Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Inde va augmenter son budget militaire de 17%

En dépit d’un déficit budgétaire représentant 5,5% de son PIB, de perspectives de croissance en deçà de ce qui était espéré et d’un taux d’inflation proche de 7%, l’Inde va augmenter, pour l’année fiscale 2012-2013, ses dépenses militaires de 17% par rapport au précédent exercice.

Ainsi, le budget alloué aux forces armées indiennes devrait atteindre 40 milliards de dollars. « Cette allocation se fonde sur des besoins actuels et tout nouveau besoin éventuel sera comblé » a explique Pranab Mukherjee, le ministre indien des Finances, devant le Parlement, le 16 mars dernier.

Hormis une hausse de seulement 4% en 2010-2011, les ressources de l’armée indienne ont affiché une progression à deux chiffres au cours de ces dernières années, la plus forte ayant été enregistrée en 2009-2010, avec 24%.

Deux raisons expliquent essentiellement cette montée en puissance. Tout d’abord, l’évolution du budget de la défense indien suit la même courbe que celle des dépenses militaires chinoises, récemment annoncées en hausse de 11,2% pour 2012. Les deux pays, qui partagent une frontière commune de 2.000 km, ont plusieurs différends territoriaux, dont un lié au fleuve Bramapoutre.

L’autre raison tient bien évidemment à l’hostilité récurrente entre l’Inde et le Pakistan, ce dernier étant d’ailleurs un proche allié de la Chine. Le contentieux entre les deux pays porte sur la région du Cachemire, laquelle a été la source de deux conflits depuis 1947.

Ainsi, l’état-major indien a élaboré une stratégie dite de « double front », laquelle prévoit de disposer des capacités nécessaires pour mener des offensives multiples à la fois contre le Pakistan et dans le nord de l’Himalaya, à la frontière chinoise.

Aussi, l’augmentation régulière des ressources de l’armée indienne indienne vise à renouveler les matériels et à accroître ses capacités, notamment en matière de dissuasion nucléaire, avec le développement de missiles balistiques et d’une flotte sous-marine stratégique.

Par ailleurs, Eric Trappier, le directeur « International » de Dassault Aviation, a confié au quotidien économique Les Echos que l’Inde souhaite « aller vite » et envisage « une conclusion sous six mois environ » du contrat portant sur l’achat de 126 avions Rafale, suite à l’appel d’offres MMRCA (Medium Multi-Role Combat Aircraft), remporté par le constructeur français aux dépens du consortium Eurofighter.

Selon le responsable de Dassault Aviation, les « clauses » du contrat en question « sont équivalentes à cellles de celui des Mirage 2000″. Il également précisé que le « prix du Rafale proposé en Inde correspond au prix français, corrigé des dépenses liées au contrat puisqu’il ne s’agit pas tout à fait de la même configuration technique, et que la fabrication se fera en partie localement ». Et d’ajouter que « la compétition a été tellement dure que chaque camp a été obligé de proposer le meilleur prix qui soit. »

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #120158

    C’est une réaction à l’accélération du projet impérialiste de l’Occident. Et l’Inde n’est pas le seul pays à avoir ce réflexe en réponse à la menace de la troisième guerre mondiale.

     

    • #120261
      le 19/03/2012 par Robert Baratheon
      L’Inde va augmenter son budget militaire de 17%

      Sauf que l’Inde est un super allié des imperialistes, c’est le toutou n1 en Asie avec la thailande.
      Le rêve de l’Inde c’est d’aller sauter sur le Pakistan, et au passage de reprendre tout le Nord de l’Himalaya, ils n’ont strictement rien contre les USA et en cas de troisieme guerre mondiale serait leur allié, comme toute l’Asie du Sud (sauf vietnam).

       

      • #120295

        Je ne partage pas ton avis sur la politique extérieur de l’Inde.
        Je pense que ce pays collabore avec la première puissance du monde du moment que c’est dans son intérêt. Sinon, comment interpréter les accords entre l’Inde et l’Iran pour abandonner le pétrodollar ? Ce qui est une tragédie pour les USA. Sans parler du BRIC.

        Sinon on peut tout autant se méprendre sur le cas du Pakistan qui a énormément collaboré avec le USA contre ses pays voisins, avant que cela ne s’envenime ces derniers mois.

        L’empire a toujours joué sur les divisions et les luttes régionales pour mieux régner, c’est pourtant évident ?
        Enfin bon, je ne prétends être catégorique sur ce sujet. Je m’efforce seulement de nuancer mes analyses géopolitiques.


    • #120237

      Je pense très sincèrement que l’Inde doit continuer à monter pour que BRICS, dans leur ensemble, synergisent pour contrer l’arrogance impérialiste des BAO.