Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Heure la plus sombre n°82 – Émission du 12 juin 2017

Invités : Alain Soral et Pierre Jovanovic

Note de la rédaction

Émission initialement diffusée en exclusivité sur ERFM le 12 juin 2017 à 19h.

L’émission L’Heure la plus sombre sera désormais diffusée en exclusivité sur ERFM pendant une semaine avant sa diffusion sur le site E&R.

Pour ce 82ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent et Xavier recevaient Alain Soral et Pierre Jovanovic afin de mettre en parallèle la situation grecque et la situation française.

 

Au sommaire :

Introduction
1’50 : La Grèce s’appauvrit toujours !
5’00 : La trahison de Tsípras
6’25 : Faire taire Aube dorée à tout prix !
10’30 : L’Italie « en marche » aussi !
11’40 : La question migratoire
14’00 : Tsípras et Rothschild
18’15 : L’alliance de la gauche du travail et de la droite des valeurs ?
22’10 : Démocratie ou homme providentiel ?
25’05 : De la crise économique
26’50 : Machination contre Aube dorée
30’30 : Sur la sortie de l’euro
35’35 : La soumission au mal...
40’35 : ...et à la dette !
49’40 : Macron « Jupiter » ?
53’30 : De la double marginalisation
56’10 : La critique de Spengler par Soral
58’00 : Inversion maximale des valeurs
1h02’00 : Pour le retour du tribun populaire
1h05’00 : Sur la surenchère des yachts
1h11’44 : Quelques mots de conclusion...
1h15’20 : Sairen, « Intérieur », Album Iter Animae, Kontre Kulture Musique

 

Écouter l’émission :

 

Lecteur alternatif :

 

 

 

Voir aussi :

12 juin
L’Heure la plus sombre n°81 – Émission du 5 juin 2017
Revue de presse (avec Faits & Documents)
9
5 juin
L’Heure la plus sombre n°80 – Émission du 29 mai 2017
Invités : Bluj’ et Mister Mayo
5
29 mai
L’Heure la plus sombre n°79 – Émission du 22 mai 2017
Invité : Damien Viguier
24
22 mai
L’Heure la plus sombre n°78 – Émission du 15 mai 2017
Invitée : Ayssar Midani
9
8 mai
L’Heure la plus sombre n°77 – Émission du 7 mai 2017
Émission spéciale : soirée électorale 2
37
24 avril
L’Heure la plus sombre n°76 – Émission du 24 avril 2017
Émission spéciale : soirée électorale
47
17 avril
L’Heure la plus sombre n°75 – Émission du 17 avril 2017
Invité : Stéphane Blet
21
10 avril
L’Heure la plus sombre n°74 – Émission du 10 avril 2017
Invités : Alain Soral et Youssef Hindi
53
3 avril
L’Heure la plus sombre n°73 – Émission du 3 avril 2017
Tour anniversaire E&R – Perpignan
6
27 mars
L’Heure la plus sombre n°72 – Émission du 27 mars 2017
Invitée : Marion Sigaut
20 mars
L’Heure la plus sombre n°71 – Émission du 20 mars 2017
Invité : Youssef Hindi
26
13 mars
L’Heure la plus sombre n°70 – Émission du 13 mars 2017
Invité : Laurent Guyénot
29
6 mars
L’Heure la plus sombre n°69 – Émission du 6 mars 2017
Invité : Roger Holeindre
33
27 février
L’Heure la plus sombre n°68 – Émission du 27 février 2017
Invités : Stéphane Blet et Philippe Guêpe
11
20 février
L’Heure la plus sombre n°67 – Émission du 20 février 2017
Invité : Patrick Mbeko
19
13 février
L’Heure la plus sombre n°66 – Émission du 13 février 2017
Invité : Charles Robin
75
7 février
L’Heure la plus sombre n°65 – Émission du 6 février 2017
Invité : Toussaint Jouanneau
24
31 janvier
L’Heure la plus sombre n°64 – Émission du 30 janvier 2017
Invités : Faits & Documents et Alain Soral
66
23 janvier
L’Heure la plus sombre n°63 – Émission du 23 janvier 2017
Invitée : Marion Sigaut
23
16 janvier
L’Heure la plus sombre n°62 – Émission du 16 janvier 2017
Émission spéciale Assemblée générale 2016 d’Égalité & Réconciliation
13
9 janvier
L’Heure la plus sombre n°61 – Émission du 9 janvier 2017
Invité : Adrien Sajous
78
2 janvier
L’Heure la plus sombre n°60 – Émission du 2 janvier 2017
Best of 2015-2016
12
Décembre 2016
L’Heure la plus sombre n°59 – Émission du 26 décembre 2016
Invité : Serge Ayoub
96
Décembre 2016
L’Heure la plus sombre n°58 – Émission du 19 décembre 2016
Invité : Hervé Ryssen
85
Décembre 2016
L’Heure la plus sombre n°57 – Émission du 12 décembre 2016
Invité : Pierre Jovanovic
25

À ne pas manquer, sur E&R :

Retrouvez Alain Soral et Pierre Jovanovic chez Kontre Kulture :

Voir aussi, chez Kontre Kulture :

 

Se procurer chez Kontre Kulture Musique
le morceau entendu en fin d’émission :

 

Pour soutenir ERFM :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1749712

    35 °et Pierrot.. On rame un peu et l’autopromotion se fait un peu lourde aussi :) . Heureusement qu’ Alain envoie un uppercut de temps en temps. Ĺà, le niveau s’élève rapidement et se mêlent économie, sociologie, philosophie et théologie avec des recoupements et des propositions originales d’analyse. Un régal ...

     

    Répondre à ce message

  • #1749746

    Mr Soral, je crois que lorsque MLP parle de la "dette", elle a conscience que 75% de celle-ci est l’accumulation d’interets. Elle dit toujours nous rembourserons NOTRE dette en tant que peuple, mais pour moi, elle exclue la dette odieuse. D’ailleurs avant de partir, Flamby a emprunte 1.5 milliard a 5.75%. La duree je ne sais pas.

     

    Répondre à ce message

    • #1750073
      Le 20 juin à 21:26 par Chaud à Nanas
      L’Heure la plus sombre n°82 – Émission du 12 juin 2017

      Faux : Quand MLP dit qu’elle remboursera la dette, il est bien question de cette dette odieuse. Elle ne veut pas non plus sortir de l’€. Vous entendez ce dont vous avez envie.
      C’est d’ailleurs ce que lui reproche AS ou le Chef d’Aube Dorée en disant qu’elle joue avec les règles (odieuses) du système ou en proposant un programme qui n’est pas assez radical.

       
  • #1749885

    "La planche à billet" fait partie intégrante du fonctionnement d’une économie moderne. Donc ce n’est pas elle qui est en question sauf à dire que la modernité est le problème.
    "La planche à billet" a un autre nom : le crédit, invention géniale qui permet le transfert de la richesse réelle dans le temps. (en misant sur la création de richesse réelle)
    Donc la question c’est : qui détient le pouvoir d’émettre du crédit ?
    Et, question subsidiaire : comment freine-t-on l’inflation. En effet l’inconvénient majeure du crédit est le risque inflationniste.
    Il y a deux méthode pour combattre l’inflation : la libérale et la souveraine
    La méthode libérale (celle que nous connaissons) : la concurrence du tous contre tous par la destruction du lien social.
    La méthode souveraine : c’est l’opposé, c’est à dire le renforcement du lien sociale et de la cohésion du groupe.
    Voilà ma synthèse !

     

    Répondre à ce message

    • #1750112

      "La planche à billet" est à la base de toute l’économie à toutes les époques. A Babylone, à Rome, toute la religion était basée sur le principe d’une dette que chaque individu devait payer à la naissance.
      Tous les cinquante ans, les dettes étaient annulées, les esclaves temporaires (qui avaient fait défaut à leur débiteur) repartaient dans leur famille. Ca s’appelait les Jubilés. Et on repartait pour un nouveau cycle de dette. La différence, c’est qu’aujourd’hui les débiteurs s’entêtent, même quand ils ont tout volé, ils exigent encore le remboursement, et la société ne redémarre pas.
      L’or, c’est un support accessoire pour faire croire qu’il y a moyen de rembourser. Mais les princes ne payaient pas en or, ils s’endettaient.

      Le retour à l’or, ça ne changera rien, il n’y en a pas assez, et ce sont les banques qui en ont. Il faut le retour des jubilés/ le reset de Lagarde. Ou arrêter avec l’économie qui est une invention humaine et n’a aucune base naturelle.

       
    • #1750162

      @ Mike

      Totalement d’accord, le retour à l’or ne changera rien. Le système de création monétaire ex-nihilo par le crédit génère une dette perpétuelle. C’est même pour cela que l’or n’a pas tenu comme étalon car ce système perdure depuis la création de la banque d’Angleterre et la quantité d’or physique ne peut pas suivre. Je trouve que P.Jovanovic a trop tendance à parler de la planche à billet sans remettre en cause la source du problème, à savoir l’usure et l’argent-dette comme mécanisme de création monétaire.

      Il me semble qu’un bon compromis peut se trouver dans l’étalon-travail, une monnaie contrôlée par l’état et indexée sur la production nationale.

       
    • #1750459

      @Mike et @Ugly bob

      Le développement de la monnaie fiduciaire -et la généralisation de l’usure qui est son corolaire- est malgré tout lié à la modernité. Toute l’économie fonctionne à crédit, donc de la "planche à billet", donc de la dette.
      En soi c’est neutre ; la question c’est qui peut émettre du crédit.
      L’étalon travail c’est une forme de crédit public qui squeeze justement les usuriers professionnels. Il a été rendu possible essentiellement par le renforcement de la cohésion du groupe.
      Une monnaie publique sans inflation : tel est le véritable défi.
      Le reste c’est de la palabre !

       
    • #1750779

      @ LDG

      Exactement. Nous somme d’accord. J’ajouterai que dans le système actuel, l’intérêt pratiqué sur l’argent créé a partir de rien génère automatiquement de l’inflation. Pour rembourser les intérêts il faut créer la monnaie nécessaire à leur remboursement, donc faire de nouveaux crédits générant des intérêts supplémentaires obligeant à créer encore plus de monnaie et ainsi de suite. C’est pour cela que les monnaies perdent progressivement de leur valeur. L’usure est donc la source fondamentale de tout les problèmes économiques et de la captation des richesses par une certaine élite dont le livre saint commande de dominer les nations par la dette (voir Deutéronome 15:6).

       
  • #1750219

    Le macronisme révolutionnaire ? Il faut être d’un optimisme infini pour y croire !
    Macron étant jeune et orgueilleux il pourrait effectivement être tenté de prendre des postures d’indépendance mais cela n’ira jamais au-delà de la simple posture. D’ailleurs a-t-il les qualités nécessaires sur le plan intellectuel et moral pour s’émanciper ? De plus a-t-il conscience de ce qui va mal en France ? Je ne crois pas ! C’est un pur libéral qui doit croire dur comme fer au dogme. Tout au plus il prendra quelques mesures à contre-courant comme par exemple en faisant fi des sanctions contre la Russie afin d’alléger la pression économique de ses mesures sur l’économie française. Mais en ce qui concerne les fondamentaux, c’est à dire la dette, la monnaie et la construction européenne il ne touchera rien, et s’il devait le faire sur un coup de folie, donc trahir ses maîtres et créateurs, il sera assassiné car je doute qu’il puisse obtenir les clés de l’armurerie ; l’armée française est verrouillée, que des limaces rampantes maçonnisées aux postes clés...

     

    Répondre à ce message

    • #1750404
      Le 21 juin à 11:48 par petit_poney
      L’Heure la plus sombre n°82 – Émission du 12 juin 2017

      Je jugerai Macron par rapport à sa propre vision libérale.

      Il a dit qu’on n’avait pas besoin de se replier sur nous même, de taxer les importations, de sortir de l’euro. Il a dit qu’on pouvait jouer le jeu de la mondialisation et gagner. Il défend l’idée que ce n’est pas en imposant des règles aux patrons qu’on obtient de meilleures conditions de travail, c’est en multipliant les offres d’emploi par rapport aux demandes qu’on fait peser à la hausse sur les salaires.

      Si durant les 5 années à venir, les entreprises françaises ramènent des milliards en taxes et en emplois crées en exploitant les marchés de consommateurs qui se créent en Chine, en Inde, en Russie, etc, même sans sortir de l’UE ; si il nous maintient hors de ces conflits injustes et très coûteux diplomatiquement et économiquement et qui profitent à tu sais qui, vu ton pseudo, même sans sortir de l’OTAN, je reconnaîtrais bien volontiers son talent.

       
    • #1751074
      Le 22 juin à 10:16 par envolées_des_incultes
      L’Heure la plus sombre n°82 – Émission du 12 juin 2017

      Moi aussi ça m’a choqué. Dire et laisser entendre qu’il y aurait du révolutionnaire ds un pur produit de l’oligarchie, c’est clairement de la propagande oligarchique.
      Macron va appliquer une politique de l’offre, c.a.d. une politique ultra-libéral, comme Trump, car c’est le projet des patrons de ces deux là : aucune entrave à la circulation du pognon - objectifs : zéro législation, maximum exploitation.

       
  • #1750236

    Jova a 100% raison sur l’arnaque de la science economique, de la dette et de l’argent singe, mais je trouve fascinant qu’il refuse d’imputer à Napoléon l’origine ultime de cette arnaque (au point d’oser contredire Guillemin), la sequence qui demarre avant la revolution par des destabilisations economiques (Marion nous parlait du prix du grain...) et se conclut par la création de la Banque de France (privée) par Napoléon... Louis a dit non à Mayer, et derriere apres le menage Napoléon a conquis l’Europe pour lui (pour étendre le systeme de banque centrale privée)... je connais pas bien la suite mais a priori il a tenté de désobeir au vrai nouveau roi de France secret, Mayer.

     

    Répondre à ce message

  • #1750322

    Très bon duo Soral-Jovanovic. Il est une réalité quotidienne que nos dirigeants s’attachent à des chimères, au virtuel en tentant de toujours s’adosser à celui qui a un pouvoir supérieur au sien. Ainsi, au sortir des 2 guerres du 20è siècle, les dirigeants y compris une certaines population se fascinent par l’ailleurs, les USA, Israhell. Cependant, ces français fascinés par ces 2 pays ne se rendent pas compte de leur destinée. Ils se comportent comme des femmes battues par leurs maris USA/ Israhell qui les humilient, les toisent, les méprisent, les tabassent et pourtant ces français reconduisent, élection après élection, au pouvoir des politiques français pro mondialistes qui donnent les clefs de la maison France au pouvoir supranationaux (USA, IsraHell, Allemagne, commission européenne, Qatar, Arabie Saoudite) pour y organiser la razzia.

    Les votants français sont des cons lorsqu’ils élisent des bébés-macreux (présidence, assemblée nationale) ; ils n’ont toujours pas compris que nous deviendrons des palestiniens sans devenir grecs, tout cela par leur peur du lendemain, leur bêtise béante, leur égoïsme exacerbé, leur lubies consuméristes, leur déficience de jugement, leur inculture, leur décérébration patente. Depuis Giscard nous nous faisons colonisés pour devenir exproprier sans tarder. Par l’inconséquence et l’inintelligence de mes concitoyens, ceux-ci nous entraînent dans un tourbillon-tsunami qui fera des ravages sans précédent sous le mandat Macreux : nous sommes en sursis avant la peine ultime (la perpétuelle). Les Français ont voté pour des chimères et eh bien qu’ils en assument leur prison et leur pauvreté à venir. C’est irréversible car il est plus que probable qu’il soit réélu président dans 5 ans.

     

    Répondre à ce message

    • #1750786
      Le 21 juin à 21:26 par coyoterevolte
      L’Heure la plus sombre n°82 – Émission du 12 juin 2017

      Pourquoi diriger ta colère sur les français ? Soit ils ont le pouvoir et c’est des cons...oui mais ils n’ont pas le pouvoir (regarder les lettres des poilus de 1914-18). Donc ce n’est pas de leur faute. Si tu parles des cheveux blancs qui font l’autruche, c’est vrai qu’ils sont atteints. Faudrait voir le programme de vaccination des enfants des années 45-55 (autres pistes : l’arrivée de la télé ou le lsd) car ils sont ailleurs, perchés sur les trente glorieuses. Mais quoiqu’il en soit, les vrais méchants sont ceux qui ont organisé les boucheries et les ingénieries sociales, dont l’expérience sur les 68ards, d’abord citer les 1ers repsonsables : les talmudistes et kazars, les rotschilds, les rockfeller, jpmorgan, goldmansachs soros, les franc macs, bhl pour la Lybie,, etc...T’as vu : il n’y a pas de français dans la liste des méchants, on est les gentils nous, en colère aussi.
      Autre chose : tu sembles croire à la description faite par nos ennemis du peuple français alors que nos ennemis possèdent tous les outils de l’illusion et ils mentent à tours de bras. La démoralisation est une stratégie de guerre. Le peuple français est une cible privilégiée des élites malfaisantes depuis au moins 300ans et est considéré par elles comme un de ses adversaires les plus coriaces. On pousse dans le maul.

       
  • #1750427

    Merci à tous les participants pour cette emission que j’ai trouvée particulierement intéressante et dynamique, merci pour votre présence et votre courage, excellente idée pour la nouvelle émission mensuelle, préférable en effet, vu la vitesse de l’actualité eu égard à notre époque extrêmement fébrile, je l’attends avec impatience, merci pour la musique de fin aussi !

     

    Répondre à ce message

  • #1750518

    Les méthodes de Macron :
    Macron cherchait à virer Bayrou car celui-ci s’était imposé lors de la campagne, ce que Macron n’avait pas dû digérer. Depuis, ils multiplient les affaires pour sortir le Modem.
    C’est chose faite : ce matin, tous les ministres du Modem sont dégagés : Goulard, Sarnez, Bayrou… joli coup.
    Ceux qui ne sont pas choisis par le monarque ont du souci à se faire.

    De même, il est étonnant de constater cette unanimité autour de sa personne : même la droite va se scinder en deux groupes dont un favorable à Macron. Quand on sait qu’il y a eu un transfert des voix socialistes sur En Marche (qui sont aussi des socialos) il y a en réalité derrière Macron de façon quasi officielle : son groupe, le Modem, le groupe de droite qui se rallie, et les socialistes.

    Ce n’est pas une majorité c’est un triomphe, un raz-de-marée jamais vu dans l’Histoire politique de notre pays.

    On voit bien que les vrais dirigeants vont sortir de l’ombre et jeter le masque car tout le monde, ou presque, obéit aux mêmes directives ; cette quasi-unanimité en est la preuve.

    Preuve aussi que le projet final est de basculer de régime : nous rêvions de monarchie, c’est eux qui vont la faire !

    Et la démocratie montrera son vrai rôle : servir de tremplin à ces messieurs jusqu’à ce qu’ils aient gagné ; alors ils n’en auront plus besoin.

    Il reste pour cela un dernier électrochoc (ou plusieurs) à faire pour annihiler définitivement une éventuelle résistance de la population.

    Depuis l’affaire Charlie (1ère tentative grandeur nature à un échelon national, voire mondial), les techniques de manipulation des masses (projet MK) ont prouvé leur efficacité ; les peuples sont mûrs, ils vont découvrir prochainement le vrai visage de leurs maîtres et leurs vraies méthodes.

    « les enfants du 10 mai qui sont nés sous l’orage » chantait Jean-Pax Méfret ; les « enfants du 7 mai » vont connaître eux aussi l’orage. Ce soir 21 juin 2017 tout sera en place,

    Lucifer va rendre à Macron son royaume avec pour ordre d’appliquer le pacte du sang qu’il a signé pour avoir le pouvoir.Que doit-ifaire ? Accomplir le second volet du pacte passé avec Satan.

    Le premier volet fut : je te donne le pouvoir suprême. C’est fait depuis hier soir. Mais en contrepartie, il va falloir répondre à la demande de Satan ; or c’est un PACTE DE SANG.
    Le journal « 20 minutes », qui est probablement dirigé par des occultistes de haut niveau, multiplie les titres ayant un double sens.

     

    Répondre à ce message

  • #1750752
    Le 21 juin à 20:39 par coyoterevolte
    L’Heure la plus sombre n°82 – Émission du 12 juin 2017

    Pour la motivation qui anime les héros, il y aune version matérialiste, celle de Sam Wise, le pote de Fredo, dans le Seigneur des Anneaux, l’épisode 2, les 2 tours : discours à la fin du film dans la ville attaquée. La motivation du petit gars en l’occurrence est de reproduire ou conserver le bien qu’il a vécu, pour le faire revivre aux autres ou pour le revivre soi-même. Le calcul : sinon la vie ne vaut pas la peine d’être vécue d’où le combat à mort.
    Illustrer un point de vue matérialiste valorisant le bien plutôt que son intérêt immédiat par un film fantastique, cela peut apparaître comme contradictoire mais l’envie de bien faire, même dans son expression matérialiste, mène à une vision spirituelle. On en revient à ce que disait le père Soral mais je voulais rappeler "cette médiation", qui est la plus courante. Rares sont ceux qui naissent dans la pleine conscience du combat du bien contre le mal dans toutes ses dimensions mais quasiment tous ici, je crois, avons attaqué ce combat d’un point de vue matérialiste, avec l’idée que nos bons souvenirs d’enfance n’étaient plus possibles dans ce monde..
    Autre point de vue : le sommeil du juste ou la bandaison de l’honnête homme. Le sinistre avec 2 prostiputes, scarface avec la piscine : la réponse est donnée par le père Soral quand il parle de la vie des "gens connus" et de celle de Delarue. Tous ces gens qui achètent des ersatz de bien produit par le mal finissent par pourrir de l’intérieur.

     

    Répondre à ce message

  • #1751076

    "Quand on ne croit plus à rien, la corruption devient la loi du monde." Hélas c’est souvent vrai.
    Il nous faut retrouver le goût de la vérité et cueillir ses fruits pour se positionner différemment dans un monde en perdition. Bien des personnes retrouvent ce goût-là et toutes ne sont pas sur EER, loin de là même. Donc gardons confiance et restons opiniâtres.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents