Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pierre Hillard : « Le régionalisme entraînera la mort de la France »

Pierre Hillard est un essayiste français, docteur en science politique. Il est connu pour ses analyses du mondialisme ainsi que du processus de destruction des nations dans le but d’instaurer un gouvernement mondial. M. Hillard a répondu à nos questions suite aux déclarations de François Hollande, lors de sa conférence de presse du 14 janvier dernier, sur la diminution du nombre de régions. Un régionalisme à marche forcée dicté par l’Union Européenne et l’Allemagne…

Dans sa récente conférence de presse, le chef de l’État a fait part de sa volonté de diminuer le nombre de régions, tout en augmentant leur taille et leur puissance. Comment recevez-vous ce projet ?

Pierre Hillard : L’idée n’est pas nouvelle. Déjà, en 2009, le rapport Balladur avait lancé un projet similaire. Le président Hollande veut, apparemment, procéder à une refonte des frontières régionales françaises. En dehors de la modification territoriale, il est difficile de savoir quelles compétences nouvelles seront attribuées à ces régions. Pour le moment, aucune information n’a filtré de l’Elysée. On peut, cependant, être sûr que ces blocs régionaux vont acquérir tôt ou tard des prérogatives supplémentaires car c’est la finalité du projet. Suis-je étonné d’une telle annonce … bien sûr que non. Elle n’est que la conséquence d’un long travail fait en amont dans le cadre de l’Union européenne. Celle-ci s’inspire du travail fait en coulisses par l’Allemagne.

Lire la suite de l’article sur lebreviairedespatriotes.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • FN aux Européennes !!!!!


  • Tout cela fait partie de la "DEFRANCISATION",c est à dire le retour à l empire romain avec "ses colonnies"en bref de "casser" la France en mille morceaux...


  • Louis XIV ne parlait jamais du "peuple Français", il disait "mes peuples", c’est à dire ceux, différents ethniquement, qui peuplaient les Provinces du Royaume . Seulement elles étaient tout à fait inégales de taille et avaient des tendances autonomistes . C’est pour les briser que le territoire va etre divisé en département en 1790, chaque chef-lieue ne devant pas se situer à plus d’une journée de marche du point le plus éloigné, afin que tous puissent venir y voter le jour du scrutin . C’est pourquoi dire que "le régionalisme entrainera la mort de la France" est une erreur, c’est plutôt la centralisation jacobine qui l’a appauvrit . Perso j’aimerai que l’on revienne aux anciennes provinces historiques pour faire renaitre leurs histoires et leurs folfklores, cela enrichirait la culture Française et beaucoup de "provinciaux" le souhaitent, les identités provinciales restent bien plus fortes qu’on ne le croit .

     

    • @ DÉDÉ
      MR HILLARD LE SOUHAITERAIT AUSSI REVENIR AUX ANCIENNES PROVINCES !
      PATIENCE !!!...
      CHAQUE CHOSE EN SON TEMPS !


    • Je ne crois pas que cela soit un retour comme l’ancien modèle mais plutôt une préparation de futurs états pour la grande europe, tout comme aux etats-unis.


    • C’est un point de vue royaliste.
      Mais d’un point de vue républicain, je considère que la construction de la France s’est achevée à la Révolution avec la centralisation que le jacobinisme a réalisé mieux que la monarchie.
      Le projet a été de gommer des différences mineures pour que toutes les ethnies soient davantage soudées sou la même bannière.

      On a beau dire qu’avant la France était constituée de plusieurs peuples,il n’en demeure pas moins que la notion de peuple est fortement exagéré à l’échelle d’une région.
      Si la France s’est unie et morcelée tout le long de son histoire (et même avant Clovis et la première construction politique de la France), avec une certaine constante, c’est que l’union est naturelle entre des ethnies issues d’un substrat civilisationnel commun ; et la désunion est la conséquence d’un manque évident de gouvernance entre elles. On peut donc dire que la monarchie a échoué à unir de manière pérenne des ethnies qui forment qu’un seul et même peuple. Et pour cause, la monarchie a toujours compté sur les divisions mineures pour mieux garantir son règne (la langue étant le principal outil de division, la langue française étant réservé à l’aristocratie et donc aux affaires politiques, voilà pourquoi la Révolution a imposé le Français a tous, pour unir).
      http://commons.wikimedia.org/wiki/F...

      Il faut être honnête et reconnaître la stabilité territorial du pays depuis 1791 (et sa capacité à soulever les français pour protéger ou récupérer un territoire perdu).
      Mais désormais (depuis la chute du général De Gaulle) on ne peut même plus parler de république puisque le régime actuel est foncièrement anti-républicain et anti-national.

      Pour finir, je ne crois pas qu’un quelconque retour en arrière soit possible.
      Il n’y a plus assez de forces et de convictions pour faire vivre des régions quasi-autonomes comme avant.
      Il faut aller de l’avant et ne pas se laisser entraîner en arrière par la nostalgie de la vielle France. Si on le veut vraiment, on peut faire encore mieux qu’avant avec du neuf tout en restant dans la droite ligne de la tradition Française (la tradition ne doit pas retenir un peuple en arrière, c’est un outil de tuteurage pour guider le progrès, sinon le progrès devient fou et une source de problèmes).


    • le problème ici, c’est que certaines régions ont d’autres idées en tête : l’Alsace ne rêve que de rejoindre le giron allemand- via la création d’une super-région qui comprendrait le Luxembourg, je crois...les Catalans cherchent à absorber une partie du sud de la France ( qu’ils appellent la Catalogne du Nord), idem pour le pays basque espagnol dont la partie nord mord généreusement sur notre territoire etc. l’idée finale étant de disloquer notre beau pays, de tuer toute idée nationale !!!


    • Bon, je voudrais bien vous laisser à vos illusions, mais en fait ce redécoupage du territoire est vraiment destiné à mettre la France aux normes européennes : les fameuses euro-régions calquées en partie sur les landers allemands. Non, décidément, l’histoire n’est pas finie, non la nation n’est pas éternelle et non vous ne retrouverez pas vos chères provinces historiques....


    • Le projet a été de gommer des différences mineures pour que toutes les ethnies soient davantage soudées sou la même bannière.

      @Dex Après pourquoi tu parles d’ethnies ? La France était blanche a cette époque.Certes il y avait les patois locaux et certaines région avaient chacune ses petites traditions locales mais tous avec un seul leader : le roi de France et son royaume qui avait une seule religion : Catholique !


    • Sous l’Ancien Régime, une province s’appelait aussi un "pays" : quand une Berrichonne rencontrait un Berrichon à Paris, une "payse" rencontrait un "pays". Chaque province, résultat d’un travail et d’une histoire multiséculaire, avait une ame, une cuisine, un folklore, une façon propre de constuire des maisons etc : la départementalisation révolutionnaire a charcuté tout cela, a démembré tous ces pays en départements sans ame et donc sans vie organique . Dommage , c’était une diversité nationale, une bigarrure que n’a pas remplacé une autre "diversité", celle-ci importée .


    • Dédé tu n’as pas compris.
      Quand Pierre Hillard parle de mort de la France avec le régionalisme, il faut comprendre ça dans le processus des euro-régions. Le régionalisme contemporain est uniquement là pour détruire la nation et favoriser l’europe fédérale des régions !
      Evidemment Pierre Hillard est pour le respect des traditions provinciales, mais dans le cadre d’une France souveraine.


    • @dédé :
      "Perso j’aimerai que l’on revienne aux anciennes provinces historiques pour faire renaitre leurs histoires et leurs folklores"

      Que c’est beau, on en pleurerait.

      Personnellement je me demande ce que feraient ces belles régions et leurs merveilleux folklores, sans armée, et face à une menace extérieure.

      Soyez conscients que nous allons vers une carte des régions dépossédées de la tutelle de l’Etat, et affaiblies devant Bruxelles-Washington.


  • Le nationalisme a entrainé la mort des départements, le régionalisme entrainera la mort de la nation, l’universalisme entrainera la mort de l’Union européenne.


  • Le gouvernement mondial à besoin de casser et dissoudre les états nations , qui peuvent éventuellement revenir en arrière et redevenir maitre chez eux , pour les morceller en régions plus autonomes qui n’auront comme interlocuteur majeur dans un premier temps : Bruxelles ,capitale européenne qui n’est qu’un relais politique, économique et financier des usa qui eux supervisent et dirigent leur "blocs" continentaux qui leur sont acquis , afin d’étendre leur domination sur le reste du monde , en procédant suivant le même mécanisme : conquête économique et financière des états qui leur sont redevables , anéantissement des états vassaux, remplacement géographiquement par d’autres qui forment ainsi d’autres entités soumises à une seule puissance . Quant à la composition de cette puissance , nul besoin d’en énumérer içi les leaders ... Vous avez compris que ce ne sont pas les éleveurs du Wyoming,ou les agriculteurs du Montana ou encore les viticulteurs de Californie .....
    Donc c’est M. Hillard qui m’a vraiment " ouvert " à cette façon de comprendre la " marche "mondiale "des derniers siècles à travers ces écrits et vidéos , peut être parce qu’il donne toujours des faits historiques avérés qui débouchent aux réalités vérifiés par la suite , c’est pas " fumeux" ou divinatoire , c’est concret , et ce procédé me correspond .
    M. Soral est tout aussi convaincant , et attire plus facilement d’autres personnes , de toutes façons c’est le résultat qui compte , à savoir un peuple en recherche de vérités que les dirigeants n’ont de cesse de dissimuler , qui peut s’affranchir avec le concours de certains de ses membres .
    ( je pense que c’est aussi pour cette raison que Jésus a choisi 12 apôtres avec chacun leur caractère propre et leurs défauts d’ailleurs pour prêcher LA vérité ...ahahah digression quand tu nous tiens ! )


  • Les provinciaux sont fiers de leur identité provinciale, d’autant plus qu’ils considèrent avec une certaine méfiance voire un certain dégout Paris, la "ville lumière" bien entendu, mais aussi la plus grande ville JUIVE d’Europe et donc la plus REPULSIVE pour les honnêtes gens .

     

  • Ce qui me gene parfois avec les theories de P.Hillard, c’est qu’en gros, quoi qui se passe, au bout on est forcement foutus. La il nous parle d’une reduction des regions pour mieux tout controler, et quand il se passe l’inverse (separatismes), il nous sort alors qu’on est face a une strategie du "diviser pour mieux regner", un peu deroutant...

     

    • J’ai déjà tenté a mainte reprise d’expliquer l’étendue du pouvoir des mondialistes, par le biais de leur groupes d’investissements(les plus gros du monde), comme BlackRock, Vanguards groups etc.. ils contrôlent toute les plus grosses multinationales du monde dans tout les domaines et secteurs, ils contrôlent aussi le Fédérale Réserve sans compter toute les institutions internationale comme le FMI, la Banque Mondiale, la BRI en Suisse, l’ONU etc.... bref ces gens là avec le pouvoir qu’ils ont, ont tout ce qui leur faut pour établir un gouvernement mondial !! Bref tout ce qui peut sembler positif, sert en bout de ligne leurs projets, ils ont toujours une avance sur les peuples et nations voilà ce que Hillard tente de vous démontrez, maintenant si tu ne le crois pas, tant pis seulement garde a l’esprit une chose mon ami, le temps(5-10 ans) donnera raison a Monsieur Hillard ! Bonne journée !


  • Une bombe atomique ne peut pas exploser si on a pas atteint la masse critique de 18 kg d’uranium. Le fonctionnement des régions sera à cette image : suffisamment de puissance économique pour produire des produits de qualité grâce à un savoir faire ancestral, mais n’atteignant pas la masse critique pour représenter un danger explosif pour Bruxelles et sa nouvelle féodalité mondialiste, les sionistes étant à la manœuvre depuis le parlement juif installé dans les locaux de l’UE.


  • C’est une folie douce que de vouloir redécouper les régions de manière arbitraire ou technocratique, sous le prétexte fallacieux de vouloir faire des "économies".

    Des changements de frontières internes à un pays, même apparamment anodins, peuvent conduire à des guerres 50 ans plus tard, on le voit bien avec le cas de la Crimée.

    Et dès le départ c’est source de conflit. Même dans des cas apparemment légitime, comme le rapprochement volontaire de la Bourgogne et de la Franche-Comté (anciennement respectivement duché de Bourgogne et comté de Bourgogne), les gens ne sont pas d’accord sur le lieu de la capitale, entre Dijon et Besançon. Car il faudra bien choisir une capitale administrative, et forcément à ce petit jeu il y aura des perdants et des gagnants.

    Quand on voit en plus que c’est un Catalan qui annonce ça pour la France, on a tout lieu de s’inquièter sur les intentions réelles. Quelle légitimité a ce type pour décider cela au nom des Français ? Quelle légitimité a un type qui s’appelle Hollande et qui met un drapeau hollandais sur sa photo officielle de président ? Quelle légitimité a une ministre ex-indépendantiste guyanaise ? Quelle légitimité a un ministre Juif des affaires étrangères ? Ils n’y a que des étrangers au gouvernement, et ils se permettent de décider de charcuter le pays de l’intérieur ?

    Le plus effrayant, c’est de voir la masse des veaux suivre bêtement et répéter en coeur que ça permettra de faire des économies, donc que c’est positif. Pauvres sots !

    Moi je suis Lorrain, ma capitale historique c’est Nancy, et je n’ai pas envie que ça devienne Strasbourg, j’apprécie l’Alsace mais ce n’est pas pour autant que j’ai envie de l’épouser, surtout que Lorrains et Alsaciens sont un peu comme chien et chat donc ça ne marchera pas. La Lorraine n’est devenue française qu’en 1766, elle a une histoire et je n’ai pas envie qu’elle soit diluée dans une méga région Grand-Est qui ne veut rien dire, dans une France elle-même diluée dans une Europe qui ne veut rien dire non plus, elle-même diluée dans un Nouvel Ordre mondial qui pue la chienlit.

    Il faut laisser les gens vivre dans leurs régions historiques avec leurs capitales de coeur, et tant pis si elles sont petites, au moins elles ont une âme. Maudits soient tous ces traîtres qui veulent assassiner un peu plus la France chaque jour !

     


    • Le plus effrayant, c’est de voir la masse des veaux suivre bêtement et répéter en coeur que ça permettra de faire des économies, donc que c’est positif. Pauvres sots !



      C’est la bonne vieille technique du traître-voleur républicain qui nous montre de sa main droite les économies en millions qu’il va nous faire faire, pendant que de la main gauche il nous vole des milliards, notre stock d’or, nos usines, et qu’il refourgue le tout à l’étranger contre de magnifiques petits miroirs et en plus le droit pour la France de fermer sa gueule. Ca marche à tous les coups, pour le péquin moyen trois ou six zéros en plus ou en moins sur le chèque, quelle différence, alors qu’il ne connaît ni ses tables de multiplication, ni la conjugaison, ni l’Histoire de son pays ? Zéro c’est zéro, et avec la "crise" qu’on lui vend matin, midi et soir depuis 1973, on lui fait tout avaler : couleuvres, mais aussi pythons, boas, chameaux, tout passe. C’est une fois assis sur la chaise percée que ça se corse et que le péquin comprend enfin le problème (trop tard !), et se retrouve cocu.


    • La Lorraine est redevenu Française en 1766 nuance. Les Allemands nous ont envahi et colonisé plus de 800 ans, malgré l’immense bienfait qu’on leur a fait en les faisant entrer dans l’Histoire ces singes de l’Europe comme disait notre amis Oppenheimer. Nous les Français nous sommes les Romains des Allemands !
      A l’arrivée des Romains chez nos ancêtres les Gaulois, les frontières de nos territoires étaient aussi très différente de ce qu’elle sont maintenant, il n’y a que Napoléon qui a compris que ça nous donnait des droits inaliénables sur les pays riverains, le saint père fondateur des départements aimait sincèrement la France et il voulait qu’elle soit grande et surtout respecté par ses voisins méprisant... ça me désole de voir à quel point certains lui pissent à la gueule aujourd’hui, à croire qu’ils sont Allemands ou Anglais. Pour se redresser il nous faut un nouveau Robespierre suivit d’un nouveau Napoléon sinon on est finit !


  • Chers amis,

    Je vais essayer de rester calme et mesuré parce que cet article et les réactions qu’il suscite m’agacent au plus haut point. La France une et unique, avec une seule langue etc...c’est bien une construction judéo-maçonnique de la pseudo Révolution française qui a vu le triomphe des idées des Lumières, préludes à la mondialisation aujourd’hui. L’uniformisation n’est qu’un nivellement par le bas et la destruction par la France, avec un acharnement invraisemblable, des nations premières, n’est que le préambule à la mondialisation anglo-saxonne d’aujourd’hui. La mise à mort définitive de ce que vous appelez avec mépris les patois est un calcul politique pour créer de toutes pièces une nation factice qui n’existait pas à l’état naturel. C’est incontestable. Chaque aire géographique en Europe possède ses nations prédatrices, belliqueuses et conquérantes, qui n’agissent en fait que dans leur propre intérêt : les Latins dans l’aire italienne, les Prussiens dans l’aire allemande, les Castillans dans l’aire espagnole, les Anglais dans l’aire britannique, les Russes, Français...
    Leur soif de puissance et de richesse poussent à la conquête des nations voisines, le plus souvent par la force. Les Français ethniques sont de cette catégorie. Mais le Français ne s’arrête pas à la conquête, son objectif final est la destruction totale de la nation conquise, destruction en tant qu’entité culturelle, linguistique, historique. Qu’il ne reste surtout rien d’autre que la culture française autoproclamée supérieure. Qu’ont gagné les peuples conquis ? Des guerres sans fin, deux massacres à échelle mondiale où les patoisants ont étés traités à peu près comme les indigènes des colonies. Qu’avons-nous gagné ? Nos cultures et nos langues parfois millénaires (le basque par exemple) ont été quasiment éradiquées, nos sociétés traditionnelles détruites, nos économies locales saccagées. Nous sommes aux mains du mondialisme libéral le plus brutal par la faute de la France et de ses dirigeants qui ne nous protègent de rien du tout. Et vous voulez qu’on dise merci en plus ? Vous rêvez ! Alors oui, vive les nations premières de France et d’Europe, les seules véritables et non pas ces constructions administratives et abstraites de la pensée judéo-maçonnique.
    Et ne venez pas me parler de complot onusien pour mettre à bas la France. C’est la France qui est aux mains des prédateurs et la France qui nous entraîne avec elle dans le gouffre, pas l’inverse.


  • Le nouveau découpage est, comme d’habitude, une vaste blague technocratique parisienne qui ne prend absolument pas l’Histoire en compte. Bref, encore un truc de bureaucrates de la "capitale".
    Des régions sans queue ni tête, pour certaines complètement aberrantes. Par exemple Aquitaine-Poitou-Limousin, de Hendaye jusqu’à la Vendée !!
    Nos rois étaient bien plus respectueux des peuples de France que cette République franc-maçonne de ronds de cuir. D’autre part, il n’y a aucune décentralisation possible en République une et indivisible, on ne fait que créer des joujoux pour le personnel politique et on fait payer encore plus d’impôts aux "provinciaux".

     

    • La décentralisation est une farce, la fédéralisation sont synonyme également !
      De deux choses l’une : soit les pouvoirs régaliens sont détenu depuis un endroit et il y a un état qui administrent ses provinces au mieux de l’intérêt générale des tous les citoyens, soit les pouvoirs régaliens sont détenus à plusieurs endroits et dans ce cas il y a plusieurs états.
      Sur ce modèle, parler des "Etats-Unis d’Amerique" reviens à la même chose que parler de la "Federale Reserve" privée ou du "libéralisme" porteur de servitude pour les masses, les pouvoirs régaliens étant détenu à Washington et uniquement la, il faut parler des Provinces-Unis d’Amérique parce qu’en réalité c’est ça que c’est.
      Nous présentement comme tous les pouvoirs régaliens sont en train d’être délocaliser à Bruxelles, il faut parler des Provinces-Unis d’Europe. La seule question est qui dirige cet état ? Pas vous et pas moi ! Alors si les dirigeants sont inconnus comment être sur qu’ils protègent notre intérêt général ? Bonne question non ?


  • Nous aurions pu être les Etats-Unis d’Europe, partageant la même monnaie, unis non pas pour valoriser le Capital mais pour mettre le Capital au service de la valorisation des Nations (avant tout, humaines). Le Capital valorisant l’humain, donc, et l’humain souverain sur son propre territoire.
    Aussi longtemps que le Capital ne fera pas son travail, il ne peut être question d’Union entre les peuples d’Europe et les capitalistes internationaux qui passent, actuellement, pour des apatrides voire, pour des destructeurs de Nations, de Peuples, de Cultures et de Traditions.
    Une Union qui unit le décisionnaire et l’exécutant qui se trouvent être la même entité, voilà ce qui tue la France, voilà ce qui assassine l’Europe, voilà ce qui détruit la conscience des Peuples.


  • #800389
    le 28/04/2014 par MaxdeCannes Agecanonix droit mais pas canon
    Pierre Hillard : « Le régionalisme entraînera la mort de la France (...)

    Si la France n’a plus la Foi qui a fait d’elle la digne fille aînée de l’Eglise, quelle est sa raison d’Etre ? Le gouvernement mondial frappe à la porte par le régionalisme, mais il est déjà dans la bergerie et les Français sont des veaux.

    Gouvernement mondial ange ou démon, c’est selon les Croyances. Peut-on sortir par le haut, et sans se prendre un calibre dans le bas, de cette dichotomie ? Vous avez dit "Réconciliation" ?


  • Petit résumé des régions actuelles connaissant des mouvements autonomistes / indépendantistes actifs ou ayant été actifs :

    - Corse, évidemment.
    - Pays Basque, évidemment.
    - Bretagne
    - Alsace
    - Savoie
    - Franche-Comté
    - Normandie
    - Provence et Languedoc (Occitanie au sens large, Auvergne-Forez-Dauphiné inclus)
    - La région de Nice
    - Les DOM-TOM dans leur entierté. La plupart sont déjà largement autonome, pas très loin de l’indépendance pour la Nouvelle-Calédonie (référendum à venir prochainement).

    Et c’est la même chose dans tous les pays d’Europe. L’UE n’a rien à voir la dedans, 1000 ans de féodalité ne s’effacent pas en quelques siècles d’états-nations bricolés plus ou moins à coup de canons.

     

    • Et ? Il s’agit de minorités !
      Lors du mouvement des Bonnets Rouges il a été demandé aux participants s’ils envisageaient l’indépendance de la Bretagne, ce à quoi ils ont très majoritairement répondu NON.

      Et votre réflexion n’enlève rien au fait que les cartes redessinées des régions de France ont été créées par des mondialistes, des décennies en arriére, et ne sont que le fruit de leur idéologie qu’ils ont les moyens d’imposer à la majorité !

      Enfin il me revient toujours la même question face aux personnes comme vous qui défendez le régionalisme. comment une région d’ou ce sont retirés tous les corps de l’armée nationale, pourrait-elle se défendre en cas d’attaque extérieure ?



    • “Et ? Il s’agit de minorités !”



      Et ? Il s’agit de revendications qui pour certaines datent des années 1920, voir encore plus tardif. Reflet de l’histoire et d’une nation qui a grappillé du territoire depuis le 12è siècle. A cette époque la France c’est la région parisienne, rien de plus.
      Quant à l’outre-mer, dans certains cas c’est presque majoritaire si l’on excepte les métropolitains. Ne parlons pas des autres pays d’Europe, vous allez me dire que c’est minoritaire partout ? C’est tellement minoritaire que la Catalogne a demandé son indépendance y’a à peine quelques semaines, l’Ecosse va probablement le devenir d’ici peu. Même chose un peu partout, surtout à l’est. Sans parler du statut fédéral de pays comme l’Allemagne ou la Suisse. Les allégeances ne sont pas gravées dans le marbre, sinon nous serions encore tous romains.



      “Lors du mouvement des Bonnets Rouges il a été demandé aux participants s’ils envisageaient l’indépendance de la Bretagne, ce à quoi ils ont très majoritairement répondu NON.”



      Aucun rapport avec le sujet. D’une part parce qu’exhiber un drapeau du Groenland ne fait pas de vous un eskimo, d’autre part parce que les bonnets rouges ne représentent rien, si ce n’est une gronde consumériste dont les médias raffolent.
      Mais puisque vous parlez de la Bretagne, il faut rappeler que cette région s’est faites marcher dessus à la révolution. 200.000 morts, et les historiens ne peuvent pas préciser exactement l’étendu du carnage. Ce qui par extension explique la présence depuis des siècles de velléités autonomistes la bas.



      “Et votre réflexion n’enlève rien au fait que les cartes redessinées des régions de France ont été créées par des mondialistes, des décennies en arriére, et ne sont que le fruit de leur idéologie qu’ils ont les moyens d’imposer à la majorité !”



      Ben en fait, non. Les découpages des régions recoupent grosso modo les anciennes provinces royales, exception faites de Rhône-Alpes. Faudrait peut être songer à savoir de quoi vous parlez, en fait.



      “Enfin il me revient toujours la même question face aux personnes comme vous qui défendez le régionalisme. comment une région d’ou ce sont retirés tous les corps de l’armée nationale, pourrait-elle se défendre en cas d’attaque extérieure ?”



      Comme ça se fait depuis à peu près 15.000 ans. En levant une armée. Optionnellement apprenez le sens des mots : régionalisme ne veut pas dire indépendantisme.


  • Afficher les commentaires suivants