Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Après le dîner du CRIF, découvrez le dîner de la LICRA

Aux frais du contribuable bien sûr

Moins prisé que le dîner du CRIF, le congrès de la LICRA n’en a pas moins attiré quelques politiciens bien connus (pour un dîner "républicain" concocté par Thierry Marx, 2 étoiles au guide Michelin - NDLR E&R).

Les 12 et 13 mars se déroulait le 48ème congrès de la LICRA sur le thème « En quoi l’émergence d’un nouvel antisémitisme affiché est-il un enjeu essentiel pour le mouvement antiraciste ? ».

La Maison du Barreau, place Dauphine, avait été mise à disposition. Y participaient Patrick Cohen (journaliste à la matinale de France Inter et à l’émission C à vous sur France 5), Raphaël Enthoven, Frédéric Encel, Mohamed Sifaoui, Boualem Sansal…

Le samedi soir, la LICRA organisait également son « dîner républicain » dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris mis à disposition par Anne Hidalgo. Si Bernard Cazeneuve a été retenu ailleurs, on pouvait reconnaître parmi les convives les ministres Najat Vallaud-Belkacem et Jean-Vincent Placé, ainsi que Nathalie Kosciusko-Morizet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À noter qu’à cette occasion Alain Jakubowicz a été réélu pour 3 ans à la tête de la LICRA.

En savoir plus sur « l’antiracisme républicain », sur E&R :

À lire, chez Kontre Kulture :

Signer la pétition demandant la dissolution de la LICRA :

L’antiracisme authentique avec Dieudonné et Alain Soral :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est quelle date le diner avec Civitas au fait ?


  • En tant qu’étranger je me demande qu’attendent les français pour libérer leur pays ?
    Comment 1% des sionistes dominent 99% des français ? Pas de plan pour la libération ? Pas de stratégie ? Pas des hommes courageux ? Comment peut-on accepter "dignement" sa mise en esclavage ?
    Pendant le temps de l’esclavage des noirs, certains se sont rebeller et ont quitté la plantation ou refusent de travailler. Et les français ?
    Je ne veux offenser personne, mais je veux tout juste vous dire combien de fois ça me fait mal de voir tout ce qui se passe, car j’aime la France mais mon amour pour la France diminue de jour en jour.
    Merci a E&R de me permettre d’exprimer ma colère.

    Cordialement.

     

    • Les esclavagistes modernes ont bien compris quelque chose : le meilleur moyen de mater une rébellion, c’est d’empêcher qu’elle ne commence.
      Comment faire ? Donner à chacun de ses esclave un peu de pouvoir. Du pouvoir d’achat, du pouvoir social, du pouvoir hiérarchique, etc... Oh, pas beaucoup de pouvoir, juste assez, de quoi avoir un tant soit peu quelque chose à perdre... Quand on a quelque chose à perdre, on y réfléchit à 2 fois avant de sortir faire la révolution.
      Deuxième point : le pouvoir, vous le distribuez de manière inégale ET injuste, vous allez même à l’inverse du mérite, comme en plaçant les médiocres et les incompétents à des postes clé, comme ça vous créez de l’injustice... Donc en plus d’y réfléchir à 2 fois avant de sortir faire la révolution, car ayant quelque chose à perdre, les potentiels révolutionnaires ne s’unissent pas contre l’oppresseur, mais se bouffent entre eux, divisés qu’ils sont, à tomber dans le panneau des injustices sociales, des préférences communautaires, etc...
      Avant que les révolutionnaires révolutionnent, il faut qu’ils se réconcilient et s’unissent contre ceux qui veulent tous les baiser, et pratiquent d’eux-même l’égalité entre eux...
      Le "Système" a bien compris tout ça, c’est pourquoi, il met la pression pour forcer à la guerre civile, ou à la passivité extrême... ça passe aussi par la dépression individuelle, et la dépréciation individuelle, car pour exercer sa vertu sur les autres, il faut avant tout l’exercer sur soi-même : Charité bien ordonnée commence par soi-même ; on ne fait la paix avec l’autre que lorsqu’on a trouvé une certaine paix intérieure ; on n’aime bien l’autre qui si on s’aime bien soi-même ; enfin, on ne respecte l’autre que si on sait se respecter soi-même... Or ici bas, la pression qui pousse à la détestation de soi et/ou des autres, est très forte ; et beaucoup ont quelque chose à perdre...
      Mais heureusement, il y a des sources comme E&R qui offrent de ranimer la flamme de chacun, la tripe, comme dirait Francis Cousin... à chacun de s’appliquer à faire monter le feu, jusqu’à ce que...


    • Il ne se passera rien car le petit peuple que nous sommes est encore bien trop confortable chez soi et bien trop ignorant des vérités de la sphère politico-médiatique. Il suffit de voir les sujets de discussions typiques : football, smartphones, ce que Madame Michu a écrit sur Facebook... Leur endoctrinement marche d’autant mieux que personne n’ose leur tenir tête de risque de détruire sa vie sociale et professionnelle.

      1984 n’a jamais été possible, Le Meilleur des mondes par contre est tout tracé : adulation des multionationales au détriment des hommes ("Vive Ford !"), déclin de la procréation, éducation des enfants dirigée par des entités inhumaines (Education Nationale), découragement de l’esprit critique et de prises d’initiatives sous peine de rejet social plutot que violence physique, et enfin libéralisme total ("on peut tout acheter et tout faire alors pourquoi se plaindre ?"),

      Il faudra attendre encore très longtemps avant que la révolution n’arrive.


  • Si j’étais unijambiste, ça me ferait une belle jambe... On va pas faire semblant de s’en offusquer, on le sait depuis un bail maintenant, non ? Pas que je cautionne, mais ça ne me fait ni chaud ni froid, les mondanités illégitimes sont assimilées.
    Soit dit en passant, les photos sont assez vilaines je trouve...

     

  • La jalousie n’a rien à faire dans ce commentaire mais juste de l’écoeurement de voir la France souillée par ces mercenaires sans scrupules et agents venus d’ailleurs...


  • Serait-il possible à ces Messieurs Dames de cesser de festoyer sur l’argent du contribuable, alors que tant de gens vivent dans la misère ?

    Merci pour eux.


  • Bref toute la fine équipe...


  • ils peuvent pas se contenter d un petit dej ?


  • Idée : Et si on créait le CRIGOF ? Conseil Représentatif des Institutions GOys de France.
    On irait voir Robert (pas le Professeur, le dictionnaire) pour lui proposer un nouveau mot : l’antigoyisme, ou antigentillisme.
    On s’organiserait un gros gueuleton payé en partie par l’élite des non-goys de France auquel on inviterait tout un gratin qui nous dirait que les Goys de France sont la partie la plus vivante et la plus sensible de la France, qu’ils sont l’avant-garde de la nation, etc... et on s’y plaindrait que nous, les Goys, on se sent en France comme des résidents de seconde zone, que c’est insupportable... On y décréterait que le sionisme est un synonyme d’antigoyisme, et que donc c’est un crime, le problème numéro 1 en France à traiter en priorité de tous les autres...
    On parlerait de ce pauvre Goy qui s’est fait séquestré chez lui par des non-goys pour le voler, le passer à tabac, et sur qui les gredins se sont encore plus acharnés quand ils ont réalisé qu’en plus d’être Goy, et blanc, le pauvre était aussi hétéro, et croyait que Jésus était le Messie (faut dire que le gars cumule toutes les tares aussi.. !), et on écouterait nos puissants nous rassurer, nous dire qu’un tel crime aussi abject et assurément antigoyiste ne resterait pas impuni... Ils nous assureraient aussi qu’un certain Frédéric H. croulerait sous les poursuites judiciaires pour répondre de son comportement ouvertement et violemment antigoyiste, car on ne pourrait plus laisser se répandre une parole aussi nauséabonde, et qu’on poursuivrait un certain Bernard-Henry L. pour négationnisme, du fait qu’il attribue l’Histoire de France et même la création de la langue française à des imposteurs...
    Après le dîner du CRIF, celui de la LICRA, voici la mangerie du CRIGOF !!! Votre carton d’invitation vous donne même le droit de taper sur des non-goys à l’entrée du dîner, en toute impunité, et ce, devant des force de l’ordre, euh, pardon, des force AUX ordres, bien dociles, et dressées à faire respecter, non pas LA loi, mais NOS lois...

     

    • J’aime beaucoup le coup de l’antigoyisme, j’y avais déjà pensé (comme beaucoup je pense), et c’est même l’argument qu’il faut balancer aux racistes antiracistes demeurés, lorsqu’ils dégainent leurs slogans appris par cœur.


  • Ca devrait se faire dans une salle des fêtes,ou un truc comme ça, comme les autres associations.

    Et si le racisme n’est pas une opinion,mais un délit...
    L’antiracisme n’est plus un combat, c’est une affaire strictement judiciaire...

    Donc la LICRA n’a plus de raison d’être.
    Ou alors il faut carrément l’intégrer aux institutions publiques, ca sera plus clair, (puisque non seulement le racisme est illégal, mais l’antiracisme est désormais obligatoire).


  • #1420109
    le 15/03/2016 par Pierre-Albert Espénel
    Après le dîner du CRIF, découvrez le dîner de la LICRA

    Qu’ils mangent leur pain blanc, on en a bientôt soupé de leurs ripailles au frais de la princesse.


  • Gauche caviar, droite caviar, les rapaces se pavanent dans les palaces dorés de la république bananière.


  • Sans rire, j’ai cru qu’il s’agissait d’une blague....
    ... il ne manque plus que le dîner de l’UEJF, avec Reingewirtz comme maitre de cérémonie ...


  • Je suggère à E&R de solliciter Anne Hidalgo pour organiser un diner. Vu qu’on est en démocratie ça devrait poser aucun problème je pense.

     

    • Et bien ,comme"on est en démocratie" et que,partant,j’aurais la possibilité de choisir où mettre mon argent,je dirais"non merci !" ou alors Anne vient avec sa gamelle,c’est à dire son savoir faire à partager.
      Là ,c’est convivial et je dis "ok"
      Quant à "l’entre soi",je trouve que cela se resserre et ressert de plus en plus.
      J’approuve les commentaires précédents qui pointent le décalage entre celles et ceux qui,à ce jour et dont on ne parle pas,ne mangent pas à leur faim et celles et ceux qui débattent autour du savoir vivre ensemble pendant ce temps.
      "On ne raisonne pas un estomac"
      Proverbe africain


  • Si ce n’est pas de la provocation,alors que les Français se serrent la ceinture ,les retraites ,les salaires ,le chômage etc etc etc.......
    Ils sont la pour servir la République ,mais pas pour donner une image de se servir de la République pour inviter les copains à bouffer au frais du contribuable qui a peine à remplir son caddy.
    Ce gouvernement ne mérite pas ce pays et ce qu’il représente . J’ai honte !!!!
    J’espère que 2017 sera l’année du grand nettoyage !!


  • Voici a quoi servent les lourdes peines financières infligées à Monsieur Alain Soral et Monsieur Dieudonné N’bala N’bala.
    L’an prochain, ils pourront s’offrir le Plaza Athénée ou autres lieux prestigieux de la haute gastronomie française car hélas pour nos amis le félon Haziza et ses complices auront encore et encore engager des procédures.


  • Et Frédéric "j’te pète ta caméra" Haziza n’était pas là ???


  • #1420208

    Anne, particulièrement rayonnante ce soir. :)


  • Tout ça,c’est bonnet blanc et blanc bonnet,il sont tous "culs et chemises" et ne représentent qu’eux mêmes ;c’est l’avant garde quand même !! Petit retour en arrière,avant 1789,c’est la cour du roi...Scandaleux et nauséabond !!


Commentaires suivants