chasse au sorcière fut le fait de tribunaux laïques, et on peut citer en particulier Jean Bodin, un juriste qui y joua un rôle notable.


    • L’Eglise n’étaient pas omniprésente et toute puissante comme un système totalitaire qui obligeait lespeuples à se comporter de cette manière.
      Les gens étaient croyants et religieux. C’était leur vision du monde et de la nature.

      Le SOPHISME absolu qui consiste à confondre un fait à caractère religieux et l’implication personnelle de l’église en tant qu’INSTITUTION est absolument insupportable…
      Les juges qui ont brûlé des sorcières étaient des laïcs et PAS des moines ou prêtres ou évêques ( et c’est un juif , Norman Cohn qui nous le dit)
      N’en déplaise aux athées, les gens raisonnaient avec un logiciel religieux, c’était leur culture, et les curés n’étaient pas la pour dominer et écraser le peuple mais pour rendre des services religieux...


    • Vous voulez certainement dire que la séparation de l’Eglise et de l’état existait déjà.


  • Il paraît que Martin Luther lui-même a fait brûler des gens.


  • Bonjour,
    De qui est la chanson en introduction ?

     

    • Miserere d’Allegri


    • Le sublime miserere d’Allegri (1638), à l’origine, chanté à capella uniquement lors des matines des mercredi et vendredi saints dans la chapelle Sixtine.


    • "Miserere mei, Deus" pour être exacte, composée en 1638 durant le règne du pape Urbain VIII par Gregorio Allegri.
      La meilleure version est je pense celle du "Choir of New College" d’Oxford que voici :
      http://www.youtube.com/watch?v=36Y_...



      Dès les premières années, le Vatican avait interdit de le reproduire ou de le diffuser afin d’en préserver le caractère unique. On raconte que le transcrire ou le jouer ailleurs qu’en ces lieux aurait été puni d’excommunication, spécialement pour les choristes qui étaient les seules personnes à même de diffuser l’œuvre dans son intégralité.

      Cependant, il y eut de nombreuses transcriptions supposées du Miserere parmi les cours royales d’Europe, mais jamais de la qualité de celle qui se chantait à Rome. Selon de nombreuses lettres, en 1769, Mozart, âgé de quatorze ans, a réussi à retranscrire l’œuvre après seulement une ou deux écoutes. Alors qu’il visitait Rome, avec son père Leopold, il eut la chance de pouvoir écouter le Miserere le mercredi de la Semaine sainte. Le soir même, il retranscrivait le morceau de mémoire1. Il l’écouta encore une fois le vendredi qui suivit pour pouvoir faire quelques modifications. Le Miserere obtenu fut publié en 1771 à Londres et l’interdiction papale levée. Mais cette version n’incluait pas l’ornementation baroque qui faisait une partie du succès et de la beauté du chant.

      Mozart fut accusé d’avoir volé la partition car il paraissait impossible qu’un enfant de quatorze ans pût, en aussi peu d’écoutes, retranscrire la partition. La polyphonie en était tout de même assez simple et les aspects répétitifs de l’œuvre, nés de la succession des nombreux versets du psaume, avaient facilité le travail du jeune homme.

      Felix Mendelssohn fit une autre transcription en 1831 et le prêtre Pietro Alfieri transcrivit les fioritures en 1840. L’édition avec ornementation jouée actuellement est un mélange de ces deux transcriptions. L’œuvre originale s’est perdue, mais le Miserere garde encore aujourd’hui le privilège de compter parmi les œuvres de musique baroque les plus connues et les plus enregistrées.



    • Merci beaucoup..c’est absolument divin !


  • Merci chère madame de mettre au grand public certaines connaissances trop souvent confinées au sein de monde universitaire.....

    Une remarque cependant : l’Eglise a connu un schisme pendant plusieurs décennies, jusqu’à l’avènement du pape Nicolas V. Pas vraiment unie donc....


  • Il ne faut pas se demander comment l’inquisition l’a fait. L’inquisition l’a fait parce que ça a eu lieu. A quand la chasse aux menteurs avec décapitation immédiate.

     

  • Merci Marion !
    A quand vous voir à la rédaction des manuels scolaires de nos chers enfants ? :)


  • Je verrais bien Marion Sigaut Ministre de l’enseignement supérieur et Farida Belghoul ministre de l’éducation nationale

    Cela aurait une autre gueule que les blaireaux que nous avons aujourd’hui

     

  • Finalement l’église catholique n’aurait commis aucun crime. Je parie que toutes ces histoires de pédophile c’est du pipo aussi. On dira par exemple qu’il n’y avait pas 10000 enfants qui auraient été abusés par des prêtres mais plutôt 5000. Ca fait comme m^me une grande différence, pas vrai ?

     

    • Les pédophiles sont la où il y a des enfants et une bonne couverture sociétale : l’église est victime des pédophiles comme l’éducation nationale, les associations sportives pour mineurs, les organisations de vacances scolaires, le bénévolat associatif...
      Les pédophiles nichés au coeur des institutions religieuses ont choisi la meilleure couverture. En revanche, seule l’église catholique est stigmatisée et victime d’une pédophilie homosexuelle issue du non-mariage des prêtres. La pédophilie au sein de la communauté religieuse juive est d’une ampleur rarement relayée par les médias et le système.


    • Exactement l’église n’a commis aucun crime, en revanche des gens qui en font parti en ont commis. L’église Catholique n’a jamais prônée qu’il fallait faire du mal aux enfants, ni à qui que ce soit d’autre que je sache, si des prêtres ont fait du mal ce n’est pas à cause de l’église. Il faut arrêter avec ce sophisme qui dit que s’il y a des gens mauvais dans l’église c’est donc que l’église est mauvaise.
      Réfléchissez un peu par vous même et lavez vous le cerveau de toute cette charge permanente et propagande anti-catholique.
      Des pédophiles il y en a partout où il y a des enfants, les écoles primaires sont aussi des repaires de pédophiles, comme les centres aérés, mjc ou autres colonies de vacances.


    • Très bonne réponse Jean-Yves !

      Comme le disait Saint François de Salles ; "Là où il y a de l’homme, il y a de l’hommerie."


  • Bonjour à tous,

    Quel étonnement quand j’ai cherché si je pouvais avoir à la bibliothèque de ma ville le livre de Norman Cohn : le seul exemplaire à disposition est titré : "Histoire d’un mythe : la "conspiration" juive et les "Protocoles des sages de Sion" "...
    dont la description est : Le texte de propagande contre les juifs qui est analysé ici connut une grande diffusion pendant l’entre-deux-guerres. A travers l’histoire de ce faux politique, N. Cohn étudie la psychopatologie collective qui conduisit au génocide.

    Comme quoi on ne peut pas être bon partout !


    Merci Madame Sigaut
    pour toutes ces vidéos, votre savoir et votre bonne humeur : Vous me faites aimer l’Histoire ! Et la vriaie en plus !


  • Et Jeanne d’arc.....

     

  • Merci Madame Sigault pour ces explications ! Je me demande personnellement si derrières ces horreurs, il n y avait pas la volonté d’éradiquer des gens qui avaient des savoirs-faire très anciens notamment en médecine et qu’on ait ainsi éradiqué des méthodes traditionnelles de soin (par exemple à base de plantes, etc...) venus sans doute de très loin dans le temps pour implanter la médecine ridicule et mortifère que Molière a raillé en son temps. De toute façon, je pense que le coeur du Moyen-Âge, à l’époque de la construction des cathédrales me parait une époque infiniment plus civilisée que les XVI et XVIIe siècles, cette intervention passionnante en est la preuve !

     

    • Il s’agit agissait aussi de faire une petite fête qui resoude les habitants du village tout en éliminant le "mal" (de préférence une bonne femme -moins de chance de recevoir des coups - et assez isolée) . Bonus : ca fait peur aux non conformistes.Lire lès excellents livres de René giraud sur le phénomène des boucs émissaires


  • #980661

    A suivre les résultats de recherches de Marion, il s’agit de lynchage, en gros... de folie collective somme toute très humaine.
    Aujourd’hui, les gens se défoulent sur Internet. Ça ne sent plus le barbecue, c’est moins convivial.
    Néanmoins, les gens de bonne volonté ont accès à des informations alternatives, comme ici.
    Il est toutefois plus facile de se laisser aller... Qui l’emportera, les éveillés, où le troupeau ?
    Avec Marion, on peut faire l’Histoire.

    Trêve de plaisanterie, la personne qui a réalisé la superbe couverture de La Chasse aux sorcières et l’Inquisition écoute-t-elle du Doom ? Ça n’est d’ailleurs peut-être pas pour rien qu’un de ces groupes s’appelle Witchfinder General, d’après le classique déviant de 1968, avec Vincent Price, Le grand inquisiteur http://www.imdb.com/title/tt0063285...
    Il faut proposer vos services pour les pochettes de disques, là, hein...

     

    • Marion Sigaut, historienne diplômée, nous fait découvrir dans ses livres le résultat de plusieurs années de recherches ! Qui êtes-vous, pour vous permettre de douter de ce travail considérable, fait à partir d’archives de l’époque ? Votre ironie est tout-à-fait mal placée et vous vous ridiculisez tout seul... !


    • #982116

      Merci de me laisser disposer d’un droit de réponse, voici :
      Le fanatisme aveugle, l’idée fixe, la surdité environnementale, sont de plus en plus présents à travers les commentaires publiés sur le site.
      Marie59, ton message démontre que tu n’as pas lu, ou pas compris, ou pas voulu comprendre ce que j’ai écrit.
      Donc, en plus de m’agresser, tu ne te respectes pas toi-même...la base, avant de prétendre s’adresser aux autres.
      Et c’est je crois précisément les mécanismes qui conduisent à ce que décrit Marion dans la 1ère vidéo.

      Je n’accorde aucune valeur aux diplômes, titres, décorations, etc... d’ailleurs Marion n’a-t-elle pas été plutôt rejetée par ceux-là même qui les distribuent ? Dans le direct, aujourd’hui, elle vient de dire : "je continue d’être ignorée de tout ce qui est institutionnel".
      Christiane Taubira, Rachida Dati, Jean-Christophe Cambadélis... tous ces gens-là ont des "diplômes"...
      Aux puces de Montreuil, tu peux même acheter des décorations et médailles militaires... tarifs dégressifs !

      C’est "Trêve de plaisanterie" qui te gêne ? On a plus droit à l’humour, à la misanthropie ? Interdiction de considérer la vaine agitation humaine comme une vaste blague, mauvaise et sanglante ? Et néanmoins être heureux, épanoui, quécro la vie ? Comme Louis-Ferdinand ?
      A l’époque, t’aurais peut-être craqué l’allumette, mais comme je l’ai dit "Aujourd’hui, les gens se défoulent sur Internet".
      Sortez de votre misère, les fanatiques !

      Et d’ailleurs, si tu avais un minimum de vie spirituelle, tu ne viendrais pas m’agresser inconséquemment.


    • Pas de problème ! Mais avouez que la tournure de vos phrases pouvait en changer le sens... Autant pour moi, j’ai cru déceler de l’ironie là où il n’y en avait pas !


  • Chére Marion,
    Ayant juste jeté un petit coup d’oeil sur wikipédia, j’ai remarqué que la définition abonde dans votre sens et confirme que l’église n’a ni initié ni participé à la chasse aux sorcières, et indique, clairement que c’est le Christianisme et le scientisme qui ont mis fin à cette pratique mortifère.
    Il est notifié que l’église ne s’occupait que d’’hérésie et que "plus on s’approchait de Rome, moins il y avait de procès en sorcellerie".
    L’article insiste clairement sur la chasse aux sorcières virulente et tardive en pays protestants.
    Merci à vous pour cette recherche concernant ce passé manipulé, qui laisse en suspend la non-capacité de l’église catholique à savoir communiquer ou POUVOIR communiquer, et qui apparaît démunie face aux attaques violentes et mensongères dont elle est victime laissant une ouverture consternante à l’adage" qui ne dit mot consent"....

     

    • Après recherche succincte j’ai des doutes sur la non implication de l’église. Le fait que cette vague de persécution n’ai pas eu lieu pendant le moyen age est vrai et a connu son apogée principalement entre 1580 et 1630. Cependant on peut étendre cette période pour l’Europe entière et l’Amérique importé par les protestants entre le XVème et le XVIIIème siècle.
      Quelques écrits majeurs marquent l’infléchissement de l’implication de l’inquisition dans cette vague de terreur :
      Le Summis desiderantes affectibus « Désireux d’ardeur suprême » bulle rédigé par le pape Innocent VIII le 5 décembre 1484 en réponse aux demandes de l’inquisiteur Heinrich Institoris (Kraemer) à disposer de pouvoirs explicites à poursuivre la sorcellerie en Allemagne et le Malleus Maleficarum (Le Marteau des sorcières) écrit par Jacques Sprenger et Heinrich Kraemer 2 inquisiteur dominicain.
      La bulle rédigé par le pape Innocent VIII a cependant répondu au premier texte mais n’a pas eu l’effet escompté par Kraemer qui a décidé de rassembler son point de vue sur la sorcellerie dans le Malleus Maleficarum en le préfaçant avec le Summis desiderantes affectibus comme pour signaler l’approbation papale de son travail.
      Pour la France je ne connais pas l’impact de ces textes mais pour l’Allemagne il y a eu un schisme politique et religieux évident entre les prêtres catholiques allemands et les clercs de l’office de l’inquisition qui répondaient plus directement au pape.
      Cependant il est vrai le christianisme a généralement estimé qu’il s’agissait d’une superstition païenne ce qui est vrai puisque le mythe de la sorcière trouve sa source dans le folklore européen pré-chrétien.
      Louis XIV a bien fait interdire les procès en sorcellerie en 1670 donc la royauté française a participer à mettre fin à cette vague qui trouve son explication à une conjonction de facteurs différent tel le contexte d’insécurité et les difficultés économiques, les épidémies de peste et d’autres maladies, la rivalité des deux réformes, protestantes et catholiques ouvrant à des guerres de religions.
      Mais l’église vaticane n’est pas étrangère à cette vague, je soupçonne un conjonction d’intérêt de certains membres du saint siège avec des ennemis de l’absolutisme royale, les évènements s’étant déclenchés en pleine Renaissance et en grande partie à l’époque dite « moderne » (Lumière), à creuser donc.
      Je conseil en complément : le livre Sorcières ! La Grande Chasse de Ludovic Viallet.


  • La bible nous a prévenu qu il y aura bcp de fx prophète à l heure de la fin des temps ... entendrons ceux qui peuvent entendre belle journée à tous ....


  • #981100

    Les 4500 saxons décapités par Charlemagne à Verden,parce qu’ils refusaient de se convertir à la religion au dieu unique et jaloux,c’est aussi du pipeau ?à moins que que l’on vienne faire une accusation inversée en les accusant d’avoir été les agresseurs alors qu’ils ne faisaient que défendre leurs traditions,exactement comme les cathos aujourd’hui ?
    j’oubliais:le christianisme est intouchable sur E&R.Si on ose le critiquer,on est forcément pro-maçon,pro-sioniste,et j’en passe.Et serais-je publié,ça...

     

    • Trés nul mais au moins ils t’ont publié comme ça tu ne pourras pas jouer la victime intellectuelle à qui les vilains cathos coupent la chique !!
      Domage...Pour toi Mithridate VI roi du pont !!
      Mais tu dois avoir un doctorat en histoire non réécrite tu vas faire la leçon à Marion...juste rigolo ....bien, très bien
      (?)


    • Si vous évoquez la religion catholique, celle-qui est visée par les attaques incessantes, mensongères et virulentes de la république laïco-maçonnique et des nomades riches, il faut savoir de quoi on parle : La religion catholique est basée sur l’enseignement de Jésus-Christ qui, paradoxalement est très éloigné de la bible du Dieu unique, jaloux et vengeur de nos chers amis les nomades parasites. Ceci expliquant cela.
      Jésus-Christ est "intouchable" ; l’église est faite d’une lignée d’hommes qui ne sont que des hommes.


    • Encore une fois l’église n’a jamais demandé à Charlemagne d’envahir la Saxe et d’occire les saxons. Il a commis ce massacre de son propre chef, certes au nom de l’église mais pas à cause d’elle, car il n’arrivait pas à venir à bout de la résistance saxonne(guerre qui a durée 20 ans quand même). Ca a été un acte politique plus que religieux pour annexer de nouveaux territoires dont il avait grand besoin pour les distribuer à ses chefs de guerre, les comtes. C’était le prix à payer pour avoir des chefs de guerre fidèles, présents à l’ost et qui font appliquer les capitulaires dans tout l’Empire. Donc chaque comté, ou pagi, devait adopter la religion du Prince, il ne pouvait pas faire autrement que de les forcer à adopter la religion Catholique, question d’unité et aussi de crédibilité devant ses hommes.
      Mais ce n’est pas l’église qui lui a commandé de faire ça.
      Sinon, sans l’église, les guerres auraient été dix fois plus sanglantes au moyen-âge et la société aurait versée dans l’anarchie la plus violente et barbare qui soit. Quand vous parlez d’une période qui date de plus de 1200 ans il faudrait essayer de faire au minimum l’effort de contextualiser^^
      L’église a aussi réussie le tour de force de limiter les guerres et de maîtriser la violence dans la société médiévale grâce entre autre à la Paix de Dieu et à la Trêve de Dieu. Et durant la période sombre de la fin de l’empire romain en Gaulle c’est encore l’église qui a su maintenir le lien social, gérer les villes, mais aussi défendre le peuple en allant négocier, quand c’était possible, avec les barbares, les bagaudes et autres brigands de l’époque, et quand la négociation était impossible ce sont les hommes d’églises qui organisaient la défense des villes(à l’instar de Sainte Geneviève).
      Ce n’est pas un hasard si Clovis à choisi la religion Catholique.


    • Charlemagne ce n’est pas l’ Eglise catholique ….

      Donc les saxons décapité par Charlemagne parce qu’ils refusaient de se soumettre à une autorité politique, militaire et culturelle ( francs contre saxons), ne sont pas les victimes de l’Eglise catholique


    • Par contre l’Eglise romaine a bien été en cause dans la tuerie sur les cathares considérés comme "hérétiques" parce qu’ils avaient un autre interprétation des Écritures qui différait du dogme du Vatican... les femmes étaient d’ailleurs bien mieux considérées et avaient des rôles équivalent aux hommes dans la vie religieuse. L’Eglise a toujours participé, encouragé, ou soutenue en arrière fond des massacres sur d’autres peuples en se justifiant par une volonté divine, comme si elle était dépositaire du droit divin. Cette secte est condamnée depuis toujours dans la bible (lisez la version qui vient du grec ou de l’hébreu et pas celle retouchée par l’église où les sens des phrases ont été modifié et certains passages réécrits), c’est la prostituée sur les sept collines de Rome qui verra sa fin arrivée.


  • Il est intéressant de constater comment la justice d’aujourd’hui parait naturelle à tout un chacun, mais ça c’est pas fait en un jour et c’est relativement récent

    Faut s’intéresser au fameux
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cesare...
    avec sa critique de la procédure pénale d’antan on va dire ...
    dont Voltaire notamment c’est inspiré pas mal pour monter au créneaux dans les affaires qui l’ont intéressé, j’ai écouté ça à la radio y a peu

    ps : oui, oui je consens à dire qu’au nom des soit disant droits de l’homme on gracie des dangereux et des malades, c’est un autre problème pour le bas peuple

     

    • Justement Marion Sigaut en parle de Césaré Beccaria dans l’une de ses conférences, je ne me souviens plus laquelle. Beccaria veux condamner à l’esclavage perpétuel à la place de la peine de mort. Franchement la peine de mort est beaucoup moins cruelle et certainement plus humaine que la mise en esclavage à perpétuité. Beccaria, à l’instar de Voltaire, n’est pas ce grand humaniste que l’on essaye de nous faire croire.


  • J’ai essayé d’acheter un livre d’histoire de France pour ma nièce qui a 6 ans, un livre détaillé et illustré.
    J’ai trouvé deux livre intitulés "Ma première histoire de France" dont l’un des deux éditeurs est la librairie des écoles.
    Je l’ai feuilleté avant de l’acheter, c’est un livre avec pas mal de texte et bien fait à un détail près : On parle de Shoah et d’Union Européenne comme sauveuse de la paix.

    J’aimerais bien que Kontre Kulture fasse un livre ou des livres sur l’histoire de France, si possible bien détaillé sur l’épopée des rois. Je suis sûr que pas mal de parents voudraient faire découvrir à leur enfants l’Histoire de France à leur enfant en bien.

     

    • Pour ma fille de 7 ans j’ai acheté Petite histoire de France de Bainville, excellent condensé pour une première approche et faire connaitre à nos enfants, dans l’ordre chronologique, les grands hommes qui ont fait la France. Pour un premier contact des enfants avec l’histoire je ne connais pas de meilleur ouvrage.
      Bon le seul soucis c’est qu’il s’arrête à la première guerre mondiale, mais c’est un classique indispensable, qui est magnifiquement bien écrit pour les enfants, avec de jolies illustrations.


    • Exactement, Bainville à écrit un livre d’histoire pour enfant.
      Je pense que l’on peu le trouver à la fnac, sinon, dans des librairies chrétiennes qui survivent dans quelques grandes villes.


    • #981865

      Toujours, j’ai plaidé pour qu’on préserve l’innocence, 6 ans, c’est pas un peu jeune ? pauvre gosse, elle trouvera bien assez d’occasions à ce qu’on lui bourre le mou, à cet âge-là, t’as pas encore un peu de marge pour rêver ?
      Les ouvrages type "Ma première histoire de France", la moindre des choses est que ce soit biaisé, orienté, sans doute par pure philanthropie, lol
      On nous dit, les Français aiment l’Histoire... mais si c’est pour pinailler du genre Napoléon avait des hémorroïdes à telle date, pas à telle autre, ça a autant de pertinence qu’une collection de timbres ou que d’aller faire le mariole à Questions pour un champion... Ils en font quoi de l’Histoire, quand tu vois ce qui s’est succédé au Pouvoir ces dernières décennies ? Plutôt l’impression qu’ils aiment qu’on leur en raconte, des histoires...
      Elle va faire quoi, pauvre gosse, avec l’épopée des rois de France !?
      Ils ont bien raison de se marrer, les Jaku, Cuki, et autres coquins...

      Maintenant, effectivement, un livre d’Histoire E&R qui dégomme quelques contre-vérités et remet l’essentiel et ses détails en perspective afin de nous aider à comprendre le Présent et envisager l’Avenir, c’est autre chose.
      Ça devrait aussi tomber sous le coup des lois actuellement en vigueur.


  • Quel est le chant qui accompagne la première vidéo ?
    Merci et longue vie à E&R !


  • J’ai acheté les deux manuels à la Librairie Facta !
    Merci à Marion Sigaut pour son travail (conférences, livres et prise de positions en général).


  • Bravo Marion que j’ai rencontré à Abbeville et que je visiterais chez elle dans cette belle région d’Auxerre. Elle décrit parfaitement l’abîme qu’il y a entre les faits qu’ils faut aller chercher dans les archives et les fantaisistes de l’histoire pour manipuler les bisounours qui ne demandent que çà, l’immédiateté qui n’est pas un présent, mais un poison qui ne relie rien à part le délire d’intérêt bien compris. Il faut toujours relié les religions avec l’histoire des intérêts qui fixent des histoires pour empêcher de comprendre l’essence des liens.


  • Un belle thèse de doctorat pas très politiquement incorrecte car peut être bien vraie serait :
    Le phénomène des sorcières n’est-il pas à relier à celui des vents de réformes dans les religions monothéistes.

    L’Islam de nos jours est en plein travaux pour le faire rentrer dans le moule mondialiste.
    Et effectivement l’on constate l’émergence de sorcières :
    Sabrina, Samra, Assia et autre Satana, des paumés la dernière le Djihad en rigolant avec la CB des parents, les autres le DPA le "Djiad" Pour Autrui (une sorte de GPA), dans encore cettre période de décadence qui accompagne les réformes qui claquent les esprits faible car les écrases (explications).

    http://www.bvoltaire.fr/robindelaro...


Afficher les commentaires suivants