Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Entretien avec Jean Bricmont

À voir également sur E&R :

Retrouvez Jean Bricmont sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #926814
    le 07/08/2014 par bixxou
    Entretien avec Jean Bricmont

    Bravo Monsieur Bricmont,

    Comme souvent,vous avez parfaitement raison,le problème c’est que les médias,le pouvoir
    sont pro-sionistes et ils contrôlent "la machine",il n’y a pas un "politique" qui ait suffisamment
    d’envergure pour nettoyer "les écuries",mais celà reviendra,espérons:le plus vite possible,
    car il y en a assez des mensonges,des manipulations,on ne reconnait plus la France !

     

    • #927072
      le 07/08/2014 par duch
      Entretien avec Jean Bricmont

      je dirais même plus ,on ne reconnais plus le monde car la France n’est qu’une victime parmi tant d’autre .la 5eme colonne est à l’oeuvre partout


  • #926823
    le 07/08/2014 par Ramir
    Entretien avec Jean Bricmont

    Bravo M. Bricmont.

    Cela devrait nous inspirer à E&R, en particulier sur le problème palestinien où lors des débats tous les avis devraient être acceptés ; entre autre celui de ceux qui comme moi ne se sentent pas concernés plus que par d’autres conflits dans le monde.

     

    • #926925
      le 07/08/2014 par Michel Mertz
      Entretien avec Jean Bricmont

      J’entends votre position, mais en réalité on ne vous donne pas le choix de mettre ce conflit-là sur un pied d’égalité avec les autres. Le tropisme pro-israëlien de la politique étrangère française, devenu systématique voire hystérique depuis que Sarkozy nous a fait réintégrer l’OTAN en 2009, influe sur la quasi totalité de la politique de la France, non seulement extérieure (participation à l’anéantissement, ou tentative de, sur la Libye, la Syrie, l’Iran et l’Irak, autant de puissances moyen-orientales qui faisaient de l’ombre à Israël) mais aussi intérieure (mise en avant d’un antisémitisme musulman très largement fantasmée). Je disais la même chose que vous il n’y a encore pas longtemps, mais je dois bien constater que j’avais tort...


    • #927108
      le 07/08/2014 par seber
      Entretien avec Jean Bricmont

      Raisonnement incohérent. Quand on donne son avis, c’est qu’on se sent concerné justement. Je me demande depuis un moment pourquoi les personnes comme vous se sentent obligés de donner un avis sur un sujet qui ne les concerne pas.
      Ca me dépasse !


    • #927227
      le 07/08/2014 par Michel Mertz
      Entretien avec Jean Bricmont

      Visiblement vous n’avez rien compris de ce que j’essaie de vous expliquer. Je suis concerné *malgré moi*, car par ricochet ce conflit-là, contrairement aux autres (lesquels d’ailleurs, car si on creuse, y a-t-il beaucoup de conflits dans le monde qui ne soient pas liés de manière plus ou moins souterraine aux turpitudes américano-sionistes ?), influe de façon disproportionnée sur la politique de la France. Pour dire les choses plus crûment, elle nous pourrit la vie. On est donc obligé d’avoir un avis sur la question car on ne nous donne pas la possibilité de rester indifférent. Honnêtement, je ne comprends pas votre posture (quant au ton paternaliste sur la soi-disant "incohérence" de mon propos, je ne sais pas si la clarté du vôtre vous autorise à l’adopter).


    • #927321
      le 08/08/2014 par dad
      Entretien avec Jean Bricmont

      question : un avis peut il être neutre ?

      faut aussi se poser la question de ceux qui ont un avis tranché et qui demande aux autres d’avoir un avis tranché expressément.
      une autre forme de censure ?

      Comme une époque de guerre froide ou c’est des alors : tu es coco ou capitalo ?
      l’autre de répondre 3eme voie,
      et l’autre de rétorquer prend moi pas pour un cons.
      Ca me fait penser un peu aux pubs avec le slogan "non le sida ne passera pas par moi", ces histoires.


      Bricmont nous parle d’avoir la liberté d’avoir son avis et d’en parler en équité.

      Certains prennent le message différemment et disent je devine ah ah, voila une opportunité de dénoncer les sionistes et de les enterrer peut-être. Mais faut pas perdre à l’esprit que d’autres sont au dela de ça.


    • #927531
      le 08/08/2014 par Jean
      Entretien avec Jean Bricmont

      Honnêtement, Seber, il serait bon de temps en temps de balayer devant votre porte : à chaque fois que j’ai pu lire une de vos interventions il était toujours question de hargne, d’agressivité et d’anathème. Un vrai comportement d’antifa : si l’on ne se pâme pas d’admiration devant les idéologies qui vous structurent et si l’on ne récite (incante ?) pas par coeur le jugement que vous énoncez alors on est votre ennemi.
      Je pense qu’il faudrait raison garder et arrêter votre comportement véhément et complètement contre-productif : le camarade Ramir n’a pas l’air d’avoir explicitement dit "je m’en tamponne du malheur des palestiniens, d’ailleurs je n’ai pas d’avis sur la question et je tiens à le dire" mais vous, en verbiage de type anti fa, lui faîtes dire pour avoir par la suite le plaisir de l’indignation facile et de l’énervement ex-nihilo puéril.
      Bien sûr personne n’est parfait et l’on peut -parfois, pour x raison s’énerver sur internet : mais avec vouc c’est systématique. Alors pas la peine de vous énerver sur votre clavier, peu de monde ici est en désaccord avec votre opinion sur Gaza mais veillez à être plus courtois et à laisser la carte de l’indignation facile à nos ennemis.


  • #926854
    le 07/08/2014 par kamisar
    Entretien avec Jean Bricmont

    Analyse magistrale , à faire entendre partout ...je la prolongerai endisant que nous récoltons ce que nous avons semé par notre OUI de nov 1944 à l’ONU (gouvernement Ramadier sous la IVè)qui
    reconnait l’existence d’un état suprémaciste.Et ceci quand on savait toutes les horreurs que les sionistes avaient déjà commises en Palestine !
    Puisque la repentance est sans cesse évoquée quand il s’agit de condamner notre passé colonial, pourquoi ne dénoncerions nous pas ce vote à l’ONU ?A cette question Bricmont donne la réponse et elle est lumineuse , il existe une police de la pensée .
    EN 2009 Soral avait manifesté (la video existe) avec le slogan
    SIONISTE CASSE TOI LA FRANCE N’EST PAS A TOI je dirai Nos CERVEAUX NE SONT PAS A TOI


  • #926867
    le 07/08/2014 par Caltech
    Entretien avec Jean Bricmont

    En ces temps de haine, d’exagération, d’intolérance tous azimuts, entendre le raisonnable M. Bricmont est une énorme bouffée d’oxygène !
    Le terrorisme intellectuel de certains plus que d’autres (qu’il ne faut pas nommer car l’on devient anathème) nous étouffe et aura pour effets plus d’intolérance et de violence. La tentation d’utiliser à tous bouts de champ ce terrorisme intellectuel est trop tentant pour ceux qui se croient et se sont toujours cru d’essence divine. Mais l’effet cocotte-minute est au tournant...
    C’est l’essence même des religions de se poser comme apportant l’unique explication de l’existence du monde donc d’être incritiquable. Sauf que chaque religion apporte une explication différente ! Le poids du catholicisme pesant de moins en moins sur les épaules de nos sociétés, on dirait que l’esprit humain est constamment à la recherche d’un autre poids à supporter. Le communisme a eu son temps aussi comme "poids" et il semblerait qu’aujourdhui ce soit le sionisme qui est le meilleur candidat pour enquiquiner les gens. Quand donc serons nous libres de penser par nous -mêmes et d’aimer ce qu’on veut aimer ?...

     

    • #926957
      le 07/08/2014 par thomas
      Entretien avec Jean Bricmont

      Il y ’ à beaucoup de personnalités que j’admire...Un Collon, un Boniface, un Morin, un Dieudonné, un Brauman, un Allain Jules......Mais celui qui va souvent le plus dans l’analyse (sans violence verbale et avec calme) c’est Monsieur Bricmont....Un type vraiment bien.


    • #926973
      le 07/08/2014 par shabb
      Entretien avec Jean Bricmont

      l’humanité préfère vivre en acceptant un sens absurde de la vie qu’aucun sens du tout, c’est ainsi.


  • #926880
    le 07/08/2014 par yabiss
    Entretien avec Jean Bricmont

    Ce monsieur respire le bon sens et l’honnêteté

     

    • #927243
      le 07/08/2014 par STEF de MARS
      Entretien avec Jean Bricmont

      S’il respire le bon sens et l’honnêteté, il est donc antisémite.


  • #926881
    le 07/08/2014 par Observateur
    Entretien avec Jean Bricmont

    Rien se sert de tortiller du fion pour chier droit !.

    “Seules des solutions radicales, étant forcement qualifiées de « solutions extrémistes » par ceux visés ou ceux étant choqués, sont absolument nécessaires pour lutter contre le lobbyisme extrémiste juif, relié ou non à des croyances religieuses, relié avec certitude et par les faits au capitalisme fasciste de Friedman et de la mafia financière internationale, entendez par là, les familles banquières du milieu formant l’Empire et ses laquais.”


  • #926883
    le 07/08/2014 par JLM
    Entretien avec Jean Bricmont

    Je n’en reviens pas de voir à quel point nous sommes dans une situation inextricable car personne ne va à la cause de ce fameux 14 juillet.


  • #926889
    le 07/08/2014 par Paulette
    Entretien avec Jean Bricmont

    wow !
    Rafraichissant. Merci.

     

    • #927248
      le 07/08/2014 par STEF de MARS
      Entretien avec Jean Bricmont

      Rafraichissant, c’est le mot, parce que, actuellement, c’est chaud ! c’est même chaud ananas !


  • #926919
    le 07/08/2014 par VS
    Entretien avec Jean Bricmont

    Exact M. Bricmont, la France n’est plus le pays du Christ mais celui du Crif aujourd’hui.
    Il est également très important de comprendre que le sionisme est au judaïsme ce que la franc-maçonnerie est au christianisme, c’est à dire une pure création luciférienne pour supplanter Dieu à tous les niveaux, et c’est précisément là que ce trouve la racine du problème. Lucifer n’est pas une métaphore, mais un être bien réel qui a instauré la "religion" de la dualité et de la division bien avant Abraham. Satan est réellement la "parfaite" antithèse de Dieu et le Grand Adversaire.

    Pour le vaincre il faudra que toutes les religions authentiques s’allient sous le commandement de Dieu et non sous celui de l’ego humain. Le gros soucis c’est que pour l’instant les hommes ne parviennent plus à faire la différence entre les instructions dictée par leur propre ego et celles venant réellement de Dieu. L’homme doit ré-apprendre à écouter Dieu.


  • #926923
    le 07/08/2014 par mobylette
    Entretien avec Jean Bricmont

    Intervention parfaite cet homme est claire.

     

    • #927239
      le 07/08/2014 par STEF de MARS
      Entretien avec Jean Bricmont

      Cet homme est CLAIR, et non CLAIRE.
      Ne cédons pas à la théorie du genre.


  • #926940
    le 07/08/2014 par faydit
    Entretien avec Jean Bricmont

    Toujours un grand plaisir d’entendre les analyses de mr bricmont


  • #926946
    le 07/08/2014 par Lili
    Entretien avec Jean Bricmont

    Voilà de quoi redonner du courage aux prisonniers de la terreur que nous sommes devenus et trés bonne idée que ce livre noir à venir ...


  • #926952
    le 07/08/2014 par Gerard John Schaefer
    Entretien avec Jean Bricmont

    Tout ce que dit Jean Bricmont, je l’ai vécu, lors d’un stage dans une entreprise juive, et revendiquée ouvertement comme telle, avec à l’origine, un bon fond, qui est l’aide aux handicapés.

    J’ai vu à cette échelle, la distribution des rôles de chacun, c’est exactement ce que décrit Alain, et c’était valable aussi pour l’ autre entreprise qui m’a trouvé le stage.
    C’en était caricatural.
    J’ai ri en savourant les caricatures, y’avait un large éventail, et puis je les ai laissées à leurs souffrances, j’me suis tiré.

    Jean Bricmont remet les choses à leur place, certes, il faudrait déjà y arriver.
    Il en va de la conscience de tout un chacun.
    On est jamais que ce que l’on est. Et y’a un beau tas d’enculés qui ne savent, ne peuvent jamais rien être d’autre.
    Fatalité irréversible, m’en fous, je vois l’horizon, des horizons.
    Pour ma gueule.
    Et si t’es au niveau, alors on est deux.
    Et puis trois, et puis quatre, et ainsi de suite...
    ’faut se donner les moyens d’avoir la colonne vertébrale intacte. Parce que solide, et au-delà...


  • #926958
    le 07/08/2014 par agoumi
    Entretien avec Jean Bricmont

    Bricmont a raison mais on sent bien bien qu il met lui aussi la bride sur sa langue quand il dit qu il s agit d une "religion" qui tient les esprits dans une pieuse terreur vis a vis de la communauté des Elus et les faisant se prosterner comme des esclaves : car cette religion est bien la suite d une reelle prise de pouvoir a tous les niveaux et de toute les institutions : hommes politiques , journalistes (qui n en sont pas ) hauts fonctionnaires , financiers , gens du culturel ,magistrats . . . tout se monde agit et pense en dociles gardiens du temple . Le peuple est desormais sous la contrainte d un Etat d occupation .


  • #926985
    le 07/08/2014 par Kamel
    Entretien avec Jean Bricmont

    Tout est tellement clair et limpide quand Bricmont parle. Du Alain Soral sans testostérones mais pas moins incisif.

     

    • #927558
      le 08/08/2014 par STEF de MARS
      Entretien avec Jean Bricmont

      Oui, Jean Bricmont, c’est autrement bon !
      (d’autant que la testostérone, on en a plein les couilles).


  • #926999
    le 07/08/2014 par Alex
    Entretien avec Jean Bricmont

    Bien dit ! Merci monsieur Bricmont.


  • #927091
    le 07/08/2014 par rosohuemga
    Entretien avec Jean Bricmont

    Le comble de l’histoire et les sionistes le savent, c’est que l’antisémitisme profite au sionisme permettant de stigmatiser un courant de pensée qui d’ailleurs n’est pas antisémite mais simplement de pouvoir pensée par soi-même.
    C’est la même stratégie du Front soi-disant républicain (UMPS) vis à vis du Front national et des patriotes. On stigmatise cette revendication de la nation afin de la canaliser, et lors d’un grand enjeu républicain comme l’élection présidentielle, on manipule les foules via les médias en diabolisant à l’extrême ce courant de pensée.
    François Asselineau l’explique parfaitement.
    A ce jour Marine Le Pen est la seule capable de sortir la France de ce marasme politico-financier-médiatico-sioniste et Franc-maçon....mais pour cela il faut vouloir rassembler les français patriotes qui veulent agir pour la France avec honnêteté, valeur de la famille et respect des communautés et sans faire de népotisme.
    Est-elle capable d’aller dans cette direction....peut-être que oui, peut-être que non, j’espère...nous y travaillons !
    A moins que le petit poucet de l’UPR apparaisse sur le devant de la scène.....mais à ce jour cela me paraît difficile et bien lointain

    PS : pour moi l’émergence du sionisme ne vient pas d’Israël mais de la découverte des Amériques au 18ième siècle, avec les colons juifs qui ont fait les plus grandes fortunes pendant que les Français et les Anglais se tapaient dessus. D’ailleurs je ne connais la réponse qui est à l’origine de l’autre : le sionisme ou la franc maçonnerie ? parce que les deux sont liés
    Si quelqu’un ou Alain Soral pouvaient nous éclaircir sur cette question...merci

     

    • #927218
      le 07/08/2014 par tom
      Entretien avec Jean Bricmont

      Pour moi le sionisme commence avec la chute des systèmes féodaux et la rivalité dans l’usure entre l’élite occidentale et juive . Les francs mac sont la suite des templiers donc plus anciens . L"élite mondialiste est une sorte de fusion de tout ça.
      mais je peux me tromper.


    • #927543
      le 08/08/2014 par logique
      Entretien avec Jean Bricmont

      Le sionisme et la contrepartie idéologique a la monté de la finance protestante, les catholiques ayant décidé de laisser aux juifs le monopole de la gestion monnaitaire. L’église catholique a toujours soutenu le monopole juif concernant l’utilisation de l’argent. Les protestants eux ont commencé par reprendre se monopole a leur compte se qui a obligatoirement été une pertes d’influence pour les banquiers exclusivement juifs de l’époque.
      Les banquiers juifs ont donc du négocier et s’associer avec les protestants afin de pouvoir continué se commerce de l’argent. Le probléme est le suivant, ils leurs fallaient a la fois garder de bonne relation avec les catholiques qui ne leurs faisait pas de concurence et avec les protestants qui eux leurs en faisait. Le cul entre deux chaises en quelque sorte. Il leur a donc fallu a un certain momment prendre position pour les uns ou pour les autres. Ils ont choisi les catholiques, se qui se comprends tout a fait. Aprés plusieurs siécles de conflits la seconde guerre mondiale a vue la destruction des banques juives en europe et la victoire des protestants, anglo-saxons sur la finance. En contrepartie ces même anglo-saxons qui leurs avaient deja promis il y a longtemps israél en contrepartie, cronwel (angleterre), ont tenu leur parole. L’église catholique ayant perdu du coup le soutient des banquiers juifs sera laisé de coté et verra sont influence périclité faute de grand donateur. La religion anglo-saxonne se verra a la fin de la seconde guerre mondiale la plus puissante financiérement. Ces valeurs temporelle, le riche élu des dieux est a quelque chose prét la même idéologie que le juif élu des dieux avec comme unique distinction le role de l’argent dans cette distinction.
      Il n’y a donc rien d’étonnant a se que l’idéologie mondiale est actuellement comme idéologie centrale l’argent, point centrale de la religion protestante et que l’idéologie catholique, l’amour du prochain, soit en pertes de vitesse. Même le propagande religieuse a comme nerf l’argent dont elle dispose. Les protestants ont bien compris que l’argent donnait le pouvoir temporel, du coup dieux pouvait mourir car sans argent il ne pouvait rien. Je simplifi la fin pour laisser a chacun le soins de comprendre toute la propagande anglo-saxonne qui ne tourne qu’autour de l’argent, le chacun pour soi et dieux pour tous.


  • #927144
    le 07/08/2014 par AnanasBounty
    Entretien avec Jean Bricmont

    Quel bon sens ! Quelle éloquence ! Merci Monsieur Bricmont


  • #927146
    le 07/08/2014 par chaton
    Entretien avec Jean Bricmont

    Mon dieu quel courage. Quel courage de dire aussi simplement des vérités si banales de bon sens. Comment a-t-on pu mettre à ce point l’altruisme et la sincérité hors-la-loi ?


  • #927250
    le 07/08/2014 par Tenez
    Entretien avec Jean Bricmont

    Bricmont est clair certes mais il se trompe sur un point. Nous heritons de nos ancetres, non seulement a travers leur genes mais aussi a travers leurs ames, la psyche et la conscience collective.

    Si un peuple extermine un autre peuple les descendants de ces 2 peuples sont affectes d’une maniere ou d’une autre par ces actions....qu’on le veuille ou pas.

    C’est ce qui fait que nous sommes tous coupables a travers le peche originel. celui qui ne se sent coupable de rien ne se connait pas !

    Ca ne veut pas dire que l’Americain ou l’Allemand doit vivre dans la culpabilite car leur parents ont extermine les indiens ou autres peuples mais on ne peut pas malgre tout s’en laver les mains. Car l’inconscient (meme collectif) enmagazine tout.

    Jean Bricmont ne le sait pas mais c ;est un fait.

     

    • #927443
      le 08/08/2014 par Amb
      Entretien avec Jean Bricmont

      @ Tenez
      Faut arrêter de fumer...
      En gros cela voudrait dire aussi qu’il faut valider l’idée de responsabilité collective. C’est bizarre mais selon cette logique toute la communauté juive devrait se sentir responsable de ce que fait leur majorité sioniste folle furieuse. Et donc tous les musulmans du monde doivent aussi se sentir responsables de ce que fait EIIL... Bref, le grand n’importe quoi. Chaque âme est responsable de ce qu’elle fait et non de ce que les autres ont fait. Point barre. Alors qu’ils arrêtent de nous les briser avec leur Shoah...


    • #927604
      le 08/08/2014 par Paskl
      Entretien avec Jean Bricmont

      @ Tenez,
      Vous confondez culpabilité et responsabilité. La culpabilité part du non-amour de soi et en cela elle rate la cible (un alcoolique peut se sentir coupable mais cela ne le fait pas arrêter de boire, bien au contraire). La responsabilité est le fait de tenir compte de l’histoire personnelle et collective et d’agir en conscience rapport à celle-ci. C’est très différent, cela réclame courage et prise de conscience.
      Jean Bricmont a raison de ne pas se sentir coupable (ce qui n’est pas si répandu car celle-ci se transmet effectivement de façon inconsciente), mais il ne dit pas qu’il ne se sent pas concerné. Je crois d’ailleurs que son interview est la preuve qu’il se sent en position de responsabilité et qu’il décide d’intervenir.


    • #927906
      le 08/08/2014 par Untel
      Entretien avec Jean Bricmont

      la notion de péché originel implique que chacun reçoit une part de la faute d’Adam, mais il s’agit surtout du mal présent (nos vices, notre instinct particulier à commettre tel ou tel crime, qui varie d’une personne à l’autre). C’est un peu comme l’idée de "porter sa croix", cette croix n’est pas la même pour tout le monde, et on ne peut pas dire que tous les français auraient à porter collectivement la même croix, surtout s’il s’agit d’un simple fait naturel et très temporel (la guerre) et non ce haut fait, déterminant, unique qu’est le péché originel.

      Et ce, même si forcément des passerelles interprétatives existent. En effet, ne serait-ce que par fidélité, par piété envers nos pères, nous assumons pleinement les victoires et défaites qu’ils nous ont légué (ou de manière plus concrète : nous héritons de leur faiblesse, nous reproduisons leurs erreurs, nous subissons une tare de famille ou que sais-je) mais justement dans le cas allemand, cette piété et cette loyauté n’existent qu’envers tout ce qui n’est pas leur père, puisqu’ils n’acceptent justement pas leur histoire, donc on est en plein dans l’inversion malsaine.

      Faut pas oublier que la lecture du péché d’Adam ne fait pas qu’expliquer ou interpréter la présence du mal dans la créature capable de reconnaître le bien et d’en tirer une grande joie, et qui pourtant succombe trop souvent au mal. Elle est aussi un motif, sinon de fierté, du moins de consolidation de la position de l’homme en tant qu’être à part et assez haut pour tenter le défi de retourner à Dieu malgré le libre arbitre. C’est donc aussi une aventure, austère, pénible, douloureuse, mais dont l’homme a pour habitude de se glorifier à travers le principe de liberté.

      Nous vivons, nous fautons, nous acceptons le châtiment, mais nous avons aussi le souvenir et la nostalgie de la gloire primitive, et bizarrement elle se rappelle à nous quand nous fautons, comme si nous revivions à chaque fois ce premier péché, au cœur duquel notre nature divine se trouve considérablement altérée, et rappelle en cela qu’elle est divine, comme en retentissement.


    • #928054
      le 08/08/2014 par Tenez
      Entretien avec Jean Bricmont

      Paski - Tu cherches un peu les poux. Ou est la difference ? L’alcohlique peut aussi se sentir "responsable" de sa condition ?

      La culpabilite est un sentiment que tout le monde devrait avoir. Ceux qui ne l’ont pas sont souvent ceux qui causent les problemes. (Anglo-saxon/Juifs par example sont typiquement des gens qui n’arrivent pas a voir le mal qu’ils font. N’arrivent pas a se remettre en question et se sentent toujours dans leurs droit.

      Je crois meme que Dieu a sacrifier son Fils car il se sait lui meme responsable du peche originel. (symboliquement en tous cas).

      Le Dieu Juif Yave lui par contre se croit dans le droit absolu.


    • #928073
      le 08/08/2014 par Tenez
      Entretien avec Jean Bricmont

      Untel - Tu as je crois compris mon point. L’essentiel de ce que je voulais dire est qu’on ne peut se laver les mains. Se sentir different des autres, a fortiori de ses ancetres, veut dire ne pas les comprendre, et ne pas les comprendre veut dire : ne pas se comprendre. Moi je sais que j’ai les mains sales (plus ou moins certes).

      Typiquement si le musulman et le Chretien etaient si different du juif, alors, ils ne tomberaient pas dans ses pieges (endettement, corruptions, etc...).

      Genetiquement ca s’explique. L’homme vient d’une tribu d’Afrique donc nous sommes tous lies biologiquement...et par consequent psychologiquement aussi.

      De la meme facon que nous avons les memes organes, os, etc....nous avons aussi un trame psychologique commune....et plus on est proche genetiquement, plus cette trame psychologique est forte aussi.


    • #928075
      le 08/08/2014 par Tenez
      Entretien avec Jean Bricmont

      Amb - Tu simplifis a l’extreme car tu ne comprends pas manifestement. Ton ames n’est pas nee toute seule, elle est issue de tes ancetres aussi. Elle a en elle une partie vielle comme le monde et une partie qui a juste ton age plus ou moins. ce que tu fais toi peut n’impliquer que toi ou ta descendance aussi.


  • #927265
    le 08/08/2014 par ZYX
    Entretien avec Jean Bricmont

    Monsieur Bricmont est un Homme d’une honnêteté et d’une finesse d’esprit qui impose le respect !


  • #927317
    le 08/08/2014 par lebelge
    Entretien avec Jean Bricmont

    Parfaitement d’accord avec cette analyse. Soyons d’abord libres nous-mêmes avant de militer pour la liberté des autres, sinon cela n’a aucune chance d’aboutir. La réalité c’est qu’il n’y a aucune tradition de liberté dans nos pays. On a entretenu volontairement la confusion entre la vraie liberté d’expression qui est la liberté de contester le pouvoir établi, et liberté des mœurs et de consommer à volonté, qui est une dégénérescence de la démocratie à la mode bonobo. Il faut juste mentionner que les français n’ont jamais été un peuple libre. Pendant des siècles ils ont été des serfs, des esclaves, à quoi a succédé la classe ouvrière à peine moins esclave. La démocratie est un concept tout récent dans l’histoire de l’humanité. Le vrai combat futur est contre l’esclavagisme moderne cad cette théorie du nouvel ordre mondial qui voudrait voir apparaître trois castes mondiales selon un modèle féodal : une nouvelle noblesse (familles riches judéo-protestants en y ajoutant sans doute quelques autres clans de riches dans les pays asiatiques notamment) et une caste d’esclaves (le reste de la population mondiale), et entre les deux une caste intermédiaire d’esclaves affranchis favorisés (homosexuels ?) servant de protection à la classe dirigeante face à la colère épisodique des esclaves. Pour passer à une traduction politique de l’indignation, c’est là qu’est tout le problème. Je vais être franc : ce n’est pas avec une bande d’anarchistes camés avec boucles d’oreilles que l’on révolutionnera le monde car ça c’est se tirer une balle dans le pied, même si cela permettra à Dieudonné de vendre ses spectacles et Soral de vendre ses livres. La seule solution est un contre-pouvoir efficace et aussi bien organisé que l’adversaire ; je n’en voit qu’un seul crédible : reconstituer le pouvoir de l’élite catholique largement diminué ces dernières décennies par les judéo-maçonniques montants, avec un certain nombre de valeurs pour pérenniser la société : famille, patrie, mariage uniquement entre hommes et femmes, refus de l’homosexualité… Mais les fans de Dieudonné vont-ils accepter cela ? Sinon ce n’est même pas la peine d’espérer un changement et mieux vaut se camer dans son coin plutôt que chercher les ennuis pour rien et finir par se faire récupérer en pure perte par un nouveau Cohn Bendit.


  • #927339
    le 08/08/2014 par Seb
    Entretien avec Jean Bricmont

    Oui, sympa de l’entendre. Pas de comparaison avec Soral ceci dit (il n’a rien d’incisif).


  • #927373
    le 08/08/2014 par pseudonyme
    Entretien avec Jean Bricmont

    Il a tout dit !

    Clairement dit, sans concession, sans excès... bravo.

    J’espère qu’il sera écouté.

     

  • #927425
    le 08/08/2014 par amar rabah
    Entretien avec Jean Bricmont

    Ce brave Jean Bricmont , ce belge qui fait honneur à la langue française , claire , limpide , juste et concise et qui témoigne , de notre point de vue , de ce qui est le plus authentique et le plus prometteur dans la culture et la pensée européennes , fidèles à leurs sources les plus sûres quand elles se trouvent débarrassées de cette mélasse théologique et linguistique avec laquelle le sionisme talmudique les a polluées depuis des lustres au nom de "nouvelles philosophies " dégénérées dont le souci de Vérité n’est compté qu’au gourdin du censeur et du garde -chiourme et n’est élevé qu’à l’aune de cet instinct tribal archaïque bien sémitique qui ne dit pourtant jamais son nom et agresse tous ceux qui osent le nommer ....Ce brave Jean Bricmont , à l’instar des intellectuels dissidents en France et en Europe , nous dit pourtant les vérités "démocratiques" les plus simples , les plus élémentaires et en même temps les plus décisives ...Tant que la France (surtout et l’Europe) ne s’affranchit pas de cette idéologie obscurantiste de la Repentance sioniste , de cette novlangue qui subvertit l’éthique politique et ruine la Cité, le Langage et la Conscience au nom du chantage à " l’antisémitisme" et ses accessoires , de cette terreur tragique quotidienne et médiatique qui sert à avilir le bon sens et à affaisser les assises de sa mémoire , de cette propagande du fait accompli et de l’usurpation de son état ...Jean Bricmont aura raison sur son constat , les français en particulier et les européens en général vivront jusqu’à la fin des temps sous la tutelle géopolitique d’Israël et croupiront sous les boniments de ses charlatans et sous les matraques de ses milices et de ses commissaires ...Que peuvent bien donner les européens aux malheureux de Gaza, et aux damnés de la terre , si eux-mêmes , ils ne sont pas libérés ...


  • #927600
    le 08/08/2014 par Arnould
    Entretien avec Jean Bricmont

    Dommage : l’intervieweur s’arrête un peu trop tôt. Ils auraient pu se demander "A qui profite ce climat d’antisémitisme supposé d’une (grande ?) partie de la population ?".

    Ma copine m’a parlé de deux familles juives françaises qui se demandent en ce moment si la vie ne serait pas meilleure dans un pays en guerre, Israël, que dans leur propre pays, la France.


  • #927655
    le 08/08/2014 par Paskl
    Entretien avec Jean Bricmont

    Un honnête homme. Respect monsieur Jean Bricmont.


  • #927709
    le 08/08/2014 par ronaldocr7
    Entretien avec Jean Bricmont

    Bravo et merci Jean


  • #927726
    le 08/08/2014 par hanane
    Entretien avec Jean Bricmont

    Mr. Bricmont ne dit qu’une chose : respect et défense des principes. Si on y déroge, c’est mort.


  • #927789
    le 08/08/2014 par petit_poney
    Entretien avec Jean Bricmont

    Bravo Bricmont !

    Je pense en particulier aux français de branche maghrébine qui croient combattre le sionisme alors qu’ils ne combattent pas, il faudrait leur montrer cette vidéo ! Pour qu’ils sortent de ce mélange d’hypocrisie et de lâcheté. Pour qu’ils sachent au moins où se situe la ligne de front et qu’ils choisissent en toute conscience de se battre ou pas.


  • #928495
    le 09/08/2014 par tib2407
    Entretien avec Jean Bricmont

    je conseille a toute personne qui se fait traiter d’antisemite de repondre par :non je ne suis pas antisemite je suis anti menteur ou anti manipulateur voir anti peuple élu ,ils jouent avec des mots pour nous intimider mais il serait temps a nous tous de ne plus tomber dans leurs panneaux, a les contrer pour qu’ils n’aient plus l’impression d’etre intouchable et superieur,donc une precision dans la communication et dans les mots à utiliser quand on débat avec eux.


  • #928521
    le 09/08/2014 par soulaymane62
    Entretien avec Jean Bricmont

    Tout est dit. Merci mr Bricmont.


  • #929298
    le 09/08/2014 par Patriote
    Entretien avec Jean Bricmont

    Certes, son discours est efficace et persuasif, mais je ne pense pas que tout soit forcement aussi evident que ses theses et le ton qu’il emploie le laissent presager...
    Par exemple, lorsqu’il dit "Est-ce qu’un pro-tibetain a besoin de se prevaloir du soutien d’un Chinois dissident pour se faire entendre ou simplement oser dire ce qu’il pense ?" (je ne me souviens plus de sa phrase exacte mais c’etait l’idee).
    1) Si un pro palestinien francais cherche peut-etre effectivement (et encore, seulement dans certains cas) le soutien de juifs pour denoncer Israel, c’est tout simplement parce que cela est susceptible d’etre plus efficace !
    2) Si un pro palestinien francais cherche peut-etre effectivement le soutien de juifs en France pour renforcer son discours, c’est peut-etre aussi tout simplement parce que ces derniers sont nombreux sur le territoire et qu’ils sont tout simplement des concitoyens !

    Conclusion, Monsieur Bricmont, si un Francais pro tibetain avait la possibilite de rallier a sa cause des Chinois, je ne pense franchement pas qu’il se generait pour le faire, mais de la a y parvenir pour des raisons techniques (eloignement geographique, barriere de la langue, etc...), c’est une autre paire de manches !!

     

    • #931173
      le 11/08/2014 par jboum
      Entretien avec Jean Bricmont

      Vous n’avez apparemment pas compris tout l’intérêt de cette comparaison.

      Bricmont veut vous faire comprendre qu’aujourd’hui si vous critiquez le lobby juif et Israël sans vous prévenir de la diffamation en mettant en avant le soutient d’un ou plusieurs juifs à votre discours, vous ne serrez pas écouté en France. Vous pouvez en revanche formuler sans problème une critique de la Chine ou de la Russie, et même l’arborer sur votre t-shirt si cela vous chante, ceci sans avoir besoin de rappeler en permanence votre amitié pour les hommes, distingués des monopoles et des gouvernements.


  • #930877
    le 11/08/2014 par Henri
    Entretien avec Jean Bricmont

    Il mentionne un "Livre noir sur le sionisme", qui recenserait toutes les cabales et exactions menées par le lobby sioniste (et ses nervis). Je trouve que c’est là une brillante idée et un excellent projet (de grande ampleur !) d’ouvrage !

    Bientôt sur Kontre Kulture ? ;-)


Afficher les commentaires suivants