Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Devoir de mémoire

La réponse du berger à la bergère de la Traite

I

Permettez moi de critiquer, en toute camaraderie, la manière dont la disputatio sur la Traite a été traité ici. Sous prétexte d’Angot, la rédaction d’E&R a taubiratisé. C’est une faute de goût. Premièrement l’Angot on peut la zapper. Elle se réfute d’elle-même. Donc on ne peut admettre que pour un peu de néant sonore, on puisse se prévaloir, même avec des pincettes, d’une Taubira qui hait l’ex-France d’une haine minutieuse, opiniâtre, indépendantiste et jamais démentie. Son nom restera gravé sur la liste du mariage de Sodome et Gomorrhe, sur le code barre des marchandises in utero.

 

 

N’y a-t-il pas quelque chose d’offensant pour notre dignité de reprendre les propos de l’ex-Garde des Sceaux, qu’on appelle ici par son petit nom, quand elle se targue de l’unité de l’espèce humaine, et de sa dignité, lors même qu’elle a voulu abaisser la nôtre par une loi d’une abjection telle, que la placide Bourgeoisie s’en est soulevée d’indignation ? Taubira démission ! Vous aviez déjà oublié ?

L’Angot je me doute bien de ce qu’elle a dit. Que pourrait-elle dire d’autre, la pauvre ? Or ici l’argument ad nauseam est hélas imparable. Six millions de personnes exterminées dans des chambres à gaz homicides en 2 ans ne sauraient en aucune manière être mises en balance avec des transactions commerciales inhumaines, eussent-elles durées plusieurs siècles. Pour la Shoah, quelques années de plus, au train où ça allait, et il ne serait plus resté la moindre Angot, ni le plus petit Haziza !
Alors que l’Afrique est passée de 80 millions de personnes en 1850 à 1,25 milliard en 2017. Il est prévu qu’elle devrait doubler et atteindre 2,5 milliards d’habitants en 2050.

Le seul argument pour réfuter l’Angot serait de faire du révisionnisme ! De reprendre les thèses de l’Incroyable Professeur, qui a rendu l’âme. Mais cela ne se peut entre gens policés. Ce que nous combattons c’est l’instrumentalisation de cette Shoah, ce que nous nions, c’est la responsabilité des peuples, allemand et français.
Alors pourquoi servir la soupe lactée à ceux qui veulent nous traire pour une Shoah supplémentaire ? Pourquoi faire de Taubira une Tragédienne ? Pour complaire aux amateurs des spectacles comiques ?

 

II Les Nôtres

C’est ainsi que la comparaison entre deux conditions inhumaines, dont l’une est l’esclavage, m’a rappelé Victor Hugo qui avait condamné dans les termes les plus définitifs l’esclavage des Nègres (à son époque on disait Nègre, respectueusement, comme on disait Chinois, comme on disait Indien, on ne disait pas encore les Noirs, les Jaunes, on était moins évolués) ; donc Victor Hugo avait condamné fermement le commerce du Bois d’ébène, et l’esclavage en Louisiane et aux Antilles. On connaît notre Hugo. Mais il ajoutait que la condition du Nègre des plantations était cent fois plus enviable que celle des prolétaires de Manchester, de Mulhouse....des grands centres de la révolution industrielle.

 

 

Dans la même veine, Paul Lafargue, le gendre de Marx, écrivit dans le Droit à la paresse :

« Les forçats des bagnes ne travaillaient que dix heures, les esclaves des Antilles neuf heures en moyenne, tandis qu’il existait dans la France qui avait fait la Révolution de 89, qui avait proclamé les pompeux Droits de l’homme, des manufactures où la journée était de seize heures, sur lesquelles on accordait aux ouvriers une heure et demie pour les repas. »

Il notait aussi que dans les plantations de Louisiane on ne faisait pas travailler les enfants en bas âge. Qu’il valait mieux travailler au soleil, entretenu par un maître qui avait tout intérêt à vous garder en bonne santé, que dans les filatures de cotons anglaises ou françaises : là,

« ce n’est pas là un travail, une tâche, c’est une torture, et on l’inflige à des enfants de six à huit ans. [...] C’est ce long supplice de tous les jours qui mine principalement les enfants dans les filatures de coton. »

Et Paul Lafargue donnait la parole à Louis René Villermé, (1782-1863 ) médecin français, le précurseur de la Sociologie, pionnier de la médecine du travail.

Extraits :

« À Mulhouse, à Dornach, le travail commençait à cinq heures du matin et finissait à cinq heures du soir, été comme hiver. […] Il faut les voir arriver chaque matin en ville et partir chaque soir. Il y a parmi eux une multitude de femmes pâles, maigres, marchant pieds nus au milieu de la boue et qui à défaut de parapluie, portent, renversés sur la tête, lorsqu’il pleut ou qu’il neige, leurs tabliers ou jupons de dessus pour se préserver la figure et le cou, et un nombre plus considérable de jeunes enfants non moins sales, non moins hâves, couverts de haillons, tout gras de l’huile des métiers qui tombe sur eux pendant qu’ils travaillent. Ces derniers, mieux préservés de la pluie par l’imperméabilité de leurs vêtements, n’ont même pas au bras, comme les femmes dont on vient de parler, un panier où sont les provisions de la journée ; mais ils portent à la main, ou cachent sous leur veste ou comme ils peuvent, le morceau de pain qui doit les nourrir jusqu’à l’heure de leur rentrée à la maison. »

« Ainsi, à la fatigue d’une journée démesurément longue, puisqu’elle a au moins quinze heures, vient se joindre pour ces malheureux celle des allées et venues si fréquentes, si pénibles.
Il résulte que le soir ils arrivent chez eux accablés par le besoin de dormir, et que le lendemain ils sortent avant d’être complètement reposés pour se trouver à l’atelier à l’heure de l’ouverture. »

« J’ai vu à Mulhouse, à Dornach et dans des maisons voisines, de ces misérables logements où deux familles couchaient chacune dans un coin, sur la paille jetée sur le carreau et retenue par deux planches... Cette misère dans laquelle vivent les ouvriers de l’industrie du coton dans le département du Haut-Rhin est si profonde qu’elle produit ce triste résultat que, tandis que dans les familles des fabricants négociants, drapiers, directeurs d’usines, la moitié des enfants atteint la vingt et unième année, cette même moitié cesse d’exister avant deux ans accomplis dans les familles de tisserands et d’ouvriers de filatures de coton. »

« J’ai lu que l’on commençait parfois dès 6 ans mais de préférence après la 1ère communion, les capitalistes évitant ainsi de devoir libérer les enfants pour aller au catéchisme. Ils étaient engagés dans les briqueteries, les verreries, les aciéries, les filatures. Dans les charbonnages les petits enfants remplissaient et tiraient les wagonnets. En plus de leur journée, avec les femmes le soit ils doivent grimper sur les terrils et chercher les morceaux de charbon tombés. »

« Dès Six ans, les enfants sont envoyés à l’usine où ils font des journées de 17 heurs ! De 5h du matin à 10h du soir, avec une pause d’1/4h pour déjeuner et 1/2h pour dîner. Beaucoup d’enfants arrivent juchés sur les épaules de leur père, encore endormis. » [Je ne peux pas lire cette phrase sans réprimer des larmes.]

« Une journée de 12h est "légère". Dans certains métiers, c’est le jour qui rythme le travail : long en été, plus court en hiver. Mais l’éclairage artificiel se répand et libère du soleil. Le salaire est très bas, souvent moins du prix d’un pain à l’heure. »

Cette horrible condition concernait des millions et millions et millions d’enfants, de femmes, d’hommes. C’est de leur labeur incessant, du martyr légal du prolétariat à Manchester, Liverpool, Mulhouse, Fourmi, Turin, Barcelone, etc...etc...etc...., que naquit l’accumulation primitive du Capital ouvrant sur la supériorité économique de l’Europe. Nous ne devons aucunement repentance à quiconque, CRIF, CRAN et autres ligues !

Cette mémoire tragique je la porte dans mon cœur. C’est là qu’est ma gauche. Tant que j’aurai un souffle de vie je ne laisserai jamais personne prétendre que nous devrions ce que nous avions, notre industrie, notre médecine, notre sécurité sociale, toute notre pauvre « richesse » de pauvres, à d’autres qu’à nous-mêmes, à nos pères, aux nôtres ! Ces droits, cette liberté dont ces geignards victimaires profitent largement, ici, les détruisant, incapables qu’ils étaient eux-mêmes de « monter à l’assaut du ciel », depuis le fond noir de la mine, comme le Grand Prolétariat Européen.

Je pense que rien n’égale l’outrecuidance vulgaire, la basse crasse, la tartuferie de ces gens dont la seule grandeur fut la reproduction, d’oser réclamer à notre peuple, les dividendes d’un commerce dont il n’est strictement pour rien, qui ne les a enrichi en aucune manière. Allocations, hôpitaux, métros, assoces victimaires, titres universitaires ronflants, le sport même, vous devez tout, tous autant que vous êtes, à la lutte de classe du prolétariat français. Celui que vous êtes venus remplacer, grâce aux descendants des vrais bénéficiaires de la Traite, comme de tout le reste d’ailleurs.

Et pourquoi ne pas vous en prendre aux arabo-musulmans qui ont raflés, mis en esclavage, et châtré des millions de Noirs pour servir ces dames des Harem ? Lire Le Génocide voilé de Tidiane N’diaye. Cette dernière écrit :

« Les traites et les esclavages occidental et arabo-musulman n’auraient pas été possibles sans la collaboration active des Africains. »

Kontre Kulture va publier mon livre Voltaire antisémite . Vous verrez que le titre n’est pas exagéré.
Or Voltaire fut un Négrier, on vous l’a assez dit, pas vrai ?
On le lui reprochait aussi de son vivant.
Il a répondu ceci :

« Nous n’achetons des esclaves domestiques que chez les Nègres ; on nous reproche ce commerce. Un peuple qui trafique de ses enfants est encore plus condamnable que l’acheteur. Ce négoce démontre notre supériorité ; celui qui se donne un maître était né pour en avoir ! »

On pourrait croire que Voltaire légitime cet infâme négoce. Mais il ne fait qu’une remarque de raison, et même de bon sens. En réalité, des Noirs kidnappaient et vendaient d’autres Noirs qu’ils livraient pieds et poings liés aux Scheiks arabo-musulmans des états côtiers. Les navigateurs européens n’ont pas crée ce marché : ils l’ont trouvé tout fait, et florissant ! Alors ils l’ont utilisé à leur profit. C’est pas bien beau, du point de vue de la morale, mais enfin « un peuple qui trafique de ses enfants est encore plus condamnable que l’acheteur ».
Non ?

Ces Noirs d’Afrique et d’Outremer !
S’ils furent esclaves, est-ce niable,
C’est qu’ils le furent ! Que diable !
À fond de cale, au vent amer !
Vrai, ils nous embêtent à la fin
Des servitudes de naguère,
Devons nous, fils de prolétaires,
Souffrir leur geigneries sans fin ?

Face aux Gilets jaunes la première manifestation organisée contre eux, les accusant de « machisme » et de « racisme », fut le fait de Noires, universitaires et féministes.
« Rien n’égale la violence du ressentiment des négresses embourgeoisées et intellectuelles » écrivait en 1973 Harold Jeffrey frère d’arme de Bobby Seale un dirigeant des Blacks Panthers !

Mais les Blacks Panthers ne combattaient pas pour être Ministre d’un État bourgeois pourri jusqu’à la moelle, ni Fouteballeur, ni Écrivaine du Spectacle !
Ils réclamaient la Black Nation c’est à dire des États Noirs indépendants. Ils ne voulaient pas « de métissage ». Et ils avaient bien raison.
Des vrais de vrais ceux-là !

Félix Niesche
Paris le 16 juin de l’an de disgrâce 2019

 

Ne manquez surtout pas chez Kontre Kulture :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

86 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2221463
    le 18/06/2019 par francky
    Devoir de mémoire

    Dés la premiere ligne - et sans avoir été regardé qui etait l’auteur - je savais que c’etait toi Felix qui ecrivait ce texte, à ton phrasé, tamaniere d’ecrire les mots, ce petit plus inné qui fait les grand talents...
    Et sur le fond c est tout simplement vrai et limpide comme l’eau qui coule sur les rochers...

    Qd le talent de "l’extrême gauche" rejoint le talent de l’extrême droite" c est qu on est bien sur ER...

    En revenant au sujet de cet article j’aimerais bien une petit video/reponse de Alain Soral à son camarade Chouard !!!


  • #2221468
    le 18/06/2019 par Patrick
    Devoir de mémoire

    Superbe texte de Félix Niesche.
    Dans lequel il remet les pendules à l’heure.
    Et oui, les blancs ont été bien plus des esclaves que les noirs.

     

    • #2221586
      le 18/06/2019 par Kolokolo
      Devoir de mémoire

      Donc toi, c’est ce que tu as compris ? C’est navrant, franchement.


    • #2221847
      le 19/06/2019 par Avion à réaction
      Devoir de mémoire

      C’est marrant on peut lire ton commentaire avec ou sans ironie.
      Perso je choisis le Avec à 100% !

      Autant dans L’histoire globale ca peut être vrai dans la symbolique, autanr depuis les premières razzias portugaise du 15e siècle, la balance s’est bien rétablie !


  • #2221469
    le 18/06/2019 par bobo
    Devoir de mémoire

    Stendhal, dans ses "Voyages en Italie" disait que le paysan italien, à demi nu, était cent fois plus heureux que l’ouvrier anglais qui travaillait tant pour rembourser la dette des guerres napoléoniennes. Cette dette s’est éteinte vers 1855.

     

    • #2222368
      le 19/06/2019 par Bakloe
      Devoir de mémoire

      Stendhal, semble-t-il, ignorait la Culture de ces latins dont la devise est "mangiare, cantare e fare l’amore", toutes classes confondues, bien que le texte soit trop bref pour en juger.

      Une analyse sociologique se trouve tronquée, dès lors que l’on ignore la nature des humains en question.

      Cela dit une servitude reste une servitude où qu’elle se trouve et plus douloureuse, si s’y ajoute le déracinement... Il ne faut pas oublier que l’Afrique septentrionale était peuplée de tribus noires jusqu’à l’Indus.

      En plus des massacres, les mâles de ces tribus furent castrés (imaginez un peu messieurs).

      Napoleon avait ramené un eunuque de sa campagne d’Egypte et en fit son majordome.

      Qui étaient les propriétaires et chirurgiens qui opéraient dans les ateliers à eunuques ?


    • #2224982
      le 24/06/2019 par Michelly58
      Devoir de mémoire

      Les britanniques sont esclavagisés par les banques depuis Cromwell, ils ont été vendus par la famille royale et l’aristocratie afin qu’ils puissent continuer de jouir de leurs privilèges, c’est pour fuir cette misère que les anglais ont immigrés en Amérique.


  • #2221473
    le 18/06/2019 par milou
    Devoir de mémoire

    Ouaw ! quel beau texte, ces quelques lignes m’ont vraiment donné l’envie de lire ce livre, il y a tant de chôses que je viens d’apprendre ça a aiguisé ma curiosité.
    Merci pour l’information, on devrait tous apprendre ça au cours d’histoire.


  • #2221490
    le 18/06/2019 par tachkend
    Devoir de mémoire

    Excellent et brillant argumentaire cher Felix ! cela dit que répondrais tu à notre ami Dieudo qui ne cesse d ’exciper de la phrase de Chirac " on doit aux africains notre richesse . . . il faut leur en rendre quelque chose . . . " trouves tu pas Dieudo un peu Taubiresque sur la question ?

     

    • #2221532
      le 18/06/2019 par ifuckcharlie
      Devoir de mémoire

      Mais là il s’agit du vol des richesses du sol africain sans que le peuple noir n’en ait tiré avantage a l’exception de quelques tyrans mis en place . En tout cas en retour de ce pillage et malgré le soit disant apport de la civilisation on ne peut pas dire qu’on les ait aidé a se développer économiquement ni a devenir indépendants . Et ca continue . Peut être que l’esclavage a moins été destructeur pour l’Afrique que la colonisation .


    • #2221608
      le 18/06/2019 par Hugo
      Devoir de mémoire

      Il faut pas tout mélanger... Le pillage de l’Afrique ça existe aussi. Il serait nécessaire de remettre les pendules à l’heure mais ça ne plaira pas aux gouvernements profonds et à ceux qui ont besoin de maintenir des écarts très importants de richesse. La bêtise c’est le reflexe des gauchistes de base de mettre tous les problèmes sur le dos des Français. C’est absolument con. Non... le franc CFA, ou le pillage des diamants, les ressources stratégiques (minerais, bois, or...) etc... cela ne profite qu’à une toute petite minorité...

      Merci à Felix pour ce beau texte en tout cas... Très inspiré !


  • #2221503
    le 18/06/2019 par Emmanuelle
    Devoir de mémoire

    « Un seul être vous manque ... », une seule plume plutôt.
    Merci, M. Niesche, d’être enfin de retour ici avec votre plume inimitable en bien !


  • #2221509
    le 18/06/2019 par Paul82
    Devoir de mémoire

    C’est parfait, rien à ajouter.


  • #2221520
    le 18/06/2019 par Christine Mango
    Devoir de mémoire

    Archivé !
    Magnifique conclusion.
    Ce pour quoi je suis la ligne E&R.
    (Parent d’enfant métisse ayant gouté à la difficulté d’éduquer son gosse le plus honnêtement possible)
    Merci !


  • #2221522
    le 18/06/2019 par La Rochejacquelein
    Devoir de mémoire

    Pour apporter de l’eau au moulin de notre cher Felix.

    https://youtu.be/xfBVoNvih1k

     

    • #2221616
      le 18/06/2019 par nonac
      Devoir de mémoire

      Vous l’avez fait avant moi...

      Belle réflexion de Félix...et de Serge... Beaucoup de vérité à rétablir...


  • #2221528
    le 18/06/2019 par La Rochejaquelein
    Devoir de mémoire

    Je suis content aussi que vous citiez les travaux de Tidiane N’Diaye sur la traite arabo-musulmane, j’ai eu pas mal d’échanges pénibles avec quelques lecteurs d’ER qui ne veulent pas voir cette réalité dès que l’on déplace la caméra.


  • #2221529
    le 18/06/2019 par Fabien
    Devoir de mémoire

    Victor Hugo ou Paul Lafargue ?

     

    • #2221602
      le 18/06/2019 par Felix Niesche
      Devoir de mémoire

      oui effectivement ce n’est pas Hugo qui cite Villermé c’est Lafargue.


  • #2221536
    le 18/06/2019 par Hijack
    Devoir de mémoire

    Loin de moi l’idée de soutenir Taubira ... pour les mêmes raisons que le souligne Félix Niesche ... Cette loi dont il parle : "Son nom restera gravé sur la liste du mariage de Sodome et Gomorrhe, sur le code barre des marchandises in utero" ... nous la condamnons tous.

    Le problème n’est pas Taubira ... quelqu’un d’autre à sa place aurait repris ce projet maléfique si elle n’avait été là. Elle a fauté ...n’importe qui d’autre aurait fait la même chose ; son fond n’est pas si mauvais et, encore une fois, c’est la première fois que je la défends au minimum. Angot, elle, est mauvaise d’un bout à l’autre et ça se voit sur elle.

    Pour ce qui est de la Shoah comparé à l’esclavage ... un minimum de vérité et de connaissance plus profonde serait plus salutaire pour une analyse parfaite et de comparaison entre les 2 drames humains.


  • #2221541
    le 18/06/2019 par Shlomohamed Pestékoléra
    Devoir de mémoire

    Superbe réponse de Félix, texte incroyablement puissant, le plus fort et le plus émouvant que j’ai lu depuis bien longtemps !

    Bravo et merci !

     

    • #2221921
      le 19/06/2019 par Marcus
      Devoir de mémoire

      Ce qu’il y a de plus incompréhensible au monde, c’est la patience des pauvres, médaille sombre et miraculeuse de la Patience de Dieu dans ses palais de lumière. Quand la souffrance a été trop loin, il semble que ce serait pourtant bien simple d’assommer ou d’éventrer la bête féroce. Il y a des exemples. Ils sont même nombreux dans l’Histoire. Mais, toujours, ces révoltes furent des mouvements convulsifs et de peu de durée. Aussitôt après l’accès, la Sueur du Sang de Jésus recommençait silencieusement dans la nuit, sous les oliviers tranquilles du Jardin, les disciples dormant toujours. Il lui faut continuer cette Agonie pour tant de malheureux, pour un si grand nombre d’êtres sans défense, hommes, femmes, enfants surtout !

      Car voici l’horreur des horreurs : le travail des enfants, la misère des tout petits exploitée par l’industrie productrice de la richesse ! Et cela dans tous les pays. Jésus avait dit : « Laissez-les venir à moi ». Les riches disent : « Envoyez-les à l’usine, à l’atelier, dans les endroits les plus sombres et les plus mortels de nos enfers. Les efforts de leurs faibles bras ajouteront quelque chose à notre opulence. »

      On voit de ces pauvres enfants qu’un souffle renverserait, fournir un travail de plus de trente heures par semaine et ces travailleurs-là, ô Dieu vengeur ! se comptent par centaines de mille. Pour qu’il soit dit que la religion n’est pas oubliée, les ateliers de petites filles, ignorés du Dante, sont souvent dirigés par des religieuses, vierges consacrées, aussi sèches que les sarments du Démon, et qui savent les bonnes méthodes pour le rendement…

      La jeune fille du monde ignore peut-être, elle aussi — comme le Dante — ce que sa toilette et ses fins dessous ont coûté. Pourquoi lui parlerait-on de la fatigue mortelle, de la faim jamais assouvie des petites misérables trop flattées de se tuer pour sa beauté ? Qui voudrait essayer de faire comprendre à cette jolie brute l’amertume des larmes dévorées et la constriction perpétuelle de ces petits cœurs ? Mais, parce que ces choses de rien sont infiniment plus grandes qu’elle et qu’il y a tout de même une justice, on peut être certain qu’elle ne les ignorera pas toujours. Et alors !…


    • #2222057
      le 19/06/2019 par marcus
      Devoir de mémoire

      navré, ce commentaire était destiné à JL29, le post suivant.


  • #2221542
    le 18/06/2019 par JL29
    Devoir de mémoire

    L’indignation de Victor Hugo, réagissant au traitement inhumain des enfants dans cette époque abjecte par excellence que fut le 19ème siècle, citée abondamment et avec raison par Felix Niesche, est tout à fait honorable mais sûrement pas admirable quand on sait que cet auteur, icône de la littérature française s’il en est, observait de très haut et relatait très "stylistiquement" l’ignominie de la vie des pauvres enfants de prolétaires de l’époque, obligés de crever au boulot pour remplir le portefeuille des fils de putes de ce temps maudit.
    Tout ça pour dire que Victor Hugo est un écrivain humaniste engagé en son temps mais en même temps suffisamment distancié de son temps, intérêts obligent..

     

    • #2221920
      le 19/06/2019 par Marcus
      Devoir de mémoire

      Pour une autre vision de cette infâmie, je vous propose de relire ou de découvrir ce que la plume de Léon Bloy en a écrit.

      "Le systeme de la sueur" (dans Le Sang du Pauvre)

      (la première partie est très intéressante aussi, mais je ne la mettrais pas par faute d’espace)

      (...)

      Rien qu’en France il y a plus de six millions d’ouvrières d’usines sur moins de vingt millions de femmes. Statistique plus puissante qu’une tragédie de Shakespeare. Cette multitude apocalyptique de créatures affamées travaillant, souffrant, mourant, pour assurer les délices de quelques-uns ; sans lumière pour travailler, sans lumière pour souffrir, sans lumière pour mourir, et cela pendant les générations et pendant les siècles !

      En dehors des usines, la même statistique parle d’une armée barbare, d’une horde famélique de 250.000 ouvriers et ouvrières vivant ou essayant de vivre, à Paris seulement, du travail à domicile, travail des Hébreux en Égypte représentant pour l’exploiteur des bénéfices pouvant aller de mille à dix-huit cents pour cent[6].

      Qu’on multiplie tant qu’on voudra ces chiffres usuraires, déjà diaboliques, on arrivera, si c’est possible, à une quasi-proportion de la richesse à la pauvreté. Cent mille pauvres suffisent-ils pour faire un seul riche ? C’est une question en Occident. En Asie, dans le grouillement colossal de la Chine ou de l’Inde, il en faut peut-être un million.

      Le système de la Sueur ! On a peine à comprendre que ces mots impies aient pu être écrits, même en anglais qui est pourtant la langue de l’injustice, de la dureté infernale, la langue du moins généreux de tous les peuples. Oui, même en anglais, c’est à ne pas y croire. Mais la sueur de quoi ? mon Dieu ! Impossible, après un tel mot, de ne pas penser à Gethsémani, de ne pas penser à Moïse qui voulut que toute l’Égypte ruisselât de sang pour préfigurer l’Agonie du Fils de Dieu. Celui qui assuma toutes les peines imaginables et toutes les peines inimaginables a-t-il donc sué le sang de cette façon ? La Sueur de Sang par système ! La Sueur de Sang de Jésus calculée pour commanditer des famines ou des massacres !… On peut supposer que des hommes sont devenus fous pour s’être penchés sur ce gouffre…


    • #2221922
      le 19/06/2019 par Marcus
      Devoir de mémoire

      L’évangéliste saint Luc entendit tomber par terre, goutte à goutte, la Sueur du Sang de Jésus-Christ. Ce bruit si faible, incapable de réveiller les disciples endormis, dut être entendu des constellations les plus lointaines et modifier singulièrement leur vagabondage. Que penser du bruit, plus faible encore et beaucoup moins écouté, des pas innombrables de ces pauvres petits allant à leur tâche de souffrance et de misère exigée par les maudits, mais, quand même, sans le savoir et sans qu’on le sache, allant ainsi à leur grand frère du Jardin de l’Agonie qui les appelle et les attend dans ses bras ensanglantés ? Sinite pueros venire ad me. Talium est enim regnum Dei.




      Voilà pour une vision honnête : Léon Bloy faisait partie de ces pauvres qui crevaient de faims ; il précise d’ailleurs l’objet de son livre ainsi :

      "Ah ! il en est temps ! Le droit à la richesse, négation effective de l’Évangile, dérision anthrophagique du Rédempteur, est inscrit dans tous les codes. Impossible d’arracher ce ténia sans déchirer les entrailles, et l’opération est urgente. Dieu y pourvoira. — Tu n’as pas le droit de jouir quand ton frère souffre ! hurle, chaque jour, de plus en plus haut, la multitude infinie des désespérés.

      Le présent livre sera l’écho de cette clameur."

      Paris-Montmartre, 23 Janvier 1909.

      Fiançailles de la Sainte Vierge


    • #2224990
      le 24/06/2019 par Michelly58
      Devoir de mémoire

      Un peu comme Zola en fait, qui bien que dans son roman Nana il glissait quelques lignes pro monarchiques était un républicain chevronné. Il pratiquait la double pensée, mais bon à tout seigneurs tout honneur.


  • #2221548
    le 18/06/2019 par bellibast7
    Devoir de mémoire

    Vous savez quoi monsieur Niesche ? Je trouve votre texte fort pertinent et en conséquent je pense bien acheter votre nouveau livre...Respect.bien a vous bellibast7.


  • #2221554
    le 18/06/2019 par petithous
    Devoir de mémoire

    Ce concours pour savoir qui a les ancêtres qui ont le plus souffert m’emmerde !
    J’ai 68 ans et je n’étais pas né à cette époque , donc savoir qui est responsable de quoi ne me concerne pas !
    Il y a sur terre une communauté qui en est encore à ressasser des misères qu’on leurs à faites (à tord ou à raison), il y a plus de 3000 ans ! Croyez vous que ce soit une bonne stratégie que de leur emboiter le pas en faisant de même ?
    Cette société de pleurnichards me gave !
    Vous ne trouvez pas qu’il y a assez de misère aujourd’hui, vous ne trouvez pas qu’il y a assez de choses à changer ??
    Arrêtez de gaspiller vos énergies pour de telles calembredaines !

     

    • #2221690
      le 18/06/2019 par spirit
      Devoir de mémoire

      Vous avez raison mais que faire alors ?
      L’exemple qu’ont donnés certaines personnes,en touchant le gros lot par la pleurniche est difficilement ignorée...Le tiercé truqué,ça existe,on est des millions à en rêver !

      L’exclusivité,le copyright,les droits d’auteurs...ça ne dure qu’un temps et les gens ont faim de reluquer le gâteau des rois sans pouvoir en grappiller une miette...Cette spirale infernale ne prendra fin que par l’abolition de la loi Gayssot.. !!


  • #2221569
    le 18/06/2019 par X
    Devoir de mémoire

    Peut-être qu’en Europe les gens souffraient de bien matérial, mais eux n’ont pas été arrachés à leurs familles loin de chez eux ou seul les plus robustes survivaient.

     

    • #2221612
      le 18/06/2019 par anonyme
      Devoir de mémoire

      d’après ce que j’ai lu ça se rapprochait plus de l’esclavage plutôt qu’un simple manque de bien materiel !


    • #2221729
      le 19/06/2019 par Titiparisien
      Devoir de mémoire

      X, l’europe ne s’arrête pas à la France.. Ni à la visa schengen... Alors je suis bien d’accord de lancer des sujets mais il faut au minimum en maitriser l géographie, puis géopolitique... C’est toute la complexité de cette France, le Français de souche ne gère plus son histoire, les Africains pesent être le pilier de ce pays en y ajoutant la fameuse colonisation qui n’a apportée que des dégâts... Bref, en gros, tu pars en Russie pour faire connaître des opinions, je pense que le russe te dirait gentillement de rentrer chez toi parce lui a eu 20 millions de morts pour que toi, tu aies ici le luxe de la science infuse !! "dégât matériel" ? Va en parler aux grecs, russes, Serbes, grands père, arrières grands père et père qui ont fait la guerre pour ton bien-être !! Mais cela t’échapper sûrement ?! Triste France !


    • #2221739
      le 19/06/2019 par Titus
      Devoir de mémoire

      @X

      Et l’esclavage des Blancs, qu’est-ce que tu en fais ?


    • #2221794
      le 19/06/2019 par paramesh
      Devoir de mémoire

      va dire ça aux centaines de milliers de déportés de force bien blancs et européens : Irlandais, prolos et paysans anglais, enfants des rues, prostituées, vagabonds, bagards, dissidents politiques etc etc.
      Au fait, petite anecdote : pour que les femmes puissent travailler sans avoir à s’occuper de leurs enfants en bas âge, on faisait appel au laudanum (opium) donné à haute dose cela droguait assez les enfants pour qu’ils soient pratiquement inconscients durant le temps de travail des parents (plus de 12 heures de travail journalier 7 jours sur 7) Cette pratique ignoble généralisée avait cours en Angleterre autant qu’en France et était encouragée les institutions de santé.
      renseignez vous sur la condition ouvrière au XIXème siècle, la Chine d’aujourd’hui est un véritable paradis en comparaison


  • #2221576
    le 18/06/2019 par Fabien
    Devoir de mémoire

    Les citations sont-elles vraiment de Victor Hugo ? Je les trouve dans Le Droit à la paresse de Paul Lafargue (pas vraiment un admirateur de Hugo...)


  • #2221578
    le 18/06/2019 par galax
    Devoir de mémoire

    Les esclaves forts travaillaient c’est vrai. Mais les faibles étaient tués et jetés par dessus bord pendant le voyage. Les bateaux appartenaient en majorité à des juifs.


  • #2221591
    le 18/06/2019 par Bleu Azur
    Devoir de mémoire

    « Rien n’égale la violence du ressentiment des négresses embourgeoisées et intellectuelles ».

    Cette phrase est parfaitement juste.

    Je me suis souvent posé la question en croisant ce type de femmes : Pourquoi deviennent-elles si bêtes et si arrogantes lorsqu’elles « s’embourgeoisent » ? Parfois, même sans « s’embourgeoiser » elles expriment un profond mépris pour tout ce qui est « Blanc ». On dirait trop souvent qu’elles essaient de s’affirmer par ce biais.. bêtement, en « singeant » la « Blanche » bourgeoise, c’est « comique ».. ou « pathétique ». C’est comme on veut. J’observe que très souvent c’est creux. Pas d’instruction.. Tout est dans le paraître. Superficielles. Agressives. J’ai mis de nombreuses années à comprendre que le dialogue était peu probable .. Est-ce du racisme ? Ou tout simplement de la Bêtise ?
    Une revanche ? Complexe d’infériorité ?
    C’est un constat.


  • #2221593
    le 18/06/2019 par RrexX
    Devoir de mémoire

    L’Histoire rien que l’Histoire.
    Servie par une plume qui a cogne comme un poids lourd.
    On en redemande.


  • #2221596
    le 18/06/2019 par Kolokolo
    Devoir de mémoire

    En tant que noir, l’emploi du "vous" me dérange. Parce qu’en fait, je connais plus de noirs (euphémisme) qui ne réclame rien à qui que ce soit que l’inverse. Je suis désolé, mais, déjà, le communautarisme, pour beaucoup, qui ont eu la chance de grandit hors 93 et donc hors de la férule de SOS Racisme, on s’en branle. Quand tu grandis à Sèvres, ou Versailles, en tant que noir, tu t’en cognes. Ensuite, le CRAN, il représente qui en fait ? Et l’autre ligue de demeurés, ils représentent qui ces gars ? Incapable d’aligner une phrase sans la truffer de fautes, non je ne me sens pas représenté par ces gens là, et je pense, comme les 3/4 des juifs avec le CRIF, en vrai, on s’en cogne de ce genre de polémiques.
    Une fois que cela est dit, j’ai une conscience anthropologique de l’esclavage, comme les juifs peuvent l’avoir de la Shoah, comme le "peuple de France" devrait l’avoir de ceux qui ont trimé, se sont battus au propre comme au figuré, et se retournent aujourd’hui dans leurs tombes. Cela ne me fait pas réclamer quoi que ce soit aux blancs "parce que y a tant d’années, etc". Et cette conscience me fait tiquer quand en plateau, une nana peut dire ouvertement, "c’était rien". La concurrence victimaire, c’est un truc de cons, ou d’escrocs. Perso, je n’ai pas souffert de l’esclavage, pas plus qu’elle n’a souffert de la shoah, pas plus que le petit employé de bureau aujourd’hui, a souffert des débuts de l’industrialisation de la France.

    Voilà, j’ai digressé, juste pour dire qu’en fait, c’est chiant de se sentir amalgamé à des gens (#pasdamalgame) qui d’une part sont minoritaires, et d’autre part, en aucun point, si ce n’est celui de la mélanine, me ressemblent.

     

    • #2221659
      le 18/06/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Devoir de mémoire

      Oui, c’était une autre époque, révolue.
      Comme il y a eu une guerre des tranchées avec des baïonnettes, maintenant les militaires envoient des drones, depuis l’autre côté de la planète...

      On ferait mieux de considérer l’esclavage actuel, et deviner les enjeux, les orientations de ses évolutions futures.
      "La concurrence victimaire, c’est un truc de cons, ou d’escrocs."
      Exactement, les escrocs tentent de tirer les marrons du feu, mais si on ne s’occupe pas de leur business, ils n’ont potentiellement pas de victimes.
      "On ne peut pas arnaquer n’importe qui" avait prévenu Christophe Rocancourt.


    • #2225003
      le 24/06/2019 par Michelly58
      Devoir de mémoire

      C’est un peu du même accabit que ceux qui disent que le peuple souffrait sous la royauté quand ils ont jamais connu la monarchie, qu’est-ce qu’ils en savent que leurs ancêtres soufflaient sous la monarchie ?


  • #2221607
    le 18/06/2019 par Robespierre
    Devoir de mémoire

    Exceptées les dernières lignes ségrégationnistes, merci Felix de mettre les points sur les i. Juste colère d’un homme honnête.


  • #2221652
    le 18/06/2019 par De passage
    Devoir de mémoire

    Impeccable !


  • #2221664
    le 18/06/2019 par machin
    Devoir de mémoire

    Légitimer le commerce des africains parce que certains peuples étaient dominés et victime de rafles est répugnant. Cela légitime une injustice et, dans le même esprit, cela légitime la colonisation de la France puisque nous sommes nous-même dominés et vendus par nos dirigeants.

     

    • #2221703
      le 18/06/2019 par georges
      Devoir de mémoire

      "Légitimer" ?!
      Vous y allez un peu fort dans l’interprétation non ?
      J’ai compris plutôt que Felix relativisait les choses côté victimisation, qu’il mettait tout cela un peu plus en perspectives (qui nous manquent car les Historiens aiment à simplifier les choses).
      Tous les africains n’étaient pas juste des victimes. Certains étaient des salopards - ce qui ne retire rien à la dégueulasserie de l’esclavage en tant que tel.


    • #2221723
      le 18/06/2019 par Emmanuelle
      Devoir de mémoire

      @machin
      Le relativisme sophistique qui légitime ainsi « l’infâme négoce » triangulaire de l’esclavage est effectivement indécent et répugnant.
      Pourquoi y a-t-il donc ici une loi qui taxe les client-e-s des prostitué-es ? Dieu merci, les abolitionnistes ont eu une longueur d’avance par rapport à la plume inimitable de M. Niesche.
      Pourvu que la lica soit aussi objective avec lui qu’avec M. Chouard.

      Avec sa plume inimitable, par contre, M. Niesche a parfaitement raison d’écrire :



      Nous ne devons aucunement repentance à quiconque, CRIF, CRAN et autres ligues !




      Bien écrit et dit ! La repentance effective coûte cependant des milliards à l’ex-France et lui en coûtera encore bien davantage.
      Dans la promotion de l’ex-France et pour Devoir de mémoire, comment peut-on exhiber la loi homophile de la Taubira et zéro mot sur la loi sacrificielle génocidaire de la Levi ?


    • #2221782
      le 19/06/2019 par Pierre Loup
      Devoir de mémoire

      @machin
      Vous portez bien votre pseudo, du coup quand es ce qu’on retrace les africains noirs descendants de grandes tribus esclavagistes qui vendaient leurs ’’frères’’ capturés à des marchands d’esclaves portugais/juifs portugais ?, aux musulmans et aux grandes familles marchandes juives séfarades du Maroc... pour les culpabiliser et les faire payer !? Ah non c’est vraie j’avais oublié, c’est toujours la faute des blancs, c’est toujours la faute des autres !


    • #2221786
      le 19/06/2019 par Quivoussavez
      Devoir de mémoire

      Enfin un commentaire qui a du sens. Merci.


  • #2221740
    le 19/06/2019 par goy pride
    Devoir de mémoire

    l’Afrique est passée de 80 millions de personnes en 1850...



    C’est de la démographie à la grande époque de l’eugénisme naissant et du colonialisme triomphant à la sauce franc-maçonne. Autrement dit du bullshit intégral. Partout où les francs-maçons ont entreprit de coloniser un territoire (et ceci sur le dos du contribuable métropolitain) il fallait qu’ils se justifient en expliquant que les territoires convoités étaient pour ainsi dire vide d’hommes et que ceux qui étaient présents étaient des fainéants incapables de valoriser la terre qu’ils disposaient indûment, qu’ils crevaient de faim et étaient dans un état physique déplorable en raison de leur incapacité de bien gérer leurs affaires... On nous a fait le même coup avec l’Algérie, la Palestine...or on peut obtenir des témoignages "en interne" provenant de ceux qui ont participé eux mêmes à la colonisation (militaires) ainsi que des individus qui les avaient accompagnés (anthropologues, médecins, missionnaires, universitaires...) qui révèlent la supercherie narrative dont la vocation était de préparer les opinions publiques européennes qui formatées par l’humanisme, les Lumières et les droits de l’homme auraient pu trouver moralement questionable le projet colonial.
    Par exemple en ce qui concerne l’Algérie les témoignages de premières mains expriment leur effarement par la densité très importante de la population et l’extrême richesse en terme agricole de la campagne algérienne de l’époque qui était un énorme verger ingénieusement conçu et méticuleusement entretenu...en ce qui concerne l’Afrique noire ce qui frappait c’était l’absence de criminalité et la non existence de prisons et d’asile psychiatrique...et en ce qui concerne la démographie dans la revue pour initiés africanistes Afrique Equatoriale française (Juillet Aout 1934) Marcel Sauvage commet un article dans lequel il affirme qu’en 1911 la seule Afrique équatoriale française, c’est à dire un territoire ne représentant même pas 1 vingtième du continent africain et qui est encore aujourd’hui sous-peuplé (une dizaine d’habitant au km²), avait 20 millions d’habitants ! Démographie qui était tombé à 7.5 millions en 1921 (les bienfaits de la civilisation !), et à 2.5 millions en 1931...ces statistiques sont bien entendues des estimations mais qui me semblent toutefois plus en accord avec la réalité (je n’entrerais pas dans les détails du pourquoi, il y en aurait pour 10 pages...) que la narration que l’on sert à l’opinion publique.

     

    • #2221855
      le 19/06/2019 par Avion à réaction
      Devoir de mémoire

      Ouf enfin..certains devraient vraiment arrêter de s’exprimer sur le sujet.
      Ils ne font que jeter de l’huile sur le feu.

      Bon résumé


  • #2221756
    le 19/06/2019 par RKrishna
    Devoir de mémoire

    On ferait mieux de clore le sujet ; ça devient chiant et surtout ridicule !

    Désigner les gens comme noirs ou comme blancs etc. c’est nier le fait qu’il s’agit en réalité à l’intérieur de ces désignations d’ethnies qui n’ont rien à voir entre elles : un navajo c’est pas un maya ; un ouïghour c’est pas un han ; un bantou c’est pas un pygmée ; un basque c’est pas un slave.

    Oui, faut-il rappeler que les mots "esclave" vient des peuples slaves qui étaient vendus dans toute l’Europe par des européens ? La cupidité de Voltaire n’a d’égal que les saloperies qu’il pouvait inventer pour tenter de la justifier.

    L’humanité en a sacrément bavé ; on a compris ! On peut rappeler des faits sans constamment essayer de tirer la couverture à soi !


  • #2221761
    le 19/06/2019 par félixcitations
    Devoir de mémoire

    Quelle belle écriture, Félix. Un des joyaux d’E&R.
    Taubira, casse-toi. Taubira cache-toi.


  • #2221767
    le 19/06/2019 par OBI WANE
    Devoir de mémoire

    Quand on parle d’esclavage on parle d’un système d’exploitation (économique ) fondé sur la force de travail des esclaves,l’Empire Romain et le premier empire fondé sur l’exploitation des Esclave,en suite l’époque féodal ,seule l’Europe a connu ce système d’exploitation fondé sur les rapports entre seigneurs et cerfs ( maitres et esclaves .

    Le commerce d’esclavage est né en Europe,par le trafique des esclave SLAVES (a l’époque ils n’étaient pas Chrétiens), l’église autorisée le commerces des non chrétiens.

    "celui qui se donne un maître était né pour en avoir ! "très belle citation !!! Si aujourd’hui les maitres de la France sont les sionistes,donc les Français sont nés pour les avoir comme maitres !!!!

     

    • #2221817
      le 19/06/2019 par mikeoscar
      Devoir de mémoire

      Où avez vous vu que l’esclavage est né en Europe ? il y avait des esclaves en Egypte, en Afrique avant la Traite et certainement en Asie. L’esclavagisme partage avec la prostitution et d’autres métiers d’être un des plus vieux métiers du monde.


    • #2221838
      le 19/06/2019 par Archimede
      Devoir de mémoire

      @mikeoscar

      L’esclavage n’a jamais existé ni en Egypte pharaonique ni en Afrique, répéter des poncifs n’en font pas des vérités.
      Citez moi un seul mot africain et egyptiens anciens qui désignait un esclave ? Yen a pas.

      Le paradigme éternellement mortifère des nomades leucodermes n’est pas automatiquement applicable aux autres peuples.
      Les indo européens ou les Mongols (là d’où ils viennent vraiment) sont et ont toujours été les peuples les plus belliqueux et les plus arriérés, surtout dans l’antiquité.
      Mais pour ça il faut lire Champollion le jeune, un véritable génie contrairement au philosophe de son époque, Lepsius, Volney bref des Hommes qui avaient une honnêteté intellectuelle et une humilité rare.

      Un conseil, commence à lire des vrais ouvrages historiques documentés


    • #2221871
      le 19/06/2019 par Grindsel Tirédunevi
      Devoir de mémoire

      @OBI WANE
      1) L’esclavage existe depuis la nuit des temps, il est lié à la concupiscence humaine qui est le lot d’absolument tous les peuples.
      2) l’église (traditionnelle s’entend) a toujours interdit l’esclavage, c’est même la première institution internationnale à le faire, dès l’Antiquité. Un catholique qui pratique l’esclavage n’est plus catholique par le fait même, excomunié ipso-facto. Que peut-elle faire de plus ? Et quelle autre religion peut en dire autant ? Des congrégations entières étaient spécialisées dans la lutte contre l’esclavage, et des religieux allaient même jusqu’à s’échanger eux-même pour la libération d’esclaves. Que peut-on faire de mieux ? Sans l’Eglise, vous ne seriez même pas là pour reprocher aux chrétiens l’esclavage, car tout le monde trouverait ça normal.
      3) La traite négrière transatlantique de la renaissance était un commerce juif (concurencé par les protestants), l’église n’en est pas responsable, ni même les peuples catholiques qui n’ont jamais vu le bout du nez d’un esclave. Le tord des monarques catholiques est d’avoir laissé prospérer le commerce et d’avoir été trop complaisants vis à vis de ce commerce et de ses instigateurs, qui je le rappelle, étaient juifs (faites une recherche dans les archives ER). Le code noir qui prend acte de son existence est une tentative de récupération de l’économie des antilles aux mains des juifs et d’humanisation des conditions de travail (en même temps que des mœurs en général) et du droit des esclaves, en permettant leur affranchissement et assimilation.
      4) Le contrat de servage du moyen-age, qui était contracté librement et vontairement, était plus avantageux que le l’entrepreunariat et la pleine propriété de nos jours.
      5) Les peuples chrétiens furent victime de l’esclavage judéo-musulman pendant des siècles, sans que celà ne sucite une seule ligne dans les manuels scolaires ni une réplique de cinéma ni la moindre commémoration. Le dernier pays au monde à avoir interdit l’esclavage est un pays arabo-africain (la Mauritanie).


    • #2225008
      le 24/06/2019 par Michelly58
      Devoir de mémoire

      @Grindsel Tirédunevi L’inquisition était fermement anti-esclavagiste et faisait brûler les maîtres marranes devant leurs esclaves qui étaient bien contant de voir leurs tortionnaires brûler.


  • #2221798
    le 19/06/2019 par madantikite
    Devoir de mémoire

    Magnifique recadrement de vérités et quelle plume ce Felix !


  • #2221813
    le 19/06/2019 par mikeoscar
    Devoir de mémoire

    Et pourquoi à la fin de l’article ne pas fredonner chacun pour soi "ma France à moi" de Jean Ferrat ?


  • #2221834
    le 19/06/2019 par Un passant lambda
    Devoir de mémoire

    On dirait du Lugan..
    Quand on a dis ca y’a rien d’autres à dire.

    On vit dans une époque de médiocrité et les analyses historiques et intellectuelles n’y échappent pas, surtout en occident.


  • #2221873
    le 19/06/2019 par tcaliméro
    Devoir de mémoire

    Niesche, le retour ! Hors de sa Niche.

    Ok, c’est mauvais. Je veux juste manifester ma joie de la réapparition du trublion sur Droite des Valeurs / Droite du Travail


  • #2221901
    le 19/06/2019 par Aile de Poulet
    Devoir de mémoire

    Lire du Félix Niesche, toujours un plaisir. Vraiment un grand penseur.


  • #2221932
    le 19/06/2019 par JL29
    Devoir de mémoire

    C’est vrai que Félix Niesche écrit très bien avec un style inédit à ce jour.
    La littérature française n’est pas morte, les subtilités de la langue étant inépuisables.

     

    • #2222606
      le 20/06/2019 par Aleata
      Devoir de mémoire

      Inédit, le terme n’est pas des mieux choisis puisque l’auteur est précisément édité par KK. Style éminemment original, puissant et poétique c’est certain.
      Fred og lyset !


  • #2222083
    le 19/06/2019 par louise
    Devoir de mémoire

    Pour les uns comme pour les autres ce ne sont que les conséquençes du developpement de la technique (industrielle,maritime,commerçiale).

    Qui serait légitime pour s’en plaindre ?
    Comment pourrait-on dénigrer ce virage historique qui couronne la techno-science comme valeur reine, sans jamais en renier les produits .(Comment rejeter une cause dont on accepte les effets ?)

    Je ne crois pas avoir entendu quelque peuplades se dresser contre l’AK47 ou le telephone portable...encore moins contre l’energie, le tout à l’egout,le moteur, la grande distribution, les médias... ou tout ce qui octroie un supplément de vie,de pouvoir ou de confort, quelqu’en soit le coût réel.

    Il y aurait pu y avoir des oppositions réeles et d’ampleur à la modernité, elles n’ont pas eu lieu. Toutes les religions/civilisations/dogmes ont acceptés le compromis de la technique supérieure à l’homme.
    Savoir qui à payé le plus lourd tribu pour son renonçement moral me semble bien dérisoire au regard du renonçement initial.


  • #2222101
    le 19/06/2019 par OBI WANE
    Devoir de mémoire

    1) L’esclavage existe depuis la nuit des temps, il est lié à la concupiscence humaine qui est le lot d’absolument tous les peuples.



    Certes !!! Mais moi je parle de tout un système économique d’exploitation basé sur la force de travail fournie par des esclaves:L’empire Romain,système Féodal,exploitations agricoles en Amérique ,qui nécessitent l’emploi massif d’esclaves



    2) l’église (traditionnelle s’entend) a toujours interdit l’esclavage, c’est même la première institution internationnale à le faire, dès l’Antiquité. libération d’esclaves. Que peut-on faire de mieux ?



    Bénir les négrier !!!

    8 Janvier 1454 : l’Église catholique et le Pape Nicolas V bénissent l’esclavage et la traite négrière !

    Extrait de la Bulle du Pape Nicolas V, du 8 janvier 1454, qui a eu pendant des siècles des conséquences désastreuses sur les Africains

    " Nous avions jadis, par de précédentes lettres, concédé au Roi Alphonse du Portugal, entre autres choses, la faculté pleine et entière d’attaquer, de conquérir, de vaincre, de réduire et de soumettre tous les sarrasins (c’est-à-dire les Africains), païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient, avec leurs royaumes, duchés, principautés, domaines, propriétés, meubles et immeubles, tous les biens par eux détenus et possédés, de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle, (...) de s’attribuer et faire servir à usage et utilité ces dits royaumes, duchés, contrés, principautés, propriétés, possessions et biens de ces infidèles sarrasins (Africains) et païens...



    Sans l’Eglise, vous ne seriez même pas là pour reprocher aux chrétiens l’esclavage, car tout le monde trouverait ça normal.



    Je vous rappel que les prêtres accompagnant les conquistadors et les autres colonisateurs trouvaient normales de tuer les Sarrasins et les païens,en plus cour tout ceux qui ne sont pas Européens (Juifs ou Catholiques) pour le simple fait que ces créatures n’ont pas D’âmes .

    Allez comme tu aime être taquin je vous la revoie encore la citation de Voltaire et j’ajoute des points d’exclamations : "celui qui se donne un maître était né pour en avoir !!! Si aujourd’hui les maitres de la France sont les sionistes,donc les Français sont nés pour les avoir comme maitres !!!!???

     

    • #2222323
      le 19/06/2019 par Grindsel Tirédunevi
      Devoir de mémoire

      Alors, je n’ai malheureusement pas le temps de répondre et creuser vos intéressantes remarques avec autant de profondeur que nécessaire (travail/ smartphone), mais vous mélangez tout à un point grotesque. Il me semble que Marion Sigaut à fait un livre sur le servage (mais sinon il y a de quoi faire pour s’informer librement en dehors de la propagande mensongère anti-chrétidnne/ anti moyen-age).
      Quand à la bulle que vous citez hors contexte et tendancieusement, elle n’a tout simplement rien à voir. De fait, aucun sarrazin (musulman) ne fut réduit en "esclavage". Et à cette date, l’Amérique n’était pas encore découverte ! Il ne peut s’agir d’une bénédiction des négriers portuguais... Juifs. C’est une contradiction. Par contre, à cette époque, les-dits sarrazins ne se gênaient pas pour réduire les chrétiens en esclavage. L’église n’a jamais interdit la guerre, en particulier contre ses énemis, tout comme elle n’a jamais interdit de se défendre.


    • #2222444
      le 19/06/2019 par Bakloe
      Devoir de mémoire

      Cette bulle n’existe pas.

      L’Eglise a toujours condamné l’esclavage. Les évangiles ne le prônent d’ailleurs pas contrairement à la Thora et le Talmud.

      Ce sont sans doute les mêmes qui font le lien entre nazisme et catholicisme alors qu’ils s’opposent en tout point notamment l’euthanasie et l’avortement, contrairement aux pseudo humanistes de la FM :. et ses dérivés.


    • #2222505
      le 20/06/2019 par Grindsel Tirédunevi
      Devoir de mémoire

      Merci Bakloe
      Effectivement, l’authenticité de cette "bulle" semble pour le moins trés controversée... Bien qu’elle soit reprise en boucle par wikipédia et tous les sites en vue. Je me serais laissé prendre au premier abord, sauf à considérer le contenu, dont l’étrangeté est frappante pour qui est habitué aux documents d’église. Dans tous les cas ce n’est certainement pas un document de foi. C’est bien maigre pour les détracteurs de l’église. Rien d’étonnant toutefois...
      Quand à la citation de Voltaire, elle est sans intéret, on croirait du Cohn Bendit...


    • #2222690
      le 20/06/2019 par paramesh
      Devoir de mémoire

      Nicolas V est le seul pape de l’histoire à avoir autorisé l’esclavage, en 1452 au roi de Portugal dans Dum Diversas, droit qu’il a étendu aux autres souverains chrétiens en 1454 (ou 1455 ?) dans Romanus Pontifex ; en 1435 (deux décennies avant !) Eugène IV condamna l’esclavage dans Sicut Dudum ; en 1462 Pie II déclara l’esclavage un « grand crime » (magnum scelus) ; en 1537 Paul III le condamna dans Sublimus Dei ; en 1639 Urbain VIII l’interdit ; en 1741 Benoît XIV également ; en 1815 Pie VII demanda au Congrès de Vienne la suppression de la traite d’esclaves ; dans la bulle de canonisation du jésuite Pierre Claver, un des plus illustres adversaires de l’esclavage, Pie XI dénonça la « suprême horreur » (summum nefas) des traiteurs d’esclaves ; en 1839 Grégoire XVI condamna l’esclavage dans In Supremo Apostolatus ; et en 1888 Léon XIII dans In Plurimis.

      Curieusement, quand il s’agit de l’esclavage et de l’Eglise, nous n’entendons parler que de Nicolas V or c’est normal car c’est le SEUL pape à l’avoir fait, mais pourquoi ? :
      1454 c’est bien avant Christophe Colomb, mais c’est aussi à peine 7 mois après la chute de Constantinople le moment ou le "sarrazin est véritablement l’ennemi qui met en péril l’Eglise.
      (Enfin, ne pas oublier que le sarazin qui se convertit échappe à l’esclavage), (mes musulmans arriveront jusqu’à Vienne il ne faut pas oublier cette dimension de la lutte entre Islam et Chétienté en Europe tout au long de l’histoire (Poitiers Constantinople Lépante, Vienne etc)
      le texte original en latin de cette bulle très anecdotique : et dont le texte original diffère malgré tout largement des traductions partisanes (quand on veut par exemple y voir la justification de la traite négrière)
      http://uhem-mesut.com/+semen/genut/...
      D’ailleurs dès les premiers rapports de missionnaires lors de la conquête des amériques, l’Eglise condamne immédiatement toutes les exactions (génocide et mise en esclavage) des peuplades amérindiennes. (hélas les rois ibériques s’en contre foutent, l’appât de l’or est trop grand)


    • #2222763
      le 20/06/2019 par Grindsel Tirédunevi
      Devoir de mémoire

      Merci Paramesh, mais le lien ne fonctionne pas. Je n’ai qu’un petit smartphone et pas suffisement de temps pour approfondir (et oui, pour un chrétien leucoderme esclavagiste, je bosse comme un nègre ;) mais la "bulle" ou "bulette" (sic) de "1454" que cite OBI WANE pour éttayer toute sa théorie s’avère être attribuée à Nicolas V, il s’agirait d’un document manuscrit médiocre découvert et publié à l’époque moderne... Ce qui déjà élimine sa crédibilité. Le contenu est grotesque. Fut-il autentique, un Pape peut érrer dans sa correspondance privée, celà n’engage pas la foi de l’église. Avec les déclarations contraires des Papes avant et après, celà apparaît d’autant plus évident.
      Il faudrait qu’un écclesiastique (pour ne pas dire l’église en ces temps d’imposture) prennent le sujet en mains, car à ma connaissance il n’y a pas de livre catholique qui remette les pendules à l’heure à ce sujet, 27 ans après la visite désastreuse d’un certain antéchrist à Gorée...


    • #2223002
      le 20/06/2019 par Jojoyoyo
      Devoir de mémoire

      L’esclavage est condamné par l’Eglise, dire le contraire c’est être complètement inculte.
      Qui a interdit le servage en premier dans l’Histoire de l’Humanité si ce n’est la fille ainée de l’Eglise ???
      Cet argument de la bulle de Nicolas V c’est le signe d’un troll communautaire noir. Creuse la question 5 minutes, tu vas voir les contre-exemples sont foisonnant !!!

      Les prêtres accompagnaient les conquistadors... pourquoi faire à ton avis ???? Les encourager à tuer à tout va ???
      Lis la controverse de Valladolid, la position des membres de l’Eglise est Claire et nette.
      Regarde la film Mission (chef d’oeuvre), tu verras c’est clair et net.
      Aux Antilles Françaises, qui a ouvert les premiers l’éducation aux noirs ? Des prêtres !

      On peut discuter mais faut un minimum se renseigner et pas repeter les idioties de nos amis de la "communauté"


  • #2222121
    le 19/06/2019 par RKrishna
    Devoir de mémoire

    ...c’est au nom de leur « supériorité » que ces « égalitaires » veulent imposer leur civilisation au reste du monde, et qu’ils vont porter le trouble chez des gens qui ne leur demandaient rien ; et, comme cette « supériorité » n’existe qu’au point de vue matériel, il est tout naturel qu’elle s’impose par les moyens les plus brutaux. Qu’on ne s’y méprenne pas d’ailleurs : si le grand public admet de bonne foi ces prétextes de « civilisation », il en est certains pour qui ce n’est qu’une simple hypocrisie « moraliste », un masque de l’esprit de conquête et des intérêts économiques ; mais quelle singulière époque que celle où tant d’hommes se laissent persuader qu’on fait le bonheur d’un peuple en l’asservissant, en lui enlevant ce qu’il a de plus précieux, c’est-à-dire sa propre civilisation, en l’obligeant à adopter des mœurs et des institutions qui sont faites pour une autre race, et en l’astreignant aux travaux les plus pénibles pour lui faire acquérir des choses qui lui sont de la plus parfaite inutilité ! Car c’est ainsi : l’Occident moderne ne peut tolérer que des hommes préfèrent travailler moins et se contenter de peu pour vivre ; comme la quantité seule compte, et comme ce qui ne tombe pas sous les sens est d’ailleurs tenu pour inexistant, il est admis que celui qui ne s’agite pas et qui ne produit pas matériellement ne peut être qu’un « paresseux » ...

    Réné Guénon, La Crise du monde moderne

     

    • #2222297
      le 19/06/2019 par Avion à réaction
      Devoir de mémoire

      Question de prisme et de paradigme les 2 mots qui résument la différence de point de vue sur les conquêtes coloniales.
      J’avais pas vu ce texte depuis longtemps.


  • #2222188
    le 19/06/2019 par Viktor Von Berg
    Devoir de mémoire

    Il y a de la colère dans ce texte si bien écrit et combien j’y adhère.

    Cela me rappelle d’où je viens et comment mes ancêtres ne se lamentèrent pas de leurs pauvres conditions.
    Qu’est ce que je dois à tous ces larmoyeurs ? Rien car je n’y suis pour rien.
    J’eus un arrière-grand-père terre-neuva qui partait huit mois de l’année pour pécher la morue sur les bancs de Terre-Neuve. Un autre arrière-arrière-grand père, ouvrier agricole dans la très catholique et paysanne Mayenne. J’eus d’autres gens de peu aussi dans mon ascendance et d’autres qui se sont hissés dans l’échelle sociale à barreaux sciés d’avance pour les gens du peuple.

    Alors mon coeur vibre à la lecture de M. Niesche et je sais pourquoi je n’ai jamais aimé cet esprit bourgeois et petit-bourgeois. Cette révolution française fut bien l’oeuvre de ces gens-là qui n’eurent aucun scrupule pour envoyer des bambins dans les mines...
    Pour beaucoup d’hommes leur purgatoire aura déjà été sur cette terre si ce n’est l’enfer...

    C’est devenu le sport national français, la pleurniche et que devrais-je dire moi pauvre vieux français de souche enraciné en ce beau pays depuis des générations.

    Triste aussi de voir un arrière grand père mourir le jour de l’armistice de 1918 et son fils qui fera cinq années de camp de prisonnier chez les Boches. Il est revenu, a repris son petit métier d’artisan puis est mort à 53 ans, usé jusqu’à la corde.
    Nous n’avons rien demandé. "Il a fait son devoir, un point c’est tout !" nous a-t-on répondu. C’était en 1961. Les temps ont changé depuis et maintenant il est bon d’appartenir à "des" communautés. La communauté nationale...un souvenir...


  • #2222219
    le 19/06/2019 par Bakloe
    Devoir de mémoire

    La meilleure des réponses sur le paf venant d’une descendante d’esclaves africains qui va dans ce sens :

    https://m.youtube.com/watch?v=AxlC4...


  • #2222231
    le 19/06/2019 par Bakloe
    Devoir de mémoire

    Je pense que rien n’égale l’outrecuidance vulgaire, la basse crasse, la tartuferie de ces gens dont la seule grandeur fut la reproduction,



    On croirait un discours de Macron, le pantin des Bauer/rothschild propriétaires d’hectares de terre en Afrique et ailleurs !

    Concernant la traite par les musulmans et les juifs cela a été très bien décrit par des AFRICAINS eux-mêmes.

    Vous parlez comme un Zemmour, Monsieur.

     

    • #2222290
      le 19/06/2019 par Grindsel Tirédunevi
      Devoir de mémoire

      Cette citation est odieuse, tout simplement. Parfois les bons mots ne suffisent pas à enrober une mauvaise idée... Mais ça ne discrédite pas l’ensemble du texte.


    • #2222834
      le 20/06/2019 par Avion à réaction
      Devoir de mémoire

      "" Mais ça ne discrédite pas l’ensemble du texte.""

      Euh sisi justement, le reste du texte même s’il se veut plus nuancé est du même accabit.


  • #2222239
    le 19/06/2019 par Bakloe
    Devoir de mémoire

    Comme si les SOVIET n’était pas la mise en esclavage des peuples ! Rassurez-moi, ce texte est une vaste blague ?
    Arrêtez avec la gôche. Elle n’est pas plus humaine que le capitalisme qu’elle épaule.


  • #2222335
    le 19/06/2019 par ZAIS
    Devoir de mémoire

    Félix, j’attendais votre retour impatiemment. Et je suis comblé !
    Pour la partie recension de l’affaire faite par ER, j’avais tiqué comme vous quant à Taubira.
    Merci Félix pour votre exactitude, comme aurait pu dire le Professeur.


  • #2222547
    le 20/06/2019 par Grindsel Tirédunevi
    Devoir de mémoire

    En toute chose considère sa fin. Considérez la façon dont ce triste monsieur Voltaire est mort, ça fait froid dans le dos... À côté même celle de Nietsche paraît douce. Celle de Drumont n’est pas terrible non plus. Quand on songe à ce que ces trois personnes ont en commun... C’est à croire que "l’antisémitisme" rend fou. Un peu comme la mort de Caïn qui sera vengée sept fois. Le crime du peuple déicide coucourut au Salut des nations... Mais ces nations, si elles rejettent ce Salut, que ne se permettent t’elles pas ? Pensent-elles que leur crime est moindre ?


  • #2222901
    le 20/06/2019 par kribe
    Devoir de mémoire

    La prose de Félix relève du génie français..

     

    • #2225993
      le 25/06/2019 par fajs
      Devoir de mémoire

      Voilà, c’est ça ! Exactement ça !
      _


  • #2223008
    le 20/06/2019 par jojoyoyo
    Devoir de mémoire

    pour la traite des Africains par les Africains, on peut aussi citer Victor Schoelcher, dont on ne saurait douter quant à sa position sur l’esclavage, qui en parle dans nombre de ses écrits, définissant meme comme premier maux la traite devant l’esclavage en plantation à proprement parler.
    Il dit explicitement que les négriers achètent les Africains à d’autres Africains.


Commentaires suivants