Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Piero San Giorgio : bilan de 10 ans de préparation

Les solutions survivalistes sont chez Kontre Kulture :

Découvrir le survivalisme avec notre partenaire Prenons le Maquis :

 
 

Livres de Piero San Giorgio (2)




Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1117829

    Agréablement surprise ! De toutes façons, les connaissances dont il parle sont utiles en tout temps, avec ou sans conflit. J’aimerais pouvoir en faire autant, mais il y a tant de limites pour le citoyen moyen (terre, temps, santé, etc.). Merci en tous cas, très instructif.
    P.S. : J’ai beaucoup aimé entendre son aveu de difficulté à "s’humaniser", ne serait-ce déjà qu’en famille, dans nos vies égoïstes.


  • #1117998

    Excellent Mr San Gorgio !
    Il est toujours agréable à écouter et surtout il a fait un travail monumental sur lui-même et avec lui-même qui mérite d’être salué, surtout qu’il nous en a transmis les fruits.


  • #1118175

    Juste un discours d’agriculteur qui n’a pas vécu la realité mais quelqu’un de motivé


  • #1118254

    Il ne manque qu’une chose, le religieux, la foi en Dieu, car sans elle on ne peut rien. Tu as beau avoir des tonnes de stock d’armes ou de nourriture et des compétences en tout genre, sans l’aide du Tout Puissant tu n’es rien...

    Amicalement.

     

    • #1118893

      "Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra." (Marc 8:35) Qu’on soit chrétien, musulman ou juif on en arrive à la même conclusion. Ce qui manque chez les "grands prêtres" du survivalisme qui sont très matérialistes, c’est la foi dans le Divin. En d’autres termes, hors des sept fondamentaux que vient de nous rappeler Piero san Giorgio, sans le mental tout s’effondre et c’est la relation qu’un individu est capable d’entretenir en permanence avec les forces cosmiques qui en est la source. Scientifiquement , le physicien Jean E. Charon l’a très bien expliqué dans "L’Esprit cet inconnu". Cet approche métaphysique a l’avantage de nous écarter des polémiques religieuses.


    • C’est honorer le Tout-Puissant que d’utiliser les moyens qu’il nous donne pour anticiper et préserver la vie... au lieu de faire comme s’ils n’existaient pas.


  • #1118337

    Va où tu veux, meurs où tu dois...


  • #1118516

    Intéressant...

    Je classerais bien les « liens sociaux » comme priorité n°1 très loin devant les autres points : de bons liens sociaux permettent d’apporter tout le reste : plus de terres cultivables, plus de points d’eau, plus de ressources, plus de compétences, plus d’entraide, plus de personnes pour sécuriser le territoire…

    Par la suite, de proche en proche, l’habilité à nouer de bons « liens » avec les communautés environnantes permet de se renforcer d’avantage…

     

    • #1118928

      Quoi qu’il en soit, malgré ce que je viens de répondre à Imranhosein1, ne rien faire face à l’orage qui s’annonce n’est pas une solution. "Aides toi et le ciel t’aidera" dit le proverbe. Concernant le lien social, j’observe que c’est ce qu’il y a de plus difficile à réaliser dans un monde occidental façonné d’individualisme. Je pense que les immigrés qui ont encore gardé le sens de la communauté peuvent avoir un avantage dans le lien social, sur les français dits de souche.


    • #1119145

      @ Philippe

      Si par malheur une catastrophe majeure se produisait et que les deux grands piliers de la survie soient ébranlés (alimentation et sécurité), les individualistes trouveraient leur intérêt à devenir altruistes.

      Un livre intéressant (sur le plan technique et non sur le plan théologique) d’Edward O Wilson, sociobiologiste : "La conquête sociale de la terre" traite du sujet :

      « Les humains ne sont pas programmés pour être des individus solitaires, ils vivent en groupes depuis leur apparition…
      L’anthropologie individualiste qui irrigue la théorie libérale est donc une pure vue de l’esprit ; il n’y a jamais eu d’individus solitaires qui ont décidé de contracter un pacte social avec d’autres individus tout aussi solitaires ; les humains sont par nature des êtres sociaux comme l’avait bien pressenti Aristote. Même l’idéologie individualiste qui est au centre de la culture occidentale ne génère nulle part l’apparition d’individus solitaires (hormis quelques cas pathologiques), y compris dans les sociétés qui en sont les plus imprégnées comme celle d’Amérique du nord où les petites communautés sont toujours très vivaces, surtout en milieu rural mais pas seulement. L’effet réel de l’idéologie individualiste est la destruction de la cohésion des sociétés nationales au profit des groupes néo-tribaux…

      En termes politiques, la gauche se fourvoie parce qu’elle recherche la solidarité sans la communauté qui a le tort, à ses yeux, de séparer l’humanité en deux : eux et nous ; quant à la droite, elle s’égare parce qu’elle veut la communauté (la patrie) sans la solidarité, ce qui fait de son patriotisme une hypocrisie. Un patriotisme authentique ne peut qu’être solidaire. »

      « ... Chacun d’entre nous est pris dans un nœud de contradictions entre fidélité au groupe, fidélité à sa parentèle et intérêt individuel. Le plus fréquemment, nous arbitrons en faveur du groupe parce que "les individus égoïstes triomphent toujours des individus altruistes mais les groupes d’altruistes triomphent toujours des groupes d’égoïstes". Autrement dit, les groupes d’altruistes sont plus aptes à la survie que les groupes d’égoïstes ».


    • #1119150

      En ce qui concerne le volet théologique de la chose, de bons liens sociaux entre communautés permettent de régler définitivement les éventuels conflits religieux (ou autres conflits) : le fait de se baser sur les règles morales communes en matière d’interaction intercommunautaire avec non ingérence dans les affaires intra-communautaires d’autrui pourrait être une bonne base pour fonder des alliances confédératives durables.


  • Même si toute cette préparation ne servira pas (parce qu’il n’y aura pas de crise brutale, ou parce qu’elle sera justement trop brutale), ce qui est inspirant c’est que Piero semble parfaitement épanoui dans la vie qu’il se construit.
    Il a réalisé son "retour à la nature" dont nombreux citadins rêvent. Il vie en harmonie avec son environnement et rien que pour ça ça vaut le coup.

     

    • #1119123

      Je suis pas sur que Pierro soit en danger dans ses montagnes en cas d’effondrement ’trop brutal".... Les pillards s’amuseront pas a aller jusque la bas ... surtout si y a 6 mois de neige...
      Par contre ce que tu dis est vrai pour Paris


  • #1118792

    Un grand merci Piero, j ’ai quitté ma jungle urbaine du nord pas de calais pour une bergerie en auvergne, j’ai enfin rencontré le bonheur.

     

    • #1119530

      @nostromo Salut camarade,tu n’aurais pas une dizaine de mètres carrés à louer pour quelques mois dans ta bergerie(une chambrette grosso-modo) pour un camarade en vadrouille avec son clébard,qui sera par-ailleurs un très bon gardien pour la propriété ? j’en peux plus de la vie urbaine,de la bouffe insipide et de l’eau de chiottes recyclée contenue dans des bouteilles en plastique ...je peux même payer plusieurs loyers d’avance et effectuer quelques travaux(je bosse en bâtiment et métallurgie)...Féthi


    • #1119713

      salut Fethi, j’heberge ma mere qui rêve d’une retraite paisible.
      Mais je ne peux que t’encourager a passer des annonces sur le bon coin pour trouver une colocation, j’ai mis deux ans a m’installer en parcourant la région Rhône Alpes en passant par 5 colocations différentes, c’est long mais un beau jour ça paie, bon courage


    • #1120054

      @nostromo C’est pas grave camarade et je te remercie sincèrement d’avoir répondu à ma requète...je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite pour ta maman et toi,bonne continuation !...Féthi