Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

Les intérêts de "nos" dirigeants sont l’exact opposé des nôtres

À peine les déclarations pénibles de nos dirigeants de l’Élysée et de Matignon s’éteignaient, que la chaîne d’État France 24 diffusait ce court document sur les guerres françaises à l’étranger. Une justification de com’, qui ne fait pas le lien avec les conséquences dramatiques de ces multiples et coûteux engagements sur les théâtres extérieurs, et sur le sol français.

 

 

Un enfant de sept ans remarquerait que la France fait gratuitement le co-gendarme du monde pour l’Empire, à savoir le couple américano-israélien. Les Israéliens ne déployant pas un seul soldat pour empêcher les conflits dans le monde et encore moins pour contrer la fameuse menace « islamiste », qui semble au contraire les arranger, puisqu’elle déstabilise et disloque un à un ses voisins arabes.

La France, bonne fille, envoie à ses frais hommes et matériels se battre pour cette coalition détestée par la majorité des pays de la terre, et elle le paye sur son propre sol par des massacres de civils. Quand on dit ça, aussitôt, les chiens du système médiatico-politique hurlent à la lâcheté, au syndrome de « Munich »... Des éléments de langage produits par la « BHL Incorporated » et envoyés à toute la « propagandosphère » pour enfoncer le clou de la soumission. Et ça marche.

Précisons que notre pays touche malgré tout un salaire pour ce « dirty job » (sale boulot) : les commandes militaires des pétromonarchies. 16 milliards de dollars dont le peuple français ne voit et ne verra évidemment pas la couleur. Ne jamais applaudir aux juteux contrats et au business inter-dominances, ils nous passent par dessus la tête. Les journaux des marchands de canons se réjouissent, en revanche. Ce ne sont pas eux qui en payent le prix, comme à Nice.

 

En somme, les coûts cachés de la soumission oligarchique...

Pour finir, on ajoutera que ce terrorisme soudain qui tombe du ciel, sur la tête des Gaulois, n’est pas le fait du hasard. Il est destiné à plier nos politiques aux desiderata de l’oligarchie, et à maintenir le peuple français, encore un peu trop indépendant – traduire par pas assez pro-américain et pro-israélien – dans une terreur qui lui fait fermer sa gueule.

Si l’on en croit la cybernétique, et là on ne fait pas de la prédiction à la Élisabeth Teissier, il se peut que ce terrorisme venu d’en haut qui punit les peuples récalcitrants finisse par produire un authentique terrorisme, venu d’en bas celui-là, qui vise les dirigeants impliqués dans cette sanglante tromperie. Une terreur qui augmente la colère non pas contre les cibles officiellement désignées, mais contre les responsables de toute cette ingénierie.

 

 

 

Un terrorisme anti-élite à la place de la guerre civile tant attendue par Patrick Calvar entre « l’ultradroite et les islamistes ». On en voit les prémices avec les déplacements de plus en plus houleux de nos dirigeants dans la France dite profonde. Attention à ce qu’ils n’y disparaissent pas. La réponse des peuples aux coups et punitions de l’oligarchie est toujours imprévisible.
On ne peut pas tout calculer.

 

Réactions de Français, d’hommes politiques et de médias :

Supplétifs des Américano-israéliens, un job ingrat et mal payé, voir sur E&R :

Sur la France qui se soumet, chez Kontre Kulture :

Sur la France qui se bat, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1513905
    le 18/07/2016 par Brindavoine
    La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

    L’ignoble le Drian vient d’annoncer qu’en réponse à Nice on bombardait Daech : ils se foutent de nos gueules, ils sont les alliés objectifs de Daech, car ils soutiennent la politique d’Israël qui est en train de faire détruire la Syrie par Daech et de la faire vider de ses habitants .

     

    • #1514365
      le 18/07/2016 par y a qu’à
      La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

      Ces gens nous prennent pour des imbéciles. L’intervention de la coalition (France, USA...) dans cette région n’est nullement pour s’en prendre au Daesh puisqu’elle multiplie soit disant ses erreurs (attaquer des civils Syriens par erreur, larguer des vivres et des armes aux combattants de Daesh la erreur aussi., larguer des bombes sur des civils syriens toujours par erreur) . Ces actes sont souvent répétés pour satisfaire la maison mère dont le seul désir est de nuire à la Syrie et aux syriens.


  • #1513914
    le 18/07/2016 par bobforrester
    La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

    bonjour*

    Excellent article qui porte la marque du maestro ! rien à redire !


  • #1513915

    Malheureusement oui, c’est un vassal, comme nous sommes leur bétail !

     

  • #1513928
    le 18/07/2016 par un déséquilibré
    La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

    L’idée selon laquelle la France est frappée parce qu’elle est intervenue au Moyen-Orient ou au Mali est complètement absurde. C’est un épiphénomène, un prétexte lié aux circonstances géopolitiques. Les islamistes frappaient déjà la France dans les années 70 et 80, aujourd’hui, c’est la Syrie, à l’époque c’était autre chose.
    Je vois trois facteurs principaux :
    - le ressentiment lié à l’héritage colonial aggravé par la décision folle qui a consisté à faire entrer en France des millions de maghrébins, en faisant tout ce qu’il fallait par ailleurs pour ne pas les intégrer.
    - antiracisme institutionnel qui a détourné les revendications sociales légitimes des "jeunes" de l’époque pour créer la figure victimaire du "beur" à laquelle on a opposé, dans l’imaginaire collectif des années 80-90, celle du "facho", français moyen, moitié-collabo dénonçant les juifs, moitié-colon exploitant les immigrés, en mettant entre les deux les juifs mitterandiens éclairés de SOS Racisme pour les aider à développer une communication saine (ironie).
    - la faillite civilisationnelle et historique du monde arabo-musulman entraînant un repli identitaire dans une version sclérosée de l’Islam. Il y a un paradoxe entre les musulmans, qui entrent à titre individuel, de manière volontaire ou non, dans le monde moderne, caractérisé par le progrès technologique, la mobilité sociale et le désir de consommation, et l’Islam en tant que culture qui tend à s’opposer à cette "dérive" matérialiste et à induire une résistance chez le croyant. Quand le musulman est normalement intégré, ça maintient la pratique religieuse et communautaire dans une norme gérable par la société d’accueil. On le voit en Angleterre où il y a énormément de prêcheurs complètement allumés mais où les Musulmans sont beaucoup mieux intégrés économiquement. En revanche, quand on se retrouve comme en France avec des millions de jeunes hommes oisifs grâce à l’assistanat généralisé et à la préférence patronale pour le chômage de masse, ce clivage peut déboucher chez les plus fragiles sur une véritable démence, en particulier chez des binationaux déjà naturellement "clivés" entre la culture d’origine et le pays d’accueil. C’est pourquoi il n’y a pas lieu d’opposer la dimension psychiatrique à la religiosité chez les djihadistes, elles sont plutôt complémentaires.
    (1/2)


  • #1513929
    le 18/07/2016 par un déséquilibré
    La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

    (2/2)
    Les Islamistes leur offrent en réalité une porte de sortie, l’occasion de résoudre cette contradiction insoluble dans la violence libératrice, en retrouvant symboliquement la grandeur des premiers temps barbares de l’Islam (conquête et soumission des peuples sédentaires et producteurs). Ibn Khaldoun expliquait déjà à son époque que les Arabes avaient tendance à s’avachir et à dégénérer dans la paix car ils refusaient de s’adonner aux activités médiocres et productives des "races d’esclave". On voit d’ailleurs très bien ce que cela donne chez les gros loukoums voluptueux et diabétiques d’Arabie Saoudite et du Qatar. De fait, il y a très peu de nations musulmanes industrieuses et elles sont toutes situées dans le sous-continent asiatique et indien : Turquie, Iran, Indonésie et Pakistan. Or, le point commun de tous ces peuples est d’avoir refusé l’assimilation arabe, contrairement aux peuples du Maghreb et d’Afrique.

     

    • #1514499

      A vous lire, on comprend que ces attaques subies par la France sont la faute du passé, des musulmans, des Français...mais rien sur la politique actuelle du gouvernement, rien sur le néolibéralisme tuant peuples et cultures...c’est un peu léger comme analyse.


  • #1513937

    vivement les elections autrichiennes !

     

    • #1514005
      le 18/07/2016 par "Think far" ?
      La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

      et pourquoi pas l’arrivée des extraterrestre ?

      « France 24 diffusait ce court document sur les guerres françaises à l’étranger »

      Et ben, je ne savais pas que l’armée française est en train d’assassiner autant de monde en Afrique et dans les pays arabes !

      En fait nous sommes en guerre et ils nous le cachent ou je rêve ?
      Car ça serait plus acceptable de pleurer les victimes en sachant qu’on est en guerre sinon c’est évidement incompréhensif !


  • #1513954

    Voici notre cher premier ministre, arrivant triomphant devant son peuple tel un césar......


  • #1513974
    le 18/07/2016 par Meyer à bide
    La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

    Elle sous-traite.... mais c’est pareil, non ?


  • #1513982

    J’en ai marre de la gouvernance européenne très loin de la volonté et du soucis des peuples. Marre de cette oligarchie financière qui écrase et asservit le monde.
    Tout cela ne sent pas bon et le pire est a craindre.
    Par ailleurs, le projet transhumaniste de cette immonde oligarchie est en marche (cf. l’ excellente vidéo sur le site d’E&R, http://www.egaliteetreconciliation....) coupera le monde en 2 et le rendra encore plus inégal. Le progrès et les améliorations pour ceux qui le valent bien et peuvent se le payer, l’euthanasie pour 95% du reste des chimpanzés de la planète.
    Le transhumanisme est le plus projet le plus inégalitaire qui puisse exister, il sera réserver à une minorité elitiste quand le reste du monde sera contrôlé via euthanasie, avortement et durcissement de la politique familiale.
    Ne laissons pas passer le coche en 2017 pour virer ces pourritures socialistes.

     

    • #1514714

      Tout ceci après avoir saigné les peuples du monde en déclenchant des guerres partout dans le monde et après avoir fait disparaître deux religions monothéistes (je vous laisse devinez lesquelles), à ce moment la on sera dans leur projet transhumaniste .


  • #1514006

    Ça fait mal de voir ces traitres à la tête de la France.


  • #1514027

    Ca va se retourner contre eux. N’importe lequel d’entre eux aurait du démissionner depuis longtemps. Tous incapables autant qu’ils sont du point de vue du peuple. Aucun ne l’a fait. Pourquoi ?

    Car ils ne travaillent pas pour le peuple, mais contre. Avant 2017, au moins, ils ont un calendrier à respecter (avec réajustements, si besoin). A partir de là, il n’y a même à chercher les raisons du pourquoi du comment.

    Tu dégages tout ça et après tu poses les questions, trouves les coupables, et tu les punis. Tu les punis très sévèrement. Pour l’exemple. En rétablissant la peine de mort pour haute trahison.

    Je m’emporte un peu, désolé... mais, ils me mettent tellement les nerfs, ces gens-là... Traitres intégraux à l’Humanité... Esclaves de l’argent, et de leur égocentrisme aveugle...

     

    • #1515885

      La peine de mort n’est pas une bonne solution, elle pousse ceux qui ne sont pas prêt à aller jusqu’au bout vers leurs derniers retranchements. Il faut étudier des solutions plus fines.


  • #1514033
    le 18/07/2016 par happpy (à PI près)
    La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

    J’aime, entre tous, les articles abordant des questions de fond comme celle-ci. Bravo !


  • #1514207
    le 18/07/2016 par Récalcitrant
    La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

    A mon avis les élections de 2017 seront les dernières pour la France OQP, soit nous aurons encore un sbire impérial et la les français vont vraiment être pas content façon "Nuit des long couteaux" et toucher le fond(j’espère pas) soit Lepen aura a sa chance et on verra bien, a mon avis .


  • #1514213

    A contrario de votre article, c’est plutôt le peu d’hommes que nous avons sur le terrain qui m’inquiète. Nous souhaitons réellement combattre Daesh avec 4 000 hommes et 14 avions ?
    Quand la Russie met le paquet pourtant, tout le monde ici paraît content. Que faire alors ? Trop, pas assez ? La doctrine e&r est obscure sur ce point !

    Bien à vous

     

    • #1514353

      Hahaha, quand la Russie tapait l’EI, Nosra et les égorgeurs "modérés", sans compter que les Forces Aérospatiales écrasaient les puits de pétrole et les convois vers la Turquie, la France armait en secret les "rebelles" et lâchait quelques bombinettes ici et là pour amuser la galerie... Il ne s’agit pas de nombre, mais de cibles cohérentes avec l’objectif !


  • #1514322

    La france n’a jamais vendu autant d’arme depuis l’engagement de l’ėtat dans ces conflits. Pour rèsumer. Disant que c’est bon pour le business. Mais ça commence a nous couter cher en vie humaine ce.business.


  • #1514541

    "La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?"

    Oui ! Et Vallss a dit qu’on allait accentuer les frappes comprendre qu’il va y avoir sans aucun doute d’autres tueries de masse en France. Réjouissant.
    Cette question cruciale est bien volontairement éludée dans les médias, comme les huées de valls à Nice hier.
    La France DOIT se retirer des conflits dans lesquels elle s’est engagée.
    Qu’est-ce qu’on va foutre en Syrie et en Irak sérieusement ? Qu’est-ce que les américains nous ont promis ? Du pétrole à foison ?
    Quel officiel pourrait nous expliquer en détails les motivations réelles de cette guerre pour que les Français comprennent enfin ...
    Quels intérêts avons-nous à y aller ?
    Les politiques actuels jouent à un jeu très très dangereux, ils ne savent plus parler au peuple, qui ne se sentait déjà plus écouté mais maintenant ce même peuple se fait buter en masse sur son propre sol.
    C’est inédit, et la communication gouvernementale pathétique.
    François Molins ? Je ne l’écoute pas ! Il est pas clean ce mec, regardez et analysez son langage corporel, y a un truc pas clair chez ce mec je m’excuse !
    Y a que moi que ça gêne ? Coupez le son et regardez le personnage ...

    Notre pays est en train de s’enfoncer gravement et si pour l’instant certains semblent s’en tirer plutôt bien, réconfortés par leurs garde du corps et les ors de la République, qu’ils gardent à l’esprit qu’on ne les oubliera pas.
    "On" a pas élu Hollande pour partir faire la guerre à la moindre occasion.
    Ce gouvernement est une catastrophe historique dans tous les domaines. Pas un seul truc bien, nada.
    Et aujourd’hui des Français sont assassinés par dizaines chez nous.
    Il faut qu’on se réveille tous.

     

    • #1516299

      Pas d’accord. La solution viable aurait été de proposer une assistance au gouvernement légal syrien qui contrairement à ce qu’affirme une insidieuse propagande des merdias, est le seul rempart contre le jihadisme. Mais le choix de nos élites est inverse, à savoir une collaboration avec les islamistes, et cela depuis des décennies, en politique intérieure comme extérieure. Le livre "56" de Jean-Loup Izambert détaille cette collusion ancienne.


  • #1514563

    La "France" fait la guerre pour Israël, elle a l’habitude depuis 1939... Elle soutient en sous-main, ignoblement, les ennemis de Bachar à commencer par Daech . Les effroyables voyous sionistes qui nous gouvernent mettent ainsi le peuple français en danger : en 2004 les attentats de Madrid ont fait 200 morts : le gouvernement espagnol a tout de suite compris et a retiré les troupes espagnoles d’Irak . Mais les ordures sionistes qui dirigent la France ne vont pas changer de politique, quitte à ce que des milliers de Français périssent dans des attentats .


  • #1514805

    Je ne comprends pas comment Valls et Hollande continuent de caresser l’espoir d’être élus en 2017. Ils ne voient pas que partout où ils passent ils sont hués ? Même en vivant à l’écart du monde réel, ils sont obligés de s’en rendre compte.

     

    • #1515865

      Ils tiennent les cordons de la bourse de ce pays. Du moins ils demeurent les gérants en chef du reliquat octroyé par les financiers qui la détiennent.
      Faute de bourse, soyons certains qu’ils auront plus d’un tour dans leur sac de fripon pour -tels des Sganarelles de pacotille-se faire pardonner leurs errances.


    • #1526557
      le 02/08/2016 par Moipresident
      La France fait-elle la guerre pour l’Empire ?

      Opportunisme, narcississme, irresponsable, cupide
      Voila pourquoi "je" me presente, ne vous en deplaise.


  • #1515610

    La France fait-elle la guerre pour l’empire ?,Un peu, beaucoup, PASSIONNEMENT !.
    En revanche, ce que je trouve inquiétant également, c’est que la majorité des français, les gens lambdas de la rue, pensent que ce sont les musulmans les fautifs, quand je leur parle des sionistes, de la fm etc, ils ne savent pas ce que c’est où pire ils pensent qu’is raeill, ce sont eux les gentils, la plupart de ces gens ne connaissent pas E&R, je le vois tout de suite en début de conversation.


  • #1516351

    Marianne, oui, La France, non.


  • #1516533

    « La France fait-elle la guerre pour l’Empire ? »

    Oui, pourquoi ?

    Les sionistes qui y ont pris le pouvoir se foutent royalement de la France et des Français, ce qui explique notre engagement dans des conflits dont on se demande encore ce qu’on y fait mais surtout implique la mort par dizaine de nos frères et sœurs de manière impitoyable. Le tout sans la démission bien évidemment de qui que ce soit.

    Donc, oui ...


  • #1516980

    Devant ces événements chaotiques,on ne peut s’empêcher de revenir un peu en arrière,pour voir d’où vient la France.
    Je donne,modestement,ce rappel historique :

    Les français et le monde sont à des années
    lumières de la période du grand de Gaulle.
    Je me rappelle,qu’après la guerre des"six jours", le libérateur
    de la France,a décrété l’embargo sur l’armement contre les
    pays du Moyen Orient. Quelques semaines après,il a tenu sa
    légendaire conférence de presse,où il a administré aux
    journalistes,présents à la conférence,et à travers eux,au monde entier une leçon magistrale sur Israël. de Gaulle,lors
    de cette conférence de presse,parlait en homme de stature historique,de terrorisme,de son contexte et de ses causes.
    Pour ceux qui sont assoiffés des réflexions des
    grands Héros,la vidéo de la conférence est sur YouTube.il suffit de saisir : de Gaulle et Israël.
    Parallèlement au Moyen Orient,en Europe,le Héros refusait,net,l’adhésion de l’Angleterre à la CEE(communauté économique européenne),comme on
    l’appelait à l’époque. Remarquez,qu’après l’adieu des anglais à l’"union européenne",personne ne rappelait,ou n’insistait sur la position de de Gaulle sur ce dossier. Pour l’OTAN,il ne voulait jamais entendre parler d’une France,sous le commandement intégré de cette organisation. En clair,il voulait que la France soit maîtresse de son destin en matière
    de défense. Il est utile de rappeler,aussi,que dans le domaine
    culturel,le Héros,défie la politique à deux sous. Toujours grand,il nomme
    l’immense écrivain Malraux,comme Ministre de la Culture.
    A tous ça,la réponse ne s’est pas faite attendre. En ce lugubre mois de mai 68, les jeunes déclenchaient leur grève,et ce en pleine période de prospérité économique. Les slogans,dont le sens reste un mystère,étaient :
    "Il est interdit d’interdire","Nous voulons l’imagination au pouvoir"....
    Malgré le caractère,pour le moins vague,du sens de ces"mots d’ordre",le
    grand Héros a donné un sens progressiste à ces"revendications",et a organisé un référendum sur la régionalisation.
    Le référendum a rejeté le projet.Le Héros est parti Grand,comme il est venu Grand.
    La suite de l’histoire,avec son cortège des"imaginations au pouvoir" et ses"il est interdit d’interdire",tout le monde la connaît,inutile d’en rajouter.


Commentaires suivants