Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

Bientôt censuré !

Le documentaire Hold-up n’avait pas fait long feu sur les plateformes grand public que sont YouTube, Facebook, Twitter ou même Viméo. Le financement participatif du documentaire avait été bloqué et toutes les foudres médiatico-politiques s’étaient abattues sur lui, le faisant d’ailleurs bénéficier d’un bel effet Streisand.

 

Las, le documentaire avait fait le tour du Net et l’on estime à plus de 6 millions (chiffre validé par Rudy Reichstadt et Tristan Mendès France) le nombre de visionnages. Et pourtant ce documentaire, que nous avons bien sûr relayé, ne serait-ce que par principe, avait un certain nombre de défauts.

D’abord sa durée, 2h43, beaucoup trop longue pour pouvoir diffuser la vidéo auprès d’amis sceptiques qui tiqueront déjà devant le simple visionnage d’un reportage de 52 minutes, voire 90 minutes, formats standards de la télévision.

Ensuite sa forme, qui était parfois un peu amateur. Or, les sceptiques (puisque ce sont eux qu’il faut convaincre), sont sensibles à l’argument d’autorité. Il faut que ça fasse pro, qu’on sente les moyens techniques et l’argent, gages de qualité ! C’est ainsi, et il faut intégrer ces exigences de forme dans une campagne destinée à convaincre avant tout.

Les faiblesses de montage et certaines facilités, parfois même presque trompeuses, faisant par exemple réagir à chaud une sage-femme sur des propos scandaleux mais hors contexte d’un Laurent Alexandre, afin de capter une émotion sincère mais un peu exploitée par le réalisateur.

Aussi, le choix de certains intervenants qui allait nécessairement prêter le flanc aux attaques, étant donné leur CV, disons, parfois originaux.

Enfin, l’innocence d’un réalisateur, venu du monde mainstream et faisant habituellement dans le documentaire éthéré et sans risque majeur (comme les expériences de mort imminente), mais s’exposant aux critiques faciles du Système comme on peut le constater avec un article Wikipedia vicieux et à charge. Déjà bousculé pour son documentaire dénonçant la manipulation des chiffres lors des manifestations de la Manif pour tous, il découvre aujourd’hui la vraie violence lorsqu’on touche à la fois à l’argent et à l’oligarchie.

Devenu « complotiste » et nécessairement « antisémite », on le retrouve ici face au fielleux (mais confortablement rémunéré par nos impôts) Rudy Reichstadt, le grotesque et masqué Dr Jérôme Marty et l’insupportable tête-à-claque LREM Coralie Dubost (madame Olivier Véran).

Le « débat », grossièrement monté, dans lequel Pierre Barnérias est coupé à la hache ainsi que le docteur Astrid Stuckelberger, très efficace mais interrogée de façon expéditive, montre toute l’ingénuité d’un réalisateur qui, tel un pur et honnête Étienne Chouard face au retors Denis Robert, n’est manifestement pas préparé à une telle lutte. Gageons tout de même que cette innocence met en lumière toute la malhonnêteté et la malveillance des gredins qui lui font face.

 

 

C’est donc dans ce climat tendu qu’arrive, quelques semaines plus tard, un nouveau documentaire nommé ingénieusement Mal traités, et qui décortique entre autres les escroqueries de la promotion du remdésivir et du bannissement de l’hydroxychloroquine, ce scandale du siècle selon le professeur Raoult.

Dépassant la démonstration de ce scandale politico-médiatico-pharmaceutique, il propose des voies évidentes et naturelles de protection contre le coronavirus SARS-CoV-2 mais aussi de manière générale toutes les attaques virales, voire bactériennes ou fongiques, par la prise de vitamines aussi essentielles que la vitamine D ou la vitamine C, et d’autres compléments importants tels que le zinc.

Ce documentaire d’une durée plus raisonnable (1h27) peut être plus facilement partagé auprès de ses amis ou de sa famille. Son format, très professionnel, et le choix des intervenants, assez peu attaquables sur leur CV, en fait un documentaire important pour comprendre l’escroquerie qui a justifié cette surréaction générale face à un virus banal. Et surtout, car les lecteurs d’E&R sont déjà particulièrement éveillés, la faire comprendre aux zombies trop nombreux qui nous entourent.

 

Visionner ici Mal traités, le documentaire d’Alexandre Chavouet :

 

 

 

 

L’affaire Hold-Up, sur E&R :

 






Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2615001
    Le 10 décembre 2020 à 20:57 par dédé
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    faut reconnaitre qu’avoir été chercher pour Hold up, une fofolle comme la pinçot-charlot et son holocauste de 3 milliards de pauvres ( terme qu’elle n’a même pas assumé par la suite) a retiré quelques lettres de noblesse au film hold up

     

    Répondre à ce message

  • #2615052
    Le 10 décembre 2020 à 21:56 par gautier
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    Je pratique la naturopathie depuis plus de 40 ans. J’ai publié en mars dernier un article (qui a été vu plus de 7000 fois) sur le covid en indiquant les vertus des vitamines C, D et du zinc notamment (mais pas que).
    L’artémisia est le nom latin de l’armoise en français. Il y a en gros 3 sortes d’armoise mais toutes ont des propriétés anti covid, pas uniquement l’armoise annua à la mode actuellement (dite armoise chinoise). Celle que l’on trouve en abondance en France souvent dans les friches ; l’armoise vulgaire, a également des propriétés anti covid. Egalement l’armoise absinthe (dite grande absinthe).
    Elles sont toutes les trois chargées en artémisine, le principe actif.
    L’armoise agit comme un ionophore du zinc ; c’est à dire qu’elle facilite l’introduction du zinc dans la la cellule infectée. Le zinc est le véritable tueur du virus et empêche sa duplication.
    La chloroquine, l’armoise, la quercétine (thé vert-oignon-câpre, la livèche, etc...), la feuille de palmier à huile, le securidaca, toutes ces plantes anti-paludiques sont des ionophores du zinc et donc favorisent l’introduction du zinc. Ceci explique pourquoi les pays où sévit traditionnellement le paludisme ont été très peu touchés par le coronavirus.Les personnes ayant une carence en zinc (40% de la population mondiale) doivent être supplémentées notamment dans le cadre de la lutte anti covid et vous comprenez pourquoi.
    Raoult proposait son remède au début sans adjonction du zinc. Je lui ai fait remarquer sur son blog- je ne sais s’il a lu ma remarque, peu importe. toujours est-il qu’il préconise désormais le zinc à l’instar du docteur Zalenko de New-York qui a été le premier à expérimenter le reméde Raoult avec un ajout de zinc avec grand succès. Et cela est compréhensible et explique pourquoi le remède Raoult fonctionnait plus ou moins bien en fonction du niveau de zinc propre à chaque malade. En ajoutant systèmatiquement une dose conséquente de zinc dès le début du traitement on obtient quasiment un succès de 100%.

     

    Répondre à ce message

  • #2615087
    Le 10 décembre 2020 à 22:35 par gautier
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    Je voudrais compléter ce que j’ai écrit précédemment au sujet de l’artémisia et qui n’a pas été développé dans l’excellent documentaire "mal traités".
    J’ai donc indiqué que toutes les plantes anti-paludiques sont des ionophores du zinc et agissent de façon quasiment identique ; c’est à dire qu’elles facilitent l’entrée du zinc tueur de virus dans la cellule (ce n’est donc pas la chloroquine qui tue le virus mais le zinc qui est présent à plus ou moins forte dose dans chaque individu). Actuellement l’armoise annuelle (artemisia annua) chinoise est très à la mode et on se demande si le gouvernement ne va pas essayer de l’interdire. Mais j’ai bien précisé que toutes les armoises sont des ionophores du zinc, y compris celles que l’on trouve en abondance en France souvent dans les friches ! Ainsi, le gouvernement pourrait-il interdire aux gens de ne pas consommer des herbes qui poussent à foison ? C’est une blague... J’ai également indiqué que le principe actif de ces armoises était l’artémisine (qui a permit à la chinoise Youyou tu d’obtenir le prix Nobel en 2015 pour sa découverte des propriétés de l’artémisine). Mais le problème est plus complexe que cela car une variété d’armoise qui pousse naturellement en Afrique dite artemisia africa, a exactement les mêmes propriétés que les autres armoises. Elle est d’ailleurs largement utilisée en Afrique et participe au produit anti covid malgache (covid organics dans lequel est certainement associé du zinc et un anti inflammatoire du genre harpagophytum ou autre). Or cette armoise ne possède pas d’artémisine ! Donc c’est l’ensemble de la plante qui est actif . Ainsi il existe des relations chimiques extraordinairement complexes dans les plantes qui créent une synergie fantastique.
    Il faut remarquer que l’OMS soutient un médicament anti-paludique onéreux basé sur l’artémisine et appelé CTA (et donc hors de portée du peuple africain par exemple). Elle dénigre l’armoise africaine comme plante . Or ce médicament-thérapie présente des taux de réussite bien inférieur à l’armoise africaine seule prise en infusion par exemple et très peu chère.
    Je rappelle donc que tous ces produits (chloroquine-artémisia-quercétine) ne tuent pas les virus mais facilitent l’absorption du zinc qui est le véritable tueur.

     

    Répondre à ce message

  • #2615122
    Le 10 décembre 2020 à 23:23 par gautier
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    Je complète encore au sujet de l’armoise - artémisia-
    J’ai indiqué que l’armoise vulgaire, très présente en France et en Europe, possède des propriétés égales à l’artémisia annua chinoise très à la mode actuellement.
    Certains seraient tentés de consommer cette armoise vulgaire. Mais attention à ne pas la confondre avec une autre plante qui lui ressemble beaucoup, l’ambroisie. L’ambroisie ou encore herbe à poux est une plante invasive particulièrement néfaste. Elle ressemble à l’armoise vulgaire mais il y a un moyen très simple et imparable pour les différencier - les feuilles d’armoise sont bien vertes sur le dessus et blanchâtres en dessous alors que les feuilles d’ambroisie sont vertes des deux côtés. Si vous trouvez de l’ambroisie, n’y touchez pas avec les mains (prenez des gants) et attention aux allergies. Il ne faut pas la couper - prévenez les autorités sanitaires de votre commune car il faut la brûler, l’arracher avec les racines ou bien la tuer par des déserbants. Si vous la coupez elle repoussera encore plus.

     

    Répondre à ce message

  • #2615125
    Le 10 décembre 2020 à 23:27 par David
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    Un des médecins dit :" le microbe ( ou virus) n’est rien, le terrain est TOUT ! ".
    Cela me rappelle le Docteur André Gernez, que j’ai découvert en 2014 à son décès (relayé par un petit titre dans la Voix du Nord, çà a éveillé ma curiosité), dont Kontre Kulture a publié plus tard les préconisations concernant la prévention des maladies dégénératives, entre autres maladies..... Cet HOMME, véritablement, était plus qu’un visionnaire, il a été un découvreur, un révélateur, il a promu et adoré, avec ses confrères ( Pierre Delahousse, Jacques Lacaze, Jean-Pierre Willem) les moyens simples de la Santé !
    TOUT est simple, en fait.....
    J’en parle la semaine prochaine à notre médecin de famille ( il est très bien ), avec lequel nous avons RDV pour notre petit dernier.... J’y avais pensé avant, mais pas osé.....
    Je lui offrirai le bouquin pour Noël !
    Mention spéciale pour le chant "Les commandos" !
    Le Coronananas ne passera pas !

     

    Répondre à ce message

  • #2615267
    Le 11 décembre 2020 à 07:58 par Ne+seTerre
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    Je viens de voir sur le site de Profession Gendarme (très bon site dissident fait par un ancien gendarme, qui a mis ER dans ses favoris) que le Professeur Jean Bernard Fortillan qui témoignait dans Hold-Up, vient de se faire interner contre son gré a l’hôpital psychiatrique d’Uzès.

     

    Répondre à ce message

  • #2615317
    Le 11 décembre 2020 à 09:49 par Eric
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    J’ai juste une interrogation sur l’expression « hors-contexte » concernant les propos effectivement « scandaleux » de l’ordure (osons le terme) L. Alexandre. En quoi était-ce hors contexte précisément ? C’est une interrogation sincère.

     

    Répondre à ce message

  • #2615393
    Le 11 décembre 2020 à 11:49 par Eric
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    J’en suis à 10mn du doc « MAL TRAITÉS ». Jamais ils ne vont penser à arrêter avec ce genre d’insupportable bande sonore anxiogène ?! Comme si le sujet ne suffisait pas à lui seul et comme si cela sera servait la démonstration ! Dommage car jusque là c’est irréprochable. Je vais faire tourner.

     

    Répondre à ce message

  • #2615775
    Le 11 décembre 2020 à 19:01 par Margot
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    3 ou 4 mois de cure de vitamine D avec un flacon de ZYMA D = moins de 3 €. Dans toutes les pharmacies, pas d’additifs qui font chagrin. 3 ou 4 gouttes par jour suffisent. Une carence avérée diagnostiquée ferait l’objet en revanche d’une prise prescrite par votre médecin.

    Vous cherchez un complément alimentaire, une vitamine ? Consultez le vidal ou eureka santé. Vous trouverez tout ça à des prix raisonnables, loin des marges outrancières de certains revendeurs.

     

    Répondre à ce message

  • #2621803
    Le 19 décembre 2020 à 04:00 par Francis cabrel
    Mal traités, après Hold-up, le nouveau documentaire qui dénonce

    Réalitée horrible !
    Depuis des décennies, des clans, pro ou antivacc,
    S’affrontent....
    Aujourd’hui, c’est à la TV, à 21h,
    Qu’un seul producteur se prend la moral, par plusieurs journalistes.... Bull dogs du système !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents