Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

RBS et Commerzbank attaquent Dubaï pour impayés

La banque britannique Royal Bank of Scotland, l’allemande Commerzbank et la sud-africaine Standard Bank ont annoncé leur intention de poursuivre en justice l’émirat de Dubaï pour dettes impayées.

Les trois banques expliquent dans un communiqué commun qu’elles n’ont « pas d’autre alternative que de poursuivre en justice » Dubaï Group, une division de Dubaï Holding, le bras d’investissement de l’émir Mohammed ben Rachid Al Maktoum.

Dubaï négocie avec un groupe de créanciers bancaires depuis plus de deux ans pour restructurer une dette de quelque 10 milliards de dollars, que l’émirat n’était plus en mesure de rembourser ni d’en payer les intérêts.

« Nous voulons toutefois dire clairement que notre préférence est toujours de conclure un accord à l’amiable sans recourir à des moyens juridiques, et nous restons ainsi ouverts à cette éventualité si une résolution commerciale acceptable était en vue », précisent les trois banques.

Jusqu’à présent les banques avaient évité d’aller devant les tribunaux contre l’émirat pour recouvrir leurs créances.

Dans d’autres affaires similaires, les créanciers avaient ainsi accepté de rééchelonner des milliards de dollars de dettes.

Célèbre pour ses projets immobiliers faramineux, l’émirat du Golfe s’était retrouvé en grande difficulté fin 2009 dans le sillage de la crise financière mondiale et avait demandé un moratoire sur sa dette.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #225902

    Le Qatar dans 5 ans...

     

    • Sur quoi se base cette assertion ?

      Dubai est en "faillite" parce qu’il n’y a plus de pétrole à Dubai depuis longtemps et que quand leurs prêts à court terme sans garantie qui financaient l’immobilier sont arrivés à maturité en pleine crise 2008 il leur a été impossible de les rembourser. Mais Dubai n’est qu’un émirat de la "nation" EAU qui se porte plutot bien notamment grace aux immenses réserves de pétrole d’Abu Dhabi, capitale des EAU dont le budget annuel constamment en surplus leur permet d’investir dans un fond souverain (ADIA) qui est le plus riche au monde.

      Concernant le Qatar c’est pareil, c’est un émirat riche en gaz et qui est à la fois émirat et nation puisque tout comme le Bahrain ils refusèrent de s’unir aux autres EAU lors de la création du pays il y a un peu plus de 40 ans. Donc si le Qatar est en faillite, j’ose pas imaginer le reste du monde !


  • #225903

    "notre préférence est toujours de conclure un accord à l’amiable sans recourir à des moyens juridiques"

    Quand un créancier fait une telle remarque devant les médias, c’est que son débiteur royal se fout royalement de ses menaces juridiques.

    Les banques ne peuvent pas faire saisir les biens de l’émir Ben Rachid. Elle ne peuvent qu’appeler à l’aide le gouvernement des pays où elles sont établies, pour qu’ils les les renflouent aux frais de leurs contribuables (c’est à dire faire du racket bancaire version 2.0).