Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Président au bord de la crise de nerfs

On ne peut qu’être frappé par les virages brutaux pris ces derniers jours par le gouvernement. Les mesures se succèdent et parfois se contredisent. Le pouvoir nous donne l’image d’être aux abois.

Son affolement actuel va, hélas, de pair avec celui d’une partie de sa majorité, et l’on a envie de dire de sa « nouvelle » opposition. Ceux que l’on appelle les « frondeurs » au sein de la majorité sont devenus en quelques jours les arbitres potentiels de la situation politique. Cela se confirmera certainement avec le début de la discussion budgétaire au parlement.

Mais, la cohérence économique (ou plus exactement le manque de) des propositions des « frondeurs » du Parti « Socialiste » a attiré un certain nombre de commentaires. Il est vrai que ces propositions sont souvent disparates. Certaines d’entre d’elles sont d’ailleurs assez proches des propositions du Front de Gauche. Ici aussi se pose un certain problème de cohérence.

Le nouveau Ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, s’est saisi de ces incohérences, qu’elles soient réelles ou supposées, pour tenter de faire passer le message qu’il n’y avait « pas d’alternative », mettant ainsi ses pieds dans les traces de Margaret Thatcher. Prenons donc au sérieux ces propositions pour tenter d’en évaluer les conséquences.

Lire l’intégralité de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #970452
    le 18/09/2014 par matador
    Président au bord de la crise de nerfs

    La baraque est tellement déglinguée que la conférence de presse, c’est juste du ravalement de façade dans l’urgence, et les journalistes qui frétillent de la queue en rongeant l’os médiatique qu’ont leur a jeté....On est vraiment en eaux saumâtres, beurk....


  • #970548

    Tout se passe comme si nos maîtres rêvent de devenir des humoristes. C’est peut être aussi pour ça qu’ils s’acharnent sur Dieudo.


  • #970627

    Bah quand on n’a pas les nerfs solides, on ne fait pas le métier de président Monsieur Hollande.
    En tout cas, 2017 FN avec Monsieur Florian Philippot ou Marine LePen


  • #970759
    le 18/09/2014 par redsniper06
    Président au bord de la crise de nerfs

    Le flamby a moisi !!!.........


  • #970798

    Depuis cet été, il tire une drôle de gueule.
    Je crois que l’on ne sait pas encore tout...
    Sans parler de sa vie privée et de ses conquêtes(dont on se moque finalement), l’instant semble être très grave.

     

  • #970800

    Monsieur Hollande, vous devrez sérieusement envisagé de démissionner !

     

    • #971119
      le 19/09/2014 par horizons lumineux
      Président au bord de la crise de nerfs

      Le président idéal pour ceux qui dirigent vraiment la France. Il a montré que président, ministres et parlementaires ne servaient strictement à rien et n’avaient aucun pouvoir, sauf celui d’exécuter les ordres venus d’ailleurs. En changer sera simplement remplacer une marionnette par une autre.


    • #971163

      Comment envisager qu’il puisse démissioner ?

      C’est vraiment peu connaitre le personnage ... ! ;-))

      sa carrière se résume à sa prestation de serment près la Cour des Comptes (pourtant il aura droit à retraite par la grâce de la mise en disponibilité , comme beaucoup d’autres !)

      Il a été Président du Conseil Général de Corrèze , alors que de notorièté publique , il n’habite pas dans ce département contrairement à ce qu’impose la Loi et à fait aménager une aile du Conseil général en appartement pour ses besoins ..

      Il se dit avocat , mais n’en a pas fait les études , il bénéficie du statut d’équivalence voté par l’assemblé Nationale (par içi la bonne soupe !)

      On pourrait facilement écrire des centaines de lignes sur les "petites magouilles" et "Petits avantages indus" du personnage , ou parler de sa fortune personnelle ( bien qu’il ait éssayé de faire pleurer dans les chaumières en parlant de ses grands-parents pauvres ...en oubliant , comme par hasard , de parler de papa ) qui démontrent une volonté très affirmée de profiter du système , mis en place par ses amis hyper-bobo du PS ...

      Conclusion = COMMENT espérer une démission ?
      lui qui a TOUJOURS trouvé la combine qui va bien pour s’arroger un avantage ou une position dorée aux frais des autres en faisant le moins possible d’éfforts , au besoin en se couchant comme un vieux chien obeissant devant les autres et en se reniant devant une bassesse pour arriver ?

      Il restera président (sans majuscule) jusqu’au bout , même si io doit passer pour une serpillère usée ... alors que la Fonction (avec majuscule) nécéssite une conduite irréprochable , un sens du devoir et une abnégation sans bornes !


  • #976568
    le 24/09/2014 par dechanteraquiriraledernier
    Président au bord de la crise de nerfs

    Mais observons des Lois organiques et en vigueurs est droit de l’homme et du citoyen 1789, Nos
    politiques violent régulièrement celles-ci que méprisent trop souvent nos "droits&devoirs", Que des textes de Lois ce contredisent, Et là pan, Plus personne en face pour vous dire nazillon mais
    intimide ou raccroche ou balade de N° en N° Impunément là aussi malgré des Lois encadrants le Devoir de nos chers fonctionnaires

    PS : cela sert à rien de signalé au service d’intervention de l’hôtel matignon ni préfecture service en relation avec l’Administrations locales ;
    Putin de pourris quand même dénonçons chose ou recherchons avis auprès de la Justice industrialisée