Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Heure la plus sombre n°68 – Émission du 27 février 2017

Invités : Stéphane Blet et Philippe Guêpe

Pour ce 68ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent et Xavier recevaient Stéphane Blet et Philippe Guêpe pour traiter de l’industrie musicale.

 

Au sommaire :

Introduction
0’55 : Stéphane Blet, le classique par d’autres voies
4’35 : Philippe Guêpe, l’autodidacte
6’50 : Dans les mâchoires des majors
10’30 : « La loi ne protège pas des plagiats »
12’00 : De l’effondrement du niveau musical
15’10 : Stéphane Blet, « Libertango » (extrait), album Figures libres, Kontre Kulture Musique
17’00 : La question centrale de la technique
19’00 : Les artistes et le public dans le classique
21’00 : Vers une définition de la musique classique
23’00 : De la musique à la politique
25’35 : Philippe Guêpe, « Le vent se lève » (extrait), album Le Retour du roi, Kontre Kulture Musique
28’21 : Comment « monte-t-on » dans la musique ?
30’20 : Pourquoi la montée en puissance du rap ?
34’36 : Dans les coulisses des Enfoirés
36’48 : Fireball FC, « Simple Man » (extrait), album French Melancholy, Kontre Kulture Musique
39’20 : De la fuite en avant nihiliste du milieu de la musique
40’50 : Qui tient le milieu de la musique ?
44’30 : La fessée du Système !
48’25 : La libération par la musique
51’20 : L’enseignement de la musique en France
53’08 : Chaos Theory, « Absolution » (extrait), album Fate, Kontre Kulture Musique
55’40 : Le label Kontre Kulture Musique : l’alternative aux majors
59’20 : Stéphane Blet, « Renaissance », album Figures libres, Kontre Kulture Musique

 

Écouter l’émission :

 

L’émission en format audio :

 

 

 

Voir aussi :

22 mai
L’Heure la plus sombre n°78 – Émission du 15 mai 2017
Invitée : Ayssar Midani
9
8 mai
L’Heure la plus sombre n°77 – Émission du 7 mai 2017
Émission spéciale : soirée électorale 2
37
24 avril
L’Heure la plus sombre n°76 – Émission du 24 avril 2017
Émission spéciale : soirée électorale
47
17 avril
L’Heure la plus sombre n°75 – Émission du 17 avril 2017
Invité : Stéphane Blet
21
10 avril
L’Heure la plus sombre n°74 – Émission du 10 avril 2017
Invités : Alain Soral et Youssef Hindi
53
3 avril
L’Heure la plus sombre n°73 – Émission du 3 avril 2017
Tour anniversaire E&R – Perpignan
6
27 mars
L’Heure la plus sombre n°72 – Émission du 27 mars 2017
Invitée : Marion Sigaut
20 mars
L’Heure la plus sombre n°71 – Émission du 20 mars 2017
Invité : Youssef Hindi
26
13 mars
L’Heure la plus sombre n°70 – Émission du 13 mars 2017
Invité : Laurent Guyénot
29
6 mars
L’Heure la plus sombre n°69 – Émission du 6 mars 2017
Invité : Roger Holeindre
33
20 février
L’Heure la plus sombre n°67 – Émission du 20 février 2017
Invité : Patrick Mbeko
19
13 février
L’Heure la plus sombre n°66 – Émission du 13 février 2017
Invité : Charles Robin
75
7 février
L’Heure la plus sombre n°65 – Émission du 6 février 2017
Invité : Toussaint Jouanneau
24
31 janvier
L’Heure la plus sombre n°64 – Émission du 30 janvier 2017
Invités : Faits & Documents et Alain Soral
66
23 janvier
L’Heure la plus sombre n°63 – Émission du 23 janvier 2017
Invitée : Marion Sigaut
23
16 janvier
L’Heure la plus sombre n°62 – Émission du 16 janvier 2017
Émission spéciale Assemblée générale 2016 d’Égalité & Réconciliation
13
9 janvier
L’Heure la plus sombre n°61 – Émission du 9 janvier 2017
Invité : Adrien Sajous
78
2 janvier
L’Heure la plus sombre n°60 – Émission du 2 janvier 2017
Best of 2015-2016
12
Décembre 2016
L’Heure la plus sombre n°59 – Émission du 26 décembre 2016
Invité : Serge Ayoub
96
Décembre 2016
L’Heure la plus sombre n°58 – Émission du 19 décembre 2016
Invité : Hervé Ryssen
85
Décembre 2016
L’Heure la plus sombre n°57 – Émission du 12 décembre 2016
Invité : Pierre Jovanovic
25
Novembre 2016
L’Heure la plus sombre n°56 – Émission du 28 novembre 2016
Invité : Gabriele Adinolfi
5
Novembre 2016
L’Heure la plus sombre n°55 – Émission du 21 novembre 2016
Invité : David L’Epée
14
Novembre 2016
L’Heure la plus sombre n°54 – Émission du 14 novembre 2016
Invité : Christophe Oberlin
13
Novembre 2016
L’Heure la plus sombre n°53 – Émission du 7 novembre 2016
Invité : Alain Escada
18

Se procurer les albums de Stéphane Blet et Philippe Guêpe
chez Kontre Kulture Musique :

Retrouvez les artistes Fireball FC et Chaos Theory
chez Kontre Kulture Musique :

Retrouvez d’autres artistes de talent
chez Kontre Kulture Musique

 

Pour soutenir ERFM :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Purée ! Entre NipNic et ERFM on a l’impression d’écouter une radio "permanente".
    Je m’imagine déjà le truc en envisageant des programmes complets sur six ou huit heures et une diffusion sur vingt-quatre heures. Ce serait pas mal quand même !
    Si Kontre Kulture Musique continue de s’étendre (ça a l’air bien parti) on va pouvoir y penser ! =D


  • Il y a un très bon niveau dans kontre-kulture musique. Ca fait plaisir de les supporter. Je vous conseille particulièrement Lamotta et Franck Deweare si vous aimez la musique mélodique et travaillée...


  • Excellente emission ! On en apprend des tonnes !

    La degringolade du niveau provient de l’industrialisation de la creation (voulue ou pas, par qui ou par quoi, autres débats, intéressants par ailleurs).

    Si vous êtes createurs, montez un site simple avec paiement en bitcoin ou autre (et donations), et si c’est encore profitable (et si ca ne vient pas avec des droits d’exclusivité), alors essayez Deezer et cie. Mais ne perdez pas de vue que musicien à la base c’est face aux gens, c’est pas dans un studio, la parenthèse enchantée (qui était en fait un entonnoir artificiel lié au developpement technologique et aux couts de production) est presque terminée (elle s’achèvera en meme temps que les fake news, avec la fin des banques centrales privées), il va falloir faire son deuil de l’album qui finance une vie, c’est dommage mais c’est tant mieux.


  • Notre particularité : il nous est donné de fuir le territoire de la "république française" pour nous réfugier en France, c’est une particularité strictement hexagonale.


  • Un entretien très intéressant... Hors des sentiers battus...


  • Ce que Philippe Guêpe raconte sur le fonctionnement des maisons de disques est édifiant et rappelle point pour point le film "Phantom of the Paradise" de Brian De Palma : la récupération d’une chanson pour la produire sous d’autres formes, cet espace de pacte avec des vampires, inouï que cela soit devenu la règle (et qu’on ne revoit pas des petits chanteurs qui ont émergé depuis 20 ans car ils se font bouffer leur "âme" dans ce château transylvanien qu’est l’industrie du disque. Bonne émission : ça fait du bien de parler musique et d’en entendre qui ne soit pas du pré-mâché pour radios commerciales.


  • Bonne émission, même si on ne donne à aucun moment la cause réelle de l’industrialisation lamentable de la musique, et de l’abêtissement général en société, que ce soit en musique ou dans d’autres domaines.
    C’est la chute spirituelle, le matérialisme athée, qui a tout détruit. La glorification de l’ego, et ne penser qu’à s’en mettre plein les poches, comme le font tous les capitalistes, ne mènent qu’au chaos, comme le communisme d’ailleurs, qui en est directement issu, par simple transpiration.

    J’ai écouté l’autre jour, en live, un Rimpoché tibétain, qui expliquait que l’inspiration artistique s’était perdue en Occident à cause de la philo matérialiste athée qui croit que l’inspiration vient de soi-même, d’un petit ego illusoire, alors qu’il faut au contraire, pour trouver l’inspiration, se connecter par le Coeur aux autres, au monde, et recevoir la Lumière de tous et tout. Ce qui exclu d’être dans un état d’esprit bourgeois égoiste qui ne pense qu’au fric, au paraitre, et au sexe.
    A ce titre, point n’est besoin de tirer à vue sur Marcel Landowski ou Pierre Boulez, comme cause de la décrépitude musicale moderne, car quasiment tous les musiciens classiques ou non sont des bourgeois sans inspiration, ce sont juste des mécaniciens modernes sans âme, et non des artistes/compositeurs sous inspiration. Ils sont brillants techniciens du violon ou du piano, et... c’est tout ! La création artistique ? Ah, bah, non, ça existe, ça ?
    Finis les Mozart et les Bach, pour toujours, à mon avis. Car la connerie matérialiste athée n’a pas de limite, c’est un puits sans fond, destructeur.

    Enfin, Stéphane Blet a tout à fait raison de dire que les classifications modernes sont relatives et parfois fausses, car on retrouve en effet du romantisme chez Bach, Vivaldi, et dans la musique du moyen âge.
    Exemple sublime de cela pour finir, le concerto pour 4 violons de Vivaldi, qui a été trancrit pour 4 clavecins/pianos par Bach :
    tapez sur youtube :
    Bach - Concerto for 4 Pianos BWV 1065 (Argerich, Kissin, Levine, Pletnev), Verbier, July 22, 2002

     

    • Merci pour votre lien. Je trouve la musique de JS Bach extraordinaire, spécialement lorsqu’elle est jouée au piano, qui illumine toute la subtilité de son écriture et permet évidemment beaucoup plus de nuances par rapport au clavecin.
      On peut expliquer la chute du niveau général de la musique depuis tant d’années par tout un tas de raisons, mais il ne faut pas oublier qu’il n’y a aucun domaine qui échappe à ce phénomène. Comme le dit si bien F. Cousin, le Capital détruit absolument tout, et c’est justement lorsqu’il aura tout détruit qu’il sera en mesure de s’invalider. Un renouveau aura alors lieu, en musique comme ailleurs.


  • #1675229

    ....Ou l’on voit que la musique est un milieu aussi cadenassé que les autres ; par chance, la musique actuelle ne se résume pas à ce que diffuse fun radio, skyrock ou nrj... mais la réeducation dans ce domaine est bien difficile, avouons-le.

    Admirable morceau de fin, pas simple d’accès, ou le piano fait la synthèse entre Liszt et Debussy.


  • Très originale cette émission, tout en musique ! J’ai beaucoup apprécié.

    Et au delà des musiciens ils ont l’air d’être très sympas, ça fait plaisir de les entendre.


  • Existe-t-il un autre pays au monde en dehors de la France ou un expatrié parti 20 ou 30 ans et revenant sur le territoire aurait l’impression que les musiques proposées en rallumant la radio n’ont pas changé (!) On continue à être bassiné par du Goldman et autres morceaux qui tournent en BOUCLE depuis 30 ans !
    Voila, quand est-ce que cette mafia laissera la place à tous les petits artistes, parfois talentueux. Vivement que le vent tourne...