Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Avigdor Liberman : la confrontation avec l’Iran "n’est qu’une question de temps"

Dans la dernière menace d’affrontement militaire proférée par Israël à l’encontre de l’Iran, le ministre des Finances Avigdor Liberman a déclaré, mardi, qu’un conflit était inévitable et qu’il était le seul moyen d’empêcher la République islamique d’obtenir des capacités nucléaires.

 

 

S’exprimant auprès du site Walla, Liberman a estimé « qu’une confrontation militaire avec l’Iran n’est qu’une question de temps – et ce temps ne va pas être long ».

Dans un contexte d’initiatives visant à relancer les négociations entre Téhéran et les puissances mondiales concernant la remise en vigueur du JCPOA, l’accord signé en 2015 sur le nucléaire qui est aujourd’hui moribond, Liberman a expliqué « qu’aucun accord ou autre processus diplomatique ne sera en mesure de stopper le programme nucléaire de l’Iran ».

Selon le dirigeant du parti Yisrael Beytenu, l’Iran est un problème plus important pour Israël que pour le reste de la communauté internationale « parce que le pays a clairement établi que sa politique était de détruire Israël, et que les ayatollahs sont sérieux » à ce sujet.

Mardi, le ministre de la Défense, Benny Gantz, a pris la parole lors d’une réunion de la puissante commission des Affaires étrangères et de la Défense pour justifier l’augmentation budgétaire réclamée pour l’armée par le gouvernement, avertissant que ces fonds supplémentaires étaient nécessaires pour préparer une frappe potentielle contre le programme nucléaire iranien.

[...]

« Israël doit relever des défis militaires sur de nombreux fronts et il est donc d’une importance primordiale d’approuver un nouveau budget de la Défense après des années sans budget fixe, ce qui a – dans une certaine mesure – nui à notre capacité d’agir, à notre capacité de mettre en place une communication appropriée et à construire nos forces de manière plus efficace », a déclaré Gantz.

Dans son allocution, le ministre de la Défense a précisé que la menace la plus significative qu’Israël devait affronter était l’Iran et le programme nucléaire de la République islamique, ajoutant que l’armée devait y consacrer des ressources.

« Nous constatons que l’Iran progresse dans ses activités d’enrichissement d’uranium et que le pays pourra ainsi, quand il le souhaitera, devenir un État du seuil nucléaire – et nous faisons actuellement tous les efforts nécessaires pour prévenir cela », a poursuivi Gantz.

La veille de l’intervention de Gantz devant la commission, la Douzième chaîne avait fait savoir que le gouvernement prévoyait d’allouer cinq milliards de shekels pour une attaque de ce type contre la République islamique, deux milliards provenant du budget de la Défense et le reste du budget actuel.

 

 

Dans son reportage diffusé lundi soir – dont les sources restent non-identifiées – la chaîne précisait que les cinq milliards de shekels serviraient à acheter des types variés de drones, notamment capables de collecter des renseignements, et des armes uniques qui ne prendraient pour cible que des sites souterrains largement fortifiés.

Le chef d’état-major Aviv Kohavi avait déclaré ouvertement, au mois de janvier, que l’armée préparait de nouveaux « plans d’opération » pour une puissante frappe militaire. Il avait dit, au mois d’août, que les progrès réalisés par l’Iran dans son programme nucléaire avaient amené les militaires à « accélérer les plans opérationnels » avec un nouveau budget pour ce faire.

Dans un discours prononcé le mois dernier devant l’Assemblée générale des Nations unies, le Premier ministre Naftali Bennett avait déclaré que « le programme nucléaire de l’Iran a atteint un point de bascule – et c’est le cas également de notre tolérance. Les mots n’empêchent pas les centrifugeuses de tourner… Nous ne permettrons pas à l’Ian d’acquérir une arme atomique. »

Lire l’article entier sur fr.timesofisrael.com

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ils font ça pour gratter du fric aux US et détourner largent a leur profit ...cest de la petite politique l’Iran est intouchable désormais et ils le savent...

     

    Répondre à ce message

  • #2831732

    renseignez vous sur a bombe atomique et la façon dont elle est censée fonctioner.

    petit indice : dans une centrale il y a degagement de chaleur, mais pas de gaz comme lors d’une explosion normale.

    la seule chose qui peut exploser dans une centrale c’est l’hydrogene qui se dégage de l’eau mais pas le combustible.

    dans le pire des cas ca fait du corium semi quasi liquide qui chauffe a mort et qui passe a travers la parois de la cuve et qui est super radioactif. mais pas boum.

     

    Répondre à ce message

  • Avide d’or Liberman ? non ? faut m’excuser je suis mal entendant et mal comprenant ! :-D

     

    Répondre à ce message

  • Ces gens ne pensent et ne vivent que pour
    le guerre.
    Depuis la création d’IsraHell,
    c’est massacre, Talion et colonisation.
    Par contre, ça m’étonnerait que la Chine et
    la Russie laissent faire le petit coq.

     

    Répondre à ce message

  • Si les français avaient le courage des soldats iraniens de Nasrallah, si nous avions des Assad ou des Poutine.... Putain... Au lieu d’avoir des Macron, des Hollande, et des trous du cul qui jouent en fanfare du Daf Punk le 14 juillet....
    Enfin on est à l’heure de l’hystérie Justin Troud’uc, Macron, l’heure des Aymeric Caron, Zemmour, Meyer Habib et autres Ruquier ou Melenchon
    Agitation féminine, LGBT frénétique, l’excitation de tous les côtés...
    Que sont devenus les forces tranquilles, les hommes d’antan, les pères de famille, les hommes droit juste et fort
    Pauvre monde endiablé de gonzesses
    Un monde belliqueux d’ efféminés
    Où l’on trouve du Ulcan, du Zemmour, du Rochedy, de l’antifas, du surexcités dans les stades de foot, de la racailles à 10 contre 1
    Les Soral ça n’existe plus, aujourd’hui on est dans le monde des Aymeric Caron, Solveig Halloin, Frédéric Haziza, Gilles Verdez, un monde de merde fébrile, fanatique, d’agités du bulbe
    Ce monde cour à sa perte
    Vivement que tout ça se termine, c’est épuisant

     

    Répondre à ce message

  • Si l’entité sioniste menace c’est qu’elle n’a pas les moyens de mettre en oeuvre lesdites menaces. Les sionistes mettent toujours leurs adversaires devant le fait accompli s’ils ont la force ou le droit avec eux. Dans le cas de l’Iran, ils n’ont ni l’un ni l’autre.

     

    Répondre à ce message

  • La Syrie retrouve Byzance avec la Russie de Poutine et l’Irak, la Perse. Aucun conflit entre les deux... Héraclius et Chosroès, en paix. Le calife Omar, serein.

    La Judée a eu le résultat inverse de ce qu’elle espérait. Et Zemmour persiste. " Il reste le joker français "...

     

    Répondre à ce message

  • Il ne feront jamais la guerre à l’Iran leurs spécialités c est la guerre en sous traitance, ils ont trop peur de l’iran c est du bluf

     

    Répondre à ce message

  • Il est possible que la fin de l’entité sioniste soit une question de temps.

     

    Répondre à ce message

  • L’attitude d’Israel envers l’Iran aide à comprendre ce qu’était la finalité d l’invasion de l’Irak en 2003 et le Printemps arabe qui a suivi.

    Israel a sous traité la destruction de l’Irak, de la Libye, anticipé une révolution hostile à sa frontière en débarquant son allié et ami Egyptien Moubarak, Israel à poussé à la destruction de la Syrie, Israel entretien le KO au Liban, au Yémen.

    En fait Israel s’est attelé à réduire les principaux états arabes qui pouvait contester sa suprématie tout en conservant intact les pays de la région sur lesquels elle pouvait s’appuyer ( L’Arabie Saoudite, les monarchie et Emirats pétroliers )

    Malheureusement pour Israel son programme ne s’est pas réalisé comme il aurait du.

    Le Liban via la Force Hezbollah tien debout.
    Le Yémen tien également malgré le génocide ( bombardement aveugle blocus)
    Le régime syrien pareil
    L’Iran est intacte et renforcée
    L’Irak est menaçant pour partie pour Israel
    La résistance palestinienne est toujours bien présente

    Les populations arabes y compris saoudienne sont en grande majorité acquise à la lutte armée contre l’entité Atlanto-Sioniste.

    Le paradoxe est que La menace qui pèse aujourd’hui sur Israel est autrement plus sérieuse et dangereuse que celle qui existait avant le printemps arabe.

    Malgré son armement nucléaire ( dont elle ne peut strictement rien en faire dans la région sauf à risquer le retour des conséquences du nucléaire contre sa propre population) on observe qu’Israel ne tient par quasiment plus rien si ce n’est le soutien indéfectible de l’Occident.

    Qu’on s’y trompe pas, Israel va tout faire pour entrainer les USA, la GB et l’Union Européenne dans une guerre frontale contre l’Iran.

    L’intervention de l’occident ( USA GB France Allemagne ) dans une guerre déclenché par Israel et pour Israel provoquera sans nul doute le réveil des populations occidentales contre ses dirigeants ( ça justifie la privation des libertés individuelles et la passe sanitaire )

    En arrière plan les chinois observent et avancent, la Russie bétonne son territoire et sanctifie à l’étranger ses intérêts.

    Le déclin US n’est pas un vain mot, il correspond à une réalité, l’idéologie Atlanto sioniste ) ne gagnera pas la guerre qui a cours.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents