Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’agression avec arme contre Marine Le Pen confirmée

Communiqué de presse de Steeve Briois.

Le Front National se félicite de la mise en examen des deux agresseurs de Marine Le Pen. L’agression avec arme a été confirmée par les éléments de l’enquête. Alors que, depuis une semaine, la Voix du Nord et France 3 minimisent systématiquement les faits en insinuant qu’il ne s’agissait que d’injures, la violence avec arme a non seulement été reconnue contre un des agresseurs mais un chef supplémentaire a été également retenu contre lui pour subornation de témoins. En effet, des commerçants, témoins de la scène, ont été menacés de mort par l’un des individus et ont porté plainte de ce chef.

Ce très grave délit a été réitéré hier lors d’une confrontation au commissariat de Lens où des témoins ont été menacés de mort par ce même agresseur et ceci en présence des policiers.
Ces méthodes d’une violence inacceptable ont conduit la justice à prononcer une interdiction de séjourner dans le Pas de Calais pour l’un d’eux.

Toutefois, le Front National dénonce la décision prise par le juge des libertés de ne pas mettre en détention provisoire cet individu multirécidiviste dont l’intention déclarée est de faire pression sur les témoins par les menaces et la violence physique. Si ce personnage venait à mettre ses menaces à exécution, la responsabilité du juge des libertés serait directement engagée.

Quant aux déclarations de Me Dupont Moretti accusant faussement le FN « d’avoir monté un coup pour se faire de la publicité », elles sont en même temps une violation de sa déontologie et une diffamation publique qui sera poursuivie comme telle devant les tribunaux.