Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Mort du roi et les secrets de Saint-Fargeau – Entretien avec Marion Sigaut

Propos recueillis par Kontre Kulture

Marion Sigaut présente son ouvrage La Mort du roi et les secrets de Saint-Fargeau, publié aux éditions Kontre Kulture et troisième opus de la collection « Les manuels d’histoire de Marion Sigaut ».

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Excusez la candeur de ce que je vais dire : Marion Sigaut est une historienne dont les récits me captivent. Elle est très belle et très élégante.


  • On vous écoute toujours avec beaucoup de plaisir chère Marion,
    Tous mes voeux de belle et joyeuse année !


  • Encore un livre à commander =)
    Pour ceux que ça intéresse la musique du debut c’est funeral for queen mary march de Purcell.
    Très bon choix de musique !


  • Video tres agreable à écouter. On imagine très bien Mme Sigaut dans une série de
    vidéos genre "petites chroniques historiques". Elle ferait surement un tabac.

    Je note que je préfère de loin Mme Sigaut quand elle réussit — comme ici — à rester "à distance" de son sujet, et qu’elle réussit à conserver une certaine neutralité, plutot que quand elle prend trop émotionnellement parti.

    Exemple : si j’ai beaucoup apprécié les vidéos sur Voltaire et le fait de découvrir une réalité moins glorieuse du bonhomme, j’ai regretté certains "emportements" de Mme Sigaut, qui, dans les conférences filmées que j’ai vues, se laisse parfois aller à beaucoup d’émotion et de colère. Je trouve que cela dessert souvent le propos.

     

    • @yota
      On peut se mettre en colère ET avoir raison.
      Les emportement de Marion proviennent de son profond attachement au petit peuple, aux hommes de bien, aux justes causes. Tout son parcours en témoigne. C’est son goût pour la vérité, l’honnêteté, la vertu et la justice qui parfois l’entraîne vers l’émotion.
      Les discours lissés et maîtrisés de nos politiciens et kapos du système redonnent le goût de ceux moins contrôlés de Marion et Alain Soral.
      On voit nettement qu’un valls est souvent obligé de feindre les grands élans patriotiques amphigouriques et postillonnants pour donner du corps à un discours creux, insipide et insincère.


    • Je vois très bien ce que tu veux dire et tu m’a du coup convaincu d’aller regarder celle-la.


  • J’attends toujours avec impatience les conférences de Marion Sigaut, et ne suis en géneral jamais déçu par leur contenu.

    Je tiens également à vous féliciter et à vous encourager de tout coeur à continuer votre travail absolument extraordinaire qui a très largement contribué à m’ouvrir les yeux et à me passioner pour cette discipline fabuleuse qu’est l’Histoire.


  • le format donne un élan de captation du sujet !! mettre quelque scène d’époque en fond d’écrans en couleurs .. font revivre nos histoire patriotique si puis-je-dire


  • #1377615

    Jean d’Ormesson n’en revient toujours pas !


  • Quel plaisir de retrouver Marion Sigaut interviewée par un de mes journaux préférés italiens : Tempi, qui sort un peu du journalisme de masse aux ordres....

    http://www.tempi.it/voltaire-illumi...

    Une occasion aussi de faire un peu de pub en Italie pour Kontre Kulture....


  • Putain, encore un coup dur pour Wikipédia !!!!!...qui va devoir admettre que la Dame fait un travail remarquable d’Historienne...travail largement argumenté et référencé, ce qui est rarement le cas des historiens autoproclamés qui défilent sur les plateaux de télés et dont les discours collent d’autant plus près à l’Histoire officielle qu’est attractif le montant versé pour leur servile prestation....soucieux de ne pas s’écarter du dictat de Jules ISAAC, membre influent du B’NAI BRITH, qui a fixé dans l’airain , une fois pour toute, l’histoire de France lorsqu’il était directeur des programmes à l’éducation nationale et qu’il convient de ne pas s’écarter.

    Par contre Marion, je ne suis pas sur que le travail sérieux que vous accomplissez nous permettent d’espérer de vous voir à la télé !...l’Histoire de France ; c’est Stéphane Bern...point barre !!!