Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Lettres de Moscou

Un de mes amis, banquier d’investissement à Moscou, vient de m’envoyer deux messages concernant les mouvements récents sur le Rouble, dont je retranscris l’essentiel :

« Pour commenter ton dernier billet et la Contre-Spéculation sur le Rouble, une partie de la remontée est une conséquence indirecte de l’échec de l’attaque.

Les vendeurs à découverts doivent déboucler s’il ne peuvent pas rouler leur pose ce qui ne manque pas d’arriver avec la fin de l’année. Si le marché n’a pas dévissé dans le sens du trade ils se retrouvent tout simplement à poils. On tient le temps qu’on peut puis vient le moment de vérité. Ceux qui sont rentrés avec l’EUR à 50 RUB on fait une belle culbute (19/50= 38%) mais ceux qui sont rentrés à 80 feront une jolie perte -26%. Et comme la plupart des entrants dans ce jeu suivent les mouvements de panique ....

Quand tu dois déboucler malgré toi à perte (ici vendre des USD pour racheter des RUB) tu pousses encore un peu le marché dans le sens qui fait mal ! C’est un short squezze, la terreur des traders ! Comme ce sont des métiers à rotation rapide il est bon qu’il y en ait un tous les 4-5 ans pour rafraîchir la mémoire des plus vieux et former celle des plus jeunes. Faire ça en décembre, franchement c’est vicieux de la part des russes parce que comme il ne reste plus de temps pour se refaire et c’est un gros coup dur pour les bonus. »

Ainsi que celui-ci :

« On a vite les infos quand il y a de gros gains, c’est beaucoup plus long quand il y a des pertes ! En général les traders essaient en effet de déboucler le soir si le deal est gagnant et de le rouler s’il est perdant. Mais il y a deux familles de traders : pour compte de clients et pour compte propres. Les traders clients doivent en effet clôturer leur pose le soir et essaient juste de s’amuser sur la journée avec des petits shorts. Les traders compte propres peuvent garder des positions ouvertes. Sauf erreur, c’est la première fois depuis 1998 qu’il y a un rebond si brusque du rouble après un dévissage. Les intervenants de marchés ont dû être frappés de stupeur car je suis à peu près sûr que les anticipations étaient calées sur une baisse forte et irréversible. »

On constatera (graphique 1) qu’il y a eu poursuite de la spéculation POUR le rouble le mardi 23 décembre. Cette spéculation a certainement permis aux autorités monétaires russes de reconstituer la part des réserves dépensée le mercredi 17 pour "tuer" les spéculateurs.

JPEG - 32.6 ko
Graphique 1 : Mouvements sur le marché des changes

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1067780
    le 25/12/2014 par neutre
    Lettres de Moscou

    N’importe qui peut spéculer à la hausse : il suffit d’attendre que la valeur monte . Quant à spéculer à la baisse c’est infiniment plus risqué, on peut y perdre sa chemise .

     

    • #1068179
      le 26/12/2014 par Financier
      Lettres de Moscou

      Pas du tout c est exactement pareil.


  • #1067782
    le 25/12/2014 par ign
    Lettres de Moscou

    OK, ce qui serait intéressant c’est d’avoir une idée des volumes d’échanges pour proportionner et éventuellement identifier les spéculateurs à la manœuvre. Pourquoi ne pas dire clairement qui a vendu et qui a acheté du Rouble, avec quelle devise et quels montants...

     

    • #1069407
      le 28/12/2014 par Gaston06
      Lettres de Moscou

      Je crois que vous mettez le doigt sur quelque chose de très important.

      Pouvoir identifier et localiser la source des ordres d’achat/vente qui créent les gros mouvements moyen-termes ou intra-séance sur des devises ou indices comme CAC40, DOW JONES etc.,
      permettrait de sérieusement "détricoter" le système (comprendre qui veut provoquer quoi et dans quel but)
      Inutile de dire que tout est fait pour bien maintenir cela dans l’obscurité (ordre cachés, dark pools, législation AMF etc.)
      Rendre public ces informations mettrait un méchant coup de pied dans la fourmilière...
      Pour l’instant tout est verrouillé. Avis aux Anonymous ?


  • #1067801
    le 25/12/2014 par pranakundalini
    Lettres de Moscou

    Voir sur wikipedia l’histoire de la BCR
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque...
    La BCR est indépendante du pouvoir il faut comprendre qu’elle appartient à des particuliers à l’image des banques occidentales.
    En 5 ans seulement ces sociétés privées dans lesquelles se reconnaît la main occidentale on transformé la banque d’état Russe en banque privée vampirisant l’économie Russe.
    Avec tout pouvoir pour manipuler la monnaie.
    S’obstiner à essayer de nous faire croire que ce sont de petits spéculateurs qui fixent le cours du rouble est ridicule.


  • #1067857
    le 25/12/2014 par Nicolas Tesla
    Lettres de Moscou

    En effet, les traders ont eu un appel de marge (margin call) pour commencer, surtout si ils étaient en effet de levier (leverage) : pourvoir miser plus que ce qu’on a sur le compte !
    Avec un levier de 10X, si j’ai 1000 € je peux prendre une positon de 10.000 €, les variations de cours sont amplifiées 10 fois !
    Sur le Forex (marché des changes) ça peut aller jusqu’à 100X...
    Si on est du bon coté c’est jackpot !, sinon tu te retrouves a poil.
    Ensuite le short squeeze (liquidation forcée des positions courtes) se produit quand les ordres d’arrêt de pertes stop loss (ou les appels de marge) se produisent rapidement avec un effet d’emballement.
    Le short squeeze se passe en quelques minutes (le cours remonte de 10-15 roubles sur du 5 minutes), c’est violent.
    Inutile de dire qu’il y en a qui ont souffert ce jour la, mais bon ça fait parti des risques du "jeu", fallait le savoir avant de prendre position...
    Et avec un rouble a 80 c’était évident qu’ils allaient saigner les vendeurs de roubles.


  • #1067968
    le 25/12/2014 par zozoter
    Lettres de Moscou

    " Les intervenants de marchés ont dû être frappés de stupeur car je suis à peu près sûr que les anticipations étaient calées sur une baisse forte et irréversible. "

    Ils finissent par croire à leur propre propagande. ;-o))


  • #1068013
    le 25/12/2014 par Julius Caius
    Lettres de Moscou

    Tous ces abrutis qui spéculent et qui vont se nourrir au supermarché ! Le jour ou le supermarché ferme il se nourriront de leurs positions sur les marchés ?