Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Journée de la Femme : un déchaînement de bien-pensance contre-productive

En faisant notre moisson quotidienne d’infos, on peut dire qu’on a senti ce que pouvait être la propagande portée à son point le plus haut. Sur le thème du féminisme comme base de l’idéologie du Bien, tout le monde s’est lâché. Même les vanneurs habituels de Twitter ont fait profil bas, tant la pression sociale est forte. Bien sûr, certains esprits contradicteurs ont rappelé l’inanité de ce genre de commémoration (comme si les Femmes avaient disparu dans un géno-cide ou comme si on fêtait notre victoire sur Elles) mais dans l’ensemble, c’est un « hommage » général, ce qui ne veut pas dire grand chose.
Au milieu de cette soupe suave où flottent les jugements de valeur les plus démagogiques, certains se sont dépassés.

 

Le Woman’s day, c’est la version américaine. C’est de là-bas que sont parties les premières salves féministes, dans les années 60-70 et ce, parallèlement à la libération sexuelle. Qui a abouti à la femme au travail, et en général, à la femme au travail mal payé. Un gros sourire de l’oligarchie en prime !

 

 

 

Et en toute logique, le féminisme, ce produit du capitalisme consommiste, a conduit à cela :

 

 

 

Inévitablement, dès qu’on a un débat de société, tout de suite, l’ex-ministre de la Justice de Pierre GPA Bergé vient mettre son grain de sel :

 

 

 

Il y a bien sûr des femmes qui ne sont pas d’accord avec ce traitement qui les fait passer pour des bécasses :

 

 

 

La Journée de la Femme, c’est un concert d’hypocrisies et de promesses à la con. Ou aux cons, au choix :

 

 

 

Les candidats rivalisent de promesses intenables, par exemple l’égalité avec les hommes, qui sont supérieurs, ou des salaires égaux, ce qui serait profondément injuste, puisque les femmes passent leurs journées de boulot au téléphone, avec leurs copines ou leur mère :

 

 

 

Il y a toujours des râleuses. Celles qui sont jamais contentes – et on sait généralement pourquoi – maintenant elles disent que c’est la faute à la « discrimination » :

 

 

 

Cependant, de nouvelles femmes émergent, qui ne veulent pas de ce féminisme-piège. La question est : est-ce qu’elles couchent ? Enfin, est-ce qu’elles aiment encore les mecs ? Il semble que oui...

 

 

 

C’est vrai que les hommes n’ont souvent que le sexe des femmes à la bouche, c’est-à-dire qu’ils réduisent trop la femme à son aspect sexuel, alors qu’elle n’est pas que ça. Même si elle en joue, et transforme les hommes en jouets.

 

 

 

Par exemple, Henry de Lesquen le monsieur qui aime dire de grosses bêtises sur Twitter il n’améliore pas les choses en sortant des bêtises pareilles. Dans un débat avec Caroline Fourest, il risquerait de la taper puis de l’obliger à un rapport et ça c’est interdit par la loi. C’est la femme qui doit dire oui ou non, sinon on va où ?

 

 

 

Heureusement, il y en a qui pensent aux hommes en cette journée du 8 mars longue comme un jour sans gonzesse. Par exemple Jean-Michel Aulas, qui aime beaucoup beaucoup les femmes, on se demande même si c’est pas pour ça qu’il a créé une équipe de foot féminine, ou féminin, ou tout court. C’est vrai que les Lyonnaises jouent bien, et en plus, elles sont jolies. Par exemple, la dernière recrue américaine, houlala...

 

 

 

Assez déconné, retour au sérieux avec Julia Cagé, la Miss Économie de Benoît Hamon. Pour le coup, c’est elle qui promet la lune à tout le monde, hommes et femmes compris. On pourrait appeler ce programme Adopte Un Parasite.

 

 

 

Ah, on oubliait, Alex Morgan, la star du foot US recrutée par l’Olympique Lyonnais.
Aulas a eu du nez : Alex est une bombe sur le terrain.

 

 

À la découverte de l’empire féminin, avec Kontre Kulture

 

Le féminisme n’est pas qu’une posture, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La Suède , premier pays du monde avec un gouvernement qui se revendique entièrement féministe ...

    Deux grosses lesbiennes là bas ont même reassigner des compagnies aériennes qui amenaient les touristes Suédois vers l’étranger , pour à la place ramener des " réfugiés " en Suède ... plus rapidement ...

    Et la Suède se porte à merveille , ces derniers temps ... comme tout le monde le sait !!!

     

    • La suede ne se porte pas si mal. Par contre evitez le compte twitter de Trump, on l’a deja mange cette salade.


    • La Suède , c’est le Titanic avec le nez déjà dans les glaçons ...

      Vous fumez quoi ?!? ça m’intéresse ( un besoin d’oublier ) ...


    • #1680553

      Pour les Nôtres :
      Ainsi, pour expliquer le fait que dans un pays à la pointe du féminisme où l’égalité politique est au mieux réalisée, les viols aient à ce point augmenté, d’éminents experts, dont des femmes, avancent de bien curieuses raisons. Le problème, ce serait le mode de vie des Suédoises, qui sortent, boivent, font des rencontres sur internet, et ont la fâcheuse tendance à identifier à du viol un rapport forcé même sans « violence » (en réalité bons nombre de crimes sexuels là-bas sont d’une barbarie inouïe). En d’autres termes, si les Suédoises restaient à la maison et que le viol n’était plus considéré comme du viol, il n’y aurait plus de viol. C’est plein de bon sens, mais nous aimerions quand même savoir combien sont payées par les islamistes celles qui parlent ainsi, ou leur proposer un bilan psychiatrique, le cas échéant. D’autres, vraisemblablement d’obédience fascisante, disent que l’explosion du nombre des viols est à mettre en rapport avec la volonté du parlement suédois de faire de la Suède un pays multiculturel, ce qui se défend



      .http://www.pourlesnotres.fr/2017/03...



    • Honnêtement, parfois je me demande si il ne s´agit pas d´une vengeance de la communauté bretonne pour la seconde guerre mondiale : il faut que l´Allemagne, la Suède, la France, la Belgique disparaissent.
      Apres je me dis que ça tient pas la route, sinon pourquoi imposer tous ces maux au peuple britannique.


  • Macron sur les femmes maires, députés etc. : "il faut plus de femmes à ces positions pour qu’elles changent notre vision politique".

    Ben mon vieux, quand tu vois notre maire de secteur, une femme, tu comprends bien que ça change absolument rien du tout...

    Sinon même si ça date depuis un moment, le hasard du calendrier est tout de même assez cocasse, cette journée est assez proche des élections présidentielles...De là à y voir un complot ? Neinnnnn

     

  • OUI au féminisme !
    Aux élections, votons tous pour une femme !


  • L’apologie des femmes, à force d’alcool, cigarettes, pilules abortives et contraception, qui pour se venger, se sont transformées en castratrices


  • Il y a à peu près 10 ans, j’ai lu une étude qui disait qu’environ 8 femmes sur dix préféraient avoir un chef qu’une chef :
    Je n’ai pas retrouvé cette étude mais je suis intéressé si quelqu’un a le lien ;
    Si cela est vrai alors l’écart supposé (je ne le constate pas autour de moi) ou réel d’écart de salaire homme femme me semble justifié
    Sinon je ferme ma gueule

     

  • Christiane Taubira est une femme ??? Merde, j’en suis tout retourné.


  • La photo à la fin de l’article, je crois pas que ce soit Alex Morgan

     

  • Ca y est, on en bouffe depuis ce matin à toutes les sauces de cette "journée" ;

    Heureusement, quelques-unes arrivent à relever le niveau (lévy, bastié), plus le petit clip sur youtube qui fait buzzer en ce moment sur le viol conjugal (viol pas vraiment établi dans le petit film, c’est là que la bât blesse....) ;
    l’homme deviendrait-il l’ennemi à abattre ?... Si l’on se "scandinavise", je crains que oui.
    Enfin, ça vaut toujours mieux que les femens ou les "pornos féministes" (trin-thi, f.karel, ovidie...), ou là ce n’est même plus du féminisme.


  • Dans les années 70 on est arrivé a convaincre les femmes que se faire baiser c’ était un premier pas vers la libération , elles auraient du se méfier , aujourd’hui elles ne sont plus qu’ une image sexuel pour vendre tout et n’ importe quoi , bref rien d’ étonnant que pour réclamer quelque considération de la part du système qui les oppressent , pauvres chéries, elles montrent leurs nichons . Le fait qu’ elles furent choisies en premier pour l’ entreprise de destruction de la civilisation,des meurs et de la morale en dit long sur leur intelligence et leur bon sens . Qui voudrait naître au sein de ces femelles stupides ? Elles sont toujours capables d’ enfanter mais pas d’ être des mères , comment pourraient elles l’ être quand elles trouvent normale d’ avorter comme solution aux conséquences de leur faiblesse .Et oui avant il y avait la chasteté et les bons principes religieux mettaient la protection de la femme et de la famille au centre de la cohérence d’ une société saine . Mais ça c’ était avant . Il faut remonter au delà de 5000 ans , depuis même les religions qui surgirent ne parvinrent que difficilement a maintenir la pureté, la compassion,l’ austérité et la véracité sans les quelles c’ est la vie des animaux .

     

  • - C’est facile de faire le con ?
    - Il y a plusieurs façons de faire le con.

    - Peut-on faire le con sans être con ?
    - C’est beaucoup plus facile que de faire l’oiseau sans être oiseau.

    - Les oiseaux font-ils des films ?
    - Non, seulement du théâtre.
    - Quel genre de théâtre ?
    - Opéra bouffon.
    - Et c’est con, l’opéra bouffon ?
    - C’est assez con.

    Ils sont sombres, les oiseaux.
    Oui, sombres comme des cons.

    Ils sont dignes, les oiseaux.
    Oui, comme des cons.

    Ils sont tendres, les oiseaux.
    Pauvres petits oiseaux, pauvres petits cons.

    Bel oiseau, mon beau con,
    Lance ta plainte con.
    Ta con-plainte d’oiseau.

    Chante con, Chante Clair.
    Chante la joie d’être un con
    Chante le bonheur de vivre sans comprendre,
    Mon fau-con, mon beau-frère.

    Les oiseaux sont des cons.

    Chaval

     

    • C’est très laid.


    • Les oiseaux sont tous "sauf des cons". Un oiseau régule à lui seul la population d’insectes dans un éco-système et bien plus encore et par conséquence la polénisation, donc la reproduction des végétaux, des fleurs, et par extension la production de miel, la survie des abeilles, etc... etc.. Sans oiseaux, on est tous morts.Renseignez-vous mon vieux. Je vous conseille une étude sur le Merle. Le roi des chanteurs parmi les oiseaux. Ecoutez le Merle, essayez de communiquer avec le Merle, c’est un oiseau Divin.


  • #1680406

    L’ olympique lyonnais étant très impopulaire n’a trouvé que cette démagogie pour rentrer dans les foyers par la mère et en même temps remporter des titres là où il n’y a pas de concurrence et pas d’intérêt.


  • Au sujet de la toute première et de la toute dernière image illustrant cet article : je suis plutôt pour ! :-)


  • Je vous conseille de lire "L’effroyable imposture du féminisme" de Lucie Choffey (disponible sur KontreKulture), de surcroit écrit par une femme ! Un bel exemple de féminisme ? Le site adopteunmec.com. Sous-entendu, le mec est soit un animal sauvage à dresser ou de compagnie, soit un orphelin "associal" incapable de se trouver une compagne, soit les deux. Est-ce respectueux vis à vis des hommes ? Elles nous reprochent de les prendre pour de la viande ? Que prone ce site si ce n’est la même chose ? Personne n’en parle dans les merdias, bien évidemment. C’est l’exemple parfait de ce féminisme à la con. A quand d’autres sites dans le même genre : adopteunemeuf.com ou adopteunefemen.com ? Oulà, on aurait toute la "Fourestitude" sur le dos ! La Femme n’a jamais été l’égal de l’Homme, puisqu’elle différente, elle est une Femme, pour moi c’est du bon sens. Elle a ses qualités et défauts. Certains sont communs avec l’Homme, d’autres sont typiquement féminins et vice-versa. On nous fait toujours le coup de revendiquer des droits au nom de l’égalite tout en revendiquant sa différence. Ce qui est un non-sens total. Et globalement, c’est une fête pour les "Charlie". La fête des Mères a un sens bien plus noble.

     

  • C’est vrai qu’on aimerait un événement plus festif et moins revendicatif. D’ailleurs, pour célébrer cette journée, je me suis déguisé en glace "bleu blanc rouge", celle qu’on voit sur la photo. Ce fût une journée mémorable.


  • "Tertullien disait avec raison que le sang des martyrs enfantait des chrétiens. Il est décidé dans nos conseils que nous ne voulons plus de chrétiens ; ne faisons donc pas de martyrs : mais popularisons le vice dans les multitudes.

    Qu’elles le respirent par les cinq sens, qu’elles le boivent, qu’elles s’en saturent ; et cette terre, où l’Arétin a semé, est toujours disposée à recevoir de lubriques enseignements. Faites des coeurs vicieux, et vous n’aurez plus de catholiques.

    Eloignez le prêtre du travail, de l’autel et de la vertu ; cherchez adroitement à occuper ailleurs ses pensées et ses heures. Rendez-le oisif, gourmand et patriote, il deviendra ambitieux, intrigant et pervers. Vous aurez ainsi mille fois mieux accompli votre tâche que si vous eussiez émoussé la pointe de vos stylets sur les os de quelques pauvres hères. Je ne veux point, ni vous non plus, ami Nubius, n’est-ce pas ? dévouer ma vie aux conspirations pour me traîner dans la vieille ornière.

    C’est la corruption en grand que nous avons entreprise, la corruption du peuple par le clergé et du clergé par nous, la corruption qui doit nous conduire à mettre un jour l’Église au tombeau.

    J’entendais dernièrement un de nos amis rire d’une manière philosophique de nos projets, et nous dire : « Pour détruire le Catholicisme, il faut commencer par supprimer la femme. » Le mot est vrai dans un sens, mais puisque nous ne pouvons supprimer la femme, corrompons-la avec l’Église. Corruptio optimi pessima.

    Le but est assez beau pour tenter des hommes tels que nous. Ne nous en écartons pas pour quelques misérables satisfactions de vengeance personnelle. Le meilleur poignard pour frapper l’Église au coeur, c’est la corruption. À l’oeuvre donc jusqu’à la fin !" Lettre de Vindice à Nubius - 1838


  • Je reviens sur le discours de la socialo qui souris jamais...

    La même formule, en plus malin, ce serait de REVALORISER le statut d’intermittent du spectacle et de le généraliser à TOUS.
    Du coup, ils seraient cohérents avec leur vision libérale de la société (chacun pour soi) et libertaire-consumériste (comme moteur de l’économie). Du coup, on entrerait alors dans le modèle de la FLEXI-SECURITE.

    Fillon de son côté serait content (voir sa vidéo ou il annonce son plan de réforme de la France). En effet, on irait dans le sens tant réclamé par le patronat français (qui rentre à fond dans le modèle de l’UE, cad d’un modèle de société copié collé du modèle US). Soit celui de la précarité, pardon de la flexibilité de l’emploi.

    En plus de les réconcilier (stratégie Hollande-Macron, de la gauche libérale), on entrerait dans un vrai donnant-donnant. Tu bosses suffisamment d’heures, tu peux te mettre au chômage le reste de l’année. Voyez ou je veux en venir...

    Mais apparemment, ces 2 partis sont trop neu-neu pour avancer pareille proposition, alors que paradoxalement, cela fait des années que l’on nous rebâche le concept de flexi-sécurité.
    Bref, ce serait effectivement le choix : 1 - d’acheter la paix sociale, 2 - de satisfaire les entreprises, 3 - d’offrir un compromis cynique, mais réel.

    En fait, c’est étonnant que personne n’ait encore franchement avancé l’idée, ni du côté du PS, ni des républicains, c’est pourtant la seule réponse "UMPS" encore en accord avec leur vision du monde, conformiste et con-ventionnée, cad soumise à l’UE (un modèle d’organisation politique totalement has been et contre-performant pour la gestion des rapports entre nations européennes et avec le reste du monde) .

    Alors, est ce de l’incompétence ? de l’indifférence ? de la bêtise systémique ? Je ne sais pas, mais clairement aucun de ces gugusses n’a sérieusement posé la question du bien être du prolétariat français (le RSA est effectivement un foutage de gueule) ni de celui des classes moyennes et supérieures (surtout après 50 ans ou avant 30 ans...) dans les grandes villes de la province France .

    J’ajoute que la gestion de ce modèle pourrait être simplifié et rendue efficace d’un point de vue administratif. Et que le bénévolat pourrait être revalorisé et encouragé dans ce modèle là ( 3 heures de bénévolat = 1 heure salariat).

    Ici, je n’adresse pas la question des "migrants"/étrangers qui pose d’autres problèmes et demande à être traité de façon claire et spécifique.

    _


  • J’ai une petite pensée pour ma collègue de travail qui a dit cette année qu’elle ne voulait pas faire d’enfant car elle voulait pouvoir continuer à se bourrer la gueule de temps en temps (véridique !) ... Comme c’est touchant...

     

  • Panaché :
    le journal "L’Emeute" de Lyon (du 7-12-1883) : "Il est temps de renforcer nos bataillons avec tous les éléments qui épouseront nos haines… Les filles seront de puissants auxiliaires ; elles iront chercher les fils de famille jusque dans le giron de leur mère pour les pousser au vice, au crime même… ; elles se feront les servantes des filles des bourgeois pour pouvoir leur inculquer les passions honteuses. Telle pourra être l’œuvre des femmes attachées à la Révolution".
    En janvier 1906, le renégat Charbonnel eut un entretien avec le ministre de l’Instruction Publique, le franc-maçon Bienvenu Martin. "La Raison" en rendit compte : "Je voyage beaucoup, dit le ministre, pour une cause que j’ai profondément à cœur, l’éducation des jeunes filles. Je suis allé inaugurer nombre de lycées et de collèges à leur usage. Nous arracherons la femme au couvent et à l’Eglise. L’homme fait la loi, la femme fait les mœurs. …
    - "Pour tuer l’Eglise, il n’y a qu’à prendre l’enfant et à corrompre la femme" (Heine.)
    - "Il faut détruire (dans la femme) le sentiment instinctif et égoïste de l’amour maternel... La femme n’est qu’une chienne, une femelle, si elle aime des enfants" (Congrès communiste du 16.11.1922).

    Souvenirs du Dr Lawrence Dunegan d’une conférence donné le 20 mars 1969 par le Dr Richard Day
    - "Puisque l’utilisation de chimie dans l’eau ou dans la nourriture visant à réduire la volonté sexuelle n’est pas pratique, la stratégie fut non pas de diminuer l’activité sexuelle mais de l’augmenter…mais de telle façon que les gens n’auront pas d’enfants."
    - "Et la première considération est la contraception qui sera fortement encouragée et rattaché avec la sexualité dans l’esprit des gens. À un tel point qu’ils penseront automatiquement à contraception lorsqu’ils penseront ou se prépareront au sexe. Et la contraception sera disponible universellement."
    - [...] "Il y aura même de la publicité concernant les contraceptifs. Ils seront dispensés dans les écoles en association avec l’éducation sexuelle."
    - "Depuis ce moment, plusieurs, plusieurs villes des États-Unis ont mis sur pied des cliniques scolaires concernant principalement la contraception, le contrôle des naissances, les cliniques de contrôle de la population. L’idée étant que le lien entre le sexe et la contraception ainsi introduit et renforcé à l’école, mettra fin à l’institution du mariage.
    - sexe et reproduction seront séparé. Vous pourrez avoir du sexe sans la reproduction et la reproduction sans sexe.

     

    • En lisant votre commentaire, j’ai pensé au pr Gernez qui se demandait si alzheimer n’était pas du à la destruction de la religiosité (une des fonctions du cerveau, selon lui, entre 5 et 12 ans), avec l’aide bien sur de l’illuminé de service A. Conte. Pourquoi découverte en 1906, surtout dans les pays occidentaux et particulièrement en France ? C’était le début de son questionnement.


  • Fort bien....je vais m’intéresser au foot ; qui l’eut cru ?


  • Mais moi je suis contre la fête de la femme, çà veut rien dire !! Pourquoi pas une fête du rat ou du chien ? Quel rapport avec la culture ? On nage en plein naturalisme ! Bientôt la fête du trans, du PD ! merde quand même.

     

  • En Espagne on a eu droit aussi à tout ce tralalá. Et ça me fait vraiment ricaner, car
    c’est du pur lavage de cerveau, c’est 1984, c’est Orwell. Touts les sindicats, à mon entreprise, faisaient des longs et beaux discours. Et je leur démande : Qu’est-ce qu’on fait quand c’est une femme qui maltraite une autre femme, voir un homme ? Étant une femme, j’ai subi du harcellement de la part d’un groupe d’hommes, avec la complicité de ma chef, qui est une femme. Et quand j’ai portée plainte et j’ai amenée mon entreprise aux tribunaux, c’est aussi une femme qui y est apparue pour raconter un gros mensonge à mon égard.
    J’en ris, moi, "del día de la mujer trabajadora". Que des foutaises.

    ,


  • Au secours !


  • C’est pas un hasard si le féminisme se focalise sur le monde du travail, on veut en faire des aliénées comme les autres...et puis si on peut les retourner contre les hommes tant mieux ! ça permettra au capital de se la couler douce...
    Ces gauchistes ne s’en rendent même pas compte ! idiots utiles quoi... Si à la limite la journée de la femme pouvait être l’occasion de célébrer la femme en tant que femme pourquoi pas ! Mais non là on veut célébrer l’aliénée hystérectomisée carriériste déshumanisée et abrutie par la société marchande... Non mais qui peut souhaiter cette "vie" inhumaine de femme réifiée pour sa fille ?

     

  • Hahaha, pour ce qui concerne le masculin de "rombière" je conseille à mam’ chrisin’ de regarder la 317e Section. Certes le terme n’est pas équivalent, mais il existe ;)

     

    • Quelle joie de voir que certains connaissent leurs classiques.

      Surtout qu’il ne faut jamais perdre de vue que :

      - ’’Pour faire une bonne ’nalyse Mam’ Chrissine, faut faire péter la poire pis les cahuettes...’’

      Rien à voir avec le sujet mais ça m’a fait du bien...


  • Ah cette Julia Cagé... Une synthèse !
    Parce que percevoir 750 balles par mois, c’est sortir de la pauvreté ?
    Aucune considération sur la valeur sociétale du travail (on s’en rend souvent compte dès 10 ans...)
    Ah je vais être grossier, mais celle-là, c’est une mal baisée !
    Et c’est ma femme qui le dit ! #padamalgam

    C’est vraiment se foutre du monde ! Putain je ne donne pas cher de la peau de ceux qui proposent (imposent) cette société à nos futurs enfants !


  • Un article qui commence bien et finit encore mieux.


  • j’en conclue que ces gauchistes pensent qu’il ne faut aimer les femmes qu’un jour par an... c’est d’un triste...


  • #1681286

    Pour éclairer notre lanterne à propos des difficultés des femmes dans le monde du travail, je verrais bien un débat animé par Arlette Chabot avec des expert-es tel-lles que Laurence Parisot pour le patronat, pour plus d’objectivité, bien entendu.

    Les experts-es de l’ENS en écriture inclusive me corrigeront, je ne maîtrise pas encore la discipline, sûrement parce que je suis nimportequoiphobe ou un truc de ce genre.


  • #1681366

    Julia et Agathe Cagé ou les sœurs jumelles de la gauchiasse. Vous avez dit consanguinité au PS ?
    La première a épousé son professeur Thomas Piketty, un trotskyste à l’ENS, et la seconde était au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem il y a peu !

    Une synthèse ! Un naufrage aussi pour nos grandes écoles qui produisaient une élite... avant.

     

    • Julia Gagé se dit économiste alors qu’elle a fait des études de lettre^^ et ça se voit qu’elle est inculte dans ce domaine quand on voit que c’est dans son équipe qu’on sort des connerie comme : "La France est endettée mais les français sont riches..."


Commentaires suivants