Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Tsunami pornographique et éducation à la sexualité – Conférence de Marion Sigaut et François Billot de Lochner à Paris

L’équipe d’E&R Île-de-France recevait Marion Sigaut et François Billot de Lochner le 18 juin 2017 à Paris pour une conférence sur la pornographie et l’« éducation sexuelle ».

 

L’intervention de François Billot de Lochner :

 

L’intervention de Marion Sigaut :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

De Marion Sigaut, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je confirme les propos du premier intervenant : je suis une ancienne victime de tournante, les jeunes qui m’ont violé regardaient un film porno avant de me faire subir les pires humiliations.

     

  • Je trouve François Billot très péremptoire.
    En tous les cas, je suis très curieux de connaître ses sources, et surtout ceux de google qui dirait qu’à 1:00 du matin, 100% des recherches concernerait le sexe.
    C’est vrai qu’à 1:00 du mat, personne ne pourrait faire une recherche sur un autre sujet. (boutade).
    Et puis sa manière d’appuyer sur l’idée du toujours plus, toujours plus fort..., bref, une hypothèse se pose : Peut être que ce monsieur serait hanté par des barrières ?
    On peut ne pas être coincé, parler ouvertement de sexe, exprimer ses plaisirs, ... sans obligatoirement tomber dans le crade et le maladif ?

    Bref, si on ne peux même plus fantasmer sur des belles courbes, des manières de se mouvoir, être attiré par le partage de sexe, le plaisir qu’il procure, alors faisons nous moine.
    Une nouvelle dictature semble prendre le relais, celui d’interdire la pornographie.

    Je ne pourrais plus prendre de plaisir en regardant du porno snif !
    Lire misère du désir pour comprendre qu’aujourd’hui, notre société privilégie le désir et la consommation sur l’Être, et donc il est devenu difficile d’aborder une femme en étant soi même dans l’être, sans être prit instantanément pour un pervers narcissique (oui j’exagère un peu dans la caricature !), pour espérer entretenir une relation saine et ouverte.
    Non, quittons ce monde de débauche pour retomber dans l’obscurantisme et oublier le sexe que nous avons tous et qui dieu nous a donné pour fonction, en plus de celle de se reproduire, le plaisir.

    C’est marrant quand même de voir l’humain passer d’un extrême à un autre !
    Il est vraiment très doué a en croire l’histoire.


  • « tout est sexuel, c’est Freud qui l’a dit
    enfin bon, Jésus à dit que tout était amour et Einstein à dit que tout est relatif, faudrait qu’ils se mettent d’accord tous ces gens
    quoique Jésus et Freud c’est presque le même combat
    amour/sexe sexe/amour
    reste à relativiser tout ça »

     

  • Une anecdote concernant son commentaire sur la responsabilité des jeunes ado : une jeune fille de 11 ans, relation familiale, reçoit un téléphone portable tout neuf (déjà ca...), je suggère a ses grands parents encore très jeunes et a sa mère d’installer un filtre pour éviter la connexion a des sites porno, je peux le faire en 5 minutes si ils me donnent son téléphone... alors ils me disent, ah oui c’est sur on devrait faire ça, mais non, ils reposent leur cul devant la télé et oublient... ils vont a la messe tous les dimanche, mais des qu’il s’agit d’agir concrètement et de se bouger le cul juste 2 minutes, non c’est trop d’effort.... alors, c’est qui le responsable ? Celui qui met en ligne des sites porno ou les parents idiots et feignants qui ne lèvent pas le petit doigt pour empêcher que leurs enfants y accèdent ? Un peu des deux.

    Ceci dit, l’intervention de François Billot de Lochner gagnerait énormément en efficacité en évitant le cote donneur de leçon par un père la vertu hypocrite, c’est assez insupportable et contre productif. Je n’est envie ni d’une société dirigée par des pervers ni par des grenouilles de bénitier qui sont toujours les pires hypocrites. Une présentation analytique de l’influence de la pornographie aurait bien plus d’impact ; en cela Marion Sigaut est infiniment plus efficace.

     

    • J’étais dans un camping, j’ai vu des gamines de 10-12 ans "émancipées" qui se tenaient toute la journée face aux toilettes des hommes : véritables dames-pipi fantasmants, parlant de leur futur mec le smartphone à la main. Aucune activité partagée avec les parents, des enfants livrés à eux-mêmes, alors que la plage était située à deux pas, il y avait deux piscines, des aires de jeux, des terrains de tennis, un club de plongée, de gym dans l’eau et un centre-ville tout proche… Toute la journée devant les toilettes des hommes.


  • Ils nous décrivent la folie pure ...

    La pire des dictatures !!!


  • tres bonne conference, est ce que quelqu un aurait le lien ou les source de la condemnation des quatres rappeur qui font face a des accusation d agression dont Francois parle en premiere partie ?


  • Tout à fait d’accord : c’est en pénalisant la corruption de mineurs qu’on y mettra un terme

    L’enfant passe 8 heures à l’école, 12 heures à dormir et 4 heures avec sa famille

    L’école est devenue le lieu privilégié de la corruption des mineurs

    Le corps pédagogique pornophile, pornosophe et pornocrate doit comparaitre quand il appelle bien ce qui est mal et mal ce qui est bien.

    ET :

    La hiérarchie du corps pédgogique est présidée par le ministre.

    Merci pour votre courage.

     

  • Dans le prolongement des médias pornocrates promouvant la pornographie d’abord à petites touches au début et désormais à grandes enjambées, la secte impose désormais cette pornographie à l’école sous couvert d’éducation sexuelle. L’école prend donc le relais des médias au saint/sein même de l’instituSION scolaire censée préserver la sacralité de la Vie ?
    .
    Il s’agit de mener jusqu’à son terme, leur contre-initiation luciférienne afin de corrompre les âmes, notamment celle des plus jeunes.

    L’environnement de consommation culturelle à connotation pornographique ou suggestive étant gagné (jeux vidéos, radios, cinéma, bandes dessinées, romans, télé, publicité, magazines, mode, tee-shirt), il leur faut investir désormais le dernier lieu de la sacralité du mouvement et du repos de l’âme, s’attaquer au corps physique c’est s’attaquer au corps mystique à savoir le Cosmique, ce corps sans limites et sans formes auquel nous appartenons sans Le savoir, ni Le connaître ! Jésus nous en a pourtant parlé à maintes reprises.

    Car en effet, pour obtenir la soumission totale de la population ici & maintenant et à terme, il leur faut des peuples ignorants au sens religieux du terme, à savoir déposséder complètement de la Gnose ! Il leur faut en barrer l’accès dès à présent et définitivement afin qu’aucun ne puisse se libérer des chaînes de sa prison mentale, demeure d’un cadavre !

    Il s’attaque donc au virginal (Vierge)

    En focalisant intellectuellement les êtres y compris les adultes au niveau du châkra sexuel, entre le pubis et le nombril au niveau du sacrum (d’où sacré), avec lequel nous éprouvons des sensations, ils pollueront le mental des corps physiques impubères. lequel innocent sera violé par des infos schizé volontairement de l’Éros divin.

    Il s’en dégagera des traumatismes voire un dégoût futur pour toutes relations sexuelles normales car la programmation mentale aura enkysté un programme perturbateur pour l’âme ...

    La pornographie est une masturbation intellectuelle. Rien à voir avec l’Érotisme.

    L’érotisme sacré est état d’esprit et une pratique : le gestuel intérieur épouse le postural physique : une danse, un art et une science sur le Soi où Éros est consciemment présent entre les deux partenaires.

    Les danses de salon notamment le tango argentin permettent d’éprouver avec son ou sa partenaire un échange tel qu’Éros = Horus peut se manifester = Enfant intérieur, Celui qui ne pense, ni ne juge !

     

    • addendum à mon commentaire ci-dessus et compléments ! Merci de les publier ainsi que corrections faute d’accords "schizées" au lieu de schizé

      Celui qui ne pense,ni ne juge mais qui éprouve car situé dans l’Épreuve.

      Celui qui veut les preuves subit l’Épreuve, l’acte d’amour en est un. Donc connaître la souffrance comme vertu réalisatrice, car Jésus savait que l’ego ne s’use que s’il est à l’épreuve.

      Et c’est ainsi que ce qui est caché est révélé notamment le sentiment de Vivre réellement.

      Le relais qu’est Jésus ne doit durer qu’un certain temps car « Celui qui boit à ma bouche sera comme moi ; moi, aussi, je serai lui, et ce qui est caché lui sera révélé » (Log. 108 L’Évangile selon Thomas) d’où JESUIS le Chemin (où siègent les épreuves, la quête intérieure) pour accueillir la Vérité (dégagement des illusions de l’ego, il n’aura été qu’un cocon nécessaire mais pas suffisant) vers la Vie (non pas celles des égarés, des morts spirituellement, uniquement vivants biologiques mais de ceux-celles nouveaux-né-es, en voie de réalisation à laquelle Jésus en JESUIS nous a éveillé et dont l’Esprit se répand aujourd’hui dans la multitude grâce à internet entre autre car par le web « les images se manifestent à l’homme et la lumière qui est en elles est cachée. Dans l’image de la lumière du Père, elle se dévoilera et son image sera cachée par la lumière. » (Log. 83-2 à 6)

      Que font nos prélats, évêques et autres ministres du culte pour dénoncer cette main-mise de la secte des marchands du Temple sur le corps de l’Humanité ? On ne les entend guère ....à part leur prêchi-prêcha de sépulcres blanchis .....discours moralisateurs, ennuyeux et peu efficace en face de l’énergie diabolique du Satan, lequel dispose d’une carte noire et subventions pour corrompre ad nauseam !

      Ne devront-ils pas en rendre compte si ce n’est ici-bas dans l’au-delà du corps physique ? C’est sûr ! Ces Paroles très dures leur sont aussi destinées, ces hypocrites, pharisiens intellos de gauche ou de droite et autres blasphémateurs qui empoisonnent les médias à la solde de la Secte ! qui veulent imposer leur sexualité et moeurs corrompus à tous ! Ils ne sont pas entrés dans le Royaume et n’ont pas laisser les autres y entrer.

      Apocalypse 3

      « …15Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! 16Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »


  • Le visionnage de films pornos n’a pas d’autres utilités que la masturbation... Aussi, 5-10 min devraient suffire à un mec pour s’éponger (comme dirait Alain). Mais peut-être que pour certains la masturbation est une perversion au même titre que la sodomie voire la fellation...


  • Le développement d’Internet est responsable de cet état de fait ! Oui, le revers de la médaille de cet outil "dit’ de liberté d’expression. Média permettant de se montrer à outrance, dans toutes les positions, média où l’image est reine, ouvert à tous, aux petits comme aux grands, 24h/24. Internet, non contrôlé, fait partie hélas des instruments du très proche chaos de nos sociétés.


  • La pornographie doit être interdite puis détruite.. mais pour cela, il faudra sortir des lignes jaunes..
    la pornographie détruit tout sur son passage, les mateurs en premier, ne croyez pas que toutes les horreurs, avilissements et malsainités que vous voyez sont sans conséquences.. ça ne peut que vous faire souffrir si vous n’êtes pas un humain dégénéré.. voir une fille (est ce qu’on peut appeler ces putains des filles ? pas sûr) lécher.. mettre sa tronche dans un fion ou des burnes ne peut que vous heurtez puisque nous disposons de ce qu’on appelle des neurones miroirs..
    à savoir l’appropriation de ces actes que l’on ressent, que nous vivons nous mêmes intérieurement.. vous connaissez sans doute le syndrome du baillement, qui quand vous voyez une personne bailler peut vous mettre subitement en acte de baillement.. eh bien ça s’applique à tout..
    Imaginez donc la dégénérescence qui règne en notre époque quand l’on sait ça..

    une vidéo pour vous expliquez le processus : https://www.youtube.com/watch?v=PtX...

    Il est urgent de réagir car qui + est, la pornographie et tout son corpus se sont banalisés dans la vie normale, la sous culture, le langage, les vêtements etc (surtout chez les de 30 ans) si bien que si vous ne venez pas d’un milieu musulman, catholique ou campagnard et que vous n’êtes pas pervers, vous pouvez vite vous sentir très seul.

    signé un type qui a regardé des centaines d’heures depuis ses 15 ans de films obscènes.


  • Ce sont les parents qui doivent éduquer leurs enfants et pas les profs qui ne doivent leurs amener de par la déontologie de leur métier le savoir... et basta !!!


  • Bravo Madame Sigaut, quelle lucidité !

    Mais que proposez-vous concrètement, de brûler les sorcières et les hérétiques, de guillotiner les femmes qui expriment le souhait d’avorter, comme au bon vieux temps ?

    C’est vrai qu’à défaut d’avoir le bon sens et le courage de s’attaquer au système qui génère et contrôle le mal, c’est beaucoup plus facile et efficace de détruire les individus, symboliquement et physiquement.

     

    • "Détruire les individus"... C’est ca que vous avez entendu de ce que j’ai dit ?


    • Je sais pertinemment ce que vous dites, à qui et pourquoi.

      Cela ne change rien aux faits et à l’Histoire

      https://hal.archives-ouvertes.fr/ha...

      À part au cinéma et dans les fables, j’ignore comment le peuple de France peut croire que la noblesse, les souverains d’antan, se battait physiquement et idéologiquement pour l’intérêt de son peuple, ou, que la religion chrétienne (ou catho, on sait jamais vraiment) n’est pas structurellement liée au développement du capitalisme et de la technologie, et donc à l’époque apocalyptique que nous vivons aujourd’hui.


    • Si quelqu’un sait ce que je dis, à qui et pourquoi, c’est moi.
      Au lieu de me balancer un document sur l’écologie dont je ne vois pas ce qu’il fait ici, vous feriez mieux d’écouter ce que je dis. Vous vous épargneriez la peine de me demander de me justifier sur des choses que je n’ai pas dites et qui sont en plus totalement hors sujet.
      Maintenant si ce que je dis ne vous intéresse pas, ce que je conçois, passez à autre chose, vous épargnerez et votre temps et le nôtre.
      Tout le monde y gagnera.


    • Ce document parle d’avantage de concepts et d’applications abominables, qu’on doit aux démons qui se prennent pour des saints, que d’écologie qui a peu à voir avec la Nature..

      Il parle de la Mort contre la Vie, que vous l’occultiez m’étonne moyennement, je dois bien l’avouer, et c’est assez révélateur.

      "L’homme est l’espèce la plus insensée, il vénère un Dieu invisible et massacre une Nature visible, sans savoir que cette Nature qu’il massacre est ce Dieu invisible qu’il vénère "
      Hubert Reeves


    • Quel rapport avec la choucroute ?


  • Oui la pornographie est un problème, et oui c’est un sujet qui n’est pas assez débattu actuellement. Mais quelle ne fut pas ma déception après cette intervention de M. Billot. Cela m’a fait penser à "lorsque le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt". Je ne considère pas cependant qu’il s’agisse vraiment d’un imbécile, mais il n’a objectivement pas la connaissance nécessaire et encore moins le recul indispensable pour être objectif et surtout efficace dans sa démarche.
    Il est navrant de voir que cet homme est assez maladroit pour plomber plus qu’autre chose le débat avec des références politiques et religieuses qui sont HORS SUJET et rendent caricatural son propos.
    C’est certainement quelqu’un de sincère et de bien intentionné, et c’est pour cela que j’éprouve une sorte de pitié dans cette intervention trop candide et brouillonne pour avoir de la portée hors du cercle d’un public trop restreint.
    Désolé pour ce point Godwin, mais Hitler n’a pas eu besoin de visionner des films d’horreur pour concevoir la solution finale, pas plus qu’un violeur d’un film porno pour commettre un viol. Il faut avoir l’intelligence de faire la distinction entre la cause réelle et le déclencheur. Et c’est aller vite en besogne que de dire que la criminalité sexuelle a pris son essor avec l’avènement de la télévision et d’internet.

    Je me désole de voir que l’arbre du porno cache la forêt de la misère sexuelle moderne, et que les causes annexes et fondamentales sont absentes du débat.
    N’y a t il personne de suffisemment peu hypocrite pour admettre que le porno est une industrie créée pour faire de l’argent quelqu’en soit le moyen, et pas un émissaire de "satan" ou autre bondieuserie niaise ??

    Car enfin si on ne cherche pas à comprendre POURQUOI il y a de la demande dans ce domaine, on ne fera que frustrer ceux qui en veulent de toute façon et alimenterons des circuits marginaux encore plus difficile à controler ? Y en a t il qui se rendent compte qu’une interdiction totale dans ce contexte aura obligatoirement des conséquences dramatiques ? Evidemment c’est tellement plus facile que de réguler et d’éduquer. Pourquoi ne pas le taxer à outrance aussi pendant qu’on y est ?
    Les dangers indiscutables du porno nécessitent des mesures autrement plus subtiles et globales que cette forme suggérée de censure qui sera vaine, comme tout le monde s’en doute, sans que personne ou presque ne veuille l’admettre.

     

    • La pornographie est très loin de n’être qu’un business, et à l’instar de la religion, de la science ou de la politique (lois), c’est avant toute autre chose de l’ingénierie sociale, du contrôle, comme l’était la "révolution rose" des 60’s. Par l’extase ou la terreur... ou plus exactement les 2.

      Le bien et le mal, c’est clore tout discours, comme la gauche et la droite, la science et la mystique, la paix et la guerre, le nationalisme et le mondialisme, le réel et le virtuel, le naturel et l’artificiel.


  • Pour poursuivre :
    Avez vous remarqué les similitudes entre le débat du porno sur internet et celui du porno sur canal+ ? Vous noterez qu’on tourne en rond depuis 20 ans avec cela. Car effectivement il y a toujours des gens pour se plaindre alors même qu’ils ont fait entrer le loup dans la bergerie (comme quoi ce type ne dit pas QUE des âneries).
    J’accuse les parents hypocrites de ne RIEN faire pour endiguer le phénomène. De ne pas bloquer les appareils qu’ils mettent à disposition des enfants.
    J’accuse ces même parents d’être responsables des tentatives maladroites (comme toujours) de l’éducation nationale qui tente, en dernier recours, de se substituer à eux alors que ce n’est pas leur travail et qu’ils y sont incompétents de toute façon.
    J’accuse les adultes de ne pas admettre que RIEN ne peut empêcher le porno d’exister (encore moins aujourd’hui ou chacun peu filmer n’importe quoi avec son téléphonne).
    J’affirme que l’idée de censure est aussi foireuse que celle d’avoir fermé les maisons closes et de pénaliser la prostitution (avec les conséquences que l’ont connais sur les réseaux mafieux et la traite des femmes).
    Je constate que la nature a horreur du vide, et que "le charme de l’interdit" rend tout cela contre-productif.
    Il est effarant de voir que trop peu de gens savent prendre les devants avec ce problème et négligent à ce point la prévention par le dialogue avec les adolescent. Car oui, si le blocage (autant que faire se peut) est nécessaire avec les enfants, seul le dialogue avec les adultes va donner à un ado les outils pour comprendre et se prémunir des dérives éventuelles. Reconnaissez enfin que la génération qui vous succède maîtrise infiniment mieux les outils numériques pour savoir accéder au porno quoique vous puissiez tenter !
    N’attendez pas de voir la maison bruler parce que vous n’avez pas expliqué à vos proches comment se servir d’une allumette !
    Oui parler du porno à ses propres enfants c’est très difficile, mais leur épanouissement en tant qu’individu ne mérite t il pas cet effort ? Etes vous égoïstes à ce point ? Quel est l’intérêt de vous saigner aux 4 veines pour leur études et leur avenir professionnel si vous négligez le reste ?
    Par pitié surtout arrêtez de croire comme ce gros nigaud "qu’il n’y a un vrai, qu’un beau" et que "zieuter ou convoiter" c’est pareil !


  • Pour finir :
    Ce déni de réalité, cette façon de couvrir d’un voile chaste et misérable le désir charnel face à un ado qui découvre sans comprendre ne fera que le rendre plus frustré, dangereux avec les autres et avec lui même.
    Les futurs adultes n’ont pas vocation à faire du prosélitisme en votre nom, au prétexte de vos croyances religieuses, politiques ou que sais-je.
    Vouloir leur inculquer vos opinions par la force et la malhonnêteté intellectuelle ne fera que les rendre réfractaires, susceptibles de prendre le contre-pied par défi ou volonté de s’affirmer face à vous.
    Si vous n’aimez pas le sexe en tant que tel, ne l’interdisez pas au seul prétexte qu’il peut être dangereux. Sinon demain je viens vous enlever vos voitures, vos couteaux de table et votre bonbonne de gaz pour les mêmes motifs imbéciles.
    Sachez expliquer que le porno n’est qu’une soupape très imparfaite pour canaliser des pulsions naturelles qu’il n’est pas toujours possible d’assouvir.
    Sachez expliquer que cette représentation de la sexualité n’est en rien conforme à la réalité de la chose parce que ce sont des ACTEURS avec un SCRIPT.
    Sachez éduquer pour que vos ados aient conscience des violences parfois faites aux femmes dans cette industrie pour qu’il n’en fassent pas l’apologie. Mais sachez en même temps admettre que certaines y viennent de leur plein gré, en vivent bien et en toute sécurité.
    La femme (ou l’homme d’ailleurs) sont des êtres qui méritent le respect, y compris le respect de leurs choix de vie, qu’ils soient consommateurs de porno, acteurs de porno ou simplement pervers en couple. Que ce qui compte, ce n’est pas ce que l’on fait mais avec qui, pourquoi et comment entre ADULTES CONSENTANTS.

    Vous vous attaquez aux conséquences mais pas aux causes, et êtes étonnés de n’arriver à rien ? Surtout ne changez rien...


  • @ Ed
    J’aimerais savoir où vous avez vu, ailleurs que dans votre monde de persécution imaginaire, que les producteurs de porno se souciaient plus de pervertir que de faire du fric ?
    Parce que pour ces gens parfois sans scrupules, hormis les billets et le fait de s’autoriser un droit de cuissage chez leur employé(e)s, j’ai plutot l’impression que vos considérations complotistes sorties de nulle part leur en touche une sans faire bouger l’autre.

    Franchement si c’est pour voir de tels arguments j’aurais mieux fait de me casser un bras que d’écrire ce pavé !

     

    • J’ignore où tu as vu que je me sens personnellement persécuté (dans ma "foi" mdr)... et je t’informe que le point de vue que j’exprime est tout sauf imaginaire, il t’échappe simplement, c’est tout.

      Garde donc tes étiquettes insultantes et tes pavés vide de sens, ça te fera des vacances.

      Pour ta gouverne, ce ne sont pas les producteurs porno qui écrivent les lois des pays où leurs films sont tournés ou autorisés... et s’ils le sont, comme les ogm ou l’aspartame ou les réseaux sociaux, ce n’est pas bêtement pour le fric, tu devrais sortir de chez toi... même si tu risques de te casser un bras, à défaut de te casser la tête.


Commentaires suivants