Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Shoah est-elle une nouvelle religion ? La CEDH ne répondra pas

Communiqué de Maître Damien Viguier

27 novembre 2017 – Par la voix du juge Carlo Ranzoni, la Cour européenne des droits de l’homme refuse d’examiner plus avant la requête qu’Alain Soral présentait contre la France dans l’affaire de « la quenelle [1] de Berlin ».

 

En 2012, JSS News, BFM TV, la chaîne israélienne i24 news et d’autres médias hostiles avaient largement diffusé une photo d’Alain Soral faisant une quenelle devant le mémorial de la Shoah à Berlin.

La vidéo faite par l’écrivain en réponse à ces attaques avait été poursuivie et condamnée pour injure raciale en 2015 en première instance (sous la présidence de Madame Siredey-Garnier), en 2016 en appel (sous la présidence de Madame Portier) et en 2017 en cassation.

Alain Soral contestait donc jusque devant la CEDH le caractère racial de cette injure. D’une part il estimait avoir visé « le sionisme international » et les « manipulateurs sionistes de la Shoah » ; et, d’autre part, si l’on voulait que ce soit « la communauté juive » qui soit visée, il soutenait que si l’on concédait qu’elle le soit « à raison de la perpétuation du souvenir et de la mémoire de la souffrance », elle ne l’était quoi qu’il en soit pas à raison de son appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion (définition de l’injure raciale).

Mais la CEDH donne finalement raison aux juges français qui avaient suivi les sept ou huit associations parties civiles dans leur demande de condamnation en considération « de la souffrance subie par la communauté juive » durant la Seconde Guerre mondiale, et « des victimes juives de la barbarie nazie ».

 

 

Alain Soral en première ligne pour défendre l’insoumission française,
rendez-vous sur sa page de financement participatif pour le soutenir :

(cliquer sur l’image)

 

Notes

[1] Variante de bras d’honneur inventée semble-t-il par Coluche et popularisée en France par l’humoriste Dieudonné.

Sur l’affaire de la quenelle de Berlin :

Pour mesurer l’ampleur de l’acharnement contre Alain Soral :

Sur la soumission au pouvoir sioniste,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La justice à eux.


  • "La Cour juge à la lumière …"

    Les Lumières, les Illiminati, la Halaka, tout ça aussi c’est une religion, une religion athée, mais une religion quand-même, merde !

     

  • Trop honteux pour avouer ce qu’ils font.


  • et le parlement juif europeen il en pense quoi ???

    http://ejp.eu/


  • Bon et bien c’est acté maintenant : il ne faudra compter ni sur la politique, ni sur la justice même aux plus hautes instances, ni sur un réveil de la nation .
    Chacun pour soi et Dieu reconnaitra les siens .


  • #1849905

    Pour évacuer les requêtes sensibles et potentiellement dangereuses pour le système et l’ordre établi par lui, les plus hautes instances judiciaires, administratives et ont été prémunis via la mise en place d’un système de filtrage permettant sans examen d’écarter et de rejeter lesdites requêtes.

    La cour de cassation et le conseil d’état disposent également d’un système de filtrage des requêtes ou recours.

    Le système judiciaire est une structure du service public de la justice que les pouvoirs - non-antagoniste - exécutif et financier peuvent exploiter comme bon leur semble.

     

    • En effet, il s’agit d’un système d’auto-protection oligarchique. Au Canada c’est pareil. La cour suprême (plus haut tribunal au fédéral) peut refuser d’entendre une cause et elle n’a pas à expliquer ou justifier sa décision. Pas très démocratique tout ça.

      Quand on soulève des questions de fond comme Soral, il n’y a plus de justice. Seulement des intérêts. Et ce ne sont pas sont pas ceux du bon peuple.


  • La CEDH ne répondra pas
    Si la CEDH ne répond pas ,c’est simplement qu’elle avoue .

     

  • La prochaine révolution ne devra pas se fonder sur la lutte des classes mais sur la lutte des civilisations : les mécréants et leur laïcité contre les croyants et Dieu ! Bizarrement, ce sera une guerre entre le mondialisme et la nationalisme, entre le général et le particulier !!! Sur cette base, les émigrés pourront enfin s’entendre avec les "souchiens" ...


  • #1849983

    Un silence vaut 10 000 mots...

     

  • Drôle de style le juge unique...
    http://www.tagblatt.ch/ostschweiz-a...

     

  • Les Droits de l’Homme, quelle hypocrisie ! Reste que la décision de cette commission valide le caractère racial de cette religion, ce qui constitue du racisme, non ?


  • c’est le propre des persécutions, elles se donnent l’apparence d’une légitimité en s’appuyant sur le droit manipulé.


  • Je pense qu’il faut insister surtout sur la nuisance du sionisme et une partie du boulot a déjà été fait, Le sionisme a été considéré par la communauté internationale comme une idéologie raciste et xénophobe en 1974, peu le savent, cette resolution a été révoquée non pas parcequ’ils ont pensé s’être trompé mais juste parceque c’etait une condition pour que les naziraeliens s’assoient à table pour les accords d’Oslo, aujourdhui encore bibi se vante d’avoir tuer ces accords alors pourquoi ne pas revalider cette resolution vu qu’ils n’ont pas tenu leur parole de pute.................... La résolution 3379 de l’Assemblée générale des Nations unies, titrée "Elimination de toutes les formes de discrimination raciale", adoptée un an après la résolution 3236 de 1974, considère que « le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale »


  • Cela prouve donc que la Déclaration des Droits de l’Homme n’est en réalité qu’une Déclaration des Droits du Goy parmi les Goyim.

    Une sorte d’os à ronger, un leurre, une tartufferie, destinée à endormir et anesthésier le goy.

    En réalité, il existe une autre Déclaration des Droits, cachée comme dans un Saint des saints, et accessible aux seuls initiés.
    Mais on a bien compris le contenu de ce Déclaration cachée.

     

    • Droits du goy ?
      Le goy n’a aucun droit.
      Non, il s’agit bel et bien des droits de l’homme comme l’entendent certains rabbins, les moins hypocrites, les droits des représentants du peuple élu. Les autres sont les goyims, quelque chose à situer entre le chien et l’homme, mais beaucoup plus proche du chien...
      Droits de l’homme ; communauté internationale... beaux exemples de novlangue !


  • #1850421

    Les droits de l’homme ont été conceptuellement forgés comme l’arme létale déicide. L’homme se substituant à Dieu, rien ne peut désormais arrêter la course folle et perpétuelle du profit allant de pair avec l’émergence d’une oligarchie prédatrice, supranationale et dominatrice prônant le laisser faire et le laisser passer sociéto-libéral tout en organisant les conditions de l’exercice d’une suprématie indéboulonnable via les structures des organisations internationales et régionales auxquelles incomberont la charge de contrôler et de réduire la population mondiale.


  • Il est difficile d’être plus clair qu’Alain Besançon, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et académicien :
    « La religion de la Shoah a vocation à l’universel. Elle est enseignée à toutes les nations. Elle a partout ses musées. Elle fait désormais partie des programmes scolaires. Elle entre dans la religion des chrétiens, non seulement comme le souvenir d’un crime d’exception, mais parce qu’elle possède avec le christianisme une certaine parenté de structure. Un innocent a été mis à mort, le Christ, le Peuple juif. Tous les hommes, toutes les nations sont enveloppées dans ce péché, par action, omission, négligence, abandon. Mais cette passion n’a pas la valeur d’une rédemption. Il n’y a ni résurrection ni pardon. Il ne reste plus qu’une dette qui ne peut être éteinte, une créance qui ne sera jamais payée. Demeure donc une mémoire, une vindication qui porte en elle le devoir d’être éternellement enseignée et rappelée. »

     

    • Vous m’avez mis le cafard, comment un académicien peut-il atteindre un tel degré de soumission ? C’est grâce à ce genre de citations que je me marre quand on accorde une surexposition médiatique au roman de houellbec "soumission"...... En même temps finky siège à l’académie.....


    • #1852872

      "....directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et académicien : ................... Un innocent a été mis à mort, le Christ, le Peuple juif..."
      .Synthétiser le Christianisme par la shoa, il fallait le faire. La question qui peut venir à l’esprit : les hautes fonctions et les diplômes qui vont avec de ce Mr. sont ils indispensables pour accéder à un tel processus de réflexion ? Il y a de quoi être bloqué par le vertige


Commentaires suivants