Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Poursuivis pour des conclusions en défense d’un dessin

Alain Soral est à nouveau poursuivi devant la 17ème pour contestation de crimes contre l’humanité, mais cette fois c’est pour les écrits de Damien Viguier, son avocat : des conclusions publiées sur le site d’E&R. Étant poursuivi également, Maître Viguier ne pourra donc pas assister son client dans cette affaire. Les conclusions incriminées avaient été prises pour la défense du pastiche de Charlie Hebdo, « Shoah où t’es ? », en réponse aux arguments de la LICRA qui voyait dans savon, cheveux, chaussures et abat-jours « les symboles de la Shoah ».

 

Je suis personnellement poursuivi du chef de contestation de l’existence de crimes contre l’humanité, pour un extrait de conclusions qui avaient été publiées sur le site d’Égalité & Réconciliation. Je ne sais pas ce qui m’est reproché exactement ; on trouvera ci-dessous le passage extrait de mes conclusions qui figure dans la citation. L’écrivain Alain Soral est mon co-prévenu, poursuivi lui aussi pour mon écrit, puisqu’il est tenu pour directeur de la publication du même site.

J’avais déposé ces conclusions devant la cour d’appel de Paris précisément pour la défense d’Alain Soral, au sujet d’un dessin publié sur le site d’E&R. Intitulé « Shoah où t’es ? », ce dessin représentait, en Une d’un fictif Chupztah Hebdo, Charlie Chaplin entouré d’une savonnette, d’un abat-jour, d’une chevelure et d’un soulier de cuir, posant la question « Shoah où t’es ? », avec en titre « historiens déboussolés ». Il s’agissait d’un pastiche de la Une de Charlie Hebdo parue juste après les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016 et représentant le chanteur d’origine rwandaise Stromae, orphelin d’un père mort durant le conflit et auteur de la chanson « Papa où t’es ? », situé au beau milieu de membres décharnés et demandant précisément « Papa où t’es ? ». Cette affaire est actuellement devant la cour de cassation.

Chaussure et cheveux font référence aux lieux de mémoire organisés comme des lieux de pèlerinage. On y met en scène des amoncellements de ces objets, afin de frapper les imaginations. Au Musée de l’Holocauste à Washington la légende du tas de chaussure dit : « We are the last witnesses ». La coupe des cheveux se pratique dans tous les lieux de concentration et s’explique par l’hygiène, sans laquelle les parasites et la vermine tels les poux prolifèrent, véhicules de virus comme le typhus, synonymes de maladie et de mort. Sur l’histoire de ces cheveux, lire Robert Faurisson, « Les cheveux d’Auschwitz ». La récupération des chaussures est normale : en temps de pénurie tout est recyclé. Savon et abat-jour font référence à la propagande de guerre. Au procès de Nuremberg les ennemis de l’Allemagne vaincue sont allés jusqu’à accuser les Allemands d’avoir produit du savon avec de la graisse de juif, et d’avoir confectionné un abat jour de peau juive. En fait de peau, il s’agissait de cuir de chèvre ou maroquin (expertise demandée par le Général Lucius Clay) ; quant au savon, lire Robert Faurisson, « Le savon juif ». Et Raul Hilberg, La destruction des Juifs d’Europe, Fayard, 1988, page 837, note 27 : « La rumeur relative au savon semble avoir été particulièrement insistante. (…) La rumeur du savon se perpétua même après la guerre. Des savonnettes, qui auraient été confectionnées avec la graisse de Juifs morts, sont conservées en Israël et par Yivo Institute de New York. » Georges Wellers voyait dans le savon « le produit d’une lugubre imagination sans aucun fondement, née au milieu des horreurs des camps ».

Une audience relais est prévue devant la XVIIème chambre correctionnelle, au nouveau Palais de Justice de Paris, le 12 septembre prochain à 13h30 (j’y serai par nécessité professionnelle, ayant ce jour-là à assister un client). Et le 7 novembre auront lieu les plaidoiries.

Damien Viguier

 

Damien Viguier, avocat ou délinquant ?

 


Retrouvez Alain Soral et Damien Viguier
dans le Cycle de formations E&R saison 2018-2019 :

Alain Soral – Sociologie profonde
Date limite d’inscription : 15 septembre 2018

 

Damien Viguier – Droit civil
Dates limites d’inscription : 15 septembre 2018 (Paris), 17 septembre 2018 (Grenoble),
19 septembre 2018 (Genève) et 22 septembre 2018 (Lyon)

 

Cliquez sur l’affiche pour télécharger le livret pratique des formations

En lien, sur E&R :

Pour mesurer l’ampleur de l’acharnement contre E&R et Alain Soral :

Sur la soumission des institutions françaises au pouvoir sioniste,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2037767
    le 07/09/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Poursuivis pour des conclusions en défense d’un dessin

    Inadmissible ! Comment osez-vous argumenter contre la cime des crimes ? Comment osez-vous vous exprimer pour tenter de vous défendre contre l’indéfendable ?
    Liberté où-t’es ?
    Vérité où t’es ?
    Justice où-t’es ?
    Shoah ou tais..toi !


  • Je croyais que tout citoyen, quel qu’il soit, avait le droit de plaider lui-même, - sans conseil -, devant la Justice.

     

    • #2037835

      Pas les avocats généralement


    • Ah merci, j’ignorais. Bien à vous.


    • j’ai une affaire en cour administrative d’appel, et j’ai l’obligation d’avoir un avocat, et bien qu’on m’ait accordé l’aide juridictionnelle totale (je suis sans salaire depuis 10 ans bien que fonctionnaire...) le bâtonnier ne semble pas décidé à désigner un avocat pour me représenter...
      La justice en France n’existe pas...


    • #2038203
      le 08/09/2018 par Francois Desvignes
      Poursuivis pour des conclusions en défense d’un dessin

      Tout citoyen a le droit d’assurer sa défense par lui-même sous les réserves suivantes :

      - Devant la Cour d’Assises, il doit obligatoirement être assisté et si indigent, assisté gratuitement.
      - Devant le tribunal de Grande Instance, il doit être représenté par un avocat mais non obligatoirement assisté : (l’avocat est postier mais pas obligatoirement "baveux")
      - Devant la Cour de Cassation et le Conseil d’Etat, l’avocat est obligatoire et pas n’importe lequel seuls les Avocats aux Conseils

      Mais en fait, ces petites règles de procédure on s’en tape.

      La question derrière les arbres de la forêt c’est : "à quand la mise en cause de la responsabilité disciplinaire ET pénale des magistrats pour instrumentalisation de la Justice à des fins partisanes ?


  • Visiblement la justice française exige aujourd’hui de considérer comme vrai tout ce qui a pu être dit sur l’holocauste. Peut importe la véracité, les preuves ou même les consensus d’historiens.

    La vérité, les faits et les preuves n’entrent plus en ligne de compte.

    Tout cela relève maintenant du religieux et du blasphème.


  • Lorsqu’on entend cela ,la première des choses ,c’est de s’assoir pour éviter de tomber à la renverse .
    Et pour une fois ,le mot INIMAGINABLE prend tout son sens . Oui, maitre Viguier ,l’expertise est nécessaire ,mais surement surprenante ,et c’est certainement pour cela qu’elle se rendra impossible .


  • #2037828

    Pourtant dans fight club on faisait bien entendre que le savon était l’indice ultime désignant notre degré de civilisation...
    Soutien total à M Viguier en tout cas et à bas les quérulents !

     

    • Vous avez frappé juste. J’ignorais ce terme. Merci de nous avoir mis sur la piste des quérulents millénaires, victimaire, mythomaniaques, qui se repassent les affaires de générations en générations pour en tirer profits en s’inventant une mythologie qui nous impose comme notre Histoire  !

      « La quérulence est, en psychiatrie, un délire de revendication qui amène à multiplier les actions en justice pour redresser un dommage réel ou fictif. Le malade, souvent paranoïaque, amplifie démesurément son préjudice et poursuit indéfiniment celui à qui il en impute la cause. Sans succès dans sa plainte, il peut user de violence. Le diagnostic différentiel du délire de revendication, à distinguer du délire d’interprétation. »

      «  Dans le système judiciaire, les personnes souffrant de quérulence sont appelés « plaideurs quérulents ». Par leur attitude, ils peuvent perturber les activités d’un tribunal en surchargeant son travail . »

      «  Leur droit d’agir en justice est dés lors soumis à l’autorisation du Tribunal . » wikipedia

      Quel Tribunal leur dira écoutez ça suffit ?

      Oui, une expertise historique serait nécessaire associée à une expertise psychiatrique du personnel de connivence car c’est devenu surréaliste.

      Ces procès ne sont plus dictés par la Raison, les principes du Droit de la preuve à fournir, mais uniquement dictés mais par un mécanisme automatique ayant bloqué toute pensée d’analyse fondée sur la réalité des faits, de leur chronologie selon la méthode de tout historien honnête.

      Courage et respect Maître Viguier.


  • Cette nouvelle affaire ne fait que renforcer les arguments publiés sur ER à propos d’une certaine élite et du cryptisme qui l’a infiltrée dans tous les rouages de notre société.
    S’en prendre à Me Viguier est un aveu : il faut clouer le bec à la vérité.
    Par tous les moyens.
    Force et courage.

     

  • #2037837
    le 07/09/2018 par Francois Desvignes
    Poursuivis pour des conclusions en défense d’un dessin

    Mais j’espère bien que le Bâtonnier en exercice et le Bâtonnier de D Viguier vont intervenir pour demander la nullité des poursuites :

    - le fait de poursuivre l’avocat d’un prévenu (en plus pour ses actes de procédure ie pour avoir exercé son métier !) est une atteinte grave aux droits de la défense

    /*-789+456+-
    3210.et le fait de poursuivre un avocat, en plus pour des actes de procédure, sans en avoir averti le Bâtonnier pour recevoir ses observations, rend les poursuites irrécevables, sinon nulles.

    Si le Conseil d el’ordre laisse passer cela :

    - avocats, démissionnez : votre pire traitre est votre Bâtonnier.
    - justiciables, ne vous déplacez même plus au tribunal : la Justice française est soviétique

     

    • Vous faites erreur, si des conclusions d’avocats déposées dans une procédure au soutien des intérêts d’un justiciable sont inattaquables, en revanche leur publication, en l’espèce sur E&R, peut faire l’objet d’une procédure judiciaire si un demandeur le souhaite. C’est uniquement pour cette raison que AS est copoursuivi ès qualité de directeur de la publication. En outre, l’éventuelle absence de notification préalable au bâtonnier de la procédure diligentée contre Me Viguier (en vue d’obtenir ce qu’on appelle le "visa" du bâtonnier) n’est pas susceptible de provoquer la nullité de la procédure elle-même, elle est juste susceptible d’entraîner une sanction déontologique contre l’auteur de la procédure, si omission il y a.


    • #2038205
      le 08/09/2018 par Francois Desvignes
      Poursuivis pour des conclusions en défense d’un dessin

      @Jean

      Attention jean, le syndrome de Stockholm vous guette :

      - D.V. ne peut pas être poursuivi pour avoir publié : ça c’est la responsabilité de celui qui a publié. . D.V. est donc poursuivi pour avoir rédigé en Ses termes un acte de procédure, ce qui est manifestement une atteinte aux droits de la défense.Car, chez l’Avocat non seulement la parole mais l’écrit sont libres.

      - Ensuite, vous faites une petite confusion sur l’auteur et la nature des poursuites : un avocat qui veut poursuivre en responsabilité CIVILE un confrère en demande le visa à son Bâtonnier et l’absence de visa, n’entraine pas nullité de la procédure. MAIS , quiconque met en oeuvre l’action publique contre un avocat pour des actes commis dans l’exercice de ses fonctions doit au moins à peine d’irrecevabilité sinon de nullité en aviser préalablement le Bâtonnier pour recevoir ses observations parce que le Bâtonnier est premier défenseur de ses confrères, gardien et juge de leur moralité.

      Un peu de tenue, s.v.p. : on n’est pas à Moscou ni sous Staline.

      D’ailleurs, si j’avais un conseil à formuler à D.V. ce serait de dénoncer la procédure à son Bâtonnier en lui demandant si selon lui , l’auteur des conclusions aurait manqué à ses obligations déontologiques et si le fait de pénaliser un acte de procédure pour empêcher un confrère d’assister son client est oui ou non une atteinte aux droits de la défense et/ou une atteinte GRAVE aux intérêts collectifs de la profession ?

      Laquelle profession est le Denier rempart contre la tyrannie selon Cicéron


    • @François
      Il me semble que c’est vous qui confondez : DV n’est pas poursuivi dans le cadre de l’exercice de ses fonctions car si c’était le cas, seul le bâtonnier serait compétent. Il est poursuivi pour être l’auteur d’un texte qui, s’il est inattaquable dans le stricte cadre de son utilisation dans une procédure judiciaire, est passible de sanction dans l’hypothèse de sa publication sur un support accessible au public.
      Par ailleurs et s’agissant du rôle du bâtonnier lors de la procédure introduite contre DV, avez-vous une source écrite disposant que le bâtonnier doit être attrait dans la procédure à peine d’irrecevabilité et/ou de nullité ? Car, sauf erreur de ma part, je n’ai pas le souvenir d’une telle disposition dans la loi sur la liberté de la presse. En tout état de cause, il me semble que c’est le ministère public qui a introduit la procédure contre DV, je doute le cas échéant qu’il aurait omis une telle formalité si elle existe.


  • #2037852

    A Ellis Island à New-York, lieu de passage obligé au 19ème siècle pour les migrants, il y a aussi une belle collection de cheveux, de godasses, de lorgnons d’objet de vaisselles, de valises.... etc... à ma connaissance, personne n’y a laissé sa peau...

     

    • #2038044

      « Le Tribunal n’exigera pas que soit rapportée la preuve de faits de notoriété publique, mais les tiendra pour acquis. [...] » Statut du tribunal de Nuremberg, article 21.

      Peu importe qu’il ne se soit rien produit à Elis Island, à Auschwouitz la présence de chaussures, de cheveux, de tristes valises d’enfants esseulées est la preuve de « la destruction des Juifs d’Europe ».

      Que cela paraisse impossible techniquement n’a pas d’importance. Cela a eu lieu donc c’était possible techniquement.


  • Hallucinant... Je n’ai jamais vu un tel acharnement, Soral est poursuivi sur une nouvelle affaire tous les jours, et son avocat en prime ! On est où là, en Union Soviétique ? A quand les premiers internements psychiatriques ? Et pourquoi pas l’ouverture goulags, au point où on en est !!

     

  • #2037860

    Pour les Charlie immigrasionistes, tout va bien. Pour les autres : l’état, la justice-à-nous de la XII eme, les merdias, l’opinion publique ânounazzizée, les lobbys communautaires et droit de l’hommisme, les gauchiasses de la rue, peuvent vous faire vivre l’enfer d’une dictature sournoise et veule.


  • #2037873

    Il aurait dû dire plus tôt qu’il s’agissait de peau de "marocain", pour éviter toute poursuite. Ma blague est de très mauvais goût, mais rien à voir avec la lâcheté orchestrée à son endroit. Effectivement c’est une honte, c’est aussi le signe de l’agonie proche d’un système malade.
    Maître, immense respect pour votre courage !


  • Monsieur Viguier, vous êtes un grand homme !
    Mes prières vous accompagneront. Dieu vous garde !


  • #2037904

    Désormais le pouvoir ose s’en prendre aux avocats. Après la volonté de museler toute opinion non conforme, il s’agit d’interdire ou d’empêcher d’être défendu. Après Le Meilleur des Mondes de Aldous Huxley (1932), « 1984 » de George Orwell (1949), le feuilleton The Prisoner avec Patrick McGoohan (1967), et le film Minority Report (2002), c’est désormais Le Procès de Franz Kafka (1925) qui l’inspire. La réalité commence à dépasser la fiction. Il va devenir extrêmement difficile de vivre en France si l’on n’accepte pas de se transformer en rampant ou en traître, ou alors si l’on est pas encore totalement ou partiellement formaté, crétinisé, lobotomisé ou zombifié. Il n’y aura bientôt plus qu’une unique gouvernance mondiale, celle chère à Jacques Attali pour « contrer les effets néfastes des marchés et éviter la troisième guerre mondiale », sauf si l’axe du mal ne le permet pas : le monde multipolaire de la Russie (Alexandre Douguine : « La Russie est la première puissance idéologique post-libérale combattant contre le libéralisme nihiliste pour le salut d’un futur ouvert, multipolaire et réellement libre »), de la Chine, de l’Iran, pour citer les principaux. S’en prendre directement à Maître Damien Viguier dans l’exercice de sa fonction, c’est de nature à faire reconnaître que la démocratie a accouché d’une dictature, cela commence à sentir extrêmement mauvais, d’autant qu’il est impossible de voir dans cette affaire la moindre contestation de crime contre l’Humanité. Une contestation de crime contre l’Humanité plus que tangible, je la ressens le jour du 14 Juillet quand aucune repentance n’est faite pour le génocide vendéen planifié par la République. Au procès de Carrier, Guillaume-François Lahennec dépose ainsi : « D’abord les individus étaient noyés avec leurs vêtements ; mais ensuite le comité, conduit par la cupidité autant que par le raffinement de la cruauté, dépouillait de leurs vêtements ceux qu’il voulait immoler aux différentes passions qui l’animaient. Il faut aussi vous parler du "mariage républicain" qui consistait à attacher, tout nus, sous les aisselles, un jeune homme à une jeune femme, et à les précipiter ainsi dans les eaux » (http://www.democratie-royale.org/ar...). Participer au 14 Juillet et taire ces atrocités, c’est indubitablement une contestation de crime contre l’Humanité.


  • Tout mon soutien à ER et Me Viguier

     

  • Lorsque j’ai lu l’article, j ai trouvé osé et dangereux de citer Robert Faurisson.
    Cela dit, cette histoire me fais penser à celle de sylvia stolz.
    https://m.youtube.com/watch?v=JHJXW...

    C’est aussi révélateur de qui gagne le combat des idées.


  • #2037962

    Mais c’est peut-être une bonne nouvelle ! Puisque tout ce qui est dit et écrit ici par Maître Viguier est 100% vrai. Voilà une belle occasion de rendre la monnaie de la pièce...


  • #2037987

    Le ridicule les rend fous....tous ces investissements pour créer une nouvelle religion, perdus....c’ est la bérézina, pourtant, des générations se sont engraissées en soutenant cette théorie, jusqu’ au point d’en avoir confondu leur propre identité avec elle....il y a eu des "carrières-shoah" comme il y a eu, en physique des "catrrières-modèle standard" ou des "carrières théorie des cordes"....jusqu’ à l’ arrivée d’ un JPP....


  • C’est le ton qu’ils n’aiment pas. Ensuite ils examinent à la loupe la moindre faille... et ils attaquent.


  • Il faut utiliser la technique JMLP,
    je cite "Je ne connais pas les travaux de ROGER Faurisson"

    En fait maintenant, le fait de citer le nom propre "Robert Faurisson" est devenu condamnable, c’est fou


  • Qu’est ce qu’il y a d’ attaquable dans ces conclusions ??
    Que certains soient en désaccord ou choqués, je peux le concevoir, mais elles ne contestent rien du tout ces "conclusions" . (pas même le discours officiel).


  • #2038050

    Damien Viguier deviendra-t-il le prochain Sylvia Stolz en France ?


  • Bientôt 2 millions d’euros de saisie contre tous les contestataires.


  • Ils sont encore dans le Deutéronome. Une peuplade qui a extérminé hommes, femmes et enfants jusqu’aux animaux...Jusqu’aux animaux.Tout est dit.

    Après Alain Soral, maintenant le tour de ceux qui sont près de lui dans les conférences. Aujourd’hui Maître Viguier, demain ce serait peut-être Youssef Hindi, Pierre Hillard, Laurent Guyénot, Lucien Cerise, Vernochet et bien d’autres...

    Plus de doute, ces conférenciers éveillent avec des succès énormes et la panique est en face.


  • Courage Maître Viguier, vous faites honneur à la justice. Nous tous qui venons ici vous apporter notre soutien, si un seul instant nous pensions que vos actions soient immorales ou dangereuses, nous n’hésiterions pas à vous le faire savoir. Voyez tous ces Français qui vous encouragent à continuer votre combat, cette confiance qu’ils vous accordent est méritée. Force à vous !


  • #2038193

    Je suppose que jusqu’à aujourd’hui Damien Viguier était protégé par le respect qu’il inspire auprès de ses pairs et de la magistrature en générale. Sa puissance intellectuelle, ses compétences et son érudition concernant tout ce qui touche au droit (histoire, philosophie...) devaient être reconnues et respectées dans son milieu...mais les intérêts oligarchiques étant ce qu’ils sont la pression doit monter pour tenter de le neutraliser...


  • La couv. de "Charlie" [ « Papa où t’es ? » ] est indécent et injurieux envers le massacre du Rwanda .
    Et c’est vrai, le dessin "Chupztah Hebdo" parodie le dessin de "Charlie Hebdo" . Il le parodie dans l’outrance pour le pointer du doigt et démontrer son indécence .
    Il faut faire le procès du premier dessin ! !
    « Papa où t’es » ? cela sonne comme « empapaouter » .
    Charlie Ebdo est-il le seul autorisé à faire dans l’immonde et l’ordure ?
    La compétition est elle interdite aux autres dessinateurs ?
    [ la savonnette et la lampe en peau de chèvre participe de l’outrance et il y en a presque autant dans le premier dessin ]
    A contrario, le fait de perdre un procès est-il le signe d’avoir gagné la course ?
    _

     

    • "[...] parodie le dessin de "Charlie Hebdo" . Il le parodie dans l’outrance pour le pointer du doigt et démontrer son indécence.
      Très juste.


    • Ils s’attachent aux détails du 2eme dessin ( la parodie "Chupztah Hebdo" ) . Il faut oublier tous les détails du dessin et il faut les renvoyer sur le fond :
      [ le sens du 1er dessin ( la couv. de "Charlie Hebdo" ) ] ; et son dessein !
      Le dessinateur de la parodie/réponse "Chupztah Hebdo" à gagné la compétition !
      [ Bon, curieusement ceux qui relaient sont puni ]
      Temporiser sur des détails oui ! mais avec l’expertise comparé des DEUX DESSINS ! !
      _


  • #2038204
    le 08/09/2018 par Pas sur ce coup là, désolé.
    Poursuivis pour des conclusions en défense d’un dessin

    Franchement, je peux pas trop en dire pour des raisons de vie privée, pas la mienne mais de celle dont je vais vous raconter ce qu’elle m’a dit d’autant plus qu’elle est mineure mais je vous assure que c’est vrai. Bref, j’ai une nièce, dans une école privée , dont la prof d’histoire a passé 3 mois, donc un trimestre complet, à leur parler de la shoah ... je peux vous dire que quand j’ai entendu ça, heureusement que j’étais assis. Donc je compte bien en parlé à son père puisque cela n’a pas eu l’air de le déranger plus que ça mais au bout d’un moment, trop c’est trop. On en peut plus de cet endoctrinement des gosses entre la 6ème et la 3ème qui se font bourrer le crane avec cette histoire qui commence vraiment à nous péter les noisettes pour rester correct mais moi j’aurai demandé un entretient avec la prof et le directeur dès que je l’aurai appris. Je comprend pas là ....je sais pas où on va mais c’est juste insupportable et en plus dans une école privée putain !

     

    • Les "envahisseurs" se sont infiltrés partout, jusque dans les draps des rois. Dans une "école privée", c’est presque normal, vu que les écoles privées sont nées avec Jules Ferry, le chantre des francs-maçons !


    • Je n’ai pas mis ma fille dans l’école privée à côté de chez moi car en allant sur le site internet de celle-ci j’étais consternée : multiculturalisme et schoa à la louche ! Pire que dans le public ...


    • Vous avez bien fait @Pas sur ce coup là, désolé.
      Il est temps que les parents (ou tuteurs) se bougent un peu. Ne pas rester dans la passivité, sur la chounia comme sur d’autres sujets.


  • Nous sommes avec vous ! Soral ,viguier , courage ds ce monde qui part vraiment en sucette !! La vérité triomphera un jours merci à vous, vous êtes des lanceurs d alertes très courageux et droit ds vos bottes ds un système totalement pervertie et larbins de l oligarchie mondial ....citoyens ! Ouvrez les yeux ,eteignés vos telechoches et regardez par la fenêtre ce qu il se passe ...c est grave !!


  • #2038225

    Mon instinct m’indique que si il y a une accélération des divers procédures sur soral et donc maitre viguier , cela est dut non pas à cette affaire qui sert de prétexte , mais a d’autres dossiers tel la loi Schiappa et qui soutien le gouvernement Macron ?
    Ce qui rend spécifique Soral c’est sa critique qui englobe le positif et le négatif qui s’est construite et renforcer, alors que le restant du troupeau a une critique qui est en permanence alimenté par les politico-médiats depuis qu’il est bébé , résultat : le troupeau n’est pas idiot mais sa critique qui est un outil de la construction du bon sens n’a jamais évolué , expliquant ce coté naif voir nier la réalité .


  • Se faire passer pour d’éternelles victimes, des persécutés, provoquant même la shoah, la mettre en scène, entretenant sa mémoire, la sacralisant, la déifiant, n’est-ce pas reprendre, la Passion et la fonction du Christ en s’assimilant à Lui, pour s’y substituer et l’imposer au monde par le faux-vrai toujours masqué ? Du frelaté. De la fausse-monnaie, le CAC40 trafiqué, comme du faux-whisky comme les faux-vaccins, comme les fausses-vraies doctrines, le sophisme ... L’apparence du vrai pour vendre de la camelote à tous les étages du commerce.

    Avaler, copier le Christ, pour mieux Le dévitaliser.

    Par la « Conjuration antichrétienne » menée depuis des millénaires et la déchristianisation subversive des peuples par le règne de la marchandise et du commerce, ces Marchands du Temple ont exécuté l’oeuvre massive de destruction. Ils veulent récolter les fruits du Royaume : ils sont amers .... et ça ne leur convient évidemment pas ! Eh oui. L’Évangile selon Thomas évoque cet aspect.

    Le Temple est notre corps physique, mental, émotionnel, et éthérique. Il se prolonge dans notre famille, nos productions, nos institutions, notre pays, notre terre, nos racines. Ces dimensions- là sont consubstantielles à notre existence, manière de vivre et espérance s. Ils le savent. Le Christ-Vivant est partout.

    Nuremberg signe l’imposture et le retournement. Ce procès historique a été utilisé pour abolir, subvertir les fondements de l’esprit du Droit romain et la pensée de la Raison grecque. Ainsi, depuis diffuser sournoisement, une pensée floue, mensongère, vrais mensonges et fausse vérités. Ils en vivent donc.

    « Au dessus, c’est le soleil » : il n’y a rien au dessus du tabou que constitue la shoah à part le soleil. Tiens, justement Lui !

    Désormais, leur ennemi : le Soleil

    Voir du côté de la physique quantique des particules élémentaires : elles ont aussi de la mémoire.

    Luc 13

    27 Et il répondra : Je vous le dis, je ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité.  

    28 C’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors.

    29 Il en viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi ; et ils se mettront à table dans le Royaume de Dieu .

    Les sempiternelles lamentations sont d’ores et déjà devenues inutiles. Le mur s’effrite avant effondrement pour cause de particules.


  • #2038361

    Il faut en profiter pour médiatiser l ’ événement en demandant à Dupont-Moretti de défendre nos serviteurs, en plus d’être sévèrement burné et d’être un as dans l’art de l’acquittement, il est celui qui avait écrit à BHL qu’il était une pompe à merde.... c’est direct la quenelle olympique !!

     

    • Quand vous avez entendu DM dans les grandes gueules vous savez qu’il n’y a rien à espérer de lui. Si il insulte BHL c’est uniquement car ce dernier s’en était prit à lui personnellement :/


  • Ce qui serait drôle, c’est que ce soit l’utilisation du mot "légende" (3ème ligne) qui soit reprochée :).

     

    • #2038836

      Avocat général de province en retraite dans 2 ans , je suis sidéré ! Nous vivons vraiment sous la dictature de la bourgeoisie versaillaise et de la pensée unique !
      Il existe depuis toujours une immunité du prétoire que je respecte aussi bien quant aux écritures qu’à l’oral même si j’ai eu beaucoup d’ennuis suite à mes propos à l’audience du fait de plaintes d’avocats du banditisme . Ma hiérarchie s’est contentée de me faire "les gros yeux" sans jamais oser m’envoyer devant le conseil supérieur de la magistrature face auquel avec mon avocat , nous aurions mis le souk , ce que ma hiérarchie redoutait par dessus tout .
      Solidarité avec Soral et Me Damiens !. J’adhère à E&R !


  • #2039616
    le 10/09/2018 par Aymard de Chartres
    Poursuivis pour des conclusions en défense d’un dessin

    Les conclusions déposées ou exposées dans l’enceinte d’un tribunal bénéficient au titre de la loi d’une d’une immunité professionnelle à caractère juridique, sauf si le Président estime d’abord à l’occasion de l’audience que lesdites conclusions excèdent le cadre de la légitime défense, puis ordonne au greffier de bâtonner les termes ou expressions jugés par lui comme étant excessifs, outrageants, insultants ou calomnieux et précise que son auteur pourrait en répondre ultérieurement en accordant à la partie concernée l’autorisation d’entreprendre le cas échéant des poursuites pénales in rem et in personam.

    Bien évidemment, si lesdites conclusions venaient à se retrouver dans un espace public autre que celui du tribunal, la protection dont elles bénéficiaient, au titre de l’immunité judiciaire de l’avocat, tomberait comme si elle n’avait pas existé.

    Toutefois, il est aisé de démontrer que cette dernière proposition interprétative de la loi garantissant l’immunité judiciaire aux auxiliaires de justice agissant dans le cadre de leur fonction à l’occasion de la défense de leurs clients et dont les limites sont bornées par le tribunal de céans disposant à cet effet de larges pouvoirs discrétionnaires de police (qu’il n’a usé à aucun moment de la procédure, ni même à l’occasion du jugement) est tout simplement abusive ou excessive au regard de la volonté du législateur qui a entendu apporter une protection effective à l’égard des avocats en leur permettant d’assurer concrètement et largement la défense des justiciables, et ce, par les moyens qu’ils jugent utiles et qu’ils peuvent exprimer librement, sans crainte et sans désemparer.

    Je peux aider si vous le souhaitez.


Commentaires suivants