Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le travail au Moyen Âge : des clichés à la réalité

C’est l’une des périodes historiques les moins connues et les plus caricaturées.

 

Les conférences de Claire Colombi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2163347

    J’ai lu un jour qu’au moyen-âge, la vision de la paresse était différente de la nôtre.
    C’était un peu comme la gourmandise. Poussée à l’extrême, c’était un péché, mais il en fallait quand-même un peu.
    On concédait que l’être humain avait besoin de périodes de "glande" et de flemme pour pouvoir mieux travailler.


  • Super intéressant !! Merci pour la vidéo (quelque peu gâchée par l’apparition de la tronche à Jules Ferry à la 11e minute).


  • Je pense que ce genre de reportage sont finalement les seuls que je vais encore consulter et apprécier sur ER...
    pour les relayer encore malgré tout, merci ER, merci Marion, merci les autres du style.

    Le reste... voilà, quoi.
    Cela ne me regarde pas (comme disaient les Inconnus).

     

    • #2164641

      Tu seras quand même accusé du crime suprême de lèse capillarité !

      Et rien que cela sera lourd à porter, regarda comme Etienne Chouard n’en finit pas de se voir poser la question Soral, encore et toujours alors que comme il le dit lui même, cette rencontre reste un épiphénomène dans son cheminement.
      A la fin, nous serons tous égaux devant la censure.
      Courage.


  • Le château de Versailles
    - 50 ans de travaux sur un terrain marécageux
    - 36 000 ouvriers, 30 000 soldats (soit 10% de l’armée)
    - des milliers de charpentiers, maçons, ingénieurs flamants et miroitiers vénitiens
    - 10 000 morts sur le chantier (paludisme, accidents, thypoïde...)
    - 1840 pièces (!)
    - un jardin géant orné de 1400 fontaines et de plantes rares importées de Hollande

    Tout ça pour la gloire du bien aimé Louis XIV ! Et accessoirement, pour le rayonnement de la France dans le monde.
    Cette folie a bouffé 15% du budget de la france sur la période !

     

    • #2163602

      Sauf que c’est pas au moyen-âge, Versaille.


    • Bien sur, mais c’était la même couillonnade. Versaille en est l’exemple le plus frappant à notre époque. Défendre le respect de l’homme par l’histoire du moyenne age, c’est comme défendre un bateau qui prend l’eau avec une épée.


    • #2163702
      le 20/03/2019 par La Rochejaquelein
      Le travail au Moyen Âge : des clichés à la réalité

      Louis XIV : 1638 -1715

      Vous devriez lire Maurras, Gaxotte et Bainville pour vous laver le cerveau des mensonges et demi-vérités que l’école républicaine et les faiseurs d’opinion vous ont mis dans le crâne. Cela tombe bien KK réédite « Mes idées politiques » Indispensable.


    • Avec une épée je peux me débarasser du (des) requin(s) qui traine(nt) autour du bateau :)


    • Je m’essaye à l’idée, d’un pays sans roi ni maitre. Juste avec des guides comme l’ont été Jésus, Mohamed, et bouddha et l’aide de dieu. Je crois que cela peut être une voie de réconciliation beaucoup plus large que de penser au retour d’un roi.


    • @z
      C’est avec Versailles que l’industrie du luxe Français rayonna en Europe et au-delà, en devenant une référence...
      Rappelez moi la part de cette industrie dans notre économie de nos jours...


    • Ca a donné du travail à 76000 familles.
      Formé des artisants. Permis aux meilleurs de nous de créer les plus belles choses.
      Aujourd’hui, qu’est-ce qui restera ? Le rap ? La Defense ? Warhol ? Les beatles ??
      Franchement cest nul.


    • Z : rassurez-vous, on va vendre tout ce qu’on peut, et donner la recette aux descendants de tous ces gens, et comme ça, tout sera réparé.On va raser tout ce qui restera et construire un parking, des logements sociaux ou un resto de mal bouffe. Evidemment, le maitre d’oeuvre sera Apathie !!!


  • #2163666

    Au Moyen-Âge on faisait ce qu’il y avait à faire quand l’occasion se présentait et on ne se sentait pas obligé de travailler comme un forcené pour alimenter un capital insatiable en produisant toujours plus même si on n’en a pas besoin réellement !

    Bien à vous


  • #2163687
    le 20/03/2019 par le moine vengeur
    Le travail au Moyen Âge : des clichés à la réalité

    Aussi : La femme au temps des cathédrales de Régine Pernoud ;

    Dans le même esprit que l’émission : Pour en finir avec le Moyen-Age du même auteur ;

    et de Georges et Régine Pernoud:Le tour de France médiéval ;
    ou H. Focillon,Moyen Age roman et gothique ;J Chélini:Histoire religieuse de l’Occident médiéval ; de K Flash:introduction à la philosophie médiévale,etc,etc,tous de très bons bouquins qui vont vous emporter dans l’imaginaire du Moyen-Age,époque méconnue mais très intéressante,pleine de découvertes surprenantes d’un monde qu’on imagine obscur alors qu’il était rempli de découvertes,de fantastique (regardez par ex. les gargouilles qu’aujourd’hui ,on n’imaginerait pas installer sur les églises) de spiritualité,de subtilité complexe,d’obédiences multiples,bref tout un monde de "donjons et de dragons" !


  • #2163878

    Un très bon ouvrage également antérieur au livre de Claire Colombi,
    ”pour en finir avec le moyen âge “
    de Régine Pernoud


  • À demi-mot, cet excellent « cours » avec remise au point et pendules à l’heure des plus sombres, révèle où sont nichés les parasites et autres castes que la révolution dite « française » a produit ! Ils ont appelés ça (r)évolution : tu parles d’une évolution ... !

    Le mot « travail » vient du latin : tri-palium : (Antiquité) Instrument d’immobilisation et de torture à trois pieux utilisé par les Romains pour punir les esclaves rebelles.(Antiquité) (Maréchalerie) Instrument servant à ferrer de force les chevaux rétifs.

    Que Vive l’Apocalypse pour les Vivants !


  • Très heureuse qu’on rétablisse un peu les choses par rapport à cette période historique très peu connue mais en fait surtout très peu évoquée objectivement, trop souvent qualifiée de " période obscurantiste " alors qu’il n’en est rien, c’est toute la propagande on dirait aujourd’hui post révolutionnaire, il est évident que le Monde médiéval constitue carrément une autre planète par rapport au notre, mais il suffit de lire quelques oeuvres, comme Tristan et Iseult pour se rendre compte de tout le raffinement et de toutes les valeurs de cette époque, l’amour courtois, la Chevalerie etc et puis l’organisation sociale loin d’être primitive ou grossiere, le travail et l’égalité des femmes, effectivement, et qui pouvaient
    alors etre aussi, tenez vous bien, prêtresse , poétesse, musicienne évidemment et exercer toutes sortes de metiers, et la valeur du metier, comme le rappelle cette historienne... c’est au 19 ème siecle, que la condition des femmes s’est dégradée le plus, en fait, et que dire d’aujourdh’ui, en fait, que de bêtises ont été dites sur cette fascinante époque et que de caricatures grotesques, dans les films comme la periode antique d’ailleurs, caricature de violence extrême , à cette égard, une série comme Games of Thrones ,si bonne soit elle, ne ressemble en rien à ce que pouvait etre le Moyen Age !


  • #2164080
    le 21/03/2019 par VALDIMIR LE GRAND .
    Le travail au Moyen Âge : des clichés à la réalité

    Je crois que je vais me régalé avec cette vidéo , au bout de trois minutes des arguments de j’utilise souvent en conversation avec les amis.Les enfants ne travaillais pas très jeune au moyen age , les conditions de travail pour les enfants sont devenu très dur avec la révolution industrielle , par les exploiteurs de patrons , et leurs petits kapos de chef .j ai découvert les conditions de travail dans l’industriel textile et autre de mon département dans le FIL ROUGE ( pour les curieux ) publication de L’institut CGT d’Histoire Sociale de Seine MARITIME .Merci A E ET R pour cette superbe vidéo .


  • Ceux qui trimaient le plus dur au Moyen Age c’étaient les juifs : l’Eglise leur avait interdit à peu près tous les métiers, sauf celui particulièrement épuisant d’usurier (les goyim n’avaient pas le droit de prêter à intérêt)...

     

    • L’Eglise leur avait interdit tous les métiers ? Tu sors ça d’où ? Moi je sais très bien qu’ils pouvaient se convertir et aller travailler comme les autres, chose qu’ils ne faisaient pas.


Commentaires suivants