Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Avec "Le Sursaut", l’American Jewish Committee vise Alain Soral

Reichstadt, Valls et Clavreul contre Égalité & Réconciliation

Le Sursaut, forum qui s’est tenu au théâtre Dejazet de Paris le 4 avril 2016, est une soirée financée par l’AJC Europe (l’antenne européenne de l’American Jewish Comittee, le puissant lobby sioniste) qui a pour objet de dénoncer la montée des populismes en Europe. Une fois qu’on a dit ça, on pourrait arrêter de regarder. Mais il nous paraît important de signaler ce nouvel outil de propagande et de contre-populisme, car tous les ingrédients d’une oligarchie aveugle et sourde y sont réunis. C’est donc un objet sociologique intéressant. En gros, c’est la menace principale, qui jouit d’un pouvoir sans partage (économique, politique, médiatique, juridique), qui se pose en victime de menaces minoritaires et populaires. Inversion accusatoire classique, mais à rappeler, histoire de remettre le rapport de forces à l’endroit.

 

 

Le Sursaut se définit comme suit :

« Après les tragiques attentats qui ont endeuillé notre pays durant l’année 2015, plusieurs organisations et think tanks français & européens ont souhaité mettre en place un rassemblement européen, trans-politique et trans-générationnel. L’objectif est de créer une plateforme de réflexion et d’engagement pour redonner corps à nos valeurs démocratiques face à la menace islamiste et à la récupération populiste. »

Le site propose une enquête menée dans une vingtaine de pays européens par une vingtaine d’étudiants, qui montre donc les démocraties en danger. On y signale et stigmatise les « radicalisations », avec un gros clin d’œil vers l’islam et les extrémismes (entendre « de droite », l’extrémisme de gauche étant à la solde de ce totalitarisme inassumé). Énième outil de surveillance et de dénonciation médiatique des mêmes, rien ne change sous le soleil de Satan.

« Le Sursaut » se présente sous la forme de 10 plateaux, réunissant des experts venus de tous les horizons : média, politique, recherche, société civile. Tous dénoncent la montée du danger populiste, et chaque plateau possède son sioniste de service. C’est très clair, si bien qu’il n’y a pas de « manip ». On y croise les « Croisés » du sionisme français, à savoir Gilles Clavreul, en charge des Dénonciations nationales ; Georges-Marc Benamou, le conseiller média de Sarkozy qui avait trahi les secrets de Mitterrand ; Rudy Reichstadt, le fonctionnaire payé par nos impôts qui explique aux jeunes (qui s’en foutent) ce qui est bien et pas bien sur la Toile ; le fabricant de phrases Raphaël Enthoven ; le journaliste très orienté du Monde Jean Birnbaum ; le ministre de l’Intérieur franco-israélien Manuel Valls, ainsi que Gilles Kepel, le Monsieur Islam français. Avec en cerise la sémillante journaliste Audrey Pulvar, qui crédite l’ensemble d’un vernis de normalité et de sourire, et qui vient faire un petit « ménage » en passant. Ses prestations « courageuses » chez Ruquier ne sont pas tombées dans les oreilles d’ingrats...

« Aujourd’hui on peut dire des choses monstrueuses, dans un sens comme dans l’autre mais là par exemple, pour ce qui concerne l’antisémitisme, on peut dire à la radio pendant des heures que Dominique Strauss-Kahn est soutenu par le lobby juif et que les juifs veulent dominer le monde sans que voilà, sans que ça gêne presque personne, alors heureusement il y a des gens qui réagissent, le CSA a réagi. » (Audrey Pulvar dans ONPC le 03 septembre 2011)

Nous avons choisi de chroniquer deux vidéos parmi les dix, à savoir celle de Kepel, et celle de Reichstadt. Parce qu’elles sont édifiantes, et aussi parce que l’association Égalité & Réconciliation y est nommément visée et ce, dans tous les sens du terme : un mélange de stigmatisation, de contrevérités, de mensonges et de délires. Deux vidéos d’excellente qualité (technique), pour un débat sans adversaires – mais on a l’habitude – signe d’une fragilité argumentaire évidente et d’une vision très réductrice du débat.
Commençons par Kepel, qui nous lit, et que nous lisons aussi. Une sorte d’échange informel s’est établi entre le chercheur et E&R, à travers une série d’articles et de conférences sur le terrorisme, l’islam, bref, les sujets chauds du moment. Gilles ne manque d’ailleurs pas de saluer régulièrement, à sa manière, Alain Soral et son association. Nous proposons une argumentation différente de la sienne, voilà tout. D’ailleurs, tout n’est pas à rejeter dans Kepel. Factuellement, tout est juste, c’est sur l’interprétation que nous nous désolidarisons.

 

 

Nous n’allons pas refaire l’étude des théories de Kepel, qui figure déjà sur le site. Mais revenir sur quelques points de logique. Selon l’islamologue, le fait de n’avoir pas « entendu » politiquement l’appel des Beurs en 1983 lors de leur fameuse marche, a conduit aux émeutes de novembre 2005. Ces dernières n’ayant pas été entendues à leur tour, ont conduit aux attentats de 2015. Avec, en guise d’huile sur le feu, le surgissement sur la Toile, en 2005, des théories d’al-Suri, l’idéologue visionnaire du djihadisme mondial. 2005, qui voit aussi la naissance de YouTube et la généralisation du haut débit, permettant l’expansion de cette religion de mort.

« Sur cette rupture culturelle le djihadisme va prospérer et va passer à l’acte »

La lecture de Kepel, factuelle, chronologique et linéaire, est cousue d’un gros fil blanc. On rappelle que toute manipulation oligarchique est évacuée de son discours, alors que les spécialistes des relations Orient/Occident savent le rapport et la congruence des buts entre al-Qaïda et la CIA – après 1979 en Afghanistan – ou la politique extérieure américaine, qui avait besoin, après l’effondrement de l’URSS en 1989, d’un ennemi à combattre. Un ennemi qui servira à justifier une politique d’interventions, de destructions et de spoliations tous azimuts, sous prétexte de « terrorisme » ou de sauvegarde de la démocratie… américaine, bien entendu. Cette partie macropolitique manque au discours de Kepel. Qui ne manque en revanche pas une occasion de placer une banderille dans le cuir de ses ennemis préférés, qu’il tente – sans succès – d’assimiler aux djihadistes :

Gilles Kepel : « Ben Laden et al-Zawahiri, c’est un peu comme Dieudonné et Soral si vous voulez dans le rapport, il y en a un qui est sur la tête de gondole et l’autre qui pense, enfin qui dit penser… Je vous passe comme Égalité et Réconciliation passe son temps à me chier dessus en m’appelant “le juif Kepel”, alors du coup j’attends leur réponse, Kepel qui pourtant n’est pas juif… »
Brice Couturier : « Toujours le juif de quelqu’un. »

Pour info, nous n’avons jamais insulté (si « juif » est une insulte) monsieur Kepel, nous avons eu la politesse d’acheter son livre, de l’annoter et de le critiquer, point par point, sans volonté de nuire, mais dans le but de faire avancer la vérité sur le « 11 Septembre français ». Kepel, en se surnommant habilement « le juif Kepel », fait peut-être allusion à la congruence de ses conclusions avec l’idéologie sioniste en matière d’islam et de terrorisme. Alors là oui, il y a un parallèle intéressant, mais nous n’en tirons aucune conclusion, du type « Kepel le juif », « Kepel Sayan », ou « Kepel sioniste ». Il se trouve que sa théorie « matche » avec l’interprétation dominante en la matière : des jeunes délinquants sous-éduqués qui se font laver le cerveau par des écrits venus de l’Internet, passent à l’acte au profit d’une nébuleuse terroriste internationale dans les pays européens qui les ont vu naître et qui les ont ostracisés. Point. Le reste, c’est du complotisme, du conspirationnisme, de l’anti-reichstadtisme (ah, donner son nom à une idéologique qui marche, le rêve) primaire.

Nous n’avons jamais insulté et n’insulterons jamais monsieur Kepel, dont la connaissance du Proche-Orient et du monde arabe est réelle, utile et respectable. Nous sommes juste en désaccord avec son interprétation, désormais officielle, des événements « islamistes » qui agitent le monde depuis l’année charnière 1979 et surtout septembre 2001. Sa lecture est potenta-compatible, et, on est désolés de le souligner, siono-compatible. Mais il s’agit peut-être d’un hasard.

Cependant, les infos de Kepel peuvent être lues de manière plus profonde, plus complexe, presque cynique. Nous sommes particulièrement preneurs, par exemple, de ses observations sur la collusion des pouvoirs politiques de gauche avec les « Molenbeek ». Par ailleurs, il explique avec précision le processus d’incubation des tueurs, de Molenbeek ou de Paris, passant de délinquants à terroristes (les « hybrides »). Le tout, dans une prison française étonnante, où ils ont accès à leur maître à penser, Djamel Beghal. Là, les infos de Kepel sont précieuses. Car le bon sens pose alors la question : pourquoi laisse-t-on ces apprentis ou futurs djihadistes se radicaliser au contact de cet idéologue, qui semble avoir un réel pouvoir de conviction ?

 

JPEG - 56.9 ko
Djamel Beghal (à gauche) accueillant Chérif Kouachi dans le Cantal en 2010

 

L’établissement pénitentiaire de Fleury-Mérogis a vu en effet défiler nombre de tueurs d’innocents sur notre sol depuis 10 ans : ainsi, au 4ème étage, Djamel Beghal, considéré comme le « premier gradé français d’al-Qaïda », au 3ème Chérif Kouachi et Amedy Koulibaly… Toute la structure djihadiste française. Un procédé ou une coïncidence qui rappelle la structure dirigeante de Daech, issue d’une prison américaine en Irak, gérée par la CIA. Al-Baghdadi en sera libéré après quatre ans et demi d’enfermement, pour devenir le grand ennemi de l’Amérique et de la Démocratie que les médias nous vendent.

Autre point intéressant développé par Kepel, le calcul dangereux des pouvoirs locaux socialistes, en Belgique comme en France : à Molenbeek, foyer numéro un du djihadisme européen, véritable rampe de lancement de combattants vers l’Irak puis la Syrie, et lieu de constitution de commandos terroristes de 2015 et 2016, les politiques ont vu dans le salafisme un moyen de garantir la paix sociale dans les « quartiers ». Idem en Seine-Saint-Denis. Des deals ont été passés avec des groupes religieux à double facette. Derrière la paix sociale, l’impunité de fait pour le deal de drogue (le haschich venu du Maroc), qui permettra d’acheter des armes. Les paranoïaques verront dans cette stupéfiante tolérance, connue des autorités, une gigantesque manipulation des populations servant de nid à terroristes, ces derniers servant à leur tour de prétexte d’intervention et de renforcement du pouvoir répressif israélo-américain en Europe ou au Maghreb. L’Histoire nous le dira.

La citation dérangeante de Gilles Kepel sur le « mort » Omar Omsen :

« Omar Omsen, mort au djihad en Syrie en 2015, présente une vision de l’humanité depuis les origines qui est complètement congruente avec la vision complotiste et conspirationniste que vous pouvez trouver sur E&R »

Pour clore le chapitre « Kepel », on trouve dommage qu’il tente, maladroitement – et ça affaiblit sa construction géopolitique, qui a le mérite d’exister et de s’exposer – d’assimiler idéologiquement E&R au djihadisme. C’est tellement idiot que personne n’y croit et d’ailleurs, même nos pires ennemis n’osent pas relever la perche tendue. Allez, Gilles, à quand un débat face à face ? Deux visions des choses antagonistes peuvent déboucher sur une construction du réel inattendue. Les Français sont en demande d’information et de plan d’ensemble.

 

Le Rudy Reichstadt Siono Show (RRSS)

Rudy, s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer. C’est lui qui, tout seul, sans qu’aucun mandat ne lui soit officiellement octroyé, s’est fait juge des vérités sur l’Internet français. Il sépare le bon grain sioniste de l’ivraie antisioniste, et pour ce travail, il est rémunéré par le service public et invité partout, sur tous les supports, pour évoquer le grand complot des extrêmes. Attention, pas des pôles Nord ou Sud, non, mais des complotistes et autres conspirationnistes ultra. C’est lui qui donne l’absolution ou qui lance les oukases, les punitions et autres laisser-passer médiatiques. Destiné à édifier la jeunesse troublée par la réinfosphère, il n’a évidemment aucune influence (à part celle de faire rire), mais le pouvoir profond n’a trouvé que ça pour faire le sale boulot de dénonciation. Un sous-Clavreul, quoi. Nanti d’un discours qui tourne en rond, mais toujours soralo-centré. Soral, c’est son obsession. Kepel est cent fois plus crédible que ce geek donneur de leçons dont personne ne veut, sauf les agents du Monde ou de Libé. Il est quelque peu dégradant de répondre à cet individu, mais il faut renvoyer la balle avec clarté et tolérance aux attaques dont nous faisons l’objet.

 

 

On ne lui jettera pas la pierre car le travail de Reichstadt n’est pas facile. La réinfosphère a tellement gagné du terrain et des esprits sur le Net qu’il devenait urgent pour les Maîtres de construire un mur, un mur d’interprétations, de pensées, une contre-idéologie. Et de rabaisser les théories explicatives concurrentes en les taxant de « complotistes », « conspirationnistes » ou « paranoïaques ». Ces accusations et condamnations sans appel (pas de droit de réponse) font partie du droit du plus fort : la voix des néosionistes français étant cent fois plus relayée que celle d’E&R, nous sommes en situation de minorité technique.

« Et puis les théories du complot sont des produits cognitifs très séduisants... Ça peut être très gratifiant, en classe, de pouvoir tenir la dragée haute à son professeur après avoir visionné une vidéo d’Alain Soral, par exemple, qui vous explique en une heure la Révolution française, les deux Guerres mondiales et le 11 Septembre, par le complot juif, eh bien c’est avoir une clé universelle de compréhension du monde »
« De toute façon derrière al-Qaïda et Daech il y a la CIA, le Mossad et nos propres services de renseignement »

Ce qu’il y a de bien avec Reichstadt, c’est qu’on n’a pas besoin de porte-parole dans la propagandosphère : il fait le job. Ou comment ruiner sa crédibilité en argumentant tout seul et en refusant la parole à « l’adversaire ». Une contradiction insurmontable, qui condamne l’ensemble du dispositif. Ceux qui censurent pour la « démocratie » doivent justifier leur censure, et c’est là que toute la rouerie antidémocratique du discours apparaît. Continuons justement de descendre, du sérieux au grotesque, de Kepel à Reichstadt, puis de Reichstad à Uzan.

 

Audrey Pulvar : « Comment protéger les jeunes de cela, est-ce qu’il faut réglementer la Toile ? »

Jonathan Uzan, expert en sécurité informatique : « C’est se poser la question de savoir si Internet est contrôlable. Est-ce qu’on peut contrôler Internet ? Alors la réponse est oui. […] On a des militants de 20, 21, 23 ans, mais qui ont été nourris depuis maintenant 10 ans par les Alain Soral, par les Dieudonné, par cette haine constante véhiculée sur les réseaux, et qui a créé un espèce d’hybride d’internaute qui est très perméable aux idées conspirationnistes, et qui est très consommateur d’information, mais de la mauvaise information. […]
Il y a des gens qui doivent normalement rendre des comptes, sur ce qu’ils laissent véhiculer, parce que tout ça ça reste quand même un business, vous avez des hébergeurs de sites internet, on peut se poser la question par exemple de OVH, hébergeur français, qui héberge maintenant depuis des années le site Égalité et Réconciliation d’Alain Soral, pour des raisons purement financières, parce que c’est le premier site et le premier blog politique de France, avant Mediapart, avant tout ce que vous pouvez imaginer, que vous ayez un ordre d’idées, ce sont des heures, plus de 900 heures de vidéos consommées de façon immodérée, et il n’y a aucun filtre. Alors on peut se poser la question de l’hébergement et de la responsabilité de l’hébergeur au bout d’un certain moment quand on a en face de nous des gens qui sont des multirécidivistes, des multicondamnés, et qui, par exemple pour Alain Soral, se revendiquent comme national socialiste, comme nazi ! »

Rudy Reichstadt  : « Il faut jamais perdre de vue que le complotisme, à un certain degré, c’est un moment du crime. Il accompagne le crime comme le négationnisme est un moment du crime génocidaire, par exemple... Il ne faut jamais perdre de vue que ne ce ne sont pas juste des histoires rigolotes hein les théories du complot, ça a des conséquences réelles. »

Toujours cette volonté pathologique de criminaliser les pensées politiques différentes. Le mot de la fin au grand expert Uzan, qui évoque « des équipes grassement payées pour faire monter le référencement des mots complotistes pour aller plus vite que les informations républicaine. […] Le mot “égalité”, vous allez tout de suite avoir comme proposition Égalité et Réconciliation. Ben ça c’est un travail. Et on a des gens aujourd’hui qui travaillent pour lutter contre la République donc il faut, il faut à un moment se défendre. »

Avec leurs envolées sur les usines à référencement que nous abriterions, et leur litanie de qualificatifs qui nous amalgament à une entreprise criminelle (on est pourtant très loin des bombardements au phosphore blanc sur Gaza), Jonathan Uzan et Rudy Reichstadt gonflent le danger E&R pour alerter les pouvoirs publics, les médias, la France. Un pseudo-informaticien venu de nulle part et un agent de troisième catégorie mettent la pression sur les autorités pour obtenir le bâillonnement d’un site d’information non aligné. Cette insistance pathologique accompagnée de mensonges éhontés donne une idée de leur respect de la démocratie, dont ils se targuent pourtant d’être les grands défenseurs, ici et au Proche-Orient. L’information ouverte, la liberté d’expression, le débat d’idées, on n’en parle pas, on les pratique, chez E&R. On n’est pas là pour cacher les crimes d’un État d’extrême droite, en accusant tout ce qui n’est pas soumis au socialo-sionisme dominant d’être justement d’extrême droite. Ce système d’accusations inversées et infondées ne peut que finir dans le tragique, ou la comédie.

Un conseil à l’AJC et au Sursaut : si vous voulez regagner le respect des jeunes, changez de vecteurs de propagande. Ou prenez de vrais humoristes.

Sur la tentative de récupération des jeunes consciences par les néosionistes, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1476631
    le 30/05/2016 par Non électeur à l’élection des élus
    Avec "Le Sursaut", l’American Jewish Committee vise Alain Soral

    Business as usual. Il a fallu la loi Fabius-Gayssot, mais maintenant il faut contrôler les hébergeurs de sites informatiques.

    L’envi de censure et la dinguerie de ces gens risquent de leur revenir dans les dents. Ils sont tellement déconnectés du réel, de la vie des gens ordinaires dans toute sa diversité, qu’ils vont se prendre un retour de manivelle par compression.


  • Ca me rappelle les soirées d’ado ou on joue à se faire peur en racontant tout à tour l’histoire la plus degoulinante possible.



  • Le mot “égalité”, vous allez tout de suite avoir comme proposition Égalité et Réconciliation.




    c’est sûr qu’on ne risque pas d’être dirigé vers JJSnews, le CRIF ou n’importe quel site sioniste, mais à qui la faute ?


  • Plus c’est gros (là en terme de financement, de logistique, de moyens mis en oeuvre et de doctrine) plus ça passe.


  • On revient toujours à la même problématique : les sionistes veulent substituer "le droit des sionistes à disposer des peuples" au "Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes" . Cela leur sera de plus en plus facile car en imposant le métissage, ils détruisent l’identité des peuples, c’est à dire les peuples eux-mêmes .


  • Au bout d’un moment, la dissidence (Soral en tête) n’aura même plus besoin de parler (et de risquer des procès) : les gens se contenteront de regarder le délitement de leur vie quotidienne et rien que cela suffira amplement à répondre point par point aux partisans du système (60 millions de soral, le cauchemar)...qui d’ailleurs risquent d’avoir de plus en plus de mal à être financer par un système qui paie de moins en moins ses forces de l’ordre et sa propagande, paraîtrait en effet que Bolloré va vendre anal+ et (sh)it-élé...quelle profonde tristesse !


  • La bonne nouvelle c’est que la propagande sioniste ne fonctionne plus, eux-meme l’admettent.

    La mauvaise nouvelle c’est que, l’Histoire nous l’a appris, leur seule reponse va etre la destruction du pays, par la banque et la guerre civille a travers une dicatature d’etat.

     

    • #1476745

      L’histoire Talmudo-sioniste est le remake renouvelé de la Passion :

      - Le Sanhédrin s’érige en pouvoir temporel et politique (et non pas seulement en pouvoir religieux ou contre pouvoir temporel)
      - Il poursuit, soudoie des traitres, et fait condamner le Christ sur des allégations mensongères
      - Il renie sa loi, instrumentalise le peuple, et menace César pour obtenir Sa crucifixion
      - Le Christ pendu sur sa Croix, il vient le narguer et le défier
      - Le Christ mort, ressuscite le troisième jour
      - Le Sanhédrin en mode panique se cache
      - 70 ans après le temple brûle, les juifs sont exilés .

      Changez le Christ par Soral ou Dieudo et vous verrez ça marche pile poil !

      En fait, tout (contre) pouvoir chrétien marche à sa façon dans les pas du Christ et c’est en déinitive ce que lui reproche le Sanhédrin : de préférer la Justice chrétienne au pouvoir sanhédrique.

      C’est la seule cause des poursuites et des persécutions.

      Mais toujours, in fine, le Sanhédrin perd, l’incendie de ses Temples et son exil étant les sanctions invariables de ses persécutions.

      Depuis 2000 ans


  • Moshe Yalon et Avi Gabbay, 2 ancien ministres de netanyahou on claqué la porte pour protester contre l’extrémisme du gouvernement...

    C’est a cause de soral peut être ???


  • Le Sionisme , Soral ,Dieudonné.....,

    Que Soral et Dieudonné,soient aujourd’hui les cibles préférées
    des institutions juives mondiales démontrent :
    * L’importance acquise par Soral et Dieudonné
    * La fébrilité d’une communauté puissante mondialement.
    Comment expliquer ce double paradoxe .. ?
    Par une double vérité élémentaire et fondamentale !
    *Documents et faits sont souvent issus de sources de la dite communauté
    *La pédagogie employée trouve un écho populaire et ...intellectuel !
    Enfin la répression comme argument principal en période de crise profonde
    c’est le catalyseur par excellence des âmes bien trempées !
    Onfray,Soral,Dieudonné,et de Villiers sont les trois mousquetaires
    et d’Artagnan de ce rétablissement de la vieille France .

     


    • Documents et faits sont souvent issus de sources de la dite communauté



      Très juste. Souvent de façon transparente (Jacob Cohen, pas la peine d’expliquer qu’il est juif...) mais aussi via des personnes dont tout le monde ne sait pas qu’elles sont d’origine juive (Jacques Sapir...) voire des allusions très discrètes comme des fonds sonores de vidéos (Steve Reich...).

      Lorsque le curieux commence à s’intéresser au contenu d’E&R après avoir été matraqué sur l’antisémitisme supposément véhiculé par le site, il peut avoir de sacrées surprises !


  • #1476714

    méme melenchon "peut" dire que le crif est illégitime .
    que reichstadt débatte avec melenchon s’il ne daigne dialoguer avec soral .

     

    • Alors là pas d’inquiétude, on aura le scénario habituel : ils se couchera très vite avec "antisémitisme combat de ma vie, blablabla" et puis l’incontournable "Soral Dieudonné les méchants pas beaux" (Soral vous explique qu’à un moment donné du débat il faut lui cracher à la figure pour se dédouaner et bien faire comprendre qu’on appartient au camp du bien) suivi d’une ode finale au mondialisme en subliminal. Je vous dis on les connait trop bien, comme si on les avait fait !!


  • " Perte de repères " dit la dame aux cheveux lissés . Ceux qui oeuvrent depuis 1789 à la destruction de ces fameux repères feignent candidement d’en découvrir la perte . Rares sont les Eric Zemmour, Jacob Cohen , Gilad Atzmon, qui comprennent que l’intérêt de tous passe par la préservation de ces repères . Cette compréhension requiert d’accéder à l’universel et d’abandonner l’élection divine et son espérance messianique .


  • Je me garderai bien de toute réflexion polémique sur le contenu, quand au contenant, je m’interroge. Il s’agit donc de l’antenne européenne d’une entité américaine qui est, par définition, communautaire.....
    Ouais, d’accord, voilà voilà.....


  • Sacré farceur ce Jonathan Uzan : comme si un national socialiste était nécessairement un nazi.
    Dans ce cas, les derniers tsunamis connus aussi : puisque chacun d’eux divaguait en Asie...
    Je ne sais dans quel spectacle comique il joue, mais ce serait comme de dire qu’un sioniste est nécessairement juif : et bien non, il s’en connait qui ne le sont pas...
    C’est ce qui est drôle d’ailleurs...


  • C’est intéressant de voir nos journalistes "impartiaux et objectifs" faire ce qu’on appelle des "ménages" pour des confs’ ou "débats".


  • Si on analyse bien l’événement ça ressemble... à une conspiration, à cela près qu’elle n’est plus cachée.


  • Ces ZELIT’ sont-elles au courant qu’elle ne représentent rien ni personne et qu’elles vont même à l’encontre du peuple ?


  • "keppel qui, malheureusement, n’est pas juif" ??????? Malheureusement ???? Juif c’est une religion keppel. Si t’as envie d’être juif achète une galette, le talmud et bouffe casher. Simple ! Alors lui il s’écoute parler, c’est juste pitoyable.


  • En cas de "front républicain" Juppé/Macron je donne pas cher de la peau de la dissidence ER et cie.

     

    • Bah, les idées et analyses de Soral ayants déjà largement dépassé les limites de la sphère dissidente, je crois que personne n’a de souci à se faire sur une éventuelle alliance politique entre eux.
      ... ils n’auront jamais le courage de se confronter à un problème qui les dépasse complètement aujourd’hui .
      On voit bien que toutes leurs attaques contre le "complotisme" font un Flop magistral.
      Plus ils s’agitent et plus ils remuent leur propre boue nauséabonde et fétide...
      Quand ça pue, ça pue et plus ils vont s’allier, plus ça va sentir !


  • "thierry Messan, désinformateur professionnel"... Faut oser la sortir celle-là : ) Ces ZELIT’ truffes sionistes ont ouvert la boite de pandore internet et maintenant ils chialent parce que leur bébé se retourne contre eux.


  • Audrey PouleBradée :) comme ça ne m’étonne pas du tout, tous prêt a tout pour garder poste, améliorer leurs revenus ; trop de zèle tue, le zèle, Bref comme chantait Renaud, dés que le vent tournera vous repartira, et encore nous pourrons être bien plus méchant, Je me demande a quel point ces gens là ne se touchent pas sur Soral et Dieudonné, ils en rêve la nuit c’est pas possible.


  • Comparons l’attaque de lobbys sionistes mondiales sur Alan Soral à une autre récente attaque sur le ministre Croate, menée d’une façon identique par ces mêmes lobby boys et leurs think-tanks :

    En novembre 2015, les Croates ont voté et la « coalition patriotique » l’a emporté, c’est donc naturellement des ministres issus de cette coalition qui sont actuellement au gouvernement. Or, tous ne respectent pas les tabous de la commission européenne, tel le ministre de la culture M. Zlatko Hasanbegovic, d’où une campagne ignominieuse lancée à son encontre dans le but de le déstabiliser.

    La France a déjà eu plusieurs fois des ministres de la culture pédophiles, ce qui n’a jamais posé de problèmes pour les eurocrates, mais là, M. Zlatko Hasanbegovic semble dépasser les bornes : Pensez donc, il est contre l’avortement, contre l’immigration, veut rendre inconstitutionnel le mariage des invertis, et crime parmi les crimes, il a une vision révisionniste de l’histoire. C’est ce dernier point qui lui a valu une tribune particulièrement fielleuse publiée dans Libération, signée par toute la bien-pensance mondialiste, avec entre autres, Alain Finkielkraut, Annette Wieviorka, les inénarrables époux Klarsfeld, Judith Butler (l’inventeur de la théorie du genre), Kim Campbell (Ancienne Première ministre du Canada), etc, etc. A tous ces gens, qui pourtant se prétendent démocrates, peu leur importe que M. Zlatko Hasanbegovic ait la légitimité des suffrages croates, leurs tabous sont plus forts et ils l’accusent de créer une « idéologie » destinée à « mettre en cause les vérités historiques et les valeurs fondamentales » de l’Union européenne et voudraient qu’il soit destitué…

    Ce qu’il est très enquêtant, c’est que Soral et Hasanbegovic, ayant les mêmes profils patriotiques, politiques et morales, sont trainés dans la bue d’une façon identique avec des méthodes identiques , - par le même QG.

    Ce forum "Le sursaut" n’est qu’une plateforme d’une vaste opération de démolition politique, financière, et in fine, physique, de chaque patriote qui refuse la pensée unique.
    Comparez :

    http://www.liberation.fr/debats/201...

    http://www.contre-info.com/campagne...

    Merci de publier ce commentaire


  • Si Le Sursaut se définit comme suit :
    « Après les tragiques attentats qui ont endeuillé notre pays durant l’année 2015, plusieurs organisations et think tanks français & européens ont souhaité mettre en place un rassemblement européen, trans-politique et trans-générationnel. L’objectif est de créer une plateforme de réflexion et d’engagement pour redonner corps à nos valeurs démocratiques face à la menace islamiste et à la récupération populiste. »..
    l’objectif de E&R poursuit le même combat de redonner corps aux valeurs démocratiques face à toutes les menaces communautaristes et à la récupération et instrumentalisation d’une élite illégitime...
    Finalement le sursaut existe depuis longtemps en dissidence !!!

    Je ne m’inquiète pas du tout de l’intelligence du peuple à séparer le bon grain de l’ivraie. J’observe une prise de conscience de plus en plus nette de la réalité et les dernières affaires à polémiquer comme la stupide " commémoration " des jeunes à Verdun contribue à faire percer l’abcès.
    Les matérialistes ont oublié que les âmes des morts par la violence restent souvent piégées sur le lieu de leur mort dans le bas astral. Allez faire courir des adolescents dans des lieux si chargés est une faute grave, d’autant que la musique était inappropriée. Je n’aurais jamais accepté que mes enfants participent à un tel sacrilège...les morts de ces guerres cruelles ne méritent pas ce mépris et cette bêtise. Où sont les parents ???


  • Vraiment le sempiternel discour de sourd chacun y va de son analyse avec raison bien fonde et argument de cretin convaincu . Le dicernement finalement restera toujours une qualite tres peut reparti chez l’etre humain meme si il est question ici d’Ethique en verite et d’honneur.


  • Il faut avoir rien à bouffer pour venir dire des conneris sur les plateaux même ma fille à l’âge de 5 ans arrivait à mieux comprendre le problème Palestiniens et aujourd’hui à 11 ans comprends qui se cache derrière daesh.
    Moi j’adore le site égalité & reconciliation et toute l’équipe, il faudrait en ouvrir à l’étranger.


  • Tous ces gens me font l’impression de doctes personnes expliquant les mouvements apparemment rétrogrades de certaines planètes grâce à des épicycles et des déférents, dans le cadre rassurant d’un bon vieux géocentrisme accepté par tous... Incapables de faire leur révolution, incapables de reconnaître la vérité quand elle se présente à eux, incapables de rien sauf de sauver leurs miches, mus qu’ils sont par les instincts de survie les plus primaires. J’ai aussi l’impression qu’ils se parlent mais ne se comprennent pas et qu’ils disent amen à tout pourvu que la parole vienne d’une bouche amie, de la tribu. Et comment pourraient-ils faire autrement, puisque plus aucun concept n’est défini, plus aucun mot n’a de sens ? N’a de sens que le contexte dans lequel ils se trouvent et s’organisent et qui définit quasiment toute la conversation sans qu’aucun mot ne soit indispensable. Et questionner l’autre équivaudrait à remettre en cause le contexte, la tribu, l’affaiblir, vouloir sa mort, la trahir, donc ferait de celui qui questionne l’homme à abattre. Bref, peu de progrès depuis la préhistoire...


  • " Il ne faut jamais perdre de vue que ne ce ne sont pas juste des histoires rigolotes hein les théories du complot, ça a des conséquences réelles. »
    L’espérance messianique, le projet sioniste, la reconstruction du Temple, le retour aux sacrifices rituels, le prêt à intérêt , le projet mondialiste : tout cela aussi a des conséquences réelles , autant pour ceux qui y sont enfermés que pour les goyim .


  • Autant il y a matières á débattre sérieusement avec Keppel mais Reichstadt ...

    O toi grand Rudy ; je t’implore de me donner directions dans ce monde de mensonge ou la lumière ne peux jaillir que de ta source bienfaisante, protectrice , précieuse et humblement humaniste.

    Je t invite o grand et parfait Rudy å dénoncer ces méfaits qui souillent ta parole si pieuse et généreuse ; shibboleth !

    https://www.corbettreport.com/911-t...


  • On dirait un géant aux pieds d’argile !?
    J’ai pas tout lu (pas la vidéo), pas la peine, j’ai plutôt lu entre les lignes et fait un constat : toujours les mêmes à se plaindre, jamais de remise en question ; s’ils en avaient le pouvoir, ça se voit, ils imposeraient la “pensée unique” de force à tous, euh un peu comme en Palestine ? sauf que nous sommes en France et que, sauf erreur, la France n’est pas encore tout à fait la Palestine...
    Et Alain Soral a dû mettre le doigt sur quelque chose de sérieux pour qu’il devienne l’objet central d’un débat en son absence : c’est ça la démocratie ? Non.
    p.s : la liberté d’opinion est gage de démocratie, vouloir contrôler l’internet en revanche ça peut mettre la puce à l’oreille...
    Vive la liberté d’expression !

     

  • Le tragique, avec ces vampires, c’est bien le mensonge maléfique bien échafaudé dans de multiples fausses associations/instances multinationales et internationales qui scandent les mêmes refrains logiquement erronés.
    La tragédie du menteur, c’est qu’ il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour. (Marc 4:22)
    En crépitant de toute part sur Egalité et Réconciliation, la Vérité attaque la rente déloyale et affole les menteurs impénitents.


  • Dans la deuxième vidéo, le chauve à lunettes est complètement possédé !

     

  • Hahaha, le néo-con qui parle de l’attitude des néo-cons... Pour rester dans son thème : à taqiya, taqiya et demi :)


  • Le sursaut ? Les derniers soubresauts plutôt, enfin il faut espérer !
    Qu est ce qu elle fout là la Pulvar, elle se rend compte qu elle participe à un debat sur un media communautaire ?
    Et Kepel il peut pas leur dire à tous ces cretins genre reichstadt que leur combat est mal mené et contre productif !
    On aimerait avoir des adversaires à la hauteur au moins, même s ils nous invitent pas à debattre avec eux directement ?
    Tiens je vais faire plaisir a Rudy, je vais élaborer une theorie du complot sur son cas, par sa médiocrité, il participe grandement à la montée de l’extrémisme, voilà c’est dit.


  • Il n’y a pas que Valls, mais aussi BHL qui aime faire de la pub à Dieudonné M’Bala M’Bala et Alain Soral en mentionnant leur nom dans leurs discours et à la télé. C’est surtout la "gauche Finkielkraut" qui ne peut s’empêcher de parler d’eux tout le temps.


Commentaires suivants