Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vous avez dit charlatans ?

La section Santé d’Égalité & Réconciliation réunit des professionnels actifs couvrant à peu près tous les secteurs de la santé (praticiens médecins ou non médecins, journalistes, auteurs, chercheurs) qui se donnent pour ambition d’être les sentinelles des dérives du système de soins moderne. La section Santé se veut aussi un outil pragmatique présentant des solutions concrètes pour rester en bonne santé.

 


 

Le 19 mars dernier, 124 médecins et professionnels de santé ont signé une tribune, qualifiée par les médias de « tribune au vitriol », contre l’utilisation des médecines complémentaires que sont l’acupuncture, l’homéopathie, la mésothérapie et l’ostéopathie.

 

Soulignons que cette prise de position a été immédiatement relayée par Le Figaro, et reprise dans la foulée par France Télévision, interview de spécialistes à l’appui. Pourtant, 124 médecins constituent une goutte d’eau par rapport aux 8 000 professionnels regroupés autour du Professeur Joyeux sur la question vaccinale. Cela confirme bien notre précédent article sur le verrouillage de l’information santé ( La santé dé(sin)formée ). Chacun peut constater impuissants, que 8 000 professionnels remettant en question le médicalement correct ne disposent d’aucun relai dans les médias dominants.

 

Mais analysons un peu le corrosif de leur vitriol

Nos médecins accrédités proposent seulement trois angles d’attaques :

- 1/ le manque de fondement scientifique ;

- 2/ le retard de diagnostic ;

- 3/ le coût des pratiques « charlatanesques ».

Commençons par trois extraits très parlants, en termes de niveau d’analyse, de l’interview du cardiologue Jérémy Descoux :

Extrait 1 :

Nous, ce que nous défendons, c’est de pouvoir faire une médecine qui se revendique scientifique et donc qui soit au service du patient.

C’est illogique, car se revendiquer ou être scientifique n’implique pas forcement d’être au service du patient. Nous ne rentrerons pas dans les détails de la recherche médicale sur laquelle il y aurait beaucoup à dire, et renvoyons les lecteurs intéressés à un précédent article Réflexion sur la recherche médicale : la Section Santé d’E&R répond à ses lecteurs . Mais nous posons cette question : est-il préférable de mourir scientifiquement d’effets secondaires non maîtrisés ou de vivre mieux de façon inexpliquée ? Rappelons un brillant exemple de ce que peut faire la recherche pharmacologique fondamentale : le cataclysme du VIOXX dont les études attestaient pourtant l’efficacité et la sécurité d’emploi. Bilan : entre 160 000 et 700 000 morts selon les sources. À l’inverse, il faut rappeler l’inexpliqué d’aujourd’hui, sera peut-être l’avancée scientifique majeure de demain. Car « inexpliqué » ne veut pas dire « hasardeux » ou « non reproductible ». En effet, nous pouvons manquer d’explication sur un mécanisme (le mode d’action « énergétique » de l’homéopathie ou de l’acuponcture par exemple, ou les régulations viscérales suite aux levées de dérangements vertébraux), mais le maîtriser parfaitement pour améliorer l’état général du patient.

Extrait 2 :

Et ce qu’on voit, c’est qu’il y a des mouvements « anti-science » qui se développent et ces mouvements anti-science, ils comportent un danger pour la population qui va être craintive vis-à-vis des médicaments, qui va refuser des traitements comme la chimiothérapie parce qu’ils ont une publicité effroyable alors que c’est eux qui vont être en mesure de les soigner.

Malheureusement, c’était le plus mauvais exemple à prendre ! La chimiothérapie est très chère et ne soigne pas… Ce n’est pas nous qui le disons, ce sont les plus grandes publications scientifiques, et ce depuis des dizaines d’années. Nous y avons consacré notre dernier article ( N’ayez pas peur du crabe ! ).

Extrait 3 :

Donc plutôt que de dire aux gens « allez voir un homéopathe qui va vous raconter des choses mystiques », peut-être redistribuez ce temps vers des professionnels, des psychothérapeutes qualifiés pour organiser ce soutien relationnel.

Raconter des choses mystiques… Comme c’est indigne de la part de confrères médecins ! Qu’il y ait des brebis galeuses, soit. Mais c’est bien la chose la mieux partagée du monde. En ce qui nous concerne à la section Santé, nous ne nous abaissons pas à parler des cas de gynécologues abuseurs, de chirurgiens esthétiques pratiquant dans leurs caves, ou de dépassements mafieux pratiqués par des spécialistes sans scrupules. C’est une mauvaise guerre qui fait passer l’anecdote, aussi dramatique soit-elle, pour la généralité. Il vaudrait mieux utiliser nos forces à nous rassembler pour apporter un vrai confort et de vraies améliorations aux malades. En ce qui concerne le soutien relationnel, le socle de la médecine depuis la nuit des temps est de « Guérir parfois, soulager souvent, consoler toujours », et ce que V.E. Frankl appelait « cure d’âme médicale » n’est heureusement pas réservée aux psychiatres et psychologues. L’empathie, l’écoute et la bienveillance, devraient être au cœur d’une consultation médicale bien faite. Si nous en sommes aujourd’hui, comme le laisse entendre Jérémy Descoux à les sous-traiter, tarifés à l’heure, alors oui, il y a bien du souci à se faire pour l’avenir de la médecine !

 

Urgences médicales versus maladies fonctionnelles

Cette mauvaise tribune cherche à faire passer la médecine pour ce qu’elle n’est pas : une course contre la montre perpétuelle, faite uniquement d’urgences médicales. Dans ce cadre, les approches alternatives sont présentées comme une entrave à la prise en charge à temps de ces urgences. Quel raisonnement tronqué ! De nos jours, combien de médecins ont vu un œdème du poumon ou un tétanos au cours de leur carrière ? Les médecins de ville ont depuis bien longtemps délaissé ce secteur aux Urgences, et il est désormais pratiquement impossible d’avoir une visite de médecin dans la nuit. C’est encore plus vrai pour les médecins de pratiques complémentaires. Car bien sûr, personne ne consulte un ostéopathe pour une fracture ouverte. On ne consulte pas un acupuncteur pour une rupture de trompe lors d’une grossesse extra-utérine. On ne cherche pas à remplacer une dialyse par une granule homéopathique. C’est un affront fait à l’intelligence des patients. Un affront fait à un français sur deux, puisqu’ils sont aussi nombreux à consulter.

On peut peut-être tromper le grand public en lui faisant peur, mais toute la profession sait que les principaux motifs de consultation ne sont pas des maladies graves. En réalité, au moins de 80 % des consultations le sont pour des troubles fonctionnels, sans urgence, et sans lésions apparentes. La médecine orthodoxe elle-même s’avoue impuissante face à ces maladies dites fonctionnelles, pour lesquels elle ne dispose pas de solution adaptée. Or, les quatre disciplines complémentaires reconnues du bout des lèvres par l’Ordre des médecins (homéopathie, acupuncture, mésothérapie et ostéopathie) sont assurément une solution pertinente, parfois irremplaçable pour les maladies fonctionnelles. Et elles ne sont pas du tout chères, car n’utilisent pas ou peu de médicaments. Rappelons qu’un tube de granules homéopathiques coûte moins de trois euros.

La réalité est que, pour ces disciplines que le public sait écologiques et sans effets secondaires, les rendez-vous sont la plupart du temps pris à très long terme. Ils sont pris sans précipitation, souvent après discussion avec d’autres malades. Car pour que le bouche à oreille fonctionne et compense ses incessantes attaques du médicalement correct, il faut bien qu’il y ait des résultats ! Et les bons professionnels ont souvent plusieurs mois d’attente.

 

Surmédicalisation et iatrogénie

Il faut rappeler les deux fléaux de la médecine contemporaine : la surmédicalisation d’une part, qui fait le lit des démences et de la maladie d’Alzheimer, et de l’iatrogénie d’autre part. Il est impossible à la médecine hospitalière, à cause justement des effets secondaires des molécules de chimiques de synthèses des médicaments d’appliquer aujourd’hui le principe d’Hippocrate « D’abord, ne pas nuire ». Les médecines complémentaires, dont le point commun est l’absence d’effet secondaire, sont au contraire une bonne option pour les minimiser. Dans cette optique, semer le doute ou écarter ces possibilités thérapeutiques est criminel. Cela fait courir le risque de renforcer la surmédicalisation, voire de s’orienter vers une médicalisation inappropriée. Car, il ne fait pas bon en 2018 de souffrir sans raisons apparentes, c’est-à-dire non objectivées aux analyses sanguines ou à l’imagerie médicale. Nombre d’entre nous ont entendu cette plainte des centaines de fois : « Mon médecin traitant, et tous les spécialistes consultés m’ont dit que je n’avais rien. Ils m’ont mise sous antidépresseurs ». Dommage, car il existe des solutions simples, sans effets secondaires qui ont fait leur preuve… ainsi que la réputation de médecins de quartier inconnus des médias.

Heureusement, la manipulation marche de moins en moins. L’engouement pour les pratiques dites alternatives, est vérifiable partout dans le monde. La médecine non conventionnelle se répand sans bruit et sans publicité. Elle prend une place énorme aux USA, où le montant total des dépenses dans ce type de soin est identique aux dépenses de la totalité de toutes les hospitalisations (New Eng. J. Medecine. Eisenberg DM, Kessler RC et al. Janvier 93). Mais nous n’avons besoin de convaincre personne, les bonnes adresses circulent d’ores et déjà !

- La Section Santé d’E&R -

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

Les excellents articles de la Section Santé d’E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

98 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1939674
    le 09/04/2018 par Diafoirus
    Vous avez dit charlatans ?

    La guérison par l’homéopathie c’est, au choix ou "en même temps", la guérison par l’effet placebo, la méthode Coué et l’interaction psychosomatique .

     

    • #1939749
      le 09/04/2018 par léon
      Vous avez dit charlatans ?

      Même en admettant que le mode opératoire soit purement psychologique...Si il y a quelques resultats, pourquoi s’en priver ?

      Pourquoi dénigrer cela ? A quel titre ? pour quels motifs ?
      L’effet placebo est lui même reconnu, alors..


    • #1939751
      le 09/04/2018 par agar
      Vous avez dit charlatans ?

      vous n’avez certainement jamais pris ces granules


    • #1939781
      le 09/04/2018 par robespierre
      Vous avez dit charlatans ?

      expliquez moi comment un medicament homeopatique qui agit sur un animal ou un enfant peut etre un placebo !!


    • #1939897
      le 09/04/2018 par LDG
      Vous avez dit charlatans ?

      Peu importe par quel moyen cela agit ; je ne suis pas moi-même scientifique.
      Je constate simplement que pour toutes les petites infections du quotidiens, petites allergie et autres tracas, vous pouvez avec ces médecines fonctionner en auto-médication (suivit par un homéopathe bien-sur). Une visite chez le médecin par an pour faire le point, trois enfants soignés ainsi jusqu’à leur majorité environ..
      Et maintenant faite le calcul de ce que j’ai fait économiser à vos petites finances...
      Faut réfléchir avant de parler !!


    • #1939908
      le 09/04/2018 par reymans
      Vous avez dit charlatans ?

      Même commentaire que Léon plus haut
      Entre cachetonner à mort et y laisser sa santé, ou tenter une alternative, placebo ou non mais avec des résultats, vous prenez la première solution vous ?
      Si c’est le cas vous êtes totalement conditionné.
      Qui plus est, comme dit plus loin, vous n’avez certainement pas tenté de prendre les substances que vous dénigrez
      Comment croyez vous que nos ancetres se soignaient, avec du dafalprime 500 ?
      Que vous n’y croyiez pas c’est une chose, dénigrer ce que vous ne connaissez pas par contre c’est fort.


    • #1939909
      le 09/04/2018 par The Médiavengers
      Vous avez dit charlatans ?

      Il y a même des gens (nombreux) à qui l’ont fait croire qu’ils vivent dans une démocratie et ils ne prennent même pas de granules !


    • #1939941
      le 09/04/2018 par elba
      Vous avez dit charlatans ?

      Diafoirus, je n’ai fait appel qu’une seule fois à un homéopathe : ma fille de deux ans faisait des otites à répétition. Paracenthèse + plusieurs semaines d’antibiotiques + opération des végétations n’y faisaient rien.
      Depuis ce traitement homéopathique, elle n’a plus jamais fait une seule otite.
      Je ne pense pas qu’un bébé de deux ans puisse guérir par "placebo". Non.

      Il faut certes se méfier de tout un tas de charlatans. Mais certaines personnes font des études en médecine "parallèle"... Ostéopathe, c’est cinq années d’études par exemple.

      J’ai personnellement fait l’expérience du magnétisme : je n’y croyais pas, et pourtant c’est la seule chose qui est venue à bout d’une tendinite (plusieurs tentatives d’anti-inflammatoires auparavant avec la médecine allopathique... qui n’ont donné aucun résultat.)

      Alors, pourquoi ne pas laisser les gens libres de se soigner comme ils en ont envie ? ... au risque que cela échoue, bien sûr. Mais la médecine "traditionnelle" ne soigne pas tout non plus.

      Amitié.


    • #1939985
      le 09/04/2018 par Adrien
      Vous avez dit charlatans ?

      Parlant de Hanneman inventeur de l’homéopathie Céline affirma que c’était "un génie", mais que son seul apport avait été d’empêcher que l’on empoisonne les malades avec les médications . Son apport s’arrêtait là, ce qui n’était déjà pas mal .


    • #1940453
      le 10/04/2018 par Einstein
      Vous avez dit charlatans ?

      "expliquez moi comment un medicament homeopatique qui agit sur un animal ou un enfant peut etre un placebo !!"
      — > Car le placebo existe ET chez l’animal, ET chez l’enfant. C’est prouvé. Merci, bonsoir.

      "Je ne pense pas qu’un bébé de deux ans puisse guérir par "placebo". Non."

      — > Et bien si, c’est prouvé. Comme au-dessus, le placebo fonctionne chez les bébés comme chez les animaux. Renseignez-vous.

      Et tout ça pour quoi ? Pour engraissez les laboratoires Boiron qui vous vendent de l’eau sucrée 1000 fois trop cher ?! Que tout le monde paye en plus, car c’est remboursé par la Sécu ?!?

      C’est VOUS les dindons de la farce, pas ceux qui prennent de vrais médicaments.


    • #1940601
      le 10/04/2018 par Montparnasse
      Vous avez dit charlatans ?

      L’homéopathie repose sur une pretendue mémoire de l’eau qui n’existe pas . Rien de scientifique n’a été fait pour prouver cette mémoire .

      C’est un peu comme la biodynamie de Rudolf Steiner qui avait inventé des preparations sans jamais les avoir testé et qui ne deandait de la croire que sur sa bonne foi .
      Si ca a un effet placebo il serait interessant de se pencher dessus et comment celà peut créer une ’’ autoguerison .


    • #1940703
      le 10/04/2018 par Paul82
      Vous avez dit charlatans ?

      @Elba

      "pourquoi ne pas laisser les gens libres de se soigner comme ils en ont envie ? ."

      Mais personne ne vous met un pistolet sur la tempe ! Vous êtes libre d’aller où vous voulez..... mais vous payez avec VOTRE argent, par celui de la collectivité (cad la sécu). Auquel cas, il est logique qu’on ait son mot à dire sur ces méthodes....


  • #1939687
    le 09/04/2018 par demitrius
    Vous avez dit charlatans ?

    la puissance des lobbies face à des médecines qui ont fait leur preuve, mais c’est sur ça rapporte moins de milliards. Il est vrai que des charlatans s’engouffrent dans la demande, mais de la même façon qu’il y a des médicaments qui ne servent strictement à rien. Je vous renvoie vers un documentaire très intéressant sur le sujet " Les médicamenteurs " qui dénoncent ce business.


  • #1939725
    le 09/04/2018 par Einstein
    Vous avez dit charlatans ?

    "le mode d’action « énergétique » de l’homéopathie ou de l’acuponcture par exemple"

    - > Ca ne veut rien dire. De plus, ça a été démontré (par des méta-analyses) que l’homéopathie n’obtient pas de meilleur effet que l’effet placebo. Donc même à moins de 3 euros le tube, ça fait cher le flacon de granules d’eau sucrée ! Ou comment engraisser des gros labo (Boiron) avec la naïveté des gens. Sans moi.

     

    • #1939889
      le 09/04/2018 par Les Thugs
      Vous avez dit charlatans ?

      Exactement où comment engraisser les laboratoires Boiron.


    • #1939910
      le 09/04/2018 par reymans
      Vous avez dit charlatans ?

      Vraiment ? Mais alors les quelques rares substances homéopathique qui ont pu me soulager, c’était dans ma tête alors ?
      Merci à vous, vite une panoplie de chimiste !


    • #1940179
      le 09/04/2018 par Lobster
      Vous avez dit charlatans ?

      oui, c’était dans votre tête. (au sens propre...)


    • #1940289
      le 10/04/2018 par léon
      Vous avez dit charlatans ?

      Vous faites les beaux parceque la médecine chimico-scientifique (technicienne) est à portée de main (de bourse).. et que vous êtes probablement en bonne santé.


    • #1942816
      le 13/04/2018 par Castanietzsche
      Vous avez dit charlatans ?

      100% d’accord avec Einstein.

      L’homéopathie a cependant une place dans la thérapeutique, en tant qu’effet placebo pur. Et oui, l’effet placebo existe, et ça c’est scientifiquement incontestable !
      Je pense néanmoins qu’elle devrait être non remboursée par la Sécurité Sociale (30% sur prescription en ce moment...) et non remboursée par les mutuelles.

      En médecine, on raisonne sur le rapport bénéfice/risque. Ici le bénéfice est faible mais incontestable et le risque est infime.
      Je rappelle qu’au-delà de 8CH on passe sous le nombre d’Avogadro !

      Quelques facts pour débunker l’homéo :
      - l’homéo est le seul domaine de médicaments soumis à une procédure d’autorisation de mise sur le marché allégée, sans besoin de donner la preuve clinique d’une efficacité statistique par rapport à un placebo
      - la non-dangerosité de l’homéo est justifiée par les fabricants au-delà de 8CH par le fait "qu’il n’y a rien dedans".
      - les recommandations en homéo diffèrent énormément d’un pays à l’autre (France, Allemagne, Russie...), preuve s’il en est que chacun fait à sa sauce et qu’il n’y a aucun consensus scientifique
      - il n’y a aucun appui théorique au sujet d’un éventuel mode d’action de l’homéo (je concède cependant que c’est le cas pour beaucoup de médicaments, et que cet argument isolé est insuffisant. en 2018, nos connaissances sont infimes en matière de physiologie.)
      - la découverte de l’homéo par "wow le paludisme donne la fièvre mais la quinine aussi" est un sophisme
      - l’homéo n’a jamais prétendu guérir autre chose que des symptômes. D’ailleurs, il n’est jamais fait mention d’étiologie dans les bouquins d’homéo
      - l’homéo n’est pas une science rigoureuse

      Mais j’aime bien l’homéo parce qu’elle donne l’impression au tout-venant d’avoir une vérité secrète incroyablement facile d’accès. C’est un piège à curiosité formidable, comparable aux théories du complot les plus grotesques. Mais la curiosité appelle l’analyse, et le tout-venant fini par étudier le sujet et faire preuve d’humilité devant ce qu’il ne connaît pas, d’un appétit de la nuance et de la réflexion non-binaire. Et avec internet, le savoir est à la portée de tout le monde.


    • #1948566
      le 21/04/2018 par Michelly58
      Vous avez dit charlatans ?

      @Einstein @Castanietzsch Vous racontez n’importe quoi, l’homéopathie est très efficace et guéri bien des maux. Vous êtes tellement accros au chimique que vous niez les effets d’une médecine naturelle. Les effets positifs d’une médecine du vent n’existe que dans vos cerveaux malades.


  • #1939727
    le 09/04/2018 par pleinouest35
    Vous avez dit charlatans ?

    Je vais encore plus loin, je me soigne avec la médecine tibétaine et celle russe informationnelle qui a été développée pour les missions dans l’espace. J’utilise aussi les bains Salmanoff. Cet obscurantisme français fait prendre un retard considérable. Je ne suis pas vacciné et je ne mets jamais les pieds dans les pharmacies qui sont des entreprises de mort faites pour gagner de l’argent avec la maladie.

     

    • #1939849
      le 09/04/2018 par Jean
      Vous avez dit charlatans ?

      Et le jeûne ? On ne prend rien et on va mieux. Le tout en faisant des économies de nourriture et de papier toilette.


    • #1941918
      le 12/04/2018 par Spiraledusoleil
      Vous avez dit charlatans ?

      @ jean : oui le jeûne c’est ce qu’il y a de plus efficace et de plus économique.Faut juste avoir une eau de qualité et être dans un lieu calme.
      Un jeûne de 28 jours et quelques heures pour les cas les plus graves et vous voilà guéri, à commencer lors d’ une Nouvelle Lune et à terminer à la Nouvelle Lune suivante ;
      Faut s’entrainer un peu avant : une journée sans manger de temps en temps, essayez c’est très revivifiant et ça repose votre appareil digestif .La digestion prend beaucoup d’énergie pour le corps humain surtout si les produits à digérer ne sont pas adaptés (viandes,produits laitiers,nourriture avec des agents conservateurs, certaines farines...)et si les produits ne sont pas bien mastiqués.


  • #1939728
    le 09/04/2018 par francky
    Vous avez dit charlatans ?

    Il est exacte que beaucoup de generalistes sont "sponsorisés" par les labos. Il y a quelques semaines je suis allez voir mon medecin generaliste (cela faisait bien 3 ou 4 ans que je ne l avais pas vu) pour une presciption avant de faire un artro-scanner et bien apres avoir ecrit sur l’ordonnance la liste des produits indispensables il me demande avec un grand sourire :
    "Est ce qu il y a un autre medicament dont vous auriez besoin et que vous aimeriez que j’ecrive..."
    Là je dois dire que je suis resté "bouche bé".
    Cela m a fait immédiatement penser à mon épicier qui a chaque fois me demande : "Et avec ceci..."
    Par contre j ai un medecin osteo excellent (2 mois d’attente c est la seule galere) et qui de plus est conventionné à qui j’avais demandé une fois si je devais prendre des medicament, m’avait répondu avec étonnement : "Pourquoi faire ?????"

     

    • #1941145
      le 11/04/2018 par flutabèque
      Vous avez dit charlatans ?

      Le paracétamol s’il est prescrit sur une ordonnance est remboursé par exemple, il voulait vous rendre service en vous évitant aussi par exemple de retourner chez lui pour un renouvellement oublié.
      Ce qu’il ne faut pas lire, attention à la paranoïa ça en devient ridicule.


  • #1939783
    le 09/04/2018 par Patrick
    Vous avez dit charlatans ?

    L’art de la médecine consiste à distraire le malade pendant que la nature le guérit.

     

    • #1939825
      le 09/04/2018 par Aldéric_dit-le-microbe
      Vous avez dit charlatans ?

      Ou pendant que l’infection le tue en silence ... Ce qui parait mieux s’accorder avec la stagnation, voir même, la baisse de l’espérence de vie.


  • #1939788
    le 09/04/2018 par Aldéric_dit-le-microbe
    Vous avez dit charlatans ?

    " Il faut rappeler les deux fléaux de la médecine contemporaine : la surmédicalisation d’une part, qui fait le lit des démences et de la maladie d’Alzheimer, et de l’iatrogénie d’autre part. "
    Les preuves de ça, où peut-on les trouver ? Et sur quelle(s) base(s) ces jugements de valeurs sont-ils fait ?
    Il m’a semblé que parmis les fléaux, on trouvait la création d’intérêts objectifs à réduire l’espérance de vie via le système de retraite, et à conserver le pognon des cotisations ; la sécu, ça reste une assurance, hein, faut le savoir.
    .
    Faut-il rappeler que confier sa sécurité à autrui, c’est la perdre, en même temps que sa liberté. C’est pareil pour la santé, capital le plus important d’un être vivant.
    .
    L’Eglise nous avait déjà fait le coup avec des promesses pour l’au-delà, et ils nous ont refait la même avec le système de sécu., sauf que là, ça se voit que la promesse n’est pas tenue puisque ça se passe dans cette vie. lol. L’arnaque est grossière !
    .
    Tu me donnes ton fric, (que je te pique à la source, hein quand même), et comme ça, si un jour t’es malade, je te guerirais. Ils en guérissent quoi ? 5 % pour donner le change ? Les autres peuvent aller se faire labourer, on ne va tout de même pas dépenser des ressources pour soigner ces gueux. Et puis quoi encore ? Allez, je suis bon, je te prescris 15j de Doliprane, le temps que l’infection se stabilise et que tes douleurs entrent dans ton paysage sensorielles, comme ça, on est sûr que tu créveras pile poil à l’âge de la retraite. On a ajusté les algo. des automates de sorte que seuls 5% ressortent malades à la suite des analyses. Et comme on est vraiment géniaux, on a mis dans la loi que chaque personne infectée avait le droit à un traitement anti-bactérien, mais on conserve la main sur la définition de l’infection. Bingo ! Par ici ta monnaie.
    .
    - "Doc, j’ai la hanche qui suinte"
    - "Ha ? Faites voir ... M’oui ... On va faire des analyses."
    - " alors doc ? Les analyses ?"
    - " Mais tout va bien, c’est dans la norme, vous êtes en pleine forme. Ca doit etre parce que serrez trop votre ceinture. Mettez des bretelles. Ca fait 23 euros. Suivant ..."
    .
    La médecine fonctionne comme la justice : selon que vous serez puissant ou sans-dents ...
    Il faut supprimer la sécu. et libéraliser entièrement le marché du médoc.
    Il est illégitime de nous contraindre à passer par un tiers pour nous en proccurer. Le droit de vie ou de mort incombe aux médecins, bourreaux 2.0, ce qui leur vaut tant de haine.

     

    • #1939892
      le 09/04/2018 par Thurston Moore
      Vous avez dit charlatans ?

      Les études cliniques dont je n’ai plus le nom, ce n’est pas mon domaine thérapeutique, ont prouvé le lien de cause à effet entre la prise d’antidépresseurs sur le LT (long terme) et ka maladie d’Alzheimer.


    • #1940558
      le 10/04/2018 par Aldéric_dit-le-microbe
      Vous avez dit charlatans ?

      Il ne faut pas courrir derrière tous les chiffons rouges agités exprès pour vous éloigner de la vérité. Des études qui montrent des liens entre Alzheimer et tout ce qu’on veut, il y en a pléthore. Et pour causes : il y a plusieurs responsables qui toutes proviennent des instestins et colons.
      .
      S’il y a correlation entre anti-dépresseurs et Alzheimer, n’est-ce pas parce que les benzo augmentent la perméabilité des membranes, et facilitent donc le passage de bactéries dans le cerveau, d’où leurs vitesses d’absortion et de distribution ?
      .
      Alzeihmer prend sa source dans le colon, (commes les lombalgies) et ce sont des bactéries qui en sont responsables. L’abscence de médication, comme suite aux plaintes des patients, est coupable. ( au passage, il est faux d’affirmer qu’il y a surmédicalisation ; les docs recoivent une prime s’ils prescrivent moins. Et bcp courent après la prime. Donc, non, c’est le niveau sanitaire qui s’effondre, c’est tout. En même temps, on est en voie de tiers-mondisation, donc c’est logique).
      Certains prof. ne sont pas dupes et vous filent un traitement jusqu’à disparition des symptomes, et non pas jusqu’à "normalisation" des analyses sanguines, tel que dicté dans TOUS les protocoles diffusés par la sécu. et la HAS, car de toutes façons, les analyses restent ds la norme, même infecté. Ces bactéries sont des commensales et n’induisent pas de signes évocateurs en routine, sans quoi, elles n’auraient jamais obtenu le statut de commensales !
      .
      La courbe de popularité des doc. va probablement suivre la même logique que celles des politicards et des journaleux, en plus brutale.
      .
      Alzheimer, je l’ai vu s’installer progressivement chez ma grand-mère, et j’ai très bien noté tous les signes et toutes les réponses des médecins lorsque cette dernière se plaignait de douleurs. Les bactéries ont fini par lui bouffer hanche/fémur du coté où elle dormait, et ont achevé de lui bouffer le cerveau en passant dans la circulation sanguine, via le foie, puis le coeur et le reste a suivi. Son humeur est passé de joyeuse à plus qu’irritable.
      .
      C’est en discutant avec une doc. à l’hosto de Marseilles que j’ai eu l’info. comme quoi des médecins étaient au courant et laissaient la maladie progresser. Elle même venait de découvrir le pot aux roses et elle a changé de métier ; elle était dégoutée d’avoir été prise pour une conne durant tant d’années. Elle élève des chèvres dans le Larzac à présent. Elle ne peut plus encadrer le milieu médical depuis son réveil.


    • #1940901
      le 10/04/2018 par Aldéric_dit-le-microbe
      Vous avez dit charlatans ?

      Autre hypothèse qui n’ote pas la validité de la première : il y aurait corrélation entre benzo, anti-depresseur, et Alzheimer, car les bactéries qui génèrent la dépression, puisent dans les nutriments requis pour assurer au cerveau sa dose de neurotransmetteurs ( glutamine -> gaba, tryptophane -> sérotonine-mélatonine,, etc ..).
      .
      Par conséquent, ceux qui sont déjà infectés pêtent les plombs à intervalles, en fonction de ce que bouffent les bactéries. L’organisme régule comme il peut, et c’est la raison du Yoyo des maniaco-dépressifs / des bi-polaires.
      .
      Donc, ceux qui sont déjà infectés manifestent des signes psycho et reçoivent des traitements à base d’anti-dépresseurs. Avec les benzo, la progression s’accélère ( cf. : perméabilité des membranes ) . Plus l’infection progresse, et plus les signes se font sentir avec une perte de la mémoire à court terme.
      .
      Et si vous regardez bien la forme intérieur d’un crane, vous verrez qu’elles ont une niche et même un taubogan ( processus styloïde ) qui les envoie en bouche, direction, les amygdales. Si vous jetez un oeil sur le crane blanchi d’un vieux, vous verrez qu’elles sont les parties qui sont bouffées ... La longueur du processus styloïde est un indicateur fiable de ce qu’il se trame dans la niche constituée par la région mastoïdienne intérieure. D’ailleurs, peut-on même s’interroger sur les raisons de l’existence de ce processus, hein ? Ca ressemble aux mandibules de prédator.
      .
      Maintenant qui bouffent la glutamine et le tryptophane, hein ? Qui ? Et qui nous assurent mordicus que certaines bactéries sont bonnes/non-pathogènes ? Sur quelle base ? Et qui a propagé ces saloperies, sciemment ou inconsciemment ? Etes-vous certain qu’en forçant la France d’après-guerre à virer son paysage de bocage et son agriculture tradi, au profit de céréales, c’était pour sauver des gens en les nourrisant ? Les types venaient de faire un carnage de millions de morts, merde, quand même, l’argument semble donc plutôt olé olé....
      .
      Le capitalisme produit des singes, avec des Qi d’oeuf dur gelé, c’est une évidence. Faire 10 ans d’études pour se prendre une branlée aux échecs contre des êtres unicellulaires qui ne mesurent même pas un micron, devrait inciter à rougir chaque jour un peu plus, et c’est la raison du déni caractéristiques des médecins, qui n’ont plus que ce refuge pour pallier à la dissonnance hurlant en eux : "je suis vil, je suis sot". Les poubelles de l’histoire sont leur seule destinée intelligente.


  • #1939835
    le 09/04/2018 par goy pride
    Vous avez dit charlatans ?

    124 vendus...

    Avec internet de plus en plus de gens découvrent des alternatives naturelles et efficaces pour gérer de nombreuses pathologies et cela emmerde l’industrie pharmaceutique !


  • #1939843
    le 09/04/2018 par Jean
    Vous avez dit charlatans ?

    Il y a quelques semaines quand j’avais une lombalgie à ne plus pouvoir bouger sans ressentir un coup de poignard dans le dos, ce n’est sûrement pas la science des laboratoires pharmaceutiques avec leurs poisons que sont les anti-inflammatoires, (comme si des pompiers se contentaient d’éteindre des flammes sans jamais chercher l’origine de l’incendie.) qui m’aurait soulagé ! Alors qu’une seule séance de mon sympathique ostéopathe m’a remis sur pieds. Combien j’ai encore une fois fait économiser à la sécu ?

     

    • #1939928
      le 09/04/2018 par Lolateur
      Vous avez dit charlatans ?

      Et ça a marché ! Vous avez eu de la chance, c’ est ce qu’il vous fallait, ça ne veut pas dire les anti inflammatoires sont à jeter à la poubelle !!! Il faut arrêter de dire n’importe quoi, quoiqu’on en dise la médecine moderne a augmenté l’espérance de vie des gens de façon spectaculaire, et je vois beaucoup de commentaires vantant les médecines parallèles...c’ est Assez navrant.


    • #1939984
      le 09/04/2018 par Paul
      Vous avez dit charlatans ?

      L’augmentation de l’espérance de vie n’est pas a mettre au crédit de la médecine
      C’est plus compliqué que ça...
      Ca meriterait un autre article très long.
      Même en histoire de la médecine on est plus prudent que ça a ce sujet..
      L’hygiène a été un progrès
      Mais on ne peut déjà pas parler de la médecine en général.
      Certains secteurs progressent plus que d’autres
      Si vous avez une famine aujourd’hui vous aurez du cholera
      n’en doutez pas la medecine n’y fera rien
      C’est plus la revolution agricole et la stabilité geo-politique qui a amélioré l’espérance de vie.
      Voir l’amelioration des conditions de travail et l’hygiène
      Mais le nombre de mort par mauvaise prescriptions reste impressionnant et toujours sous évalué
      J’en ai été témoin et la les medecins se serrent les coudes, l’erreur médicale meme flagrante est presque toujours étouffée et le patient intimidé et dèsinformé.
      Quand vous signalez des effets secondaires il y a toujours un medecin pour dire que c’est psychologique et l’effet secondaire n’est pas signalé.
      Il y a de graves conflits d’interret actuellement et c’est le patient qui paye.


    • #1940021
      le 09/04/2018 par Jean
      Vous avez dit charlatans ?

      Vous êtes sur que l’espérance de vie a augmenté ?
      Vous croyez que la médecine moderne serait à l’origine de cette soit disant augmentation ?
      Laissez moi rire, ça fait du bien !


    • #1940044
      le 09/04/2018 par ladko
      Vous avez dit charlatans ?

      L’ostéopathe que j’ai consulté m’a soulagé... de 50 euros !

      Depuis, je suis pacsé avec ma lombalgie.

      Oué...


    • #1940059
      le 09/04/2018 par julot
      Vous avez dit charlatans ?

      @Lolateur
      C’est votre commentaire qui est des plus navrant, car ce que dit Jean est tout à fait juste.
      Alors soit encore faut-il un Ostéopathe qui a fait des études de médecine (j’en ai consulté notamment dans le domaine du sport).
      Qu’il y ai des charlatans dans le domaine des médecines dîtes complémentaires, c’est pas une découverte. On en trouve également pas mal dans le domaine de votre sacro sainte médecine moderne gangréné depuis longtemps par l’appât du gain.
      Je ne compte plus les médecins généralistes qui m’ont prescrit des anti-inflammatoires pour à peu prêt tous les cas où un simple suivi régulier par un bon osthéo ou kiné (les deux allant souvent de paire) suffit amplement.
      Après si c’est pour rester dans son canapé c’est pas la peine, car cela s’accompagne souvent de rééducation par l’activité physique.
      Bref la médication à tout crin, en dehors des affections les plus graves est à fuir, sous peine de se transformer en une véritable centrale moléculaire avec tous les effets secondaires qui vont avec.
      Et puis le rôle d’un professionnel de santé est en premier lieu d’écouter le patient afin de poser le meilleur diagnostic et ensuite d’apprendre au patient à se connaitre lui même lorsque ce n’est pas le cas, au lieu de les infantiliser !


    • #1940121
      le 09/04/2018 par Lolateur
      Vous avez dit charlatans ?

      Oui, la nutrition, l’hygiène, les conditions de travail et d’autres facteurs ont contribués à faire augmenter l’espérance de vie, mais dire que la médecine n’y est pas pour quelque chose aussi serait un non sens. Nieriez vous qu’autrefois on pouvait mourir d’asthme, de complications de l’hypertension, de fractures ouvertes, de pneumonie, de ruptures d’anévrismes aujourd’hui dépistés, du diabète, quid des interventions chirurgicales qui ont sauvé des millions de vie ? etc, etc...Dire qu’il faut jeter les médicaments est je le répète absolument navrant. Je suis d’accord que certaines disciplines extra médicales peuvent soulager des patients, maintenant caricaturer en prenant ces exemples pour dire que la médecine moderne ne sert à rien est... consternant !! Je suis médecin et honnêtement je n’ai pas l’impression de ne servir à rien. Qu’il y ait des magouilles entre grands laboratoires je peux le concevoir, mais de là à jeter le bébé avec l’eau du bain...attention à l’obscurantisme !!


    • #1940708
      le 10/04/2018 par Paul82
      Vous avez dit charlatans ?

      @Paul

      "Mais le nombre de mort par mauvaise prescriptions reste impressionnant et toujours sous évalué
      J’en ai été témoin et la les medecins se serrent les coudes, l’erreur médicale meme flagrante est presque toujours étouffée et le patient intimidé et dèsinformé."

      On n’est plus en 1950. A l’hôpital oui on se serre les coudes, mais si un généraliste (en "libéral") est dans le collimateur de la justice (hum), il va se faire aligner !


    • #1940856
      le 10/04/2018 par Lolateur
      Vous avez dit charlatans ?

      @paul82
      C’est vrai et pas vrai du tout ! Croire que tous les médecins se tiennent les coudes est un doux fantasme que je lis régulièrement... je pratique des expertises médicales et je peux vous dire que les médecins ne se font pas de cadeaux, penser qu’ils sont tous soudés face aux patients est absolument faux, ils se tirent dans les pattes autant que dans d’autres professions, la vérité comme souvent n’est ni dans un sens ni dans un autre, elle est souvent au milieu...


    • #1948569
      le 21/04/2018 par Michelly58
      Vous avez dit charlatans ?

      @Lolateur Ceux qui travaille dans les call center ne risque pas d’avoir une vie très longue.


  • #1939858
    le 09/04/2018 par imago
    Vous avez dit charlatans ?

    bonjour,
    le problème de l’inefficacité de l’homéopathie pourrait avoir bien d’autres raisons selon cet article étonnant.
    https://www.alternativesante.fr/hom...


  • #1939878
    le 09/04/2018 par Alan
    Vous avez dit charlatans ?

    Je ne peux pas parler de mésothérapie, ni d’homéopathie, car jamais utilisés.

    L’ostéopathie non plus, par contre, j’en ai entendu beaucoup de bien de la part d’amis qui ont utilisé ce soin, ils disent juste qu’il faut bien choisir quelqu’un de très compétent.

    L’acupuncture, par contre, j’ai essayé et c’est top de chez top, il faut dire que j’ai essayé ça en extrême orient, chez un acupuncteur réputé là-bas....

    En France, il y a 2 gros soucis, je crois :

    - la défense des lobbys pharmaceutiques ! La pharmacie, c’est des pépettes !
    - la stupidité et le matérialisme borné qui refuse de prendre en considération tout élément énergétique, ou non reconnu par la science officielle.

    L’herboristerie en a fait les frais aussi, malgré qu’il reste un excellent herboriste vers la place Clichy, à Paris, où je vais à l’occasion.

     

    • #1939912
      le 09/04/2018 par kantor
      Vous avez dit charlatans ?

      Personnellement, je traverse la période des allergies,type "rhume des foins", avec comme protection des granules homéopathique (histaminium, environ 3€,pour ne pas le nommer). Sans cela, il me serait impossible de me balader dans les bois au printemps...


  • #1939887
    le 09/04/2018 par PJ
    Vous avez dit charlatans ?

    Vaste débat.
    D’abord pour exercer l’acupuncture, l’homéopathie, la méso (mésotherapie) il faut être au minimum médecin généraliste même si la méso est pratiqué dorénavant chez le rhumato, quant à l’ostéopathie juste une formation certains sont parfois kiné et ostéopathe, d’autres médecins sport et ostéopathe.
    J’ai testé l’acupuncture pas avec des aiguilles jetables les vraies les big par un généraliste formé et issu d’Iran. C’est hyperefficace pour les tendinites contractures musculaires suite à l’excès de sport.
    La méso c’est l’injection d’anti-inflammatoires/corticoïdes en SC (sous cutanée) contrairement à l’infiltration qui injecte le traitement anti inflammatoire direct dans l’articulation, c’est efficace et moins dangereux que l’infiltration à pratiquer chez un rhumatologue.
    Quant à l’homéopathie, franchement je n’y crois pas mais l’effet placebo est utilisé y compris dans les essais cliniques contre le cancer (traitement à l’étude versus placebo souvent pour des traitements d’entretien notamment, j’ai souvenir d’un toub qui suite aux effets secondaires de son patient croyait qu’il avait reçu le traitement or il s’avéra après levée d’aveugle que le patient était sous placebo).
    Quant à l’osteopathie, les ostéopathes manipulent souvent sans radios ou examens → cas de patients atteints de myélome (cancer sang touche os : douleurs osseuses articulaires fractures faciles ...) qui sont devenus tétra ou paraplégiques suite à manipulation par ostéopathe avant même diagnostic de leur pathologie.
    J’avais RDV avec un spécialiste de l’épaule et dans le cadre de la politique d’ostracisme et torture à mon encontre je me suis retrouvée sans le savoir chez un médecin du sport ostéopathe dans une clinique de Lyon la clinique du parc il m’a manipulée malgré mon refus et réticence....résultat impossible de toucher mon épaule et bras pendant 3 mois y compris lever mon bras paresthesies en pagaille etc etc etc je précise victime de voiture bélier et luxation épaule entre autre chose non traitée et non prise en charge initiale.
    En conclusion, je dirai que l’acupuncture est très efficace pour l’avoir testé dans un domaine médical sport et doit être pratiqué par un expert.
    Quant à la mésothrapie idem pour le domaine médical rhumatologie.
    Homéopathie pour moi pas testé mais pas besoin 0, ostéopathie 0 et violent donc à éviter.

     

    • #1939918
      le 09/04/2018 par Jeanne 81
      Vous avez dit charlatans ?

      Vous êtes tous gentils de critiquer l’homéopathie, mais moi cela ma guérir une primo affection qu’aucun docteur, héla n’avait déceler. Mais le docteur homéopathe, lui en posant autant de questions sur mes symptômes ma traiter en plus d’une allergie au pollen. Et depuis croyez moi je revit.


    • #1939976
      le 09/04/2018 par Bruno
      Vous avez dit charlatans ?

      Les medecins osteos sont rarement des vraies osteos, ils ont souvent faits quelques mois de formation, alors que la formation d’ostéo dure 5 ans. Doncs 95 % des medecins osteos sont à éviter pour l’ostéo.

      Ensuite, un ostéo qui manipule direct sans savoir, est aussi à fuir direct.
      Un bon ostéo fait des manipulations douces, par touches dans 95% des cas.

      Ensuite, l’homéopathie marche, je ne sais pas pourquoi, mais ça marche. Point barre. Peut être pas dans 100% des cas, mais la plupart de ceux qui utilisent Arnica Montana en 9CH pour prévenir les douleurs post séance sportive savent très bien de quoi je parle, sinon faites l’essai et on en reparle après.

      C’est comme les barreurs de feu, certains services de grands brûlés dans les hôpitaux font appel à eux parce que justement ça marche, il n ’y a pas forcément d’explication scientifique nécessaire pour qu’une pratique marche.
      https://www.la-croix.com/Ethique/Sc...
      _Par questionnaire, j’ai aussi recueilli l’avis de 134 soignants de trois services d’urgence, Annemasse, Annecy et Thonon-les-Bains. J’ai aussi consulté, toujours par questionnaire, 173 patients venus aux urgences pour brûlures ainsi que 210 généralistes de Haute-Savoie. Premier constat   : ces soignants avaient une bonne opinion des ‘‘coupeurs de feu’’, estimant à 70 % que leur efficacité sur la douleur était forte ou totale. Dans 81 % des cas, ils estimaient que leur collaboration avec les urgences était souhaitable et indispensable.

      "Et ces soignants ont proposé l’intervention d’un ‘‘coupeur de feu’’ à 75 % des patients venus consulter pour une brûlure. Une intervention qu’ils ont été 81 % à accepter. Les trois-quarts des patients interrogés, ayant fait appel à un ‘‘coupeur”, disaient avoir été soulagés. Les généralistes interrogés étaient plus réservés sur leur efficacité, 36 % seulement jugeant souhaitable une collaboration avec eux."


    • #1940009
      le 09/04/2018 par PJ
      Vous avez dit charlatans ?

      Je n’ai absolument rien contre les coupeurs de feu. Ça n’a rien à voir, d’ailleurs un coupeur de feu ne vous demandera que rarement du fric. Ne mélangez pas tout.
      Quant aux ostéopathes qui ne sont pas médecins bon nombre de mes potes ont testé → idem manipulation sans radio ! Allez faire votre baratin aux patients para ou tétraplégiques qui ont tous vu des ostéo pas médecins et qui ont fait 5 ans de formation.
      Paresthesies sont le signe d’une atteinte nerveuse c’est pas du n’importe quoi.
      Quant à l’arnica en granules du pipi de chat vous engraisser Boiron c’est tout.
      Quant à soigner une infection avec du sucre j’attends de voir, les virus et bactéries se nourrissent de sucre.
      Vive l’acupuncture et la vraie avec les méga aiguilles en argent pour les warrior ;-)


    • #1940215
      le 09/04/2018 par Bruno
      Vous avez dit charlatans ?

      @JP
      1)_Et bien si les barreurs de feu c’est exactement la même chose que l’homéopathie = zéro fondement scientifique, et pourtant ça marche
      2) les barreurs de feu demandent de l’argent (contribution libre en général, c’est donc la même chose). Et d’ailleurs le prix d’un tube homéopatique c’est environ 3 euros, ça reste donc très faible en prix et sans effets secondaires durables. Et la quantité de sucre dans 3 granules est négligeable
      3) L’acupuncture a aussi zéro fondement scientifique : les méridiens d’énergie ne sont pas une base scientifique, et pourtant ça marche aussi.
      4) L’ostéo a, de mon expérience, une majorité de mauvais praticiens, il n’empêche que cela m’a sauvé la mise a plusieurs reprises, là où la kiné avait échoué après des années de traitement. Je croyais d’ailleurs récemment que j’aurai du mal à marcher toute ma vie, et un ostéo (qui est aussi kiné) m’a remis à 95% debout en quelques séances.
      5) Les accidents graves dus à l’ostéo sont très faibles, de l’odre de 1 sur des centaines de milliers/1 million de manipulations, https://www.osteopathie-france.fr/r..., cad à peu près la même chose que lors de manipulations d’autres thérapeutes. De toutes façons dès qu’il y a intervention thérapeutique il y a toujours un risque. Même le meilleur kiné peut vous massacrer un jour

      Comme d’habitude JP vous dites n’importe quoi !


    • #1940716
      le 10/04/2018 par Paul82
      Vous avez dit charlatans ?

      @jeanne 81

      Ben, en fait votre homéopathe a fait le bon boulot, en vous questionnant.... Ca aussi c’est dramatique : il y a combien de véritables professionnels de la médecine en France ?


    • #1948571
      le 21/04/2018 par Michelly58
      Vous avez dit charlatans ?

      @PJ L’Arnica au contraire est très efficace !


  • #1939925
    le 09/04/2018 par SPQG
    Vous avez dit charlatans ?

    "Je regrette de ne pas avoir pu être le 125ème signataire de la tribune. J’ai en effet des empêchements d’ordre personnel, et ce, depuis le 25 mai 1946".

    Docteur Marcel Petiot


  • #1939929
    le 09/04/2018 par BadSeed
    Vous avez dit charlatans ?

    Il me semble que sur E&R, nous sommes sur un site (ou courant de pensée) destiné à des gens "à qui on le fait pas". J’apprécie beaucoup l’esprit critique développé par Soral et consort. Mais quand même l’homéopathie ! ; c’est la pire escroquerie des temps modernes, il suffit de s’informer sur les principes de cette arnaque pour comprendre en deux secondes que ça ne tient pas debout . Mais qu’il y ait des personnes que ça soigne, pourquoi pas, mais elles sont à ranger dans la catégorie des victimes du hameçonnage cher à Lucien Cerise.

     

    • #1940103
      le 09/04/2018 par sa majesté
      Vous avez dit charlatans ?

      "les principes de cette arnaque"

      J’avais une cousine qui souffrait d’une hépatite B ou un truc du genre. Les docteurs ne l’a donnait plus longtemps pour vivre. Désespéré et ne sachant plus à quel saint se vouer, ils sont partis voire un célèbre homéopathe en Hollande. Elle a qui on donna que peu de chances de survie, s’est subitement remise comme par miracle. Qu’est-ce qui s’est passé entre-temps ? Je ne sais pas et je m’en fous ! Suis-je un adepte de l’homéopathie ? Pas du tout, je m’y connais pas dans tout ça. Tout ce que je sais s’est qu’on en parle encore dans la famille.


    • #1940170
      le 09/04/2018 par jvidepi
      Vous avez dit charlatans ?

      @ sa majesté
      Votre cousine s’est remise parce que l’hépatite B est très rarement mortelle. En fait, 95% des gens en guérissent spontanément dans un délai d’une semaine à plusieurs mois. Je fais mien le commentaire de BadSeed. L’homéopathe remporte surement la palme d’or des escroqueries.

      Elle "semble" fonctionner par le double phénomène de l’effet placébo et des guérisons naturelles dû au travail du système immunitaire. Car comment une molécule qui n’est pas efficace pour traiter une maladie à dose médicale, le serait-elle une fois diluée des millions de fois ? Cela est purement délirant pour quiconque possède des connaissances en chimie et en physique.

      Ceci dit, il faut bien sûr se méfier de la pharmacologie qui est devenue, sous l’influence du capitalisme de prédation, une belle saloperie qui a tout intérêt à garder les gens malades et accros à leurs "produits".

      C’est en effet un vaste débat.


    • #1940195
      le 09/04/2018 par l’hommencolère
      Vous avez dit charlatans ?

      "L’homéopathie n’est pas une nouveauté.Elle remonte à 23 s. en arrière,et Hippocrate,peut être considéré comme son père...Mais le véritable promoteur de l’homéo. fut Hahnemann...Lui comme d’autres n’ont pu donner d’explication scientifique de ces faits d’expérience,et c’est sans doute la raison pour laquelle elle reste encore actuellement une science quasi-occulte et mystérieuse..."La démonstration et l’explication que fait G. Lakhovsky dans son livre La nature et ses merveilles serait trop longue pour être relatée ici en quelques lignes,aussi est-ce un livre que je vous conseillerai de lire au lieu d’avoir un avis sur ce que vous ne connaissez pas.Quand on ne sait pas ,Monsieur,on ne dit rien,on apprend,on a pas un avis sur ce qu’on ne connait pas,c’est le ba-ba de l’intelligence(et je le dis sans méchanceté pour vous pousser à vous instruire).Croyez ou non,nous on se soigne à l’homéo. depuis 3 générations sans être malade,et le dernier toubib que j’ai vu,c’est il y a 40 ans:et il a mal soigné la névralgie faciale que je m’étais chopé,et si vous saviez le nombre de clients que j’ai vu fréquenter les médecins et ne plus revenir,vous deviendriez prudent,très prudent même.Encore une chose:l’homéopathie,c’est un peu comme le pendule:personne n’a d’explication convaincante(cad ni scientifique,ni philosophique,ni,ni,ni..)mais çà marche très bien.
      En fait,les médecins ont toujours été d’une jalousie extrème entre eux et pour ces médecines dites parallèles d’où ces attaques sempiternelles depuis plus d’un siècle.
      Un ex. pour me soigner de la grippe en 12h:dès les TOUS premiers symptômes,direct au lit à midi et prise d’oscilloccoccinum toutes les 2h. jusqu’à minuit.Le lendemain,on se douche,on change les draps,et c’est reparti !C’est toujours mieux que de prendre des antibiotiques pendant 8 jours,avec ce que celà peut engendrer comme effets néfastes sur les organes internes,en plus d’être crevé,le teint pâle et l’humeur maussade !Maintenant si votre organisme est déjà blindé aux médicaments,c’est sûr que l’homéopathie n’agira pas sur vous d’une manière aussi efficace.Choisissons toujours une médication la moins "sévère" pour commencer.Et vivez longtemps !Cordialement,Monsieur.


    • #1940739
      le 10/04/2018 par agar
      Vous avez dit charlatans ?

      "il suffit de s’informer..." ou il suffit de l’essayer


  • #1939931
    le 09/04/2018 par Bruno
    Vous avez dit charlatans ?

    Autant je suis ok avec le fait que homéopathie et acupuncture sont efficaces, autant dire que la chimiothérapie ne soigne pas est tout simplement faux. On le voit pour la leucémie où le taux de survie des enfants atteints étaient il y a 35 ans proche de zéro, alors qu’aujourd’hui, la plupart s’en sortent grâce à celle-ci. https://www.ligue-cancer.net/sites/...

    Après, sur beaucoup de cancers, on est d’accord, la chimio est simplement de la prolongation de vie.

     

    • #1940034
      le 09/04/2018 par al
      Vous avez dit charlatans ?

      "La chimiothérapie ne soigne pas est tout simplement faux", ah bon ? Ah merde, mon beau père de l’au-delà en rigole. Déjà arrêté d’appelé cela un traitement car reconnu cancérigène et ensuite ce fameux "traitement" ne fait qu’amplifié le cancer. Par contre, si vous souhaitez en prendre, allez-y le protocole vous le proposera de toute façon, ne vous inquiétez pas. Revenez donner votre avis ensuite, si vous le pouvez bien sûr. Et pis votre ligue-cancer.net, ils sont juste bon à vous prendre pour des pigeons basta.


    • #1940038
      le 09/04/2018 par Cisco38121
      Vous avez dit charlatans ?

      Je suis parfaitement d’accord avec votre commentaire. J’ai posté sur l’article précédent où j’ai témoigné sur la leucémie qui m’a frappé voilà bientôt 4 ans. La chimiothérapie m’a sauvé, si tant soit peu que l’on peut appeler ça une chimiothérapie, mais plutôt une thérapie ciblée qui vise à empêcher une enzyme de se développer produite par cette maladie. Oui la chimiothérapie peut être plus mauvaise qu’autre chose mais oui elle peut sauver aussi bon sang. Alors stop aux procès d’intention, je ne comprends pas la logique de toujours vouloir opposer ces 2 mondes. Je n’ai rien contre l’homéopathie, rien contre les médecines douces, parallèles mais ces affirmations sur "la chimiothérapie tue systématiquement " fait vraiment amateur et a tendance à decridibiliser fortement l’immense encyclopédie et puit d’information que représente EetR. Si besoin je peux témoigner pour prouver par A+B que sans ce médicament, certes vendu trop cher, je serai mort et qu’il me maintient en vie et je l’espère pour longtemps. Il serait vraiment beaucoup plus intéressant d’avoir des articles sur le recul des recherches et trouvailles en médecine, de se focaliser aussi sur le scandale des dons par milliards sans savoir où l’argent va. Je reste malgré tout convaincu que d’autres découvertes seront faites dans la recherche contre le cancer et toutes autres maladies et cela ne m’empêche pas d’avoir aussi recours aux médecines douces à cause des effets secondaires que je subis car tout n’est pas rose.


    • #1940046
      le 09/04/2018 par PAS
      Vous avez dit charlatans ?

      Qu’on est bête, on avait pas pensé à une étude officielle. On est d’accord chef !


    • #1940087
      le 09/04/2018 par PJ
      Vous avez dit charlatans ?

      @Cisco38121
      Certaines leucémies type LAM3, grave au diagnostic et mortelle si non prise en charge médicale chimio, se guérissent dans la quasi totalité des cas (Utilisation du Trisenox = Arsenic dans le traitement chimio + ATRA acide tout trans retinoïque).
      Sans traitement chimio, un patient atteint de cancer mourra c’est une évidence.
      Après attention aux médecines // comme les plantes qui peuvent avoir des conséquences désastreuses pour un patient sous chimio, mais acupuncture etc peut aider.
      Ravie de voir que vous vous portez bien et longue vie à vous Cisco38121.
      Un détail qui me revient l’acupuncture est très efficace études cliniques à l’appui pour arrêter de fumer.


    • #1940225
      le 09/04/2018 par Bruno
      Vous avez dit charlatans ?

      @al
      Apprenez à lire déjà, ça vous fera du bien.
      Relisez mon post : Chimio = ultra efficace dans certains cancers pris a un stade précoce
      Ex Leucémies
      Chimio = souvent prolongement de la vie dans des cancers très agressifs, type du poumon, du foie, etc
      Chimio = parfois totalement inutile voir destructeur dans certains cancers

      @PAS
      Ce sont les stats. Faites une recherche sur internet (il y a de nombreuse statistiques en ligne) au lieu de contester l’évidence, et vous verrez que les enfants atteints de leucémie il y a 35 ans mourraient presque tous, et que maintenant grâce à la chimio la plupart s’en sorte, que ça vous plaise ou pas, et en tout cas tant mieux pour eux.

      @AL et @PAS
      Je trouve ça d’ailleurs parfaitement scandaleux d’avoir cette attitude de rejet ABSOLU de la chimio, ce qui peut inciter des patients à s’en détourner, alors que dans CERTAINS cas ça pourrait leur sauver la vie


  • #1939972
    le 09/04/2018 par Khem
    Vous avez dit charlatans ?

    L’osteophatie est tout a fait efficace et basée sur une connaissance de l’anatomie.


  • #1939981
    le 09/04/2018 par Norbert
    Vous avez dit charlatans ?

    Mis à part rarissimes exceptions comme l’Aspirine de Bayer, ou le divin Viagra de Pfizer, presque tous les médocs sont retirés de la circulation au bout de quelques années because les "effets secondaires indésirables" . Alors qu’ils arrêtent de se foutre de nos gueules en lançant sans cesse de nouvelles molécules "miraculeuses" .


  • #1939983
    le 09/04/2018 par jijib
    Vous avez dit charlatans ?

    On a la liste de ces 124 "experts" ?, histoire de comprendre l’iinfluence qu’ils exercent au regard des 300000 medecins actifs en France ?? c’est un peu en proportion ce que représente le Crif comparé aux autres représentations communautaires en France..


  • #1939986
    le 09/04/2018 par Dandin
    Vous avez dit charlatans ?

    Quand on vit dans la sobriété on ne peut s’empêcher de penser que les gens sont suralimentés, surimbibés d’alcool, surdrogués . Qu’ils mènent une vie plus saine ils ne seront presque jamais malades, mais cela ne ferait pas l’affaire des commerçants de bouffe et de santé . L’excès de bouffe surtout fatigue l’organisme .

     

    • #1940396
      le 10/04/2018 par Janus
      Vous avez dit charlatans ?

      Exact ! Je suis toujours horrifié de voir ce qu’achetent mes co-consommateurs.


  • #1939989
    le 09/04/2018 par Socrade
    Vous avez dit charlatans ?

    Le problème réel ici c’est la sécu. Je vais décrire ce que devrait faire la sécu :

    la sécu achète des prestations de santé publique, qui sont :

    1) recueil et codification de la demande du malade
    2) recueil de l’offre de guérison des prestataires avec prédiction du coût et du délai de guérison. Est prestataire n’importe qui capable d’avoir fait des prévisions de guérison correctes. Les débutants sont cooptés par ceux qui les ont formés. ABSOLUMENT VITAL : la sécu est absolument neutre sur la formation ou même l’absence de formation des prestataires  : son but est de rembourser des prestataires prouvés comme prédictibles (statistiquement évidemment, sur l’ensemble des cas qu’ils ont traité, les débutants bénéficiant des chiffres de leurs formateurs). Si l’historique de la sécu prouve que tel marabout de Seine-st-Denis est 5x plus fiable que le prof de psychiatrie le plus cité de la littérature scientifique, c’est la marabout qui est sélectionnée quand les deux font une offre sur une même demande.
    Quand aucun prestataire ne peut proposer la guérison, une deuxième offre est lancée sur la qualité de vie, toujours pareil avec prédiction amélioration/coût.

    3) choix et paiement du prestataire est ensuite évaluation impitoyable de la prestation par enquêtes répetées, une part importante du budget de la sécu y est consacrée car c’est là son coeur de métier : évaluer les prestataires pour savoir qui choisir et quand.

    Une médecine régulée dans ce système à la rationalité soralienne coûterait au minimum 70% de moins et on serait dix fois mieux pris en charge et soignés.

    Comme tous les "services publics à la fronçaise", en particulier la SNCF, la sécu frôncaise est un immense système de prédation qui rembourse des "droits acquis" (diplômes, structures instituées) qui sont sans rapport avec un achat de prestation effective de santé publique.

     

    • #1940211
      le 09/04/2018 par Aldéric_dit-le-microbe
      Vous avez dit charlatans ?

      Mais c’est naïf comme proposition.
      .
      La sécu n’a pas pour rôle de soigner, mais de vous extorquer votre pognon et de gérer les durées de vie des populations en réglant les curseurs de détection des pathologies, en parralèle avec le législateur qui dicte l’âge de la majorité sexuelle ( sur ordre de qui, on se le demande, mais j’ai ma petite idée ).
      .
      Pas la peine de faire des plans sur la comête, c’est à vous qu’il incombe de gérer votre capital santé si vous voulez que cela soit bien fait. N’attendez rien d’autrui, vous ne serez pas déçu.


    • #1940372
      le 10/04/2018 par PAS
      Vous avez dit charlatans ?

      Alderic n’a pas tort, vous raisonnez comme si plus haut des gens de bonne volonté essayaient de faire du bon boulot et qu’ils se trompent parfois. Il n’y a que des crapules en costume qui se combattent entre elles. Notre seul salut est de les ignorer et de comprendre une fois pour toute que leur seule activité est de fabriquer des maladies et de nous revendre leur remède. Ce sont de véritables criminels de masse, les mêmes qui ont fait bombarder Hiroshima ou Dresde. Et quand je vois tous ces pauvres abrutis qui adhèrent a des associations qui combattent le cancer pour enfants, je me dis qu’il y’a aucun espoir. La volonté de se rendre utile et de s’afficher sur le dos de quelques survivants est plus fort que tout chez eux.


  • #1940017
    le 09/04/2018 par LiliDesBellons
    Vous avez dit charlatans ?

    "En effet, nous pouvons manquer d’explication sur un mécanisme (le mode d’action « énergétique » de l’homéopathie ou de l’acuponcture par exemple, ou les régulations viscérales suite aux levées de dérangements vertébraux), mais le maîtriser parfaitement pour améliorer l’état général du patient."

    Cela est d’autant plus vraie que même en médecine allopathique, tout les mécanismes d’action ne sont pas élucider : ainsi, par exemple, en 2018, nous ne connaissons toujours pas avec certitude le mécanisme d’action du... paracétamol !!

    Un confrère pharmacien qui vous soutient à 200%.


  • #1940142
    le 09/04/2018 par ivan durak
    Vous avez dit charlatans ?

    Je vois régulièrement un ostéopathe, depuis 6 ans. Plusieurs médecins sont d’accords sur le fait que mes problèmes, incurables, sont en partis résolus et atténués.
    Sinon, ces mêmes médecins me proposent de passer sur le billard. J’ai demandé aux anciens patients, ils m’ont tous décrits des souffrances horribles qui durent depuis l’opération.


  • #1940190
    le 09/04/2018 par guili guili
    Vous avez dit charlatans ?

    A lire tous ces commentaires très contradictoires, j’ai envie de m’adresser à tous.
    Pourquoi vouloir à tout prix affirmer qu’une telle méthode est efficace tandis que telle autre est de l’arnaque finie ?
    Pourquoi ne pas admettre que l’être humain est extrêmement complexe, qu’on ne sait pas tout sur les modes d’action de ces thérapies et qu’en fait leur efficacité dépend de la rencontre d’une personne souffrante avec une méthode (et un thérapeute !), ce qui signifie qu’une même méthode peut être efficace pour une personne mais pas pour une autre, ou à moment donné mais pas à un autre ? On ne maîtrise pas tout ! Et même si parfois ce n’est que l’effet placébo, c’est déjà pas mal, parce que l’effet placébo est loin d’être négligeable !
    Cette vision des choses permet de sortir des querelles stériles des "c’est moi qui ai raison !" et de... réconcilier ? C’est aussi une vision pragmatique : ne pas se priver de ce qui fonctionne pour certains sous prétexte que ça ne marche pas à chaque fois pour chacun.
    Hihi je me rends compte que mon commentaire est la démonstration de ce que j’ai eu l’occasion de dire déjà ici sur le caractère des Suisses : on est vraiment plus pragmatiques qu’idéologues !

     

    • #1940238
      le 09/04/2018 par Auri
      Vous avez dit charlatans ?

      Ben oui mais on ne veut pas payer pour vos placebos que vous pourriez produire vous-même !


    • #1940269
      le 10/04/2018 par Les Thugs
      Vous avez dit charlatans ?

      Si l’on suit votre raisonnement, autant interdire les essais cliniques et donc AMM mettre en vente tout et n’importe quoi comme médicaments sur le marché ce qui est toxique pour l’un ne le sera pas forcément pour l’autre !
      En médecine le risque 0 n’existe pas certes mais ne pas plongé dans l’anarchie et autorisé donc remboursé tout et n’importe quoi.
      Il y a des pratiques dangereuses et néfastes même si celles-ci sont "autorisées" et prises en charge par certaines mutuelles comme l’ostéopathie.
      L’acupuncture a un effet réel clinique (essais à l’appui) contre la dépendance à la nicotine et si effet inefficace mise à part perdre du fric vous ne risquez rien médicalement parlant aucune conséquence néfaste contrairement à l’ostéopathie.
      L’homéopathie vous fera juste engraisser les Laboratoires Boiron, ce n’est plus à prouver.
      Le vaccin contre la grippe A le personnel hospitalier a été le moins vacciné pourquoi à votre avis ?!


    • #1940361
      le 10/04/2018 par guili guili
      Vous avez dit charlatans ?

      @ Auri
      @ Les Thugs
      Vos messages montrent que vous ne parvenez pas à sortir de ce que j’ai appelé les "querelles stériles". Vous prétendez savoir lesquelles de toutes ces méthodes (y compris la médecine orthodoxe, dite scientifique) sont "bonnes" et lesquelles sont "mauvaises". Mais dans les commentaires, vous trouverez des témoignages de personnes pour qui celles que vous dites "bonnes" n’ont pas fonctionné tandis que celles que vous dites "mauvaises" ont été efficaces.

      Ce que vous appelez "l’anarchie", Les Thugs, n’est-ce pas tout simplement la liberté pour le patient de choisir la manière dont il souhaite se soigner ?


    • #1942121
      le 12/04/2018 par Alderic-dit-le-microbe
      Vous avez dit charlatans ?

      @ Auri
      Vous me faites rire. Vous pestez contre un prétendu placébo qui vous couterait, mais ceux qui ont lancé cette chasse aux ostéos et autres médecines "alternatives " sont ceux qui vous mettent au tapin pour payer le train de vie des clandos, de l’immigration et ses rejetons.
      N’y aurait-il pas comme un problème de priorité dans la recherche d’économies ? Cette sortie grotesque des 124 obligés de Macron ne permettra même pas les économies des bouts de chandelles.
      C’est un faux débat et les vrais problèmes ne sont pas posés, comme d’habitude.
      .
      @Les Thugs
      Bien sûr qu’il faut libéraliser le marché du médoc. Chacun vend ce qu’il veut, et chacun achète ce qu’il veut, sans obligation de passer par des tiers, que ce soit pour la mise sur le marché ( suppression de l’AMM ) ou l’achat ( pas d’obligation de precription par un médecin ) .
      .
      Pouvez-vous nous dire à quoi a servi l’AMM lors du changement de molécules au sein du Levothyrox ? A rien ...
      L’AMM est une structure de pantouflage professionnel, comme le boulot des médecins, et il est quasi impossible d’obtenir réparations des préjudices qu’ils causent.
      .
      La libéralisation permettra une rapide auto-épuration des sots, des tarés, et chez la population, et chez les médecins. C’est le même principe que les fours à autolyse qui s’auto-nettoient, mais appliqué à la société.
      .
      Rien de mieux pour rendre les gens heureux, et en bonne santé, qu’une société savamment libéralisée et nettoyée de tous les nigauds qui la composent.
      .
      Le problème évident, c’est que là, on touche au vivier de la gauche, puisque cette dernière puise ses votes chez les idiots, toutes catégories socio-pro. confondues. Elle les clone même à la tonne ou en importe pour assurer son élection. Mais les gains valent bien cet effort.
      .
      Les privilèges de l’AMM sont inacceptables et leurs méthodes de travail aussi scientifiques que les prédictions à base d’entrailles de poulets.
      Quant aux médecins, alors là ...Ils font autant partie du problème que de la solution.
      .
      Une profession qu’on exonère de l’obligation de résultat, qui bénéficie d’un privilège de rente à vie, avec niche commerciale à vie, avec si peu de possibilité de réparations des préjudices qu’ils causent, ça fait bcp trop pour rester honnête et efficace !
      .
      Plutôt que la privatisation de la SNCF, je vote pour la libéralisation totale du secteur de la santé, sans obligation d’assurance pour le citoyen : pas la peine de transfomer une arnaque publique en arnaque privée.


  • #1940202
    le 09/04/2018 par coyoterevolte
    Vous avez dit charlatans ?

    L’article le dit à demi mot mais ça va mieux en le disant clairement :
    Est scientifique tout phénomène prédictible ou reproductible.
    L’explication fait partie du processus logique mais n’est pas nécessaire pour déclarer un phénomène scientifique.
    Erreur de logique : il faut prouver l’impossibilité ou l’incohérence d’un phénomène. L’absence d’explication ou de cohérence avec les théories reconnues n’exclut pas que cela marche sinon il n’y aurait jamais de nouvelles théories. Au départ, on observe que ça marche et ensuite on cherche à retenir l’ingrédient clé parmi la multitude de facteurs de la recette qui fonctionne. Cela peut s’appliquer à l’homéopathie et autres solutions énoncées dans cet article.
    En défiant la logique, la médecine officielle montre qu’elle est idiote et donc dangereuse.
    Ch’uis pas médecin mais j’aime bien la logique. Vous les docteurs Knocks qui vendez les fioles de big pharma, vous en faites quoi de la logique ? Vous faites quoi de votre zone d’ignorance : ne pensez vous pas qu’elle contient de nombreuses réponses ? Je ne comprends pas comment on peut affirmer une impossibilité sans la démontrer, sans prendre en compte l’infini de son ignorance. (Ok doctor Lecter, c’est bon j’ai vu ton yacht mais alors t’es pas médecin mais un financier-assassin).
    Merci pour l’article.


  • #1940237
    le 09/04/2018 par Auri
    Vous avez dit charlatans ?

    Il n’y a jamais d’effets secondaires avec les "médecines alternatives" car elles n’ont aucune molécule active ni aucun effets tout court au-delà de l’effet placebo. Et même si votre cousine a été guérie par un cachet de sucre homéopathique et votre mémé est morte malgré sa chimio ça ne prouve simplement rien. Des études ont été faite. Oui je sais c’est payé par les labos vous allez dire mais bon si vous voulez penser que tout les médecins sont idiots ou corrompus sachez que ça fait quand même beaucoup de monde.

    Moi à votre place je ne donnerai même pas 3 € à un charlatan et je me préparerai ma propre potion magique avec des herbes du jardin pour le même effet...

     

    • #1940301
      le 10/04/2018 par Grz
      Vous avez dit charlatans ?

      Quand on va vous répondre que la médecine moderne n’est même pas capable de produire l’effet placebo, vous serez bien attrapé.


    • #1941253
      le 11/04/2018 par anonyme
      Vous avez dit charlatans ?

      je me préparerai ma propre potion magique avec des herbes du jardin pour le même effet...

      Les plantes médicinales ont je pense fait leur preuve, il faut trouver des endroits non pollués, j’utilise depuis longtemps, avec l’argile après c’est comme tout ça a ses limites mais ça évite d’ingérer des molécules actives qui ne sont parfois pas nécessaires.


    • #1941300
      le 11/04/2018 par anonyme
      Vous avez dit charlatans ?

      Argile, kéfir de fruits ou de lait...


  • #1940251
    le 09/04/2018 par Philippe Dubert
    Vous avez dit charlatans ?

    Comment certains ici peuvent-ils à la fois dénoncer avec tant de certitude l’arnaque de l’homéopathie et son absence de molécule soignante et en même temps, attribuer les nombreux témoignages de son efficacité à "l’effet placébo, ou la pensée magique qui soigne" ?

    L’existence même de l’effet pacebo devrait vous convaincre qu’il est possible de se soigner par autre chose que par des molécules et il suffit d’y ajouter un peu d’humilité et d’histoire pour prendre conscience qu’on va découvrir dans le futur bien plus de chose qu’on a découvert dans le passé.

    Je sous souhaite de guérir de votre scientisme.

     

    • #1940276
      le 10/04/2018 par Les Thugs
      Vous avez dit charlatans ?

      La comparaison traitement versus placebo permet dans le cadre d’essais cliniques de montrer l’efficacité du traitement et son bénéfice/ risque si aucune différence significative le traitement n’obtient pas d’AMM.
      Les patients cancéreux qui acceptent par exemple de participer à ce type d’essais en double aveugle ni le médecin ni le patient ne connaît ce qui est administré au patient, le savent et prennent le risque d’un traitement placebo car ils espèrent avoir reçu la molécule à l’étude. Attention pas de caricature je ne rentre pas dans le détail mais le patient cancéreux aura au minimum le traitement de référence chimio référence plus ou moins le traitement à l’étude.
      Si un médecin vous prescript des granules donc du glucose c’est que vous n’avez aucune pathologie, c’est une évidence on ne soigne pas une bronchite une angine ou une pneumopathie avec des granules Boiron.
      Dans toute pathologie le mental du patient est important mais dans un cancer en phase terminale ou une SEP (Sclérose en plaques) maladie neurodégénérative qui s’aggrave avec le temps ton effet placebo tu peux te le mettre aux WC.


  • #1940376
    le 10/04/2018 par Marde
    Vous avez dit charlatans ?

    L’angoisse métaphysique Française étant la peur de mourir qui est corrélée inéluctablement à celle de vivre (par incapacité transcendantale) fait le bonheur financier des suivants de la science du capital.
    En conclusion, il n’est pas question de se laisser piquer un morceau du gâteau, voire même quelques miettes.
    Ce n’est pas de F. Cousin mais la simple conclusion logique de l’observation de l’exercice de la médecine moderne.
    Comme il y a la financiarisation virtuelle de l’économie à coup d’algorithmes, il y a la spéculation scientifique à coups de pilules magiques, de chimio qui dézingue, de machineries infernales qui t’explorent, et de radiothérapie qui te collent le feu sacré et les hémorroïdes pour de bon...
    Mais Putain ! Tu meurs guéri !
    Qu’est-ce que vous voulez de plus ?
    Sûr que si vous avez la grâce de la Sainte Vierge sur vous, vous regarderez ces méthodes lucifériennes d’un autre oeil !

     

    • #1940403
      le 10/04/2018 par giustizia
      Vous avez dit charlatans ?

      Là c’est du très lourd que vous balancez ! Merci pour nous tous de développer davantage.


    • #1940608
      le 10/04/2018 par Odyle
      Vous avez dit charlatans ?

      La majorité des médecins occidentaux sont des charlatans qui vendent des médicaments miracles qui, non seulement ne vous guérissent pas mais nuisent à votre santé. Il est temps de réformer les études de médecine car tout le monde n’a pas besoin de prothèse....


    • #1940690
      le 10/04/2018 par Paul82
      Vous avez dit charlatans ?

      Tout à fait @ Marde vous avez mis le doigt sur un sujet essentiel !


  • #1940496
    le 10/04/2018 par Lalin
    Vous avez dit charlatans ?

    Depuis Molière, le nombre des Diafoirus n’a cessé d’augmenter. Nourris à l’éducation dispensée en fac, derrière le rideau, par les labos, ils sont devenus, avec ignorance, morgue et rage, les bouches de la puissance de feu de ces labos (lire le livre sur le jeûne de Th. de Lestrade).

    En bref, du vécu perso ou famille ou amis : mis à part la médecine d’urgence, trop souvent dès que vous les écoutez et acceptez vaccins, chimio etc., les vrais problèmes commencent, et vous déclinez.
    Pour le cancer, si vous ne connaissez pas un médecin qui vous prescrit des oncolytiques naturels, trop souvent dès la 2e ou 3e séance de chimio, votre santé se dégrade terriblement, de graves effets secondaires apparaissent, et jusqu’à l’issue fatale.

    Pour l’homéopathie, Tal Schaller recommande justement de ne pas prendre la poudre de perlimpimpin de Bois Rond. Ceci explique donc que l’on nous fait prendre du vent ou des fèques pour de l’homéopathie.

    L’ignorance n’a jamais servi personne. Très souvent. Mais l’inverse est aussi parfois vrai : instinct, intuition naturels et non dévoyés, contre raisonnement faussé, ou propagande...


  • #1940604
    le 10/04/2018 par DUMAS
    Vous avez dit charlatans ?

    Bonjour , c’est vraiment un débat à la con. Molière en son temps s’en est moqué. D’un côté il y a ceux qui croient aux vertus de la médecine traditionnelle,de l’autre ceux qui croient aux nouvelles médecines,dans l’une et l’autre il ya les charlatans et les profiteurs. Après , si tu mènes une vie saine ,que tu fais du sport et que tu arrêtes de chougner pour un oui pour un non ,il n’y a pas de raison d’être malade. Notre corps est une machine qui se soigne elle même , tout est dans la tête .De toute façon être en bonne santé ne présage rien de bon


  • #1940693
    le 10/04/2018 par Paul82
    Vous avez dit charlatans ?

    J’encourage cette section santé à continuer ses articles. Moi aussi j’ai lu cette tribune dans le Figaro, et ca m’a tiqué aussi. Mais difficile de contre-argumenter quand on est pas spécialiste de la question....

    Un exemple qui m’a fait sursauter : mettre dans le même sac la mésothérapie (qui est parfaitement reconnue) avec l’acupuncture (on cherche encore les preuves cliniques). Curieux mélange des genres !


  • #1941325
    le 11/04/2018 par jules
    Vous avez dit charlatans ?

    Les maladies modernes sont pour la plupart liées à l’environnement et à l’hygiène de vie dont principalement l’alimentation.

    Et maintenant que tout à été incendié, voilà les pyromanes qui se mettent à jouer aux pompiers... triste époque que la nôtre.


  • #1941766
    le 11/04/2018 par Fougeaux
    Vous avez dit charlatans ?

    Bonjour à tous,

    Quelqu’un s’est - il renseigné sur ce qu’est l’homéopathie avant de commenter ou même d’écrire l’article ci-dessus ? C’est pas croyable. Alors, en résumé, cela consiste en prendre une goutte de substance réellement active sur le corps, et d’y rajouter 99 gouttes d’eau... Pour 1CH. Pour le suivant, reprenez une goutte de ça et recommencez. Vous imaginez bien qu’il ne reste rien pour un 9CH standard ! D’ailleurs, l’eau que l’on boit tout les jours contient des doses homéopathiques d’un peu tout. Et puis, pourquoi 99 gouttes d’eau ? Pourquoi pas 103 ? Alors soit vous croyez en la numerologie mystique soit vous admettez que c’est nimporte quoi.

    Pire encore, pour soigner une maladie on donne quelque choses qui la provoque ! Comment expliquez-vous que bizarrement l’effet soit pile poil inversé ? Autant appeler M. Mamadou qui soigne les problème d’érection, l’infortune, divorce, maladie, effet garanti.


  • #1941909
    le 12/04/2018 par Spiraledusoleil
    Vous avez dit charlatans ?

    La pseudo médecine moderne scientifique sert juste à éliminer les ende(n)tés. Chaque français a une dette de plus de 30 000 euros et les banquiers savent bien que c’est irremboursable puisque tout le système de création monétaire est une pyramide de ponzi. Donc les médocs et la chimio ont pour objet de remettre les compteurs à zéro.
    L’industrie pharmaceutique est la deuxième capitalisation boursière derrière les banques et dans les conseils d’administrations des groupes pharmaceutiques les types sont les mêmes que pour la banque.
    C’est cynique mais c’est purement comptable et les types de la haut n’ont pas d’empathie donc pour eux c’est "normal"


  • #1948563
    le 21/04/2018 par Michelly58
    Vous avez dit charlatans ?

    Bon nombre de médecins tapines pour l’industrie pharmaceutique, c’est pour ça qu’ils prescrivent des tas de saletés avec des effets secondaires, les complications nécessitant un lourd traitement également.


  • #1955156
    le 29/04/2018 par Florian Geyer
    Vous avez dit charlatans ?

    Ils n’ont pas tort . Les protocoles de ces pseudo médecines renvoient au minimum à l’état des connaissances des XV et XVIème siècles .


Commentaires suivants