Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nouveauté Kontre Kulture : Franc-maçonnerie – L’effroyable vérité, de Stéphane Blet

La franc-maçonnerie originelle (maçons opératifs, constructeurs et bâtisseurs) fut progressivement remplacée par une maçonnerie « spéculative », infiltrée par le communautarisme, le talmudisme, les protestants anglais, les banquiers et les marchands, et totalement détournée de sa finalité première.

 

Pour accomplir son nouveau dessein, il lui fallait détruire l’Église et le christianisme, et prendre le contrôle des États, que ce soit directement par une présence nombreuse au sein du pouvoir, ou indirectement par l’usure et les groupes de pression. Puis, sous couvert de tolérance et d’égalitarisme – et à l’insu de ses membres des degrés inférieurs –, œuvrer à son but véritable : l’avènement du mondialisme et, dans un second temps, de la synarchie.

Afin d’éclairer les profanes que nous sommes, l’auteur décrypte pour nous, photos à l’appui, les codes secrets, les mots de passe et les rituels dont les significations changent en fonction de l’avancement de l’adepte dans les degrés de la maçonnerie : à l’Apprenti une explication, au Grand Maître, une autre ! La kabbale joue avec les mots et la franc-maçonnerie moderne fait de même. C’est ainsi que l’on pourra comprendre comment le mal peut devenir le bien et comment la guerre peut signifier la paix. Cette inversion des valeurs et du sens des mots a été lentement et insidieusement distillée dans toute la société, et jusque dans la devise française : « Liberté, égalité, fraternité ». Inversion invisible aux profanes, mais qui s’éclaire dès lors que l’on se souvient qu’elle est issue d’un ordre très cloisonné, très hiérarchisé, et dont les membres s’appellent frères.

 

Stéphane Blet est un pianiste et compositeur français, né à Paris en 1969, auteur de trois cents œuvres éditées et d’une trentaine de CD. Il est également un spécialiste du symbolisme, des mouvements ésotériques et de la franc-maçonnerie, dont il fut l’un des « Maîtres ». Après des années d’engagement, c’est avec soulagement qu’il en a démissionné il y a six ans, après en avoir saisi les véritables objectifs. Aujourd’hui, il raconte ce qu’il a vu, ce qu’il a compris du sens profond de la maçonnerie. Qu’est-ce qu’une obédience, une loge, un atelier ? À quoi correspondent les trente-trois degrés – pourquoi ce nombre ? – et quelles sont leurs significations symboliques ?

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture :

 

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La conséquence la plus importante de la Révolution fut le démantèlement des corporations par la bourgeoisie afin que celle-ci soit la seule à bénéficier des progrès scientifiques qui ont donné naissance à la révolution industrielle. À cet effet, la loi Le Chapelier a interdit alors l’exercice collectif des métiers ouvriers et l’organisation de marchés paysans. Sous quel prétexte ? Le libéralisme ! La libre concurrence devait bénéficier à tous en faisant baisser les prix... la révolution industrielle a engendré en réalité la forme d’esclavage la plus hypocrite et la plus aboutie, une forme d’esclavage acceptée par l’esclave lui-même et qui prévient toute rébellion : la domestication de l’homme par l’homme !

    Difficile de ne pas regarder ainsi la création de la maçonnerie comme l’infiltration des structures ouvrières qui organisaient leurs propres moyens de subsistance en toute liberté. Les syndicats d’aujourd’hui ne représentent qu’un très faible pourcentage du monde ouvrier et peuvent être regardés comme des organisations à la solde de la bourgeoisie afin de prévenir toute révolte ouvrière... et la plupart des syndicats sont verrouillées par la maçonnerie.

    Nous vivons un moment clef de l’histoire de l’homme, car l’explosion des nouvelles technologies empêche le législateur de suivre et de mettre la main sur les formidables progrès scientifiques actuels... pour combien de temps encore ? L’homme a aujourd’hui l’opportunité de se réapproprier la véritable richesse qu’est la connaissance scientifique. Car la connaissance est le résultat de la transmission des savoirs depuis le début de l’humanité. C’est donc un bien commun inaliénable et nous devons prévenir la captation de cet héritage par quelques uns. On ne s’étonnera pas ainsi que l’information scientifique soit totalement absente des medias qui nous distraient avec des événements sans influence sur notre avenir. Car l’innovation scientifique, bien plus surement que les humeurs des politiciens, détermine entièrement notre avenir. Il n’est pas très difficile de détourner le regard du public de cette information car elle demande beaucoup plus d’effort pour y accéder. Et elle demande de prendre conscience que nous sommes maîtres de notre destin. Paradoxalement ce qui est l’essence même de notre liberté ne rassure pas forcément car cela implique d’assumer les conséquences de ses choix. Voulons-nous être libres ou non...


  • Merci à l’écrivain de nous dévoiler ce qui reste caché pour le "profane".

    Du latin "profanus" et littéralement "(celui qui reste "devant le Temple".)

    Une lecture passionnante. Vraiment.


  • Merci au délicieux Stéphane Blet pour ce livre corrosif.


  • Un livre qui tient ses promesses. A lire absolument !!


  • De l’info, de l’info et de l’info.

    Un livre incontournable.

    Loyal.


  • Un homme d’exception qui a eu le courage de voir le monde au-delà des apparences trompeuses et qui a eu la générosité de transmettre ce qu’il a compris à ses semblables.

    Son regard clair est le reflet de son cœur pur.

    Merci pour ce livre.


  • Un livre incontournable qui laissera une trace.

    Le lecteur est captivé de la première ligne à la dernière.

    Un style sobre et efficace.

    Quel talent !


  • Merci au Grand pianiste Stéphane Blet pour ce livre captivant qui a le mérite de nous éveiller.

    Un livre essentiel. A lire et à relire.


  • Un livre qui fait froid dans le dos. Quel courage !

    J’espère que l’écrivain Stéphane Blet a de bons gardes du corps.


  • Un livre percutant, haletant, dérangeant, palpitant.

    A mettre entre toutes les mains.

    Merci au Grand Pianiste Stéphane Blet pour ce partage.