Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Heure la plus sombre n°91 – Émission du 7 mars 2018

Invité : Pierre Hillard

Note de la rédaction

Une émission diffusée en exclusivité sur ERFM le 7 mars 2018.

Pour ce 91ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent Lapierre et Xavier de Faits & Documents ont reçu Pierre Hillard pour débattre des dernières actualités du mondialisme.

 

Écouter l’émission :

 

 

Voir aussi :

12 juin
L’Heure la plus sombre n°95 – Émission du 11 juin 2018
Invités : Félix Niesche et Alain Soral
46
21 mai
L’Heure la plus sombre n°94 – Émission du 21 mai 2018
Invitée : Stéphanie Gibaud
17
13 avril
L’Heure la plus sombre n°93 – Émission du 12 avril 2018
Invité : Jean-Marie Le Pen
12
2 avril
L’Heure la plus sombre n°92 – Émission du 29 mars 2018
Invité : Romain Molina
35
1er février
L’Heure la plus sombre n°90 – Émission du 29 janvier 2018
Invités : Pierre Jovanovic et Alain Soral
83
Décembre 2017
L’Heure la plus sombre n°89 – Émission du 4 décembre 2017
Invités : Félix Niesche et Alain Soral
45
Octobre 2017
L’Heure la plus sombre n°88 – Émission du 23 octobre 2017
Invité : Jean-Noël
13
Octobre 2017
L’Heure la plus sombre n°87 – Émission du 9 octobre 2017
Invité : Francis Cousin
80
Août 2017
L’Heure la plus sombre n°86 – Émission du 20 juillet 2017
Invité : Alain Soral
111
Juillet 2017
Retour de Corée du Nord – Alain Soral en exclusivité sur ERFM
38
Juillet 2017
L’Heure la plus sombre n°85 – Émission du 3 juillet 2017
Invité : le Pr Henri Joyeux
39
Juillet 2017
L’Heure la plus sombre n°84 – Émission du 26 juin 2017
Invité : Jérôme Halzan
101
Juin 2017
L’Heure la plus sombre n°83 – Émission du 19 juin 2017
Invité : Jean-Michel Vernochet
12
Juin 2017
L’Heure la plus sombre n°82 – Émission du 12 juin 2017
Invités : Alain Soral et Pierre Jovanovic
48
Juin 2017
L’Heure la plus sombre n°81 – Émission du 5 juin 2017
Revue de presse (avec Faits & Documents)
11
Juin 2017
L’Heure la plus sombre n°80 – Émission du 29 mai 2017
Invités : Bluj’ et Mister Mayo
5
Mai 2017
L’Heure la plus sombre n°79 – Émission du 22 mai 2017
Invité : Damien Viguier
24
Mai 2017
L’Heure la plus sombre n°78 – Émission du 15 mai 2017
Invitée : Ayssar Midani
9
Mai 2017
L’Heure la plus sombre n°77 – Émission du 7 mai 2017
Émission spéciale : soirée électorale 2
37
Avril 2017
L’Heure la plus sombre n°76 – Émission du 24 avril 2017
Émission spéciale : soirée électorale
47
Avril 2017
L’Heure la plus sombre n°75 – Émission du 17 avril 2017
Invité : Stéphane Blet
21
Avril 2017
L’Heure la plus sombre n°74 – Émission du 10 avril 2017
Invités : Alain Soral et Youssef Hindi
53
Avril 2017
L’Heure la plus sombre n°73 – Émission du 3 avril 2017
Tour anniversaire E&R – Perpignan
6
Mars 2017
L’Heure la plus sombre n°72 – Émission du 27 mars 2017
Invitée : Marion Sigaut
Mars 2017
L’Heure la plus sombre n°71 – Émission du 20 mars 2017
Invité : Youssef Hindi
26

Prolongez l’émission avec Kontre Kulture :

 

Se procurer chez Kontre Kulture Musique
le morceau entendu en fin d’émission :

 

Pour soutenir ERFM :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suis satisfait de voir que j’arrive à terminer la plupart des phrases des intervenants, depuis ces dernières années j’ai bien appris... Mais difficile de ne pas crouler sous le poids de toutes ces informations, quand bien même on les ait comprises... Pour le peuple, n’en parlons même pas...


  • Mais pourquoi des gens comme Talleyrand, Pompidou, Poutine, Juppé se laissent-ils manœuvrer par ces gens-là ? La laideur universelle et leur propre destruction in fine sont elles des objectifs pour ces larbins ?


  • #1918809

    C’est du lourd..


  • Bonsoir,
    Il y a quand même deux ou trois trucs qui me laisse dubitatif. Hitler serait un golem frankiste car ce que disait J.Franck ressemble comme deux gouttes d’eau à un discours d’Hitler, c’est un peu léger quand même (Et ce n’est pas une preuve). Une chose aussi que j’ai remarqué chez Mr Hillard c’est que tous ce qui ne vient pas du catholicisme est à jeter à la poubelle ; toutes les analyses faites, quelque soit le bord politique, des gens issues du monde post 1789 sont forcément mauvaises et négatives puisque non issue de la pensée classique.

    Il va falloir se mettre dans la tête que le monde pré 1789 est mort et enterré et que la résurrection n’existe pas. De plus, lorsqu’on lit les articles de L.Guyénot concernant l’église catholique, on voit de plus près que cela n’était pas aussi idyllique qu’on pourrait se l’imaginer (loin de là même). Une chôse aussi que je n’aime pas dans cette religion révélée, c’est sa négation du monde pré-chrétien ; pendant longtemps les masses de l’époque en cours de christianisation était encore très imprégnées des anciennes religions (rites ?) païennes en totale déconnexion des élites converties au christianisme plus pour des raisons politiques que purement spirituel (Une excellente émission, basée sur le factuel, sur méridien zéro existe à ce sujet pour ceux que cela intéresse).

    A tous ceux qui attendent le retour du roi ou de Jésus Christ, vous allez attendre longtemps.Je ne crois pas non plus une micro-seconde à un retour du catholicisme en tant que pouvoir politique.

    Il me semble que ce sont les lointains ancêtres bretons qui attendaient, il fût un temps, le retour du roi arthur : On peut le dire aujourd’hui, il n’est jamais revenu.

     

    • Le problème principal est que le christianisme n’est pas né avec la mort de Jésus.
      Combattre pour la Vérité reste l’objectif primordial, cependant.


    • Dieu est longanime, l’homme est impatient. En cela la sagesse de Dieu paraitra toujours une folie pour l’homme. Et pourtant cette folie d’un Dieu qui meurt sur la croix a tout de même éradiqué les anciens sacrifices, elle a libéré l’homme de ses différentes servitudes, ce que la raison n’a pas su faire, la révélation l’a fait.
      Dieu par son Fils nous a donné le vrai sens du sacrifice, qui est de se mettre au service de la vérité, d’aimer les autres. C’est par ce sens du sacrifice que nous avons fait de belles choses par le passé et que nous en ferons encore, une fois la tête sortie de tout cet individualisme qui est loin d’être quelque chose d’indéboulonnable et qui est plutôt intenable sur la durée.

      C’est pour cela que dire que le monde d’avant 1789 est mort et enterré et qu’il faut oublier tout ça, c’est un peu faire vite table rase du passé, l’homme reste l’homme, ce côté inéluctable me rappelle au passage cette vieille blague de Claudel sur la phrase de Nietzsche : "Mais oui, Dieu est mort. C’est précisément ce que disent les Écritures. Seulement voilà, Il a la mauvaise habitude de ressusciter au troisième jour."

      Dieu a la mauvaise habitude (de vouloir nous sauver, nous libérer), cette phrase est drôle parce que la notion de mauvais vient d’abord du fait que dans cette histoire Dieu prend l’homme à contrepied et que la mauvaise nouvelle pour l’homme c’est qu’il se rend compte qu’il est esclave du péché, il aimerait tant que l’ignorance de son péché soit pour lui une sorte de bénédiction (ignorance is bliss).

      Maintenant, que vous n’y croyez pas, saint François de Paul qui a beaucoup évoqué ces temps futurs auxquels vous n’adhérez pas donne une réponse qui rappelle la notion de voile chez Pascal, Dieu ne se laisse pas appréhender directement, mais il laisse un voile sur les choses saintes, ce voile est assez fin pour que certains puissent voir, mais à la fois assez épais pour que les autres n’y voient rien, si Jésus parle en paraboles, c’est pour ces mêmes raisons.

      Saint François de Paul :
      "Je sais que les personnes incrédules et les réprouvés se moqueront de mes lettres et les rejetteront, mais elles seront reçues par ces âmes catholiques qui aspirent à la possession du ciel. Ces lettres insuffleront dans leur cœur une telle douceur d’amour divin qu’elles seront ravies de les parcourir souvent et d’en faire des copies, parce que telle est la volonté du Très-Haut"


    • #1918997

      @frederoc
      J’apprécie beaucoup le travail de Pierre Hillard, mais je ressens aussi un certain malaise devant le côté absolu de son point de vue : "tout ce qui n’est pas le catholicisme traditionnel, c’est le Mal".

      Je n’arrive pas à trouver l’émission de Méridien Zéro que vous mentionnez - est-ce que vous auriez le lien ? Ça m’intéresse !

      Merci d’avance !


    • Son catholicisme pur et dur me laisse pantois. Mr Hilliard n’ a aucun recul face à l’histoire de France, ses analyses deviennent dogmatiques et perdent beaucoup en crédibilité.


    • Bonjour,
      @el vago,
      Je n’ai pas dis qu’il fallait faire table rase du passé mais vouloir le ressusciter me semble peine perdue car l’histoire ne repasse pas les plats (dixit Mr Cousin et les faits historiques lui donnent raison). De plus, je trouve que vous êtes trop binaire : A vous écouter, la religion révélée nous a fait basculer dans le paradis terrestre ; c’est bizarre, cela ressemble, comme aujourd’hui, à insulter et calomnier l’ancien monde par pur dogmatisme (le christianisme villipendait les mondes païens, la société actuelle du secteur France issue des évènements de 1789 -pour faire court- villipende le catholicisme).
      Vous citez Claudel : « Il a la mauvaise habitude de ressusciter au troisième jour ». C’est le genre de phrase qui ressemble au temps messianique du peuple élu avec la fameuse arrivée du machiah qui, comme l’exprime très bien Mr Ryssen dans une de ces œuvres, est appelé de toute force mais, dans les faits, n’arrive jamais. Ou serait-ce, comme dirait Mr Guyénot, une tentative de prophétie auto-réalisatrice (grosso modo du foutage de gueule si vous me passez l’expression) pour nous faire croire que le mondialisme serait un phénomène surnaturel auquel on ne peut échapper ?

      La France fille aînée de l’église, l’universalisme des lumières, les prophéties religieuses, le destin manifeste -et j’en passe- ne sont que fadaises et salades qui servent les intérêts politiques (donc de pouvoir) de réseaux en place à différentes époques et l’église, étant politique, ne faisait pas exception.

      PS : Je respecte la foi quelle qu’elle soit mais cette religion faisant du monde le paradis de l’amour où tout le monde se tient par la main (comme à Disneyland), c’est du tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil (pour le populo, pas pour ceux d’en haut). Dans les faits, ça n’existe pas, ça n’a jamais existé et ça n’existera jamais. Je ne suis pas un idéologue, c’est le réel et le fonctionnel qui m’intéresse.


    • Je comprends ce que tu veux dires, analyses uniquement les valeurs du christ et vire le culte religieux,les anciens disait un esprit saint dans un corps saint et moi je rajoute donne un mouvement juste ; les accords toltèque reprenne un peu cette idée la d’amour, dieu inspire l’homme mais les souffrances et les faux dogmes religieux déforme la réalité, si tu vires les vrais valeurs klk soit leurs origines, tu vas très vite te retrouver avec des sacrifices humains, du cannibalisme et de la pédophilie institutionnaliser, no limit en faite, c’est vrai que le catholicisme actuel ne reflète plus vraiment les valeurs. Par contre hitler a été financer par la haute finance, prescott bush, les banques suisses, qui ce cache derrière et quelle est leur idéologie


    • Merci pour votre réponse frederoc.

      Personnellement j’ai tendance à me méfier de ces grilles d’analyse à la Francis Cousin, à la Guy Debord, qui, même si il est vrai qu’elles apportent des choses intéressantes et critiques, ont la fâcheuse tendance à mettre tout sur un même niveau et à voir tout de manière purement froide et analytique.
      Alain Soral quand il utilise sa grille marxiste pour analyser ou qu’il fait de la sociologie, a le mérite de ne pas tomber complétement dans ce travers, il produit son analyse mais il est conscient que c’est juste un outil, une technique et comme toute technique, celle-ci peut aussi arraisonner, emprisonner dans une certaine mesure sa propre pensée, il faut donc reposer l’outil dont on s’est servi et ne pas tout voir et faire par lui.

      Ce n’est pas parce que la religion peut également se projeter sur la sphère politique et être ainsi analysée, qu’elle doit se résumer à cela, qu’elle devient comparable à toute autre idéologie, c’est nié d’abord toute part de surnaturel, c’est nié qu’il est question en réalité d’un autre ordre bien plus élevé, qu’il y a plus qu’un fossé mais un véritable saut. Pascal définit ça très bien à travers ses trois ordres : "La distance infinie des corps aux esprits figure la distance infiniment plus infinie des esprits à la charité car elle est surnaturelle "
      "De tous les corps ensemble on ne saurait en faire réussir une petite pensée. Cela est impossible et d’un autre ordre. De tous les corps et esprits on n’en saurait tirer un mouvement de vraie charité. Cela est impossible et d’un autre ordre surnaturel."


    • @el vago,
      Concernant l’analyse historique, c’est bien Mr Cousin qui a raison sur ce qui s’est passé jusqu’à maintenant (peut-être pas pour le futur) car je pars d’un principe : Le réel impose sa loi.

      Si le mondialisme s’écroule intégralement (et notamment son système économique) et qu’il y aurait à la suite un retour du catholicisme, on verrait les choses s’accomplir (peut-être pas nous mais du moins les générations futures). Le mondialisme qui s’accomplit devant nos yeux est bien le fait d’êtres humains (réseaux de pouvoir politique), il ne s’accomplit pas tout seul avec la volonté d’une force surnaturelle.
      Cela dit, pas de souci, si je me trompe et j’espère me tromper, je changerai mon fusil d’épaule mais les faits sont têtus.

      PS : A titre personnel, je vois plutôt le mondialisme se mettre en place mais de manière bancale. Un mondialisme à 3 pattes (dixit Mr Drac et Mr gendre lors de la conférence à Lille qu’ils avaient donné en 2015 à E&R) dans l’indifférence générale. Une chose avec laquelle je suis 100 % d’accord avec Mr Hillard : Quelque soit les élites (bonnes ou mauvaises), les masses suivent.


    • #1919489

      @frederoc
      Merci beaucoup, c’est très sympa ! Et merci à E&R qui permet de tels échanges, riches et stimulants !

      Je suis en train de lire Du yahvisme au sionisme. Dieu jaloux, peuple élu, terre promise : 2500 de manipulations de Laurent Guyénot (chez KontreKulture) et je suis assez fascinée par ce qu’il décrit du monde antique. Par exemple (p.46-47) :
      « Dans le monde antique, le respect de la diversité des dieux est la base des relations internationales. Dès le troisième millénaire avant notre ère, les peuples fondent leur confiance mutuelle sur des correspondances entre leurs dieux. C’est une façon de se reconnaître comme habitant sous le même ciel. "Les traités avec les autres Etats, explique l’égyptologue Jan Assmann devaient être scellés par des serments, et les dieux invoqués dans ces serments se devaient d’être compatibles. C’est ainsi que virent le jour des listes de comparaison des dieux qui, à leur stade ultime, mettaient en corrélation jusqu’à six panthéons différents." (...) Yahvé, au contraire, ne s’identifie à aucun autre dieu, et ses prêtres ne tolèrent aucun autre culte. (...) Les polythéismes des grandes civilisations, souligne encore Assmann, sont des cosmothéismes, dans la mesure où les dieux, entre autres fonctions, forment le corps organique du monde. Une telle conception conduit naturellement vers une forme de monothéisme dans l’Antiquité classique, un monothéisme inclusif ou convergent, compatible avec le polythéisme : tous les dieux sont un, comme le cosmos est un. Le concept de l’unité du divin rejoint celui d’un dieu suprême créateur du ciel et de la terre, trônant au sommet d’une hiérarchie de divinités qui émanent de lui, notion familière à Platon, Aristote, Sénèque et la plupart des philosophes antiques. »
      Je recommande vraiment ce livre, il est passionnant !


    • A Frédéric,

      Je partage vos premières remarques en ajoutant
      que Hillard surdimensionne l’influence talmudique
      sur l’ensemble du monde en confondant les ambitions
      et la réalité des objectifs atteints par le sionisme.
      Quant au monde pré-chrétien,Thomas d’Aquin
      s’est beaucoup intéressé à Aristote .
      Depuis les Lumières,la civilisation actuelle occidentale,
      est dans un état de décadence qui ne la rend guère
      convaincante dans son antichristianisme .


  • La vision du mondialisme de Pierre Hillard est de loi la meilleure, la plus aboutie, la plus approfondie, et donc certainement la plus proche de la réalité, notamment et justement en ce qui concerne le catholicisme n’en déplaise à certains. Tout est parfaitement vérifiable, et peut se recouper avec d’anciens ouvrages de référence.
    Son livre "l’Atlas du mondialisme" est une véritable perle que chacun doit posséder chez lui.
    Merci beaucoup Mr Hillard, votre travail sur ce sujet est primordial.

     

    • Oui, Hillard est sans doute le meilleur dissident car il a une approche spirituelle (le mot esprit revient souvent chez lui), donc typiquement française, de la situation, en plus d’être ultra précis dans ses sources.
      Hillard est sans doute le meilleur catho que nous ayons !
      Le seul à être un peu dans le même genre c’est Jovanovic, mais à quelques niveaux en-dessous - dans l’analyse en tout cas, mais si on regarde sa maison d’édition (Le Jardin des Livres), on voit qu’il y a beaucoup de livres spirituels !
      Et tous les deux s’appellent Pierre...

      Sur le mot esprit :
      Le mal-être français provient surtout du fait que le français à été culturellement et spirituellement, judaïsé, américanisé, ce qui est en totale contradiction avec sa culture traditionnelle celto-helléno-chrétienne.
      Ne pas s’étonner donc si les Français n’aiment pas l’argent ou le marché en général : nous ne sommes pas anglo-saxons ! Nous préférons la valeur humaine à la valeur pécuniaire !

      Et moi je suis bien content d’être Français et de vivre en France. Malheureusement si on peut se faire une idée de "l’esprit français", peu arrivent à l’incarner vraiment aujourd’hui (basé sur les valeurs chrétiennes : charité, compassion, don etc) à cause de cette colonisation ou ingénierie sociale qui dure depuis au moins 50 ans et qui a modifié notre être collectif.

      À propos de ce que dit Hillard sur Poutine, qu’en pense Xavier Moreau qui se félicitait hier soir sur TVL de sa probable 4ème réélection ?


  • #1918898

    Quelle émission extraordinaire ! Pierre Hillard se surpasse avec des dizaines de détails et une précision chirurgicale toujours appuyée par des documents, citations et autres. Je dirais que c’est la première fois que je comprends vraiment ce qu’entend Monsieur Hillard en mettant Poutine du côté des mondialistes. Je n’avais pas saisi vraiment la différence entre les deux factions mondialistes qui s’affrontent ! Merci.

     

    • Attention avec tout le respect que j’ai pour P Hillard il donne son interpretation et à ce que je sache il n’est pas dans la tête de V Poutine. Il pensait egalement que H Chavez etait "mondialiste" parce que ce dernier voulait creer une union des nation sud américaine...
      Son bouquin par contre est une veritable encyclopedie, à lire de toute urgence...


    • @francky
      Pour être plus précis, Hillard a dit que Chavez avait peut-être créé cette union internationale latino-américaine de bonne volonté, mais qu’elle serait vraisemblablement retournée dans un but contraire. Ce qui compte, ce n’est pas l’état présent des choses, mais ce qu’elles vont devenir plus tard. Comme il l’a rappelé, le Parlement européen n’avait que peu de pouvoirs à ses débuts, la monnaie unique n’existait pas, etc.

      Donc si Poutine crée une entité supranationale politico-économico-juridique, même sans être réellement mondialiste, il suffira qu’il meurt pour qu’elle finisse par être détournée...


  • Merci beaucoup à pierre Hillard pour ces éclairages , je comprend mieux pourquoi Delanoë et Anne hidalgo qui font tout pour mettre en place des politiques contre-nature , pour éviter tout rejet de ce dernier ils enveloppent le tout d’écologie pour faire avaler au troupeau qu’il n’y a pas de politique régionale qui sous-entend le mondialisme contre-nature .


  • Pierre Hillard est un homme de plume et d’investigation, certainement pas un homme de verbe. On éprouve la plus grande difficulté à le suivre. Son érudition suscite plus de confusion que d’éclairage… à l’oral à tout le moins. Il est quasiment incapable d’observer un développement cohérent. À vouloir tout dire, il mélange tout et disperse son auditoire. Je trouve Vincent et Xavier bien complaisants, ne cherchant nullement à recadrer son propos qui s’évanouit en fumeuses digressions. Dans ce genre d’exercices, il est indispensable de rester didactique au risque de désorienter son auditoire. Pour ma part, à l’écoute, une lassitude s’est installée. Ça, c’est pour la forme.

    Sur le fond, on peut tout à fait comprendre que quel que soit le dirigeant (politique, économique, religieux), l’aspiration à l’ascension s’impose. Quand vous contrôlez les USA, la Russie ou Israël, vous n’aspirez qu’à vous imposer dans une zone d’influence qui, dans sa dimension ultime, est planétaire. Cette aspiration à élargir autant que possible sa domination - qui peut être bienveillante, pas nécessairement belliqueuse - est inscrite dans le génome humain, que vous soyez juif, athée, catholique, protestant, agnostique… Pas étonnant qu’à l’Antiquité des hommes se soient ainsi érigés en Peuple élu, appelé à diriger l’humanité toute entière, et qu’ils s’organisent à cette fin. Cette structuration domine toujours le monde parce que ce Peuple perpétue une tradition qui nourrit son dessein, son devenir et assoit son hégémonie (parfois, mais pas toujours) intellectuelle, cultuelle. C’est indéniable !

    On parle ici de communauté organisée… Il convient de préciser : Depuis des millénaires. Les juifs sont probablement la première communauté à s’être réellement structurée autour de valeurs et croyances communes, et plus encore autour de la certitude d’être d’essence divine ou à tout le moins y tendre.

    Qu’ils cherchent à préserver cette antériorité est une évidence. J’ajoute même : légitime ! Qu’ils s’estiment incarnés pour organiser le monde est finalement assez logique dès lors qu’ils sont les premiers à avoir conceptualisé ce dogme universel dont ils s’estiment détenteurs. Ce qu’ils sont.

    Un dogme étant rarement une vérité éternelle, voilà qui fixe les limites de leur légitimité à vouloir nous imposer la leur… supposée.

     

    • Il n’est peut-être pas selon vous assez bon à l’oral, pourtant il a bien dit le dessein auquel s’oblige cette communauté : se donner pour mission de diriger l’humanité (goy), et de servir d’intermédiaire entre elle et Dieu, à la place de l’Église !
      Mais alors quel est ce Dieu ? C’est Satan, "prince de ce monde".
      Certaines personnes ne parviennent pas à intégrer le spirituel dans leur compréhension.
      La compréhension historique c’est bien, mais elle doit aboutir à la conclusion finale qu’il y a bien un combat (qui nous dépasse en partie) entre le Bien et le Mal.
      Et je dirais même : servir Dieu (comme Jeanne D’Arc) ou servir les juifs.
      Donc je suis bien content d’être Français, car je ne suis ni anglo-saxon, ni russe !


    • La communauté que vous évoquez a posé les principes qui sont les siens bien avant ceux qui constituent (peut-être) les vôtres. Le christianisme n’est qu’un schisme dans la religion monothéiste originelle. Jésus était un juif réformateur qui n’a pas réussi à convaincre ses pairs. Dans leur (très) grande majorité, les juifs sont restés fidèles aux fondamentaux de leur foi qui perdurent aujourd’hui. C’est dire qu’elle est puissante, ancrée et, finalement, protectrice (malgré les affres de l’Histoire). Cette communauté qui représente moins d’1% de la population mondiale en reste à l’avant-garde (comme dirait Valls) dans multitude de domaines. Jésus n’a finalement réussi à convaincre que les non-juifs, les Goyim, de son élection divine. Son message de paix et d’amour universel n’est pas en mesure d’assurer une prééminence à ceux qui y croient. On n’a jamais gagné un combat en tendant l’autre joue. ;-)

      Les juifs ont réussi le formidable tour de passe-passe d’asseoir leur hégémonie cultuelle en distillant chez les non-juifs une acceptation de leur domination. Soral, Hillard, Ryssen… ne peuvent que constater les faits. Au mieux ils peuvent les décrypter mais ils ne peuvent en rien en modifier le cours. Cette impuissance a conduit les plus déterminés - suivez mon regard - à envisager la solution finale consistant à expulser les juifs ou à les anéantir.

      Il ne nous reste que la pleurnicherie et/ou l’acceptation de notre impuissance. Il y a des siècles que les juifs ont gagné puisqu’ils furent les premiers à s’auto-proclamer peuple élu et qu’aujourd’hui encore personne ne peut leur contester cette prééminence historique… et intellectuelle tant les pères fondateurs du judaïsme furent bien inspirés.


    • YvesB oui c’est bien ce que je dis, vous n’êtes pas croyant. « Jésus était un juif réformateur » non, il était le fils de Dieu, peut-être né juif si çà vous arrange, quoique le mot n’existait pas à l’époque, mais qui fustige bien "celui qui aime davantage ses parents que Son Père". Il se rend tout seul au Temple dès ses 7 ans !

      « ...qui n’a pas réussi à convaincre ses pairs. » oui c’est la raison de ces milliers d’églises à travers le monde.

      Les juifs ont renié le Christ et l’ont fait assassiné parce qu’ils n’ont pas apprécié son message de paix et d’amour, depuis ils se sont érigés eux-mêmes en peuple-messie.
      Ce qui est un mensonge en plus de voler la substance des peuples, leur vitalité, leur culture etc.
      Le vol et le mensonge. Ajoutons-y la destruction, leur passe-temps préféré.
      Mais vous dites qu’ils sont légitimes. On doit pas être du même bord.


    • @Yves B.
      Vous avez probablement grandi dans un milieu juif talmudique sans le savoir en vous référant au talmud de votre communauté qui n’est pas l’ancien testament révélé par Dieu à travers David, Moïse et tout les prophètes précédant Jésus.Il est temps de connaître que le talmud est d’essence humaine et anti chrétien.mais je comprend qu’il y a plus de facilités à raidir la nuque qu’à la plier devant un inconnu qui se dit fils de Dieu...et pourtant, 12 hommes l’ont fait, ce qui a abouti à la plus grande civilisation mondiale depuis la mort du dernier apôtre.


    • Vous plaisantez j espere, les juifs ne sont aucunement les premiers, les Hindous plusieurs millennaires avant les juifs avaient deja tout théorisé. Cultivez vous, que diable...


  • #1919133

    Pierre Hillard toujours très bon.

    La Russie et les USA sont les deux jambes d’une même organisation. Oui.

    Cependant, c’est un croyant. et comme tout croyant on peut lui faire croire n’importe quoi, comme l’existence de la providence par exemple.
    Sa vision lui permet de voir le "mal", c’est vrai, mais pas d’en analyser la cause réelle, et donc la solution pour le combattre.

    Pour lui il faut simplement freiner le mouvement et la "providence" nous aidera. Ben voyons.

    Et si la providence n’existe pas, on va terminer comment ?

    Si la providence n’existe pas on terminera génocidé. Cela vaut peut être le coup d’étudier un système où les acteurs sont simplement humains non ?

    Quel est le problème ?

    Un petit groupe d’hommes intelligents et avides se réunit il y a très très longtemps. Ce groupe savait que sans religion une société ne peut survivre longtemps.

    Ils ont donc mis au point une société basée sur une religion raciste qui permet de niquer son prochain et qui fait réfléchir ses adhérents. Format pyramidal standard : le grand chef, le conseil , les prêtres et le bon peuple.

    Cela va faire un petit noyau très consistant puisque raciste et intelligent. Parallèlement ce groupe met en place une ou plusieurs autres religions basées sur d’autres principes : cela fera un joli groupe de futurs esclaves mentaux à tondre tranquillement.

    Aujourd’hui nous ne voyons que le résultat prévisible de 5000 ans d’histoire : un groupe vieux de 5000 ans dirige par la ruse et le mensonge toutes les sociétés sur terres qui ont toutes moins de 200 ans d’âge.

    N’aller pas me dire que la chine à 5000 ans d’âge ou que la France en a 1500 ans. Les veilles sociétés de Chine et de France ont été massacrés dans le passé. Elles n’existe plus, mortes ! Regardez comment la vielle société japonaise à été exterminée en 1945 !

    Je n’ai pas la solution, mais déjà si on a pas identifier le vrai problème, on ne trouvera certainement pas la solution.

    Et "Dieu" n’a rien avoir la dedans.

     

    • Dieu n’a rien a voir la dedans, vraiment ?

      Saint Paul :
      "Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté"

      Pour avoir les bonnes réponses encore faut-il se poser les bonnes questions. Or tant que vous n’avez pas compris contre qui vous combattez réellement ainsi que les enjeux spirituels qui en découlent, vous ne pouvez rien comprendre. Si Pierre Hillard revient souvent sur Jeanne d’Arc ou encore sur la série le Prisonnier, c’est bien pour faire comprendre qu’il y a des enjeux supérieurs qui nous dépassent.

      La guerre défensive et matérielle dont vous parlez, n’est pas gagnable sur le long terme, humainement c’est plié (les temps sont mûrs), vous pouvez chercher à endiguer localement ce que vous pouvez mais vous devez comprendre que vous ne plierez pas les choses humainement, politiquement, sans que Dieu n’intervienne. Si vous mettez Dieu en dehors de l’équation, vous êtes sûr de vous vautrer lamentablement, les plus de 200 ans qui nous séparent de la révolution témoignent de cette magnifique dégringolade à vouloir tout faire à notre sauce et surtout sans Dieu, je vous conseille de lire la bataille préliminaire de Jean Vaquié qui explique tout cela très bien et bien mieux que moi.


  • Bravo à l’élite de l’élite, vous Messieurs, qui par nature ne peut qu’être EXTRA … ORDINAIRE sur les 3 qualités nécessaires pour contrer la manipulation de masse quotidienne et planétaire.
    Il s’agit bien évidemment de l’intégrité, de l’Intelligence et du Courage.
    Cela dit, il y a beaucoup plus de gens que l’on imagine pour vous soutenir à travers le monde.
    Comme vous le dites, il s’agit de conscientiser, conscientiser et conscientiser pour enrayer l’engrenage terrible dans lequel l’humanité vit.


  • Je ne suis pas du tout convaincu par l’argumentaire de M. Hillard au sujet de Poutine. Il semble faire des amalgames un peu trop théoriques, ce qui va parfois jusqu’au dogmatisme de ses propres recherches. Certes, les observations objectives soutiennent ses thèses, mais il m’apparaît trop catégorique sur leurs interprétations.

    Que devrait faire un homme d’état comme Poutine ? Il me semble logique qu’il compose avec la dialectique historique et actuelle du monde globalisé. Après, concernant les aprioris d’Hillard sur Poutine, je ne peux affirmer qu’il a tort, mais je ne trouve pas que son argumentaire puisse prouver qu’il a raison. Ce qu’il affirme n’est pas rien tout de même !

    Quoi qu’il en soit, M.Hillard apporte des grilles de lecture fort intéressantes. Par exemple la dichotomie qu’exprime le monde soumis au noachisme et ladite communauté messianique est proposé comme une clé de compréhension.

    Je retrouve beaucoup plus de bon chez Hillard que de choses répréhensibles, comme quoi il faut une fois de plus sortir du logiciel binaire et manichéen (vous savez le bon et le méchant ? Batman et le Jocker).


  • comme toujours, intervention très intéressante. à noter que la cabale est présente non seulement en Catalogne mais aussi à Narbonne / Lunel (école de traducteurs) ; ces deux lieux en Languedoc ont vu un grand nombre des juifs chassés d’Espagne se réfugier dans cette région. Pour les juifs cabalistes, Narbonne est l’équivalent de Safed.


  • Pierre Hillard cherche et trouve. C’est lumineux. On comprend avec lui, même si ça heurte. Bravo pour les travaux de ce chercheur !


  • #1919737

    Les éléments pour discréditer Poutine furent déjà très nombreux par le passé :
    Poutine divorcé, poutine a reçu une médaille en chocolat, dernièrement "Poutine ... je ne le sens pas !!"

    Enfin, ENFIN, un élement tangible révélé : la prière ...

    Mais bon encore une fois, Poutine sait où se trouve le pouvoir et sait lui donner des gages.

    Poutine propose une union de Lisbone à Vladivostock, pour De Gaulle c’était de Brest à l’Oural, ... mais bon maintenant je découvre que lui aussi était mondialiste ...au sens de noachite.

    Parce que le NOM, on y va, on y va !. le NOM ne procrastine pas ! Si il y a NOM, c’est que il y a un Ancien Ordre Mondial (tautologique).

    Et le devoir de Poutine (et celui de De Gaulle) est d’imposer les régles nouvelles dans l’intêret du peuple russe. Car pour paraphraser un être supérieur (Richelieu) dans une perspective bourdieusienne : "Maitre des jeux est celui qui les organise".

    Il ne faut pas compter sur les anglais pour définir les régles d’un Grand Jeu renouvellé favorables aux russes : Poutine vient juste de le rappelé : "Personne ne le fera à notre place"...


  • #1919773

    Ce qui accentue encore plus ses propos c’est que ceux qui cherchent à combattre la fausse religion noachide qu’ils veulent installer et la talmudique, qui passe par les lumières et le communisme notamment. Ce sont les premiers qui comme eux renient La Sainte Croix, Le Seigneur et Son Église. C’est pour cela qu’on les appellent juifs de synthèse.
    Pierre Hillard est sympa de dire que " les temps sont mûrs ", en traduisant cela veut dire que c’est fini. Over !

    Les 3/4 n’auront pas le temps de comprendre - souvent par orgueil - avant le grand nettoyage. C’est triste mais c’est ainsi.
    Espérons que beaucoup comprendront son message et feront le nécessaire parce que combattre le sionisme en reniant le Christ comme eux c’est plutôt risible.


  • C’est toujours l’éternelle question de l’oeuf ou de la poule.
    De plus en plus, il semblerait que tous ces messianistes ne soient que les idiots utiles de ceux qui veulent dominer l’humanité une bonne fois pour toute. Le sionisme (messianisme actif etc...) n’étant qu’un outil (certes très efficace tant ceux qui s’en réclament n’ont pas oublié ce que signifie le politique) parmi d’autres (toutes ces idéologies qui viennent s’immiscer entre nous et le réel) au service d’une véritable contre-spiritualité (appelons-là matérialisme). Nous faire oublier que nous sommes des êtres de conscience doués d’un libre arbitre pour aboutir au monde post-politique de l’eden retrouvé (c’est ici que le libéralISME, le communISME, le gauchisme et toutes ces sectes gnosticISTES se retrouvent en dernière instance) est, je crois, le meilleur moyen que l’hyperclasse a trouvée pour parvenir à ces fins.


  • Il semble bien que le livre de Clötz soit devenu inaccessible sur Gallica !


  • Le tableau brossé,par l’étude de Pierre Hilard,sur la démence du projet sioniste pour la domination du monde,est fait,hélas,de vérités irréfutables mais d’une monstruosité inqualifiable. Il n’y a que Satan qui puisse s’approprier un projet aussi démoniaque..
    Toutefois,je me permets d’émettre quelques réflexions sur quelques sujets abordés par l’auteur de l’étude . Ces réflexions sont :
    1)Sur l’essaimage politique de l’étude :
    Je suis profondément persuadé que l’un des éléments clés,voire le principal,du succès du projet démentiel de la domination du monde par les sionistes est l’absence,quasi totale,de toute résistance politique et idéologique-à l’échelle planétaire-des intellectuels,et partant,des peuples aux démons. Cela est dû, à mon humble avis,à la sous estimation du danger mortel du projet,surtout en le répertoriant dans la rubrique’’des idées farfelues et utopiques’’qui sont condamnées à s’éteindre d’elles-mêmes...
    Ceci dit,aujourd’hui il est étonnant que les débats politiques,notamment lors des grands rendez-vous électoraux et ceux qui émaillent le quotidien’’politique’’,éludent ce projet qui met en péril l’existence des nations,y compris les vieux pays-comme la France -par crainte de chantages fabriqués de toutes pièces. De tels chantages,mensonges et lynchages de toutes sortes finissent,automatiquement,par faire basculer les débats dans la rubrique des tabous et les populations dans les mutismes dictés par la peur . Or,l’oligarchie,elle,se permet de se lancer dans les actions les plus abjectes et absurdes,de tout envisager pour balayer les nations et l’ordre politique,social et économique bâti,depuis la nuit des temps ,à l’échelle de la planète,sans la moindre hésitation...
    Ce qui interpelle,aujourd’hui,les forces vives de tous les pays,particulièrement en France,c’est d’introduire les idées forces-mises en avant par Mr Hilard et lesautres résistants du monde entier-dans les débats politiques sans réserves,aucune. Deux enjeux majeurs à ce sujet interpellent les forces vives de l’humanité :
    a)diffuser,à grande échelle,ces idées parmi les différentes couches de la population de tous les pays. La dimension pédagogique et la vulgarisation,adaptées aux différentes cultures des nations,est un outil déterminant pour marquer durablement les consciences collectives populaires et aiguiser le sens critique vis à vis des discours politiques qui se déversent sur les pays,notamment par les politicards et les médias mercenaires.


  • ( Suite et fin ) Ces discours a -t-on besoin de le rappeler,sont centrés -entre autres -sur le camouflage,par les odieuses manœuvres de la diversion,qui,entraînent la recherche permanente des boucs émissaires,des graves problèmes nés du projet de domination. Citons en quelques uns : la destruction des valeurs,la banalisation de la dépravation,faillite irréversible del’économie’’libérale’’,métastase de la finance mafieuse au détriment de l’activité productive...Tous les graves problèmes ont une seule cause,et une seulement : le projet oligarchique. Si les peuples comprennent cela,là il y a de sérieux espoirs pour sortir de l’abîme...
    b)obliger les politiques-et à fortiori les politicards-à se positionner par rapport à ce projet subversif.Lequel projet se prolonge-sous le parapluie de la’’mondialisation’’et du concept corrompu de la’’liberté’’sous forme de venimeuses tentacules pour détruire les valeurs séculaires,les fondements humains de notre monde,et lui substituer un monde de diables. Ce positionnement obligera les politiques et les journaleux à se prononcer sur les projets oligarchiques,tels’’les groupements régionaux supra nationaux’’,les monnaies qui leur sont rattachées qui préfigurent ‘’la monnaie unique mondiale’’,les’’guerres préventives’’et la politique’’d’accueil des réfugiés’’qui en est la conséquence directe,...
    On le pressent,cette nouvelle approche,esquissée très schématiquement,ouvre une ébauche possible à des stratégies plus charpentées et mieux structurées pour se délivrer de la fange meurtrière dans laquelle les nations sont engluées...
    2)Sur de Gaulle : je pense qu’il est trop rapide -et injuste-de soupçonner de Gaulle d’une quelconque complicité avec l’oligarchie mondialiste.
    Ceux qui on lu,attentivement,les mémoires de guerre du grand Général,restera médusé des humiliations que lui ont infligées les anglo-saxons au moment où la France gémissait sous le joug nazi. Et ce n’est qu’à travers cette profonde hostilité américaino-anglaise,qu’on peut mesurer la pertinence et la justesse de l’implacable méfiance du Général envers les anglo-saxons...Et je pense,personnellement,que la C.E.E.
    traduisait la riposte gaullienne envers le projet de domination oligarchique qui se dessinait à la veille de l’après guerre...( À suivre )


  • ( Suite et fin ) 3)Sur l’alignement des responsables russes sur le projet anglo-saxon,il n’y a rien à ajouter aux thèses de Mr Hilard.Sans doute,un éclairage complémentaire est hautement souhaitable pour comprendre cette insaisissable stupidité des politicards russes qui rampent devant l’oligarchie occidentale qui,elle,s’ingénie à les humilier et à leur botter le derrière...En outre il est utile de compléter ce’’beau tableau’’par l’alignement et la soumission chinois,non moins stupides,sur le projet mondialiste ,notamment après l’ère de Mao Tsé Toung et de Chou En Lai...
    4)Sur le plan de la solidarité face au péril : l’Histoire nous a enseigné,en particulier durant la dernière guerre,que lorsque le péril franchit un certain seuil de gravité,la solidarité entre les peuples doit dépasser les querelles de chapelle sous peine de faire le jeu,sans le vouloir,de l’impitoyable et implacable ennemi. Et c’est particulièrement vrai en cette époque tragique,où l’humanité marche sur le fil du rasoir.
    L’oligarchie mondiale a causé d’effroyables ruines et destructions des nations,inédites dans la longue histoire de l’humanité. Seules les forces intellectuelles et productives d’un pays sont en mesure d’entreprendre la mission biblique pour neutraliser les forces du Mal et remettre le peuple debout...( Fin )


  • M. Hillard se trompe sur le ’’Baltic Index’’. Cet indice n’est pas nécessairement un bon révélateur des échanges commerciaux, du moins tel qu’il l’était. Il ne faudrait pas trop hâtivement en tirer des conclusions sur le commerce international comme il le fait.

    Le centre névralgique du commerce international s’est déplacé en Asie. Il suffit de regarder une carte pour constater que le transport maritime joue un rôle moindre notamment entre les échanges Russie-Chine (gaz, pétrole...)

    Par ailleurs, il est bon de rappeler à M. Hillard que l’enjeu économique depuis une bonne décennie consiste pour la Chine à détrôner la suprématie anglo-saxonne sur les mers justement en proposant des voies terrestres de plus en plus nombreuses dans le commerce international. A-t-il entendu parler des routes de la soie ?


  • Avec tout le respect que je dois à Pierre Hillard et son oeuvre monumentale je me permets toutefois d’exprimer une pointe d’agacement à le voir systématiquement mettre dans le même sac le projet messianique mondialiste et les stratégies de survie adoptées par d’autres acteurs tel que la Russie ou la Chine. Alors certes les interpénétrations d’intérêts, les jeux d’alliances...brouillent les pistes...certes le projet mondialiste pénètre en profondeur via des ONG et des officines de l’OMS, OMC, l’UNESCO...dans tous les pays du monde...mais il y a bien des différences essentielles ! On ne peut pas sérieusement dire que les BRICS par exemple c’est la même chose que le projet messianique mondialiste porté par les communautaristes ou les fanatiques évangélistes anglo-saxons ! Les BRICS ne forment pas une alliance motivée par un projet eschatologique mais pour des raisons matérielles de développement économique...
    Le mondialisme porté par l’Occident est un projet totalitaire civilisationnel qui recouvre la politique, l’économie, le spirituel...les autres acteurs majeurs comme la Russie, la Chine, le Brésil...subissent et tentent de résister à tant bien que mal à cela...

     

    • #1920765

      Entièrement d’accord avec vous, goy pride.


    • Lorsque le 16 Janvier 2009 Sarkosy prononça ces paroles : "Nous irons ensemble vers le nouvel ordre mondial, et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer", il n’était pas en train de nous intimer un ordre, il faisait un constat. Nous irons vers ce nouvel ordre mondial parce qu’il est la volonté de l’hyperclasse, certes hétérogène mais néanmoins cohérente quant à la compréhension des ses intérêts et de sa destiné.
      Maintenant en effet il semble qu’il y ait au moins 2 voies possibles vers ce nouvel ordre mondial : celle à marche forcée qui consiste dans l’organisation du chaos, la "tabula rasa" ou encore le "dissoudre pour coaguler" et l’autre voie qui prend le temps d’obtenir l’assentiment des peuples.
      Entre les deux, mon choix est vite fait, la première étant parfaitement ignoble et délirante...


  • Pierre Hillard est hors norme.
    Chapeau


  • #1921062

    Concrètement, Moscou lutte contre Daech, c’est-à-dire Israël ; Moscou lutte contre le gauchisme LGBT, c’est-à-dire Israël ; et Moscou lutte contre les nazis ukrainiens, c’est-à-dire Israël. Si c’est ça le mondialisme talmudique, je prends ! ;-)

     

  • Dans une guerre ,il y a des gagnants et il y a des perdants.les gagnants sont les Élites de tout bord et les perdants sont les autres.
    Les privilégiés ce sont donc les Élites.
    Parlons des juifs allemands et de la conférence d’Evian ,Aucun pays,aucune Élites n’en voulait même pas les Élites juives comme les Rothschild ,les Loubavitchs etc....
    En d’autre terme les juifs ,les musulmans ,les orthodoxes russes ,grecques et les catholiques doivent comprendre qu’ils sont considéré comme des outils qu’on jette après usage par les élites.

    De Gaulle a déserté le champs de bataille ,il a trahi la France en se réfugiant à Londres ,Pétain lui au moins il n’a pas fuit la France.
    A l arrivé De Gaule est considéré comme un Héros et Pétain comme un Traître
    Sous Pétain il y a eu au bas mots entre 10 000 et 50 000 morts
    De juin 44 à mai 45 il y a eu 200 000 morts en France

    Parlons maintenant de Napoléon
    Ce Gars là a fait entrer la Franc Maçonnerie au plus profond de l’armée ,sans lui la Monarchie Française serait toujours en vigueur
    La conscription sous napoléon a fait 2 millions de morts issue majoritairement de la paysannerie (propriétaire terriens)

    Pour les guerres prochaine ,les Élites française vont réintroduire la conscriptions sous les hospices du patriotismes , de la lute antiterrorismes et de l’émotion
    Sans l’idée de patriotisme et la lute du terrorisme et sans l’autorisation de la mère (motivé par l’émotion) ,le jeune refusera d’aller faire la guerre.
    Heureusement qu’il y a Fdesouche et le front national pour motiver les gars, et comme ça les Élites élimineront les derniers récalcitrants.

    Charles Maurras ,l’action Française et d’autres ont crée des récalcitrants ,100 ans après internet a crée d’autres récalcitrants.


Commentaires suivants