Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Algérie : l’heure de vérité approche pour le clan Bouteflika

La visite que le Premier ministre français, M. Manuel Valls, vient d’effectuer à Alger, fut l’occasion de constater ce que les lecteurs de l’Afrique Réelle n’ignoraient pas, à savoir que l’Algérie est « dirigée » par un président moribond.

 

Depuis son accident vasculaire cérébral survenu le 27 avril 2013, Abdelaziz Bouteflika, paralysé, sourd et quasiment muet, n’apparaît plus en public que très rarement, et sur un fauteuil roulant. Ses trois frères, sa sœur – tous quatre conseillers à la présidence –, et leurs affidés, savent qu’ils vont vivre des moments difficiles dans les heures qui suivront son trépas. Il ne doit donc pas mourir tant que les clans qui, dans l’ombre, dirigent l’Algérie, ne seront pas parvenus à un accord permettant une succession contrôlée.

Acculée, l’équipe au pouvoir a épuré l’armée au profit du général Ahmed Gaïd Salah, chef d’État-major et vice-ministre de la Défense. Est-ce pour autant un gage de survie ? Il est permis d’en douter car, lesquels parmi les généraux, notamment chez les nouvellement promus, voudront en effet apparaître liés aux profiteurs du régime quand la rue grondera dans un dramatique contexte économique et social aggravé par l’effondrement du prix des hydrocarbures [1] ? L’Odjak des janissaires [2] pourrait alors être tenté de se refaire une « vertu » à bon compte en donnant au peuple la tête de Saïd Bouteflika et celles de ses proches, avant de placer l’un des siens aux commandes.

En Algérie, l’agonie présidentielle avec les mensonges et les tractations qui l’entourent, est ressentie comme une humiliation nationale. De plus en plus nombreux sont donc ceux qui demandent l’application de l’article 88 de la Constitution qui permet de constater la vacance du pouvoir. Pour l’entourage du président Bouteflika, la situation est donc devenue intenable.

Quant à la France, sorte de vaisseau ivre tanguant entre repentance et ethno-masochisme, son président a soutenu l’aberrant quatrième mandat d’un Bouteflika grabataire, espérant ainsi acheter la paix sociale dans les banlieues. Cette mise en dhimmitude mentale ne l’empêchera cependant pas de subir directement les conséquences des évènements majeurs qui risquent de se produire bientôt en Algérie. Peut-être même à court terme.

 

Bernard Lugan
le 13 avril 2016

Notes

[1] Voir à ce sujet les dossiers consacrés à cette question dans les numéros de mai, de juillet, d’août et d’octobre 2015 ainsi que les numéros de l’année 2016 de l’Afrique Réelle

[2] Commandement des Janissaires. Lire ici l’État-major de l’armée

Bernard Lugan, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "L’Odjak des janissaires"

    Odjak = cheminée ... ?

     

    • Enfin,je lis des choses par ci par la.on parle de l ALGÉRIE certes mais les algériens eux ils sont où ?ils font quoi ?
      Je vais vous dire:les algériens vivent une vie normale comme celle des français, enfin normale. ...boulot ,factures,dodo, ah oui Facebook ,YouTube famille, café, ......si l on pense qu ils ont envie de descendre dans la rue pour mettre en péril leur quotidien si bien loti vous vous trompé tous.aujourd’hui les algériens sont heureux vraiment c une société en pleine explosion de vie ,de consommation de bien et service et de matériel. Ils sont habitué à leur écran plat Samsung ,aux chaînes câblés,à la dernière golf r....leur standing de vie est entrain d évolué.il n y aura aucune révolution ou soulèvement. L essence à 6 euro le plein !!!!
      Il n y aura une instabilité que si ça vient d ailleur,mais les algériens aujourd’hui vivent et s en foutent complètement que boutef sois une momie ou immortel ou un robot.on nous parle de crise du pétrole ! !!!!et alors ça ne change rien du tout pétrole ou pas .en Algérie l économie parallèle représentent des milliards d euro.un monde où tous s echange par les espèces, pas de carte ni de chèque, et cette économie ce porte à merveille ! Enfin voilà j y vis depuis 6 ans et c est le constat que je fais.ondirai qu on veux à tout prix que ça explose en Algérie. Alors que c certainement le pays arabe le plus sur au monde en ce moment et où les opportunités d affaires ,sociales sont les plus prometteuses.nous français avons la chance de pouvoir être proche de l Algérie( question historique.)en tout cas nous avons beaucoup plus de point en commun avec l Algérie q avec l ALLEMAGNE. Quelqu’un parle t il l allemand ici ?en Algérie tout le monde parle le Français.


  • Je n’ai jamais été un grand admirateur de notre bwana Blanc qui prétend si bien connaître l’Afrique. Mais là franchement il en rajoute une couche ! Dire que Flamby aurait soutenu la 4è candidature de ce zozo en échange d’une paix sociale dans les banlieues mais fin à la moindre illusion que j’entretenais au sujet de lui. N’a t-il donc jamais entendu parler des intérêts géo-stratégiques qui lient la France à l’Algérie ? Et puis parler de l’humiliation nationale que ce pays pourrait éprouver à travers l’image de leur président me paraît grotesque. Comment un pays qui n’a connu que la misère à travers son histoire pourrait-il ressentir la moindre fierté ? A la moindre occasion tout le monde fuit ce pays. Pour preuve : les millions d’Algériens qui vivent France ! Ecoutez comment Daniel Morin se moque de leur président :https://www.youtube.com/watch?v=AJY...

     

    • Bwana blanc ?

      Auriez vous écrit le même commentaire si il avait été noir ? Est-ce que la compréhension de l’Afrique passe avant tout par le fait d’appartenir à la même race que ses habitants ?

      Bernard Lugan a vécu plus longtemps en Afrique que vous ne vivez en Belgique. Pour autant, ça ne vous empêche pas de faire des analyses ( très mauvaises et mal documentées au demeurant ) sur ce qu’il se passe là où vous vivez.

      Un peu de respect pour le travail universitaire de ce monsieur.


    • Un pays qui n’a connu que la misère à travers son histoire ? Tu fais remonter ma negrophobie gelindo, ne nous confond pas, nous les arabo-berbères d’Afrique du nord avec tes frères d’Afrique subsaharienne s’il te plait ! Tu veux qu’on parle de l’Afrique noir serieusement ? Même s’il est vrai que nous avons connu des moments difficiles, comme tous les peuples, en attendant personne n’a autant rayonné que nous en Afrique. Hormis peut être les égyptiens et encore ils sont nos cousins. N’as tu jamais entendu parler de la Numidie, de Carthage, de l’épopée islamique arabo-berbère, de l’Andalousie ? N’oublie pas que nous vous avons esclavagisé pendant plusieurs millénaires et que sans l’intervention des européens ça serait encore probablement le cas aujourd’hui gelindo ! Donc ton mépris vis-a-vis de l’ Algerie tu peux te le garder. Encore si tu étais japonais ou allemand pourquoi pas, mais là franchement t’es ridicule !

      Il y a un proverbe kabyle qui dit : "Il n’est pas convenable pour le lyon de repondre au singe qui lui fait des grimaces en perché en haut d’un arbre". Pas de chance pour toi, cette fois j’avais envie de répondre !

      C’est en lisant ce genre de commentaire aigris que j’ai pris conscience de ce que vivaient les francais patriotes de ce pays en écoutant les rappeurs anti-francais qui ont fait de la critique gratuite et méchante de la France un sport national malheureusement.

      Enfin bref gelindo, c’est peut être pas terrible le Maghreb et beaucoup de jeunes aimeraient le quitter mais sache que nous sommes malgré tout envahit, littéralement, par tes frères africains subsahariens qui préfèrent venir faire la manche chez nous et se prostituer plutôt que rester dans vos pays pourris. Alors sois plus modeste quand tu prononce où tu ecris le nom de l’une de nos nations, ingrat !


    • Aussi pour conclure, il n’y a pas et il n’y a jamais eu de misère en Afrique du nord. Bon an mal an les gens ont toujours mangé à leur faim par chez moi, depuis la nuit des temps. Il y a eu des longues périodes de prospérité et des périodes plus difficiles. Nous sommes aujourd’hui entre les deux. La misère c’est la famine, le manque de science et d’hygiène, l’insécurité permanente, en gros le pain quotidien de l’Afrique noir depuis la nuit des temps. L’Afrique du nord c’est tout autre chose qu’un esprit aussi aigri ne pourrait saisir. Je ne te parle même pas du cannibalisme, du paganisme et surtout de l’absence totale de la moindre contribution à l’amélioration des conditions de vie de l’ Humanité...


    • @anonyme
      En terme de pays pourris, le Maghreb décroche aussi le gros lot, avec ses régimes corrompus, sa situation sociale catastrophique, le nombre de jeunes qui veulent se casser, l’islamisme rampant et larvé, tu devrais un peu ménager ton nif algérien et faire preuve de plus d’humilité, et ne pas mépriser avec un tel racisme puant la partie subsaharienne de l’Afrique, qui a donné aussi d’admirables civilisations, comme le Songhay, les Yoruba, le Bénin, le Zimbabwe, sans parler de la civilisation kouchitique et de l’Éthiopie (qui est cependant à part)
      Ton arrogance et ta haine n’ont d’égales que ton ignorance, d’ailleurs Carthage n’a pas été créé par des autochtones berbères mais par des Phéniciens venus du pays du Cèdre libanais, qui ont été les premiers à ouvrir l’ Afrique du Nord repliée sur ses structures berbères tribales isolées aux grands courants d’échange de la Méditerranée


    • #1443731

      @Gob : gelindo fait assez régulièrement monter mon taux de stress, je dois bien l’avouer. Et je lui répondrait sans doute directement un jour... Et les propos d’anonyme ne sont que la réponse du berger à la bergère. Mais faire la compétition pour savoir qui a la plus grosse ne mènera à rien de bon. L’Afrique noire, l’Afrique du Nord, le Moyen-Orient, l’Asie, l’Amérique du Sud, etc... ont tout autant des multiples Cultures multi-millénaires. Sans compter les apports postérieurs du monde grec puis romain (merci à ceux qui ont contribué à sauver ce qu’il restait de Palmyre au passage), puis catholique (je sais, il n’est pas conseillé de parler positivement de cette engeance huhu)...


    • #Gob

      Excuse moi si je t’ai heurté mais je ne faisais que répondre au mépris par le mépris. Par contre tu y vas un peu fort en me qualifiant d’ignorant et de raciste sur la base d’un commentaire provocateur. Tu t’offusque alors que je ne faisais que répondre à un type qui raconte que la misère est le pain quotidien de l’Afrique du nord et que les algériens n’ont aucune fierté. Là voila la vrai ignorance et la médisance racialiste. Par décence, je ne parlerais même pas de la fierté des noirs qui vivent dans le mimétisme des blancs ou des maghrébins aujourd’hui et qui se vendaient entre eux hier. Mais il y aurait beaucoup à redire si on voulait comparer ... Cela ne semble pas de te déranger par contre, c’est de l’indignation à géométrie variable. Ensuite Pour Carthage ce que tu dis est hors sujet, oui la civilisation carthaginoise a été introduite en Afrique du nord par des éléments extérieurs mais très vite les autochtones de ce pays ont repris les reines et ont optimisé cet héritage surtout. Exactement comme avec les civilisations romaine d’Afrique ou islamique qui bien qu’elles aient été introduites par des éléments extérieurs, elles se sont vite retrouvés entre les mains d’autochtones. Hannibal, Saint Augustin et Tarik Ibn Zyad étaient des berbères, l’un "carthaginisé" et les autres "romanisé" puis "islamisé". Et puisque ni la poignée de pheniciens, ni la poignée d’arabes ne sont reparties et qu’ils nous ont transmis leurs gênes, il est tout à fait légitime que l’on fasse notre leurs héritages. En conclusion, de nous deux, le raciste et l’ignorant ce n’est pas moi. Amicalement.


  • "Quant à la France, sorte de vaisseau ivre tanguant entre repentance et ethno-masochisme, son président a soutenu l’aberrant quatrième mandat d’un Bouteflika grabataire, espérant ainsi acheter la paix sociale dans les banlieues"

    A savoir qui a fait ce constat, Lugan ou la presidence, mais le lien entre les banlieues francaises et l’Algerie est largement surestime.

    S’il y a certainement des agents algeriens en France agissant evidemment dans les banlieues, penser que les immigres ou les francais d’origine algerienne sont forcement sous influence est une erreur.

    une politique francaise nationale et equilibree mettrait ceux qui veulent, qui sont, francais du cote de la France et les autres seront forcement encourager a etre algerien, donc en Algerie.

    Encore une fois cette situation trouble profite au pouvoir en place aussi bien France qu’en Algerie

     

  • Mr, la france a toujours soutenu ben ali, hassan 2, mohamed 6, omar bongo, et d’autres dictateur qu’elle a elle meme placé à la tete de ses ancennes colonies, mais la france a toujours été hostile au regime algerien. Ne nous faites pas croire le contraire. Nous, français algerien, seront tres severe envers votre personne quand le moment viendra. Nous en avons assez des gens qui vendent leur sous culture pour quelques dihrams.

     

  • La photo de Bouteflika nous dit qu’il est dans une unité de soins pour grand malades !


  • Même diminué et moribond Bouteflika est plus convaincant que Hollande. Ca doit être épique une discussion entre ces deux amorphes.

     

  • Les pillages de la manne hydrocarbures de l’Algérie sont les gouvernements successifs français et algériens depuis 62 ,ce sont des frères la truelle !


  • Bouteflika est mourant, me fait de la peine de le voir ainsi trainé pour le maintient d’une soit disant paix sociale ou autres.
    Mais qu’un Bernard Lugan parle de l’Algérie comme si il maitrise le dossier là ! je ne crois vraiment pas, je dirais simplement qu’il veut faire une place d’un spécialiste "Africain" comme un certain Emmanuel Lincot "spécialiste de chine".
    Les Algériens eux mêmes n’arrivent pas à comprendre qui fait quoi, qui dirige qui, qui gouverne qui, qui protège qui...etc.
    Pour comprendre faut voir du côté de Washington et Tel avive, avec la déclaration de john Kerry : " il y a un problème de gouvernance dans le monde".

     

    • Pour comprendre il faut voir quel type d arme l Algérie achete et chez qui. Il faut également voir quelle sont ses positions concernant la Syrie, le Hezbolah, le Yémen, et l Arabie saoudite. L Algérie est une grande nation et il est naïf de penser que son sort dépend d’un seul homme. Comme à dit Kemi Seba : "Lugan c’est sympathique mais ça n’est pas sérieux".


    • @ said
      Je crois que tu n’a pas saisie mon commentaire, je voulais dire par là, que le monde actuellement est orienté par Washington et Tel avive. La position Algérienne sur la Syrie ou le Hezbollah et le Yémen, y a aucun doute la dessus, elle est anti Saoudes.


  • A ce tarif ils n’ont qu’à fabriquer une statue de cire du Bouteflika et la trainer sur une chaise roulante... peut être que c’est déjà le cas en fait...


  • Moi je pense que les evenements majeurs se produisent ici en France ..pas une nuit ne passe sans que le peuple gronde ...le peuple rejette hollande a 90% et le chomage ne finit plus de monter ....la dissidence est harcelee et muselee.Avant de balayer devant la porte du voisin ...il faut faire le ménage chez soi.

     

  • @josselin bigaut

    "...le fait d’appartenir à la même race que ses habitants ?"

    Il a vécu si longtemps en Afrique qu’il s’est jamais donné la peine d’apprendre une langue africaine. Au Congo, j’ai rencontré des Français, Belges qui habitaient là depuis des années et ne parlaient tjs pas le lingala. Quelle conclusion en tirer ? Que ces gens ne se sont jamais mélangés à la populace hormis - comme pour bcp - pour s’envoyer en l’air. Je suis un peu fatigué de tous ces gens (expatriés) qui se prennent pour une autorité du pays dans lesquels ils vivent. J’ai aussi souvent habité à l’étranger (Brésil, Thaïlande, Congo) et pourtant je n’ai pas la prétention - comme certains - de dire que je connais le pays. En ce concerne la Belgique, dire que mes analyses au sujet de ce pays laissent à désirer là vous vous ridiculisez ni plus ni moins. Grâce à mes parents adoptifs, j’ai une culture néerlandophone et j’ai habité aussi en Flandre (Anvers) ainsi qu’à Bruxelles, bref, j’ai grandi dans deux cultures ; donc si il y a bien quelqu’un qui connaît la Belgique ça doit être moi. Je travaille comme guide-touristique pour Kuumba (Kuumba.be). Les visites guidées (70% en flamand, le reste en anglais) sont tjs accompagnées d’un banquet. Je ne peux pas me contenter avec ces gens de ne parler que de la pluie ou du beau temps. Sans un bon bagage de culture générale, je n’aurais même pas droit à ce boulot.


  • Le retour de la momie.


  • #1443093

    La guerre civile en Algérie n’a provoqué aucune émeute d’aucune sorte en France

    Les émeutes des banlieues en France en 2005 ont été spontanées, le fait de jeunes désoeuvrés, contre les institutions républicaines (justice, police, services sociaux) encore plus que contre les Français

    Aussi, demain, s’il devait y avoir des émeutes (il va y en avoir, elles arrivent) elles seront plus provoquées par des ressentiments identitaires ou des ruptures des allocations sociales que par le trépas de Bouteflika.

    Donc, ce n’est pas la peine de perdre notre temps à surveiller la ubrique nécrologique des quotidiens d’Alger ; nous devrions plutôt surveiller les défauts de paiment des collectivités publiques, elles encore plus imminentes que le décès pronostiqué de Bouteflika.

    Because quand ni la Région ni l’Etat ne pourront plus assurer le règlement du RSA, ce qu’on a vu en 2005 nous paraitra cacahuètes.

    Les "hauts de France" qui se payent donc de mots à défaut de pouvoir payer le RSA ont déjà prévenu : d’ici décembre, ce sera plouf plouf.

    Restez au balcon, vous allez voir la gueule de la "hauteur" de la "République" "solidaire" et "citoyenne" (sic sic et resic de resic)

    Et pour une fois, Bouteflika n’y sera pour rien !

     

    • Analyse très juste...Aucun lien entre banlieue en France et l’Algérie


    • je pense que vous vous trompez de croire que c etait spontanné en 2005...
      il fallait punir la france de chirac qui avait dit "merde" a la guerre en irak de 2003 et notre pays a payé son insoumission...
      les reseaux trotkistes, les agents de la cia d une part et les medias de l autre ont fait monté la sauce et mis la france a genoux...
      je ne crois pas aux coincidences...
      auparavant aucune emeutes de ce type et dedpuis aucune...


    • Vous avez raison. Restons terre-à-terre. Au final, l’homme est avant tout un ventre.


    • Si on suit le raisonnement du propos que vous soutenez, les habitants des banlieues françaises étaient favorables à Israël et au clan Bush qui souhaitaient fermement détruire l’Irak et semer le chaos dans la région.

      Vous êtes sûr de ce que vous dites ! Si c’est le cas, vous avez gagné le pompon.


  • ’Faut qu’en Algérie, ils s’inspirent de "Psychose" (excellent film où la momie est "là" durant un temps)... Pauvre pays, qui est resté soumis malgré ses rodomontades, pauvres Algériens dont la "représentation" en France (Sauf Camel de Fils de France et équivalents) est épouvantable (cf les imbéciles qui sortent leurs drapeaux pour un match de foot ou je ne sais quelle occasion de merde, abaissant ce Pays, - dont ils ne font pas partie -, par leur comportement).
    Honte !


  • La seule certitude est que les algériens détestent par-dessus tout qu’on vienne critiquer leurs dirigeants quand bien même qu’ils ne font que ça en privé entre eux.

     

    • Vous vous trompez lourdement entre eux les algériens haissent leurs dirigeants mais peut être que devant les étrangers ils font cause commune !Ce qui est normal on ne s’occupe pas des affaires des autres , dans les années 90 pendant que le peuple se faisait massacrer le gouvernement français ne disait rien bien au contraire Pasqua nous disait :"On ne veut pas d’un gouvernement islamiste à nos portes" ,ça voulait dire que la France de Balladur approuvait le coup d’état du pouvoir algérien qui avait perdu les élections pour un fois libre !La France n’a jamais voulu la liberté pour le peuple algérien de choisir leurs dirigeants c’est pourquoi les gouvernements français ont toujours soutenus envers et contre tout les criminels au pouvoir sinon plus de profits pour la mafia installée des deux côtés de la Méditerranée !


    • @ Tezuka
      Les dirigeants ne sont pas Algériens justement.


  • Si ça pète là bas, ça va empirer ici...

    C’est la seule certitude.

    Bon en même temps, de toute façon, ça va empirer ici, quoi qu’il arrive.
    Alors bordel pour bordel, autant tout prendre à bras le corps et tenter d’en traiter un maximum...


  • @anonyme

    "tes frères africains subsahariens qui préfèrent venir..."

    Pour ça tu as raison. Il y a un an, j’étais 6 semaines à Marrakech. J’ai été choqué par l’invasion noire qu’il y avait au Maroc. C’est une situation complètent surréaliste dont les gens en Europe on a pas idée. J’ai été impressionné comme les Marocains essayaient de composer avec cette nouvelle situation sachant qu’en Afrique noire cela aurait créé depuis longtemps des conflits sanglants. Dans mes com, je suis aussi implacable envers les noirs africains et je n’ai absolument rien contre le Maghreb. Bien au contraire, je compte bientôt retourner au Maroc. A propos, j’ai été étonné par le nombre de jeunes Algériens qui venaient passer un petit weekend à Marrakech.

     

    • Oui c’est une invasion mais ça va pas durer longtemps. Quand les gens vont se fâcher comme en Lybie, il va y avoir un grand mouvement de foule dans le sens inverse. L’Afrique du nord c’est pas la France ou l’Italie, ça va saigner.


    • Rien d’étonnant à ce que des algériens visitent le Maroc, ils y sont chez eux et vis-versa. D’autant plus que contrairement à d’autres ils ne cherchent pas à s’installer de force et en masse. Le tourisme inter-maghrébins se développent et c’est très bien, les économies de tous les pays du Maghreb ne s’en porteront que mieux. Surtout que voyager à l’étranger pour un algerien moyen avec le cours du dinar algérien c’est pas toujours évident. Pour passer un week-end en Italie, en France ou en Espagne il faut très bien gagner sa vie ! Dans quel état serait l’économie française sans les euros de nos amis et voisins britanniques, allemands, belges et j’en passe ...


  • #1443727

    Qu’il est loin le temps où le ministre Bouteflika négociait avec Carlos et le commando de l’OPEP à Vienne... C’est malheureux pour l’Algérie de n’avoir pas fait constater la vacance du Pouvoir plus tôt et d’avoir une momie (ça n’empêche pas le respect) pour les représenter. Rien que pour l’image de ce militant FLN historique... Car on sait très bien qui tient les rênes. Et ce n’est plus le Président depuis un moment...

     

  • Mr LUGAN, ce que vous dites sur l’Algérie, ne me parai pas être la réalité.
    Soit, vous écrivez ce que tout le Monde sait depuis plusieurs années soit vous dites des contre-verités.
    Sachez d’abord que depuis la décennie noire (les années 90), la sécurité du pays a été très renforcée.
    Le vrai pouvoir est plus que jamais entre les mains de l’APN (l’armée) et de la DSS(les renseignements).
    Bouteflika ou un autre, côté stabilité cela ne changera rien.

    Si la Banlieue devait bouger, elle aurait dû déjà le faire pendant la décennie noire, ce ne fut pas le cas.
    Enfin, pour vos prochains papiers, sachez que le peuple algérien est majoritairement très préoccupé que son pays soit dans le collimateur de l’Empire. Ce peuple est comme un seul homme derrière son armée et ses services de sécurité.
    D’ailleurs on sait maintenant que les violences de Ghardaia ont été téléguidées depuis certains pays étrangers, musulmans de surcroit.

    On sait aussi que les royaumes chérifien ou saoudite dépensent plus de 300 millions € par an pour financer dans la presse occidentale des articles négatifs sur l’Algerie.
    Il y a , en outre, des sites comme Algérie-focus ou TSA qui se sont spécialisés dans le dénigrement de l’Algérie ou la promotion de l’idéologie LGBT par exemple. Il y a aussi certaine teles basées à Londres qui font aussi ce travail.

    Allez dans Google actualité et tapez "Algérie", vous verrez que l’extrême majorité des infos sont à charge, en dehors du sport bien sur.
    Mr LUGAN, vous nous aviez habitué à plus de serieux. Car vous démontrez par là, que l(Algerie n’est pas votre domaine d’excellence..

     

    • Messieurs, arrêtez les amalgames , ce qui se passe en Algérie n’a aucune incidence directe en France. L’Algérie est au bord du gouffre à tous les niveaux .Les recettes pétrolières sont divisées par deux , tous les projets de développement sont gelés et comme d’habitude la trésorerie disponible sera réservée à la survie et la sécurité du régime. Entre autres assurer les salaires de tous ceux qui portent un uniforme , renouveller en permanence l’arsenal anti-emeute et continuer à subventionner les mosquées et les imams. En France les préoccupations sont d’une autre nature et d’un autre niveau, sauf que certains " politiquards " ( toujours les mêmes par ailleurs ) et une certaine presse de service sont toujours là à ressasser les mes sujets, les mêmes arguments et à ronger le même os depuis des décennies.
      Les banlieues, les ghettos et tous ces lieux de déperdition sociale sont bien le fait d’une volonté politique de cantonner certaines populations dans des zones de " stationnement " sous contrôles et sous perfusion ( dans la perfusion on y met des choses ! ).


  • Quand j’ai vu que cet article a été rédigé par Bernard Lugan, un aigri anti-algérien notoire, j’ai arrêté de me fatiguer les yeux pour rien.
    Pourquoi Bernard Lugan, BHL, Sarkozy ont-ils les mêmes ressentiments à l’égard de l’Algérie. j’aime cette Algérie qui donne des sueurs chaudes aux aigris de l’histoire.
    Que Bouteflika soit malade, cela n’est pas un scoop, et il n’est pas le premier chef d’état a exercer son mandat sous corticoïdes...Boutef ou pas Boutef, l’Algérie est un pays très très très fort. Même avec un Boutef diminué, l’Algérie tient la dragée haute à ses ennemis. l’Algérie a su déjouer tous les complots et garder le cap d’une diplomatie digne et indépendante.
    Même avec un Bouteflika diminué aucun pays ne peut influencer l’Algérie,et lui dicter ses positions.
    L’Algérie a fait échec au printemps arabe et à toutes les attaques terroristes menées de l’intérieur comme de l’extérieur.
    Et cela fait rager les éminences noires qui voulaient une autre destinée libyenne ou syrienne pour l’Algérie.

     

    • Et bien j aimerai bien voir l algerie comme vous mais je n y arrive pas tellement la realite est differente, plus que jamais l algerie est a la botte de la france et bouteflika le narcissique le despote le dictateur y est pour beaucoup dailleurs il est destine a rejoindre legitimement la poubelle de l histoire, nul n ignore qu il a defait plus de 50 ans de bonne diplomatie a coup de decisions personnelles et de designations d un corps diplomatique de maarifa et d interets etroits.


  • Commentaires suivants