Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand la donneuse de leçons de gauche Meryl Streep appelait Harvey Weinstein "Dieu"

C’est une vidéo qui va faire plaisir à tous ceux qui pensent que les people donneurs de leçons de gauche sur l’antiracisme, le féminisme, le LGBTisme et toutes ces salades sont de sacrés hypocrites.

 

 

Lors de la soirée de remise des Golden Globes le 8 janvier 2017, l’actrice américaine Meryl Streep, un monument de bien-pensance – sa carrière avait explosé internationalement avec le rôle d’une Allemande antinazie amoureuse d’un juif dans la série Holocauste – avait cru bon s’en prendre à Donald Trump sans toutefois le nommer. La prudence de l’artiste qui pense au tiroir-caisse derrière le courage de l’activiste pro-migrants.

 

 

Quant à tata Hillary, qui n’ignorait pas les fresques de son époux, cul et chemise avec Harvey, elle avoue en direct à la télé son ignorance... ça ment, ça ment, ça mentira toujours chez ces gens-là !

 

 

JPEG - 204.8 ko
« Moi en tout cas je ne savais pas... »

 

Quel festival ! Merci à Pig 1er de nous soulever la pierre avec tous les cloportes dessous ! Ces femmes qui se réveillent 30 ans plus tard, d’autres qui avancent une main aux « fesses », aux « seins », tout pour être du bon côté du manche, maintenant que le gros Harvey est du côté obscur de la force. C’est à qui aura le plus souffert des avances du gros ! Compétition de souffrance victimaire féministe !
Son pedigree de producteur juif l’a longtemps maintenu éloigné des tribunaux et des dénonciations. Maintenant qu’il ne vaut plus rien, il va devoir donner tout son fric à des avocats véreux pour qu’ils le sortent de la nasse. On n’est pas inquiets pour lui.

Les paranos imagineront que cette histoire de cul people sort fort à propos au moment où le doute montait sur la version officielle de la terrible tuerie de Las Vegas, tout cela avant la renégociation de l’accord américano-iranien. Au fait, qui a balancé Harvey ? Cette histoire, c’est officiellement Ronan Farrow, le fils de l’actrice Mia Farrow, la première épouse de Woody Allen, qui l’a sortie.

 

 

On rappelle que chez les Allen eux-mêmes il y avait un fort soupçon d’inceste ou de pédophilie, ou les deux. Mais ce n’est pas le débat. Pour l’instant, pour l’instant nous soulignons, Harvey n’a pas touché aux enfants. Mais qui sait ce qui peut encore se passer avec Hollywood, cette fabrique des rêves... et des cauchemars.

Ah, une anecdote avant d’aller au lit (pour dormir) : Mia Farrow, dégoûtée par le remariage de son ex-mari avec sa fille adoptive, a déclaré que Ronan n’était pas le fils de Woody mais de Franck, Sinatra de son nom, un sabreur de femelles de première. On se disait bien que le joli Ronan n’avait pas la gueule d’éternel persécuté de son pleurnichard de père !
Au fait, pour boucler le tout dans cette grande famille maléfique qu’est le cinéma américain, tout jeune, Ronan a été conseiller à la jeunesse d’Hillary Clinton quand cette dernière était secrétaire d’État, oui, quand elle était fière d’avoir fait exécuter Kadhafi et mis à feu et à sang la Libye.

 

 

Épilogue parce que les égoûts commencent à déborder

Au fait, si le jeune Ronan savait, pour Harvey, comment se fait-il que sa patronne, Hillary, ne savait pas ? C’est bien la première fois qu’un employé en sait plus que son patron. Lot of laughing !

Hollywood, sexe, mensonges et vidéos,
chez Kontre Kulture

Harvey « The Pig » Weinstein, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ou quand Meryl Streep faisait des biiip à Harvey Weinstein...Elle n’était pas la seule d’ailleurs.

     

  • Au final, je suis plus dégouté par ses "victimes" que par lui-même. C’est juste un gros porc qui se croyait tout permis, rien de plus banal à Hollywood. Allez, j’ai presque envie de le remercier pour le spectacle de toutes ces volailles qui s’échappent de la très base-cour en caquetant.

     

    • Tant que la femme aura cette propension à faire la pute (ma grand-mère disait : « Trouver un bon parti »), alors les féministes n’ont pas fini de batailler : le vers étant dans la pomme, quand bien même l’on nous raconte que c’est Satan qui pousse au cuI.
      Pas chez Enki et Ninhursag, les sumériens.

      Ces « anges » ont voulu leur heure de gloire en tentant de passer devant leur « égale » afin de briller au firmanent des stars que l’on piétine enfin sur le trottoir : cela aurait dû être un signe ; « The Walk of Infame ».Nouvelle philosophie péripatéticienne.
      Les femmes devraient savoir, au gré de la Fama et avant que de se retrouver bonne comme la romaine, que de souffler dans de petites trompettes, ne mène qu’aux ragots.


  • On peut lui jeter le pierre mais avec sa tête de cabillaud pas frais ce n’est pas en ronronnant des mots d’amour qu’il aurait fait des conquêtes.

    Il a au moins fait des tapins qui sont passés par son lit des stars millionnaires. C’est en définitive "plus valorisant" que de terminer comme beaucoup de starlettes dans le porno à faire des passes à 100 dollars. Les autres ont conservé leur vertu et resteront dans l’ombre.

    Maintenant ils peuvent bien tous bramer sur ses vices, mais le cinéma n’est pas un repère de grenouilles de bénitier ! On y préfère l’horizontalité du cursus à la verticalité du CV et ça ne date pas d’hier ! Tous des hypocrites !

    Il a utilisé son pouvoir, comme tant d’autres hommes le font. Certes cela peut choquer la bien-pensance, mais il est dans son système. Ce n’est qu’un pourri qui évolue dans un univers pourri. En politique ce n’est pas mieux, et dans le monde des affaires n’en parlons pas.

    Winy, un gros maquereau dans un milieu de tapins !

    Hollywood, une machine de propagande et d’asservissement des masses qui ne produit plus de bons films depuis bien longtemps !

    Les journaleux qui ne parlent que de ça alors que le monde s’écroule, des abrutis !

    Tout est à jeter !

     

    • "Il a utilisé son pouvoir"

      Les femmes en ont fait bon usage aussi. Et puis, à sa place, j’en aurais fait autant !


    • Même Mario Bros. vient de comprendre que sa Princesse Peach n’a pas été enlevée au château mais qu’elle s’y fait fourrer par Bowser, sous la carapace duquel se cache le démon.

      Mais ici,le comble du cynisme étant, en plus, d’aller jusqu’à se faire remercier à l’instant où se déroule le tapis rouge. Il faut avouer que dans le monde des « encuIés », il n’y a pas de doublure : que des premiers rôles.
      Et de se faire appeler « Gode », par dessus le marché.
      Pas étonnant que d’autres inventent des Quenelles comme trophées et s’en retrouvent, hasard de la réalité, au point de congruence. Ah la Quenelle ; mal nécessaire pour rajouter de la profondeur.

      Reconnaissons que pour pousser le cynisme à son paroxysme, il faudrait nominer le mec, dans une catégorie à inventer. Quenelle des Annales du Grand Écran : la QAGE.


  • "Weinstein" (à prononcer comme "Einstein" et pas "stine" (comme Austin)... Tu parle que ça vient de l’accent US...)
    N’est qu’un petit porc, dans une immense "porcherie" (hollywood)...
    Quoi de plus normal ?
    Pour ce qui est des prostituées (actrices), qui ont couché (avec lui ou un autre) pour avoir le job !
    Et qui viennent jouer les vierges effarouchées... Elles me dégoutent autant que ce sale type ! Les femmes de cette caste, couchent pour le pouvoir et le pognon !
    Sérieusement quand vous voyez un milliardaire ignoble, il est toujours accompagné d’une bombe, 20 ans plus jeune... par "amour" évidemment !
    Ce milieu du showbizz, est un bourbier ignoble et infect !
    Et il n’y en a pas un/une pour rattraper l’autre !

     

  • On nous bassine avec ça, mais plus un mot sur le Pizzagate.

     

    • On est en plein dedans :
      Farine, attendre de se faire lever, puis enfourner...
      Certains s’étaient vus avec la Reine, ils déchantent : Quatre-Saisons en Calzone au coin du feu, la haine au ventre.
      Quant à l’autre mafieux, il avait demandé Napolitaine : il fut servi de tous les parfums composant l’écarte.

      Je suis tellement choqué que j’ai fait un cauchemar : des putains.
      Des putains aux minois si mignons, que nous leur aurions donné le bon Dieu sans confession. Il en arrivait par wagons entiers, au camp d’Hollyood et, au dessus du portail dont les deux vantaux s’apparentaient à quelque négatif, l’on pouvait lire une enseigne que balayaient des faisceaux lumineux : « 7e art macht frei. »
      Putain de faisceau.
      Au loin deux machinistes emmenaient rudement un type qui semblait être Auguste Lumière, qui clamait n’avoir rien su, hurlant, se débatant, que son cinéma à lui était muet.
      Putain de négationiste.
      Fort heureusement le réveil a sonné pour m’extraire de ma torpeur. J’avoue avoir mis un temps à rejoindre la salle de bain, à me demander combien il avait pu en passer...
      Question que ne se pose pas l’homo sapiens erectus lorsque le vice l’habite.

      Hein ?
      Oui, Satan aussi.


  • Ronan, le fils de Sinatra ? Non, le fils de Marlon Brando. Et Polanski, dans son film Rosemary’s baby ne faisait que décrire un des pans de la vie hollywoodienne. Pensez au couple Brangelina. Vendre leur premier enfant au lobby LGBT leur a assuré le succès. Tous les films d’hollywood ne font que décrire ce qu’est ce marigot.


  • Mais ril sort ses "Tripes", un peu tard il me semble.......


  • Il faut bien penser qu’un porc qui peut chausser la kippa, n’est pas un goret ordinaire. Une certaine déférence lui reste due...

     

  • De l’affaire Jimmy Saville, ils n’en avaient pas fait autant de bruit...
    Il y a des trucs que je pige pas dans les médias c’est l’ordre d’importance de certains sujets...


  • Il n’y a rien a reprocher a cet individu légalement.Et d’ailleurs il ne risque rien avec ses millions.C’est evidemment une pourriture et un lache mais pénalement il n’y a rien contre lui.Il est simplement utilisé pour s’en prendre encore une fois a l’homme blanc.Ceux qui risquent gros ce sont les hommes de tous les jours.Les medias poussés par l’oligarchie incitent de plus en plus les femmes a denoncer tout "harcelement".Mais derriere ce mot harcelement ils mettent la tentative de seduction et le viol a egalité.Ca ne veut rien dire harcelement.Derriere il y a des faits totalement différents.

    On a l’impression pour les medias et pour le systeme judiciaire actuel que d’appeler poliment 3 fois de suite une femme mal elevée,et 90% le sont de nos jours,qui ne repond pas au telephone,c’est la meme chose qu’une bande de racaille qui viole une adolescente dans une cave pendant 6 mois.
    Effectivement quand une femme au smic ou qui a un salaire normal qui lui permet de survivre,elle et sa famille,est harcelée sexuellement par un superieur hierarchique qui veut abuser d’elle alors qu’elle a clairement a plusieurs reprises repoussée ses tentatives,car il a aussi le droit de l’entreprendre,si une femme est harcelée réellement c’est a dire avec tentative de l’humilier et de la detruire pour en abuser sans amour pour elle,alors l’individu en question mériterait qu’elle porte plainte,elle mériterait d’etre dedommagé et qu’il perde son travail.
    Mais il faut que les faits soient avérés.Car la vie ce n’est pas les hommes sont des monstres,les femmes des anges.Les femmes ne sont pas meilleures que les hommes et certaines utilisent ces delires médiatiques sur le harcelement pour detruire des hommes en jouant les victimes.
    En revanche concernant cet individu "producteur",il n’y a rien a lui reprocher car il ne les a pas forcé et si elles sont suffisamment stupides ou venales pour se retrouver seules chez lui,on ne peut pas lui reprocher d’essayer de coucher avec.
    Vous croyez que emma decaunes,meryl Streep,eva green,iraient chez vous si vous les invitiez pour parler de projet que vous avez les concernant ?
    Ces filles deja pleines de fric savent tres bien pourquoi elles etaient invitées,donc qu’elles ne viennent pas pleurer ensuite.In fine tout cela retombera sur les hommes blancs "normaux" qui ne pourront plus entreprendre de femmes sans craindre d’etre attaqués en justice.

     

    • Merci Calx tu as résumé le coup Weinstein clairement et je suis entièrement d’accord avec ton analyse . Ces femmes savent pertinemment depuis le temps qu’elles écument les studios d’Hollywood ,comment ça marche la promo ,les soirées ,les rendez vous professionels ETC....alors ne les plaignons pas trop .Elles connaissaient en tout état de cause les risques et les avantages de rencontrer en privée (ou dans des soirées à "t’aime ?") les magnats du cinéma !


  • Sinon qu’est ce qui fait que ce Schweinstein peinard pendant des décennies a fini par se faire descendre du jour au lendemain ? Qui a lancé le coup ?

     

  • Le type est vraiment débectant, il ne dément pas la célèbre formule de De Gaulle "sûr de lui et dominateur".


  • Et bien Meryl... c’est ce qui s’appelle une quenelle rétroactive.


  • Il est à se demander pourquoi ce déchaînement médiatique soudain.
    Cela rappelle l’affaire DSK (sorti de la douche.....).
    Le groupe Weinstein aurait des parts dans TF1, qui n’appartient pas à quelqu’un de la grande famille. Serait-ce la vraie cible ?


  • Meryl Streep ,La presse,La vérité...

    Incroyable ces déclarations de Meryl Streep,
    sur son soutien à la presse et à la vérité,avec
    les trémolos dans la voix .
    Je crois que ces gens là,ont atteint un degré
    de perversité et de mensonge,qui va au delà
    de ce qui est habituel dans ces milieux .
    Le diable s’habille en paillettes,et Weinstein
    est un démon d’un monde satanique .
    L’Empire,en instrumentalisant les "minorités",
    trouvent des petits soldats pour Détruire tout
    ce qui peut menacer sa domination .
    Ce monde n’est pas seulement corrompu,
    c’est un monstre .
    BHL,va encore dénoncer une ambiance
    antisémite .Mais la propagande de l’Empire
    s’essouffle ,comme Meryl Streep .


  • Meryl bonne actrice et belle soumise. Ah l"appât du gain, les honneurs etc.


  • C’est vrai qu’il a une ressemblance troublante avec Sinatra, ce Ronan... en plus d’avoir une non-ressemblance troublante avec Woody ! Son véritable père l’aurait donc conçu à 72 ans : une performance amoureuse dont le porc Weinstein restera à jamais incapable, physiquement comme sentimentalement.


  • Comme dans tout bon jugement porté à l’encontre de quelqu’un, il faut avoir tenu compte des faits à charge, mais également à décharge, j’ai envie de me laisser séduire par l’idée, que : si les femmes contemporaines (lire : ultra-féministes) ne faisaient pas, contrairement à leurs aînées, tout un plat, juste pour écarter les cuisses et ne considéraient pas, cet acte somme toute si naturel, qu’est la copulation consentie, comme une insulte à leur petite personne coincée, on continuerait de baiser comme par le passé. Naturellement ! Et sans histoire. Parce qu’il faut bien que ça se fasse et que tout autre moyen, pour un homme, de réguler sa libido, est totalement contraire aux préceptes auxquels Dame Nature, ne dérogera jamais, contrairement aux lobbies infectés, sidaïsés LGBTXQHTDFKLM ou autres...

    "Qu’on est bien, dans les bras, d’une personne du sexe qu’on a pas" Guy Béart

    Paroles qui lui vaudraient le bûcher, de nos jours...

     

    • Vos propos sont répugnants. Refuser d écarter les cuisses pour un porc qui vous dégoûte, ce n est pas « faire toute une histoire « ni « être coincée », c est au contraire se respecter. Vous auriez aimé que votre mère, votre femme ou fille écarte les cuisses pour avoir un job ? Quant à la régulation de la libido des hommes, on s’en fout, les alcooliques ont Le même raisonnement, ils estiment que leur besoin de boire doit être comblé, même si le prix à payer est de faucher des vies.


    • @ Gérard R
      D’habitude, vous êtes mieux inspiré et rejoignez le club des bonobos fondé par j.f Kahn et son "troussage de bonne".


    • Houlàààà ! Si j’ai offusqué des lecteurs, je les prie de m’en excuser, ce n’était pas dans mes intentions. Voilà ! La formule rituelle étant prononcée, je vous demande de bien réfléchir à mes propos, dont la "répugnance" trouve son origine dans votre susceptibilité exacerbée.

      Car je persiste à penser, qu’il fut un temps, où une relation charnelle et consentie, entre un homme et une femme, ne faisait pas tant d’histoires. Ensuite les mœurs ont évolué. En bien ? En mal ? Va savoir ! Toujours est-il, qu’après une longue période d’amour libre, d’esprits larges et tout le toutim, un courant extrêmement puritain refait son apparition. Puritain et vindicatif, apparemment...

      Bien entendu, Pétula, il n’est pas question d’obliger une femme à se donner à un homme qui ne lui plaît pas. Mais n’est-ce pas là, une forme de discrimination ou de rejet de l’autre, au sens où les lois liberticides actuelles l’entendent ? Tenez, moi je n’aime pas les PD. Eh bien, non seulement, je ne peux pas l’affirmer, mais je dois les supporter dans mon entourage, sans rouspéter. C’est donc une sorte de viol de mes convictions personnelles, que je dois passer à l’étouffoir.

      Et les nanas, elles ? Elle ne pourraient écraser un peu, elles aussi ? Quand on vit en dictature et en esclavage, c’est toute la population qui trinque, à des degrés divers. C’est tout ce que je voulais rappeler.


    • @ Gérard R
      " relations charnelles et consenties"... vous vous éloignez du sujet ; il est question de viols, tentatives de viol, attentats à la pudeur, abus de pouvoir depuis des décennies par un gros porc sûr de lui et dominateur, comme on en trouve un bon paquet dans la communauté des biiiiip.
      On est loin de l’attirance charnelle entre deux individus conscients et consentants.


    • 4bitbol, ok, ce sont des viols du harcèlement. Et il a fallu aux pôvres ch’tites victimes autant de temps pour se décider à se lamenter ? Il a fallu qu’un groupe de victimes se fassent connaître et se plaignent pour que toutes les autres s’y mettent ?

      Souvenez-vous de l’affaire Stroscant D. Après la domestique, qui elle a immédiatement déposé plainte, une précédente victime du bouc, s’est souvenue que trente ans plus tôt... elle aussi ...

      Admettez que ce n’est pas très rationnel comme comportement. Et que l’effet de meute, fait bien son œuvre... Un p’tit billet, peut-être ?


    • Gégé, non seulement t’es à côté de la plaque, mais en plus tu ne sembles pas avoir compris qu’en l’espèce, on parle de viols et d’agressions sexuelles (par essence non consentis).

      Tu passes pour un con mais j’imagine que c’était le but.


  • La plupart ( Non toutes ) ont attendues des années, certaines des décennies, pour se manifester ? Ce gros porc ,comme ses cousins Strauss-Kahn , Polanski ,Cohen bendit (qui décrit sa pédophilie dans des livres ), sont tellement sur de leur impunite et de la soumission de la justice occidentale à leur secte ,qu’ ils se pavanent sous les projecteurs en se passant rhubarbe et sene, se décernant des prix et des trophées et tout cela sous les regards dégoulinant des centaines de millions de beaufs hypnotisé par ces vipères lubriques !!

     

  • Les acteurs et actrices qu’on voit passer lors du discours de Meryl Streep ont parfois des tronches diaboliques, parfois gênées (les hommes). La Meryl en fait trop ! Mauvais jeu d’actrice émue, autosatisfaction, attitude victimaire d’une nantie bouffie, démagogie auprès d’acteurs de seconde zone qu’elle prétend acquis à ses délires à elle. Répugnant !
    Et toutes ces belles prêtes à céder au Schwein, ou lui ayant cédé, ou l’ayant sollicité - on ne parle pas de cela, mais ce type d’homme gras et riche est, paraît-il, très agressé tout le temps sexuellement par les oeillades, rires de gorge, griffes peintes et décolletés de ces dames qui veulent le mettre dans leur lit. Louis XIV l’était déjà, et Trump en a grossièrement fait état - ces belles ne sont pas si belles que ça. Défauts d’harmonie faciale et corporelle ou expressions soumises, niaises, méchantes, formes et visages truqués car très imparfaits. Aucun charme là-dedans. Beauté volontariste : Je suis décrétée belle de force, par ma volonté (jogging, chirurgie) ou celle des producteurs, de l’idéologie en vogue et des médias. En fait, je suis moche, surtout à l’intérieur. Les vraies belles sont écartées avec système : concurrence loyale !
    Mia Farrow fut très jolie, par sa douceur et sa délicatesse. Son fiston est pas mal non plus, ouf ce n’est pas le fils Allen ! On s’en doutait un peu, beaucoup, énormément.

     

  • Des canailles comme ça il y en a des tonnes que tous les gens bien informés et les élites connaissent et qu’on laisse très bien patauger dans leurs saloperies sans que personne ne s’en offusque.
    Alors, je ne sais pas, mais quand on jette un de ces pourris en pâture à la presse, je me pose la question : sur les pieds de qui a-t-il osé marché, ou qu’a-t-il transgressé dans ce milieu ?

     

    • Oui, excellente remarque de blagapar !C’est exactement ce que je me demande depuis que "l’affaire" est donnée en pâture à la vindicte mougeonnienne mondiale !

      Pourquoi la "communauté" qui contrôle Hollywood, lâche-t-elle le gros Harvey ?

      Visiblement, il prend le rôle d’un fusible, on le fait sauter pour préserver la continuité de tout le circuit !

      Comme l’avait à maintes fois noté M Soral dans des entretiens du mois, "A qui profite le crime ?"

      C’est ça qu’il faut chercher ! C’est encore un mauvais divertissement, un gros nonosse à ronger donné aux populos lobotomisés au smartphone et à Tinder, pour qu’ils s’occupent et ne voient pas autre chose de bien plus "costaud" qui se prépare......

      Vraiment bien vu Blagapar, très bien vu !

      Adishatz

      H/


    • D’accord avec vous deux messieurs ! Cet homme n’est pas plus répugnant que ceux qui l’entourent. C’est un bouc-émissaire sacrifié pour que perdure le système. " Car il faut que tout change pour que rien ne change" (Le Guépard)


    • Google "pedophile ring arrest USA".
      Au bout d’un moment on ne peut plus contenir l’information. Weinstein est le plus mediatique donc le plus expose au scandale mais d’autres noms circulent deja.


  • a relire "sexe mensonges et hollywood" de Bob Beskind (édité en 2004 et traduit en 2007) ; 800 pages en format poche ;

     

    • L’auteur et Peter Biskind et non Bob. Mais effectivement, la personnalité d’Harvey Weinstein, l’influence et les pressions qu’il exerçait dans le milieu et son sens violent des affaires étaient déjà présent dans ce livre sorti en 2004.

      Ils font tous mine d’avoir découvert la lune.


    • A lire aussi : "Le Nouvel Hollywood", Peter Biskind, éditions du Cherche-Midi, ainsi que "L’Enfant gâté d’Hollywood", autobiographie de Robert Evans, pas un ange non plus.
      Enfin bon, les actrices à Hollywwod ont instauré les pires records de divorces et de remariages, ou d’adultères. Elles ont servi de modèles d’ "émancipation" et de flambeaux féministes depuis les débuts du "Star-System" inventé par les Moguls des studios (les deux se superposent étrangement) en se comportant comme des péripapéticiennes de luxe.
      Donc, tout cela n’est que du brassage d’air conditionné. Sans doute un ravalement de façade qui devenait nécessaire avant que tout rentre dans "l’ordre". Peut-être aussi un règlement de compte ou un écran de fumée. Ou tout à la fois.


  • Hollywood comme les U.S.A appartiennent aux juifs depuis leurs débuts. Donc c’est pas possible de "nettoyer" ou "réparer" leur créations, il faut tout revoir de A à Z.


  • Comme le faisait remarquer un autre internaute, aucune mention de Jimmy Saville n’a affleuré la surface de l’océan de désinformations constantes de la presse aux ordres.
    Le gros Weinstien c’est l’arbre hétérosexuel qui cache la forêt de pédophiles de ce milieu.

    Au même moment et dans un silence assourdissant une pléthore de réseaux pédophiles tombent depuis la prise de fonction de Trump sans bruits dans la presse Française.

     

  • Meryl , une chèvre qui voulait devenir une une pouliche .


  • Bientôt un homme pour être tranquille, lorsqu’il qui rencontrera une fille qui lui plait devra avant de lui dire.. ouah t’es bien roulé, ma jolie ... demander un certificat écrit reconnaissant que la dite femme ne se sent pas harcelé sexuellemnent ! Parce que c’est ca qu’on ait en train de nous vendre la, !
    Une sorte d’inversion accusatoire


  • Le cinéma ne partle que de sexe, de guerre aussi donc je me suis toujours demandé comment on recrute les actrices, voire les acteurs. C’est tout de même une activité qui dès ses débuts devait plaire à tous pour amortir les coûts et engranger de gros bénéfices pour pouvoir lancer la réalisation suivante.
    Actuellement on en est à un niveau de prostitution jamais atteint et à des oeuvrettes insipides. En plus de ces victimes connues, il doit y en avoir aussi qui viennent du monde réel, jurisprudence dsk oblige.


  • Harvey Weinstein "Dieu".....en réalité un Diable queutard crapuleux et libidineux !!!...


  • Ok Weinstein est un gros porc. Ok les hommes ne pensent qu’à la mettre et pour y arriver tous les moyens sont bons. Mais qu’en est-il de toutes ces putassent qui ont érigé la promotion canapé en système ? Des pauvres victimes ?

     

  • Quelle déception pour finkelkrot de réaliser que contrairement à son affirmation farfelue, "le peuple le plus sain " produit les porcs les plus " nauséabonds", les plus vils escrocs, des bouchers hors concours et des menteurs patentés classe internationale.


  • Pauvre Harvey Weinstein... Il n’a fait qu’observer le Talmud, c’est tout.


  • L’affaire Weinstein me fait beaucoup penser à l’affaire Savile en Angleterre. Dans les deux cas, nous avons affaire à des prédateurs sexuels notoires qui ont commis leurs saloperies en toute impunité pendant des années, parce qu’ils étaient protégés par leurs "amis" hauts placés. Mais ce qui est encore plus hallucinant, c’est de voir des gens comme Weinstein ou Polanski être défendus par des gauchistes pro-féministes et donneurs de leçons, comme notre Botul national...


  • Une lecture uniquement événementielle des orgies du pouvoir est insuffisante pour discerner leurs causes profondes.

    L’Empire romain s’est achevé par une exacerbation de la sexualité pour nous signifier encore aujourd’hui comme avec le gotha hollywoodien que l’Éros sacré se prépare à renaître dans une autre dimension de civilisation.

    Ce star-système à l’agonie est le symbole de cet ersatz moderne de leurre babylone de pacotille et paillettes qu’ils veulent étendre à toute la Terre : il n’y parviendront pas car, tels des Icare approchants du soleil sans en avoir les vertus conférées et sanctifiées par le Ciel, ils se brûlent les ailes.

    Les scandales de Vatican II et celles du GOTha mondial révèle le même symptôme celui du grand Passage (Pâques intérieures) de l’Humanité.

    La spiritualité est unie à la sexualité laquelle ne peut r e s p i r e r dans une humanité encore-non-consciente.

    Si elle en est dissociée, elle dégénère dans la barbarie. On comprend mieux dès lors pourquoi, eux, les dégénérés aux pouvoirs politiques et religieux formels sont devenus impuissants et iront même jusqu’à se passer de l’État de Droit afin de poursuivre impuissants leurs chimères car leurre monde s’écroule. Franchiront-ils cette « ligne rouge » ?

    Le Colosse aux pieds d’argile fut le rêve du prophète Daniel (2,31 à 2,45) qui annonçait l’effondrement du royaume de Babylone à Nabuchodonosor II.

    Jean 3
    « …7 Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau. 8 Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout Homme qui est né de l’Esprit. 9 Nicodème* lui dit : Comment cela peut-il se faire ?… »

    Nous sommes chacun et tous au Souffle divin suspendus en notre vie de tous les jours y compris dans nos ébats sexuels amoureux, expression de l’Éros divin que nous portons, notre Enfant intérieur dont l’enfant biologique est la manifestation.

    *Nicodème : son nom est formé en grec ancien sur les deux noms de nikê, « victoire  » et dêmos, « peuple  ». Il vient probablement de la translittération du nom hébreu, Niqdamon (source wikipedia).

    C’est donc bien le peuple qui doit se poser des questions, (demandez et vous recevrez) et se prendre en charge : ni élite, ni élus.

    L’Esprit-saint cherche à se reposer sur un peuple sain et l’épouser pour une autre dimension de civilisation déjà PRÉSENTE en gestation.


  • http://www.20minutes.fr/monde/21515...

    les gens sont longs à la comprenette ...


Commentaires suivants