Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

La chronique judiciaire d’E&R

On s’embrasse et on oublie est l’émission de chronique judiciaire d’Égalité & Réconciliation.

 

Pour ce cinquième numéro de On s’embrasse et on oublie, Maître Damien Viguier et Alain Soral font le point sur les dossiers en cours. Notamment :

- la convocation d’Alain Soral par le TGI de Paris pour un photomontage représentant Emmanuel Macron
- les trois mois de prison ferme requis contre Alain Soral pour le dessin « Shoah où t’es ? »

 

Écouter l’émission :

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Pour soutenir Alain Soral,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

(cliquer sur l’image)

 

Pour mesurer l’ampleur de l’acharnement contre Alain Soral :

Sur la soumission des institutions françaises au pouvoir sioniste,
chez Kontre Kulture :

 

Pour soutenir ERFM :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1852756
    Le 2 décembre à 13:12 par rire sous cape
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    Si j’ai bien compris les motivations judiciaires :
    - A. Soral va payer pour qqch que la justice sait qu’il n’a pas commis.
    - les amis du président n’ont pas le droit d’utiliser les mêmes ressorts comiques que les autres parce qu’ils pensent mal (argument totalement idiot puisqu’il s’agit des mêmes ressorts comiques).

    Comme il ne peut s’agir des actes, peut être s’agit-il des personnes ? Par exemple de personnes constamment persécutés mais qui ont a leurs bottes tout les corps de la républiques : Législatif, exécutif, judiciaire, municipal, médiatique et même (?) bancaire.

    En république, la liberté d’expression se paie de 10 ans de prison quand elle rit du pouvoir profond.

     

    Répondre à ce message

    • #1853451
      Le 3 décembre à 17:06 par Pierrette la Lorraine
      On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

      Je ne sais pas qui a dit : "je suis seulement responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends".
      Egalement, je croyais que l’on ne pouvait pas être condamné pour des actes commis par d’autres.
      C’était sur une autre planète !

       
  • #1852792
    Le 2 décembre à 14:13 par francky
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    Là, Alain nous emmène vraiment au bout du bout du projet capitalo/sionisto/supremaciste...

    En fait 95 % de la population mondiale peut aujourd’hui être consideré comme "antisemtite"...

    Par contre concernant la "drague" de rue, pas d’accord, les femmes y restent tjrs tres sensibles, mais il faut le faire avec tact et discretion. C’est sur que si un gros "con" aborde une nana dans le métro en lui mettant la main aux fesses pour l’inviter à boire un verre chez lui ça va pas le faire et c’est inadmissible. Maintenant tous les jours des rencontres se fond et la plupart du temps c est encore - logique - l’homme qui fait le premier pas et les dames en sont trés flattées (on peut tjrs me citer le cas d’une hystérique, mais cela reste à la marge...)
    Je pense qu’il faut arrêter de reprendre toutes les derives comunautaires et faire croire que c’est un acquit accepté par la majorité. Vous faite, dans ce cas precis, le jeu de l’ennemi...
    Sinon bravo aux deux intervenants et tous mon soutient à Alain...

     

    Répondre à ce message

  • #1852883
    Le 2 décembre à 16:42 par La Géhenne
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    Cette émission est un pur bonheur ! Didactique, drôle, grave sur le fond et légère sur la forme. Merci maître et merci président. Votre tandem sur ces questions est précieux.

     

    Répondre à ce message

  • #1852935
    Le 2 décembre à 17:58 par rootudju
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    Je suis Charlie contre Je suis Charlot. Même théâtre ?

     

    Répondre à ce message

  • #1853123
    Le 2 décembre à 23:06 par Georges 4bitbol
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    Cet échange est d’un haut niveau de décryptage du droit tel qu’il est pratiqué par " la justice à nous d’azziza", et un régal d’humour, presque un sketch.
    Dorénavant et jusqu’à nouvel ordre mondial, tous les propos de Monsieur Soral devront être supervisés par un avocat, comme en leurs temps, les sketchs de Dieudonné par un huissier.
    Le temps de la persécution de la " piétaille" suivra celui de la persécution des élites.

     

    Répondre à ce message

  • #1853156
    Le 3 décembre à 00:39 par Babar
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    Chaud ! Excellent duo, full ironie inside :)

     

    Répondre à ce message

  • #1853205
    Le 3 décembre à 07:08 par le gaulois
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    Une émission animée par et avec son avocat,c’est tout simplement brillant !
    Une bonne façon de se prémunir d ’accusations.
    Quel délice d’avoir ensemble la fougue qui a pour rêne culture étoffant habiles démonstrations et la mesure décortiquer des faits ...et rien que les faits votre honneur !
    Je salue l’humilité de Mr Viguier qui reconnaît évoluer aussi dans ses connaissances,loin,si loin de celles et ceux engoncés dans leur" statut" qui les faits se sentir si sûrs d’eux jusque dans leur pensée.
    Une émission intellectuellement vivifiante !Y avait il un copyright pour le titre de l’émission "bas les masques" ?
    C’eût été aussi en adéquation avec le contenu !
    Au plaisir de vous entendre à nouveau !
    Salutations

     

    Répondre à ce message

  • #1853220
    Le 3 décembre à 08:00 par goy pride
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    Entre parenthèses, c’est un honneur et une sacrée chance pour ER de bénéficier des services et du soutien de maître Viguier. Un juriste aussi brillant qui a le courage de ses opinions cela ne se trouve pas à tous les coins de rue !

     

    Répondre à ce message

  • #1853904
    Le 4 décembre à 11:46 par mickahell
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    Merci pour cette émission ! Un vrai régal !
    Et en plus au passage, vous avez l’humour de faire découvrir un excellent morceau d’Enrico Macias.
    Enrico ! viens jouer le générique en live ! Allez ! fais pas ton mauvais ! Par contre tu joues seulement.

     

    Répondre à ce message

  • #1853929
    Le 4 décembre à 12:32 par PieGhi
    On s’embrasse et on oublie – Épisode 5

    De comment dissoudre l’impuissance financière à comment résoudre l’impuissance nationale, les bonnes questions obtiennent de bonnes réponses et si nous nous posons des questions, c’est parce que nous avons des réponses.
    Impossible n’est pas français parce que que le Peuple de France ne se pose pas de mauvaises questions pour le Peuple de France, c’est de ce que Dieu veut que vient la grandeur de la Valeur et de la réalisation du Travail et ce qui est impossible, c’est ce que Dieu ne désire pas pour nous et par nous.
    Pour nous Peuple de France, la vérité est dans l’inversion de la valeur inversée.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents