Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Étienne Chouard : les enjeux de la création monétaire

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne connaissait pas cette personne, je comprend maintenant comment fonctionne l’argent...
    J’en arrive à penser que je suis vraiment c**, vu ce que je découvre... pourtant j’ai 21 ans...
    La "multitude" comme il dit, se fait vraiment entourlouper depuis le XX ème siècle... :(((.

    ps : je découvre aussi ce site... J’ai l’impression d’être arrivé dans une vision du monde qui m’est totalement inconnu... Je me demande si je préférerait pas ne rien savoir de ce qui se passe.

     

    • Eh bien Fixion, tu as choisi de prendre la pilule rouge, bienvenue !


    • Ne t’inquiète pas, j’ai appris ça à 45 ans...et je suis dans la phynance...et passionné d’économie depuis 20ans...


    • Effectivement la technique de l autruche qui consiste a fermer les yeux sur tout ce qui se passe réellement est pas mal (j en connais plein qui en sont des pros lol) mais faut se dire que cela n arrangera rien à la situation et tot ou tard, ca nous retombera sur la tete... donc bienvenue fixon dans le monde réel !


    • #13272

      Bienheureux les "simples d’esprit"... (pas les benets mais les ignorants). Voilà qui prend tout son sens ! Je suis comme toi et "j’envie" parfois ceux, ultra-majoritaires, qui vivent dans leur petit monde... celui que la télé leur montre. Méchants musulmans ! Je suis une célébrité, sortez moi de là. Oh quel beau mariage il a fait le Prince William ! (et heureusement que nous avons coupé la tête aux aristos au passage... on n’est pas à une incohérence près !). Ceux qui n’ont pas le nouvel I-Pod, n’ont pas le nouvel I-Pod. Le niveau de vie des plus pauvres n’a pas baissé, en réalité c’est celui des plus riches qui s’est accentué, youpi ! Luttons contre ces méchants racistes car les BLACKS et les BEURS (ou les rebeuhs et les renois) sont une chance pour la France (bien entendu, leur place est sur un terrain de football ou en train de ramasser mes poubelles... mais certainement pas à des postes importants ou à ma propre table). Etc, etc, etc...


    • Choisis la pillule bleue et tout s’arrête, après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pillule rouge : tu restes au Pays des Merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre... Accroche ta ceinture.


  • http://www.dailymotion.com/video/xd...
    presentation du livre par l’auteur, et commente, cite dans cette conference : la dette publique, une affaire rentable.


  • Excellente conference de Mr Chouard !
    Il ne le sait pas mais il fait la promo de la finance islamique dans la derniere partie de son discours.

     

    • @@Nora : ce qu’on appelle finance islamique n’est pas du tout islamique ! la notion de l’argent papier qui perd sa valeur avec le temps est tout simplement de l’usure ... il y a une personne quelque part qui gagne plus quand l’argent perd sa valeur !!! donc ce n’est pas islamique !
      l’argent en islam doit être quelque chose intrinsèque ! par exemple une pièce en or qui contient sa valeur !!! l’argent doit définir sa valeur intrinsèquement et pas de l’extérieur ! (même les dattes peuvent être considérées comme argent ...)

      la notion de l’argent papier est une escroquerie ...


  • Deux grandes idées dans cet exposé :
    - la dette de nos pays (envers les banques privées) est une fumisterie.
    - la démocratie représentative est une escroquerie.


  • En gros, la solution serait ce que les musulmans font ? la Zakat ?
    Impot annuel de 2,5% sur le total des biens ?

     

  • Hum... plusieurs chose me déplaisent dans ces propos :

    - 1) ce qu’il décrit sur les retraites n’est pas très sérieux...
    il omet le fait que ponctionner de plus en plus les cotisants fini par étouffer salariés et entreprises.
    Ces dernières, soumises à une forte concurrence (car oui, nous sommes mondialisés, c’est aussi un fait) finissent par crever ou se taillent (ce qui pour la France revient au même)...
    donc le troupeau sur lequel on prélève les ressources deviendra d’autant plus maigre qu’il faudra le traire toujours davantage.

    - 2) Les théories sur lesquelles il s’appuie diabolisent l’épargne... or, l’épargne, l’effort et donc la morale sont indissociables.
    L’idée de distribution d’argent généraliserait le parasitisme... parasitisme des pauvres, certes, mais qui ne s’oppose pas à celui des riches... il ne ferait que s’y ajouter.
    Notre société, déjà pas très bien en point, deviendrait alors définitivement une loque.

    J’aurais préféré qu’il se focalise sur 3 points :
    - Faire de la création monétaire une prérogative de la seule force publique...
    - L’investissement public par cette création monétaire...
    - Interdire, à la rigueur encadrer, l’usure (pour des banques publiques, donc).

    Quand à fustiger la démocratie représentative pour y substituer le tirage au sort... cher Etienne, les banquiers s’occuperaient des heureux élus comme ils s’occupent de nos députés et ministres... ça leur serait encore plus simple...

    Le fond du problème est qu’en démocratie, le 4e pouvoir ("L’Information") est fondamentalement le plus fort... et il est tenu par le 5e pouvoir ( la Banque, qui tient tous les autres aussi d’ailleurs)...
    La question est de savoir pour combien de temps encore : Internet pourrait être la quenelle du siècle... les gens de moins de 30 ans regardent de moins en moins la télé et vont s’informer sur la toile... irrémédiablement, les générations à venir seront moins manipulables.

     


    • Quand à fustiger la démocratie représentative pour y substituer le tirage au sort... cher Etienne, les banquiers s’occuperaient des heureux élus comme ils s’occupent de nos députés et ministres... ça leur serait encore plus simple...



      Pas sûr. Les "petites gens" ont un sens du terrain qui fait que même si les subtilités les dépasseraient, ils auraient le nez lorsqu’on leur proposerait des astuces et poignées d’argent. Ces rumeurs feraient vite le tour.

      De plus le système serait vraiment embêté car il ne pourrait pas prédire que certains élus seraient dociles ou stupides, et ce côté aléatoire des élections directes apporte un réel élément de chaos que le système déteste, car il ne fonctionne que par grilles de lecture et information. Lorsqu’il est impossible de savoir, le système se braque. Il déteste ne pas savoir. Il est très capable de tirer une bio des politiciens "influents" et autres industriels et magistrats qui gravitent autour, mais il serait bien incapable de faire de même vis à vis du peuple sans litérallement instaurer un système fasciste où tout, absolument tout serait fiché et fliqué, ce qui est évidemment totalement opposé aux mécanismes d’une démocratie qui pioche dans le peuple qui déteste qu’on l’emmerde, pour faire simple.


  • Quand je pense aux nombres de gens qui trouvent que la finance c’est logique.

    Qu’il n’y a pas d’économie sans finance, même des économistes ... ou des financiers qui comprennent rien à l’économie.

    Il est grand temps de briser tous ces mythes