Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dieudonné : Roland Dumas en vérité

Voir aussi, sur E&R :

Toute la vérité sur le Premier ministre français,
à découvrir chez Kontre Kulture :

 

Soutenir le projet de réconciliation nationale de Dieudonné et Alain Soral :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

86 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1124484
    le 20/02/2015 par STEF de MARS
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Chaque nouvelle vidéo de Dieudonné emplit mon cœur d’allégresse.


  • #1124491
    le 20/02/2015 par Ignace
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Aye aye, je suis désolé pour Dieudo, mais ce que la ministre dit n’est pas tout à fait faux. Un esclave n’était pas donné, il était dans l’intérêt d’un maitre qu’il dure un maximum. On n’exterminait pas les esclaves noirs systématiquement.
    Mais oui comme le souligne Dieudo, les esclaves noirs ont souffert de cette période et des nombreuses exactions ont été commises à leur encontre.
    Donc s’il vous plait n’opposez plus ces deux carnages, laissez cela aux soumis.

     

    • #1124568
      le 20/02/2015 par Vivelhistoire
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Voici un exemple d’un esclave d’une colonie française torturé à mort pendant cinq jours pour s’être échappé, relaté par le journal "Le National" du 13 mars 1841 :
      « Un esclave nommé Jean-Pierre, s’était sauvé de l’habitation de son maître Aimé Noël ; il était marron depuis longtemps lorsqu’il fut arrêté dans la nuit du 28 au 29 mai 1839 dans les cases à nègres d’un sieur Abraham Lesueur par une patrouille qui cherchait un autre esclave marron. Le chef de cette patrouille, aidé de deux nègres, ramena sur l’habitation d’Aimé Noël cet esclavage d’une stature remarquable, qui arriva sur l’habitation blessé dans la route, mais légèrement, par le chef de la patrouille, en résistant aux gens qui voulaient le faire marcher.
      Aimé Noël, excité, dit-on, par sa concubine, fit mettre à la torture le malheureux nègre.
      C’est dans un cachot qu’est placé l’instrument de ces tortures, qu’on appelle aux colonies « barre de justice ». Il consiste dans une espèce de lit de camp qui se termine par deux poteaux dont l’un est à poste fixe et joint les planches du lit de camp ; l’autre est superposé et mobile, et disposé de manière à faire bascule et à se jumeler à l’aide de longues chevilles qui leur sont adaptés. Il existe de distance en distance, entre ces deux poteaux, des trous dans lesquels on fait mettre les jambes du patient.
      L’esclave Jean-Pierre fut placé sur cet instrument ; ses jambes furent mises sur les jambières et Aimé Noël convint, dans son interrogatoire, qu’étant venu dans le cachot il vit l’esclave placé sur la barre ; qu’il lui donna plusieurs coups de bâton sur les pieds et sur les jambes, et qu’il ordonna de lui lier les mains derrière le dos, et de les attacher par derrière, croisées l’une sur l’autre, au moyen d’une corde à l’un des chevrons de la toiture.
      L’esclave Jean-Pierre, appliqué à la barre le 29 mai, mourut dans la nuit du dimanche au lundi 3 juin et son cadavre fut jeté dans une falaise. »
      Déferré devant la Cour d’assises de Guadeloupe, Aimé Noël fut condamné pour…non respect de la législation sur les inhumations.


    • #1124652
      le 20/02/2015 par Althus
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Parfois dieudo me dérange sur le fait qu’il démarre souvent sa récrimination de l’esclavagisme au départ des navires négriers des côtes africaines, et non au départ de la capture des futurs esclaves.
      Et ça laisse pas mal de responsables sur le bord de la route.

      Je veux bien qu’il y ait eu des salauds de békés, des salauds de négriers blancs, des salauds d’armateurs juifs, mais il y a aussi des salauds africains et arabes pratiquant la capture d’autres êtres humains.
      Tous furent unis par leur cupidité.
      Si on veut fustiger tous les coupables, il faudrait que dieudo n’en dédouane pas de toute responsabilité morale par une omission malvenue.
      L’asservissement d’autrui dépasse historiquement, par sa quasi universalité, toute distinction de race, de culture, de confession ou de nationalité.
      Il ne sert qu’un maitre : le pouvoir (via l’argent, la religion, l’idéologie, etc...)

      Mais, je ne m’en fais pas, Dieudo en viendra à prendre un peu plus de hauteur sur ce sujet..


    • #1124680
      le 20/02/2015 par Intifada
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      "Je suis désolé pour Dieudo, mais ce que la ministre dit n’est pas tout à fait faux. Un esclave n’était pas donné, il était dans l’intérêt d’un maître qu’il dure un maximum".

      Il était aussi dans l’intérêt du troisième Reich de ne pas exterminer les juifs mais de les faire "travailler gratuitement" pour l’économie de guerre allemande. Excusez-moi de réfléchir un peu, est-il logique d’ apposer la phrase "Arbeit macht frei" (le travail rend libre) à l’entrée des camps de concentration si l’objectif est d’exterminer une population donnée ?

      Dieudonné a raison de s’insurger contre ceux qui réécrivent l’histoire. Moi, quand j’entends génocide, je pense automatiquement — que le peuple élu m’excuse — aux Indiens d’Amérique, un peuple décimé de la surface de la terre. Pire, ils sont présentés comme les méchants dans l’affaire ! Quant aux juifs, ils n’ont jamais été aussi nombreux qu’aujourd’hui.


    • #1124685

      Ah bon !?
      Et quand ils ont été les capturer en Afrique,ils les ont payés peut etre ?
      Je crois rêver !


    • #1124921

      De l’utilisation surréaliste de l’éponge magique adossée à d’étranges " argumentaires "


    • #1125140
      le 21/02/2015 par Soralien
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Les noirs qui avaient la chance d’arriver au port vivant,car ils avaient échappés à la mort dans la cale du bateau tellement ils étaient entassés ,que l’on regroupait par paquet de 5 ou 10 pour pouvoir etre inspecté (dentition ,musculature etc...) par des esclavagistes,ceux qui n’avaient pas eu la chance d’avoir passé l’examen pour avoir la chance d’etre humilié pour le reste de leur vie , on en faisait quoi à ton avis ?
      On leur trouvait un logement , une allocation style RSA dans un petit bungalow en attendant le retour en première classe sur le bateau du retour ? Soyons sérieux
      Si j’avais été noir à cette époque ,et promis a une humiliation certaine ,sans possibilité d’y en réchapper pour le reste de ma vie , je me serais flingué .Un petit méssage à ceux qui croient qu’il n’ y a qu’une souffrance ultime ,au desus des autres, la mort est parfois préférable à l’humiliation ultime qui vous fait passer après le clébard de la plantation .


    • #1125236
      le 21/02/2015 par Ignace
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Désolé les gars, j’aurais du faire comme le reste de la meute et crier aveuglement "vive Dieudo", même si ces propos me paraissent discutables sur le coup. Je ne le referais plus juré et désolé d’avoir une culture (pour info je suis moi aussi originaire des Antilles, je me suis donc un peu intéressé à la question aussi, de façon plus objective et moins émotionnelle cependant.)

      Enfin je rappelle que l’esclavage des noirs était avant tout commercial...

      Sur les tortures ,elles n’étaient pas gratuites. Les blancs qui étaient en minorité dans les plantations, ne pouvaient que régner par la peur et donc punir à l’extreme toutes exactions.Il fallait mater rapidement tout désir de rébellion. Alors que la meute se lâche, non je ne cautionne pas cela et non je ne trouve pas cela normal, mais au 18eme siècle est-ce que notre pensée aurait été la même ?

      Concernant les esclaves qui étaient exterminés par le négriers c’est à dire les vendeurs et non les planteurs avant la vente car trop affaiblis par la traversée de l’océan, ou invendable. C’est vrai, mais c’etait à but génocidaire ? Le but était il de rayer les noirs de la planète ou juste de faire de l’argent ?Encore une fois, je rappelle surement en vain que je ne cautionne absolument pas cela.

      PS : avant d’intervenir, relisez bien et s’il le faut avec le doigt les propos, car il n’a jamais été question de négliger la souffrance des noirs de cette époque. Je pensais l’avoir écrit avec des termes assez clairs , mais bon, tout le monde peut se tromper.


    • #1125254
      le 21/02/2015 par Mauvais Esprit
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      @ Vivelhistoire :
      Des propriétaires d’esclaves torturent à mort l’un d’entre eux, échappé, pour effrayer les autres et les décourager d’en faire autant... ça va totalement dans le sens de ce que dit Ignace.

      Je ne sais pas si Dieudo pense réellement que la traite négrière découle de la même volonté d’annihilation d’un peuple ou d’une race que la déportation des juifs par les allemands (en se basant pour ce second point sur ce que la Loi nous oblige à en penser), ou s’il dit ça juste pour attirer l’attention sur le deux poids deux mesures ; mais si l’on est pas dans l’émotion primaire et la concurrence victimaire, il est évident que déporter des gens pour les faire travailler (à son propre profit), ou pour les anéantir, ce n’est pas la même chose (ensuite à chacun de déterminer, s’il le souhaite, laquelle est la plus abominable).

      Et à ceux qui partent au quart de tour et transforment ce simple énoncé d’une vérité indéniable en légitimation de l’esclavage, et de toutes les petites horreurs qui se superposent sur l’horreur globale de la chose... je ne sais pas... pleurez un coup, ça apaise.


    • #1125672

      La " meute " est " aveugle " et vous êtes " cultivé ". Comme ça c’est plus simple. Par contre, la prochaine fois, n’oubliez pas d’ajouter que vous êtes également supérieurement humble. Et j’adore aussi la précision sur les " origines ", comme si c’était un coup de tampon.


    • #1125855

      Ignace prétend avoir de la culture... Il doit confondre, il n’a que de la prétention.

      Il dit que les Blancs, trop peu nombreux, ne pouvaient s’imposer par les coups. De fait, les maîtres, de quelque couleur qu’ils fussent, faisaient donner les coups par les commandeurs, qui étaient des esclaves privilégiés, de même que les SS faisaient donner les coups par les kapos et autres stubendiensts plutôt qu’ils ne les donnaient ; il y avait 3 000 SS à Auschwitz pour de 50 000 à 100 000 détenus, et au maximum il y eut 35 000 SS pour 524 000 détenus dans l’ensemble des camps (Raul Hilberg, La Destruction des Juifs d’Europe, Fayard, 1988).

      Ignace veut-il dire qu’Hitler voulait exterminer la race juive ? Pourtant, celui-ci ne croyait pas qu’il y eût de race juive, seulement un » Judentum « , une culture judaïque. Et si Ignace avait mieux qu’une culture de troll, il saurait qu’Hilberg, le plus grand antirévisionniste, demandait qu’on n’employât JAMAIS le mot extermination dans ses œuvres, ce mot qui, selon le soi-disant cultivé Ignace, distingue le sort des Noirs de celui des Juifs...

      Ignace se croit plus cultivé que nous parce qu’il nous juge du haut de son ignorance.


    • #1125866
      le 22/02/2015 par Ignace
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      @Eric
      Votre commentaire confirme mon opinion, merci beaucoup


    • #1126447

      On ne voit pas trop en quoi l’un excluerait forcément l’autre. Réfléchissez un bon coup et vous verrez que ça apaise aussi beaucoup.


    • #1126466
      le 23/02/2015 par Jojoyoyo
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      @Ignace : moi aussi je connais très bien les Antilles et je vous rejoins complètement sur ce que vous dites sur l’esclavage et sa comparaison avec l’Holocauste. J’ai trouvé que la ministre c’est plutôt bien tenue. Dieudo se plante en l’attaquant surtout quand on a lu la lettre de Joelle Ursull emplit du discours victimaire de base.

      @3888 : Dans votre grande connaissance, vous allez surement pouvoir répondre à la question suivante qui a surgit en moi à la lecture de votre commentaire :

      "Et si Ignace avait mieux qu’une culture de troll, il saurait qu’Hilberg, le plus grand antirévisionniste, demandait qu’on n’employât JAMAIS le mot extermination dans ses œuvres, ce mot qui, selon le soi-disant cultivé Ignace, distingue le sort des Noirs de celui des Juifs..."

      On avait le commerce triangulaire d’un coté, de l’autre quel était le nom du commerce de Juifs ?


    • #1126929

      Ignace-Mauvais Esprit, deux noms mais une voix : asinus se fricat plutôt qu’asinus asinum fricat !

      Plus ils sont ignorants et plus ils sont sûrs d’eux-mêmes : ce sont les vaniteux
      Pour eux, les différences entre le sort des Noirs et celui des Juifs seraient :

      • Que les Noirs, bien plus nombreux que les Blancs, ne pouvaient être dominés par la force, mais il en était de même à Auschwitz (3 000 gardes SS pour, au pic de ses effectifs, de 50 000 à 100 000 détenus immatriculés) et dans tous les camps de concentration du IIIe Reich (total : 35 000 gardes SS pour 524 286 détenus le 1-VIII-1944). C’est pourquoi c’étaient plus souvent les prisonniers (« commandeurs » pour les esclaves, kapos et autres stubendiests dans les camps du IIIe Reich) qui frappaient.

      • Que les esclavagistes, eux, avaient intérêt à faire durer leur main-d’œuvre. En fait, la mortalité des esclaves était si élevée que sans les arrivages incessants les plantations eussent été désertes, et la main-d’œuvre des détenus immatriculés, donc non gazés, des camps du IIIe Reich était si précieuse que le coût d’Auschwitz fut décuplé, passant de 30 millions à 300 millions de ℳarks, pour lutter contre les épidémies qui la ravageaient, et surtout le typhus exanthématique. 126 000 des 404 222 détenus immatriculés (donc non gazés) à Auschwitz y moururent, de toutes les causes possibles, dont 45 575 en 1942 (le camp fut en quarantaine, je crois, du 23-VII au 23-XII-1942 à cause du typhus exanthématique),

      • Que l’absence de volonté d’extermination d’une race changerait tout. Pourquoi ? Quelle différence pour les victimes ? Et commemt jurer que les esclavagistes ne voulaient pas exterminer une race alors que les écrits des « ★Lumières★ » sont pour les Noirs d’un mépris assassin et que des esclavagistes tribaux étaient imprégnés d’une culture prônant de tuer même le meilleur de ceux qui n’étaient pas de cette tribu ? D’ailleurs, en privé Hitler ne croyait pas en la chimère d’une « race juive » (145 000 métis de juifs, dont 25 généraux et deux maréchaux dans ses armées) et le plus grand antirévisionniste, Raul Hilberg, ne parlait JAMAIS d’extermination.

      Bref... par ignorance et vanité, certains prétendent enseigner ce qu’ils ignorent.


    • #1127133
      le 23/02/2015 par Ignace
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      @3888



      Que les esclavagistes, eux, avaient intérêt à faire durer leur main-d’œuvre. En fait, la mortalité des esclaves était si élevée que sans les arrivages incessants les plantations eussent été désertes,



      C’est entierement faux !

      Le taux de mortalité sur les plantations était de 50 pour mille, la plus part du temps provoqué par les maladies.N’oublions pas qu’on parle d’une époque ou les vaccins et les antibiotiques n’existaient pas et que l’espérance de vie d’un individu lambda n’était pas si grande que maintenant (car je le rappelle au besoin, je n’ai jamais renié le travail forcé et les dures conditions de vie des esclaves)

      Si le trafic a perduré et fleuri c’est avant-tout parce que les profits engendrés le permettaient, c’est pour cela que la population noire a augmenté dans les iles.

      Par contre même si le mot exterminé n’est pas employé par Hilberg que sont devenus les fameux 6 millions de juifs , que dit "la destruction des juifs d’Europe" à ce sujet ?

      Vous semblez esquiver les questions intéressantes, j’espere que vous allez me donner tort.


    • #1127407
      le 24/02/2015 par jojoyoyo
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      @3888 : charité bien ordonnée commence par soi même !

      Que vous soyez une pointure sur 39/40, c’est tout à votre honneur mais ça n’empêche pas d’avoir un peu d’humilité sur le reste. Apparemment ma question sur le nom du commerce de Juif ne suscite pas de réponse. J’en ai d’autres :

      "Que les Noirs, bien plus nombreux que les Blancs, ne pouvaient être dominés par la force, mais il en était de même à Auschwitz"
      Quel impact de l’invention de l’arme automatique sur le rapport de force entre un gardien et ses prisonniers ?

      "Que les esclavagistes, eux, avaient intérêt à faire durer leur main-d’œuvre"
      Sachant que la rentabilité d’une entité économique se définit grossièrement comme suit : prix de vente - coût total, quel est l’intérêt économique, en terme de coût, du propriétaire de la dite entité économique ?

      "Que l’absence de volonté d’extermination d’une race changerait tout. Pourquoi ?"
      N’Est-ce pas par le mobile (raison qui détermine une action) d’un crime que l’on peut déterminer de sa nature ?

      "le plus grand antirévisionniste, Raul Hilberg, ne parlait JAMAIS d’extermination"
      Si votre message final c’est de dire que les Juifs ont été réduit en esclavage exactement comme les Noirs, où sont les familles ayant fait fortune avec le commerce de Juifs ? Où est le Code Juif ?

      @Ignace : pardon d’être intervenu. J’espère ne pas vous avoir parasité.


    • #1127774

      Par masochisme, le troll Ignace espère que je vais lui donner tort. Hélas ! Je ne le puis car il se donne tort lui-même : alors que je ne discute QUE des questions qu’il a choisi d’évoquer, il m’accuse, donc il s’accuse, d’avoir choisi des questions sans intérêt !

      Hilberg n’a JAMAIS parlé de 6M de Juifs morts mais de 5,4M dont 5,11M de causes spécifiques aux persécutions. L’antirévisionniste Gerald Reitlinger disait 4,2M et le procureur états-unien Robert Jackson, au TMI de Nuremberg, disait que sur 9,6M de Juifs en Europe il en manquait 5,7 M en 1945, dont 4,5M ne s’expliquant ni par la mortalité naturelle ni par l’émigration ; à ce même tribunal, on déclara qu’il y avait eu 4M de morts à Auschwitz, chiffre réduit en 1990 à 1,5M par le musée de ce camp ; l’antirévisionniste Fritjof Meyer estime que le bon chiffre serait 0,51M. Je dis, contrairement à notre gouvernement, mais comme Dieudo et comme le rabbin Alain Michel, que le débat devrait être libre, mais ne l’est pas en France [http://mobile.egaliteetreconciliati...].

      Pour soutenir É&R, dont il utilise le forum, Ignace peut, par exemple, acheter le "ticheurte" du théorème de Fabius-Gayssot : 6-3=6 > http://mobile.egaliteetreconciliati...

      Ignace prétend que ce que je dis de la démographie des esclaves noirs serait entièrement faux : non, c’est entièrement vrai, même en acceptant son chiffre ; la réalité fut forcément variée selon les lieux et époques, mais sans les apports permanents cette population aurait disparu.

      Les antibiotiques étaient encore une nouveauté au milieu du XXe s. [https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ant...] et si les États-Unis venaient de découvrir un remède contre le typhus exanthématique [http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Rick...] à ma connaissance ils n’en faisaient pas profiter le IIIe Reich !

      Hilberg expliquait que l’état final des camps de concentration du IIIe Reich était dû non à une volonté délibérée mais à l’agonie de l’Allemagne lors des « mois fantômes » du IIIe Reich.

      Ignace-troll prétendait montrer la véracité de la différence invoquée par un ministre pour interdire le débat sur 39/45 et le permettre sur l’esclavage : en reconnaissant qu’Hilberg ne parlait jamais d’extermination, argument qu’il utilisait, il se donne tort, et au ministre avec. Et donne raison à l’immense humoriste Dieudonné.


    • #1128390

      Charité bien ordonnée commence par soi-même et son camp : Jojoyoyo devrait blâmer la vantardise d’Ignace même si elle était justifiée, et plus encore puisqu’elle ne l’est pas. Il s’en abstient, manquant au devoir qu’il me veut imposer.

      Charité poursuit en reconnaissant les mérites de l’adversaire : il devrait reconnaître que contrairement à Ignace je ne me fais nulle louange, pas même celle d’être "une pointure sur 39/[45]", titre duquel il m’honore, ce qui à mes yeux ne compense nullement la malhonnêteté de son procédé.

      Je n’ai pas, contrairement à ceux qui veulent imposer le mot extermination, la volonté d’imposer mes mots à d’autres, je veux seulement qu’on ne m’en impose pas. Que Jojoyoyo choisisse un mot, nous en discuterons au besoin, mais qu’il sache que l’expression commerce triangulaire ne désigne PAS toute la réalité de l’esclavage et recouvre certains faits qui ne ressortissent point à cette question.

      Renseignez-vous (Hilberg, témoignages...) avant de me parler d’armes. 60% des détenus travaillaient hors des camps. Sous quelle escorte sortaient et rentraient-ils ? Ces ouvrages vous l’apprendront.

      Le mobile n’intervient que dans la part de grâce laissée au juge, non dans l’incrimination. Les lois contrevenant à ce principe sont totalitaires. Mes autres objections sur cette question du mobile suffisent chacune d’ailleurs.

      L’esclavage préexista au Code noir, lui survécut et exista dans grand nombre de contrées où il n’y en eut nul équivalent : il n’en est pas plus un ingrédient nécessaire que des familles ayant fait fortune. Les roitelets esclavagistes noirs ne sont pas devenus milliardaires malgré les verroteries, Jojoyoyo le sait et ne cherche qu’à dévier le débat.

      Il est toutefois vrai que le malheur des uns fait parfois la fortune de certains profiteurs de guerre [http://www.egaliteetreconciliation.... Lire aussi les commentaires de Tom et Tamas sous cette page] et que certaines organisations [http://mobile.egaliteetreconciliati...] exploitèrent le malheur des Juifs (Haavara).

      J’aurais pu m’abstenir de répondre à ce message de basse-chicane, ayant prouvé qu’Ignace ment ou se trompe en prétendant démontrer la différence entre le sort des Noirs et celui des Juifs grâce à sa culture. Il a seulement démontré qu’il était ignorant en plus d’être prétentieux : Jojoyoyo, l’écho d’Ignace, n’essaye même pas d’en reparler.


    • #1128431

      Charité bien ordonnée commence par soi-même et son camp : Jojoyoyo devrait blâmer la vantardise d’Ignace même si elle était justifiée, et plus encore puisqu’elle ne l’est pas. Il s’en abstient, manquant au devoir qu’il me veut imposer.

      Charité poursuit en reconnaissant les mérites de l’adversaire : il devrait reconnaître que contrairement à Ignace je ne me fais nulle louange, pas même celle d’être "une pointure sur 39/[45]", titre duquel il me gratifie, ce qui à mes yeux ne compense nullement la malhonnêteté de son procédé.

      Je n’ai pas, contrairement à ceux qui veulent imposer le mot extermination, la volonté d’imposer mes mots à d’autres, je veux seulement qu’on ne m’en impose pas. Que Jojoyoyo choisisse un mot, nous en discuterons au besoin, mais qu’il sache que l’expression commerce triangulaire ne désigne PAS toute la réalité de l’esclavage et recouvre certains faits qui ne ressortissent point à cette question.

      Se renseigner (Hilberg, témoignages...) avant de me parler d’armes. 60% des détenus travaillaient hors des camps. Sous quelle escorte sortaient et rentraient-ils ? Ces ouvrages le disent.

      Le mobile n’intervient que dans la part de grâce laissée au juge, non dans l’incrimination. Les lois contrevenant à ce principe sont totalitaires. Mes autres objections sur cette question du mobile suffisent chacune d’ailleurs.

      L’esclavage préexista au Code noir, lui survécut et exista dans grand nombre de contrées où il n’y en eut nul équivalent : il n’en est pas plus un ingrédient nécessaire que des familles ayant fait fortune. Les roitelets esclavagistes noirs ne sont pas devenus milliardaires malgré les verroteries, Jojoyoyo le sait et ne cherche qu’à dévier le débat.

      Il est toutefois vrai que le malheur des uns fait la fortune de certains profiteurs de guerre [http://www.egaliteetreconciliation.... Lire aussi les commentaires de Tom et Tamas sous cette page] et que certaines organisations [http://mobile.egaliteetreconciliati...] exploitèrent le malheur des Juifs (Haavara).

      J’aurais pu m’abstenir de répondre à ce message de basse-chicane, ayant prouvé ce que j’avançais : Ignace méprise et pontifie mais ignore ce qu’il veut imposer. Jojoyoyo, l’écho d’Ignace, n’essaye même pas de reparler d’extermination, oubliant que c’est notre SEUL sujet ! Ils croient, sans même savoir à quoi. Une foi aveugle...


    • #1128487

      De rien Ignare, vous avez raison, il ne faut pas trop forcer. Et pour les conseils d’humilité, c’est plutôt raté, c’est le moins que l’on puisse dire. Ou comment confirmer mon post en affirmant le contraire, un vrai gamin ! :-)


    • #1128489

      Et après une telle volée de bois vert, on peut ramasser ses dents et aller jouer aux osselets :-)


    • #1128979

      " @Eric
      Votre commentaire confirme mon opinion, merci beaucoup "
      Ce qui confirme le mien. Merci pour le fou rire, et de rien :-)


    • #1129358

      À Éric :

      Merci pour vos petits messages, qui sont le couronnement de cette discussion !


    • #1130246
      le 27/02/2015 par jojoyoyo
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      @3888 : je comprends mieux la teneur de vos messages : vous êtes dans l’affrontement ! Personnellement je n’ai pas "de camp" à part celui de l’honnêteté, ce qui ne veut pas dire infaillibilité, et n’utilise aucun "procédé" à part celui de l’observation.

      En l’occurrence, vous aimez l’inversion accusatoire et apprécierez attribuer des intentions à vos interlocuteurs en vue de discréditer leurs discours. Votre fausse humilité ne couvre pas cependant votre vanité et votre condescendance qui transpirent à chacune de vos interventions.

      Il eût été tout à votre honneur de venir en paix contredire Ignace et moi. Dans une autre vie surement.

      Ayant eu la bienséance de vous attribuer le sympathique sobriquet de "pointure" pour la période 39/45 je dois dire que je ne serais guère aussi indulgent en ce qui concerne votre sens de la comparaison et du commentaire.

      Je ne vais pas passer en revue vos réponses puisqu’il est clair que vous repartiriez sur une énumération des points, omettant certains sciemment, pour mieux déballer votre savoir et ainsi ne vous faire "contrairement à Ignace, nulles louanges".
      Pourtant il y aurait des commentaires à faire (le coup des kapos et du rapport de force entre gardiens et prisonniers est pas mal dans la section je réponds sans répondre ou "les roitelets esclavagistes noirs" quand on parle du profit engendré par l’esclavage pas mal dans la section je réponds à côté) mais honnêtement j’ai assez de vos message à la 3e personne.

      Je vais donc simplement vous dire merci. En l’espace de 35 lignes vous nous avez démontré que les persécutions envers les Juifs et la traite négrière étaient identiques. Au diable les nombreuses différences que l’on pourrait observer sur le plan juridique ou sur le contexte historique et sociologique des relations entre persécuteurs et persécutés, hein au final, "Quelle différence pour les victimes ?".

      Si seulement 3888 (et Dieudo donc) n’était pas dans l’indignation vindicative il comprendrait que malgré les ressemblances existantes sur la forme c’est sur le fond qu’il y a une différence et que nier cette différence est faire un amalgame, chose qui devrait lui hérisser les poils puisque normalement réservé aux soumis.


    • #1130441
      le 27/02/2015 par Mauvais Esprit
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      À 3888, s’il repasse par là :

      J’espère que tu comprends que traiter les gens avec lesquels tu es en désaccord d’ânes ou de trolls (il manque un dragon et un chat (car moi aussi j’ai de la culture (et de la modestie))) ne te grandit pas, pas plus que ça ne donne de poids à tes arguments.

      Je pourrais presque me contenter de copier-coller mon précédent commentaire, vu que les nuances que tu n’y as pas lu y étaient. Je vais néanmoins les clarifier, pour être sympa :

      1) Il est inutile (dans le cadre de cette discussion) de me faire un cours sur la Seconde Guerre Mondiale...
      J’ai bien précisé que je me basais sur ce point sur ce qu’en dit la loi française ; et j’ajoute ici, au-delà de la loi elle-même (puisqu’elle est floue), ce qu’en dit l’éducation nationale, la doxa médiatique, le commun des mortel... Ce qui est à la fois encore plus vague, et comprend toujours la notion suivante : Le régime nazi a déporté les juifs par antisémitisme viscéral, recherche d’un bouc émissaire, Haine, ... puis, pour ces mêmes raisons, a tenté des les exterminer (quoiqu’en dise Hilberg).
      C’est à cette vision de l’Histoire que fait référence Pau-Langevin, et qui est donc pertinente ici.
      Et pour en rajouter une couche, il me semblait pourtant que parler de "ce que la Loi nous oblige à en penser" était assez clair sur ce que, du coup, j’en pense. Peut-être l’émotion t’a-t-elle voilé les yeux ?

      2) Tu arrives à demander sans rougir (enfin je suppose) ce que ça change qu’il y ait volonté d’extermination ou non. Ajoutant dans ce que je qualifierais faute de mieux d’auto-démagogie* : "Quelle différence pour les victimes ?". On en pleurerait presque (décidément j’avais vraiment mis tout ce qu’il fallait dans ce premier commentaire).
      *Geste technique assez remarquable où tu utilises pour toi-même et la poignée de gens qui vont lire ton commentaire un argument émotionalisant digne d’un débat télé... sans prendre en compte le fait que je précisais bien que ça n’était pas forcément moins horrible, seulement différent.

      Sinon, le mépris des "Lumières" (entre autres) envers les noirs va encore dans le sens des bouffeurs d’avoines :
      "Ces êtres, à peine humain sont méprisables, ils constituent donc une excellente source de main-d’œuvre, corvéable et brimable sans états d’âmes."
      Et sans être trop emmerdé par les gouvernants, aussi, si tu pars du principe que pour les esclavagistes juifs, la couleur du goy importe peu.

      Enfin, on extermine ce que l’on hait, pas ce qu’on méprise.


    • #1130669

      De rien 3888, les messages d’Ignace ne méritaient en effet rien d’autre qu’un tel couronnement :-)


    • #1130722

      De rien 3888, les messages d’Ignace ne méritaient en effet rien d’autre qu’un tel couronnement :-)


  • #1124501
    le 20/02/2015 par Kabylitalia92000
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Vive dieudo


  • #1124504
    le 20/02/2015 par Rahan Abitbol
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Incroyable les propos de la ministre à 7 mn.32 !!!

    Si tant de millions de noirs africains ont été déracinés pour être déportés en Amérique, c’était d’abord et avant tout parce que les indiens avaient été quasiment tous exterminés pour avoir refusé d’être les esclaves des grands planteurs de coton et autres "colons" !
    Il y a un double crime, un double génocide... mais une seule souffrance pour ces deux peuples !


  • #1124523
    le 20/02/2015 par Soralien
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    La force de Dieudo , c’est de te faire plier de rire avec un mot , une expréssion : le coup de la boite d’intérim :)

     

  • #1124530
    le 20/02/2015 par roberto
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Petite précision, ça se prononce guerrier ataï (ataye), non pas atai (athè). :)

     

    • #1124592
      le 20/02/2015 par skool
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Merci pour la precision et le souvenir de ATAï, grand chef guerrier Kanak merci pour sa famille et sa memoire Kanaky XXcra


  • #1124557
    le 20/02/2015 par anonyme
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    la meilleure vidéo de Dieudo à ce jour !


  • #1124559
    le 20/02/2015 par L’Ursu
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Merci Dieudo !
    Valls a beau critiquer Dumas ; à l’époque de ce dernier, Valls n’aurait même pas été pris pour faire les chiottes à l’Élysée.... .


  • #1124564
    le 20/02/2015 par criterium
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Le seul comportement efficace pour la seule émancipation légitime du retour vers l’Humain est dans l’action subversive de dénonciation et de refus systématique de tous les symptômes aliénants produits par cette société aliénée marchande et mondialisée du grand Capital : la liberté véritable c’est le refus déterminé de tout ce qui nous rend inhumain et manipulé, tous ensemble à la fois, dans la foi, et dans la même direction !


  • #1124593
    le 20/02/2015 par Hugo bel
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Elle tue c’te video. Tres grand moment de mise au point complète !! Le moment de vérité !!!


  • #1124614
    le 20/02/2015 par minutepap
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Alors que cette saleté d’élite soit disant lumineuse ne fait que nous plugger analement, toi Dieudonné tu sais parler à notre coeur.
    Merci.


  • #1124636
    le 20/02/2015 par bishoko
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Il y a eu aussi des esclaves blancs razziés pendant des siècles par les arabes musulmans ! On l’oublie trop souvent.

     

    • #1124729
      le 20/02/2015 par veritas
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      En 492 le pape Gélase Ier autorise les Juifs à introduire des esclaves de Gaule en Italie, à condition que ceux-ci soient païens.

      Ibn Khordadbeh, au IXe siècle, décrit les deux routes utilisées par les marchands juifs d’esclaves, celle d’Est en Ouest et celle d’Ouest en Est. Selon Ibrahim ibn Ya’qub, les marchands juifs byzantins achetaient des esclaves slaves à Prague pour les revendre comme esclaves. Louis le Pieux accorde des chartes aux Juifs visitant son royaume, les autorisant à pratiquer le commerce d’esclaves, pourvu que ceux-ci n’aient pas été baptisés. Agobard de Lyon prétend que les Juifs ne respectaient pas les accords et gardaient des Chrétiens comme esclaves, citant l’exemple d’un réfugié chrétien de Cordoue qui déclare que ses coreligionnaires étaient fréquemment vendus aux Maures, comme ce fut le cas pour lui. En effet, plusieurs Juifs espagnols tirent leur fortune de la traite d’esclaves slavons achetés en Andalousie. De même, des Juifs de Verdun, vers l’an 949, achetaient des esclaves dans les environs et les revendaient en Espagne.

      À Bristol, qui était le centre du trafic d’esclaves entre l’Irlande et l’Angleterre, de nombreux commerçants s’y seraient installés à la suite de Guillaume le Conquérant vers 1070 (Histoire des Juifs au Royaume-Uni), jusqu’à ce que ce commerce soit interdit sous l’influence de Saint-Winibald. Ces esclaves auraient été destinés au marché romain.

      Les moyens utilisés par les Juifs pour gagner leur vie, étaient largement déterminés par les restrictions imposées par les autorités.

      L’Église chrétienne proteste régulièrement contre la vente de Chrétiens aux Juifs, la première protestation connue remonte à 538. Au troisième concile d’Orléans, un décret était émis, interdisant aux Juifs de posséder des serviteurs ou des esclaves chrétiens. Cette interdiction sera répétée, encore et encore, lors de différents conciles, comme à Orléans (541), au Premier concile de Mâcon en 58112, Paris (633), Tolède (quatrième concile en 633), Szabolcs (1092), Gand (1112), Narbonne (1227), Béziers (1246). Après cette date, la nécessité d’une telle interdiction semble avoir disparu.

      En conséquence, au XIIIe siècle, il n’y avait à Marseille, que deux commerçants d’esclaves juifs.


    • #1124735
      le 20/02/2015 par veritas
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      les Khazars, peuple turcomane et judaïsé, expédiaient les victimes de leurs rapts vers l’est, à Itil, leur capitale située sur la Volga, de même qu’à Boulgar plus au nord, ainsi qu’à Boukhara et Samarcande, centres de castration et d’un commerce esclavagiste fructueux à destination non seulement de Bagdad, mais aussi de l’Extrême-Orient. Les Khazars quittèrent la scène de l’histoire au XIe siècle, éliminés par les Byzantins, tandis que les Varègues renonçaient à la traite au XIIIe siècle après leur conversion au christianisme et au travail productif.

      C’est alors que les Gênois, auxquels l’empereur latin de Byzance a confié la maîtrise de la mer Noire, entrent en scène pour deux siècles : installés dans les anciennes colonies grecques qu’ils exploitent en intermédiaires d’une traite alimentée par les razzias mongoles au détriment de Slaves et de Grecs orthodoxes ou de païens abkhazes, tcherkesses ou tatars, ils ravitaillent l’Egypte des Mamelouks en jeunes garçons destinés à renforcer l’armée. Leurs rivaux vénitiens se taillent une petite part du marché servile, en se spécialisant dans l’exportation de femmes à partir de leur port de Tana sur la mer d’Azov. Chassés de la mer Noire par l’avancée des Turcs ottomans, maîtres de Byzance depuis 1453, les Italiens se replièrent sur la Méditerranée orientale et laissèrent la Crimée aux Tatars.

      Ce peuple turco-mongol converti à l’islam au XIVe siècle fut le plus féroce esclavagiste de l’histoire russe, menant des incursions ravageuses du XVe au XVIIIe siècle sur le monde russe. Vassaux des Turcs ottomans, les Tatars, ravitaillaient Istanbul et son empire en esclaves prélevés sur les terres des Slaves orientaux. Leurs déprédations prirent fin sous le règne de la tzarine Catherine II, victorieuse de l’Empire ottoman.


    • #1124737
      le 20/02/2015 par veritas
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      La traite occidentale qui débuta au VIIIe siècle concernait ceux des Tchèques, des Moraves, des Slovaques, des Polonais, des Slovènes et des Croates de Slavonie qui furent razziés ou faits prisonniers dans les guerres les opposant à leurs agressifs et puissants voisins germains ou hongrois, quand ils ne s’opposaient pas en combats fratricides, comme il arriva parfois entre Tchèques et Polonais. Les prisonniers étaient acheminés vers Prague, grande plaque tournante de l’esclavage, puis à Verdun, le plus important centre européen de castration du Haut Moyen Age, pratique essentiellement réalisée par des Juifs dont c’était la spécialité en raison de leur familiarité avec le rite de circoncision ; les malheureux étaient ensuite acheminés vers Cordoue, capitale de l’Espagne islamisée depuis la conquête de Tariq. Le transport et la vente étaient assurés par les Rhadânites, nom signifiant en persan « connaisseur des routes » par lequel on désignait les marchands juifs s’adonnant au trafic international ; leur itinéraire empruntait la vallée du Rhône et le port d’Arles. Les Esclavons de Slavonie pouvaient être enlevés à partir des côtes dalmates par des bandes armées, puis expédiés à Venise, où on peut encore voir le quai dit « des esclavons » ; de là ils étaient transportés jusqu’en Al Andalus, nom de l’Espagne islamisée depuis la conquête de Tariq en 711. Ce matériau humain pouvait être réexporté vers d’autres pays musulmans : la Syrie, l’Egypte, l’Irak ou le Maghreb.
      La traite occidentale prit fin au XIe siècle en raison des progrès de la Reconquista qui barrait la route aux Rhadhânites


    • #1124755
      le 20/02/2015 par veritas
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Au temps de la décadence de ce califat de Cordoue et de l’éparpillement des pouvoirs, dans les années 1000, plusieurs d’entre eux, notamment dans le Levant ibérique, prirent la tête d’un petit royaume, alors complètement indépendant.
      Les marchands des pays d’islam, eux, ne se risquaient pas volontiers hors du monde méditerranéen et répugnaient à se rendre en Gaule où ils ne rencontraient que des populations hostiles. On ne les y voyait pas fréquenter les marchés d’esclaves alors que les Juifs étaient, eux, communément montrés comme les maîtres de ce malheureux commerce.
      Certains n’étaient que de petites gens, colporteurs errants, vendeurs de bibelots et de pacotille qui ne prenaient à leur suite qu’un ou deux captifs. D’autres, au contraire, bien en place auprès des palais des rois francs, maîtres d’entreprises implantées dans tout le pays, convoyaient vers les ports de la Méditerranée de nombreuses troupes de prisonniers, embarquées vers l’Orient.
      « Ils rapportent d’Occident des eunuques, des esclaves des deux sexes, des peaux de castor, des pelisses de martre, fourrures et des armes. »
      Nos auteurs, musulmans et chrétiens, insistent particulièrement sur le rôle des Juifs qui, dans l’Espagne musulmane, formaient souvent la majorité de la population dans les grandes villes, notamment à Grenade, appelée communément, au VIIIe siècle, la « ville des Juifs ».
      Négociants en produits de luxe, métaux, bijoux et soieries, plus rarement prêteurs sur gages, ils se groupaient en petites sociétés de parents et d’amis, les uns établis dans une des cités proches de la frontière castillane, les autres dans les ports d’Ibérie et d’Afrique du Nord, et prenaient à leur compte certainement une bonne part des transactions entre les deux mondes. On assurait aussi que, les musulmans s’y refusant, ces trafiquants israélites veillaient à la bonne tenue des centres de castration.
      Aussi, des marchands gaulois et chrétiens, de Verdun, allaient eux aussi régulièrement commercer à Saragosse et dans les autres cités musulmanes d’Espagne pour y présenter et y vendre des captifs.
      L’abbé Jean de Gorze, chargé de mission par l’empereur germanique Otton 1er auprès du calife de Cordoue, se fit accompagner par un de ces négociants chrétiens de Verdun qui connaissait bien l’Espagne.
      Les Mozarabes, chrétiens demeurés en Espagne sous la domination musulmane, ne demeuraient pas inactifs ; ils passaient les Pyrénées, fréquentaient les marchés, à Verdun et jusque dans les cités des rives du Rhin.


  • #1124638
    le 20/02/2015 par Krän
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Roland Dumas ce "nanogénaire"...

    Hahaha trop fort Dieudo !


  • #1124660
    le 20/02/2015 par karine
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    pendant l’occupation Valls aurait fait un bon kapo. Attache eternellement, etc, mdr, qd meme.


  • #1124664
    le 20/02/2015 par Jérôme2709
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Souvenons-nous de la déclaration du publicitaire " élu " Stéphane Fouks au magazine " Challenge " :
    " Avec Manuel Valls au PS et Alain Bauer au Grand Orient, on tient la France pour 30 ans ! "

    Très bonne comparaison entre Vincent Reynouard et George Pau-Langevin. Le premier est un héros, la deuxième une vendue.

    Vive la Révolution Ananas, vive Dieudonné, vive Alain Soral, vive Réconciliation Nationale !


  • #1124665
    le 20/02/2015 par QDFSM
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Peuple de France écoutez cet homme il dit la vérité.
    Oui on rit à chaque mot et à chaque expression, mais ce qu’il dit est vrai et très profond


  • #1124674
    le 20/02/2015 par wiwisan
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Magistral !!!


  • #1124683
    le 20/02/2015 par unautreregard
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Les paroles de George Pau-Langevin sont historique !


  • #1124699
    le 20/02/2015 par Ouioui
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Dieudonné a raison, la France est un pays de vérité, voilà pourquoi nous sommes le peuple le plus anti-libéral (au sens philosophique) au monde. J’en suis très fier !
    Comme nous l’a appris l’évangile, c’est la vérité qui rend libre. Et pas l’inverse comme a voulu le faire croire la philosophie des Lumières (la liberté qui rend vrai). Remarquez l’inversion typiquement satanique.
    Voilà pourquoi notre peuple a été choisi entre tous les autres pour garder la Foi, je le dis clairement, il est de notre devoir de dire la plus haute des vérités, celle que Jésus-Christ est Dieu !

    Nb : Renseignez-vous sur le linceul de Turin, relique qui fait tomber à elle seule le monde moderne et par la même Satan !

     

    • #1124941
      le 21/02/2015 par awrassi
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Je ne peux pas te laisse dire que Jésus est Dieu ... Dieu ne meurt pas ! Jésus est un Messager de Dieu, Sa parole, si tu veux, mais pas il n’est pas Dieu !!


    • #1124972
      le 21/02/2015 par lisette
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Pensez aussi pour ceux qui le peuvent à faire le pélerinage de Lorette (Loreto), où l’on voit la relique extraordinaire de la maison de la Sainte Famille, transplantée de Nazareth en Europe !


  • #1124704
    le 20/02/2015 par Vivedieudo
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Dieudo !! Tu sais très bien que tu seras toujours le bienvenu en Algérie !


  • #1124716
    le 20/02/2015 par itmas
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Bonsoir,
    Le Maréchal Lyautey disait que " Gouverner c’est pleuvoir" en faisant allusion au temps où il n’ y avait pas de révolte les années de grande abondance. Même cela a échappé à .....


  • #1124724
    le 20/02/2015 par Michèle
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Merci l’artiste !


  • #1124769
    le 20/02/2015 par Adrien
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Ah Ben je suis rassuré. L’esclavagisme en fait c’est travailler gratuitement pour quelqu’un d’autre. Ouf je me suis imaginé tout un tas de trucs depuis mon enfance. Ca me soulage cette histoire.

     

    • #1124927
      le 21/02/2015 par STEF de MARS
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      L’esclavagisme, c’était du bénévolat, de l’humanitaire, quoi...


    • #1125010
      le 21/02/2015 par Vecom
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Excellent Adrien !
      C’est comme les notions de république et de démocrassie : c’est un groupe de fanatiques qui exercent ta liberté, c’est tout simple, pas de quoi s’affoler en somme.


  • #1124909
    le 21/02/2015 par Grischa
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Merci Dieudo, un peu d’humour ça fait du bien, ça réconforte.


  • #1124942
    le 21/02/2015 par tonykarim
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Mdr. ...Ha ha ha trop fort dieudo , trop fort !!!!!!


  • #1124974
    le 21/02/2015 par Louis Delga
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Bravo Dieudo pour ton intervention, une fois de plus.
    Bémol à tes paroles si je peux me permettre : on ne peut pas adhérer à l’engagement de collabo de Dumas sous prétexte d’une "mode carriériste" de l’époque ; mes aïeux étaient des résistants, nous sommes des résistants, les collabos sont le chancre de l’humanité, quels qu’ils soient. L’hypocrisie et la trahison sont les cancers de l’humanité. Alors oui, il a choisi de dire la vérité, ce qu"il pense aujourd’hui, de dénoncer les abus, et c’est très bien ; mais cela ne pardonne en rien ses actes passés.
    En effet, l’espoir est là, et tu nous l’insuffle par ton humour et ton talent à chaque fois ; cependant, je suis un peu perplexe sur l’idée de pouvoir ébranler les plus gros... Et attention, s’ils ne parviennent pas à acheter les individus, au bout d’un moment, ils les suppriment... le passé nous l’apprend.

     

    • #1125127

      Il est clair qu’avec tout le mal qu’il a fait il est impardonnable et doit être jugé comme ses complices. Il fait partie des gens qui ont amené activement la France au marasme. Il avait le choix.


    • #1125152
      le 21/02/2015 par youri
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      tu m’inquiètes, parle-t-on bien du même roland dumas ? parce que celui que je connais était résistant de la première heure ...


  • #1124984
    le 21/02/2015 par réveillez-vous
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Ah les joies de l ’" indépendance"...et du néo-colonialisme... Y’a bon banania



    Bernard Hayot, le pilote du groupe le plus puissant de l’île. Aussi puissant que discret, Bernard Hayot, véritable patron économique de l’île, est le descendant le plus illustre de la famille Hayot, des JUIFS HOLLANDAIS arrivés en Martinique à la fin du XVIIe siècle. En près de cinquante ans, le Groupe Bernard Hayot (GBH) a connu une superbe réussite : il pèserait près de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel pour 6 000 salariés. Premier concessionnaire Renault d’outre-mer, propriétaire des rhums JM et Clément, il détient aussi en franchise des enseignes de la grande distribution. Bernard Hayot a étendu ses activités au-delà de la Martinique. Il a été à l’origine du premier magasin Carrefour à Dubai. Aujourd’hui, le groupe est présent dans nombre d’îles de la Caraïbe, à la Réunion, en Guyane, au Maroc, en Algérie et en Nouvelle-Calédonie, mais aussi à Shanghai. Ses deux fils, Stéphane et Rodolphe, se préparent à prendre la relève de leur père à la tête du groupe.



    En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/actua...


  • #1124988
    le 21/02/2015 par réveillez-vous
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Pour tous les anti-esclavagistes...relier les fils



    Isaac Da Costa fut le fondateur de l’une des premières synagogues de Curaçao, à laquelle il fournit le premier Sefer Torah.

    Membre de la Congrégation juive portugaise d’Amsterdam, où il s’était réfugié, Isaac Da Costa fut en 1659 le meneur de la deuxième vague d’immigration de la communauté juive de Curaçao, où il fonda le cimetière encore visible, avec la tombe de Judith Lopes da Fonseca, décédée en 1668. La même année, il fonda ensuite la communauté juive de Cayenne avec David Cohen Nassi.

    En 1651, une première vague menée par Joao d’Ylan avait amené 10 à 12 familles de la communauté juive portugaise d’Amsterdam pour fonder une Congrégation Mikvé Israel, sur la plantation « De Hoop » (« L’espoir » en hollandais). Il fonda ensuite la communauté juive de Cayenne.

    La première vraie synagogue de Curaçao, imitation de la synagogue sépharade portugaise d’Amsterdam, a été construite en 1730 par Pieter Rogenburg, et elle fut inaugurée en 1732. Jusque là, les services religieux se tenaient dans des maisons.

    Il fit partie des plus importants marchands d’esclaves du continent américain


     

    • #1125114
      le 21/02/2015 par zuleya
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Et en ce qui concerne le Brésil C est pareil et C est officiel ( Officiel selon le site Wikipedia version anglaise).
      Aux states aussi c est vrai mais la communaute interdit le sujet. L importance de Newport et de sa communauté juive dans le traffic des esclaves en particulier est tabou. Ce qui est drôle est que dans la série britannique "downton abbey" cela est suggéré pour la première fois probablement dans une oeuvre grand public...Cora, la femme du comte de Grantham est américaine, fille d un richissime américain , lewinson, originaire de Newport et juif... Ils ne sont pas allés jusqu à dire qu il s était enrichi dans la traite négriere...Mais toute personne instruite aura des doutes...farakhan disait que la communauté persécutée et ayant subi le-crime- le- plus -effroyable -de- l histoire -que- l- on-oubliera-jamais était la grande responsable du commerce humain et que si 2 % des américains "wasp" possédaient des esclaves, ce chiffre montait à 40 % chez les juifs americains avant l abolition. Depuis il est blacklisté des medias cet odieux antisemite. Bien fait.

      De même que les noirs français ont leur "George Paul -je sais plus quoi" , les américains ont leur nègre de maison du nom de " Gates", qui a des émissions de télé sur PBS et une chaire à Harvard. ..Et qui est chargé de noyer le poisson moyennant finance et honneurs...


  • #1125006
    le 21/02/2015 par Fulcanelli
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Merci Dieudonné !

    Merci, merci de cette excellente intervention.

    Et un merci tout de reconnaissance, de nous avoir donné l’occasion de voir enfin le grand Ahmadinejad, quenellier suprême, répondre aux questions des deux agents de l’Empire.

    Quelle maîtrise, quelle finesse, quel calme, quelle intelligence, nos deux reporters pense-menus n’en sonnaient que plus creux, à tel point qu’on aurait dit qu’ils allaient s’effondrer sous l’effet de la pression ambiante. Le vide intersidéral de l’idéologie de la soumission et de la bien-pensance fut exposé comme il l’est rarement.

    Il faut voir cette interview et l’apprécier dans toute sa profondeur.


  • #1125012

    Dieudonné ne fait que contribuer à la confusion générale qui règne aujourd’hui. Sans doute a-t-il compris, ou senti, qu’il y avait dans le domaine où il exerce un moyen d’attirer les gens, et donc l’argent. Attirer les gens en attisant les ragots et les potins ; car au fond ce n’est que ça, si on veut bien voir au fond des choses...
    Il emploie la technique du bouc-émissarisme, c’est-à-dire mettre sans cesse la faute sur un "bouc-émissaire" : homme politique, personnalité, etc.. , et convie ensuite implicitement tous ses suiveurs à les juger et les rejeter tout comme lui. Tout ça est assez pathétique, mais très populaire en France.

    La désastreuse situation qui règne aujourd’hui dans le monde ne peut pas être due à une seule poignée d’individu, aussi puissants soient-ils... Hors, c’est précisément là-dessus que joue Dieudonné.

    De plus, voyez comme il se contredit, voyez son hypocrisie lorsqu’il parle de paix...
    Son gagne-pain se base sur la tentation que l’on peut tous avoir de faire porter la responsabilité de nos problèmes sur quelqu’un d’autre, ainsi que sur l’intolérance et la discrimination qui existe en chacun de nous. Il surf là-dessus, donc l’attise. C’est loin de représenter la paix, ça n’a vraiment rien à voire.

    Arrêtons de faire porter la responsabilités de nos malheurs sur les autres et prenons enfin la responsabilité de notre propre changement d’esprit !

     

    • #1125053

      Très juste analyse ! Il faut savoir regarder ses propres responsabilités aussi dans la situation mondiale.


    • #1125255
      le 21/02/2015 par Tof66
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      Tu as tout à fait le droit de penser cela, mais pour prouver que ce qu’il dit est faux, je te souhaite bon courage. De plus je ne croie pas un seul instant que les peuples soit responsable de l’exploitation humaine, mais plutôt que des personnes ayant au moins de l’influences ou un certain pouvoir (financier), ont pus exploiter et soumettre d’autres êtres humains, alors on peu supposer que les "boucs-émissaire" qu’il dénonce on "Quand même"un brun de responsabilité dans la traite des noirs et l’exploitation des richesses africaine, à moins peut-être que ça ne soit ton arrière, arrière grand père qui soit responsable de ça. Quant-à savoir quelles autres personnes sont responsables de la situation désastreuse actuelle,ou nous, français de toutes origine, ne pouvons même plus nous exprimé, sans être taxer d’antisémitisme ou de racisme, la communauté se cachant derrière tout ça ne fait plus aucun doute. Nos malheurs ne sont certainement pas de notre fait, car nous, on a aucun pouvoir que je sache. Tu peux bien reproché à Dieudo de vouloir faire du blé avec ces spectacles, mais la confusion générale que nous vivons est bien plus anciennes que le revirement politique de Dieudo, il a ouvert les yeux sur le milieu duquel il est issu (showbiz,médias), et je pense vraiment que son engagement est total pour le combattre, il suffit de voir le nombre de procédure de justice et de pression politique qu’il a subit.


  • #1125103

    La paulange vain doit être sous influence du KKK c’est pas possible autrement et je pense qu’il leurs est très facile de passer de la kippa au chapeau pointue ,vu que se sont les mêmes idées nauséabondes qui mijotent dessous !!


  • #1125106

    Quel privilège de vivre en même temps que Dieudo, nous sommes tes disciples comme au temps de Jésus....de faire parti de sa sphère...au moins celle là elle tourne rond...
    Dieudo, on t’aime, on t’aime on t’aimera pour l’éternité et si mon texte choque Lisa Sans chaise, qu’elle aille se f.....

     

    • #1125368

      Pour être dans le ton de ta rhéotorique semi-religieuse, ce que tu dis c’est du pain bénis pour les détracteurs de la secte de Dieudonné. Parce que lorsque tu parles ainsi quasi-religieusement de Dieudonné qui n’a absolument rien d’un religieux, tu parles comme à un gourou et la fascination est palpable.

      Un peu de distance que diable. On peut s’aimer les uns et les autres, et éviter de sombrer là dedans. Quoique Dieudonné fait du pied sur ce terrain depuis un petit moment déjà. Mais ça c’est pour ceux qui ont encore un potentiel d’analyse et de recul sur le discours.

      Je suis bien content que Soral ne mange pas de ce pain là en tout cas. Il est respecté et aimé, tout autant que l’inverse, sans pour autant verser dans l’idolâtrie (d’ailleurs condamné par les monothéismes, ceci dit au passage).


  • #1125110
    le 21/02/2015 par liberté
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Un grand respect pour toi Dieudonné !


  • #1125123

    En dernière analyse c’est assez simple. La création et le rejet de ’l’islamisme’(ce fourre-tout) sous des prétextes divers, est, en France, le résultat d’un constat élémentaire : pas plus que les Français qui la refusent ; les populations qu’ils ont fait venir pour les gommer, n’acceptent d’intégrer "l’organisation sociale", qui entérinerait leur domination selon leurs ’lois’ (destinées à en faire des maîtres absolus) Ces candidats à la domination suprême par l’usurpation, ont compris que les émigrés ne seraient jamais leurs alliés dans cette stratégie. Pourquoi ? C’est simple : il faudrait pour cela, que comme les Français qu’on essaie de soumettre (sans y parvenir), ils acceptent d’oublier ce qu’est la dignité humaine, la Justice et la Vérité. Cela, ni les uns ni les autres ne peuvent y consentir. Donc, quiconque se refuse a sacrifier sa dignité devient l’ennemi des usurpateurs. La nouvelle stratégie est de mettre en œuvre tous les moyens possibles pour faire repartir des gens qui, contrairement à ce que croyaient ceux qui les ont fait venir (contre la volonté des Français), ne sont pas disposés a devenir les complices de leurs ignominies. Et pourtant tout a été fait pour les mettre en conflit avec les Français de souche...mais sans succès parce que les honnêtes gens sont toujours en paix dans la dignité. Heureusement qu’un malfaiteur est rarement quelqu’un de vraiment intelligent...


  • #1125159
    le 21/02/2015 par le colibri
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Seigneur comme j’adore ce mec !!!!! Longue vie à Dieudonné.


  • #1125181
    le 21/02/2015 par Marko
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Très grande prestation de Dieudonné : le colonialisme, Roland Dumas, l’Iran, la Tunisie,... Un beau message de paix ! Vivement le nouveau spectacle, que j’aille le voir !

     

    • #1125370
      le 21/02/2015 par spartacus03
      Dieudonné : Roland Dumas en vérité

      dieu nous a donné "dieudonné".c’est le nouveau messie que nous n’attendions pas ...quel plaisir que d’écouter un homme qui dénonce l’hypocrisie,les menteurs,les voleurs et les tueurs qui martyrisent les peuples depuis trop longtemps ...


  • #1125397
    le 21/02/2015 par Laurent
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Je crois avoir compris aujourd´hui le pourquoi de l´interdit fondamental de notre civilisation de la shoah.
    Jusqu´ici on savait que la shoah n´était qu´une shoah parmi d´autres, ce qui suffit en soi a pénaliser les homme comme Vincent Reunouard. Mais c´est pire, si on veut étudier les fait, les juifs y sont pour quelque-chose dans la shoah des noirs. Mais pas l´inverse.

    A ce jeu de la concurrence initié par le lobby sioniste, le juif perd numérairement car beaucoup de noirs ont été tués, et éthiquement, car le noir a été considéré comme un animal ou plutot une chose que l´on utilise et extermine a foison ; alors que pour le juif, il y toujours la possibilité, vraie ou fausse, de soutenir qu´on a voulu s´en débarasser car ils étaient nocifs pour l´humanité.

    Si on lance le débat, ne serait-ce qu´un d´un demi-doigt, c´est fini pour la these officielle.

    Ca faisait longtemps que Dieudonné n´avait pas été aussi affuté, surement 2 semaines sans 3 spectacles a juguler avec 5 convocations de justice et 3 démontages de chapiteau. Ca requinque un bonhomme.


  • #1125398
    le 21/02/2015 par protegeonslapalestine
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    L’esclavage ? Une vague infraction au Code du Travail, selon cette élite dévoyée qui ose le révisionnisme historique sélectif !!!!
    Cette marmelade ne prendra pas : les jeunes sont au fait de la vérité.
    Voir l’excellent documentaire intitulé "le rôle choquant des Juifs dans l’esclavage" sur Youtube.
    Pourquoi le président de l’anti-France obéit-il à la directive qui lui a été intimée de présenter son hommage aux déportés (auquel je m’associe humainement) en établissant un palmarès de la surenchère ? Qui sont ces anciens de l’École Normale de la rue d’Ulm qui lui ont écrit cette phrase qui, à elle seule crée le ressentiment et l’antisémitisme là où ils n’existaient pas ?


  • #1125448
    le 21/02/2015 par je suis Vincent Faurisson
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Tu as raison Dieud ,on sent un nouveau souffle dans nos naseaux d ’ animaux ...eh eh ....

    https://www.youtube.com/watch?v=yCl...


  • #1125793
    le 22/02/2015 par Danbeauset
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Voici une synthèse de l’affaire dégeulasse de Roland Dumas :
    https://www.youtube.com/watch?v=MpO...


  • #1126302
    le 23/02/2015 par Pierre
    Dieudonné : Roland Dumas en vérité

    Le nom de Dieudonné est aussi celui de Louis XIV roi de France.

    En 1636, la Sainte Vierge demande à Mère Anne-Marie de Jésus Crucifié, religieuse stigmatisée, que la France lui soit consacrée. L’année suivante, le Roi Louis XIII consacre, ‘dans le secret de son cœur’, sa personne et son Royaume à Marie, et avec la Reine, Anne d’Autriche, multiplie les pèlerinages pour obtenir un héritier.

    La Mère de Dieu répond en apparaissant à un religieux de Notre-Dame des Victoires, tout juste fondée par le Roi, reconnaissant pour ses premiers succès. Elle demande trois neuvaines à Notre-Dame de Cotignac en Provence, Notre-Dame de Paris et Notre-Dame des Victoires [ 3 sanctuaires marials français].

    Le caractère surnaturel des faits est rapidement reconnu et la Reine est prévenue. Le religieux, frère Fiacre, achève les trois neuvaines le 5 décembre et c’est neuf mois après jour pour jour que naîtra Louis XIV qui recevra le nom de baptême de « Louis Dieudonné ».

    Dès que la Reine connaît sa grossesse, et sans attendre la naissance pour savoir si l’enfant serait garçon ou fille, Louis XIII publie le 10 février 1638 l’Edit officiel qui consacre solennellement la France à Marie et proclame le 15 août fête nationale.


Afficher les commentaires suivants