Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gérard Miller se pose en garant du non antisémitisme de Mélenchon

Mais pas d’Obono

Thierry Ardisson a définitivement troqué Jeremstar pour Gérard Miller : terminé le gay-friendly (trop dangereux ?), retour au jew-friendly. Attention au dosage, Thierry ! Avec Miller, Goldnadel et Giesbert, le thermomètre médiatico-communautaire baptisé par Élisabeth « Il y a trop de quoi ? » Lévy risque de surchauffer.

 

Par la présence illuminante du psy trotskyste (le « Marquis » se targue dans la vidéo de préférer la compagnie des « ouvriers » aux patrons du MEDEF), le plateau des Terriens du dimanche risque d’altérer sa perfection hétéroclite et cosmopolite : une beurette émancipée, une black « business woman », une rousse de droite, une grosse de gauche, deux juifs sionistes et un Blanc malingre dans le rôle du clown sans opinion politique.

Alors à quoi sert Miller ? À remettre des brevets de conformité. À la cinquième minute il déclare en effet à l’animateur en noir (comme son passé et ses idées) :

« Écoutez, je considère que vous n’êtes pas raciste, que vous n’êtes pas antiféministe, que vous n’êtes pas antisémite, que vous considérez que l’écologie n’est pas une folie. »

Ouf ! Voilà Thierry sauvé.

L’utilité de Gérard Miller réside donc là : commissaire politique freudien, ses expertises engageront la santé mentale des « suspects ». Trump ? Fou. Macron ? Soumis à sa femme. Mélenchon ? Génial, « comme Victor Hugo ». Dieudonné ? Un « type épouvantable ». Danièle Obono ?

« Moi qui suis juif et qui ne le cache pas, (...) je sais au plus près de ma chair qui sont les antisémites et ceux qui ne le sont pas. Pas une seconde je n’ai pensé que Mélenchon soit antisémite. »

Malgré son expérience, le diagnostic du pro a parfois besoin d’être appuyé. Pas assez zélé sur le dossier Obono, le supérieur Goldnadel rappelle les consignes à Miller : Mélenchon ne doit pas franchir la ligne jaune.

Le nouveau chroniqueur comprend vite :

« J’ai vu un peu trop tard l’antisémitisme de Dieudonné, donc je suis tout près à considérer que je suis à l’occasion aveugle... »

Obono a du souci à se faire. À moins qu’elle ne soit la caution de l’équilibriste Mélenchon qui temporise avant d’incarner pleinement le sparring-partner d’Emmanuel Macron dans une France en proie à la colère sociale...

 

 

Sur la nouvelle définition de l’antisémitisme, ne pas manquer :

Ardisson & Miller, sur E&R :

Ce qu’Ardisson sait sur Miller et Goldnadel, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents