Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La loi climat adoptée en première lecture à l’Assemblée

L’État totalitaire entend gérer la totalité de votre vie

Interdiction de certaines lignes aériennes, lutte contre les « passoires thermiques », délit d’écocide… Au terme de semaines de débats passionnés, le marathon législatif a connu une nouvelle étape mardi 4 mai avec l’adoption par l’Assemblée nationale du projet de loi Climat et résilience, vanté par la majorité comme un « marqueur du quinquennat » mais décrié par les écologistes pour ses « insuffisances » face à « l’urgence climatique ». Le texte a été voté sans difficulté mais par la seule majorité, par 332 voix contre 77, et 145 abstentions. Il est attendu au Sénat dans le courant de juin.

 

Le texte a fait l’objet de plus de cent dix heures de discussions dans l’hémicycle – c’est l’un des records de la Ve République – durant trois semaines jusqu’à mi-avril. De 6 titres et 69 articles, le projet de loi est passé à 7 titres et 218 articles.

Le texte issu des 149 propositions de la convention citoyenne pour le climat voulue par Emmanuel Macron vise à toucher tous les aspects de la vie quotidienne – se déplacer, se nourrir, se loger, consommer, produire et travailler – avec une batterie de mesures, dont :

- la suppression des lignes aériennes intérieures lorsqu’un trajet en train de moins de deux heures et demie est possible (par exemple entre Paris-Orly et Nantes, Bordeaux ou Lyon) – cela entérine des décisions déjà prises avec Air France. La disposition a été contestée par une poignée de députés de tous bords, principalement élus du Sud-Ouest, où Airbus et ses sous-traitants irriguent l’activité économique. La convention citoyenne pour le climat avait pour sa part préconisé une interdiction dès lors que des trajets équivalents en train ne dépassaient pas une durée de quatre heures ;
- l’élargissement de l’interdiction de la mise en location des « passoires thermiques » (logements classés F et G en performance énergétique) en 2028 aux logements classés E en 2034. Les députés ont aussi voté un « accompagnement individualisé » des ménages à chaque étape de la rénovation et une garantie partielle pour des prêts (« avance mutation ») de familles modestes ;
- des mesures en faveur du vélo – qui ont été ajoutées –, comme l’élargissement de la prime à la conversion à l’acquisition de vélos électriques ;
- la création d’un délit d’écocide ;
- la réduction, de moitié moins ou davantage, du rythme d’artificialisation des sols sur les dix années suivant la promulgation de la loi par rapport à celui des dix précédentes.
- la régulation de certaines publicités, mais les membres de la convention sont loin d’avoir eu gain de cause. L’interdiction de la réclame pour les produits polluants, comme les véhicules SUV, ne figure pas dans le texte, à l’exception de celle en faveur des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), qui sera mise en vigueur un an après la promulgation de la loi.

La ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, ancienne d’EELV, a défendu un texte « d’écologie pratique » et de « bon sens », « une véritable bascule culturelle globale ». Le gouvernement se retrouve cependant en porte-à-faux avec des membres de la convention citoyenne, qui jugent leurs propositions « détricotées » – certains d’entre eux ont participé aux manifestations en faveur d’une « vraie loi climat » le 28 mars. Malgré « quelques avancées », des ONG comme Greenpeace et le Réseau Action Climat dénoncent un « formidable gâchis » et du « climato-cynisme » dans ce « projet de loi pour faire semblant d’agir ». Faisant suite à celle qui s’est déroulée le 28 mars, une nouvelle « marche climat » est annoncée dimanche 9 mai.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

 

L’« urgence climatique », sur E&R :

Les dessous de la transition énergétique, sur E&R :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2719021
    Le 5 mai à 13:55 par Democrate participatif
    La loi climat adoptée en première lecture à l’Assemblée

    Comment quiconque peut encore croire une seconde qu’il y a une "urgence climatique" ? On est clairement dans la superstition organisée.

     

    Répondre à ce message

    • #2719460

      Ils créaient des urgences artificielles afin de se poser en sauveur.
      Ils nous bassinent qu’eux seuls ont la solution.
      Et hop le tour est joué, voilà comment se maintenir au pouvoir tout en étant illégitime en terme de popularité et surtout en terme de compétences.

       
  • #2719024
    Le 5 mai à 13:58 par L’abbesse du Thaud
    La loi climat adoptée en première lecture à l’Assemblée

    Les lobbyistes du grand capital doivent se marrer à la lecture de ces lois à la con votées par des gauchos-écolos-bobos.
    En revanche ce qui est moins drôle en matière écologique : c’est :
    -  Le projet Secoia (d’élimination des munitions de guerre à mailly le grand ) qui vient de prendre encore un an de retard , alors que le ministre de la défense Hervé Morin avait promis lors de son mandat 2007/2010 que le site serait opérationnel en 2015 … (et qu’il se ferait exploser une grenade dans chacune des poches de pantalon dans le cas contraire ?) . Il parait qu’on vient de découvrir que l’acier américain des obus français, de la guerre de 14 est tellement pourri que ça pose problème (rappel : la guerre de 14 a eu lieu en 1914 et non 2014)
    -  Le Dieselgate de PSA-Renault qui est copie conforme du scandale Wolkwagen des tests de pollution truqués est qui, on peut le supposer va bientôt aboutir puisque les médias n’en parlent pas
    -  Lafarge qui balance tout est n’importe quoi dans la Seine mais c’était la faute à pas de chance
    -  Arcelor Mittal qui balance des tonnes d’acide en pleine nature mais le montant de l’amende payée à l’état français ne fait pas partie des infos qui remontent en tête d’une recherche Google.
    -  Tel organisme de surveillance de la pollution (soit disant étatique) , qui est en fait une association subventionnée par Big petroléo, big Pharma etc…
    Inutile de continuer, K.Marx a déjà parlé de la « chimie pourrie du capital ».
    L’état devrait mieux filer une amende de 135 euros à toute personne qui ne peut vivre plus de 10 minutes sans toucher un morceau de plastique, cela ayant été démontré comme infaisable Ah ! Ah ! .

     

    Répondre à ce message

    • #2719148

      Salut L’abbesse du Thaud,

      La liste des horribles désastres industriels couverts par le politique serait
      évidemment trop longue à énumérer...
      Je me permet d’ajouter le cas de Monsanto, car il est symptomatique.
      Leur loi n’est pas écologiques, elle est "pseudo-climatiques de mes deux"...

      Et cela, même le plus con des écolos l’a compris :-)

       
  • #2719071

    Notez que vous aurez des avantages sur le vélo ; Ce qui n’est pas négligeable.
    Votre passeport vaccinal, dans la poche, vous pourrez partir,

    de bon matin, sur les chemins environnants, avec Fernand et puis Firmin.
    Et si à l’époque ils connaissaient l’enfer, pour ne pas mettre pied à terre devant Paulette, là ce sera à cause des caméras de surveillance faciale, car vous aurez interdiction de stationner.
    Quant à Colette oubliez là, car si c’est une féministe décérébrée, et que Messieurs, ils vous prenaient l’envie irraisonné, de vouloir lui prendre furtivement la main, là ce ne sera plus une simple plainte, mais Vladivostok direct.

    Bienvenue dans notre futur monde communiste.

     

    Répondre à ce message

  • #2719139

    en attendant il semble que le gulf stream se soit sinon arretté du moins tres fortement ralentis.

    ce qui expliquerais le froid etrange qu’on a ces dernieres semaines et l’air anormalement sec.

     

    Répondre à ce message

    • #2719217
      Le 5 mai à 20:27 par Hacène AREZKI
      La loi climat adoptée en première lecture à l’Assemblée

      Le Gulf Stream ne peut s’arrêter (sauf si la Terre cessait de tourner). Il peut ralentir, en revanche. De même que la dérive nord-atlantique, qui est le courant que vous voulez évoquer, en fait. Son rôle sur la douceur relative de l’Europe occidentale est gravé dans le "savoir" populaire, mais en réalité très exagéré. Et on peut dire ce que l’on veut, rien n’y change quoi que ce soit. Ce n’est donc pas un petit ralentissement qui engendre des modifications que vous pensez ressentir. La fraîcheur que vous évoquez est une question de météo, liée aux vents, masses d’air, centres d’actions. Entre la faible activité solaire de ces derniers mois et l’épisode de Niña (après la petite chauffe due à El Niño), la température moyenne globale a bien dégringolé depuis un an, comme on s’y attendait.

       
    • #2719326

      La dérive nord atlantique passe très au Nord, par conséquent ne réchauffe que l’Écosse et la Norvège (et un peu l’Irlande).
      Ce qui, l’hiver, réchauffe le reste de l’Europe (de l’ouest ) c’est tout simplement le vent de mer parce les vents dominants sont d’ouest (a cause de la rotation de la terre) et que pour l’Europe, la mer est à l’ouest.
      On trouve le même phénomène sur la côte ouest des Amériques : de l’Alaska à la Californie, et tout le sud du Chili. Pour l’Amérique centrale, le vent d’ouest apporte la fraîcheur.
      Prévoyez un net refroidissement en Europe, si la terre s’arrête de tourner (ce n’est pas pour demain).
      Bref le gulfstream existe, mais les avantages au sud de l’Écosse sont complètement pipeau.

       
  • #2719169

    dictature des kmers verts .....

     

    Répondre à ce message

  • #2719184
    Le 5 mai à 19:26 par Roland de Roncevaux
    La loi climat adoptée en première lecture à l’Assemblée

    à quand l’interdiction d’internet, de l’informatique et des data-center qui sont la première cause de pollution ?

     

    Répondre à ce message

  • #2719186
    Le 5 mai à 19:27 par Roland de Roncevaux
    La loi climat adoptée en première lecture à l’Assemblée

    finalement on va aller vivre en Russie, au rythme où vont les choses.

     

    Répondre à ce message

  • #2719360
    Le 6 mai à 01:22 par Pour et contre
    La loi climat adoptée en première lecture à l’Assemblée

    A quoi sert l’abstention à l’assemblée ? S’ils ne votent pas pour, ils sont forcément contre non ?

     

    Répondre à ce message

    • #2719455

      Les abstentionnistes sont ceux qui tapent du pieds auprès des lobbys pour leur faire comprendre qu’en lâchant un p’tit billet ou alors avec une p’tite promotion et bein leurs votes pencheront la ou les lobbys le souhaiteront.

       
    • #2719868
      Le 6 mai à 22:38 par Pour et contre
      La loi climat adoptée en première lecture à l’Assemblée

      J’y avais pas pensé, ceci dit, dans ce cas précis, ça ne sert à rien vu qu’ils ne sont pas majoritaire...A moins qu’ils prennent un billet pour ne pas ralentir la procédure avec des dossiers d’amendements ou je ne sais comment ça s’appelle.

       
  • #2719448

    Voir notre président larbin avec sa couronne de fleurs me flanque carrément de l’urticaire ! on dirait cet idiot de Justin Trouduc singeant les us et coutumes des pays qu’il visite...

    A quand une majorité à l’assemblée enfin capable de comprendre les véritables enjeux et voter les lois nécessaires au rétablissement de note cher vieux pays ? en commençant par éliminer toutes ces lois débiles qui nous font tant de torts !

    (lois Pomipidou-Giscard et Pleven de 73, loi Gayssot, loi Taubira, toutes les lois qui ont transformé la dépénalisation de l’avortement en massacre organisé, toutes ces lois écolos...)

     

    Répondre à ce message

  • #2719497

    Monsieur Macron et les écologistes qui parasitent son gouvernement veulent absolument réussir les accords de Paris pour des raisons de prestige et d’orgueil quoiqu’il en coûte au français. Ainsi la nouvelle loi L541-21-5 porte une grave atteinte à vos biens privés sans que vous ayez grand-chose comme recours, tout cela au nom de l’écologie et de l’environnement, un machin totalement abstrait. Ainsi les khmers verts veulent re inventer l’homme nouveau comme en 1917.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents