Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Obligation vaccinale : le gouvernement prisonnier de Sanofi ?

Petit rappel de l’historique de la mesure annoncée par Édouard Philippe

Édouard Philippe a annoncé vouloir inscrire dans le marbre l’obligation vaccinale pour les enfants. Mais... le rapport officiel sur le sujet avait été disqualifié en son temps pour conflit d’intérêts. Et la responsabilité du vaccin contre l’hépatite B dans un cas de sclérose en plaques vient d’être reconnue. Le gouvernement prisonnier du fabricant de vaccins Sanofi ?

 

À l’occasion de son discours de politique générale, Édouard Philippe a annoncé qu’il rendrait obligatoires les 11 vaccins recommandés pour les enfants. Bien entendu, et comme toujours, c’est au nom d’idéaux généreux que cette mesure mal préparée intervient. En attendant de voir si les ministres eux-mêmes vont accepter de soumettre leurs enfants à cette épreuve à risque (et vraiment, on demande à voir !), une petite explication historique sur les coulisses scélérats de cette mesure s’impose.

 

L’obligation vaccinale aujourd’hui impossible

Premier point, aujourd’hui, seuls trois vaccins sont obligatoires : contre la polio, la diphtérie et le tétanos.

Cette vaccination peut être pratiquée en une seule injection grâce à un vaccin polyvalent.

En l’état, les fabricants ajoutent parfois des adjuvants aluminiques dont les effets secondaires soulèvent des questions. Beaucoup de parents souhaitent donc parfois vérifier la composition des vaccins administrés à leurs enfants.

Problème : Sanofi ne produit pas assez de vaccins conditionnés pour satisfaire à cette obligation et produit plus volontiers des vaccins polyvalents visant ces trois maladies plus une autre, voire plusieurs autres.

Cette situation rend l’obligation vaccinale difficile à respecter, puisque la quantité de vaccins disponibles ne suffit pas à couvrir les besoins.

 

La décision du Conseil d’État du 8 février 2017

Certains ont pensé qu’il était légitime d’obliger des familles à accepter des vaccins obligatoires conditionnés avec d’autres vaccins non obligatoires. Les récalcitrants ont saisi le Conseil d’État qui a rendu le 8 février 2017 une décision à la base de l’annonce faite aujourd’hui par le Premier Ministre : une famille peut refuser l’injection d’un vaccin qui n’est pas strictement limité aux seules obligations vaccinales.

Lire la suite de l’article sur atlantico.fr

Pour comprendre les enjeux de santé publique,
lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1762632

    Les veaux de France de tous poils et toutes confessions auront (béee,bééeee,béeeee...) "veauter" majoritairement Macron,pour faire barrage,en bons petits castors qu’ils sont,à la menace totalitaire (en bois) et fasciste (tendance Chaplin) de la "bébête immonde" incarnée par Marine Le Pen,donc si demain leurs gosses deviennent autistes,schizophrènes,diabétiques,obèses,tuberculeux,polyo ou je-ne-sais-quoi à cause de ces vaccins obligatoires infligés par un pouvoir "nazifiant",qu’ils ne viennent surtout pas se plaindre !!!
    Idem pour ceux qui n’ont pas voté,car comme le dit le bon sens populaire :"camarades il faudra un jour choisir votre camp" !!!
    Quand à ceux qui,aveuglés par la propagande médiatique ou manipulés par l’ingénierie sociale,n’avaient pas encore compris que Macron était non seulement le larbin des forces prédatrices de la finance internationale et autres multiples lobbies affairistes mais que les hommes à la tête de cette pyramide infernale se fédéraient,du moins en France et en Europe occidentale,tous ou presque à vouloir nous imposer petit à petit une société eugéniste,transhumaniste et esclavagiste (selon le principe de la grenouille dans la casserole qui boue),j’espère que le règne de "Jupiter" leur remettra les idées en place car si on laisse passer notre dernière chance en 2022 la France n’existera (officiellement) plus en tant que nation (pseudo) souveraine et indépendante et nos libertés individuelles/droits civiques,non plus...

     

    Répondre à ce message

    • #1762706
      Le 8 juillet à 19:14 par Apatride par force
      Obligation vaccinale : le gouvernement prisonnier de Sanofi (...)

      j’espère que le règne de "Jupiter" leur remettra les idées en place car si on laisse passer notre dernière chance en 2022 la France n’existera (officiellement) plus en tant que nation (pseudo) souveraine et indépendante et nos libertés individuelles/droits civiques,non plus... TROP TARD C’EST FAIT. Arrêtez de rêver !!! Depuis les élections présidentielles, La France n’existe plus. Les français se sont sabordés eux même, et avec le sourire du masochiste s’il vous plait. Ils n’ont que ce qu’ils méritent et ont voulus.Le malheur c’est qu’ils ont détruit le pays du reste de la population. En cela, ils sont beaucoup plus coupable que "Jupiter" qui lui, avait annoncé la couleur avant.
      "Jupiter" ne s’est pas élu tout seul, que je saches. En 1940 nous avions quand même pris la raclée, avant de baisser le pantalon devant les nazis. Avec "Jupiter" ils n’ont même pas cette excuse !!!!!

       
  • #1762691

    actuellement je travail dans la livraison de médicament au pharmacie ! LISEZ BIEN : sur le quai de chargement il y a une vingtaine de camion utilitaire , chaque utilitaire livre entre cinq et quinze bac de dix litre environs par pharmacie rempli de médoc ! chaque camion livre entre dix et vingt pharmacie !
    il y a un départ de nuit (avec deux fois plus de bacs ) et un départ de jour comme indiqué plus haut .
    il y a pour mon département quatre société de livraison qui procède donc idem !
    résumons , quand je livre dix bacs de médocs plus dix bacs livrés la nuit , chaque jour , cela signifie que ces vingt bacs sont consommé par la population se fournissant dans cette seule pharmacie tout les jours !
    imaginez donc cela a l échelle mondial et représentez vous l amas de molécules en circulation dans les organismes humains

     

    Répondre à ce message

    • #1762888

      Ce que je comprend pas, c’est pourquoi vous restez dans cette activité ???
      Ahhh, pour nourrir vos gosses ! Et bien, continuez... Eux au moins, ils le font pour des milliards. Leur âmes est vendue, mais au moins au pris fort !

       
  • #1762715

    Atlantico, de très grands professionnels.

     

    Répondre à ce message

  • #1762768

    "On adapte la loi à la volonté des laboratoires, plutôt qu’on oblige les laboratoires à respecter la loi."
    Tout est dit.

     

    Répondre à ce message

  • #1762885

    Problème le fameux vaccin obligatoire n’est souvent plus disponible et ça dure depuis des années. Alors on peut aller le chercher à l’étranger,là aucun problème c’est disponible normalement.
    Quant à l’hépatite B,je ne vois pas le rapport avec les maladies infantiles. Un petit corps d’enfant ne veut pas engranger tout ça c’est de la folie.
    En ce qui me concerne j’avais fait une grave allergie à mon rapel basique et cela dès l’âge de 10 ans, même à 15 alors par la suite de vaccin,point.
    Seul l’anti-grippe est incontournable dans mon cas mais quel intérêt si l’on n’est pas à risque ou en risque.
    Histoire de gros sous bien sûr on avait deviné,la santé des gens ? Quelle blague !

     

    Répondre à ce message

  • #1763068

    On veut t’ inoculer et aujourd’hui tu ne sais certainement pas avec quoi ?

     

    Répondre à ce message

  • #1763119

    Il va falloir que vous appreniez la manipulation de l’aspi venin.

     

    Répondre à ce message

  • #1763137

    Un vaccin abrutissant est à l’étude pour les prochaines années quoique celui ci risque d’arriver trop tard sur le marché tant les zombies seront nombreux !!!...

     

    Répondre à ce message

  • #1763373
    Le 9 juillet à 19:58 par Daphné Bürka & Anne-Sophie Lapute.....
    Obligation vaccinale : le gouvernement prisonnier de Sanofi (...)

    Étonnant que le lobby LGBT ne nous propose pas de nous les injecter par sodomie dès la petite enfance !
    Mais je ne suis point inquiet ça va venir !
    Merci la RAIE-publique Sado-Sodo-Sanofi !
    (mieux que la SS la RAIE-publique SSS)

     

    Répondre à ce message

  • #1764391

    Tu as voté Macron, Sanofric te remercie et t’offre une sclérose en plaques.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents