Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Survivre à l’effondrement économique" : la version audio

Partie 1 : Introduction

Partie 2 : Population et pétrole

Partie 3 : Un pic de tout

Partie 4 : L’effondrement financier

Partie 5 : Les réactions de la société

Partie 6 : Des solutions ?

Partie 7 : L’effondrement

Partie 8 : La Base Autonome Durable (BAD)

Partie 9 : L’eau et la nourriture

Partie 10 : Hygiène, énergie et connaissance

Partie 11 : Défense et lien social

Partie 12 : Préparation et conclusion

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très gentil d’avoir fait cette version pour ceux qui ont plus de temps pour écouter que pour lire !

     

    • Quelqu’un qui n’a pas le temps de lire cela n’existe pas. Pourquoi faut-il que les gens trouvent de stupides excuses à leur paresse ?
      J’ai vu des gens bossant 10 heures par jour 6 jours sur 7 tout en préparant un diplôme en parallèle...par pitié et décence arrêtez avec ce prétexte débile de ne pas avoir de temps pour lire ! Les gens n’ont jamais le temps de lire par contre dès lors qu’il s’agit de la télé ou de se branler sur internet là il y a moyen de se dégoter 2 ou 3 heures par jour de temps libre ! C’est bizarre on ne rencontre jamais quelqu’un qui n’a pas le temps pour s’astiquer le poirot devant leur écran d’ordi ou pour se mater une merde à la téloche ! Je n’ai jamais rencontré quelqu’un me disant qu’il n’avait pas le temps de regarder la télé ou internet !


    • @ goypride

      Surtout si tu as rencontré des gens qui t’on dit qu’ils avaient assez de temps pour se branler sur internet, au moins tu as rencontré des gens d’une rare franchise !


  • Que ceux qui pensent à tort que Piero San Gorgio fait du survivalisme un fond de commerce en prennent de la graine.

     

    • Très bon commentaire ;)

      Je n’ai pas fini de tout regarder mais ça s’annonce sacrément passionnant !

      Je crois que ça peut aussi surtout servir à ceux qui ne lisent pas, ce support pourra sans doute les aider à piger plus facilement que quand c’est leur pote "parano-conspirationniste" qui leur en parle !

      Merci Piero !


  • sympathisant ER depuis plus d’un an, je n’arrive toujours pas a sensibiliser mes proches (malgré un effort pédagogique) sur cette vision du monde, pourtant cohérente quand on fait preuve d’un minimun de bon sens et de clairvoyance.Il est trés difficile de se battre contre les influences, les valeurs implantées au citoyens lambda depuis l’enfance( sans parler d’égoisme ou paresse intellectuelle).Je ne vous apprend en disant que la plus grande crainte de l’Empire est de voir les citoyens s’éduquer par eux-mêmes et ainsi trouver rapidement les clés de compréhension et de démontage des diverses manipulations habituelles et vieilles comme le monde.Le souci est que nous sommes malheureusement trop peu nombreux a avoir ouvert les yeux !!!! Par conséquent dans l’absolue, l’éclairage de tous ces experts honnêtes ne sert pas a grand chose si la prise de conscience, au lieu d’être collective, reste minoritaire et donc au final peu efficace, un petit peu comme le dit soral " l’éternelle retour du concret, du réelle" Alors camarades, je vous pose la question, "comment faire en sorte que la prise de conscience soit collective ???" sachant que la pédagogie a ses limites !!!

     

    • Je suis désolé mais ce que je vais écrire ne vas pas te plaire camarade : la prise de conscience ne sera jamais collective  !!!
      Navré mais c’ est comme ça !


    • Malheureusement je pense que la prise de conscience ne sera effective que quand les Français auront le bec dans l’eau !

      L’idée de BAD E/R par région, en parallèle de continuer à éduquer les gens, est à mon sens le plus viable à court et moyen terme. A défaut de BAD terminé, créer des SCI par région et acheter du terrain avec eau par exemple. Ensuite chacun est libre sur sa parcelle d’y mettre yourte, cabane, container... Idée comme ça.


    • Il faut atteindre un seuil de conscience. Pas la peine d’avoir du collectif dès le départ. Un seuil. C’est la clé. Comme pour l’histoire des singes, là, sur l’île, qui apprennent tous à faire un geste intelligent dès lors qu’une certaine proportion du groupe (pas tant que ça), le fait.
      .
      Le changement par l’exemple. Soit le changement que tu veux voir advenir... et laisse faire le temps.


    • Tu es peut-être jeune, inexpérimenté ou trop pressé ? Piero propose de parler de jardinage, d’écologie, citer des exemples, de durable et d’autonomie. Ne pas effrayer, ne pas brusquer. Chacun a son rythme, tous ne seront pas sauvés.
      Peut-être à partir de toi-même, recentres-toi, faire monter ton niveau d’amour. Prier, demander à dieu que ton discours soit clair et simple et soit entendu par tous ceux que tu aborderas ou à qui tu penseras et ce rapidement et profondément. (Se penser séparé de dieu ou le nier c’est se priver de 99,99999999% de ses capacités). Pour agir sur la conscience collective il faut quitter le champ de la lutte pour entrer dans celui de l’acceptation, du sacré, la conduite des flux des énergies. Abandonner les désirs de maitrise et d’obtention de pouvoirs et étudier les sciences psycho énergétiques asiatiques, chakras, ki. Chez ER cela n’a jamais été abordé. Cela demanderait de remettre en cause des certitudes, des limites comme tu dis.


    • #226049

      Les peuples, s’ils ne craignent pas pour leur existence, le dos au mur et le couteau sous la gorge, ne sont souvent capables que de médiocrité.

      Ce n’est pas de moi mais j’adhère complètement ...


    • Je te rassure t’es pas le seul dans ce cas , moi aussi lorsque je veux aborder le sujet de l’effondrement économique avec mes proches je sent les sourcils qui se froncent on me regarde comme si j’étais un parano pourtant chez ma mère en Espagne les banques viennent de bloquer les comptes des retraités pour 10ans et là-bas ça parle de + en + du scénario Argentin bref le temps me donnera raison en attendant moi j’ai sécurisé mes économies bancaires et je commence ma prépa pour quiter la ville , si mes proches décident de se cracher contre le mur je peut rien pour eux puisqu’ils me prennent pour un inquiet mais moi je lache pas l’affaire je me prépare comme piero nous le conseille ou comme Jovanovic lui aussi nous le conseille .


    • #226220

      @doudou34,

      Je pense qu’il y des moments dans la vie ou l’on ouvre les yeux sur le fait que les gens que l’on fréquente n’ont tout simplement plus les mêmes préoccupations que soit...

      Tu sais c’est quoi la différence entre 1 ou 100 000 clochards ? Aucune, du moment qu’on est pas tombé clochard. Donc pour ce qui est de la prise de conscience collective ...


    • J’ai abandonné toute velléité de sensibilisation des gens autour de moi par le verbe, on ne peut pas convaincre quelqu’un qui n’a pas l’intention d’ouvrir les yeux et de changer son mode de vie. Tout d’abord parce que les gens ne supportent pas recevoir des leçons car même si nous nous efforçons à sensibiliser notre entourage en prenant des précautions afin de ne pas blesser l’égo de chacun il est toutefois difficile de ne pas passer pour un donneur de leçons. Ensuite la plupart des gens vivent dans un équilibre mental précaire et l’une de leur grande peur est de briser cet équilibre qui leur permet d’évoluer au peu près normalement dans la société et leur milieu professionnel.
      J’ai fini par constater que le meilleur moyen de sensibiliser les gens voire de les influencer dans la bonne direction était de montrer l’exemple par ses actes non pas par ses paroles. Si quelqu’un me pose des questions sur mes actes alors je saisis l’occasion d’exposer ma démarche, sinon je m’efforce à fermer ma gueule. Il est aussi important d’obtenir des résultats concrets et désirables pour susciter l’envie chez les autres d’en faire autant. Ce que je veux dire c’est que si l’on arbore une gueule de six pieds de long, si l’on a l’apparence d’un mec dépressif, si son jardin prétendument bio est plus une friche improductive qu’un potager produisant des fruits et légumes sains...les voisins ne seront guère enclin à nous suivre...
      Dernier point important : j’ai personnellement constaté que la volonté de convaincre les gens autour de soi servait en réalité de substitut à sa propre incapacité de changer de manière significative sa propre vie. Mais dès lors que l’on commence à réellement inscrire dans le réel ses positions intellectuelles en agissant concrètement plutôt qu’en papotant ce besoin de convaincre s’atténuait progressivement.
      Quant à ceux qui veulent vraiment sensibiliser autrui par le verbe il faut faire en sorte à ce que son auditoire vienne écouter et débattre de son plein gré. Le meilleur moyen pour cela est d’organiser des conférences, des réunions de discussion...dès lors que les gens font la démarche volontaire pour venir assister à ce genre d’activités ils sont déjà dans un état d’esprit ouvert, ils sont prêt à écouter...à l’inverse venir faire du préchi-précha auprès de gens qui n’ont rien demandé est l’assurance de se confronter à des gens qui vont se renfermer sur eux mêmes et se faire passer pour un emmerdeur...


    • J’ai rencontrai le meme probleme que toi, camarade. Il est vrai que si on etait plus nombreux a faire ces preparatifs, tout irait tellement plus vite et avoir un projet en commun pour assurer notre survie.
      Cepedant, comme cite plus haut, on ne peut forcer les gens a ouvrir les yeux. Le proverbe anglais dit bien qu’"on peut amener un cheval a la riviere mais on ne peut le faire boire". Pour ma part, au final, j’ai pris l’option suivante. en parler succintement a mes proches. Je m’amuse a jouer les nostadamsus (lol) en faire des predictions a court ou moyen terme (guerre futur, prix des denrees, des metaux... ) puis je laisse faire. Apres, comme le dit Piero, au final, les gens sont responsables d’eux meme et tu n’as pas a assurer leur survie s’ils ne le veulent pas. C’est dur a dire mais tu ne peux pas te preparer une bad pour 20 personnes tout seul. SI tu y arrives seul pour 4 personnes, c’est deja tres bien. Pour les autres, ben, Jovanovic disait "tampis pour eux".
      C’est difficile a parler comme ca des gens qu’on aime. On peut meme voir des propos individualistes la dedans, mais pour ma part, la survie de ma petite famille est ma priorite et je n’ai pas les moyens (physique, financier et de temps), d’assurer plus.
      Les temps qui s’annonce vont etre difficile et des choix parfois penibles seront a faire.

      Aimer une personne ne veut pas dire selon moi qu’on est pret a sacrifier pour elle la vie d’autres etres aimes.

      Autre remarque : ca doit etre la mem chose pour toi mais beaucoup de gens qui ne veulent pas se preparer vont plutot avoir tendance a tenter de te decourager de te preparer. C’est souvent plus un poids qu’autre chose au final.

      Desole pour le style un peu pompeux.


    • Oui vous avez tous raison : il y a peu de chances pour une prise de conscience collective. C’est même préférable, elle serait récupérée. Il vaut mieux de petites unités, créant un mouvement discret et sous-jacent, un mouvement de fond.


    • #227193

      Ce qui est marrant avec mes parents (surtout mon père), c’est que chaque fois que j’essaye de les "éveiller" comme vous dites, ils n’en ont rien à foutre (au mieux ils m’écoutent d’une oreille distraite en se disant "cause toujours"), mais par contre ils ont spontanément aboutis, au cours de leur vie, à une situation proche de la "bad". Sauf que pour eux il s’agit plutôt d’une certaine continuité logique par rapport à leur enfance paysanne traditionnelle, tout en s’étant adapté au monde moderne. C’est un peu comme si Piero San Giorgio n’était jamais passé par la case citadin, finance, prise de conscience. En cas d’effondrement, leur "bad" serait un paradis, mais j’avoue qu’ils ont complètement négligé le volet "défense". En plus ils connaissent trop de monde (le côté "social" est trop développé), qu’il serait difficile de repousser.


  • La théorie piquiste de l’auteur date un peu si je puis me permettre. En effet, si la production de pétrole conventionnel décline, celle de pétrole non conventionnel est belle est bien en plein essor, notamment au USA avec les huiles de schiste dans la région du nord Dakota. Il y’en a aussi de ( très ) grandes réserves en Russie et surement ailleurs. Voilà qui pourrait donc repousser de plusieurs décennies voir de plusieurs siècles le fameux pic-oil, si des techniques permettant d’en récupérer la totalité ( ce qui est encore loin d’être le cas ) voyaient le jour.

    Ce qui reviendrait à remplacer le désastre économique annoncé par un désastre environnemental avec au minimum, une explosion prévisible des rejets de gaz à effet de serre. Vous remarquerez d’ailleurs que les grands défenseurs des non conventionnels sont tous sans exceptions des négateurs du RC, comme par exemple Claude Allègre en France.

     

    • Je crois que le problème des sources de pétrole non conventionnelle c’est que leur extraction est extrêmement coûteuse en énergie et c’est justement pour cette raison qu’elles ont été négligées jusqu’à récemment. Je ne connais pas les chiffres exactes mais en admettant qu’il faille 2 litres de pétrole pour en extraire 1 litre on sera vite confronté à un sérieux problème. De plus si je me souviens bien Piero a bien entendu abordé la question des ressources alternatives de pétrole ...


    • y a aussi le pétrole synthétique avec du charbon ( invention IG Farben des années de guerre) ,....mais avoir un pétrole a 1000 $ le baril ce n est plus utilisable que pour l armée

      notre monde consumériste se terminera avec le prix de baril,...pas avec le fin du pétrole


    • Je propose un lien pour un site anti-gazde schiste. A savoir que l’extraction de ce gaz est coûteux en ressources naturelles, comme l’eau par exemple. Et occasionne aussi de graves dommages collatéraux, maladies chez les riverains par exemple. Les collectifs français anti-gaz de schistes s’appuient sur ce qui a été entrepris en Amérique du Nord, et notamment auprès des riverains.
      http://www.stopaugazdeschiste07.org/



    • Je crois que le problème des sources de pétrole non conventionnelle c’est que leur extraction est extrêmement coûteuse en énergie



      Peut être confondez vous avec les sables bitumineux au Canada ? Je parles de pétrole de schiste qui utilise la même technique que pour le gaz à savoir, la fracturation hydrolique. Le cout estimé étant quant à lui de 4 milliards de barils extractibles à 67$ environ. Il y’en aurait beaucoup plus mais surement pas au même tarif ni avec la même technique. L’autre problème des puits de gaz/huile de schiste, c’est leur déclin hyper rapide ( -80% en 5 ans dont -50% en moins de 2 ans d’exploitation ), ce qui nécessite de les multiplier.


    • #226789
      le 22/09/2012 par Don diego de las vegas
      "Survivre à l’effondrement économique" : la version audio

      Dans tous les cas , le jour oû le prix du pétrole fera que le prix à la pompe sera de 20euros le litre plus personne n’utilisera sa voiture pour aller bosser avec , les transports en communs seront sugmergés de passagers et le prix du ticket de bus sera exorbitant donc on peut penser que le retour du cheval et de la cariole resurgira du passé comme c’était le cas dans les années 1800 les bus étaient tirés par des attelages , les taxis également , d’un côté y à du bien à y réfléchir ça serait même positif puisque ça donnerait enfin du travail à beaucoup de personnes : maréchaux-ferrands , palefreniers , mécaniciens-menuisiers , nettoyeurs de voierie etc , des bus seraient modifiés sur l’essieu avant pour permettre la traction par chevaux ... le nouveau farwest comme disait MC SOLAR on y arrive .


  • Merci à Piero pour ce travail précieux, généreux et gracieux. Merci.


  • Petit coup de gueule car question mathématique c’est pas mieux que Jovanovic.
    1000 milliards n’est pas l’équivalent d’un « trilliard », mais d’un « billion ».

    On voit bien les mauvais francophones qui ne font pas la différence entre le « billion » dans la langue anglophone et le « billion » dans la langue francophone.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Billion
    Alors merci d’arrêter de faire de telles erreurs qui sortent de nulle part, c’est un conseil pour être plus exact quand vous délivrez l’information au public, soyez parfait, quant au fond comme sur la forme.

    Sinon le reste de votre travail est objectivement très juste dans son constat. Merci à vous PSG, et bonne continuation (pas dans vos erreurs de langage).

     

    • "soyez parfait, quant au fond comme sur la forme."

      Ca va t’es à l’aise derrière ton clavier toi ?
      Tu sembles prompt à donner des cours de français, prends donc des cours de grammaire toi-même parce que ta phrase est bidon
      Sinon tu peux aller écouter TF1 ou France 2 si tu veux, ils ne font absolument aucune erreur, mais alors aucune !

      Merci quand même pour l’info sur la différence du billion français/english

       

      • Ok, on a pas le droit de donner des conseilles pour relever le niveau, même quand des absurdités sont énormes...
        Après avoir écouté ta réaction, je vais donc me contenter de laisser les autres se vautrer sur des bêtises sans sourciller, ça va beaucoup aider notre combat comme ça.

        Et ma grammaire elle a quoi au juste ?

         

        • Je reconnais être passé à côté de quelques petites fautes, dont un s et un e, ce qui revient souvent quand on a pas son entière journée disponible à consacrer à la relecture de ses commentaires sur le net.


      • J’ai oublié de rebondir sur tes accusations d’addiction à la TV.
        J’aimerais te dire que ta réaction est celle d’un lobotomisé qui agit pareillement à un téléspectateur en étant extasié devant les interventions sur internet de personnalités de grande qualité et divertissants... Interdiction de critiquer, idolâtrie, pas plus d’esprit critique que chez un journaliste qui travail...


    • C’EST COOL, merçi PIERO SAN GIORGIO et merçi à E&R.


    • Super ces vidéos, et c’est vrai j’ai arrèté de regarder la tv depuis bientot 5 mois et je suis moins stressé et moins influencé mème si je sais que la crise ne fait que commencer. Mon seul problème c’est qu’avec leur politique de répression de raquette et de consommation il m’on endetté et isolé, mème si j’ai la chance de travailler, incroyable ! Je sais que le système vas s’éffondrer, je pense aussi que la solidarité en groupe est la solution, mais faut il encore trouver les bonnes personnes. Merci beaucoup pour les conseils, j’adhère.

       

    • PSG on t’aime quand tu t’énerves :) (cfr dernière partie)
      danke schön


    • pour répondre a PQman,dans mon commentaire, je ne fais pas une fixation sur piero, je dis simplement que la vision du monde développeé par des experts dans leur champ de compétence respéctif tel que (soral, jovanovic, chauprade, hillard, imram hossein,piero,chouard etc...)ne sert pas a grand chose dans la mesure ou elle reste minoritaire !!! quand je parle de prise de conscience collective, je plaisante. je reste réaliste, cette prise de conscience relève de l’utopie pour les raisons que vous connaissez !! et pourtant, cette prise de conscience collective est en fait le seul moyen de stopper le processus mondialiste engagé.Le rêve serait que "ER" passe de la théorie ( pédagogie, réunion, conférence etc...) a l’action ( réelle impact sur la population).Malheureusement, vous savez aussi bien que moi, les gens ont d’autres priorités.Dommage, car la compréhension du monde dans on vît reste la plus importante !!! un peuple aliéné et nivelé intellectuelement vers le bas ne se rebellera jamais !!et pourtant je pensais que les crises quelles soient individuelles ou collectives étaient indispensables pour l’évolution de la conscience !!! j’ai eu tort vu ce qui se passe depuis sept 2008 ( 4 ans, ce n’est pas rien)


    • Merci Piero pour cet exposé de haut niveau très pédagogique !

      Malheureusement nous devons admettre que l’effondrement économique à venir conjugué à la pénurie de pétrole se traduira par un effondrement sensible de la population à travers le monde. C’est matériellement inévitable et ceci d’autant plus qu’il n’y aura aucune volonté sérieuse d’éviter ce drame. Pour minimiser les dégâts il faudrait dès aujourd’hui que des instances d’échelle étatique et internationale prennent des mesures drastiques afin de mener l’humanité vers ce que Pierre Rabhi appelle la "sobriété heureuse". Or même dans ce cas de figure idéal on ne pourra pas éviter qu’un pourcentage significatif de la population ne survive pas à la transition, et dans le pire des scénarios, celui qui nous tombera inévitablement sur le coin de la gueule, on peut estimer pour être optimiste qu’une bonne moitié de la population globale périra. Ironie du sort et justice immanente cela sera probablement l’Afrique qui s’en tirera le mieux. En effet la majorité des gens là bas vivent encore à l’ancienne, les densités de population sont encore en cohérence avec les capacités réelles des territoires à subvenir aux besoins basiques des gens sans pour autant devoir faire un usage massif d’hydrocarbures. Ceci ne veut pas dire que tout sera rose mais l’Afrique sera beaucoup plus résiliente que l’Europe où la ruralité a pratiquement disparu, où tout dépend à 100% du pétrole et où les gens sont physiquement et mentalement très affaiblis.

      La seule note optimiste sera que ceux qui parviendront à survivre à ce drame, ou plus exactement leurs descendants, se retrouveront dans le paradis terrestre. Il n’y aura toujours plus de pétrole mais ils vivront dans un monde dont la disponibilité des ressources renouvelables et des terres aura été multiplié par 2, 3, 4...du fait de la baisse de la population il y aura proportionnellement moins de partage à faire et de ce fait chacun aura un plus grosse part de gâteau. Cela ressemblera probablement à ce que vécurent les gens en Europe après les grandes épidémies de peste. Une fois passé la période chaotique les survivants se retrouvent dans un monde d’abondance (sous condition que tout n’ait pas été ravagé pour des millénaire par un cataclysme nucléaire !)

       

    • #226641
      le 21/09/2012 par Don diego de las vegas
      "Survivre à l’effondrement économique" : la version audio

      Le livre de piero San-Giogio est une véritable mine d’or et à propos d’or , le cours de l’or est à la hausse comme vous savez et en même temps le prix des terrains constructibles en vue de construire une B.A.D. (pour ceux qui le pourront financièrement) reste figé voire j’entend même parler d’explosion de la bulle immobilière donc les prix sont en baisse . Je veux dire par là qu’il est stratégiquement intéressant de placer par exemple 10.000euros aujourd’hui dans l’or pour le revendre dans 1an quand son prix aura doublé , l’époque particulière que nous sommes en train de vivre nous le permet , ça revient à achetter un terrain à moitié prix , je donne l’exemple de 10.000euros car c’est le prix moyen d’un terrain à la campagne au milieux des vaches et des coquelicots dans le Cantal donc ça reviendrait à le payer 5.000euro !!!


    • Monsieur San Giorgio, j’adore quand vous vous mettez en colère. c’est assez plaisant à entendre. Vous avez raison de gueuler et de botter le cul aux petits cons prétentieux qui n’en branlent pas une.


    • #226737

      good luck !! and good night !!


    • Le changement climatique n’a rien de nouveau mais ponctue l’histoire de la Terre depuis qu’une atmosphère s’est formée autour. Ce "fear mongering" autour des changements climatiques est une nouveauté qui remonte approximativement aux années 70.
      On notera aussi que le réchauffement climatique, qu’il soit d’origine anthropique ou naturel, est loin d’être une donnée faisant l’unanimité au sein de la communauté scientifique. Le "climate gate" a mis en évidence des procédés fort éloignés de l’éthique professionnelle...d’ailleurs est-ce un hasard si depuis le climate gate l’expression "réchauffement climatique" ait été substituée par "changement climatique" ? Effectivement le mot changement" est pratique ! Passe partout ! Plus besoin de s’emmerder à convaincre que le climat se réchauffe ou se refroidit, on affirme juste qu’il "change" ! Par définition le climat change ! Qui le nierait ?!
      Autre truc étrange est ce spectacle donnant dans le sensationnel que sont devenus les bulletins météos. Quand il fait chaud l’été c’est la canicule du siècle voire du millénaire...quand il fait froid l’hiver c’est l’affolement général avec des bulletins météo nous expliquant que quand il fait froid il faut mettre un bonnet et une écharpe avant de sortir. Là où je réside dès qu’un typhon arrive on a le droit à un petit baratin voulant nous convaincre qu’enfer et damnation vont nous tomber dessus...toute le monde se calfeutre chez lui, s’attend au pire pour finalement voir arriver un petit typhon de rien du tout. Ce phénomène de faire dans le spectaculaire pour chaque évènement météorologique a pris de telle proportions ridicules que l’opinion publique a fini par demander des comptes et exiger que cette cette comédie cesse...
      Derrière cette propagande relative au réchauffement et changement climatique il y a un "agenda". Peut être que ces derniers temps le climat se réchauffe et change de manière plus erratique et rapide mais il y a tellement d’enjeux financier et idéologique derrière cela, tellement de zones d’ombres et de tromperies qu’il est très difficile de distinguer le vrai du faux et l’ampleur réel du phénomène. Quant aux émissions anthropiques de CO2 le pourcentage comparé aux émissions naturels est ridicule (?) et saurait difficilement influer sur le climat. Les déchets enterrés dans des décharges ou au pire balancés dans les océans et cours d’eau et les résidus chimiques tel que les xénoestrogènes ont probablement un impact plus significatif que les émissions de CO2.


    • Très bonne présentation de Piero et beaucoup de bons conseils utiles (Sac de fuite, stock de vivres, métaux précieux).

      La seule chose que je trouve être une mauvaise idée (bien que très séduisante dans un premier temps) est la Base d’Autonomie Durable (BAD) pour la seule et unique raison que sa défense est impossible !
      En effet, que peut faire un ou plusieurs survivalistes (même un village) contre les centaines de milliers de personnes non préparées qui vont être prêtes à tout pour un bout de pain ? Contre des gangs nombreux et surarmés ? Contre des policiers organisés en milice ? Contre l’armée russe ou/et chinoise (ce qui nous pend au nez vu la politique de la France en Syrie et en Iran...) ? etc... car lorsqu’il n’y aura plus rien dans les villes (et ce sera très vite fait), ces prédateurs vont vite aller en campagne, c’est évident, et je ne pense pas que la moindre parcelle de terrain ne leur échappe. Il n’y aura pas d’autre solution pour eux de toute façon car c’est aussi une question de survie.

      Stocker des vivres permet de se retourner sans paniquer (et peut-être utile en cas de castrophe naturelle ou d’hyper-inflation). Pouvoir emporter ses économies en métaux précieux est une très bonne idée aussi (ne serait-ce pour ne pas le perdre en banque lors de l’effondrement ou faire du troc, notament chez les paysans encore en activité). Mais la solution de survie n’est malheureusement que la fuite vers les zones les moins dangeureuses.

      Je prend souvent l’exemple de De Gaulle qui a temporairement fui en Angleterre (alors qu’il ne manquait ni de courage ni de patriotisme) afin de se mettre à l’abris dans un premier temps puis organiser son retour. Transformer Paris ou tout autre ville ou village en BAD n’aurait pas tenu longtemps face à l’armée allemande.

      Une fois la tourmente passée et les choses stabilisées (ce qui passera malheureusement et inévitablement par des millions de morts), l’idée de BAD peut être très interessante dans une logique de reconstruction et d’un mode de vie plus sain. Mais ce ne sera viable que si le nombre d’agresseurs potentiels est plus faible que ceux participant au projet de paix et de reconstruction, ce qui ne sera pas le cas au début et pendant l’effondrement du système mondial.

      Les questions qui se posent maintenant c’est : Où aller ? Comment passer les frontières ? Comment éviter les prédateurs ? mais ça, c’est une autre histoire...

      Merci encore aux élites pour le charmant avenir qu’elles nous offrent...

       

      • C’est pour cela que Piero explique aussi comment se défendre, s’armer ...


      • La retraite stratégique en un lieu sûr n’est pas une option valide pour la vaste majorité des gens. De Gaulle a pu trouver abri chez les britanniques mais cela n’aurait pas été une option possible pour les millions de parisiens. De plus de nos jours il n’y a plus aucun endroit vraiment sûr. Les seuls endroits qui pourront être éventuellement safe pour un Blanc ouest européen et américain en cas de la survenue d’un chaos global seront peut être l’Australie, Nouvelle-Zélande et l’Amérique du Sud. En cas de troisième guerre mondiale je pense que la vie sera très dure en Amérique du Nord et en Europe et qu’en tant que Blanc nous risquons de nous faire lyncher en Afrique et Asie. L’isolement de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande et leur faible densité humaine sont un atout, quand à l’Amérique du Sud également à l’écart et relativement peu peuplée, riche en ressources naturelles, avec un fort taux d’interpénétration inter-raciales fait que cela devrait être plutôt safe pour un Blanc...MAIS ni l’Australie ni l’Amérique du Sud sont en mesure d’accueillir tout le monde ! De même que ni le Massif Central, ni les Pyrénnées peuvent accueillir les millions de parisiens, lyonnais, toulousains et marseillais ! En réalité la majorité des gens seront contraints de rester sur leur lieu de résidence d’origine et de faire avec ! Mais en fin de compte rester sur son lieu d’origine est une bonne option dans une optique d’enracinement et de réorganisation communautaire. Etre blanc et croire pouvoir s’enraciner chez les Papous est du délire...
        Une BAD n’aurait servi à rien face à l’armée Allemande ? Mais idiot ! Qui a dit qu’une BAD avait pour fonction d’affronter une armée régulière ? On est pas à Hollywood ici ! On est entre gens sérieux ! Bien sur qu’une BAD ne peut rien contre des chars, des missiles, un cataclysme nucléaire, une météorite de la taille de la lune heurtant la Terre ! Personne n’a jamais affirmer le contraire ! Par contre si la mère de mon-grand père qui adolescent avait souffert de la faim durant l’occupation allemande de Paris avait eu la présence d’esprit d’élever quelques lapin sur leur balcon, de planter quelques légumes dans des jardinières peut être que les choses auraient été moins dures pour eux ? Et non les Nazis aussi machiavéliques qu’ils furent n’allaient pas pénétrer dans chaque appartement de Paris pour vérifier si les gens élevaient des poules et lapins, et n’allaient pas fusiller qui que ce soit pour cette raison...


      • @ Camille : Je n’ai jamais dit le contraire. J’ai juste dit que les assaillants seront si nombreux (chaos mondial) et les pénuries si grandes que passer inaperçu ne durera pas longtemps et que la résistance ne sera pas très longue (quel que soit le niveau d’armement) et surtout mortelle à terme...

        @ Goy Pride : Traiter d’idiot une personne qui ne partage pas ton avis en dit long sur ta personnalité...
        Tu me fais penser aux personnes dont parle Alain Soral, "les meilleurs que les autres".
        Tes critiques gratuites ne reflètent en rien ma pensée mais plutôt tes fantasmes personnels :

        * "La retraite stratégique en un lieu sûr n’est pas une option valide pour la vaste majorité des gens." : Qui t’a parlé de la majorité des gens ? Vu le niveau de conscience des populations, les gens préparés seront peu nombreux. On essaye de trouver des solutions pour sauver notre famille et nos amis, c’est déjà pas si mal (c’est valable pour la BAD). Si De Gaulle n’est pas parti avec les parisiens, ce n’est pas pour rien.

        * "De plus de nos jours il n’y a plus aucun endroit vraiment sûr" : J’ai jamais parlé de trouver le paradis sur terre mais de deux maux, je choisirai le moindre. Vu la politique de la France, nous risquons une invasion sino-russe, doublé d’un éffondrement économique (ça c’est acquis) triplé d’une guerre civile entre Gaulois et islamo-racailles attisée par les élites (voir Soral). Comparer un effrondement total à l’occupation nazie est inapproprié. Toutefois, rien n’est figé. L’option de fuite peut être précédée d’une BAD mais TEMPORAIRE.

        *"En réalité la majorité des gens seront contraints de rester sur leur lieu de résidence d’origine et de faire avec !" : Mêêêê ! Alors, si tout le monde le fait... suis le troupeau bonhomme ! Reste sur place, ça détournera l’attention pendant qu’on s’occupera de toi.

        * "On est pas à Hollywood ici !" : Oui justement, le cinéma (sous contrôle) nous présente toujours le héros invincible et téméraire qui échappe à tous les dangers mais il ne s’attarde pas sur tous ceux qui prennent une balle (en débarquant sur les côtes normandes par ex.) Le film se résumerait à Générique - Bang - Fin.
        Moi ! avec mon fusil je vais défendre ma BAD contre tout le monde ! : Ca c’est Hollywood !

        Bref... vu le chaos à venir, aucune solution n’est sûre à 100%. Toutes les propositions de solutions sont bienvenues. Mais encore faut-il essayer d’en chercher et favoriser le débat respectueux plutôt que de faire l’interessant...


    • #227200

      "Un climat rude forge des hommes de caractère" (citations approximatives).
      Le climat tempéré, terreau du capitalisme ?
      La saison froide, qui permet à la terre de se régénérer (formation de l’humus) pour donner d’abondantes récoltes à la belle saison (ce qui demande aussi une saison chaude), impose de conserver de la nourriture pour subsister, ce qui nécessite une bonne organisation. N’est-ce pas là un des moteurs de nos civilisations ?
      (Petite quenelle à l’idéologie dominante qui a tendance à idolâtrer les climats chauds et ensoleillés, et qui est notamment responsable de la colonisation du Sud de la France par une horde de déracinés.)
      — 
      "Mon grand père faisait 120km à vélo par jour".
      De nos jours, l’intensité du trafic routier remet très sérieusement en cause l’utilité sanitaire d’une telle pratique. De plus, l’hurluberlu qui veut faire la même chose aujourd’hui doit surtout pédaler contre le conformisme ambiant.
      — 
      "Les progrès de la médecine sont extraordinaires".
      Je pense qu’à peu près tout le monde est d’accord là dessus, mais que c’est surtout son application (orientée vers une rentabilité morbide) qui pose problème. D’ailleurs, même la chirurgie, qui est le domaine par excellence dont la médecine peut se vanter, est utilisée de manière intempestive pour des pathologies qui n’en auraient pas besoin.
      (Sans même parler des techniques qui permettent d’opérer sans toucher le corps, qu’elles soient traditionnelles ou issues de recherches de pointe.)
      — 
      Aller, puisque Piero San Giorgio semble souffrir de l’ingratitude de certains de ses lecteurs/auditeurs :
      Merci Piero, pour avoir soigneusement réuni une masse de connaissances sur le survivalisme, pris au sens très large, et pour les avoir vulgarisées avec sensibilité.
      On te pardonnera, sur les sujets polémiques, ton sens du compromis tout helvétique.


    • S’intéresser aussi au travail de Jade Allègre, médecin qui donne beaucoup d’astuces pour s’alimenter et se guérir dans des situations critiques.

      http://lhomme.et.largile.free.fr/su...


    • #227335

      merci pour vos commentaires encourageants ! et merci d’avori repris ces "vidéos"

      En fait, je n’en suis que modérément satisfait car c’est très difficile de parler devant un écran... je préfère les audiances, ca permet de donner plus de niaque aux propos et au ton.. et de faire plus d’humour et plus de coups de gueule... et surtout... on n’a pas peur des interruptions et tout. bon, je ne suis pas un perfectionniste.. préférant faire du résultat. .. ensuite, je pourrai dire tellement plus, aller plus dans le détail, creuser et débattre plus les éventuelles remarques ou argumentations contradictoires... mais ce qui compte c’est inciter à l’action. Monter une BAD (dans sa tête, dans son appart, dans sa maison, en ville, a la campagne (mieux !) et à côté s’unir aux autres, à ceux qui agissent aussi - et tant pis pour les autres. En fait il y a une sélection naturelle en cours (les plus mystiques diraient qu’il y a des "élus"...)... et meme si je dis ne pas vouloir faire de politique.. la BAD est très politique par elle-même... et même (certains l’ont compris ici) très très spirituelle... mais le spirituel sans le matériel n’est rien. tout comme le matériel sans le spirituel. (to the happy few..)... Aide-toi et dieu t’aidera ! .... alors faut mouiller le maillot, comme dirait Alain Soral ! ciao et encore merci !

       

      • Oui bien d’accord, va falloir se sortir de notre léthargie d’hommes "civilisés".

        Coté habitat j’ai pensé plutôt à des maisons discrètes, style enterrées ou troglodytes (qu’on a aperçu dans le seigneur des anneaux, chez les hobbits),
        "pour vivre heureux vivons cachés" disait un proverbe qui prend ici tout son sens.
        Les hordes sauvages passent à coté et hop , elles nous voient même pas, ça me plait comme idée. Par contre cacher un potager je saurai pas faire................


      • #231389

        "le spirituel sans le matériel n’est rien. tout comme le matériel sans le spirituel. (...) Aide-toi et dieu t’aidera !"
        - Ou encore : "Il faut agir comme si tout dépendait de soi et prier comme si tout dépendait de Dieu." Saint Ignace de Loyola.


    • Bon les gars il faut en finir une bonne fois pour toute avec ces arguments stupides du genre "Oui mais que peut faire une BAD contre une invasion de zombies, contre une horde de 10000 hutus armés de coupe-coupe, contre Goldorak, contre une invasion extra-terrestre... ? Les gars ! Personne n’a jamais affirmé qu’une BAD était faite pour cela ! Personne n’a jamais dit que la BAD était une réponse à tout ! De même que lorsque vous mettez votre ceinture de sécurité en voiture ce n’est pas dans l’idée de vous protéger en cas de choc frontal à 150 km/h avec un poids lourd ou contre un mur en béton armé ! Parce que si c’est le cas vous trompez lourdement, dans ce cas de figure vous êtes mort ! La ceinture de sécurité s’avére efficace en cas de choc modéré. Un flingue de petit calibre ou une simple bombe lacrymo peut éviter à une femme de se faire violer, mais effectivement face à une bande d’excités barbus stipendiés par le Qatar et armés par l’Otan cela ne sera guère utile...vous voyez où je veux en venir ? Les aléas de la vie et les contraintes physiques, financières...font que l’on ne peut pas se préparer à tout, mais cette réalité doit-elle être une excuse pour ne pas se préparer du tout ?

      PS : les modos, ma blagounette sur Piero et le nutella était aussi déplacée ou pourrie que cela ? Merde alors ! Moi qui croyais avoir été drôle !

       

      • Bon les gars il faut en finir une bonne fois pour toutes avec ces psychorigides à l’ego démesuré qui, au lieu d’élever le débat, stygmatisent, simplifient et finalement faussent les idées des autres pour tenter péniblement de s’élever et faire croire qu’ils sont les meilleurs tels des pères "la morale" accusateurs, moqueurs, insulteurs et détenteurs de la vérité absolue. Amen. ^^

        ...Ca vous rappelle personne ?


    • Après avoir vu ces vidéos je suis en pleine déprime. Je sais qu’il dit la vérité et c’est ce qui me déprime. Quel monde aurons-nous quand les mines serons vidés ? Qu’il n’y aura plus de carburant ni de matières première ?
      vous pensez qu’on reviendra à une sorte de moyen-âge sans véhicule ni ordinateur avec le temps ?
      S’il n’y à plus de matière première pour fabriquer de la haute technologie, celle qu’on a va s’user, devenir inutile et même les centrales finiront par lâcher. Avec le temps.


    • Pas nécessaire de publier, mais transmettez s’il vous plait les remerciements de toute ma famille au brave homme qui vient de donner ces heures à tellement d’autres humains.
      C’est pas si courant, et ça fait TRES plaisir.


    • Merci Monsieur San Giorgio, pour le don de cette analyse lucide. La raison et la solidarité sont je pense les bases d’un monde qui pourrait tenir debout. Pourvu que ses valeurs soient partagées par le maximum de personnes et cela même quand nos conditions de vies seront dégradées. Bon courage à tous !
      BANZAÏ ! et EMPATHIE.
      (variante du "peace and love" obsolete)


    • Salam SAN GIORGIO, merci infiniment pour cette présentation, depuis un rêve que j’ai fait a 20 ans, je pense comme toi.
      malheureusement j’avais trop peur d’assumer, trop honte d’en parler, trop peur de perdre les gens que j’aime et depuis 03 ans que j’ai le courage de le faire "comme toi " j’ai perdu énormément dans mon entourage proche c’est très dur moralement, mais j’ai des enfants et il est hors de question que je ne fasse rien pour leur avenir.
      Le sujet que tu présente est très délicat, c’est pour cela que tu as tout mon respect, d’autant plus que tu as des bambins, un grand BRAVO pour ton travail et un grand BRAVO a ta femme qui te soutien.
      MERCI MERCI MERCI MERCI
      TU ES UN HOMME DE BIEN QUE DIEU PROTEGE TON FOYER TA FAMILLE


  • Afficher les commentaires suivants